Partagez | 
 

 Un secret murmuré à la lune, malencontreusement entendu [PV : Latika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: Un secret murmuré à la lune, malencontreusement entendu [PV : Latika]   Mer 18 Mai - 11:01


       
ft. Isaac & Latika

       
Un secret murmuré à la lune malencontreusement entendu

       
 
    Il y a certains soirs comme ça. Les souvenirs reviennent. A la faveur de la nuit, profitant de mon sommeil, les visages apparaissent. Tels des échos du passé, ils viennent me rappeler qu'ils ne sont plus là et que moi, je suis seul. Qu'ils sont partis pour le dernier continent et que je reste en arrière. C'est incompréhensible. Alors, ces soirs là, j'attrape du papier, un morceau de fusain et je traverse silencieusement les couloirs. Et, assis sur l'un des bancs de la cour du palais, éclairé par la grande lanterne de la nuit et ses petites sœurs, je dessine. Je couche sur papier les cheveux de feu d'Helena, le sourire de Gwenhaël se redessine sur une peau plus pâle que la sienne, les yeux d'Aly reprennent vie. Et je dessine ainsi, jusqu'au petit matin. Et tandis que l'aube pointe doucement sur à l'horizon, parant le ciel de milliers de nuances de bleus, de rose et d'orange, je rassemble mes feuilles en une pile, j'attrape le morceau de fusain qui a accompagné ma nuit et je retourne discrètement à ma chambre où j'enferme à double tour mes dessins en compagnie des autres dans une étagère de ma commode.

    Ce soir-là était de ceux-là. Je m'étais réveillé une heure après m'être endormi. Il devait-être environ une heure du matin, une heure et demi peut-être. Le parfum de mon chez-moi, celui que j'affiliais à mon enfance me donnait l'impression de flotter encore dans la chambre. Je revoyais encore l'immense sourire d'une Allison vielle de huit ans tandis que je lui courrais après dans le champ à côté de chez nous. Qu'est ce qu'elle m'avait fait ce jour-là ? A mon plus grand malheur j'avais oublié. C'était là ma plus grande peur. L'oubli. L'oubli de ceux que j'avais aimé et qui m'avait aimé en retour. L'oubli de mon enfance. L'oubli de leurs visages. Horreur absolue pour moi que je m’efforçais de contrecarrer en dessinant, encore et encore. Tout les jours, je me rappelais le son de leurs voix, de leurs rires, pour me sentir un peu moins seul, une certaine manière de rester près de ceux que j'avais aimé. Et même si je craignais plus que tout d'oublier, me rappeler déchirait mon âme et mon cœur. Alors que le visage du fils d'Allison, Daniel, se dessinait sur le papier, j'entendis un craquement.
       
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 825
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Un secret murmuré à la lune, malencontreusement entendu [PV : Latika]   Lun 27 Juin - 10:56

Isaac & Latika
Un secret murmuré à la lune, malencontreusement entendu.
La nuit était bien avancée, mais Latika n’avait pas encore fermé une seconde ses yeux. En même temps, son début de soirée avait été assez mouvementé, puisqu’elle l’avait passé avec le sultan. Ce n’était pas forcément une grande partie de plaisir, mais la « jeune » femme faisait de son mieux pour que l’homme continue de l’adorer, encore et encore. Elle n’avait pas encore eu l’occasion de devenir sa femme, ce n’était donc pas maintenant qu’elle devait l’ennuyer, bien au contraire. Elle ne devait pas lui faire regretter son choix, son envie qu’elle devienne l’une de ses épouses. Surtout que certaine personne ne devait pas se gêner pour lui dire que c’était une mauvaise idée. Ça l’était évidemment, mais il ne fallait pas que le sultan s’en rendre compte trop tôt. Alors, Latika avait mis les bouchées doubles pour satisfaire son amant, qui deviendrait bientôt son époux. Ce qui allait lui permettre d’avoir une place bien plus privilégié dans le palais, en devenant une épouse et non une maitresse du sultan.

Quand elle fut certaine que le sultan était bien endormi – ses ronflements ne lui laissaient pas de place au doute – elle décida de se lever et de sortir de la pièce où ils se trouvaient. Elle n’avait pas l’intention de s’endormir auprès de son amant, il ne fallait pas exagérer non plus. Elle partait souvent de cette manière et cela ne semblait pas déranger plus que cela le sultan, du moins il ne lui avait jamais fait la remarque. Et la jeune femme – qui n’avait de jeune que l’image – pensait que c’était aussi un ajout à son charme. Il devait aimer qu’elle soit peut-être plus indépendante que certaine, même si elle était évidemment toujours disponible pour lui. Il était le sultan quand même, elle ne ferait pas l’erreur de le mettre en colère. Elle savait parfaitement qu’il pouvait se montrer un peu trop extrême dans ses décisions quand les choses n’allaient pas dans son sens. Mais Latika s’arrangeait toujours pour que ça aille dans son sens, avec elle. Pour l’heure, elle avait envie de faire un tour, peut-être même de rentrer chez elle, elle ne savait pas vraiment. Elle n’était pas encore complètement décidé sur ce qu’elle allait faire, alors qu’elle marchait tranquillement dans les couloirs du palais.

Elle se rendit donc dans la cours, se laissant encore un peu de temps pour vraiment décider ce qu’elle allait faire. Elle pensait y trouver une cours vide, mais elle s’était trompée, puisqu’une personne était assise sur un banc, à dessiner lui semblait-il. Elle ne le reconnu pas de suite, mais quand elle s’approcha un peu plus, faisant au passage craquer une branche, elle reconnut l’un des précepteurs du palais. Celui qui était en charge de l’éducation de la princesse Minati. Latika s’approcha doucement de lui.

« Il est un peu tard pour travailler non ? »

Lança-t-elle en guise de salutation, dans le but d’entamer la conversation. Elle ne savait même pas pourquoi elle prenait la peine de l’aborder, mais puisqu’ils se trouvaient tous les deux, là, pourquoi pas ?  
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un secret murmuré à la lune, malencontreusement entendu [PV : Latika]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soir de pleine lune
» Secret War
» Les taches de la lune
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: En dehors du jeu... :: Les archives-