Partagez | 
 

 La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Féerien
Messages : 292
Date d'inscription : 15/01/2015

Message#Sujet: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Sam 17 Jan - 0:22

La vérité finit toujours par se savoir



   Délicatement, Thanil gratta du bout des doigts le sommet de la tête de la petite chouette qui ferma les yeux de contentement sous les effets de la gratouille et de l’aura d’apaisement que le magicien y distillait.

Voila… Doucement…, répétait-il plusieurs fois d’une voix douce et basse pour s’assurer du calme de l’animal. Lorsqu’il senti cette dernière parfaitement rassurée et apaisée, il cessa son gratouillage et prit avec mille précaution entre ses doigts l’aile brisée. Chuuuuut, intima-t-il doucement en sentant l’animal légèrement s’agiter.

Délicatement, il plaça des baguettes contre les plumes qu’il attacha avec un bandage avant de prendre le petit animal entre ses main et de l’installer dans une spacieuse cage.

Désolé de devoir t’enfermer mon jeune ami, mais j’ai peur que tu n’essaie trop d’utiliser ton aile avant qu’elle ne soit guérie.

Encore sous les effets de l’aura apaisante, la chouette n’eut aucune autre réaction que de se glisser dans le nid installé dans la cage et de s’y endormir. Thanil s’assura que son petit blessé avait de quoi boire et mangé puis le laissa, retournant au centre de la pièce pour s’installer dans son fauteuil dans une position assez acrobatique, ses jambes interminables croisées et posées sur un des accoudoirs, sa tête appuyée au dossier.

Vous pouvez approcher, je n’ai encore jamais mangé personne, annonça-t-il à voix haute en relevant les yeux pour les poser sur la silhouette qui se dessinait dans l’entrée de la pièce et dont il avait commencé à ressentir la présence alors qu’il soignait la petite chouette.

Que me vaut cette visite ? Je n’ai pas pour habitude d’en avoir mais elles semblent se faire de plus en plus nombreuses dernièrement.

Tout en parlant, Thanil s’accouda à l’autre accoudoir et, poing entrefermé, posa son menton sur ses doigts sans cesser de regarder la jeune femme qui se tenait devant lui. Il ne s’était pas attendu à avoir de la visite, du moins pas aujourd’hui, mais les gens semblaient estimer avoir le droit d’aller et venir le voir à tout moment, comme si cela était normal de se présenter de manière impromptu chez les magiciens.  

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Mar 3 Fév - 12:54

Thanil & Eleonore

La vérité finit toujours par se savoir.
Nathaniel avait l’intention de créer une guerre entre les deux royaumes qu’Eleonore avait eu l’occasion de découvrir. Elle avait le sentiment de découvrir seulement celui dans lequel elle vivait depuis sa naissance, et elle avait été faire un voyage de l’autre côté de l’océan. La jeune femme n’avait aucune envie que les deux royaumes entre en guerre, même si c’était sans doute une très bonne solution pour retirer le trône à Edgar. Son partenaire avait pu lui retourner encore et toujours la situation dans son sens, elle ne parvenait pas à se dire qu’une guerre était profitable. Et elle n’était pas la seule à le penser. Daphné pensait comme elle après tout, elles en avaient discuté longuement quand Eleonore était revenu auprès des rebelles après son voyage dans l’autre royaume. Il n’était donc pas possible de laisser le leader des rebelles causer cette guerre, quoi qu’il puisse penser. Sauf qu’Eleonore ne voyait aucun moyen de lui faire changer d’avis. Elle avait tenté en discutant avec lui de lui prouver que ce n’était pas utile, il restait sur ses positions. La jeune femme ne savait pas comment elle allait pouvoir convaincre Nathaniel du contraire, elle n’était pas aussi manipulatrice que lui. Elle n’était pas idiote, elle savait que l’homme avait le don de lui retourner l’esprit. C’était facile de se rendre compte de cela quand il n’était pas dans les parages comme maintenant, bien moins quand il était présent.

Eleonore voulait impérativement empêcher cette guerre d’avoir lieu, elle devait donc trouver un moyen. Et une idée lui vint en tête un soir, alors qu’elle veillait pour la sécurité des rebelles. Il n’y aurait aucune guerre si l’autre royaume était de nouveau séparé du leur. Cela n’apportait rien de bon pour l’autre côté d’être de nouveau accessible aux féeriens de toute façon. Eleonore avait pu voir leur royaume, elle savait qu’ils ne pouvaient rien apporter de bon à part aggraver encore plus la situation. Ce n’était pas forcément une bonne chose de cacher un problème, cela ressemblait trop aux méthodes d’Edgar, mais c’était juste temporaire. Si la barrière avait pu être détruite, elle pouvait très bien être recréée. Du moins, c’était ce que la jeune femme s’était dit. Le lendemain, elle avait donc parcourut seule la forêt en espérant trouver l’une de ces sorcières, ou magiciens. Eleonore savait que c’était dangereux, elle avait compris que le monde était loin d’être beau, mais elle n’avait pas le choix. Du moins, c’était ce qu’elle se disait. Ce n’était pas évident cependant de trouver quelque chose de précis dans la forêt, surtout quand on ne savait pas exactement ce qu’on cherchait. Et puis soudainement, le regard de la jeune femme fut attiré par une grotte. Sans savoir pourquoi, elle décida d’y entrer. Cela ne fut pas bien long avant qu’elle y trouve âme vivante, se cachant pour l’observer soigner un oiseau. Elle resta plusieurs minutes à l’observer avant que l’homme ne prenne la parole, la faisant sursauter puisqu’il s’adressa à elle. Elle n’avait pas été autant discrète qu’elle ne le pensait. Elle quitta donc sa cachette et s’approcha de l’homme.


« Je suis désolée de vous déranger. »
Elle espérait que la personne qu’elle n’avait pas se mettre en colère, même si elle semblait plus gentille pour le moment. « Est-ce que vous êtes un magicien ? »

Avec un peu de chance, c’était le cas.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féerien
Messages : 292
Date d'inscription : 15/01/2015

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Jeu 5 Fév - 16:58

La vérité finit toujours par se savoir



   La jeune fille devant lui semblait un peu perdue et presque mal à l’aise ou timide. Thanil n’arrivait pas à savoir si cela venait de lui ou si c’était simplement dans sa nature. Mais dans le fond, cela n’avait pas véritablement d’importance, pas pour lui en tout cas.

Alors qu’elle s’approchait, Thanil l’observa tranquillement. Elle était jolie même si ses traits avaient encore quelques rondeurs de l’adolescence. Elle deviendrait une jeune femme très charmante d’ici quelques années, aucun doute là-dessus.

Il ne cacha pas sa surprise lorsqu’elle prit la parole pour lui demander… s’il était un magicien ? Voilà autre chose. Généralement, en fait non  tout le temps, les gens qui prenaient la peine de venir à lui le faisaient en toute connaissance de cause. Les gens venaient à lui justement parce qu’il était magicien. S’en était parfois d’ailleurs assez frustrant. Il avait souvent l’impression de n’être cantonné plus qu’à ce rôle, cette étiquette. Mais il était vrai qu’il n’avait jamais rien fait pour rectifier ce fait non plus de son côté. Après la mort de Naryen, tout était devenu tellement vide de sens qu’il en avait même laissé de côté sa propre personnalité pour n’être que « Le Magicien ». Il lui avait fallu près de 20 ans pour enfin faire son deuil et réaliser qu’il était temps qu’il se reprenne.

Il semblerait que je le sois oui, répondit-il avec un petit sourire amusé. Mais je préfère déjà vous prévenir tout de suite, je ne m’occupe pas des peines des cœurs et je ne perds pas mon temps à fabriquer des filtres d’amour.

Thanil préférait être clair dès le départ. Des jeunes filles aussi ravissantes que timides prenant leur courage à deux mains pour venir le voir, il avait déjà eu l’occasion d’en rencontrer bien souvent et dans la très grande majeure partie des cas, elles venaient toujours pour la même raison, avec les mêmes demandes et espoirs. Il aurait pu les aider certes, cela était dans ses cordes, mais Thanil avait toujours jugé qu’il était important de ne pas jouer avec le libre arbitre d’autrui et que certaines choses avaient besoin de suivre le court naturel des choses et ne devaient pas être forcées.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Dim 1 Mar - 22:06

Thanil & Eleonore

La vérité finit toujours par se savoir.
Eleonore savait bien que c’était osé de sa part d’arriver ainsi chez une personne, pour lui demander s’il était un magicien. Mais elle avait besoin d’en trouver un et elle n’avait pas vraiment de temps à perdre. Elle ne pouvait quand même pas laisser les rebelles seuls trop longtemps, même si c’était pour la bonne cause. Il fallait arrêter cette guerre, le plus rapidement possible (même si elle n’avait pas encore commencé). La jeune femme, même si elle ne pouvait cacher un certain malaise, entra donc rapidement dans le vif du sujet. Elle avait besoin de savoir si l’homme qu’elle avait sous les yeux était un être magique ou non. Eleonore avait envie de croire à une certaine aide du destin, qui l’aurait mené jusqu’à cet homme afin de lui donner un coup de pouce. L’homme annonça alors qu’il était bel et bien magicien. Si cela avait été du genre de la jeune femme, elle aurait sans aucun doute affiché un sourire sur son visage, mais ce n’était pas le cas. Elle se contenta de ne pas baisser son regard du magicien, satisfaite d’avoir trouvé une personne pouvant l’aider. Enfin, une personne qui se trouvait dans une meilleure position de l’aider qu’un humain normal. Parce que rien ne disait à la jeune femme que le magicien allait pouvoir l’aider dans son œuvre, mais c’était mieux que rien. Elle n’avait pas eu le temps de reprendre la parole que ce dernier lui expliquait déjà qu’il ne s’occupait pas des filtres d’amour. Eleonore était bien loin d’être une jeune femme avec ce genre de motivation, même si elle devait bien avouer qu’elle aurait préféré. Pas de prison, pas de rébellion, pas de Nathaniel (non finalement, elle ne pouvait pas refuser entièrement sa nouvelle vie).

« Je ne suis pas à la recherche de ce genre de chose. »

Dit-elle simplement, elle n’avait pas besoin d’en dire plus à ce sujet. D’ailleurs, elle espérait même qu’il n’allait pas chercher à apprendre trop de chose sur elle. Eleonore espérait pouvoir rester le plus discrète possible, afin d’éviter d’avoir encore plus d’ennui. Après tout, elle était recherchée par Edgar et elle ne pouvait évidemment pas faire confiance à n’importe qui. Et même si elle avait l’intention de demander un service à cette personne, elle ne pouvait pas accorder sa confiance. Elle était peut-être bien naïve sur de nombreux points, elle n’était pas pour autant idiote. Sans ménager plus le suspense, la jeune femme décida de rentrer directement dans le vif du sujet.

« Je cherche un magicien pour une tache particulière. » Effectivement, c’était quand même assez particulier comme demande, mais elle n’avait pas vraiment le choix. « Je voudrais que quelqu’un reconstitue la barrière entre notre monde… et celui du bout de l’océan. »

Et maintenant, il fallait espérer que l’homme n’était pas de ceux capables de croire les mensonges d’Edgar. Mais elle osait croire que non, c’était un sorcier après tout.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féerien
Messages : 292
Date d'inscription : 15/01/2015

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Dim 8 Mar - 17:10

La vérité finit toujours par se savoir



Quel air bien grave avait donc cette jeune demoiselle, s’en était dommage à un âge où elle aurait dû encore respirer l’insouciance et illuminer le monde autour d’elle de son sourire. Mais la jeune fille restait imperturbablement sérieuse, aucun sourire n’éclairant son joli visage de porcelaine. Les temps étaient dur, les enfants eux-mêmes n’avaient plus le temps de profiter pleinement de leur innocence et gagnaient que bien trop vite les rides soucieuses de l’âge.

Mais la jeune inconnue avait un avantage non négligeable aux yeux du magicien, elle ne perdait pas de temps à tourner autour du pot. Elle allait droit au but. Simple, direct et efficace. Et sa demande eue pour effet de prendre Thanil véritablement par surprise. Voilà autre chose.

Pour avoir comme habitude de surveiller la forêt depuis sa vasque, Thanil avait prit l’habitude d’y voir errer Nathaniel et sa joyeuse petite troupe. Ainsi, il avait déjà eu l’occasion de voir la jeune fille à ses côtés. Il ignorait tout d’elle, en premier son nom, et n’avait jamais cherché à en savoir plus sur la bande de rebelle en générale pour autant mais il regrettait presque son manque d’intérêt passé à présent. Nathaniel avait été si fier de lui expliquer comment il était parvenu à ses fins pour détruire ce mur, pourquoi l’une de ses suivantes voudrait saboter son « si rude » travail dans son dos soudainement ?

Que je remonte le mur ?, répéta-t-il non sans cacher un petit sourire presque un peu moqueur. Cela pourrait être dans mes cordes effectivement. J’ai fais partie de ceux qui l’on construit et refermer une fissure demande moins de puissance que de l’ériger complètement.

Toujours assit, Thanil quitta sa position féline quelque peu non conventionnelle pour croiser ses jambes, toujours installé de travers dans son fauteuil. Il n’avait pas quitté une seule fois la jeune fille de son regard pénétrant, la détaillant avec une curiosité qu’il ne cherchait pas à dissimuler.

Mais pourquoi ferais-je cela ? Pourquoi refermerai-je ce mur alors que le souhait de votre chef et des votre est de le faire tomber pour de bon ? Après le sacrifice, certes peu moral mais si cher payé, qu’à fait votre chef pour voir ce mur s’ouvrir…

Thanil n’aimait pas perdre son temps et évitait généralement de le faire perdre aux autres. Il savait que la demoiselle face à lui était une rebelle, inutile de jouer l’ignorant. Mais en même temps, il était tenté de voir à quel point ce cher Nathaniel était honnête avec ceux qui comptait tant sur lui. C’est pourquoi, il avait posé sa question avec l’air le plus innocent du monde, comme s’il ne doutait pas un seul instant que la jeune fille sache à quoi il faisait référence, même s’il en doutait fortement. Qui pourrait lui en vouloir d’avoir accidentellement vendu la mèche le cas échéant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Mar 7 Avr - 21:16

Thanil & Eleonore

La vérité finit toujours par se savoir.
C'était bien la première fois qu'Eleonore agissait seule, qu'elle ne se trouvait pas aux côtés de quelqu'un pour faire quelque chose, surtout depuis qu'elle s'était lancée dans la rébellion avec ses camarades de l'île des soupirs. Elle devait bien avouer qu'elle stressait un peu, mais c'était pour la bonne cause. Elle devait contrer les idées farfelues de Nathaniel, qui voulait causer une guerre entre deux mondes. Et bien sûr, il ne fallait pas qu'il soit dans le coin si elle voulait parvenir à ses fins. Les remarques de Daphnée avaient clairement atteint son esprit, elle se rendait bien compte que le rebelle la manipulait en grande partie. Il savait y faire en même temps, il savait quoi lui dire pour qu'elle aille dans son sens. Alors pour une fois, elle agissait seul afin de l'empêcher de faire n'importe quoi. Cette idée de guerre était complètement folle, elle ne pouvait pas le laisser faire. Les deux royaumes ne méritaient pas cela, même si bien sûr celui de l'autre côté de l'océan avait toutes les raisons du monde de vouloir une vengeance. Il y avait forcément un autre moyen, il y avait forcément d'autres solutions. Eleonore allait bien trouver, elle allait faire en sorte que cette guerre n'ait pas lieux. Et c'était bien sûr pour cela qu'elle se retrouvait devant le magicien. La jeune femme avait décidé de ne pas tourner autour du pot, même si elle agissait comme cela ne lui ressemblait vraiment bien.

Eleonore apprécia d'entendre le magicien lui dire qu'il faisait partie de ceux qui avait construit le mur et donc, qu'il était possible qu'il parvienne à faire ce qu'elle voulait. Reconstruire la barrière entre les deux royaumes était la seule solution qu'avait trouvée la jeune rebelle pour empêcher Nathaniel de parvenir à ses fins. Il semblait bien qu'Eleonore était donc tombée sur la bonne personne. La jeune femme aurait sans doute affiché un sourire, si elle avait eu l'habitude de sourire. Sauf que ce n'était pas le cas, elle se contenta donc de regarder l'homme en attendant la suite. Parce qu'elle se doutait bien qu'il y avait une suite. Eleonore aurait très bien pu répondre directement au magicien la raison qui la poussait à vouloir refermer le mur, cependant l'homme mentionna le sacrifice de Nathaniel. Eleonore savait qu'il avait du "offrir" quelque chose à une sorcière pour ouvrir la brèche, quelqu'un même. Dans l'esprit de la jeune femme, elle avait fini par se dire que cela devait être Edgar. Cependant, le magicien semblait bien au courant. La curiosité était nouvelle chez elle, elle la découvrait que depuis qu'elle côtoyait Nathaniel.

« Quel sacrifice ? »

Ce contenta-t-elle de demander, le plus simplement du monde. Avec un peu de chance, le magicien allait se montrer plus bavard qu'elle. Mais Eleonore n'était pas du genre à s'étendre en parole quand il n'y avait pas besoin. Et elle n'en avait pas besoin, la seule chose qu'elle avait envie de savoir c'était qui Nathaniel avait promis à la sorcière en échange de l'ouverture entre les deux mondes. Evidemment, son camarade ne lui avait rien dit de précis, pour une fois elle allait peut-être connaitre plus de détail.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féerien
Messages : 292
Date d'inscription : 15/01/2015

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Dim 19 Avr - 15:06

La vérité finit toujours par se savoir



Décidemment, Nathaniel et son petit groupe avait l’art et la manière d’étonner Thanil. Ce n’était pas une si mauvaise chose car durant ces 19 dernières années, sa vie avait été plutôt monotone et simple. Il l’avait volontairement souhaité bien entendu et ne pouvait finalement s’en prendre qu’à lui-même mais cette nouvelle agitation dans son existence était tout de même bienvenue mais alors que les choses revêtaient une allure très sérieuse pour son entourage, pour Thanil c’était plus de la curiosité et de l’amusement. Il ne voulait pas prendre tout cela trop au sérieux. Il l’avait fait la première fois et le résultat avait finalement été désastreux pour lui. C’est pourquoi il préférait voir le côté divertissant de la chose.

Et ainsi donc Nathaniel n’avait pas parlé de ses actes peu glorieux à ses comparses ? C’était du moins ce que laissait comprendre la question de la jeune demoiselle. Le rebelle n’en ratait vraiment pas une mais au moins Thanil comprenait maintenant qu’il n’y avait pas qu’avec lui que Nathaniel était avare d’explications. Si ce type se montrait aussi insupportable avec les siens qu’avec lui, cela tenait du miracle aux yeux de Thanil que les rebelles n’aient pas encore massacré leur leader d’agacement.

Sournoisement, Thanil décida de faire comme s’il partait du principe que la jeune fille était forcément au courant des pactes tordus de son chef et il l’observa avec un air légèrement – et faussement – surprit.

Et bien celui de la jeune Daphnée bien sûr ! Pauvre petite… Si jeune et vouée à mourir dévorée. Quand je pense à l’enfer qu’elle a déjà vécu pour éviter une première fois ce sort funeste…

Thanil poussa un soupire des plus convaincant. En même temps, son soupire était quelque peu sincère. C’était vrai qu’il regrettait le sacrifice de l’enfant et surtout qu’il espérait trouver une solution pour qu’elle puisse vivre encore de très nombreuses années mais dans les griffes de Nathaniel, les espérances de vie semblaient quelques peu… réduites.

Mais Odelle a déjà fait sa part du marché, elle va réclamer son dû d’un jour à l’autre maintenant. Nathaniel se verra obligé d’honorer sa part à présent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Sam 16 Mai - 17:03

Thanil & Eleonore

La vérité finit toujours par se savoir.
Le magicien qu’Eleonore avait sous les yeux, semblait bien plus au courant de la situation qu’elle-même. En même temps, tout le monde semblait plus au courant qu’elle. La jeune femme avait vécu dans une bulle pendant de nombreuses années, avant d’être promise à Gabriel. Depuis le jour où elle avait tenté de s’enfuir du château et où elle avait été envoyée sur l’île des soupirs, la vie d’Eleonore ressemblait à une continuelle découverte. Elle en apprenait un peu plus tous les jours, elle découvrait des choses. Elle ouvrait les yeux sur un monde dont elle ne savait rien encore quelques mois auparavant. Ce n’était malheureusement pas toujours agréable, il y avait des choses plus difficiles à digérer que d’autres. Mais cela n’empêchait pas Eleonore de penser qu’elle avait pris la bonne décision en suivant Nathaniel, même si elle ne pouvait pas s’empêcher de douter parfois de ses méthodes (quand il se trouvait loin d’elle). Elle était encore pleine de naïveté, elle avait encore bien trop fois en l’humanité. Cependant, cela risquait de changer au fil du temps, à force de révélation et de surprise. Eleonore avait l’habitude de poser des questions, elle le faisait constamment, mais moins d’obtenir une réponse clair à ces dernières. Elle fut donc surprise que Thanil lui réponde si facilement, même si cette surprise fut dissipée rapidement par ce qu’il lui apprenait.

La jeune rebelle ouvrit grand les yeux en entendant le prénom de Daphnée, sentant son cœur manquer un battement. La jeune femme s’était doutée qu’une personne était le sacrifice à la sorcière pour qu’elle ouvre une faille vers l’autre monde, mais elle n’avait pas songé une seule seconde à la jeune fille qui les accompagnait. Elle avait bêtement cru que c’était la vie d’Edgar qui allait être donné à la sorcière en échange, une vie qui ne méritait pas vraiment d’être sauvé. Eleonore écouta les paroles de Thanil sans vraiment y prêter attention, elle laissait ses yeux pleins de larme vaguer dans la pièce. Elle avait le sentiment que son cœur allait s’enfuir de sa poitrine. Elle n’arrivait pas à croire que Nathaniel puisse avoir pris une telle décision, qu’il ait pu sacrifier la jeune Daphnée. Cela lui ressemblait évidemment, elle n’était pas idiote au point de croire que son partenaire était quelqu’un de bon au fond. Mais elle n’arrivait pas à croire qu’elle ait pu ne rien voir encore une fois, qu’il soit capable de sacrifier la vie d’une innocente comme Daphnée.

« Non… c’est impossible. » Dit-elle la voix tremblante, posant une main sur son ventre. « Vous mentez… » Elle avait vraiment envie de croire que l’homme sous ses yeux était capable de lui mentir, elle avait trop tendance à prendre comptant ce qu’on lui disait. Cette fois ci, elle n’avait pas envie de se faire avoir. « Vous mentez, c’est obligé. Il ne ferait pas ça. Il ne peut pas faire ça. »

Elle tentait tant bien que mal de se convaincre elle-même, mais ce n’était pas vraiment gagné.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féerien
Messages : 292
Date d'inscription : 15/01/2015

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Mar 26 Mai - 12:20

La vérité finit toujours par se savoir



   Il était vrai que cela avait été un peu « petit » de sa part mais il n’avait pas joué le jeu de la surprise et de la révélation involontaire pour nuire à la jeune fille mais juste dans l’espoir d’apporter quelques désagréments à Nathaniel et à son foutu sourire suffisant qui l’avait si prodigieusement agacé.

Après, il espérait aussi que cela ouvrirait les yeux de la demoiselle sur la nature de son chef. Nathaniel n’était pas à proprement parlé quelqu’un de bien, du moins aux yeux du magicien, et ses attentions semblaient bien moins louables qu’il semblait vouloir le laisser croire.

La fille devant lui n’était presque encore qu’une enfant. Une enfant désemparée et prête à croire les histories du premier beau parleur croisant sa route tant son besoin d’espoir était grand. Après, peut-être que Thanil se trompait sur son invitée mais de son œil extérieur à la petite troupe des rebelles, c’était ainsi qu’il voyait les choses. Elle était si jolie et semblait si innocente que Thanil en venait à regretter de la laisser entre les mains de ce fourbe manipulateur. Alors au moins espérait-il réussir à lui ouvrir un peu plus les yeux.

Il ignorait s’il y parvenait ou pas mais au moins, ces paroles furent entendues. Alors que la demoiselle s’efforçait de se convaincre que tout cela était faux, Thanil se releva et vînt auprès d’elle d’un pas tranquille. Il fut obligé de se plier vers l’avant pour pouvoir venir se pencher à son oreille et y parler d’une voix douce.

Quel intérêt aurais-je à vous mentir ? Aucun…

Machinalement, il prit l’une des boucles blonde entre ses doigts et la laissa filer alors qu’il se redressait et reprit à voix haute.

Le fait est que malheureusement, Nathaniel a décidé de sacrifier une vie innocente pour faire tomber un mur. Et que de nombreuses autres vies tout aussi innocentes seront elles aussi sacrifiées lorsque les gens sauront que ce mur est tombé, je le crains fort hélas.

Tout en parlant, il s’était éloigné jusqu’à une table où trônait des bouteilles et des verres en cristal.

Et le plus fâcheux dans tout cela, ajouta-t-il pardessus son épaule en remplissant deux verres d’hydromel. Est que j’ignore pour quelle glorieuse raison il a décidé de faire cela. A supposer bien sûr qu’il y en est une. J’espère que vous, vous pourrez enfin m’éclaircir sur ce point.

Prenant les verres d’alcool, il revint vers Eleonore et lui tendit l’un d’eux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Ven 19 Juin - 14:31

Thanil & Eleonore

La vérité finit toujours par se savoir.
Eleonore ne parvenait pas à croire les paroles de ce magicien, elle ne parvenait pas à croire que Nathaniel puisse ainsi sacrifier Daphnée. Elle savait que le « jeune » homme avait promis la vie d’une personne en échange de l’ouverture du mur, mais elle n’avait pas pensé une seule seconde à la jeune fille muette (ou presque) qui les accompagnait. Ce n’était pas juste, il n’avait pas le droit de faire une chose pareil. Qu’il offre la vie d’Edgar s’il le souhaitait, mais pas celle d’une innocente. Evidemment, la jeune rebelle avait envie de croire que le magicien lui mentait, qu’il tentait de la manipuler comme tant d’autre avait fait avant lui (comme Nathaniel le faisait). Sauf qu’au fond d’elle, une petite voix lui disait que le leader des rebelles aurait été bien capable de faire ce genre de promesse. Ce dernier avait mentionné le fait qu’il n’avait pas forcément l’intention de respecter sa parole (Eleonore savait à quel point il fallait se méfier de la parole de l’ancien prisonnier), mais il n’empêchait qu’il avait quand même vendu la vie de Daphnée. Et visiblement, la sorcière n’allait pas vraiment apprécier qu’il ne tienne pas parole. Eleonore avait le sentiment d’être complètement perdu et elle frissonna quand le magicien s’approche d’elle pour lui murmurer des mots à son oreille. Il n’avait effectivement aucun intérêt à lui mentir.

La jeune femme ne dit rien, elle se contenta de le regarder. Il prit une mèche de ses cheveux entre ses doigts avant de poursuivre, mentionnant les pertes de vie innocente qu’il allait y avoir avec l’ouverture de la brèche dans le mur. Il n’y avait pas que cela, Eleonore en avait bien conscience et ce n’était pas pour rien qu’elle se trouvait là. Elle n’avait pas envie qu’une guerre se mette en place entre les deux royaumes, même si elle avait vu dans quelle situation le royaume du bout de l’océan se trouvait à présent. Il méritait la justice sans doute, mais pas au prix de nombreuses vies innocentes. Pas au prix de la vie de Daphnée. Eleonore avait été incapable de sauver sa petite sœur, elle n’avait aucune envie de perdre la jeune fille maintenant. Les yeux de la jeune rebelle continuaient de suivre le sorcier, elle prit dans sa main le verre qu’il lui tendit sans pour autant le porter à ses lèvres.

« Il veut faire tomber le roi. » Répondit-elle à la question de l’homme, concernant les intentions de Nathaniel. Plus précisément, ils voulaient le faire tomber. Du moins normalement, Eleonore n’était plus vraiment sûr de le vouloir encore. Elle ne savait pas, elle doutait tout le temps quand elle n’était pas en compagnie de son compagnon rebelle. « Il dit que les habitants du royaume du bout de l’océan mérite aussi d’avoir leur revanche. » C’était sans doute vrai, mais une guerre était quand même extrême. Eleonore baissa son regard sur l’hydromel qu’elle n’avait pas encore touché, qu’elle n’avait pas vraiment l’intention de toucher en réalité. « Est-ce que… vous pouvez la refermer ? »

Elle n’avait toujours pas eu de réponse à ce sujet. Elle savait que l’homme pouvait en être capable, d’après ses dires, mais pas s’il avait l’intention de le faire.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féerien
Messages : 292
Date d'inscription : 15/01/2015

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Sam 20 Juin - 14:21

La vérité finit toujours par se savoir



   La jeune fille était passablement secouée par la découverte que Thanil venait de lui faire et il y avait de quoi. Il suffisait de la voir, si craintive et sensible, pour comprendre qu’elle ne partageait pas le manque total d’empathie de son dirigeant. Thanil en était presque désolé pour elle pour le coup mais après tout elle vivait avec lui, elle aurait bien dû comprendre depuis longtemps que Nathaniel ne reculerait devant aucun sacrifice, aussi horrible soit-il. Thanil ne connaissait pas Daphnée, il ne l’avait jamais rencontré mais pourtant, le sort qui lui était réservé le touchait tout de même. Toutes vies étaient précieuses, Nathaniel n’avait en aucun cas le droit de s’en jouer pour son unique bon plaisir ou pour, comme il aimait à le dire, servir sa cause.

Pourtant, ses ambitions – à supposées qu’elles soient vraies – étaient louables et Thanil les partageaient même. Seulement, c’était les méthodes choisies par le chef des rebelles qui lui posait un peu plus problème même s’il devait bien avouer que lui-même ne voyait pas comment d’autre il aurait pu procéder.

Il a raison, répondit-il après avoir bu une gorgée. Les habitants de l’autre royaume ont énormément souffert de la guerre et des décisions prises par Edgard. Mais je ne peux pas vraiment le juger seul coupable. Après tout, ce n’est pas Edgard en personne qui a monté ce mur…

Thanil avait aidé à l’ériger et il ne cherchait aucunement à se disculper. Au contraire, il reconnaissait avoir fait une erreur ce jour-là même si sur le coup il avait sincèrement cru bien faire. De plus, il savait maintenant qu’à l’époque, inconsciemment, aider à monter ce mur avait été une manière de mettre une barrière entre lui et le deuil de son épouse. Seul le temps lui avait fait comprendre qu’il avait été dans le faux. Mais s’il assumait sa responsabilité dans cette histoire, il voulait également désormais faire amende honorable.

Ce n’est qu’une brèche. Je n’ai certes pas la puissance d’Odelle mais oui, je pourrais être en mesure de la refermer. Mais je n’ai pas l’intention de le faire. Pas dans l’immédiat tout du moins. Disons qu’il s’agit en quelque sorte d’un arrangement prit avec ce cher Nathaniel.


Même s’il était difficile de parler de négociation et de pacte entre eux d’ailleurs. Leur discussion s’était plutôt apparentée à un combat verbal. Nathaniel gardait secret le fait que le Magicien soit plus ou moins du côté des rebelles (et bien des rebelles, pas de Nathaniel lui-même), gardait Daphné en sécurité et s’empêchait de le trahir et Thanil ne touchait pas au mur, ni à Nathaniel lui-même à qui il avait déjà promis un destin des moins enviables s’il devait le trahir ou mettre Daphné d’avantage en danger. Voilà en somme ce qui avait été plus ou moins explicitement convenu.

Vous ne buvez pas, souhaitez-vous autre chose que de l’hydromel ? De l’eau peut-être ?, demanda-t-il en remarquant que la jeune fille n’avait pas touché à sa boisson. Vous n’avez rien à craindre, je n’ai aucune raison de vouloir chercher à vous empoisonner.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Lun 13 Juil - 11:56

Thanil & Eleonore

La vérité finit toujours par se savoir.
Eleonore ne pouvait pas affirmer que Nathaniel avait raison ou non, elle n’en savait rien. Elle ne savait pas quoi penser de tout cela. Une guerre n’était forcément pas une bonne chose, mais elle ne pouvait pas oublier la misère qu’elle avait vu de l’autre côté du mur. Elle avait vu les hommes et femmes souffrirent au royaume du bout de l’océan, parce qu’ils avaient tout perdu à cause de la première guerre. Il y avait peu de chance qu’une deuxième arrange les choses, à moins que les souverains soient bien choisit des deux côtés. C’était ça le problème de la première guerre, chaque souverain avait agi par égoïsme. Du moins, c’était ce que la jeune femme avait compris avec le peu d’information qu’elle avait sur l’histoire. Elle ne connaissait pas tous les détails, elle ne savait que ce que Nathaniel avait bien voulu lui raconter. Evidemment, elle ne se doutait pas qu’il lui manquait des détails, même si elle savait au fond que Nathaniel ne lui disait pas toute la vérité. Comme cette histoire avec Daphnée, ça ne pouvait que la conforter que l’homme était un grand manipulateur. Mais une fois qu’elle se trouvait à ses côtés, elle ne parvenait pas à avoir sa propre opinion, il savait toujours quoi lui dire au bon moment. Elle était contre la guerre, c’était bien pour cette raison qu’elle se trouvait devant ce magicien à espérer qu’il referme la brèche entre les deux royaumes, mais elle ne pouvait pas s’empêcher au fond d’elle de se dire que c’était peut-être un mal pour un bien. Si Gabriel devenait le roi après son père, le royaume ne pourrait que mieux se porter. Elle était incapable de se décider donc, de savoir ce qu’elle devait penser. Comme cette histoire avec Daphnée, qui l’a perturbait énormément.

Eleonore fut déçue d’apprendre que le magicien n’allait pas refermer la brèche, parce qu’il avait un engagement avec Nathaniel. Au moins, elle devait lui reconnaitre qu’il avait plus de parole que certaines autres personnes. Mais ça n’arrangeait rien à ses affaires. Elle aurait aimé pouvoir refermer cette brèche, afin de ne pas voir cette guerre arriver. Une manière d’éviter les conflits, sans pour autant s’y opposer frontalement. Eleonore aurait pu tenter d’insister, de pousser Thanil à accepter sa demande. Mais la jeune femme n’était pas vraiment comme ça, elle n’aimait pas s’imposer de trop. Même si petit à petit, elle prenait de plus en plus d’assurance. La rebelle ne sortit de ses pensées que quand l’homme reprit la parole pour lui faire remarquer qu’elle ne buvait pas. Elle avait en effet son verre dans la main, mais elle n’avait pas pris la peine de le porter à ses lèvres. En même temps, c’était de l’alcool et Eleonore n’aimait pas l’alcool.

« Non. » Répondit-elle doucement en posant son verre où elle pouvait. « Merci, mais je n’ai pas soif. » La rebelle ne voulait pas se montrer impolie, cela n’avait rien à voir avec une peur quelconque d’être empoisonné. Elle ne savait pas vraiment pourquoi, mais elle parvenait à faire confiance à cet inconnu qu’elle avait sous les yeux. Sans doute parce que c’était lui qui l’avait informé du sort de Daphnée. « Je suis désolée, il faut que je rentre avec mes camarades. »

Cela faisait un moment que la jeune femme était absente maintenant, elle n’était pas comme Nathaniel, elle n’aimait pas rester trop loin du groupe.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féerien
Messages : 292
Date d'inscription : 15/01/2015

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Ven 17 Juil - 11:37

La vérité finit toujours par se savoir



   Il était difficile de dire quelles émotions pouvaient traverser la jeune femme qui se tenait face à lui. Son visage de porcelaine semblait inébranlable, sa bouche figée dans une moue qui ne semblait ne pas connaitre le sourire et dans son regard, l’on pouvait imaginer défiler un nombre incalculable d’interrogation. Mais pas un sourire, pas une larme… Rien ne semblait pouvoir la trahir.

Pourtant, elle devait probablement être déçue qu’il refuse d’accéder à sa requête et Thanil pouvait même le comprendre tout comme il comprenait tout à fait pourquoi elle le lui avait demandé. A part Nathaniel, il ne devait pas y avoir grand monde pour souhaiter voir une nouvelle guerre éclater entre les deux royaumes. Thanil lui-même n’en n’avait pas la moindre envie mais il avait passé un accord avec Nathaniel et s’il voulait pouvoir garder un minimum le contact avec le chef des rebelles pour s’assurer de la sécurité de Daphnée, il n’avait pas particulièrement le choix pour le moment.

De plus, depuis sa conversation avec Nathaniel, une autre chose retenait Thanil. Une raison bien plus personnelle. La curiosité prenait peu à peu le dessus sur lui et il devait admettre qu’il hésitait de plus en plus à lui-même se rendre de l’autre côté du mur pour voir ce qu’il était advenu de ce royaume où il avait vécu les plus belles – mais trop courtes hélas – années de son existence. Mais une certaine réticence le retenait pour le moment. Il craignait ce qu’il verrait de l’autre côté. Les choses s’étaient déjà dégradées durant la guerre et à ce qu’il avait cru comprendre, elles ne s’étaient pas arrangées avec le temps. Il avait hésité à interroger Nathaniel sur le sujet mais il ne lui faisait aucune confiance et ne croyait aucune de ses paroles. Durant un instant, il hésita à demander à Eleonore si elle s’y était déjà rendue depuis que la fissure était en place mais elle le prit de cours en annonçant qu’elle devait s’en aller. Ce n’était peut-être pas si mal en fin de compte, d’autant que Thaniel avait le pressentiment qu’il serait fixé bien assez vite qu’il le veuille ou non.

Je comprends, répondit-il en lui adressant un petit signe de tête avant de venir lui reprendre gentiment son verre. Nathaniel m’a assuré qu’il ferait son possible pour assurer la sécurité de la jeune Daphnée. Si cela ne devait pas être le cas, je vous serais reconnaissant de me le faire savoir au plus vite, dit-il tout en se détournant pour poser le verre sur une table.

Se faisant, Thanil passa deux doigts entre les barreaux d’une cage et gratouilla gentiment le crâne de la petite chouette qu’il soignait avant l’arrivée de sa visiteuse surprise puis il se tourna à nouveau vers Eleonore.

J’espère vous revoir bientôt, ici ou à votre campement, dit-il en s’inclinant en guise de salut.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   Mer 12 Aoû - 12:09

Thanil & Eleonore

La vérité finit toujours par se savoir.
Eleonore ne voulait pas se montrer impolie avec son hôte, mais la jeune femme devait retourner au campement. Avec ce qu’elle venait d’apprendre, elle n’avait pas spécialement envie de laisser les autres rebelles seuls. La jeune femme ne savait plus si elle pouvait faire confiance à Nathaniel, même s’il ne faudrait sans doute pas longtemps pour qu’il récupère l’influence qu’il avait sur elle. A force, Eleonore apprenait différente chose et elle commençait à se poser de plus en plus de question. Est-ce que cette histoire de guerre était une bonne chose ? Est-ce qu’elle pouvait encore compter sur le « chef » des rebelles ? Est-ce qu’ils faisaient bien de faire tomber Edgar ? elle ne pouvait pas laisser passer les horreurs que le roi avait fait. Même si visiblement, le royaume semblait en paix, c’était simplement parce qu’il prenait la peine de cacher ce qui pouvait tacher le bonheur des féeriens. Daphnée n’avait absolument pas mérité de se retrouver dans la prison sur l’île des soupirs, comme tant d’autre (Eleonore ne savait pas si elle pouvait affirmer cela concernant Nathaniel). Même elle n’avait pas mérité de se retrouver gardienne, simplement parce qu’elle n’avait pas voulu épouser Gabriel sur le champ. Ce n’était quand même pas de sa faute si elle ne s’était pas résignée à devenir la princesse en épousant un homme qu’elle n’aimait pas et surtout qu’elle ne connaissait pas (contrairement à Anna qui n’avait pas hésité à prendre sa place, mais elle ne parvenait pas à entièrement lui en vouloir). Non, ce qu’ils vivaient ce n’était pas juste et Edgar ne méritait pas de vivre sur le trône du royaume. Mais la jeune femme ne savait pas pour autant si les méthodes de Nathaniel étaient les bonnes.

Enfin, ce n’était de toute façon pas le moment de penser à tout cela et pas la bonne personne pour en parler. Même si Eleonore avait confiance en ce magicien (qu’elle ne connaissait pas du tout en plus), elle ne se voyait quand même pas entrer dans de trop profonde conversation. Plus tard peut-être, quand ils auraient l’occasion de se revoir. Puisque visiblement, l’homme avait l’intention que leurs chemins se croisent de nouveau.

« Je vous tiendrais au courant si jamais il ne respecte pas sa promesse. »

Ca soulageait un peu Eleonore d’entendre l’homme dire que Nathaniel avait promis de ne pas faire de mal à Daphnée, mais en même temps elle ne savait pas s’il fallait croire en la parole du rebelle. C’était facile pour elle de douter quand il ne se trouvait pas dans les parages, quand elle n’était pas entièrement sous son influence, puisqu’autrement il trouvait toujours les mots justes pour la faire rallier sa cause. Ce n’était pas pour rien que la jeune femme avait accepté cette idée de guerre un moment (et qu’elle y reviendrait sans doute), puisqu’il avait su quoi lui montrer de l’autre côté de la brèche. Elle avait vu le malheur du royaume du bout de l’océan, encore une conséquence des actes d’Edgar. Eleonore salua une dernière fois le magicien avant de sortir de sa cachette afin de s’enfoncer dans la forêt et rejoindre ses camarades.

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore
» Pour ou contre dire la vérité à tout prix...
» La vie est une partie d'échec dans laquelle le roi finit toujours par mourir... [Pv Edwin]
» [HOT] Le problème avec le temps c’est qu’il finit toujours par s’écouler. ▬ Jéricho Stride. **
» THE SPECTATOR ✏ La vérité fait toujours scandale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: La forêt :: Des maisons tapies dans les bois-