Partagez | 
 

 Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Rebellion
Messages : 3958
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Mar 2 Aoû - 21:09


Comme au bon vieux temps
V

oilà un long moment que Nathaniel n'avait pas remis les pieds sur le royaume du bout de l'océan... Enfin, un long moment, tout était relatif si l'on considérait qu'il y était bien régulièrement depuis que la barrière était levé et que cela faisait un grand changement par rapport aux presque dix-neuf années qu'il avait passé derrière les barreaux. C'était tout de même un fait qu'il avait passé autant de temps que possible à Féerie, ces temps derniers, pour la simple et bonne raison qu'il avait fort à y faire. Il y avait des tensions qu'il se devait d'apaiser pour que les groupe des rebelles se disloque, des tensions qu'il avait pour certaines créées de toute pièce cela va sans dire (et autant dire que ça lui ressemblait bien). Ses absences répétées n'étaient pas des plus utiles à la bonne cohésion du groupe, mais il n'avait gère le choix, il devenait impératif, pour ne pas dire crucial, que les événements progressent. Il leur restait encore un long chemin à faire avant que Nathaniel puisse se confronter directement à Edgar, comme il en avait le dessein autant que l'envie, mais son plan qui jusque là ne faisait que s'esquisser prenait des traits à présent plus affirmés, et ce n'était pas pour lui déplaire. Quoi qu'il en soit, donc, il fallait quand même qu'il y retourne, dans l'autre royaume, et après s'être assuré qu'Eleonore n'irait pas faire une incommensurable crise de nerfs liée à la découvertes qu'elle avait faite concernant la mort de Victoria et que Daphnée n'allait pas en faire une d'angoisse à l'idée que la sorcière ne la fauche dans son sommeil, il était reparti.

Ce n'était pas Latika qu'il était en soi venu voir au terme du voyage (comme toujours assez long et éprouvant) qui l'avait mené jusqu'à la plage de l'autre rive, mais puisqu'il se trouvait en ces lieux, il n'avait pu résister à la tentation d'aller la trouver. Certes, le faire sans but, sans motif précis, sans raison valable, n'était sans doute pas bien avisé, mais cela était dans les habitudes du fugitif que d'inventer ses propres raisons pour agir à sa guise et surtout faire selon ses envies. La présence de Latika rappelait à lui d'anciens souvenirs, et si on ne pouvait prétendre qu'il aient été, sur la fin, des plus agréables, il en gardait malgré tout une certaine nostalgie, qui s'appliquait avant tout et surtout à cette femme qui avait cessé de vieillir en même temps que lui, par sa faute, bien évidemment. Sans y être une seule seconde invité, donc, Nathaniel s'était rendu une nouvelle fois jusqu'à la demeure de Latika et venait de frapper à sa porte, conscient qu'elle ne s'y trouverait peut-être pas, potentiellement trop occupée à séduire son sultan de futur mari pour demeurer dans cet endroit qui abritait certainement plus de bons souvenirs pour lui que pour elle.



code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 785
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Sam 3 Sep - 14:40

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Au fil du temps, Latika devait bien reconnaître qu’elle passait quand même de moins en moins de temps dans la demeure qu’elle partageait avec ses frères. Parce qu’elle passait justement plus de temps au palais. La « jeune » femme savait bien qu’elle n’avait plus vraiment besoin de faire d’effort pour séduire le sultan, qui allait prochainement devenir son époux. Il était déjà complètement sous son charme. Elle l’avait entièrement sous sa botte et elle devait bien avouer qu’elle en profitait grandement. Mais en même temps, elle ne pouvait pas se permettre de perdre l’influence qu’elle avait réussi à avoir sur l’homme, pas avant qu’elle ne devienne sa femme. Et pas après non plus d’ailleurs, parce que ce mariage n’était en soit pas vraiment son but. Latika avait besoin de devenir l’une des épouses du sultan afin d’avoir une légitimité, un statut plus fort encore que simplement celui de maitresse. Si elle devenait son épouse, elle entrait dans la cours des grands (il ne fallait cependant pas attendre d’elle qu’elle lui fasse un rejeton, Minati avait suffisamment de frère et sœur comme ça). Elle allait donc avoir encore plus de pouvoir en tant qu’épouse du sultan, mais il n’empêchait qu’elle devrait garder son influence envers lui. Elle devait le garder sous son charme et cela lui demandait donc énormément d’effort et de temps.

Mais il fallait bien qu’elle accorde un peu de temps à ses frères – qui n’étaient toujours pas d’accord avec ce qu’elle faisait d’ailleurs, mais elle ne cherchait plus à avoir leur aval – et prenait la peine de rentrer un peu chez eux (qui ressemblait plus maintenant à la maison des hommes qu’à la sienne). Elle rentrait donc pour eux, mais ça ne les empêchait visiblement pas de la laisser seule pour s’occuper d’elle ne savait quoi encore. La « jeune » femme devait bien avouer qu’elle était un peu agacé par ça, parce qu’elle s’ennuyait ferme dans cette maison. Que pouvait-elle faire, à part tourner en rond après tout ? Au moins, au palais, elle avait le loisir de s’occuper. Latika tournait donc en rond, ne s’attendant évidemment pas à ce qu’un évènement ne vienne troubler sa solitude. Quand elle entendit quelqu’un frapper à la porte de sa maison, elle aurait peut-être dû se douter de l’identité de cette personne, puisque ces derniers temps il n’avait pas manqué de venir lui rendre visite. Quand elle ouvrit donc la porte, ce fut seulement donc à moitié surprise que ses yeux se posèrent sur Nathaniel.

« Tu as presque réussi à me manquer Nathaniel. »
Lança-t-elle en le voyant, s’écartant pour le laisser entrer chez elle. Elle faisait bien entendu référence au fait que l’homme avait mis plus de temps, cette fois, pour revenir la voir. Au fond, la jeune femme ne savait plus vraiment si elle était ravi de le voir venir ou non. Elle était loin d’oublier ce qu’il lui avait fait bien entendu, mais ils avaient quand même des affaires en communs. Et cette fois, il était seul. « Tu n’es pas accompagné de ta princesse aujourd’hui ? »
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3958
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Sam 3 Sep - 15:13


Comme au bon vieux temps
L'

habituelle sourire de Nathaniel trônait bien évidemment sur son visage, comme il le faisait toujours, et s'élargit au moment où son interlocutrice affirma qu'il lui aurait presque manqué, référence, sans doute, à ses irruptions quasi intempestives chez elle ces temps derniers, qu'il avait un peu calmées le temps de régler quelques affaires à Féérie. Il saisissait bien sûr toute l'ironie du propos, mais il aimait à vouloir y deviner une pointe de vérité, pas forcément parce qu'elle attendait ses visites avec impatience, mais parce qu'elle se surprenait peut-être à les attendre malgré tout, et forcément, il adorait cette perspective, tout comme il apprécia de l'entendre mentionner Eleonore en l'appelant par le surnom qu'il se plaisait si bien à lui administrer au quotidien. S'il avait cru percevoir une pointe de jalousie chez son ancienne gardienne quand il l'avait présentée à Latika, il n'avait pas réellement pu juger que la jalousie soit réciproque. Qu'importe, il était tout à fait capable de s'en inventer une de lui-même si cela pouvait flatter en égo qui, en réalité, n'avait certainement pas besoin de cela pour se porter au mieux et avoir de lui-même une grande estime.

-Pas aujourd'hui, non
, répliqua-t-il d'un ton léger. Il faut bien que je la laisse parfois voler de ses propres ailes, ajouta-t-il ensuite d'un ton qui semblait plutôt sincère, quand bien même Nathaniel ne manquerait pas d'arracher les ailes en question si elle devait voleter un peu trop loin.

Sans attendre qu'on l'y invite, et avec une décontraction totale, le fugitif prit place sur l'une des chaises vacantes de la pièce dans laquelle il venait de pénétrer. Ce qu'il fallait affronter de marche dans le désert pour atteindre la demeure de Latika avait toujours de quoi épuiser son homme, et il n'était pas mécontent d'être enfin à l'ombre et posé, ce même si Latika pourrait tout à fait décider de l'éjecter aussi vite que possible de son champ de vision si elle le décidait. Il était confiant et bien souvent sans-gêne, ce genre d'attitude déplaisante lui avait déjà plus d'une fois servi.

- Alors, dit-il finalement, supposant que la jeune femme devait se demander quels étaient les motifs de sa visite, et lui-même décidé à lui signifier qu'il n'y en avait aucun, ce qui était techniquement le cas en effet, au passage, comment vas-tu ?

Au vu de leur passé commun et du mal qu'il lui avait fait, il n'était évidemment pas en droit de se permettre de lui demander, l'air de rien, comment elle allait. Il Il n'était pas davantage en droit de s'inviter chez elle en faisant comme si de rien n'était, ce même s'ils avaient renoué contact depuis un moment maintenant, toujours dans l'optique de fomenter une guerre, et non de raviver le passé. Mais c'était pour cette même raison, bien sûr, qu'il se permettait de le faire avec tant de légèreté.


code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 785
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Sam 8 Oct - 22:12

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Pas aujourd’hui non, Latika était bien capable de voir que la « princesse » de Nathaniel n’était pas présente. A moins qu’elle décide d’arriver d’ici quelques minutes, parce qu’elle avait traîné dans le désert, la « jeune » femme ne pensait pas la voir de sitôt. Et en réalité, elle devait bien avouer qu’elle appréciait cette optique. Non pas qu’elle ne puisse pas considérer que la jeune femme n’avait pas d’intérêt dans ce qu’ils préparaient, mais sa présence ne lui plaisait pas vraiment. Sans raison sans doute. Parce que normalement la présence de Nathaniel ne lui faisait pas plus plaisir non plus. Même s’ils avaient renoué le contact depuis un moment maintenant, à chaque fois qu’elle le voyait son passé refaisait surface. Latika ne releva donc pas la remarque de Nathaniel et se contenta de l’observer alors qu’il s’installait tranquillement sur une des chaises de la maison. La « jeune » femme serra un peu des dents, n’appréciant pas spécialement les libertés que son ancien amant se permettait de prendre. Quand bien même, elle n’avait pas pour autant l’intention de le jeter dehors non plus. Elle l’aurait fait avant, mais maintenant ils avaient des affaires en commun et elle avait envie de connaître la raison de sa visite.

Elle croisa les bras quand l’homme lui demanda comment elle allait, se demandant s’il avait l’intention de rajouter quelque chose ou pas à sa remarque. Il ne se contentait, quand même pas, de simplement lui demander comment elle allait. Il n’osait pas le faire quand même ? Et pourtant, rien ne devrait la surprendre maintenant quand cela venait du féérien. Après tout, il avait quand même pris le risque de venir la trouver chez elle, près de vingt ans après sa trahison, simplement pour lui demander son aide dans sa quête de vengeance. S’il n’y avait pas cet objet qu’il avait volé à l’époque en jeu, il était évident que la situation serait bien différente.

« Parce que ça t’intéresse vraiment ? » Demanda-t-elle sèchement, avant de venir s’installer sur un siège juste en face de Nathaniel. Elle n’avait pas l’intention de répondre à sa question, il n’avait pas à savoir si elle allait bien ou non. En soit, on ne pouvait pas vraiment dire qu’elle n’allait pas bien non plus, elle n’allait pas horriblement mal comme cela avait été le cas à une époque. Mais elle avait connu évidemment mieux et elle allait connaître bien mieux une fois que Nathaniel aura réparé sa faute d’autrefois et qu’elle aurait pu, lui arracher le cœur de ses propres mains. « Pourquoi es-tu venu ? A quoi bon tourner autour du pot ? »

S’il était là, Latika considérait que c’était pour une bonne raison. Il devait avoir besoin qu’ils fassent le point sur l’avancement de la situation, ou bien il avait besoin de lui demander un service. C’était ce qu’elle pensait donc, ils n’avaient pas du tout besoin de se pencher sur des détails de ce genre ou de perdre du temps. Latika n’avait pas envie de perdre son temps en tout cas.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3958
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Sam 8 Oct - 22:33


Comme au bon vieux temps
E

st-ce que l'état dans lequel Latika pouvait se trouver intéressait réellement le fugitif, on était en droit d'en douter, et la jeune femme la première, au vu de la manière dont avait pris fin leur relation passée. Il ne semblait pas avoir fait grand cas des états d'âme de Latika autrefois, pourquoi cela aurait changé aujourd'hui. Il n'y avait pas de raisons. Pourtant, Nathaniel arguerait plutôt que les états d'âme de la jeune femme avaient toujours intéressé Nathaniel, aujourd'hui comme autrefois... Seulement, ses propres états d'âme et ses intérêts personnels passaient avant tout le reste, c'était aussi simple que cela. Alors oui, savoir comment Latika se portait n'était pas une simple question de circonstance, la réponse l'intéressait vraiment. Mais il ne l'obtint pas... et il ne fut en rien surpris de ne pas l'obtenir. La défiance de Latika était logique et toute naturelle (et même, elle avait vraiment raison de ne pas lui répondre et de surtout ne plus jamais lui faire confiance. Dans son cas, c'était faire preuve d'une intelligence salutaire). Aussi se contenta-t-il d'un sourire en réponse à cette première remarque (un sourire parmi tant d'autres), et se contenta de répondre à sa question. Satisfait de ne pas formuler à son adresse les propos qu'elle attendait sans doute de lui sans manquer d'être sincère pour autant (et ce n'était pas si fréquent chez lui, il faut bien l'admettre).

-J'avais à faire, je devais faire le voyage.
Il marqua une légère pause. Il aurait pu profiter de la situation pour interroger Latika sur ses avancements, pour prendre directement des nouvelles du front, de ce qui se passait de l'autre côté de l'océan. Mais il n'en fit rien. Il n'en avait pas envie. Il savait pertinemment que les réponses à ce genre de questions, il les obtiendrait plus tard. Pour l'heure, il ne considérait vraiment pas que c'était important. Ce qu'il voulait pour l'instant se résumait en une affirmation simple. Simple et dans laquelle elle ne croirait pas, sans doute, mais c'était aussi ça qu'il trouvait amusant. Très amusant, même. J'avais envie de te voir. Juste te voir, ajouta-t-il ensuite pour éviter un quelconque "pourquoi ?".

Oui, c'était aussi simple que cela. Il avait eu envie de la revoir, d'effacer les années quelques instants (ce qui était encore facilité dans le cas de l'ancien prisonnier par le fait que leurs apparences n'avaient pas changé d'un iota), de prétendre comme il interdisait à son ennemi de le faire. Les raisons en échapperaient à tous, y compris à la principale concernée, certainement. Mais Nathaniel n'en avait que faire. Sil se sentait l'obligation de justifier le moindre de ses actes, ça se saurait.

code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 785
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Sam 29 Oct - 14:04

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika ne pouvait pas croire que Nathaniel n’avait pas de raison précise à sa visite, alors elle souhaitait qu’ils en parlent tout de suite pour être débarrassée. A chaque fois qu’il passait le pas de sa porte, à chaque fois que ses yeux avaient la possibilité de se poser sur son visage qui n’avait presque pas changé (à quelques marques supplémentaires, preuve de ce qu’il avait pu vivre pendant toutes ces années), elle avait trop le sentiment de revenir en arrière. A cette époque où elle était naïve et amoureuse. Parce qu’il ne fallait pas se leurrer, la jeune femme qu’elle était à l’époque, et qu’elle semblait être encore, avait été follement amoureuse de celui qui se trouvait devant elle. Et si pendant toutes ces années son cœur s’était transformé en pierre, si elle s’était durcie, elle craignait de le voir fondre de nouveau. Elle n’était plus aussi naïve, il n’était pas question pour elle de faire encore trop confiance à Nathaniel. Mais le fait est qu’il soit encore en vie était bien la preuve qu’elle n’était peut-être pas encore assez dure. Elle souhaitait récupérer ce qu’il lui avait volé autrefois, avant de lui arracher le cœur pour qu’il souffre comme elle avait souffert quand il avait brisé le sien. Mais elle se trompait peut-être en prenant ce risque et ses frères n’allaient pas se retenir de lui faire comprendre quand ils apprendraient la vérité (parce qu’ils finiraient forcément par le savoir).

Latika avait donc envie d’en finir rapidement et elle attendit que Nathaniel lui demande comment les choses se passaient de son côté, après lui avoir affirmé qu’il avait à faire et qu’il devait donc faire le voyage. Il avait dû venir de l’autre côté de l’océan et avait simplement décidé de venir aux nouvelles de ses propres avancées. C’était ce qu’elle se dit, ce qu’elle pensait, jusqu’à ce qu’il affirme qu’il avait envie de la voir, juste la voir. Latika se retint de lui poser la question, de demander pourquoi il avait envie de la voir. Il ne répondrait pas plus que ce qu’il venait de faire, elle pensait le connaître suffisamment pour le savoir. Et ces mots, ces quelques mots, eurent le don de la troubler plus qu’elle n’aurait voulu. Même si elle ne pouvait évidemment pas croire une seconde qu’il soit sincère et elle n’appréciait vraiment pas qu’il recommence à se jouer d’elle.

« Ne me sous-estime pas Nathaniel, je ne suis plus la jeune femme naïve avec qui tu as joué dans le passé. » Rétorqua-t-elle, ne pouvant que penser qu’il s’amusait simplement encore à jouer avec elle. Latika pensait effectivement qu’elle n’avait plus rien à voir avec celle qu’il avait utilisé autrefois, l’idiote qu’elle était quand elle était tombée sous le charme de cet individu. Même si elle cherchait en partie à se convaincre elle-même. « Tu ne me feras plus gober tes odieux mensonges. »

Parce que ça ne pouvait pas être autre chose que des mensonges bien sûr, elle ne ferait plus jamais confiance à ses belles paroles.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3958
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Sam 29 Oct - 15:00


Comme au bon vieux temps
C'

est une certitude, Latika n'était plus la jeune femme qu'il avait connue dans le passé, cette innocente demoiselle qu'il avait pu abreuver de belles promesses auxquelles elle avait toutes crues, toutes sans exception. Cette jeune fille avait manifestement disparu en même temps que Nathaniel avait déserté le royaume du bout de l'océan (contre son gré globalement tout de même, quoi qu'au final, ça n'aurait rien changé à leur relation en elle-même), et au final, ce n'était pas pour déplaire au fugitif. Seul le physique était resté le même chez elle, mais au final, la situation n'était pas bien différente pour Nathaniel... Lui aussi avait changé. Certes, il avait déjà son détestable caractère autrefois, mais ses priorités avaient changé d'objet à présent. Quoi qu'il en soit, il se contenta de sourire (pour changer) en observant l'attitude de son interlocutrice. Il aurait été, à vrai dire, déçu, si elle s'était contentée d'entendre ses propos sans les contester. Il préférait très largement que Latika s'insurge et rejette d'un bloc son compliment. Ce qui n'allait pas empêcher au jeune homme (qui n'était en vérité pas si jeune que ça) d'insister, cela va sans dire... Il ne faisait présentement que commencer.

-Oh mais ce n'est pas un mensonge
, se contenta-t-il de répondre très posément à son interlocutrice, toujours tout sourire, cela va sans dire. Et le pire, c'est que c'était vrai, pour une fois. Ce n'était effectivement pas un mensonge. Il avait réellement eu envie de la voir uniquement pour la voir. Mais c'était parfaitement normal qu'elle ne le croie pas. Encore moins odieux. Il marqua une légère pause avant de reprendre. Mais tu as tout de même raison sur un point, tu n'es plus du tout la même qu'autrefois. Son sourire s'élargit. Et je te préfère comme ça, je crois bien. En fait il en était même sûr. Sa candeur en même temps que son irrésistible beauté l'avaient séduit autrefois, mais il se sentait plus séduit encore par son assurance nouvelle, celle d'une femme qui ne laisserait plus personne lui dicter sa conduite. Une femme qui avait appris de ses erreurs. Quelque part, il tirait une certaine satisfaction du fait d'avoir été le principal acteur de cette métamorphose. Le papillon était sorti de sa chrysalide, et il n'y était pas étranger. C'était peut-être cet exploit qu'il cherchait aussi à accomplir avec Eleonore. Dis-moi, demanda-t-il en la fixant avec intensité. Tu ne t'es jamais demandé pourquoi je t'ai laissé conserver cette apparence ?

Il était convaincu qu'à ce sujet, elle avait émis plus d'une supposition, laquelle avait-elle gagné son approbation ? Va savoir, mais Nathaniel avait hâte quoi qu'il en soit de lui apporter sa propre réponse, qui ne lui plairait sans doute pas par ailleurs, mais peu lui importait. Il voulait seulement qu'elle l'entende, c'est tout.
code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 785
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Dim 27 Nov - 14:05

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika ne pouvait que prendre les paroles de Nathaniel comme des mensonges. C’était la leçon qu’elle avait tiré de ce qu’ils avaient vécu dans le passé, de ce qu’il lui avait fait. Il n’avait pas hésité à se servir d’elle pour obtenir ce qu’elle voulait, de la trahir sans aucun remords. Alors oui, elle considérait qu’il mentait et elle n’avait pas l’intention de penser le contraire. Même alors que Nathaniel lui affirmait que ce n’était pas un mensonge, ce qu’elle considérait être encore un mensonge pour protéger l’autre mensonge. La jeune femme – qui était loin d’être si jeune qui n’y paraissait, mais ça ce n’était qu’un détail pour l’heure – ne répondit rien aux propos de son interlocuteur, se contentant simplement de le regarder avec des yeux sombres. Quand il affirma alors qu’elle avait raison sur un point, qu’elle avait effectivement changé, la jeune femme ne perdit pas son regard noir. Elle se méfiait de tout ce que son interlocuteur pouvait bien dire de toute façon, c’était un principe de base. Si elle avait accepté de s’associer à lui afin de faire naître la guerre entre les deux royaumes, afin de faire tomber le roi Edgar de son trône, pour pouvoir récupérer ce qu’il lui avait volé autrefois, elle n’avait pas l’intention de lui faire entièrement confiance. Même si elle devait bien avouer qu’elle n’assumait pas forcément cette décision pour autant, puisque ses frères n’étaient au courant de rien. Il confirma donc qu’elle n’était plus celle qu’il avait connu autrefois et qu’il préférait ça d’ailleurs. Latika leva les yeux au ciel, préférant ne pas prendre la parole pour réagir aux propos de son ancien amant. Mais en même temps, au fond, elle ne pouvait pas s’empêcher d’être quelque peu troublé par ces paroles. C’était idiot, parfaitement, et encore une fois elle ne considérait pas qu’il disait la vérité non plus. Mais quand même. Latika devait bien avouer qu’elle préférait la femme forte qu’elle était aujourd’hui, même si elle se serait bien épargné de voir son cœur se briser en mille morceaux à cause de celui qui se trouvait devant elle. Et puis, elle n’appréciait pas l’idée qu’il se satisfasse de quelque chose qu’il avait lui-même causé. Parce qu’il était directement responsable de son changement de caractère.

Et puis vint alors la question que Latika devait bien avouer redouter un peu. Elle se posait effectivement la question depuis qu’elle avait compris que cela venait de lui. Elle ne l’avait pas sût avant qu’il ne revienne dans sa vie. Quand elle l’avait revu, le même qu’il était autrefois comme elle et ses frères, elle n’avait plus douté de son implication dans leur état. Elle se demandait oui, souvent. Elle aurait pu croire à une raison personnelle – même si elle savait qu’elle ne devait pas croire ce genre de chose, qu’elle ne ferait que replonger dans ses anciens démons – mais elle ne comprenait pas pourquoi ses frères étaient jeunes également. Il n’y avait aucune raison qui puisse pousser Nathaniel à laisser ses frères aussi jeune.

« Je suis certaine que tu en meurs d’envie de me le dire. »

Répliqua-t-elle alors, prenant garde à ne pas répondre à sa question directement. Elle avait envie de savoir oui, mais elle ne voulait pas lui faire se plaisir.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3958
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Dim 27 Nov - 15:12


Comme au bon vieux temps
B

ien évidemment, Latika s'abstint de tout commentaire quand Nathaniel évoqua le passé et le fait qu'elle avait changé, le fait qu'il la préférait tel qu'elle était à présent (ce qui était de toute évidence le cas, même si lui-même n'était plus tout à fait le même qu'autrefois, quoique toujours sacrément barré), il ne s'attendait pas au moindre commentaire de sa part, et n'en attendait pas le moindre non plus, il n'était pas important qu'elle réagisse, en vérité, ce qui importait réellement, c'était qu'elle entendait ce qu'il disait, c'est tout, et que ces mots lui restent en mémoire, qu'elle le veuille ou non, et à ce sujet, il pensait avoir obtenu un résultat véritablement digne de ce nom. Alors oui, il laissa sans difficulté le silence suivre ces répliques spécifiques. C'était mieux ainsi. Ce n'était pas de ces propos-là qu'il était intéressant de débattre... d'ailleurs ils s'avéraient plus intéressants si l'on en débattait pas du tout, en réalité. Il l'avait dit parce qu'il tenait à le dire, et voilà qui était fait, à présent, Latika était libre d'en faire ce qu'elle voulait... ou peut-être libre d'en faire ce qu'il voulait lui... car il y avait toujours eu et il y aurait toujours une intention derrière le moindre de ses propos, derrière le moindre de ses actes. C'était décidément plus fort que lui. Et c'était un défaut de son caractère qu'il n'avait pas la moindre envie de réparer. Alors oui, il préférait largement se concentrer sur le reste. Sur la question qu'il lui avait posée, et à laquelle elle ne répondit pas directement, ce qui eut pour effet d'agrandir l'éternel sourire du fugitif.

-Tu n'imagines même pas à quel point
, reconnut Nathaniel, qui ne comptait en rien cacher le fait que, en effet, il ne demandait qu'à révéler à la jeune femme quelles avaient été ses raisons... Ou qu'elles étaient les raisons qu'il voulait bien avancer en sa présence, ce qui pouvait sans nul doute possible constituer une réelle différence. La jeunesse éternelle à ses attraits, ajouta-t-elle alors, qui prenait plaisir à donner des explications que Latika ne lui avait certainement pas demandé, même si Nathaniel était convaincu que ce sujet l'intriguait (même si elle s'interrogeait sans doute surtout au sujet de ses frères, concernant lesquels Nathaniel n'était pas forcément décidé à apporter la moindre réponse). Mais elle n'aurait pas réellement eu d'intérêt si j'avais dû la vivre seul, ajouta-t-il alors.

En somme, il avait voulu cette jeunesse pour eux deux parce qu'il voulait qu'ils la partagent, parce qu'il avait pensé qu'ils ne vieilliraient pas, certes, mais qu'ils ne vieilliraient pas ensemble. Et son propos était, pour une fois, teinté de la plus entière vérité. Mais alors, il ne s'attendait à rien de ce qui l'attendait, la trahison d'Edgar, la prison, Eleonore... ces variables ne lui appartenaient pas encore.


code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 785
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Mer 25 Jan - 13:27

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Oh si, Latika parvenait quand même à deviner que Nathaniel mourrait vraiment d’envie de lui parler de la raison qui l’avait poussé à donner la jeunesse éternelle sa famille entière. Sinon, le « jeune » homme ne prendrait pas la peine de parler de ce détail. Elle imaginait donc à quel point son ancien amant avait envie de lui faire part de ses raisons, et elle devait bien avouer qu’elle avait envie d’en savoir plus. Elle ne voulait cependant pas donner de satisfaction à Nathaniel qui devait être vraiment heureux de l’imaginer vouloir connaître la réponse à cette question. La jeune femme se contenta donc, d’attendre de son interlocuteur décide de leur dire plus. Quant Nathaniel reprit la parole, il affirma dans un premier temps que la vie éternelle possède de nombreux attraits. Latika ne pouvait pas penser le contraire. Elle devait bien avouer qu’elle profitait largement des atouts que lui offrait sa jeunesse éternelle. Elle ne serait pas du tout où elle était sans son physique qui n’avait pas changé depuis toutes ces années, elle en a profitait donc largement. La jeune femme ne pouvait donc pas contredire les paroles de son ancien amant bien au contraire. Cependant, elle ne comprenait toujours pas pourquoi ce dernier lui avait permis de garder son ancien physique, ni pourquoi ses frères avaient eu droit au même traitement.

Latika ne prononcera donc aucun mot, attendant simplement que le jeune homme sous ses yeux prenne de nouveau la parole. Ce fut, à ce moment-là, que Nathaniel repris la parole et affirma à la jeune femme, qui n’était pas si jeune que ça, que la vie éternelle n’avait pas d’intérêt si elle était vêtue seul. Latika fronça des sourcils entendant les mots de son ancien amant. Elle ne savait pas comment elle devait prendre les paroles de cet homme qui avait eu beaucoup trop d’importance dans sa vie d’autrefois. La jeune femme n’aimait pas ça, mais elle devait bien avouer qu’elle était bien trop touchée par les paroles de Nathaniel. Elle ne pouvait pas s’empêcher de ressentir quelque chose en l’entendant dire qu’il avait eu envie de partager sa jeunesse éternelle avec elle, puisque c’était bien ce qui est en train de sous-entendus. N’est évidemment, Latika n’avait pas l’intention de se laisser de nouveaux avoir par les belles paroles de celui qui avait pris un malin plaisir à la trahir pour obtenir ce qu’il voulait. Il n’était pas question pour elle de se faire encore une fois avoir par le jeune homme. La jeune femme se contenta donc de croiser les bras et d’observer avec des yeux noirs son ancien amant, avant de prendre la parole à son tour.

« C’est vrai, que tu as passé toutes ces années en compagnie de nombreuses personnes. » la jeune femme marqua une pause, affichant un léger sourire en coin. Elle savait évidemment que le jeune homme, qui était aussi jeune qu’elle, n’avait pas passé ces dernières années comme il l’aurait souhaité. Elle trouvait d’ailleurs que c’était un bon châtiment pour tout ce qui lui avait fait. « et ça ne m’explique pas, pourquoi mes frères n’ont pas pris une ride non plus. »
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3958
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Mer 25 Jan - 22:27


Comme au bon vieux temps
L

e sourire de Nathaniel, bien loin de s'effacer, s'élargit tout au contraire quand son interlocutrice afficha à son adresse tout le scepticisme que ne pouvait que lui inspirer son propos. Elle ne se montrait en rien touchée par ce qu'il venait de dire, mais le fugitif se permettait d'imaginer qu'elle l'avait peut-être été un peu tout de même, plus que ce qu'elle acceptait de reconnaître. Pour la forme, parce que la situation ne le permettait pas, parce qu'elle ne le devait pas, parce qu'elle devait exclusivement le haïr. Et peut-être qu'elle le haïssait en effet, elle avait toutes les raisons de le faire. Mais l'un comme l'autre ne pouvaient quoi qu'il en soit pas nier leur passé commun. Sans compter que c'était tout bonnement la vérité, quoi qu'il en soit. Il y avait une bonne dose de non-dit dans tout propos qu'il pouvait bien formuler, cela n'ôtait absolument rien au fait que parfois, on pouvait se fier à la surface sans chercher à comprendre ce qu'il y avait à l'intérieur. Mais cela arrivait très rarement, surtout quand cela concernait Nathaniel, il faut bien le reconnaître. L'homme, bien moins jeune que ce qu'il laissait paraître - et c'était là le sel même de leur conversation - ne perdit pas davantage son sourire quand Latika lui fit remarquer que les choses ne s'étaient pas déroulées exactement selon ses plans, puisqu'il avait singulièrement manqué de compagnie, ces derniers temps. Il est vrai qu'à l'époque, au moment de prendre la décision qui justifiait leurs apparences, il avait été loin de se douter qu'il passerait près des vingt années suivantes enfermé dans une cage. Il l'avait cherché, Latika ne pouvait que le penser, cela n'ôtait rien au fait que Nathaniel comptait bien se venger de ce qui pouvait déjà bel et bien passer pour une vengeance.

-L'avantage de la jeunesse éternelle
, répliqua-t-il à cela, c'est que j'ai encore tout le temps qu'il me faut devant moi pour rattraper cette petite erreur de parcours, répliqua-t-il alors. Il plongea son regard dans celui de son interlocutrice avant d'ajouter. Il n'est trop tard que pour les autres. Il marqua une pause, calculée. Surtout qu'il savait pertinemment que cette sentence ne serait pas forcément à son goût, il lui laissait donc le temps de l'intégrer... Et ménageait aussi son suspense, prenant tout le temps possible pour répondre enfin aux interrogations de son interlocutrice. Sa réponse n'avait aucune chance de la satisfaire, au passage, qu'il décide de se montrer honnête ou qu'il choisisse de lui mentir. Mais cela lui importait bien peu. Quant à tes frères... Il laissa planer un léger silence avant de reprendre la parole. Je doute qu'ils apprécient leur sort, n'est-ce pas ?

Son sourire s'était fait plus innocent à l'instant où, bien sûr, il était tout sauf cela.


code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 785
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Dim 19 Fév - 14:38

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika n’avait pas pu s’empêcher de souligner le fait que les plans de Nathaniel n’avaient pas du tout marché comme il l’avait désiré. C’était une manière comme une autre pour elle de se « défendre » de ses propos. Est-ce qu’elle pouvait vraiment croire en ses paroles ? La « jeune » femme décidait dans tous les cas de toujours mettre en doute les mots qui sortaient de cette bouche pleine de venin. Mais en même temps, sans qu’elle ne le montre, elle se posait quand même énormément de question. Avait-il vraiment eu envie de partager sa jeunesse éternelle avec lui ? Elle voulait croire que non, parce que c’était bien plus facile de se contenter de le haïr comme elle le faisait depuis toutes ces années. Alors, tant qu’à faire, Latika en profitait pour pointer du doigt les erreurs que son interlocuteur avait fait. Ces dernières années de jeunesse, il n’avait pas vraiment pu en profiter, dans sa prison. Pendant que de son côté, elle l’avait fait. Du moins, Latika avait pris le parti de se servir de cette jeunesse qui ne flétrissait pas. Elle avait utilisé sa jeunesse, cette éternité que Nathaniel lui avait offert pendant que lui croupissait dans une prison lugubre. Latika appréciait cette idée, le fait qu’il ait pu être puni pour ce qu’il lui avait fait, même si c’était encore trop peu comparé à l’affront qu’il lui avait fait. Mais bien sûr, Nathaniel ne se démontait jamais.

Nathaniel répliqua alors que l’avantage de la jeunesse éternelle, c’était qu’il avait encore tout le temps de rattraper cette petite erreur, contrairement à d’autre pour qui s’était trop tard. Latika n’aimait pas sa manière de lui répondre, mais en même temps ce n’était pas comme si elle avait cru autre chose. C’était son truc, il était insupportable et dans ces moment-là la jeune femme se demandait vraiment comment elle avait pu tomber sous son charme. Parce qu’elle ne pouvait quand même pas nier le fait qu’elle était follement amoureuse de lui autrefois, au point de faire une erreur de son côté qu’elle ne pourrait pas rattraper malgré le temps qu’elle avait devant elle. Elle ne pouvait que tenter de se racheter, mais jamais se rattraper complètement. Latika ne répondit rien, se contentant de garder pour elle le fond de sa pensée jusqu’à ce que son ancien amant ne parle enfin de ses frères. C’était juste pour les ennuyer qu’il avait permis à toute la famille d’avoir la jeunesse éternelle ? Cela lui ressemblerait assez.

« Il n’y a que toi pour te réjouir d’un mauvais sort. »
Répliqua-t-elle acerbe. Nathaniel ne semblait pas affecté par ces si longues années en prison, par ce sort qu’il avait connu. C’était à se demander s’il y avait quelque chose en ce bas monde qui ne permettrait pas au « jeune » homme de se réjouir. « Tu aurais pu te donner beaucoup moins de mal pour embêter mes frères. »

Son explication ne lui suffisait pas non, comme bien souvent.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3958
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Dim 19 Fév - 14:57


Comme au bon vieux temps
N

athaniel garda son sourire aux lèvres - comment pourrait-il en être autrement ? - quand Latika lui affirma qu'il n'y avait que lui pour se réjouir d'un mauvais sort. Sans doute parlait-elle de son mauvais sort à lui. Et en vérité, ces années de prison n'avaient rien eu de réjouissantes, pour lui, et il ne les avait absolument pas vécues comme telle. Dans un premier temps, il s'était senti trahi, humilié, en colère, puis il y avait eu la prison en arrière. Le froid, la faim, le constant inconfort, les cris des nouveaux détenus qui vous martèlent le crâne avant que la prison et l'île tout entière ne sombre dans un silence oppressant. C'était sa vengeance qui l'avait maintenu en vie... Et dans un premier temps, l'idée de revoir Latika, également. Le temps avait fini par faire de cette obsession-ci un motif complémentaire de vengeance qu'une véritable quête affective, mais c'était le cas, malgré tout. En définitive, ce qui l'avait réjoui, ce n'était pas son sort, c'était le fait de le faire payer à ceux qui le lui avaient fait subir. Et cet objectif n'était pas encore entièrement atteint. Une fois que ce serait fait... C'était peut-être de son sort actuel qu'il se réjouirait effectivement. Ou non. Il avait toujours été mu par un objectif, que ce soit en foulant pour la première fois les sables du désert du royaume du bout de l'océan ou en croupissant derrière les barreaux glacés de sa cage sur l'île des soupirs. Mais quand tout serait fini, ce serait comme un point définitif. Ou bien il trouverait d'autres objectifs. Il n'en était pas encore là pour l'heure. Pour le moment, il se contentait de ressasser d'anciennes histoire avec une ancienne maîtresse qui l'assénait d'anciens reproches.

-Oh mais ça ne m'a pas demandé beaucoup d'efforts, tu sais,
répliqua-t-il, parfaitement nonchalant. Je n'ai eu besoin que de prononcer quelques mots.

Et d'un point de vue technique, c'était la plus stricte des vérités. La malédiction qu'il avait fait subir aux frères de Latika ne lui avait pas demandé de déployer plus d'énergie qu'il n'en avait déjà mis à ce qu'il avait voulu faire de prime abord. C'était seulement... un bonus, un complément, dirons-nous.

-Ne t'en plains pas, tu n'auras pas la crainte de voir tes frères partir avant toi, ainsi
, ajouta-t-il, l'air de rien, toujours souriant. Du moins pas de mort naturelle.

Il ne mettait pas le moindre tact dans son propos. Mais aux provocations de Latika, il ne savait que répondre par la provocation, pas autrement. C'était pour ainsi dire son mode de fonctionnement, et il n'avait pas la moindre intention d'en changer.

- Par ailleurs, nos sorts ne sont mauvais que si on le décide.


Et il passerait presque pour un optimiste en disant cela.


code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 785
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Sam 15 Avr - 16:39

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika ne lâchait pas du regard Nathaniel, cherchant le moindre indice pouvant lui dire s'il était en train de se moquer d'elle ou pas. Elle ne pouvait pas s'empêcher de se poser la question et en fait, elle partait du principe que Nathaniel se moquait d'elle. Parce qu'elle ne pouvait plus lui faire confiance, elle l'avait fait autrefois et elle avait tout perdu à cause de ça. Elle l'aimait aimé, si fort, qu'elle avait trahi sa famille pour lui. Elle s'en mordait encore les doigts aujourd'hui et la vie éternelle qu'il lui avait offert, ne lui donnait pas la possibilité d'un repos dans sa culpabilité. Mais par chance, elle avait l'intention de se rattraper. Elle savait plus ou moins comment s'y prendre, même si elle n'avait pas envisagé le retour de l'ancien amant. Latika n'afficha, contrairement à son interlocuteur, aucun sourire quand il affirma que ça ne lui avait pas demandé beaucoup d'effort de transformer ses frères. Elle se retint de lui assigner une nouvelle remarque désagréable, alors qu'ils parlaient encore une fois de ce moment, de cet instant où il s'était retrouvé dans cette endroit, qu'il avait volé sa confiance et le rôle de sa famille. Forcément, il avait dépensé tous ses efforts dans le but d'obtenir ce qu'il désirait, ça n'avait rien demandé de plus de lui donner l'éternité et de le faire aussi avec ses frères.

Elle n'apprécia pas plus qu'il lui affirme qu'elle n'avait aucune raison de se plaindre, parce qu'elle ne craignait donc pas de voir ses frères mourir avant elle. Du moins, pas naturellement, puisque la vie éternelle ne les empêchait pas pour autant de mourir autrement. Latika serra des dents, elle y avait pensé de nombreuses fois, à ce qu'aurait été sa vie s'ils n'avaient pas tous été « maudit ». Elle avait cru pendant longtemps que c'était parce qu'ils avaient trahi la confiance qu'on avait mis sur leur famille, avant de revoir Nathaniel et de savoir que ça venait de lui.

« Quand on décide de notre sort. » Ajouta-t-elle, à son tour. Latika n'avait rien demandé à personne, même si au final elle ne pouvait pas non plus complètement se plaindre effectivement. La jeunesse éternelle avait ses attraits. « Et donc Nathaniel, tu vas me dire que si mes frères sont aussi jeune que ça aujourd'hui, c'était simplement pour me permettre de les avoir avec moi ? Que tu as fais ça pour moi et pour les ennuyer ? »

La « jeune » femme n'avait vraiment aucune envie de lui devoir quoi que ce soit, parce qu'il était de toute façon responsable de tous ses malheurs. Si elle était là aujourd'hui, si elle pouvait se rattraper, c'était grâce à lui. Mais rien de tout cela ne serait arrivé sans lui, sans sa naïveté de l'époque. Et elle ne pouvait rien changer de tout cela.

« Et si tu n'avais pas passé toute ces années en prison, tu aurais fais quoi ? »

Elle se montrait sûrement trop curieuse, mais elle n'y pouvait rien.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3958
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Lun 17 Avr - 10:11


Comme au bon vieux temps
N

athaniel se contenta d'afficher l'un des nombreux sourires de sa panoplie quand Latika nuança son propos, lui faisant ainsi remarquer que si nos sorts ne sont mauvais que si on le décide, encore faut-il disposer du pouvoir de décider, ce dont le fugitif n'avait pas manqué de priver à la "jeune" femme ainsi qu'à ses frères, et sans l'ombre d'un scrupule. Il n'avait pas l'intention de s'excuser de cela, d'autant qu'il lui était d'avis, pour sa part, que peu importe ce que l'on ne décidait pas, il fallait seulement réussir à en tirer le meilleur parti. Et c'était ce que Latika avait fait, d'ailleurs, à sa manière. Sans sa jeune (et sublime) apparence, après tout, jamais elle n'aurait pu espérer séduire le sultan du Royaume du bout de l'océan dans le but de devenir une autre de ses épouses et ainsi influer son règne. Quand Latika répéta ce qu'il lui apprenait de son plan avec le plus grand scepticisme, afin d'en cerner les tenants et aboutissants tout en paraissant fermement décidée à ne pas le croire (grand bien lui en fasse d'ailleurs, car ce n'était jamais une bonne chose que d'accorder trop de foi et de crédit aux propos de Nathaniel, qu'importe qu'il dise la vérité ou non). Il hocha la tête. Il n'avait pas l'intention d'exprimer les choses différemment, et à dire vrai, ce n'était même pas un mensonge. Peut-être avait-il eu d'autres motivations, mais celle qu'il venait d'évoquer avec la belle courtisane n'en étaient pas moins avérées, et il appréciait que cette idée fasse son chemin dans l'esprit de Latika, que cette dernière lui plaise ou non, d'ailleurs. Il choisit donc de ne pas répondre à cette question autrement qu'en opinant du chef. D'autant plus que celle qui devait suivre était autrement plus intéressante à ses yeux. Son sourire ne manqua pas de s'élargir, d'ailleurs, en l'entendant parler. Il appréciait de découvrir sur quel terrain sa curiosité était en train de s'égarer. Ressasser certains vieux souvenirs n'était certainement pas une bonne chose. Mais les pires choses devenaient bien souvent les meilleures au regard de l'ancien prisonnier de l'île des soupirs.

-J'aurais fait ce que j'avais planifié tout d'abord. J'aurais brigué le trône de Féerie en même temps que celui du Royaume du bout de l'océan.
Avec Edgar. C'était son intention, mais il préféra garder cela pour lui, si c'était à refaire, il s'arrangerait plutôt pour que ce soit ce dernier qui croupisse en prison pendant presque vingt ans. Je t'aurais convaincue d'être ma reine, ajouta-t-il comme si c'était la chose la plus évidente du monde. Tu n'étais pas la seule à être naïve, à l'époque, se permit-il ensuite de dire.

Même si des deux, il n'y en avait qu'un à avoir manipulé l'autre.



code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 785
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Lun 17 Avr - 17:15

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika ne fut pas spécialement étonnée de voir Nathaniel hocher la tête quand elle exprima le plan qu'il venait de lui expliquer. Elle ne croyait pas en ses belles paroles, ou du moins elle savait qu'elle ne devait pas y croire. Parce qu'elle était tombée déjà de bien haut à cause du « jeune » homme pour prendre le risque de recommencer. Elle n'aimait pas, en plus, l'idée que Nathaniel ait fait tout cela dans le seul but de pouvoir vivre l'éternité à ses côtés. Parce que ça l'a ramené bien trop à une époque révolue, à une condition et une personne qu'elle était autrefois et qu'elle ne voulait plus être aujourd'hui. S'imaginer que Nathaniel lui ait donné la vie éternelle dans le seul but de pouvoir passer ces années à ses côtés, qu'il l'ait fait avec ses frères pour qu'elle ne les voit pas mourir... ça ne lui rappelait que trop les sentiments qu'elle avait eu pour lui autrefois et qui les avait conduit à tout ça. Elle ne voulait plus être cette Latika, cette jeune femme incapable d'un peu de jugement et se laissant simplement manipuler par les belles paroles et promesses de Nathaniel. Quand bien même, elle jouait à un jeu dangeureux en demandant au « jeune » homme se qu'il avait eu l'intention de faire, si Edgar ne l'avait pas trahi et envoyé en prison.

Il aurait donc fait ce qu'il avait planifié, prendre le trône de Féerie ainsi que celui du royaume du bout de l'océan. Cela, la « jeune » femme l'avait bien compris qu'il avait cherché à prendre le pouvoir, qu'il cherchait même encore à le prendre d'ailleurs. Ça , elle le savait donc. La suite par contre. Latika savait bien qu'elle jouait avec le feu, mais elle ne s'était pas vraiment attendu (du moins elle ne l'avouerait pas) à entendre Nathaniel lui dire qu'il l'aurait convaincu de devenir sa reine. Encore une fois, Latika ne pouvait que partir du principe qu'il mentait. Bien sûr qu'il mentait, ça ne pouvait pas être sérieux. Et en même temps, elle ne pouvait pa s'empêcher d'avoir envie que ça soit vrai. Ses frères deviendraient fous s'ils la voyaient maintenant.

« Ça fait mal n'est-ce pas ? » Dit-elle dans un sourire quand Nathaniel affirma qu'il avait été aussi naïf à l'époque. La « jeune » femme s'approcha un peu de Nathaniel, son regard plongé dans le sien, toujours en souriant. « De se faire vivement descendre de son petit nuage, par une personne qu'on estimait. »

Elle mentionnait Nathaniel et sa naïveté qui l'avait poussé à ne pas se montrer prudent concernant les événement du passé, au point qu'il ait passé des années en prison, mais en même temps elle parlait de sa propre naïveté. Elle aimait le fait qu'il ait pu être aussi naïf qu'elle à l'époque, qu'il y ait une justice dans ce monde. Elle aurait dû se contenter de ces paroles, elle le savait, mais elle ne put s'empêcher d'ajouter quelque chose.

« J'aurais pu accepter, si tu m'avais posé la question. »

Ou pas, mais elle aimait s'amuser à tourner le couteau dans la plaie de son ancien amant. Tout en la tournant dans sa propre plaie et se laissant prendre à son propre jeu.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3958
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Lun 17 Avr - 17:41


Comme au bon vieux temps
C

es années qu'elle avait sans doute passées à ruminer sa situation, à chercher les moyens d'en tirer le meilleur parti, à décider de renverser le sort, avaient fini pas faire d'elle quelqu'un qui lui ressemblait un peu plus, du moins c'était ce qu'il pensait tandis qu'il voyait le sourire logé sur le visage de la "jeune" femme, qui faisait écho au sien qui, bien sûr, restait toujours fermement attaché à sa figure, même si la situation ne prêtait pas forcément à sourire, de fait. Est-ce qu'elle lui plaisait plus ou moins ainsi, il serait difficile pour lui de le dire, mais savoir établir ce parallèle, quelque part, l'amusait. Oh, leurs parcours étaient bien différents, et Nathaniel n'avait pas attendu ces dix-neuf dernières années et la prison de l'île des soupirs pour devenir le plus parfait des salopards, loin s'en faut, mais tout de même, des similitudes se faisaient jour, et c'était là un constat qui n'avait rien pour lui déplaire. Il se contenta de hocher la tête quand Latika, faisant aussi bien référence à sa situation passée qu'à celle de Nathaniel, constata que ça avait dû faire mal, d'être ainsi trahi par une personne qu'on estimait. Ils ne parlaient pas de la même, bien sûr, Latika du jeune homme dans les yeux duquel elle plongeait les siens, sombres et hypnotique, Nathaniel de l'ennemi qu'il avait décidé d'anéantir coûte que coûte.

-J'ai connu plus agréable, se contenta-t-il d'admettre d'un ton léger, en partie pour susciter l'exaspération de son interlocutrice, même si elle ne pouvait absolument pas lui donner tort. Ça lui avait fait mal, en effet, la trahison d'Edgar, l'approbation indirecte d'Anthony, qui l'avait laissé faire (à juste titre), ça plus que l'emprisonnement, au final, même si ces nombreuses années passées derrière les barreaux n'avaient pas constitué une partie de plaisir non plus, loin s'en faut. Et je sais, ajouta-t-il quant au fait que s'il lui avait posé la question, elle aurait pu accepter.

À vrai dire, il n'aurait pas conçu une seule seconde qu'elle refuse à l'époque, cette partie de son plan lui avait semblé complètement acquise, sans qu'il y ait le moindre doute à avoir à ce sujet. Mais évidemment, les choses ne s'étaient pas déroulées comme escomptés, et ses projets n'avaient plus alors eu de raison d'être. Aujourd'hui, ils ne signifiaient plus grand-chose, c'était lointain. Comme eux. Et familier, comme eux. S'il fixait trop longtemps ce regard (et il mettait un point d'honneur à le faire), il savait très bien qu'il pourrait complètement se perdre à nouveau dans ses anciens travers. Mais il avait quand même de plus hautes ambitions à accomplir, elles prenaient le dessus.

- Enfin, ce n'est sans doute pas plus mal comme ça, ajouta-t-il, en partie pour la provoquer.



code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 785
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Lun 8 Mai - 16:47

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika avait envie de piquer au vif Nathaniel, de lui faire aussi mal qu'il avait pu lui faire mal à une époque. Cela faisait bien longtemps maintenant que la trahison du « jeune » homme avait eu lieu, mais elle vivait encore avec tous les jours. Il suffisait qu'elle s'observe dans un miroir pour que ça lui revienne en tête. Oh, elle ne niait pas adorer le fait d'être encore jeune et belle, mais quand même. Elle ne supportait pas l'idée qu'il l'ait manipulé comme il l'avait fait, avant de la trahir. Mais alors qu'elle faisait mention à sa trahison, en faisant le parallèle avec celle du roi de Féerie à Nathaniel, ce dernier se contenta simplement d'affirmer qu'il avait connu plus agréable. C'était bien peu. Oh, Latika se doutait que son interlocuteur avait plus souffert que ce qu'il voulait bien admettre, mais il ne le disait pas à voix haute. Il ne disait rien, il n'avouait rien. Tout comme son « je sais » la laissa sur une frustration sans borne. Elle avait envie de remuer le couteau dans la plaie, mais visiblement ce dernier ne faisait pas grand chose. Du moins, Nathaniel ne laissait rien paraître.

Latika allait se contenter de ça, en même temps elle n'avait pas vraiment le choix. Et après tout, elle savait qu'elle jouait bien trop avec le feu. Elle devrait normalement le tuer sur le champ, si ses frères étaient là et qu'ils découvraient qu'il était là, ils n'hésiteraient pas eux. Alors, la « jeune » femme avait une bonne raison d'épargner la vie à son ancien amant, parce qu'elle espérait bien récupérer ce qu'on lui avait volé autrefois. Mais en même temps, elle ne pouvait pas nier qu'il n'y avait pas que ça. Quand leurs yeux étaient plongés les uns dans les autres, Latika avait presque le sentiment de revenir de nombreuses années en arrière et que rien ne s'était passé. Sauf que justement, il s'était passé énormément de chose.

« Oh oui bien mieux. »
Répliqua Latika quand Nathaniel souligna le fait que c'était sans doute mieux comme ça. Elle savait bien que le « jeune » homme cherchait à la provoquer comme d'habitude, ce qu'elle ne manquait pas de faire de son côté. « Pendant que toi tu t'efforce de rattraper ces années perdue en prison, moi je suis plus proche que tu n'as jamais été du la royauté de mon royaume. »

Latika considérait qu'elle avait suffisamment d'influence sur le sultan pour considérer qu'elle possédait une partie de la royauté dans les mains. Pendant que Nathaniel n'avait eu que la cage dans laquelle il avait vécu pour rêver de son trône et sa couronne. Celle qu'il avait mis tant d'effort à essayer d'avoir autrefois, mais qu'il n'avait même pas eu l'occasion de goûter. Latika aurait préféré une autre issue, bien sûr, elle aurait préféré qu'il n'arrive rien, que sa famille ne soit pas bafoué que son royaume ne soit pas détruit... mais elle n'avait pas besoin de le dire en cet instant précis.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3958
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Lun 8 Mai - 17:23


Comme au bon vieux temps
A

u jeu de la provocation, Nathaniel avait longtemps eu un net avantage sur Latika, mais force lui était de reconnaître que, depuis, elle avait pris du gallon de son côté et lui faisait concurrence sans l'ombre d'une difficulté. En fait, il lui semblait qu'elle ne lui avait jamais tant ressemblé qu'à présent. Est-ce que c'était ou non une bonne chose ? Nathaniel n'en savait trop rien. Ce qui est certain, c'est que la Latika d'aujourd'hui n'était pas celle qu'il avait ouvertement trahie deux décennies auparavant. C'était sans doute mieux comme cela, d'ailleurs, il était plus aisé ainsi de ne pas sombrer de nouveau dans certains de ses anciens travers, même s'il devait reconnaître que Latika (et grâce à lui) était toujours ravissante en diable et que l'aplomb et l'assurance qu'elle avait gagné au terme de ce qu'il lui avait fait endurer ajoutait nettement à son potentiel de séduction. Ce qui est certain, c'est que le fond d'innocence, de crédulité, de naïveté qu'elle possédait alors avait définitivement disparu... et Nathaniel, lui, l'avait finalement trouvé ailleurs. En tout cas, la jeune femme savait définitivement piquer où ça faisait mal, sans l'ombre d'une hésitation et avec une vigueur extrême. Ce ne fut pas des plus plaisants, en effet, pour Nathaniel que d'entendre la plus pure et stricte des vérités, à savoir que Latika réussissait là où il avait, pour sa part, jusqu'alors échoué. Elle était certainement en effet plus proche en cet instant d'une quelconque couronne que ne l'avait jamais été Nathaniel, même quand il était le conseiller de Dorian. Bref, elle gagnait, et elle gagnait en s'attirant les faveurs d'un vieux lourdaud lubrique qui devait la regarder constamment de biais en parcourant ces courbes qui à une époque avaient été siennes, et auraient même pu le rester.

-Être proche de la couronne ne te sera pas d'une grande utilité si celle-ci doit définitivement disparaître, se contenta-t-il de répondre alors tout en poursuivant de sonder son regard, même si ce n'était sans doute pas la meilleure des idées, toujours un fin sourire au coin des lèvres, même s'il s'agissait davantage d'un réflexe que d'une expression potentiellement sincère. Mais de toute façon, la royauté ne m'intéresse plus, trancha-t-il alors très simplement.

Et c'était effectivement le cas. Non pas qu'elle ait perdu tout attrait à ses yeux, non, il reconnaissait encore que l'appel du trône était sans doute presque aussi séduisant que la femme qu'il avait sous les yeux, mais telle n'était pas son optique ni son intention. Il n'éprouvait pas le désir de récupérer le trône comme c'était le cas avant. Non, son objectif était simple et clair, même si sa mise en oeuvre l'était beaucoup moins, elle, par contre, et cet objectif, rien ne l'en détournerait.



code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 785
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Ven 30 Juin - 21:04

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de blesser Nathaniel, pour tout le mal qu’il lui avait fait dans le passé. Parce que quand elle le voyait sous ses yeux là, quand elle l’avait devant elle, Latika ne pouvait pas s’empêcher de penser à cette époque maudite où elle avait été tellement naïve qu’elle avait trahit tout le monde pour le beau sourire de ce jeune homme, pour qu’il la regarde encore comme il le faisait maintenant (même si les choses avait foncièrement changé entre eux). Elle avait donc vraiment envie de lui renvoyer des piques, simplement pour lui rappeler qu’il avait bien trop joué avec le feu autrefois. Pour se rappeler à elle aussi que quand elle s’approchait du feu, elle se brûlait. Mais Nathaniel était un maître en ma matière et quand il affirma que cela ne servait à rien d’être proche de la couronne si celle-ci devait tomber… Latika était incapable de lui donner tort. Et le but de tout cela, c’était bien de faire tomber le sultan non ? Tout à fait… mais en même temps, sans sa place auprès du sultan, ils n’en seraient peut-être pas là non plus. Et rien n’enlevait le fait qu’elle était plus proche de la royauté que Nathaniel ne l’ait jamais été, alors qu’il s’était donné tant de mal à une époque pour la couronne de son royaume. Alors qu’il lui avait fait tant de mal pour ça.

« Vraiment ? »
Demanda-t-elle alors, quand Nathaniel affirma que la royauté ne l’intéressait plus. Latika avait bien remarqué que Nathaniel n’était pas exactement le même qu’à l’époque, tout comme elle avait grandement changé de son côté aussi. Mais quand même, elle ne pouvait pas s’empêcher d’être surprise de l’entendre dire ça de but en blanc. « Et qu’est-ce qui t’intéresse à présent ? » Elle marqua une pause, mais reprit rapidement. « Ne me dit pas que tu veux simplement te venger de ton vieil ami avant de t’installer dans un coin pour avoir une vie toute tranquille ? » Bizarrement, elle voyait difficilement Nathaniel finir comme ça. Et si elle était vraiment honnête avec elle-même, elle affirmerait qu’elle devrait le tuer pour ce qu’il avait fait sans sommation après avoir récupéré ce qu’on lui avait volé. Mais elle ne le faisait pas. « À moins que l’éternité te fatigue déjà ? »

Elle ne put s’empêcher de prononcer cette phrase amèrement, parce qu’elle savait exactement ce que le « jeune » homme avait fait le but d’obtenir cette éternité. Oh, il n’avait pas utilisé l’objet de ses trahisons seulement pour ça, mais c’était quand même l’une des choses. Qu’il ait l’éternité, qu’elle l’ait aussi… ainsi que ses frères, sans qu’elle ne parvienne vraiment à le comprendre. Parce qu’après les explications de son ancien amant, elle ne trouvait toujours pas ça clair. Mais sans doute parce qu’elle était incapable d’imaginer qu’une vérité puisse être vrai, parce qu’elle avait décidé de se blinder pour que jamais celui qu’elle avait sous les yeux ne parvienne encore à la manipuler.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3958
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Sam 1 Juil - 12:24


Comme au bon vieux temps
Q

u'est-ce qui l'intéressait à présent ? La question se posait vraiment... et il se rendait compte qu'on la lui posait de plus en plus... qu'elle se posait de plus en plus autour de lui, tout du moins. Il devenait de plus en plus fréquent que l'on s'interroge sur l'"après", et en soi, c'était forcément une bonne chose. Si l'on se demandait ce qui allait se passer après, c'était forcément qu'on sentait que le climax de toute cette histoire était proche, et le fugitif aimait penser ainsi, même s'il ne savait se focaliser que sur l'instant t, celui au cours duquel il se retrouverait de nouveau face à Edgar, celui où il lui arracherait la couronne des mains et assisterait enfin, en direct, à son agonie, avec la satisfaction d'avoir enfin obtenu sa revanche, et une revanche bien méritée, qui plus est. Ce qui l'intéressait, donc, pour le moment, c'était sa vengeance, et c'est ce sur quoi il focalisait toute son attention. L'après, il ne pouvait prétendre n'y avoir pas pensé, mais le fait est qu'il n'avait pas réellement d'importance en soi, cet après, même aucune, pour tout dire. Il n'en avait plus à présent, tout du moins, car les projets d'autrefois n'avaient plus le même sens aujourd'hui, et il en avait parfaitement conscience. Peut-être que c'était ça, au fond, en effet, peut-être qu'il se lassait déjà de l'éternité. En même temps, une jeunesse éternelle passée en cage, ternie par des années d'obscurité, perdait en saveur, c'était proprement indéniable, et ces presque vingt années perdues pouvaient en réalité se rattraper en quelques secondes. Par le sang.

-Je ne cherchais pas l'éternité
, corrigea-t-il comme si ça avait la plus grande des importances, juste la jeunesse. Et parfois, il faut accepter que le jeu soit terminé, et quitter la partie.

Victorieux, de préférence. Quelle meilleure façon de tirer le rideau, après tout, que de finir sa vie sur une victoire parfaite, sur la consécration de plans mûris de longue date. Il y avait d'autres options, bien sûr, mais ça l'intéressait moins... ou aurait pu l'intéresser en d'autres circonstances, qu'il n'imaginait pas voir advenir. Alors non, ce n'était pas de la lassitude, plutôt de la résignation. S'il n'envisageait pas l'après, c'est peut-être parce que, après, il n'y a justement rien. Bien sûr, devenir roi aurait été une issue glorieuse, mais s'il restait jeune en apparence, il accusait le même écoulement des années qu'Anthony ou Edgar, et les priorités changeaient, les désirs aussi. Il en restait certaines traces, parfois, et Nathaniel en avait évidemment conscience quand son regard se posait sur Latika, mais les désirs étaient malgré tout destinés à changer d'objet. La plupart du temps en tout cas. Ou à s'effacer.


code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 785
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Hier à 17:20

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika ne pouvait pas s’empêcher de se questionner sur ce que voulait vraiment Nathaniel, ce qu’il cherchait à obtenir. Elle ne le comprenait plus, mais en même temps… la « jeune » femme savait parfaitement qu’elle ne l’avait sans doute jamais compris en réalité. Sinon, elle ne se serait pas faite avoir quand elle était plus jeune (mentalement, plus que physiquement puisque qu’elle n’avait pas changé physiquement). Elle aurait vu clair dans son jeu si jamais elle avait pu le comprendre. Ce qui n’était pas le cas, donc elle ne le comprenait pas, tout simplement, elle ne l’avait jamais compris et elle ne le comprendrait sans doute jamais. Comme maintenant, alors qu’elle tentait de savoir ce que le « jeune » homme espérait de l’avenir. Latika se doutait que Nathaniel avait eu des projets bien en tête quand il avait décidé de la trahir afin d’obtenir ce qu’il attendait d’elle, des projets vraiment précis. Mais maintenant, les choses avaient visiblement changé. La maitresse du sultan ne savait pas vraiment si c’était mieux ou pas. Parce qu’elle se disait quand même qu’un Nathaniel qui n’avait pas de projet si concret que ça pour le futur, ça pouvait faire un Nathaniel plus dangereux. Il n’avait rien à perdre après tout, visiblement. Il n’avait plus qu’à se concentrer entièrement sur sa vengeance.

L’homme la corrigea sur le therme qu’elle avait utilisé, affirmant qu’il n’avait pas cherché l’éternité, mais la jeunesse éternelle. En réalité, la « jeune » femme considérait que ça n’avait pas réellement d’importance, parce que ça revenait au même en fait. Quoi qu’ils auraient très bien pu vieillir tous les deux, éternellement, sans pour autant mourir naturellement. À choisir Latika ne pouvait pas nier qu’elle préférait garder sa jeunesse. Même si elle n’avait rien demandé à personne.

« Je ne m’attendais pas à apprendre que tu étais prêt à quitter la partie. »

Mais en même temps, pendant ces vingt années, Latika n’avait pas vu Nathaniel et on ne pouvait pas dire qu’elle le connaissait énormément. Elle ne le connaissait pas vraiment à l’époque, pas entièrement… elle avait vu ce qu’il avait bien voulu lui montrer, sans qu’elle ne puisse savoir ce qui était vrai ou non. Et maintenant, elle ne pensait pas le connaître non plus.

« C’est vrai que ça aurait été dommage d’abimer un joli minois comme le tien. » Répliqua-t-elle alors, ne pouvant pas affirmer qu’elle mentait entièrement en disant cela. Le minois de Nathaniel avait été l’une des choses qui lui avait plu à l’époque, même si c’était surtout son charisme qui l’avait fait succomber. Ce qu’elle regrettait tellement amèrement maintenant. « Tu as peut-être la jeunesse éternelle, mais la prison ne t’a pas ménagé. »

Ce n’était pas que physique, c’était un tout en fait. Latika ne pouvait pas vraiment se l’expliquer, mais c’était un ressenti qu’elle avait. Elle le voyait, dans ce que Nathaniel était autrefois et ce qu’il était aujourd’hui. La « jeune » femme n’était pas la seule à avoir changé.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3958
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Aujourd'hui à 11:20


Comme au bon vieux temps
N

athaniel afficha l'un de ses nombreux et éternels sourires quand son interlocutrice affirma qu'elle ne l'imaginait pas de nature à quitter quelque partie que ce soit. Lui-même se serait surpris, il n'y a pas si longtemps. Mais le fait est qu'à ce jeu spécifique, il savait exactement ce qu'il souhaitait gagner... Et une fois la victoire acquise, une fois son lot obtenu, le reste lui importerait bien peu. Le fugitif n'avait pas envie de jouer au-delà de ses objectifs, même s'il était affectivement un grand joueur de nature. Mais cela ne le dérangeait pas, qu'on l'imagine plus insistant qu'il ne l'était en réalité. L'idée était de surprendre, de frapper où on ne l'attendrait pas, de prendre au dépourvu, et il était convaincu d'y parvenir sans mal auprès de ceux qu'il souhaitait surprendre si l'on agissait réellement ainsi. Nathaniel pensait donc rester sur son tempérament initial. Le "jeune" homme était sûr de sa victoire prochaine. La seule chose qui lui importait, c'était de la savourer, pour le reste, il considérait que ça n'avait au final qu'une très minime et indifférente importance. Son sourire s'agrandit quand Latika évoqua son joli minois. Au fond, il était plutôt satisfait de constater que le jeune homme pourrait encore bien séduire Latika qui de son côté, clairement, n'avait rien perdu de sa beauté envoûtante, si envoûtante qu'elle aurait presque pu perdre Nathaniel lui-même à l'époque, quand bien même il était dors et déjà trop avide de pouvoir et trop... instable, oui, parce que même si la prison ne l'avait pas arrangé (physiquement et mentalement - Latika l'avait bien observé), il était déjà clairement mal parti au départ, il faut bien le dire.

-Eh oui,
dit-il en toute décontraction. Maintenant, je suis beau et torturé. Il soutint le regard de son interlocutrice. Comment résister ?

Non, il ne pensait pas ce qu'il disait, mais il aimait bien charrier son interlocutrice s'il le pouvait. La vérité, c'était qu'il ne s'était jamais trouvé particulièrement séduisant. En comparaison, en leur temps, Edgar et Dorian (même Anthony, d'ailleurs, même s'il avait déjà un certain embonpoint) étaient bien mieux faits physiquement. Mais la confiance dont Nathaniel faisait généralement preuve, et le charisme qu'il pensait avoir, jouaient en sa faveur. Il ne pensait pas que la prison lui ait fait tout perdre, de ce point de vue-là. Bien au contraire, même. Il abhorrait le passage qu'il avait fait par l'île des soupirs, vraiment. Mais quand bien même, il devait avouer qu'il était formateur, il lui avait permis de prendre conscience de beaucoup de choses... Et ces remises en question (qui n'étaient put-être pas en sa faveur...) avaient forcément quelque chose de différent.

-J'ai tant changé que ça ?
demanda-t-il alors, amusé, voulant surtout savoir ce qu'elle trouvait de plus changé chez lui.




code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme au bon vieux temps [libre]
» Comme au bon vieux temps. || Patrick Sandman
» Parlons du bon vieux temps (PV)
» (Terminé) Comme au bon vieux temps ? (Griffin & Ophelia)
» Comme au bon vieux temps ! (feat Stefan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le royaume du bout de l'océan :: La plage-