Partagez | 
 

 Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Princesse déchue
Messages : 1749
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Jeu 27 Nov - 10:05

Anna & Gabriel & Eleonore
Plutôt mal tombée
Eleonore avait fini par se décider à s'approcher du village. Elle savait que ce n'était pas raisonnable, qu'elle devrait être auprès de ses camarades de rébellion, mais elle n'avait pas pu s'empêcher. Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas vu ses parents. Elle avait l'impression que cela faisait des années, au vu de la manière dont sa vie avait pris un chemin complètement différent. La jeune femme se posait énormément de question à leur sujet, elle se demandait comment ils faisaient pour tenir. Souvent, la rebelle se demandait si elle manquait à ses parents, ce qu'on avait pu leur raconter pour expliquer son absence. Est-ce qu'on leur avait dit le même genre de mensonge que pour Victoria ? En parlant de sa jeune soeur, Eleonore pensa au fait qu'ils devaient être mis au courant. Ce n'était pas normal que des parents croient que leur progéniture soit heureuse quelque part, alors qu'elle était morte. Evidemment, cette révélation n'allait pas être simple, mais Ele considérait que c'était de son devoir. Même si elle gardait un goût amer de sa discussion avec Anna. D'ailleurs, Eleonore se demandait bien ce qu'était devenue la vie de ses parents depuis qu'ils avaient une fille princesse. Depuis qu'ils avaient une fille qui se faisait passer pour l'autre, princesse. Quand on y réfléchissait un peu, cette situation était tout simplement bordélique. Ele avait donc besoin de voir ses parents, même de loin, juste pour voir ce qu'ils devenaient.

Elle avait donc vêtue une cape, cachant son visage dans une capuche. C'était dangereux pour elle de se promener dans son ancien village, personne ne devait la reconnaitre. Elle prenait un très grand risque, mais étrangement elle était sûre de sa décision. Peut-être que finalement, à force de côtoyer Nathaniel, la jeune femme avait pris un certain goût pour l'aventure. En même temps, elle en connaissait des aventures depuis ce jour où elle avait croisé la route de Gabriel. Tantôt fiancée du prince, tantôt gardienne de prison, tantôt rebelle. Sa vie n'avait jamais autant bougé que depuis ce jour, que depuis ces quelques mois. Elle avait même traversé l'océan pour découvrir le fameux Royaume du Bout de l'Océan, si idyllique aux yeux des Féeriens et si triste à découvrir. La rebelle marchait au milieu des personnes, se fondant dans la masse. Son regard était le plus souvent tourné vers le sol. Le fait qu'elle ait énormément maigrit depuis sa "disparition" était un atout pour se cacher. Elle se rapprocher de la maison de ses parents, se demandant bien si elle allait pouvoir les croiser. Elle n'avait aucune idée de leur mode de vie actuel, s'ils avaient changé leurs habitudes à présent. Au fond, elle espérait bien que oui. Ce n'était quand même pas rien de perdre une fille (deux en réalité mais pour la deuxième ils n'en savaient rien encore). Et alors qu'elle s'était installée dans un coin tranquille, le temps de réfléchir à ce qu'elle allait concrètement faire (quelle idée de partir à l'aventure), son regard se posa sur un homme de petite taille qu'elle ne connaissait que trop bien. Anthony était là et la jeune femme sentit son coeur s'emballer. S'il était là, c'était possible que des membres de la royauté le soit également. Gabrielle par exemple, ou pire Edgar. Ce fut à ce moment précis qu'Eleonore se rendit compte qu'elle était en train de faire une belle erreur. Elle décida donc de faire demi-tour, mais dans sa précipitation, elle percuta quelqu'un.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 186
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Mer 7 Jan - 11:10

Il se sentait comme enfermé, prisonnier de son propre chez-lui, et il n'avait jamais aussi bien compris ce que le mot cellule pouvait être, n'avait jamais mieux compris ce à quoi Eleonore avait été confronté.

Bien sûr, son supplice n'était rien en comparaison de ce que la femme qu'il aimait avait subi. Il peinait encore à comprendre la douleur et la souffrance, et on lui épargnait aimablement la misère. Sa cage était en or et luxueuse, sertie de parures dorées, mais c'était tout comme s'il n'avait que des barreaux à mille lieues en face de lui, et où qu'il fixe son regard.

Il subissait la vigilance constante de son père, qui était devenu le gardien de cette prison personnelle et pernicieuse, puisqu'elle se faisait passer pour ce qu'elle n'était pas, à savoir un havre de beauté, un lieu de richesse, de profusion et d'enchantement. Jamais il ne s'était senti à ce point si peu libre de ses mouvements, et même, osait-il penser jusque là, de ses pensées. Edgar était discret, il l'épiait dans l'ombre, ça n'empêchait pas Gabriel de savoir qu'il était épié tout de même. Peut-être parce qu'il avait peur qu'il la retrouve, et peur de ce qu'elle allait lui apprendre, ou peut-être parce qu'il l'avait déjà découvert.

… C'était sa plus grande crainte, pour tout dire, ce n'était que depuis qu'Eléonore et Nathaniel, ainsi que leur discours partisan, avaient insufflé le doute en lui qu'il prenait garde sous un autre angle à l'attitude de son père, et ce qu'il voyait ne lui plaisait pas le moins du monde. Il se disait qu'il n'avait peut-être pas été si discret, les rares fois où il avait pu revoir sa belle et comptait bien être plus vigilant, à l'avenir, même si chaque seconde passée loin d'elle était un supplice sans nom.

Prisonnier, donc, il se sentait, mais prisonnier il n'était pas tout de même, puisqu'on l'autorisait de temps à autres à mettre le pied dehors, et il valait mieux. De sales rumeurs auraient fini par courir au sujet de la famille royale, si cette dernière ne se mêlait pas de temps à autres au peuple comme d'accoutumé. Étrangement, Gabriel se surprenait à vouloir que ces sales rumeurs courent. Le travail des rebelles, sans même qu'il s'en rende compte, avait déjà fait son petit effet sur son esprit perturbé.

Il était donc de sortie à Piquiel, ce jour là, et en présence de sa femme dont il prenait le bras en tendant d'y mettre autant de tendresse qu'il le pouvait. Malheureusement, ce n'était sûrement pas assez. Il s'était promis de faire des efforts vis à vis d'Anna, après tout, son seul crime était de ne pas être sa soeur jumelle, mais il s'avérait que c'était un supplice suffisant…

Lui et Anna devaient retrouver les parents de cette dernière, et, comme de coutume, Gabriel avait la preuve que son père le surveillait de très près, Anthony rôdait dans les parages, sûrement prêt à rapporter tous les faits et gestes du couple princier au roi (Gabriel ne réalisait pas que la loyauté d'Anthony était plus que déviante ces derniers temps).

Ils avaient fait quelques mètres que Gabriel, un peu distrait, percuta quelqu'un. Aussitôt, il s'excusa, mes ses mots se perdirent au creux de sa gorge quand il reconnut la personne qu'il venait de heurter.


"Eleonore…"

Il était bien incapable d'articuler la moindre pensée supplémentaire. Il restait là, coi, stupide, bouche bée. Puis son regard se posa sur Anna. Ces retrouvailles promettaient d'être des plus compliquées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Twilight Princess
Messages : 197
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Mar 20 Jan - 21:26


Depuis quelques jours, Anna ne se comportait plus très normalement. Malgré son don pour dissimuler ses émotions, le fait de revoir sa sœur et de rencontrer Nathaniel avait mise en marche la sonnette d'alarme dans son cerveau. Tout en brodant dans sur la terrasse, son sourire rayonnant cachait mal son inquiétude, surtout concernant son époux. Elle n'avait pu l'épouser qu'en se faisant passer pour sa jumelle, mais si le retour de celle-ci était rendu officiel, qu'adviendrait-il d'Anna ? Sa sœur lui avait répété maintes fois qu'elle n'avait aucunement envie de lui prendre le prince, mais comment la croire, elle qui n'avait jamais su être comme il fallait qu'elle soit ? Le plus pénible à imaginer restait la probabilité que Gabriel la quitte de son plein gré, car il aimait Éléonore. Il n'aimait qu'elle. Cette pensée irrita Anna qui se planta alors l'aiguille dans le doigt.

« Aouch ! » Couina-t-elle en mettant son doigt dans sa bouche.

Aussitôt, sa dame de compagnie se précipita pour vérifier que tout allait bien, mais elle se fit gentiment rabrouer. Anna aimait en général qu'on la dorlote, mais sa patience avait des limites à ne pas dépasser. Une petite piqûre sur l'index ne nécessitait pas tant d'affolement. De toute façon cette broderie devrai attendre pour être achevée car la princesse avait un rendez-vous prévu avec sa famille pour déjeuner. Bien entendu, son époux l'accompagnerai. C'était l'occasion de quitter le château un moment et de faire comme si rien n'était arrivé. De plus, Gabriel semblait avoir besoin de s'aérer car il restait très silencieux ces derniers jours. Déjà qu'il n'était pas bien affectueux envers elle habituellement, ces derniers jours avaient été d'un calme presque trop parfait. Portant sa plus belle tenue de princesse, accrochée chaleureusement au bras de son mari, Anna souriait en croisant les villageois qui avaient fait partie de son enfance. Cette petite promenade à pieds était rafraîchissante et bienfaisante. A cet instant, Anna se surprit même à penser que rien ne pourrait gâcher sa journée. Ce fut le choc de Gabriel percutant quelqu'un et le nom qu'il prononça qui firent immédiatement déchanter la princesse. Ses yeux s'agrandirent et sa main se referma un peu plus sur le bras de son amoureux.

« Ely ? Qu'est-ce-que tu fais ici ? » Demanda-t-elle en essayant de feindre l'étonnement.

Mais au fond, et c'était visible dans son regard, la haine faisant bouillir son sang. N'y avait-il donc nul part ailleurs pour cette fille que le milieu de la route, là où tout le monde pouvait la croiser ? Savait-elle seulement ce que signifiait la prudence ? La douceur que Anna avait entendue dans la voix de Gabriel lorsqu'il avait reconnue Éléonore lui donna envie de vomir. Une fois de plus, sa sœur jumelle était là, face à elle, un obstacle à son bonheur par sa simple existence.

_________________
Dreams are for babies


Dernière édition par Anna Basiel le Lun 17 Aoû - 13:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1749
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Sam 7 Fév - 12:34

Anna & Gabriel & Eleonore
Plutôt mal tombée
Voir Anthony n’était normalement pas problématique, Eleonore savait qu’il était de leur côté. Elle avait souvent l’occasion de lui parler quand il venait voir les rebelles dans leurs cachettes. Sauf que s’il se trouvait dans son village de naissance, c’était que des membres de la royauté s’y trouvaient également. Eleonore avait peur de tomber sur Edgar donc, qui pouvait bien décidé de faire une petite sortie de son château. Elle savait bien qu’elle ne pouvait rien contre lui, pas seule en tout cas. Alors, elle devait s’arranger pour retourner se cacher dans la forêt. Cela était une idée stupide de revenir dans cet endroit, c’était idiot de vouloir revoir sa famille. C’était bien trop dangereux et la jeune femme n’avait pas que sa vie sur ses épaules. Elle ne pouvait pas mettre les autres rebelles en porte-à-faux à cause d’une idée idiote, même si Nathaniel s’en sortirait à merveille sans doute. Tous les membres n’étaient pas Nathaniel, elle devait s’assurer que rien ne leur arrive. Sauf que dans sa fuite, la jeune femme percuta quelqu’un.

Le cœur de la rebelle s’arrêta quand elle entendit la voix prononcer son prénom, elle n’avait même pas besoin de lever son regard vers Gabriel pour le reconnaitre. Cette manière qu’il avait de prononcer son prénom, dans une voix serrée, elle la reconnaissait entre mille. C’était bien le prince qui se trouvait là et qu’elle avait percuté, mais il était loin d’être seul. Les yeux d’Eleonore vinrent se poser sur la personne qui pouvait autrefois paraitre son reflet dans un miroir. Anna, la jeune femme ne savait pas réellement si elle appréciait sa présence ou non. Elle ne devrait pas normalement, ni apprécier celle de Gabriel d’ailleurs, parce qu’elle venait tout simplement de se mettre en danger. Mais au vu de la conversation que les jumelles avaient eu la dernière fois que leurs routes s’étaient croisées, n’avait pas été des plus agréables. Les yeux d’Eleonore ne parvenait pas à quitter le regard haineux de sa sœur, elle la mettait clairement mal à l’aise. Qu’était-il arrivé pour qu’Anna change à ce point ? Pourquoi devait-elle la détester à ce point ? Après tout, elle avait eu ce qu’elle voulait, elle vivait au côté du prince dans le château pendant qu’elle se contentait d’errer dans les bois. Leurs différences n’auraient pas pu être plus visible en cet instant, l’une propre et parfaitement bien vêtue, si belle, l’autre sale, habillée en friperie.

« Je… » Eleonore était perturbée, par sa rencontre avec Anna, par la présence de Gabriel auprès d’elles, par le danger encore ambiant. Elle ne savait que dire, que faire, elle rêvait simplement d’être à mille lieues de cet endroit. Croiser la route de Gabriel était une chose, elle ne pouvait pas nier mieux apprécier ses rencontres avec l’homme depuis qu’ils n’étaient plus fiancés, sauf que cela en était une autre de le croiser en présence de sa femme, de l’officielle Eleonore. « Rien. » Finit-elle par articuler. Son regard vint se poser sur l’homme. « Je dois partir. »

Elle se doutait que le prince ne pouvait que comprendre le danger de la situation, cela l’étonnerait qu’il souhaite qu’elle tombe entre les mains de son père. Elle ne quittait pas des yeux Gabriel, n’accordant plus réellement d’attention à Anna. Ce n’était pas voulu, sa sœur la mettait simplement trop mal à l’aise. De toute façon, elle n’avait pas l’intention de rester, c’était bien trop dangereux. D’ailleurs, elle ne manqua pas de remettre correctement en place sa capuche, pour bien cacher son visage.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 186
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Mar 17 Fév - 10:29


« Ely ? Qu'est-ce-que tu fais ici ? »

L'attitude d'Anna surprit quelque peu Gabriel. Ils avaient, sous leurs yeux, Eleonore, en chair et en os (et le coeur du jeune homme battait si fort dans sa poitrine qu'il craignait fort que le son qu'il produisait ne soit entendu par les deux jumelles). Certes, pour sa part, il savait qu'elle était en vie, et il l'avait déjà revu.

Mais Anna, elle (c'est ce qu'il croyait en tous cas), la revoyait pour la première fois depuis sa disparition mystérieuse, et il n'y avait ni effusions, ni épanchements, Anna se contenter de serrer plus fort ses mains autour de son bras.

Elle ne donnait pas franchement l'impression que sa soeur lui ai manqué, ou même qu'elle était heureuse de la revoir... Mais peut-être était-ce seulement la situation. Elle n'était pas forcément propice aux retrouvailles fusionnelles. Déjà, il était là, lui qui avait épousé l'une alors qu'il rêvait d'épouser l'autre. Ensuite, il se retrouvait au beau milieu du village. Ils devaient éviter d'attirer l'attention sur eux.. Ce qui n'était guère simple, puisque le prince et la princesse de Féérie ne pouvait guère se promener tranquillement dans Piquiel sans que cela n'éveille logiquement les soupçons.


« Je… Rien. Je dois partir. »


L'attitude d'Eleonore était singulière aussi, mais Gabriel la comprenait un peu plus aisément que celle de son épouse. Il savait qu'elle était une fugitive, il avait comprit que son père en avait après elle. Par conséquent, cette situation était bien trop dangereuse pour elle.

C'est vrai, mieux valait qu'elle s'en aille, mais puisqu'ils étaient là, tous les trois, et même s'il était compliqué pour lui de se retrouver entre la femme qu'il aimait, et celle, sa jumelle, qu'il avait finalement épousé.... Ils ne pouvaient quand même pas la laisser partir et faire comme si de rien n'était ! C'était impossible...


"Attends !"


Les mots avaient franchi le seuil de ses lèvres sans qu'il sache exactement ce qu'il pouvait proposer comme alternative à son départ. Ils ne pouvaient pas rester ici, c'était impossible, même si Eleonore se dissimulait de nouveau sous sa capuche et était bien moins reconnaissable ainsi, à moins de la regarder dans le blanc des yeux. L'intention de Gabriel n'était pas de la mettre en danger, non. Mais ils n'allaient pas écourter ainsi les retrouvailles des deux soeurs... et puis, il n'avait pas envie de la voir s'en aller, tout simplement.

D'un signe de la tête, il invita les deux soeurs à le suivre et les conduisit le plus à l'écart possible. Ce n'était pas encore le lieu le plus sécuritaire possible, mais c'était déjà mieux que rien.

"Depuis tout ce temps... on ne peut pas te laisser s'en aller comme ça."

"Depuis tout ce temps"... mais pour sa part, ça ne faisait pas si longtemps... Mais bien sûr, il avait précautionneusement omis d'apprendre la vérité à sa femme. Au vu de la situation, il se disait qu'il avait vraiment bien fait. Il ne comprenait pas cette tension qui pesait sur la scène... Était-ce parce qu'il était là ? Dans tous les cas, les deux soeurs semblaient avoir plus envie de se fuir que de se retrouver. C'était sans doute le temps de s'habituer à cette situation un peu singulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Twilight Princess
Messages : 197
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Sam 20 Juin - 13:32


Je n'ai jamais été très préteuse comme fille, notamment avec ce que j'estimais être un trésor à mes yeux. C'est probablement pour cette raison que la présence de ma sœur jumelle m'énerve autant. Cette journée s'annonçait merveilleuse, avec un déjeuner chez mes parents en compagnie de mon époux, une ballade sur la plage peut-être plus tard... Mais comme d'habitude, la simple présence d'Eléonore suffit pour tout gâcher. En un instant, les efforts de Gabriel pour me rendre heureuse s'envolent vers d'autres cieux plus cléments. C'est à peine s'il ne lâche pas ma main devant elle. J'ignore si c'est ma sœur que je déteste le plus en cet instant, ou lui. Cette situation est dangereuse, pour tout le monde. Je n'ose imaginer ce que ferait le roi s'il apprenait que son fils et moi discutons dans la rue avec une évadée de prison sans lui faire part de l'information. J'ai presque envie de m'arracher les cheveux, mais je me retiens, parce qu'ils sont ma fierté. Je lève les yeux au ciel en ayant une vague d'espoir lorsque Ely s'excuse et commence à partir. Oui, c'est bien, sauve toi et ne reviens plus ! Mais non. Ce serait trop beau. Je grince des dents en voyant Gabriel la retenir, toujours avec ce ton délicat que j'exècre. Moi, il ne me parle jamais avec cette voix-là. Parce qu'il ne m'aime pas. De toute façon, comment pourrais-je lui faire oublier ma sœur, quand elle s'arrange elle-même pour nous rentrer dedans en plein centre du village ? Un peu forcée, je suis donc le prince dans un endroit un peu à l'écart de la foule, non sans songer que cette attitude nous rend encore plus soupçonnables. Qui donc quitte les grandes routes en se cachant de la sorte, si ce n'est pour dissimuler un forfait ? J'aimerais bien pouvoir leur frapper dessus à tous les deux, pour le risque qu'ils nous font encourir.

« Ceci est ridicule, nous attirons encore plus l'attention ainsi... » Je murmure comme pour moi-même, mais en espérant que l'un des deux m'aura entendu.

Certes, mon mari ne sais pas quel est l'état de ma relation actuelle avec Eléonore, il croit donc bien faire en nous réunissant, mais je doute que ce soit autant pour notre plaisir que pour le sien. Il est évident qu'il la dévore des yeux depuis que nous sommes tombés sur elle. Cette simple vérité me serre la gorge et me retourne l'estomac. Malgré mon bras férocement accroché à celui de Gabriel, force m'est d'admettre que je pourrais tout aussi bien ne pas être présente du tout. Il ne m'accorde aucun regard, aucun sourire. Je ne suis ni plus ni moins qu'un fantôme entre eux. Le grand amour...je peux le sentir qui irradie de Gabriel. C'est à en avoir la nausée. Je me mord la langue en espérant que cette entrevue finira par s'écourter, d'une manière ou d'une autre. En attendant, je ne peux pas non plus envoyer ma sœur voir ailleurs si nous y sommes. Après tout, ce n'est pas elle qui a insisté pour rester. Elle a l'air d'avoir autant envie que moi de mettre un terme à cette rencontre ridicule.

_________________
Dreams are for babies


Dernière édition par Anna Basiel le Lun 17 Aoû - 13:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1749
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Lun 13 Juil - 21:14

Anna & Gabriel & Eleonore
Plutôt mal tombée
Si cela n’avait tenu qu’à elle, Eleonore aurait quitté les lieux le plus rapidement possible. Elle avait l’intention de le faire d’ailleurs, sachant parfaitement que c’était bien trop dangereux pour tout le monde. La jeune femme ne devait pas se faire remarquer par les gardes et surtout pas en compagnie de Gabriel. Si Edgar apprenait qu’elle avait des contacts avec son fils, ce dernier risquait d’en payer les conséquences. Et bizarrement, le sort du jeune homme l’intéressait bien plus qu’autrefois. Elle n’avait aucune envie de l’entraîner dans sa chute, elle savait à quel point il méritait bien mieux. Et puis, il fallait avouer que Gabriel était un atout pour la rébellion. Ce n’était pas pour rien que Nathaniel s’intéressait à lui et qu’Eleonore était un instrument pour le rallier à la cause. La jeune femme n’avait donc aucune envie de rester sur les lieux pour cette raison, mais elle se sentait aussi très mal à l’aise en présence de sa sœur. Depuis leur dernière conversation, la rebelle avait compris que quelque chose s’était brisé entre elle. Anna, au lieu de la croire sur parole alors qu’elle était sa jumelle, la pensait complètement folle. Eleonore ne comprenait vraiment pas comment elle ne pouvait pas la croire. Cela n’enlevait en rien de l’affection que la jeune femme avait pour sa jumelle, mais elle ne se sentait vraiment pas à l’aise. Mais son départ ne fut pas aussi facile qu’elle l’avait cru, puisque Gabriel la retint.

Eleonore hésita à insister pour partir, mais elle voyait bien dans le regard du prince qu’il n’allait pas en démordre. En prime, l’homme ne manqua pas de faire signer aux deux jumelles pour les conduire à l’écart. Dans un léger soupire, la jeune femme suivit donc le prince et l’officielle Eleonore. La rebelle n’aimait vraiment pas que sa sœur se fasse passer pour elle sans aucun scrupule, du moins elle n’avait pas le sentiment qu’elle avait des scrupules. Elle s’accrochait férocement au bras de son époux, elle se promenait dans le village sous son identité. C’était un peu comme si elle n’avait jamais existé de son côté, un peu comme Victoria d’ailleurs. A la pensée de sa jeune sœur, la jeune femme ne put s’empêcher de sentir son cœur se serrer. Et dire qu’Anna ne croyait même pas à ses paroles, qu’elle ne pensait pas que leur sœur puisse être morte.

« Elle a raison, c’est beaucoup trop dangereux. »
C’était dangereux pour tout le monde. Eleonore tourna le regard, comme elle faisait très souvent maintenant, afin d’observer tout autour d’elle. Ils étaient suffisamment à l’écart pour ne pas être trop remarqué. Mais la rebelle se trouvait quand même en présence du prince et de la princesse, ils ne passaient jamais inaperçu très longtemps ces deux-là. Un peu plus loin, la jeune femme remarqua la silhouette d’Anthony. Elle avait confiance en lui, elle espérait qu’il allait la prévenir si jamais quelqu’un approchait, même si évidemment il restait suffisamment à l’écart pour ne pas se faire remarquer. « Je ne voudrais pas vous causer des problèmes. » Dit-elle en se retournant vers sa sœur et son époux, machinalement ses yeux se tournèrent rapidement vers le bras que tenait Anna. « Votre père ne doit pas découvrir que nous nous parlons. »

En prononçant ces derniers mots, Eleonore s’était surtout adressé à Gabriel. Après tout, ils avaient eu l’occasion de se parler dernièrement, tout comme avec Anna.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 186
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Jeu 30 Juil - 8:35



« Ceci est ridicule, nous attirons encore plus l'attention ainsi... »

Gabriel n'arrivait pas à comprendre la froideur dont faisait preuve Anna à l'heure actuelle. Il la trouvait mal appropriée, et cela même si elle avait complètement raison, en fait, leur attitude autant que le fait de vouloir prolonger la conversation les mettaient tous les trois en danger, mais il n'arrivait pas là, tout de suite, à penser de façon rationnelle.

Il avait envie de profiter de la présence d'Eleonore tant qu'on lui offrait de le faire, d'en profiter pleinement en faisant fi des risques. Après tout, il ne lui semblait pas que qui que ce soit les ait vus s'éclipser, et quand bien même ce serait le cas, le jeu n'en valait-il pas la chandelle ? Si, complètement, et il était surpris d'avoir ce sentiment d'être le seul à le penser.

Il devait bien admettre qu'un fond d'égoïsme l'habitait, en voulant ainsi profiter au maximum de la présence d'Eleonore, quitte à heurter les sentiments d'Anna, mais après tout, Anna ne devrait-elle pas, logiquement, profiter de cette occasion de parler avec sa soeur jumelle ? De ce qu'il savait (et il ne savait rien, comme toujours), elle ne l'avait pas revue depuis la veille de ce mariage qui avait arraché sûrement son coeur, jusque là, elle avait dû, comme lui-même, la penser disparue, ou pire... pourquoi si peu d'enthousiasme ? Pourquoi vouloir à tous prix s'en aller ? Certaines situations exigeaient que l'on sache se mettre en danger.


« Elle a raison, c’est beaucoup trop dangereux. Je ne voudrais pas vous causer des problèmes. Votre père ne doit pas découvrir que nous nous parlons. »


Gabriel aurait préféré qu'Eleonore insiste pour rester ou pour parler à sa soeur, mais il trouvait tout de même sa réponse plus excusable que celle d'Anna (ceci dit, il était la personne la moins objective imaginable, en l'occurrence).

Les motifs invoqués par Anna n'étaient pas moins justifiables, mais celle qui courrait le plus de risques, ici, c'était Eleonore. Très concrètement, c'était elle, dont la vie était en jeu, et cela pour une raison simple, qu'elle ne manqua pas de lui donner, même s'il n'y en avait pas vraiment besoin.

Son père. Encore et toujours lui, lui dont il découvrait chaque jour une nouvelle facette, aucune d'elle n'étant bien glorieuse, toutes étant plutôt terrifiantes. Mais même en sachant cela (à force, il ne se faisait plus vraiment d'illusion), il ne pensait pas que les deux soeurs ne veuillent pas passer davantage de temps ensemble. Quels autres occasions auraient-elles de se voir et de se parler.

"Au diable, mon père ! Je ne comprends pas votre réaction. Êtes-vous deux soeurs ou deux étrangères ?"


D'accord, sa contrariété venait également du fait qu'il n'avait pas envie de laisser Eleonore tout de suite, mais quand même, il ne comprenait vraiment pas l'attitude des deux jumelles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Twilight Princess
Messages : 197
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Lun 17 Aoû - 17:53

Je suis presque ravie que ma sœur partage mon avis concernant la dangerosité de cette situation. Au moins je ne suis pas folle ni dans l'exagération. Cette entrevue isolée entre le couple princier et une fugitive recherchée par la garde du roi n'a rien de raisonnable. Cependant, nous sommes à Féerie. Les choses ne se déroulent jamais de façon logique ou réfléchie par ici. Je me mordille la lèvre pourtant en entendant Ely sous-entendre qu'elle et Gabriel se parlent. Cette phrase aurait pu concerner cette actuelle situation uniquement, mais je ne peux m'empêcher d'entendre dans ses paroles une expression d'habitude. Se voient-ils en secret depuis son évasion ? La jalousie écrase mon coeur malgré le fait que mon visage reste péniblement impassible. La réaction de mon époux est alors terriblement prévisible. Non seulement il ne contredit pas cet aveu, mais en plus il tente vainement de comprendre pourquoi je ne saute pas au coup de ma " chère et tendre sœur jumelle disparue ". Je serre les dents et affiche un petit sourire mal à l'aise. Je vais devoir mentir à Gabriel, mais l'ennui, c'est qu'Eléonore saura la vérité. Hm... Tant pis, je n'ai pas bien le choix.

« C'est que... L'absence de ma sœur a été une pénible épreuve mon cher. Je ne suis pas certaine de savoir comment digérer un retour aussi brutal... » Dis-je avec une petite voix pleine d'émotion.

Tout dans mon attitude est un masque parfait. La tristesse et la douleur apparaissent jusqu'au plus profond de mon regard. Parfois je suis effrayée par ma propre capacité à mentir comme un arracheur de dents. Très doucement, je prend la main de ma sœur dans la mienne en la regardant droit dans les yeux.

« Ely, nous sommes constamment entourés de gardes... Tu es en danger auprès de nous. » Dis-je sur un ton inquiet, histoire d'en rajouter une couche.

Je l'avoue, j'ai honte de devoir la faire passer pour une idiote de cette façon. Je la déteste pour les sentiments de Gabriel à son égard et je lui en veut probablement d'être aussi forte face aux épreuves qu'elle traverse. Je ne pense pas que je saurais subir le quart de ce qu'elle endure actuellement et de ce qu'elle a enduré ces derniers mois. La culpabilité me suit partout, mais je ne parviens pas à faire demi-tour. J'aime trop le prince et je suis allée bien trop loin pour pouvoir me permettre la moindre faiblesse. Relâchant le bras de mon époux à contrecœur, je passe mes bras autour du cou de ma sœur afin de la serrer contre moi. Ce curieux geste m'est davantage naturel que ce que je craignais et j'y trouve un curieux sentiment de réconfort qui me trouble. Bien vite, je m'écarte à nouveau d'elle pour reprendre ma place initiale : contre Gabriel.

_________________
Dreams are for babies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1749
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Ven 18 Sep - 10:14

Anna & Gabriel & Eleonore
Plutôt mal tombée
Quand Gabriel demanda aux jumelles si elles étaient sœurs ou étrangères, Eleonore ne savait même pas si elle ne connaissait pas réponse à cette question. Avant, elle était persuadée qu’elles étaient sœurs jumelles et puis c’était tout. Sauf que depuis la dernière fois qu’elles s’étaient vues (et la seule fois depuis le début de toute cette histoire), Eleonore n’était plus aussi certaine. Parce qu’elle avait réellement vue une étrangère à ce moment-là et qu’elle l’a voyait encore. Ce n’était pas Anna qu’elle voyait au bras de celui qu’elle aurait dû épouser, ce n’était pas la sœur qu’elle connaissait. C’était une tout autre femme et les paroles qu’elle allait prononcer allaient lui confirmer encore plus cette impression. Gabriel ne semblait pas se préoccuper autant de la sécurité que les jumelles, mais en même temps la rebelle n’était pas certain qu’Anna se préoccupe de cela aussi. Il y avait quelque chose dans les yeux de la princesse (qu’elle avait si souvent observée depuis qu’elle était née) qui était différent, qui cachait quelque chose. Anna pouvait être une menteuse hors pair, il y avait quand même une personne qui la connaissait mieux que tout le monde (du moins qui le pensait, parce qu’il y avait énormément de chose qu’elle ne soupçonnait pas chez sa jumelle). Quand Anna reprit la parole donc, Eleonore fut étonnée des mots qu’elle prononça. Elle était en train de mentir à Gabriel, ouvertement. Elle affirmait bel et bien qu’elles se revoyaient pour la première fois maintenant ? Mais pourquoi mentait-elle ainsi ? La rebelle ne dit rien sur le coup, laissant sa sœur prendre sa main non sans l’observer avec des yeux remplit de surprise.

En d’autre circonstance, Eleonore aurait vraiment aimé ces mots et ses gestes d’affection de sa sœur. Parce que malgré le fait qu’elles n’étaient pas d’accord (concernant la dernière discussion qu’elles avaient eu), Eleonore avait encore énormément d’affection pour sa jumelle. Anna restait à jamais sa sœur, c’était un lien qui ne pouvait pas se briser comme ça. Du moins, elle ne pensait pas que cela soit possible. Mais en attendant, elle était en train de mentir à Gabriel. Quand sa jumelle s’éloigna d’elle après cette étreinte, Eleonore tourna son regard sur Gabriel. Elle ne se montrait pas toujours honnête avec lui, il fallait bien l’avouer, elle profitait un peu de la situation. Mais elle n’avait aucune envie de jouer le jeu de sa sœur.

« Pourquoi tu mens ? »
Dit-elle finalement en reportant son attention sur Anna, l’observa d’un regard sombre. « Pourquoi tu mens ? » Répéta-t-elle sa question, avant de reprendre. « On s’est déjà revu. Tu n’as pas besoin de digérer quoi que ce soit. La dernière fois tu n’as eu aucun souci à me faire passer pour une folle. »

Elle ne l’avait pas cru ou elle n’avait pas voulu la croire, quand elle avait parlé de la mort de leur jeune sœur. Et maintenant, elle faisait comme si elle ne l’avait pas revu, comme si elle avait de l’affection pour elle.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 186
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Jeu 24 Sep - 11:56


« C'est que... L'absence de ma sœur a été une pénible épreuve mon cher. Je ne suis pas certaine de savoir comment digérer un retour aussi brutal... »


Gabriel était entièrement dupe de ces propos, et il déplorait déjà de s'être montré un peu trop brutal et insistant tout à l'heure (mais tout de même, elles ne pouvaient pas agir comme des inconnues l'une vis-à-vis de l'autre, c'était insensé.

Évidemment, le retour d'Eleonore dans sa vie était brutal, il devait être difficile, pour Anna, d'accuser le choc. Gabriel pouvait, lui, faire preuve d'un peu plus de réserve (même si elle avait beaucoup de mal, tout de même), puisqu'il l'avait déjà revue, et qu'il aurait été vraiment malvenu de sa part de la prendre dans ses bras devant son épouse. Il avait eu le malheur d'aimer la mauvaise jumelle, Anna ne devait pas pour autant supporter cette affection qui la chagrinait déjà, il le savait bien sans pouvoir rien faire pour l'empêcher, puisque c'était plus fort qu'elle.

Gabriel avait l'impression que le masque d'indifférence d'Anna était en train de se fissurer, de se craqueler, qu'elle ne l'avait affiché que pour se donner contenance et que la vraie Anna était en train de lui apparaître. Il ne se rendait pas compte de la situation, de ce qui traversait vraiment l'esprit de son épouse.

« Ely, nous sommes constamment entourés de gardes... Tu es en danger auprès de nous. »


Ça, ils le savaient tous, et Eleonore en premier lieu était bien placée pour connaître les dangers, elle les affrontait tous les jours. Mais Gabriel trouvait que certaines situations méritaient bien que l'on affronte les dangers tête haute et qu'on accepte les conséquences.

Anna semblait finalement du même avis, et elle baissa sa garde. Elle serra sa soeur dans ses bras, et Gabriel, sincèrement ému par cette accolade, afficha un sourire sincère.

Mais il s'effaça rapidement à la réaction d'Eleonore.

« Pourquoi tu mens ? Pourquoi tu mens ? On s’est déjà revu. Tu n’as pas besoin de digérer quoi que ce soit. La dernière fois tu n’as eu aucun souci à me faire passer pour une folle. »

Gabriel tomba des nues. Il n'y comprenait rien, mais ce qu'il devinait était alarmant, et loin d'être rassurant. Il regarda les deux soeurs, interloqué et désarçonné.

Est-ce qu'elles s'étaient vraiment revues ? Pourquoi Eleonore inventerait-elle une chose pareille, si ce n'était pas vrai ? Elles avaient dû déjà se revoir, donc, et leurs retrouvailles ne devaient pas s'être vraiment bien déroulées, vu la réaction de la fugitive. Mais pourquoi ? Pourquoi Anna n'aurait pas simplement profité de ces retrouvailles.

"Qu'est-ce que tu veux dire ?"
Il tourna son regard vers Anna. "C'est vrai ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Twilight Princess
Messages : 197
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Sam 17 Oct - 12:11

Bon, pour le coup mon plan vient de tomber à l'eau. Je dirais même plus : on l'a lesté avec un boulet de canon et jeté dans l'océan. J'avoue ne plus trop savoir quoi faire alors qu'Ely me regarde avec colère et Gabriel avec surprise. Mentir actuellement serait stupide, je ne dois pas m'enfoncer davantage dans ce bourbier. Après réflexion, je réalise que j'aurais mieux fait de dire la vérité et la prendre pour une folle une fois de plus. Après tout, le prince n'aurait pas pu m'en vouloir de nier la mort de ma petite sœur. Après tout, le déni est une réaction normale face au deuil. Je me sens ridicule. Moi qui me vante souvent d'être un fin stratège, je me suis moi-même enfermée dans une situation bancale. Je soupire et passe ma main sur mon visage, l'air épuisée. Je fais vraiment beaucoup d'efforts ces derniers temps pour tenir le coup. Pourquoi faut-il que tout le monde essaye de me retirer le peu de bonheur que j'ai eu tant de mal à obtenir ? J'ai fait trop de sacrifices pour accepter qu'on me tire dans les pattes de la sorte. Je serre les dents et lève les yeux au ciel.

« Oui c'est vrai. Honnêtement, j'espérais ne pas avoir à revenir sur le sujet. Je l'admet, j'ai déjà croisée Eléonore l'autre jour et je lui ai dit ce que je vais lui répéter aujourd'hui. » Je marque une pause et regarde ma sœur dans les yeux. « Tout ça c'est dans ta tête Ely. Tu as vécu quelque chose de difficile, je veux bien l'admettre, mais de là à dire que tu es tombée comme par hasard sur la dépouille de notre sœur... » Je soupire à nouveau en me pinçant l'arrête du nez entre le pouce et l'index. « Je ne sais plus quoi te dire... C'est de la folie. »

Je recule d'un pas et déglutit en secouant la tête. Le mieux que j'ai à faire tout de suite, c'est avoir l'air d'être émue et en parfait déni. Mon attitude pourrait être excusée à une jeune femme refusant d'accepter la mort de sa petite sœur adorée. En revanche, elle ne serait pas acceptée si je donnais la véritable explication. Ceci est ma dernière carte, autant la jouer à fond.

« Pourquoi tu fais ça Ely... Pourquoi tu me fais du mal ? Victoria est heureuse, elle est avec son époux de l'autre côté de l'océan, tu m'entends ? Il faut vraiment être malsaine pour dire de telles choses de notre petite soeur... » Je dis avec des larmes dans la voix.

Et maintenant il va falloir que je parie sur le support de Gabriel, ce qui n'est pas gagné vu l'amour qu'il porte à Ely.

_________________
Dreams are for babies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1749
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Ven 6 Nov - 18:05

Anna & Gabriel & Eleonore
Plutôt mal tombée
Sans surprise, Gabriel fut étonné des paroles qu'avaient prononcées Eleonore. C'était normal, puisqu'il pensait que sa femme (sa très chère femme) disait la vérité. Mais elle mentait, comme une arracheuse de dent et Eleonore n'avait aucune envie de rentrer dans son jeu malsain. Elle pensait que le prince ne méritait pas que celle qui était son épouse (qui avait pris son identité pour être sa femme...) lui mente de la sorte. La rebelle n'était pas toujours complètement honnête avec le jeune homme (c'était à cause de Nathaniel), mais elle ne lui mentait pas de cette manière. Elle ne mentait pas autant et pas sur des sujets aussi importants. Eleonore ne comprenait vraiment pas pourquoi Anna ne voulait pas avouer qu'elles s'étaient déjà vues et que l'instant avait été difficile. Gabriel demanda alors à la princesse si ce que la rebelle racontait était vrai. Anna n'eut pas d'autre choix que de dire la vérité. Eleonore croisa ses bras en l'écoutant parler, se sentant insulté par ses paroles. Elle affirmait de nouveau que ces histoires étaient dans sa tête, qu'elle était complètement folle et qu'elle disait donc n'importe quoi. Le regard de colère que la jeune femme lançait à sa jumelle précédemment devint encore plus fort en entendant ces mots. Elle continuait d'affirmer que Victoria était heureuse avec son époux, elle avait même les larmes aux yeux. Mais Eleonore n'avait pas envie de croire en ces fausses larmes, elle n'était pas dupe. La dernière fois qu'elles s'étaient parlés, elle ne s'était pas montré si émue que cela. Eleonore était persuadé que sa jumelle était simplement satisfaite de son sort et qu'elle n'en avait que faire de celui de leur jeune soeur (et pour cause, quand on connaissait la vérité...).

« Je ne suis pas malsaine et je ne suis pas folle ! »
Rétorqua la jeune femme, sans parvenir à contenir la colère dans sa voix. C'était rare qu'elle se mette dans des états pareils (sauf quand elle était avec Nathaniel), mais elle ne pouvait vraiment pas se contenir. Elle n'aimait pas ça, parce qu'il y avait Gabriel et qu'il ne méritait pas de se retrouver au milieu de cette conversation, mais elle n'y pouvait vraiment rien. Et pour le coup, la jeune femme était vraiment heureuse qu'il soit déjà au courant de toute l'histoire. « Je l'ai vu, elle est morte ! Pourquoi est-ce que tu ne veux pas me croire ? »

Eleonore ne parvenait vraiment pas à comprendre comment une telle distance avait pu s'installer entre elle et sa jumelle. Elles n'étaient peut-être pas autrefois les jumelles les plus proche de Féerie, mais elles n'étaient quand même pas aussi distante l'une de l'autre. Anna avait changé, depuis le début de toute cette histoire, elle n'était vraiment plus la même femme.

« De toute façon, il n'y a que ta petite personne qui t'intéresse. » Reprit-elle, sur le même ton. « Tu es bien celle qui a été capable de prendre la place de sa soeur simplement pour épouser Gabriel après tout ! »

Eleonore n'aimait pas parler du prince de cette manière alors qu'il était juste là, mais elle n'y pouvait rien. Et elle ne s'était pas gênée pour l'appeler par son prénom, juste histoire d'en rajouter une couche. D'ailleurs, elle ne parvenait pas non plus à cacher sa pointe de jalousie. Parce qu'elle l'était bel et bien en fait, jalouse. Pas parce qu'elle avait épousé le prince (quoi que, Gabriel était quand même un homme qu'elle appréciait sincèrement même si elle n'était pas amoureuse de lui, parce qu'il était sans doute l'une des personnes les plus pures de ce monde), mais surtout parce qu'elle devait vivre toutes ces épreuves sans le soutien de sa jumelle et en la voyant jouir de tous ces privilèges de princesse.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 186
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Ven 11 Déc - 16:22



« Oui c'est vrai. Honnêtement, j'espérais ne pas avoir à revenir sur le sujet. Je l'admet, j'ai déjà croisée Eléonore l'autre jour et je lui ai dit ce que je vais lui répéter aujourd'hui. »

Donc c'était vrai ? Anna avait bien revu sa soeur, et il n'avait pas jugé utile un seul instant de lui en parler ? Il trouvait ça à peine concevable... Et en même temps, avait-il fait mieux ? Lui aussi ne revoyait pas Eleonore pour la première fois, même s'il tentait de prétendre le contraire. Il avait caché la vérité à Anna de crainte qu'elle la répète à Edgar, Anna pouvait bien avoir une attitude équivalente.

Dans tous les cas, et même si c'était peut-être une réaction égoïste à la situation, Gabriel ne pouvait s'empêcher de se sentir blessé de ne pas avoir été tenu au courant de la situation. Voilà qu'il se retrouvait en porte-à-faux entre deux soeurs, celle qu'il avait épousé et celle qu'il aimait, qui au lieu de profiter de leurs retrouvailles, réglaient leurs comptes sans que Gabriel comprenne complètement ce qui se passait, et de quoi il était question.


« Tout ça c'est dans ta tête Ely. Tu as vécu quelque chose de difficile, je veux bien l'admettre, mais de là à dire que tu es tombée comme par hasard sur la dépouille de notre sœur... Je ne sais plus quoi te dire... C'est de la folie. »


Gabriel afficha un regard horrifié, qu'il passa d'Anna à Eleonore, complètement indécis, et complètement troublé. Il n'était pas sans savoir qu'Eleonore vivait comme une fugitive dans la forêt. Mais ces histoires de soeurs décédées...

Il devait s'agir de Victoria, la cadette, celle dont on avait parlé du mariage, à l'autre bout de l'océan... le jour même où il avait rencontré Eleonore "par hasard".

...Oh...

Gabriel ne savait pas trop ce qu'il devait croire, encore moins ce qu'il devait penser de tout ça. Victoria était-elle bel et bien morte ? Ou Eleonore perdait-elle la tête. Gabriel se voilait de moins en moins la face, et forcément, son avis voulait pencher où son coeur le faisait également, même si c'était peut-être injuste envers Anna. Dans tous les cas, il ne s'était pas attendu à ce que les événements prennent cette tournure.

Il pouvait comprendre l'attitude d'Anna, si Eleonore était revenue la voir pour seulement lui parler de la mort de leur soeur, normal que sa réaction soit violente, les trois soeurs devaient être très proches, autrefois, dans une autre vie.

Mais plus Gabriel en apprenait sur Féerie, plus il comprenait que les apparences étaient trompeuses, il fallait peut-être faire entendre raison à Anna ?


« Pourquoi tu fais ça Ely... Pourquoi tu me fais du mal ? Victoria est heureuse, elle est avec son époux de l'autre côté de l'océan, tu m'entends ? Il faut vraiment être malsaine pour dire de telles choses de notre petite soeur... »


C'était ça. Anna avait mal. Et si ce qu'Eleonore lui avait dit était la vérité (et Gabriel ne voyait pas les choses autrement, il n'arrivait pas à supposer qu'elle puisse être devenue folle, son jugement était de toute façon entièrement obscurci par les sentiments qu'il éprouvait pour elle).


« Je ne suis pas malsaine et je ne suis pas folle ! Je l'ai vu, elle est morte ! Pourquoi est-ce que tu ne veux pas me croire ? »


Elle semblait si sincère ! C'était évident qu'elle ne mentait pas ! Jamais Eleonore n'inventerait de telles horreurs de toutes pièces, c'était tout bonnement impossible ! Elle avait dû la voir, en effet. Peut-être sur cette île horrible où son père l'avait obligée à se rendre.

C'était le déni, sûrement, qui empêchait Anna de voir la vérité en face, et Gabriel comprenait, lui aussi en avait fait preuve durant presque toute sa vie, avant qu'il ne puisse plus ignorer les preuves accumulées.


« De toute façon, il n'y a que ta petite personne qui t'intéresse. Tu es bien celle qui a été capable de prendre la place de sa soeur simplement pour épouser Gabriel après tout ! »


Là, cela allait trop loin. Outre le fait que Gabriel n'aimait pas être exclu de la conversation, comme s'il n'en faisait pas partie, il ne supportait pas de voir les deux jumelles se déchirer l'une l'autre, alors que, pour sa part, il ne voyait là qu'un seul responsable.

Anna n'avait pas vraiment décidé, après tout, de devenir sa femme et d'endosser le rôle et le nom d'Eleonore. Gabriel savait, d'ailleurs, qu'elle n'aimait pas cette situation, car elle voudrait être elle-même. Et voudrait qu'il l'aime pour elle-même, ce qu'il était bien incapable de faire.

"Arrêtez !"
demanda-t-il avec plus d'autorité qu'il n'était capable d'en faire preuve habituellement. "Vous ne voyez pas que vous vous trompez de cible." Il poussa un soupir. C'était désagréable à penser et à dire, car il s'agissait de sa chair et de son sang, mais quand il assistait à cela, il ne pouvait plus trouver de circonstances atténuantes à Edgar. "C'est mon père." Il marqua une pause. "C'est ses mensonges qui vous on conduites là. Aucune de vous deux n'est responsable, aucune de vous deux ne ment." Il baissa les yeux. "C'est lui..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Twilight Princess
Messages : 197
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Dim 13 Déc - 15:30

Je savais quelle serait la réaction d'Ely. Enfin en partie en tout cas. Je m'attendais à ce qu'elle ne donne aucun crédit à mes mensonges, pas plus qu'à mon attitude de sœur blessée et en déni. Je pensais avoir tout prévu de sa prochaine réaction, mais j'avais tort. Je n'avais pas du tout envisagé qu'elle se défendrait avec autant de conviction, elle qui avait toujours été si timide et si calme lorsque nous étions petites. Il faut croire que le séjour d'Eléonore sur cette maudite île lui a été plus profitable que ce que j'imaginais. Je ne l'avais jamais vue aussi déterminée et forte. Quelque part, je crois que je l'admire pour le courage dont elle fait preuve. C'est davantage que ce que je pourrais faire moi-même. Cependant, cette admiration ne me détournera pas de mes projets, d'autant plus qu'Ely découvre un nouveau trait de sa personnalité que je ne connaissais pas. Serait-ce de la jalousie ou de l'amertume ? Je ne pensais pas que me savoir princesse à sa place lui ferait une quelconque peine, puisqu'elle avait volontairement refusé ce statut. De quoi m'accusait-elle exactement ? D'avoir été là pour ramasser ses pots cassés ? Pour endosser le rôle dont elle n'avait absolument pas voulu ? Au fond, cette réflexion de sa part n'était pas moins égoïste que mes actions. Si elle avait refusé d'épouser Gabriel, elle n'avait aucun droit de me blâmer pour l'avoir fait. Je ne lui avait pas volée sa place. Elle me l'avait cédée. Je fronce donc les sourcils, ennuyée par ses paroles très déplacées. Mais alors que je m’apprête à lui répondre, c'est le prince qui s'interpose, faisant alors preuve d'une autorité que je ne lui connaissait pas.

Surprise, j'écoute les paroles sages de Gabriel. Il n'a pas tort, et c'est là que se situe le vrai problème. Il sait. Je ne pensais pas qu'il savait pour les agissements de son père. Est-ce-que son père lui-même sait que son fils ne croit plus en ses mensonges ? La situation ne s'arrange donc décidément pas pour moi. Pas du tout, même. Me voici dans un triste piège, car au final c'est Ely qui gagne la partie. Mon époux soutient la cause de ma sœur et ses ses petits camarades rebelles. Il devient de plus en plus évident que je me trouve une fois de plus du mauvais côté de la balance. Ne tenant pas à faire remarquer mes pensées sombres, je me hâte de hocher la tête et de serrer le bras de Gabriel contre moi. « Oui tu as raison. Nous disputer n'arrangera rien. Il y a plus important. » Rougissant un peu pour montrer ma honte de m'être emporter si facilement, je rajoute : « Je suis désolée, je me suis conduite comme une idiote. C'est juste que ça fait beaucoup à digérer. » À ces mots, je me tourne vers ma sœur jumelle. Si je souhaite continuer à œuvrer dans l'ombre, je ne dois pas m'en faire une totale ennemie. Sinon Gabriel n'aura plus confiance en moi. C'est donc avec une fausse tirtesse sur le visage que je m'adresse à elle. « Es-tu vraiment certaine que Victoria est morte ? » Je demande, le visage tordu par la douleur de l'acceptation.

_________________
Dreams are for babies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1749
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Mer 27 Jan - 19:39

Anna & Gabriel & Eleonore
Plutôt mal tombée
Eleonore ne savait pas vraiment pourquoi elle s'emportait de cette manière. Elle savait bien qu'elle était attristée par le fait que sa jumelle était incapable de la croire. La rebelle avait voulu informer la princesse que Victoria était morte, mais au lieu de la croire, elle la pensait complètement folle. C'était difficile à gérer. Eleonore n'avait plus grand monde de son passé sur qui elle pouvait compter. Elle n'avait pas encore eu l'occasion de reparler à son père, elle ne savait pas que lui allait le croire. Elle avait donc eu envie que sa jumelle la croit, c'était Anna quand même. Même si les deux jeunes femmes n'étaient sans doute pas aussi proches qu'elles l'auraient dû pendant leurs vies malgré leur gémellité. Elles étaient jumelles oui, mais en réalité, les deux soeurs étaient vraiment différentes. Elles n'avaient pas du tout le même caractère, cela se voyait encore en cet instant. Eleonore ne ressemblait pas à sa soeur, mais au passage elle ne ressemblait plus vraiment à celle qu'elle était avant toutes ces expériences. Autrefois, elle ne se serait jamais emporter de cette manière, ni fit preuve de d'autant de jalousie. Et pourtant, elle ne pouvait pas nier qu'elle était vraiment jalouse en cet instant, alors qu'elle n'avait aucune raison. La jeune femme avait laissé sa place, elle avait abandonné la possibilité de se marier à Gabriel, elle n'avait donc aucune raison de le reprocher à Anna. Sauf qu'on ne contrôlait pas vraiment la raison et elle ne pouvait pas s'empêcher de se dire qu'au final, sa jumelle s'en sortait quand même très bien (trop bien même). Evidemment, elle ne se doutait pas qu'elle l'avait cherché, qu'elle s'était arrangé pour que cette situation se passe de cette manière.

Eleonore s'en voulait un peu cependant de s'emporter de la sorte, surtout en présence de Gabriel qui n'avait rien demandé. En plus, elle parlait de lui comme s'il ne se trouvait pas avec elles. Ce fut lui qui la sortie un peu de son agacement, quand il reprit la parole d'une manière autoritaire. Jamais encore, la rebelle n'avait entendu le prince de Féerie parler de cette manière. Il avait complètement raison en affirmant que c'était Edgar le problème. Même si Eleonore ne parvenait toujours pas digérer le fait que sa jumelle ne lui fasse pas assez confiance pour la croire, elle ne devait pas oublier que cette situation avait lieu simplement à cause d'Edgar. Le roi et ses mensonges causaient d'énormes problèmes et c'était bien pour cette raison que la jeune femme espérait pouvoir l'arrêter. Elle ne savait pas encore pourquoi Victoria n'était plus de ce monde, mais elle espérait bien le découvrir et pouvoir connaitre les raisons de ce carnage (ne se doutant évidemment pas que celle qui prit la parole ensuite - se serrant plus contre Gabriel - avait un rapport avec tout cela). Eleonore ne perdit rien de son regard noir vers sa jumelle quand elle affirma qu'elle était désolée, elle ne savait pas si elle pouvait la croire. Ce ne fut que quand elle lui demanda si elle était certaine que leur soeur était morte, que son visage se transforma. Elle afficha un air triste, baissant son regard vers le sol.

« Si je te le dis... je ne pourrais pas inventer une chose aussi horrible. »
Sa gorge se serra alors qu'elle repensait au moment où elle était tombée sur le corps de sa jeune soeur, quand elle avait découvert qu'elle était morte. « On nous a mentit parce que c'est comme cela qu'on fait quand quelqu'un est gênant. » Le "on" mentionnait évidemment Edgar et sa façon de gérer le royaume, son regard se leva sur Anna et Gabriel. « Mais je vais découvrir pourquoi. »

Elle voulait savoir, elle ne voulait plus jamais croire à un mensonge. Elle voulait connaitre la vérité, toute la vérité. Même si cela pouvait être vraiment douloureux.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 186
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Dim 14 Fév - 10:25


« Oui tu as raison. Nous disputer n'arrangera rien. Il y a plus important. »


Gabriel se sentit soulagé de ce revirement de situation. Il n'avait aucune envie de voir les deux soeurs se disputer, surtout alors qu'elles avaient l'occasion de se voir (apparemment, ce n'était pas la première fois, mais c'était quand même suffisamment rare pour être remarqué). Les circonstances n'étaient pas les meilleures,mais ce n'était pas une raison pour créer des querelles où il devrait y avoir la joie simple des retrouvailles entre deux soeurs.

Non, en effet, il ne fallait pas qu'elles perdent du temps en disputes inutiles, elles avaient toute autre chose à régler. D'autres problèmes et tragédies qu'elles ne devaient pas se reprocher l'une à l'autre, car ce n'était pas elles, les responsables.


« Je suis désolée, je me suis conduite comme une idiote. C'est juste que ça fait beaucoup à digérer. »


C'était agréable, que d'entendre Anna s'excuser. Elle pouvait par moments sembler un peu trop froide et sévère, mais Gabriel devinait pourquoi. Eleonore en avait connu des vertes et des pas mûres, mais il en était de même pour Anna, et le prince était d'ailleurs lui-même responsable de ses déboires, même s'il le regrettait sincèrement.

Cette situation était difficile à accepter et à assumer, Gabriel en savait quelque chose. À son échelle, il en souffrait également, alors que dans le cas des deux soeurs, il n'était pas directement concerné.


« Es-tu vraiment certaine que Victoria est morte ? »


Gabriel baissa les yeux. Il semblait bien que cela ne fasse aucun doute. Et en effet...


« Si je te le dis... je ne pourrais pas inventer une chose aussi horrible. »


...Oui, elle serait incapable d'inventer une chose pareille, surtout qu'Eleonore aimait profondément Victoria. Gabriel se souvenait bien de la douleur sur son visage, lors de la prétendue cérémonie supposée célébrer son mariage à distance, et alors, elle ne savait même pas encore que sa petite soeur était morte (et pas enterrée).

Gabriel avait bien du mal à rester à sa place, il aurait aimé pouvoir consoler Eleonore, et en même temps, il aimerait savoir être un mari rassurant pour Anna. Entre les deux jumelles, le coeur du prince ne balançait pas, il avait su que c'était Eleonore dès la seconde où son regard s'était posé sur elle, mais il ne voulait pas heurter plus les sentiments d'Anna qu'il le faisait déjà.


« On nous a mentit parce que c'est comme cela qu'on fait quand quelqu'un est gênant. Mais je vais découvrir pourquoi. »


Gabriel serra les poings. Par "on", elle voulait forcément dire son père, Gabriel en savait bien assez à présent pour l'avoir compris, et il lui était de plus en plus insupportable de corroborer ce système.

"Et on va t'y aider."
Il tourna son regard vers Anna, dans sa plus parfaite naïveté. "N'est-ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Twilight Princess
Messages : 197
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Mer 16 Mar - 14:53

Piégée. Je suis pieds et poings liés. La seule solution à présent est de suivre le courant comme une bonne jeune fille. J'aimerais pouvoir arracher Gabriel à ma sœur et ses rêves de liberté utopiques, mais je ne pourrais pas faire cela sans le perdre. Non pas qu'il soit à moi, car je sais qu'il ne l'a jamais été, mais je ne suis pas prête à l'admettre complètement. Je sens dans le regard d’Éléonore beaucoup de méfiance et de colère à mon égard, ce qui est compréhensible vu ce que je lui ai dit précédemment. Cependant, je garde bon espoir de réussir à la convaincre que mon attitude tenait uniquement du déni douloureux face au décès de notre petite sœur. Je hoche la tête lorsqu'elle affirme qu'elle n'aurait jamais pu inventer une telle histoire sans en être parfaitement convaincue. Je déglutis et décide de jouer ma dernière carte en baissant les yeux, honteuse.

« Je sais. Je m'en rends compte à présent. C'était juste...plus simple de croire à son bonheur au delà de l'océan. Je suis navrée. » Dis-je sur un ton fragile.

Avec un peu de chance, Gabriel aura un peu de pitié pour moi et voudra me consoler. Même s'il ne m'aime pas comme il aime ma jumelle, c'est un gentleman, il ne devrait pas me laisser dans un état de tristesse sans réagir un petit peu. Malheureusement la suite du discours d'Ele transforme mes rêves de tendresse consolatrice en projets de vengeance envers le roi. Je crois qu'ils sont si absorbés par l'idée de se rebeller contre Edgar que ce que je ressens ne les intéresse pas tant que ça. Bien, tant pis, ça valait le coup d'essayer. Heureusement pour ma petite personne, j'ai encore quelques tours dans ma manche. Je hoche la tête en réponse à Gabriel.

« Bien sûr. Je veux que mes sœurs et les féériens soient vengés pour ce qu'ils ont subit. » Dis-je avec détermination.

Pendant un instant j'ai eu peur qu'Edgar soient très énervé contre moi, pour avoir été en contact avec ma sœur et pour avoir encouragé son fils à s'acoquiner à elle, mais j'aperçois maintenant une idée lumineuse... Et si je faisais semblant de les suivre dans leurs projets fous ? Je pourrais alors rapporter au roi les faits et gestes de son fils et de ses ennemis... Je me demande quel genre de récompense je pourrais obtenir en échange de bonnes informations. Mais ce n'est pas le moment de songer à cela, je dois d'abord faire mes preuves. Je grimace.

« Dire que c'était là, sous mon nez... Et je n'ai rien vu. »

_________________
Dreams are for babies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1749
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Sam 30 Avr - 20:59

Anna & Gabriel & Eleonore
Plutôt mal tombée
Eleonore ne pouvait pas vraiment contredire les paroles de sa jumelle, quand elle affirma que c’était bien plus facile d’imaginer Victoria heureuse de l’autre côté de l’océan. La jeune femme aurait sans doute aimé s’illusionner plus longtemps aussi, mais quand elle était tombée sur le corps de sa sœur, elle n’avait pu que voir la vérité derrière les mensonges. Même si dans tous les cas, son absence l’avait fait souffrir dès son départ. Le bonheur de côté de l’océan… maintenant qu’Eleonore connaissait la vérité et qu’elle avait eu l’occasion de mettre les pieds de l’autre côté, elle savait que c’était une fable sans fondement. Il n’y avait aucun bonheur dans le royaume du bout de l’océan. Oh, des habitants devaient être heureux, la jeune femme ne pouvait pas affirmer que tout le monde souffrait. Mais elle avait vu l’horreur de ses yeux, elle avait vu ce que cette guerre avait laissé comme trace à cet endroit.

« Il n’y a aucun bonheur au-delà de l’océan. »

Dit-elle plus pour elle que pour Gabriel et Anna. Elle n’avait pas besoin de le préciser, mais elle n’avait pas pu s’empêcher de le faire. Parce qu’à chaque fois qu’elle mettait les pieds dans le royaume du bout de l’océan, elle était choquée par ce qu’elle voyait. Et ce n’était jamais un contre coup de cette chaleur intense. Le regard de la jeune femme se releva vers Gabriel quand il affirma qu’ils allaient l’aider à découvrir la vérité sur la mort de Victoria. Elle était vraiment touchée par cette remarque, parce qu’elle sentait toute la sincérité de l’homme. En même temps, elle savait parfaitement qu’il était sans doute prêt à tout pour elle. Ce n’était pas pour rien que Nathaniel l’avait poussé à le revoir au début, afin de le rallier à la cause. Le prince n’aurait pas accepté si le « jeune » homme était venu le trouver, alors qu’il ne pouvait pas refuser si c’était elle. Elle s’en voulait un peu parfois. Mais en même temps, elle ne pouvait pas nier apprécier grandement le soutient du jeune homme. Ne se doutant pas une seule seconde qu’elle allait bientôt connaître la vérité. Eleonore adressa même ce qui ressemblait à un sourire au prince, elle n’avait pas vraiment l’habitude d’étirer ses lèvres. En fait, elle ne le faisait jamais, mais là elle l’avait fait, plus ou moins. Ça devait ressembler à une grimace plutôt. Elle était loin de sourire comme Anna. Cette dernière reprit à son tour la parole, affirmant qu’elle souhaitait que ses sœurs et le peuple soient vengés. Eleonore aurait aimé accueillit cette nouvelle avec plus de joie, mais elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir encore de l’amertume pour sa jumelle. Eleonore trouva sa remarque un peu de trop également. Evidemment qu’elle n’avait rien vu, pour cela il faudrait qu’elle pense aux autres avant elle… ce n’était pas comme si sa sœur jumelle lui avait déjà parlé de tout cela avant. Il avait fallu que Gabriel soit là pour qu’Anna daigne imaginer que sa jumelle dise la vérité. Mais bon, elle était un peu trop touchée pour être objective. Personne ne pouvait rien voir, la roue d’Edgar était bien trop huilée pour faire le moindre accro.

« C’est normal de ne rien voir à moins… d’en faire partie. »
Il n’y avait que les « fauteurs de troubles » qui savaient vraiment à quoi ressemblait le monde après tout.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 186
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Mer 4 Mai - 13:16



« Je sais. Je m'en rends compte à présent. C'était juste... plus simple de croire à son bonheur au delà de l'océan. Je suis navrée. »

Il fallait espérer que tous ces concours de circonstances et toutes ces révélations successives finissent par avoir la peau de la naïveté de Gabriel, car en attendant, quand bien même son regard sur son propre monde se faisait plus aiguisé, son propos n'en était pas moins candide, parfois, autant que son raisonnement.

Il croyait dur comme fer en la douleur et la culpabilité d'Anna. À l'entendre s'exprimer ainsi, il sentait son coeur se serrer, d'ailleurs, que la jeune femme ait préféré le déni à l'acceptation de la réalité n'avait rien de si étonnant ou de condamnable. Une vérité aussi atroce, il était normal de ne pas vouloir l'admettre. Il était en effet plus simple et rassurant de se dire que Victoria menait la bel vie avec un mari riche et aimant de l'autre côté de l'océan.

Gabriel lui-même, s'il avait eu un frère (à la place, il avait eu une soeur, une soeur qui... enfin, tout ça, c'est encore une autre histoire), aurait sans doute difficilement supporté de découvrir toutes ces horreurs. Personne ne devrait subir ce genre de situation, et Victoria était si jeune...

« Il n’y a aucun bonheur au-delà de l’océan. »


Gabriel fronça légèrement les sourcils. Cette remarque pouvait en être une comme une autre, mais il ne pouvait pas s'empêcher de la trouver assez singulière. Qu'entendait-elle par là ? Que pouvait-on vraiment savoir de ce qui se passait au-delà de l'océan ? Peut-être même qu'il n'y avait rien, par-delà l'horizon. Apprendre que le royaume du bout de l'océan n'était qu'une pure invention de son père, au point où il en était, n'aurait en rien surpris Gabriel.

Mais quand Eleonore en parlait, il y avait autre chose, comme si elle exprimait une certitude indiscutable, et cela, Gabriel ne se l'expliquait pas. Comme bien d'autres choses, malheureusement.

« Bien sûr. Je veux que mes sœurs et les féériens soient vengés pour ce qu'ils ont subit. Dire que c'était là, sous mon nez... Et je n'ai rien vu. »


Gabriel adressa un sourire à Anna, il aimait la savoir ainsi déterminée, il aimait la savoir dans leur "camp", il n'aurait pas apprécié d'avoir à lui mentir, à elle aussi. Pour ce qui était de ne pas voir ce qui était sous son nez... Gabriel en donnait l'exemple en cette seconde. S'il n'éprouvait pas pour Anna les sentiments qu'il fallait, elle avait malgré tout toute son estime.

« C’est normal de ne rien voir à moins… d’en faire partie. »


Sûrement. Son père avait du talent pour dissimuler la vérité. C'est tout. Et il fallait un électrochoc pour s'extraire de son système si parfait et savoir en découvrir les défauts. Mais ils étaient de plus en plus nombreux à les voir, apparemment. Ils devaient forcément réussir, alors.

"Maintenant, on en fait partie."
affirma Gabriel avec assurance, tout en serrant la main d'Anna dans la sienne. "Dis-nous ce qu'on doit faire." ajouta-t-il à l'adresse d'Eleonore.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Twilight Princess
Messages : 197
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Mer 1 Juin - 16:03

Pour le moment, mes aveux tiennent la route, mais je me demande encore combien de temps je serai capable de jouer la comédie. Bien que douée dans le domaine, je ne peux user de mes talents qu'un court temps. Bientôt, ma sœur découvrira ce que j'ai fait et elle en tirera probablement les pires conclusions sans accepter d'écouter ma version de l'histoire. Gabriel la suivra, parce que ses sentiments pour elle ne me donneront jamais le beau rôle, quels que soient mes efforts. Je mordille la lèvre avec inquiétude, les laissant à leur guise penser qu'il s'agit là d'une réaction face à ce qu'il se dit. Mes pensées n'appartiennent qu'à moi. La voix d'Ely me surprend par sa dureté et son assurance. Elle n'était pas ainsi lorsque nous étions petites. Tant de choses sont différentes à présent...tant de secrets nous séparent...et je suis l'unique coupable de ces douloureux mystères, pour la plupart. Pendant un instant, je cesse d'écouter mon époux et sa tendre aimée. Je suis fatiguée. Il arrive un moment où même les plus durs et les plus déterminés peuvent perdre leurs moyens. C'est mon cas actuellement. La menace du roi est dans mon dos, le rejet de Gabriel est un poignard dans mon coeur, l'état de ma sœur repose sur mes épaules. C'est mon fait. C'est ma faute.

Même la main de Gabriel, serrant la mienne, ne parvient pas à me redonner de l'énergie. Je crois que j'aimerais rentrer maintenant et m'enfermer quelque part pendant plusieurs jours. Je ne veux pas écouter les plans farfelus d'Ely, qui ne fonctionneront pas contre Edgar. Je ne veux pas rester là et observer l'homme que j'aime dévorer ma sœur du regard, alors même qu'il me tient, comme un objet. Comme si je n'avais pas à être jalouse. Comme si je n'avais pas à souffrir, ainsi coincée entre eux-deux. Non. Zut. Je n'ai pas envie de rester, et je ne resterai pas. Doucement mais sèchement, je défais ma main de celle de Gabriel.

« Je suis désolée, mais ça fait beaucoup en peu de temps. Je... Je vais rentrer. J'ai besoin d'être seule. Discutez sans moi, vous serez probablement plus à l'aise. » Dis-je.

Cette dernière phrase, je la prononce avec plus d'amertume que je le voudrais. Il faut croire que je ne peux pas toujours tout cacher de mes sentiments. Ces deux là prennent des risques inconsidérés en complotant en plein jour dans le village. On dirait qu'ils ne savent pas de quoi le roi est capable. Pauvres idiots. Je fais demi-tour et m'éloigne pour rejoindre une calèche qui me ramènera au château. Mes pas sont probablement trop rapides pour cacher mon empressement de fuir cette situation. Tant pis. Je vais laisser Gabriel réaliser qu'il m'a fait de la peine. Pour une fois, il mérite bien de culpabiliser un peu. Je suis sa femme, pas un jouet.

_________________
Dreams are for babies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1749
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Lun 11 Juil - 16:29

Anna & Gabriel & Eleonore
Plutôt mal tombée
Eleonore parvenait à voir la détermination dans le regard et les propos de Gabriel, alors qu’il affirmait qu’ils en étaient maintenant. La jeune femme ne parvenait pas vraiment à porter autant de crédit aux propos d’Anna, mais ça c’était parce que sa jumelle avait mis un temps avant de la croire. La dernière fois qu’elles s’étaient parlées, la dernière fois qu’Eleonore avait tenté de faire comprendre à sa sœur que Victoria était morte, elle l’avait prise pour une folle. Maintenant, elle semblait la croire (semblait seulement, Eleonore apprenait petit-à-petit à ne pas faire confiance à ce qu’on croyait) maintenant, simplement parce que Gabriel était là. Enfin, la rebelle devait sans doute se contenter de ça, c’était mieux que rien. Le prince lui demandait à présent ce qu’ils devaient faire. Si Eleonore avait eu l’habitude de sourire, elle aurait peut-être étiré ses lèvres en cet instant pour remercier le jeune homme. La jeune femme ne put s’empêcher d’imaginer la réaction de Nathaniel s’il entendait ces propos, il était évident qu’il en serait ravis. La rebelle parvenait même à imaginer le sourire qui aurait orné le visage de son « partenaire ». Il souriait tout le temps bien sûr, mais il avait différents sourires et à force – parce qu’elle le côtoyait depuis un moment maintenant – la jeune femme parvenait à différencier certain. Enfin, elle le croyait, elle se trompait peut-être. Le problème avec Nathaniel, c’était qu’on ne pouvait être sûr de rien. Enfin, elle osait croire quand même qu’il aurait été satisfait d’entendre autant de détermination dans la voix de Gabriel. Parce qu’ils avaient le fils de son pire ennemi dans leurs rangs.

Eleonore s’apprêtait à prendre la parole, quand Anna retira sa main de celle de Gabriel avant d’affirmer qu’elle avait besoin de rentrer, parce que ça faisait trop d’information d’un coup à assimiler. Eleonore aurait pu compatir oui, mais elle ne le fit pas. Parce que ces informations, elle les avait aussi reçu et pourtant elle était là. Et plus, Anna avait déjà eu connaissance de la mort de Victoria avant, elle aurait été moins choquée maintenant si elle prenait la peine de la croire. Mais bon, il y avait peut-être autre chose là-dessous. En rapport avec la dernière remarque qu’elle adressa à son époux et sa jumelle. Au fond, Eleonore savait qu’elle ne devait pas, mais elle ne put s’empêcher d’apprécier l’idée qu’elle puisse être jalouse d’elle. Comme si elle avait vraiment des raisons d’être jalouse en soit. Elle vivait dans l’opulence d’un château, elle avait une vraie vie de princesse. Pendant que sa jumelle se contentait de la forêt comme habitat, ne mangeant pas toujours à sa faim (rien que d’imaginer la table bien garni du château faisait gargouiller son estomac d’ailleurs), et ne pouvait même pas se laver tous les jours. D’ailleurs c’était à peine si elle pouvait se laver. Eleonore observa Anna s’éloigner en silence, d’un pas plutôt rapide, avant de reporter son attention vers le prince.

« Je pense qu’il vaudrait mieux que vous alliez retrouver votre épouse. » Il était de toute façon plus raisonnable pour elle de disparaître de nouveau, afin de ne pas se faire repérer. Mais avant de partir, elle adressa une dernière parole au jeune homme. « Merci Gabriel. »
[/quote]

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 186
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   Jeu 18 Aoû - 10:34

« Je suis désolée, mais ça fait beaucoup en peu de temps. Je... Je vais rentrer. J'ai besoin d'être seule. Discutez sans moi, vous serez probablement plus à l'aise. »

À dire vrai, le prince ne comprenait rien à l'attitude de son épouse. Elle finissait pas comprendre que sa plus jeune sœur avait été assassinée, elle avait l'opportunité de retrouver sa jumelle qui devait affronter des tourments qui ne représentaient qu'une infime partie, et au moment de prendre la décision juste, celle d'y faire quelque chose, elle se rebiffait.

D'accord, si Gabriel acceptait d'observer la situation d'un point de vue extérieur, il admettrait que son comportement n'avait rien d'exemplaire. En présence d'Eleonore, il faisait sans doute un peu trop fi des apparences, mais ces apparences, quoi qu'il en soit, avaient toujours été un fardeau pour lui, autant que pour Anna.

Bref, Anna avait décidé de prendre congé d'eux, et si Gabriel parvenait bien sûr à deviner la jalousie sous-jacente, elle la trouvait totalement hors de propos. Il y avait plus important, non ?

En même temps, il était normal qu'elle soit bouleversée. Ça faisait effectivement beaucoup à assimiler d'un coup, y compris pour lui alors qu'il n'était pas directement concerné. Encore que lui aussi devait en assumer de belles sur sa famille, à présent.

Il sentit son cœur se serrer en la voyant partir. Il n'avait pas du tout voulu que les choses se passent ainsi. En même temps il n'en soupçonnait rien.

« Je pense qu’il vaudrait mieux que vous alliez retrouver votre épouse. Merci Gabriel. »

Au fond, Gabriel avait très envie de rester. Mais ce n'était pas raisonnable. Sa place était, quoi qu'il en soit, auprès d'Anna. Et cette discussion déjà bien longue avait déjà suffisamment exposé Eleonore. Il ne manquerait plus qu'elle soit en danger par sa faute.

Il sourit faiblement quand il la remercia. Il n'y avait vraiment pas de quoi. Il avait au contraire le sentiment d'en faire vraiment trop peu. Il aurait voulu repartir avec une idée, une promesse, un plan d'action. Là, il était bredouille, il se sentait inutile.

"Tu as raison, je dois y aller."
Il poussa un léger soupir. "N'oublie pas ce que je t'ai dis. Je t'aiderai, tu peux me faire confiance. Tu peux compter sur moi." Il l'observa un moment. À la vérité, il n'avait aucune envie de s'en aller. Vraiment aucune. Mais il n'avait pas le choix. "Je suis heureux de t'avoir revue."

Il aurait voulu que ce soit autrement, avec d'autres circonstances. Mais il ne pouvait plus vraiment l'espérer. Il s'était fait une raison, à force.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plutôt mal tombée (Anna et Gabriel <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» Gabriel Soap, [validée]
» Justin Gabriel Vs Ted DiBiase Jr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: Le village Piquiel :: Les habitations-