Partagez | 
 

 Deux projets différents (Clifford)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 674
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Deux projets différents (Clifford)   Lun 22 Juin - 11:30

Gorav & Clifford
Deux projets différents.
Gorav avait pensé qu'en s'alliant à Nathaniel pour cette guerre entre les deux mondes, son royaume et le sien, que sa vie allait changer radicalement. Mais finalement, pas tant que cela. C'était parce que rien n'était encore en place pour parvenir à cette guerre de royaume, il fallait un peu de temps encore avant pour échauffer les esprits des uns et des autres. Du côté du royaume du bout de l'océan, cela le concernait directement. C'était à lui de pousser le peuple à se rebeller, ce qu'il avait bien l'intention de faire. En un sens, on ne pouvait pas dire qu'il manquait grand-chose pour réellement provoquer la révolte, le peuple souffrait de plus en plus pendant qu'au palais, ils avaient une vie royale. Pour le moment, Gorav n'avait pas encore retrouvé son entré dans le palais, mais il ne perdait pas espoir. S'il y avait bien une seule personne dans tout le royaume capable de pousser le sultan à le reprendre, c'était bien sa petite prunelle de princesse. Il savait que Minati pouvait arriver à ce genre de chose et il espérait qu'elle le fasse vite. Parce que Gorav avait envie de pouvoir retourner dans le palais afin de réellement commencer ses actions contre le sultan. Même s'il allait devoir se retenir de lui planter une dague en plein coeur pendant son sommeil, quoi qu'il fût trop prudent pour se laisser avoir de cette manière. En attendant que les choses avances, Gorav avait donc une vie similaire à celle qu'il avait au moment de son renvoi et avant qu'il ne croise la route de l'homme pâle.

Aujourd'hui, il avait décidé de se rendre au port afin de gagner un peu sa croute et d'avoir un repas digne de ce nom. C'était qu'il vivait encore dans la misère également et donc qu'il devait faire des efforts pour arriver à manger chaque jour. Gorav ne parvenait pas à avoir un travail fixe, mais de temps à autre il parvenait quand même à se faire engager. Comme maintenant, alors qu'un pécheur accepta de le payer en échange d'un coup de main pour charger son poisson hors de son bateau. Tant qu'il restait les pieds sur la terre ferme, Gorav devait avouer que c'était agréable. Il n'aimait pas vraiment la mer, du moins il n'aimait pas s'en aller voguer sur les flots. Quoi qu'au fond de lui, il avait toujours rêvé de voyager et de voir autre chose que cette vie misérable, de voir Féerie par exemple.

« Tiens Cliff, tu as l'intention de te salir les mains aujourd'hui ? »

Dit-il en posant un lourd panier remplit de poissons (puants) sur le quai, en voyant l'homme approcher. Clifford était quelqu'un de particulier, en dehors du fait qu'il avait la peau pale même si le soleil lui faisait un teint bien plus intéressant que les habitants de Féerie. Gorav l'appréciait, ils avaient l'occasion de travailler souvent ensemble. Ils se connaissaient depuis des années et ils s'entendaient assez bien. Clairement, Clifford faisait partie des rares amis que l'ancien serviteur du palais avait l'occasion d'avoir. On ne pouvait pas dire que ce dernier s'entichait réellement des relations humaines, ils étaient bien trop occupés à survivre pour ça.

« Qu'est-ce que tu deviens depuis le temps ? »

Demanda-t-il finalement en frottant ses mains l'une contre l'autre, pleine de crasse de poissons.

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 159
Date d'inscription : 15/06/2015

Message#Sujet: Re: Deux projets différents (Clifford)   Lun 22 Juin - 21:13


Deux projets différents




Clifford n’aimait pas l’admettre, et il était certain qu’il ne l’avait en tout cas pas dit à ses hommes préférant leur laisser croire qu’il savait exactement ce qu’il faisait, mais pour le coup, il était vraiment coincé et ne savait pas vraiment trop quoi faire. Il fallait dire que la situation lui était tombé dessus sans prévenir et sans même qu’il ne le veuille. Jamais il n’avait chercher à enlever la Princesse, c’était arrivé comme ça, réellement par accident sans qu’il n’ai rien demandé. Et maintenant, il ne savait pas vraiment quoi en faire. La relâcher ? Elle connaissait son quartier général. La tuer ? Cela aurait pu être une solution mais ignorant pourquoi, il n’arrivait pas à s’y résoudre.

C’est pourquoi il s’était tout d’abord assuré que Minati soit en sécurité. Il l’avait fait enfermer dans une chambre libre, avait placé deux « gardes » devant sa porte et avait clairement fait comprendre à ses hommes que si un seul tentait de lui faire quoi que se soit, il lui arracherait les bijoux de famille à main nues pour les lui faire bouffer. D’ailleurs, pour limiter au maximum les tentations, il avait ordonné que seules les filles travaillant pour lui puissent entrer dans la chambre apporter  à manger et à boire à la prisonnière.

Quant à lui, il avait décidé de se tourner vers la seule personne en qui il avait vraiment confiance. C’est pourquoi, cigarette roulée figée entre les lèvres, Cliff arpentait les quais où on lui avait assuré qu’il pourrait trouver Gorav. Il le repéra d’ailleurs assez vite et se dirigea vers lui, s’adossant à un piquet alors que Gorav lui demandait s’il comptait se mettre lui aussi au travail. Clifford ne prit même pas la peine de répondre, se contentant de tirer sur sa cigarette avec un léger sourire en coin qui en disait bien long sur son avis sur la question.

Il faut que je te parle, lui dit-il finalement de sa voix rauque en guise de réponse quand il lui demanda comment il allait. Et alors qu’il prenait la parole, son petit sourire s’était envolé pour laisser place à un air bien plus sérieux qui laissait tout de suite comprendre qu’il n’était pas juste venu tuer le temps en bavardant. Tu ne devineras jamais ce que mes hommes m’ont apporté hier, ajouta-t-il en regardant autour de lui pour s’assurer que personne ne les écoutaient.

D’autant que le sultan devait sûrement déjà être sur le pied de guerre à l’heure qu’il est. Cliff doutait qu’il ait mit bien long à s’apercevoir de la disparition de sa fille chérie d’autant qu’il fallait admettre que la demoiselle en question n’était pas exactement du genre à passer inaperçu.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 674
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Deux projets différents (Clifford)   Mer 15 Juil - 21:29

Gorav & Clifford
Deux projets différents.
Gorav se doutait bien que Clifford avait quelque chose à lui demander, sinon il ne se retrouverait pas devant lui. Du moins, cela se voyait qu’il le cherchait et qu’il avait une bonne raison de venir le voir. Pour le trouver là, c’était qu’il l’avait cherché en plus. Gorav se demandait donc ce que son camarade lui voulait, pour quelle raison il avait besoin de lui. Il espérait qu’il n’allait pas lui demander trop, c’était qu’il avait l’intention de gagner un peu sa croute et il avait ses projets de guerre à préparer. Il n’avait donc pas le temps de se lancer dans une nouvelle aventure et Gorav se doutait bien que c’était le genre de Cliff. Evidemment, il était bien loin de s’imaginer ce qu’il y avait dans la tête de son camarade. Cependant, il voyait bien sur le visage de l’homme que la situation était sérieuse, il ne manqua pas de le montrer en affirmant qu’il avait besoin de lui parler. Gorav regarda autour de lui en même temps que son camarade, les oreilles trop attentives n’étaient visiblement pas les bienvenues.

« Suis-moi. »

Lui dit-il en faisant un signe de la tête, pour l’entraîner un peu plus loin. Il pouvait s’accorder une pause rapide, le temps de discuter avec son camarade, il travaillait depuis un moment maintenant. Ils allaient pouvoir être tranquille dans un coin du port, sans que les autres personnes autour de puisse entendre ce qu’ils disent. Même si clairement, Gorav ne comprenait pas pourquoi Cliff faisait autant de cérémonie. Cela devait être grave ce qui arrivait et Gorav ne voyait vraiment pas ce que ces hommes auraient pu lui ramener. A moins qu’ils leur aient apporté le sultan lui-même, Gorav ne voyait pas en quoi cela pouvait faire autant de cérémonie.

« Je n’aime pas les devinettes, parle. »

Il espérait en tout cas que ça en valait la peine. Que Cliff n’était pas en train de s’amuser à le faire mariner pour rien. Il n’allait pas être déçu concernant ce détail, quand il allait savoir ce que Clifford avait à lui apprendre. Evidemment, il était bien loin d’imaginer que Minati se trouvait actuellement entre les mains des hommes de son camarade, ce qu’il n’allait vraiment pas apprécier. Mais pour l’instant, il était encore dans l’ignorance, il ne savait rien et attendait simplement d’en savoir plus. Par chance, il allait enfin être mis au courant des secrets de son camarade.

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 159
Date d'inscription : 15/06/2015

Message#Sujet: Re: Deux projets différents (Clifford)   Sam 18 Juil - 15:18


Deux projets différents




Cliff ne se fit pas prier pour suivre Gorav à l’écart. Il était déjà assez dans la merde comme ça avec sa prisonnière sur les bras, il préférait éviter que la nouvelle ne s’ébruite car dans les environs, le Sultan n’était pas exactement l’homme le plus aimé et ils ne manquaient pas ceux qui se ferait un grand plaisir à lui renvoyer le cadavre profané de sa fille chérie en signe de salutations. Et de plus, Clifford n’avait pas vraiment envie de se retrouver entre ces hommes avides de vengeance et la jeune femme. Il n’était pas vraiment pressé de se faire massacrer et encore moins pour des histoires à cause de la famille royale dont il avait toujours prit la peine de se tenir à distance jusqu’à maintenant.

Quand ils furent hors de portée de voix des hommes du port, Clifford tira une dernière bouffée sur sa cigarette et balança le mégot à la flotte avant de regarder autour de lui en poussant un petit soupire. Il ne savait pas trop comment emmener le sujet sur le tapis et finalement, il opta pour la solution de l’aveu direct.

La Princesse…, lâcha-t-il en plongeant son regard dans celui de Gorav tout en levant aussitôt une main pour lui dire de patienter une seconde avant de réagir, en bien ou en mal. C’était pas prévu. Tu sais bien que j’en ai jamais rien eu à foutre de cette foutue famille et qu’enlever la môme du Sultan a jamais été dans mes projets. C’est cette idiote qui a rappliqué la bouche en cœur autour de mon QG parce qu’elle voulait visiter le monde extérieur. Mes hommes l’ont vu fureté et ils me l’ont emmené… J’suis même pas sûr qu’ils aient réalisés qui elle est.

En même temps, si les hommes de mains étaient des génies de manière générale, cela se saurait. Ce n’était pas pour se lancer des fleurs mais Clifford devait admettre que c’était le plus malins et les plus instruits qui arrivaient aux plus hautes sphères de leur société de renégats. Les autres restaient aux services des hommes comme lui.

Mais quoi qu’il en soit, du coup Clifford se retrouvait avec une Princesse aussi mignonne que tête à claques sur les bras et ne savait pas quoi en faire. C’est qu’il en allait quand même un peu de sa survie là. Il ne pouvait pas vraiment réexpédier Minati dans son palais dans un paquet cadeau et espérer que le mal entendu en resterait là.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 674
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Deux projets différents (Clifford)   Mer 12 Aoû - 19:02

Gorav & Clifford
Deux projets différents.
Gorav savait faire preuve de patience, mais pas tout le temps. Actuellement, il espérait que son camarade allait rapidement lui dire ce qu’il avait à lui dire, ce que ses hommes lui avaient rapporté. Les deux amis se retrouvaient maintenant à l’écart et pouvaient donc parler librement, sans craindre une oreille trop indiscrète. Au vu des paroles de Clifford, Gorav se doutait que ce n’était vraiment pas quelque chose que tout le monde pouvait entendre. Alors autant qu’ils se mettent dans un coin et qu’ils se protègent des trop curieux. L’homme attendait donc que son camarade parle, ne se doutant pas une seule seconde de ce que Cliff allait lui apprendre. Et quand ce dernier prononça le mot « princesse » Gorav eut le sentiment que son cœur manquait un battement. Il voulait réagir, mais son camarade lui fit un signe de patienter. Le souci, c’était que des princesses il y en avait plusieurs. Le sultan n’avait pas qu’une seule fille, mais en même temps il n’y avait qu’une seule qui avait retenu vraiment l’attention de Gorav. Et il était en train d’espérer que Minati n’était pas celle qui était entre les griffes de Clifford. Mais quand ce dernier commença à s’expliquer, affirmant que ce n’était pas prévu, l’homme mentionna le fait que la jeune femme en question avait simplement voulu voir le monde. Gorav poussa un soupire, ferma un instant les yeux, ça ne pouvait qu’être elle. Et le pire, c’était qu’il était en partie responsable de cette virée solitaire. C’était lui qui avait mis dans la tête de la jeune femme que le monde n’avait rien à voir avec ce qu’elle connaissait.

« Il faut que tu ramènes Minati à son père ! »
Lui dit-il d’un ton plus sec qu’il ne l’aurait voulu initialement, en appelant la princesse par son prénom. Même si Clifford ne lui avait pas donné son identité, Gorav savait que c’était elle (ça ne pouvait qu’être elle). Il était impératif que la jeune femme rentre chez elle. « Tu peux pas la garder, tu vas te retrouver avec des ennuis. »

Gorav ne voulait même pas imaginer le sort que le sultan allait réserver à son camarade et ses hommes si jamais il découvrait que c’était eux qui avait « enlevé » son diamant. Il pouvait très bien ne jamais le découvrir, mais c’était un risque que l’homme ne prendrait pas s’il était à la place de Cliff. En dehors du fait qu’il n’appréciait vraiment pas l’idée que Minati se trouve entre les mains de l’homme et de ses compagnons d’armes. Il imaginait bien que Clifford n’était pas le genre de personne à lui sauter dessus, mais ce n’était pas le cas de toutes les personnes qui travaillaient pour lui. Gorav n’avait vraiment pas envie que quelque chose arrive à la jeune femme, il l’appréciait plus qu’il ne faudrait sans doute.

« J’espère que tu ne lui a rien fait. »

Il n’avait pas intérêt à lui avoir fait du mal non.

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 159
Date d'inscription : 15/06/2015

Message#Sujet: Re: Deux projets différents (Clifford)   Mar 25 Aoû - 15:36


Deux projets différents




Il en avait des bonnes lui ! Ramener Minati à son père ? Mais oui bien sûr ! Il pourrait aussi en profiter pour retourner chez lui, en Féerie et avoir une vie rangée de représentant de la loi quant à faire ! Il pourrait adopter des poneys à qui il ferait des tresses et serait très certainement l’invité d’honneur de toutes les sauteries des deux royaumes.

Tu crois que j’y ai pas pensé ?, répondit-il en levant les mains dans un geste irrité. Elle sait qui je suis, elle sait où je vis ! Tu crois qu’il va se passer quoi si je la rends à son père ? Que le Sultan va me prendre dans ses bras et me proclamer Ministre ?

Dans un soupire, Cliff se tourna à nouveau vers Gorav en poussant un soupire.

Il va me faire enfermer et s’il décide de ne pas me faire exécuter, sa petite Princesse adorée m’a déjà prévenue qu’elle ferait son possible pour que je finisse décapiter… Alors niveau ennuis je ne suis pas sûr d’en avoir moins si je la rends figure-toi. Et pourtant crois-moi ce n’est pas l’envie de m’en débarrasser d’une manière ou d’une autre qui me manque.


Minati était très belle, c’était un fait. Elle avait du tempérament, elle était forte, fière… Le genre de femme qu’avait toujours apprécié Clifford. En temps normal, il aurait pu être tenté de la garder pour lui, en effet. Mais le problème venait du reste du tempérament de la jeune fille, bien trop butée, inconsciente, immature et capricieuse pour ses nerfs. Du coup, d’une façon ou d’une autre, il fallait qu’il s’en débarrasser et si possible sans risquer sa propre tête dans l’histoire. Car soyons franc, s’il devait choisir entre sa vie et celle de la Princesse, le choix était vite fait.

Nerveux et agacé parce qu’il savait au fond de lui que malgré ce qu’il pouvait bien en dire, il aurait de la peine s’il en arrivait à devoir tuer la Demoiselle, Cliff sorti son tabac et se roula une cigarette tout en écoutant Gorav.

Je lui ai fait une frayeur pour la calmer et lui montrer qui donnait les ordres mais je ne l’ai pas violée ni levé la main sur elle… Enfin…
, ajouta-t-il en se souvenant de comment il lui avait fait la fameuse frayeur. Hormis une fessée. Bien méritée au passage ! Ses gouvernantes auraient dû lui en donner plus souvent si tu veux mon avis.

Il n’y avait pas mort d’homme non plus. Surtout quand on savait de la violence dont Clifford pouvait être capable le reste du temps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 674
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Deux projets différents (Clifford)   Jeu 24 Sep - 10:53

Gorav & Clifford
Deux projets différents.
Bon dieu, Clifford avait enlevé Minati. Si Gorav s’était attendu à apprendre ça. Evidemment, ce n’était pas évident de la laisser partir et de la ramener simplement à son père. Sans problème, l’homme pouvait imaginer ce qu’elle avait pu faire endurer à Cliff et ses hommes, elle avait ce qu’on pouvait appeler un don pour les caprices. Elle avait sans doute énormément menacé son camarade, mais Gorav était persuadé qu’elle avait fait cela simplement pour se donner une certaine contenance. Il se permettait de croire qu’il connaissait la princesse et il osait penser qu’elle était effrayée. Et cette idée lui était impossible à accepter. Minati c’était… Minati tout simplement. Gorav avait une sincère affection pour elle. Même s’il se servait en partie d’elle pour tenter de reprendre sa place dans le palais et donc s’en prendre à son père (l’entrainant sans doute dans sa chute, mais ce n’était pas vraiment ce qu’il voulait pour la princesse), il avait quand même beaucoup d’affection pour elle. Et il n’avait aucune envie que quelque chose lui arrive. Cliff prit soin de lui affirmer qu’il ne lui avait rien fait, qu’il l’avait simplement effrayé. Cependant, quand il affirma qu’il lui avait quand même donné une fessée, Gorav sentit son sang ne faire qu’un tour dans ses veines. Il se retint du mieux possible pour ne pas mettre son poing dans la figure du hors-la-loi. Mais Gorav connaissait assez Cliff pour savoir qu’il aurait pu faire bien pire. L’homme inspira longuement, avant de reprendre la parole.

« Ecoute, je la connais bien d’accord. Laisse-moi lui parler, laisse-moi la ramener à son père et je te promets qu’il ne t’arrivera rien. » Il espérait pouvoir convaincre Minati de ne rien dire à son sultan de père. Surtout que si elle se baladait autour du repaire de l’homme, c’était qu’elle avait décidé de passer les murs de son merveilleux palais. Et donc, elle avait dû désobéir aux consignes de son père. Minati n’avait sans doute pas envie que ce dernier arrête de céder à tous ses caprices. Et Gorav ne pouvait pas s’empêcher de se dire que le sultan apprécierait qu’il soit le sauveur de sa fille, même si c’était prendre de grand risque pour sa part. « J’ai besoin d’elle dans le palais, fais-moi confiance. »

Affirma-t-il, surtout pour ne pas montrer à quel point l’idée qu’elle puisse être enfermée avec les hommes de son camarade lui était insupportable. Il avait même envie de se convaincre lui-même qu’il cherchait à la ramener à son père pour ce qu’il avait l’intention qu’elle fasse pour lui, et non pas pour elle. Mais il ne pouvait pas vraiment se leurrer lui-même. S’il y avait eu une personne que Gorav avait apprécié quand il travaillait au palais, c’était la princesse. Non, elle n’était pas toujours facile à vivre. Mais il fallait la comprendre aussi, elle avait grandi dans une cage dorée sans rien savoir de la vie. N’importe qui, qui aurait grandi comme elle, aurait la même façon d’être.

« Le sultan n’en saura rien si tu me laisse faire. »

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 159
Date d'inscription : 15/06/2015

Message#Sujet: Re: Deux projets différents (Clifford)   Mar 20 Oct - 14:28


Deux projets différents




C'était bien la première fois que Clifford se retrouvait dans le rôle du salaud de service sans l'avoir voulu. C'était peut-être une question de karma après tout. Cela ne rendait pas la situation plus facile pour autant. Le plus simple aurait sans doute était de tout simplement se débarrasser de Minati. Clifford connaissait les meilleurs endroits pour faire disparaître efficacement un corps. Mais malgré tout ses défauts, Cliff n'était pas du genre à tuer des innocents sans regrets. Et aussi casse-pieds soit-elle, Minati était innocente dans cette histoire.

Mais voilà que Gorav apportait peut-être une solution inespérée. Est-ce qu'il était réellement en mesure de faire en sorte que Minati tienne sa langue et, du coup, de sauver sa tête ? Il aurait bien aimé pouvoir le croire.

J'imagine que je ne perds rien à te laisser essayer, répondit-il après plusieurs longues secondes de réflexions.

Mais est-ce que Minati se laisserait convaincre ? Clifford ne lui avait pas fait subir un dixième de se que endurait généralement ses autres prisonniers et elle le menaçait déjà de mort. Il n'osait même pas imaginer ce qu'il en serait s'il l'avait traitée comme les autres. Quoi que, il aurait peut-être été moins emmerdé pour le coup.

Toutefois, il ne pouvait pas faire une confiance aveugle à Gorav et à son esprit de persuasion sur la Princesse. Il croyait Gorav, il ne doutait pas qu'il y croyait quand il disait pouvoir résonner la demoiselle mais fallait-il encore qu'effectivement, la demoiselle accepte de se laisser raisonner. Et là, c'était une tout autre histoire.

Très bien, je veux bien que tu vienne et que tu essais mais je vais tout de suite me montrer clair avec toi. Si je ne suis pas complètement convaincu que Minati tiendra sa langue devant son père, elle ne bougera pas d'où elle est. Du moins pas en vie.

Cliff ne plaisantait pas le moins du monde et quiconque le connaissait un tant soit peu pouvait savoir que sa menace était on ne peut plus sérieuse. S'il n'avait pas d'autre choix que de garder Minati captive ou de la tuer, il le ferait. C'était comme ça que les choses fonctionnaient dans les quartiers pauvres régentés par des hommes comme Christopher Clifford.

Je présume que le mieux serait que tu vienne lui parler aussi vite que possible ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 674
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Deux projets différents (Clifford)   Sam 7 Nov - 16:43

Gorav & Clifford
Deux projets différents.
Gorav espérait vraiment que Cliff allait lui faire confiance, c’était mieux pour tout le monde à son avis. Minati ne devait pas rester trop longtemps hors du palais, il était déjà temps qu’elle rentre chez elle. Clifford devait faire en sorte de ne pas avoir des ennuis involontairement. Gorav ne voyait que cette solution et il pensait vraiment être capable de raisonner la princesse. Après tout, il avait réussi à la convaincre de réclamer à son père de le reprendre à son service. Cela n’avait pas été très concluant pour autant, mais l’homme était persuadé d’avoir la confiance du dimant du sultan. Il se pensait donc tout à fait capable de la convaincre de ne rien dire concernant le groupe de Cliff, afin de pouvoir la ramener chez elle sans poser de problème à son camarade. Ainsi, tout le monde serait gagnant. Par chance, Cliff pensait pouvoir lui faire confiance et ne voyait pas ce qu’il perdait à essayer. Malheureusement, il n’avait pas non plus entièrement confiance en Minati. Il accepta de le faire venir à elle, mais elle ne partirait que quand il serait certain qu’elle n’allait pas le vendre lui et ses hommes à son sultan de père. Gorav ne savait pas vraiment s’il devait se réjouir ou non, parce qu’il connaissait le caractère de Minati. Il était appréciable de voir par moment une femme avoir un caractère de ce genre, mais il ne savait vraiment pas s’il allait les aider dans l’histoire. Il allait vraiment devoir la convaincre et parvenir à lui faire comprendre qu’elle ne devait rien dire à son père.

« D’accord, on fait comme ça. » De toute façon, on ne pouvait pas vraiment dire que Gorav avait le choix. Et il était hors de question pour lui qu’il laisse la princesse entre les mains des hommes de Cliff, et même entre les mains de Cliff. Il appréciait son ami, mais il savait aussi de quoi il était capable. Et comme il le disait, s’il n’était pas certain de pouvoir lui faire confiance, la jeune femme ne quitterait pas le lieu où elle se trouvait sauf les pieds devants. « Maintenant c’est possible ? »

Il était en train de travailler normalement, mais tant pis. Il y avait bien mieux à faire que de gagner un peu d’argent sur ce port, alors que Minati était enfermée il ne savait où avec les hommes de Cliff. Oui, Gorav était incapable de retarder trop l’instant d’aller la voir et de s’assurer qu’elle allait bien. Il faisait confiance à son ami, mais quand même. Cette confiance avait les mêmes limites que les siennes, quand il affirmait ne pas vouloir la laisser aux mains de l’ancien serviteur sans être certain qu’elle tiendra sa langue. Autant régler cette histoire le plus rapidement possible et ramener la jeune femme dans sa cage dorée. Au final, elle était peut-être enfermée mais au moins elle était en sécurité de ce monde qui était bien trop dur pour elle.

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Deux projets différents (Clifford)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux projets différents (Clifford)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différents types de bateau
» Les différents types de métal
» Les différents types de zombies
» Les différents transports de la vie
» Les différents styles vestimentaires ☆

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le royaume du bout de l'océan :: La plage :: Le port de Sundara Hõma-