Partagez | 
 

 Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 867
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Jeu 30 Nov - 22:31

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika n’avait aucune raison de répondre sincèrement à Nathaniel, après tout il avait quand même passé son temps à lui mentir. Elle n’avait donc aucune raison de lui dire franchement les choses, mais en soit, elle n’avait pas non plus de raison de lui mentir. La « jeune » femme savait bien qu’elle ne devait pas trop se laisser avoir par Nathaniel, qu’elle ne devrait même pas parler avec lui là tout de suite. Sauf que ce n’était pas si évident de tenir ses bonnes résolutions. Elle en voulait toujours à Nathaniel pour ce qu’il avait fait dans le passé et elle ne comptait pas lui pardonner un jour. Parce qu’il n’y avait aucune raison qu’elle lui pardonne. Il l’avait manipulé, il lui avait menti, elle n’avait donc aucune raison de lui pardonner et elle n’allait pas le faire. Mais en même temps, elle avait quand même besoin de lui afin d’obtenir ce qu’il lui avait volé il y a de nombreuses années. Pas son cœur, évidemment, parce qu’elle n’avait pas l’intention de récupérer ce cœur qu’il lui avait volé et brisé il y a de cela de nombreuses années. Mais ce qu’il lui avait volé, d’autre, ce qu’il avait volé à son royaume. Alors, elle devait faire avec et au fond… elle ne pouvait pas nier que discuter avec lui avait un côté plaisant.

Latika ne répondit rien quand Nathaniel affirma qu’elle devait avoir raison. Elle pensait avoir raison oui. Nathaniel n’avait pas tant changé que cela physiquement, parce qu’il était toujours aussi jeune. Il n’avait pas vieillit, mais pour autant la « jeune » femme n’avait pas non plus le sentiment de se retrouver devant exactement le même homme qu’autrefois. Et comme elle venait de le lui dire, cela venait peut-être simplement du fait qu’elle le voyait différemment. Mais elle pensait qu’il était quand même différent. À moins que, comme Nathaniel le souligna, son regard était peut-être différent parce qu’il la voyait différemment.

« Et tu me vois comment maintenant ? »

Latika se doutait qu’elle était en train de jouer avec le feu. Elle n’avait aucune raison de savoir ce que Nathaniel pensait d’elle maintenant, la manière dont il la voyait maintenant. Oh, elle se doutait du fait qu’il la voyait différemment parce qu’elle avait changé, concrètement. Latika le savait bel et bien qu’elle avait changé, elle s’était endurcie au fil des années. Parce qu’elle avait quand même retenu de nombreuses leçons pendant ces années, pendant ce temps où elle avait eu tout son temps pour ruminer ce qui était arrivé, pour repenser au fait qu’elle s’était fait avoir en beauté. Parce que c’était le cas, elle s’était faite manipuler par l’homme qu’elle avait aimé, tant et tant.

Dans tous les cas, la « jeune » femme n’avait pas spécialement envie de se laisser avoir encore une fois. Et elle ne pensait pas que le fait qu’elle trouve le regard de Nathaniel différent soit juste la conséquence du fait que le « jeune » homme le regarde différemment.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 4336
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Ven 1 Déc - 18:03


Comme au bon vieux temps
N

athaniel afficha un sourire satisfait, pour ne pas dire victorieux, quand Latika lui posa la question qu'il avait voulu l'entendre lui demander. Elle jouait avec le feu, et elle devait le savoir, certainement, et le fait qu'elle en ait conscience, c'était encore mieux, pour lui. Et il allait se faire un plaisir de répondre à cette question. Il prit un moment de silence, comme s'il lui fallait réfléchir longuement à cette question. Ce n'était pas réellement le cas... Certes, il n'avait pas de réponse toute faite à adresser à son interlocutrice, mais il n'avait pas besoin d'y penser trop longtemps tout de même. Il préférait lui répondre spontanément ce qui lui venait à l'esprit à l'heure actuelle. Si cela pouvait troubler son interlocutrice, alors il y aurait tout gagné. Autrefois, il lui fallait d'autre mots pour la troubler, et il avait appris à la manier à la perfection pour obtenir à la fois son attention, son affection et son intérêt. Mais les choses avaient bien changé, il avait changé, elle avait changé. Et à l'heure actuelle, c'était pour le mieux. Ce n'était pas ce que le fugitif avait voulu, mais c'était ce qu'il lui fallait à l'heure actuelle pour mener à bien les projets qui lui accaparaient l'esprit. Et ces projets étaient en surnombre. Et se devaient par ailleurs d'aboutir le plus rapidement possible. Ils n'avaient vraiment pas de temps à perdre.

-Maintenant ?
répéta-t-il, juste pour faire durer le suspense encore un petit peu. Mais il attendit un peu plus pour répondre. Maintenant, oui. Eh bien... tu es plus forte, plus sûre toi, moins influençable. Autant de choses qu'elle devait déjà savoir et qu'il n devait pas lui apprendre à l'heure actuelle. Il devait forcément avoir conscience d'avoir changé, beaucoup changé, même. Et il n'y était pas étranger, bien évidemment. Tu es devenu le genre de femme pour qui je serais capable de mourir d'admiration. Il marqua une légère pause (s'il pouvait encore un peu ménager son effet). Et le genre de femme dont je ne serais plus capable de tomber amoureux, ajouta-t-il, ce qui était tout à fait vrai.

Il prenait une fois encore le parti de la sincérité. Et c'était sûrement, justement, parce qu'elle était différente, parce qu'elle n'était plus la jeune femme naïve et influençable dont il s'était épris il y a bien longtemps, qu'il en était aujourd'hui capable, de se montrer sincère. Le mensonge était quelque part irrésistible quand on s'adressait aux personnes sur lesquelles il pouvait avoir un minimum d'effet. Pour les autres, en revanche... Eh bien, il était plus amusant de se montrer sincère... Parce que bien souvent, quand il en faisait l'effort, on ne le croyait pas, et ça l'amusait grandement.

code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 867
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Ven 19 Jan - 12:37

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika avait bien conscience qu’elle était en train de jouer avec le feu, qu’elle devrait sans doute arrêter complètement cette conversation. Quand bien même, elle se sentait suffisamment forte pour ne plus tomber dans des pièges idiots de Nathaniel. Cela n’enlevait pas le fait que pour l’instant, leurs intérêts convergeaient et que la « jeune » femme avait décidé de lui venir en aide, afin de récupérer ce qu’il lui avait volé à l’époque. Mais elle ne se laisserait pas manipuler par ses douces paroles, même si par moment elle craignait tout de même de voir resurgir la Latika bien trop jeune et naïve d’autrefois. Nathaniel ne manqua pas de ménager son suspense, comme cela lui ressemblait très bien. Elle ne se démonta pas, se contentant de l’observer intensément en attendant qu’il daigne se montrer plus explicite. Parce qu’alors qu’il affirmait qu’il la trouvait plus forte, plus sûre d’elle, moins influençable, la « jeune » femme se doutait que Nathaniel se contentait de tourner autour du pot. Parce qu’ils savaient parfaitement tous les deux que c’était le cas, le « jeune » homme ne lui apprenait clairement rien.

Elle ne dit rien donc, se contentant d’attendre et Nathaniel continua. Ce serait sans doute mentir que d’affirmer que les propos de son ancien amant ne lui firent rien du tout, alors qu’il affirmait qu’il serait capable de mourir d’admiration pour le genre de femme qu’elle était devenue maintenant. Mais elle ne se leurrait pas pour autant. Outre le fait qu’elle ne lui faisait toujours pas confiance et qu’elle ne pouvait pas prendre au sérieux ses propos, elle se doutait que c’était loin d’être terminé. Ça ne l’était pas d’ailleurs, il ajouta ensuite qu’elle était le genre de femme dont il ne pouvait plus tomber amoureux. Cette remarque fit pousser un nouveau sourire sur le visage de la maitresse du sultan. Elle ne prenait pas mal ses propos – même si ce n’était pas forcément les plus agréable à entendre non plus – parce qu’elle n’attendait rien de lui dans tous les cas.

« Je ne suis plus suffisamment malléable pour toi. » Dit-elle alors, sans perdre son sourire. Elle partait du principe que le « jeune » homme ne pouvait pas réellement tomber amoureux, il avait un cœur bien trop dur pour ça. Mais elle n’avait pas forcément besoin de le lui dire, il devait se doutait qu’elle ne le croyait pas réellement. Quand bien même, sans qu’elle ne le sache, il prenait le parti de la sincérité. « Tu as besoin de quelqu’un que tu peux forger à l’image que tu souhaites. » Elle ne pensait pas se tromper en disant ça, bien au contraire. Même si au fond, elle ne connaissait pas vraiment autant Nathaniel que ce qu’elle pensait. « Comme ta petite princesse. » Reprit-elle, un nouveau sourire sur le visage. « Un jour, tu l’auras suffisamment forgé pour qu’elle se détourne à son tour de toi. »

Ce qui ne le dérangerait peut-être pas. Et si ça devait arriver, elle ne se sentirait pas du tout triste pour lui.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 4336
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Dim 21 Jan - 11:24


Comme au bon vieux temps
M

ême si les années avaient passé, Latika était très clairement (avec Anthony... et Edgar, que ça lui plaise ou non) la personne qui le connaissait le plus en ce bas monde. En ces bas mondes, même. En même temps, si la prison avait changé Nathaniel, elle n'avait fait qu'accentuer des traits de caractère déjà présents. Pas de remise en question à l'horizon pour le fugitif (presque pas, plutôt, disons), mais un plan de vengeance qui lui avait accaparé l'esprit jusqu'à l'obsession, ni plus ni moins. Elle savait pertinemment ce qu'il attendait des autres et quelles relations il pouvait bien privilégier. Elle était bien placée pour le savoir, après tout, puisqu'elle était celle qui avait sûrement été la plus intime avec lui.. et qui avait pu supporter et découvrir le meilleur et le pire de son caractère. Alors oui, elle avait parfaitement su interpréter les propos de son interlocuteur. Oui, c'était un fait, s'il trouvait Latika plus attirante que jamais, elle ne lui plaisait plus, et ce pour une raison des plus simples : elle n'était effectivement plus assez malléable. Elle n'était plus ce bloc d'argile qu'il pouvait modeler à sa guise pour la façonner à l'image qu'il désirait, pour aussitôt se lasser une fois cette image parfaite atteinte, une fois son oeuvre accomplie, comme un éternel Pygmalion qui devait sans arrêt se fonder sur un nouvel objectif pour ne pas perdre pied.

-Eleonore te surprendrait,
dit-il dans un sourire, car après tout, il souriait toujours et les réflexions de Latika, par ailleurs, l'amusaient (le simple fait qu'elle sourie à présent presque autant que lui en disait long sur l'incompatibilité qu'ils avaient aujourd'hui. En fait, elle finirait presque par lui ressembler un peu trop, le sens de l'honneur en plus - encore que le fugitif pouvait en avoir un, parfois, en quelques rares occasions) beaucoup. Elle est moins influençable qu'il n'y paraît, ou même qu'elle le pense. Et, surprenamment, c'était ce qui l'avait attiré. Il y avait une sorte d'ambivalence chez elle qui le fascinait complètement. Elle n'avait pas été influencée par le système au point d'accepter le monde factice qu'Edgar avait créé de toute pièce, mais elle l'était suffisamment pour se laisser influencer par lui. Forcément, aux yeux de l'ancien prisonnier de l'île des soupirs, ce compromis était pour le moins idéal. Même s'il était forcément temporaire. Mais tu as raison, elle finira par se détourner. Elle commence déjà.

Et il prononçait ces mots avec une certaine indifférence. Non pas qu'il le soit, mais c'était dans la suite logique des choses, en vérité. Ce devait relever de sa propre ambivalence à lui, en l'occurrence. Ce qui lui plaisait en elle était ce par quoi elle finirait par le fuir, voire à le réduire au silence, mais ce n'était pas grave. Il vivait son ultime aventure, il le pensait sincèrement, il fallait juste qu'Eleonore tienne bon jusqu'à la fin de celle-ci. Après, ça n'aurait plus d'importance.

code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 867
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Mer 14 Mar - 22:04

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
En soit, Latika n’avait aucune raison de reprocher quoi que ce soit à Nathaniel concernant cette petite princesse qu’il s’était trouvé pour jouer. C’était ainsi que la « jeune » femme voyait les choses en effet, son interlocuteur allait jouer avec cette Eleonore et une fois qu’il en aurait terminé avec elle, une fois qu’elle ne sera plus comme il voulait, qu’il ne pourra plus la manipuler, qu’elle ne sera plus malléable, il n’allait plus avoir envie de jouer avec elle. Comme pour elle donc, une fois qu’il avait eu ce qu’il voulait… il n’en avait plus eu rien à faire d’elle. Du moins, c’était ce que Latika se disait, même si forcément il y avait toujours le fait qu’elle était encore jeune, comme lui, et qu’il n’avait pas fait ça sans raison. Elle ne savait pas du tout comment les choses auraient pu être en d’autres circonstances, si Nathaniel n’avait pas passé toutes ces années en prison. Mais en même temps, elle savait que de son côté, elle ne pouvait pas se permettre de lui pardonner ce qu’il avait fait.

Elle s’amusait donc plus de la situation concernant la « princesse » de son ancien amant, et elle trouvait ça amusant de l’entendre lui confirmer ses propos. Quand bien même, il affirma que cette jeune femme serait capable de la surprendre. Latika n’était pas certaine de pouvoir le croire sur parole (mais en même temps, la maitresse du sultan partait du principe qu’elle ne devait pas croire sur parole l’homme qui se trouvait sous ses yeux). Nathaniel affirma donc qu’elle était moins influençable qu’elle ne laissait croire, qu’elle ne croyait elle-même. Eh bien, Latika ne pouvait pas nier qu’elle était quand même curieuse de s’assurer elle-même que c’était vraiment le cas. En tout cas, elle n’avait pas tort d’affirmer que la jeune femme allait finir par se détourner de lui, comme tout le monde. Il n’y avait aucune raison que ça n’arrive pas, elle allait forcément ouvrir les yeux.

« J’ai hâte de voir ça de mes propres yeux. »

Elle ne savait pas exactement ce qui pouvait faire tomber Nathaniel à présent, puisqu’il était de nouveau sur ses deux pieds avec la grande volonté de parvenir à obtenir vengeance. Latika avait besoin de lui pour pouvoir récupérer ce qu’on lui avait volé, mais elle ne pouvait pas nier qu’elle avait envie de le voir tomber. Ça ne sera peut-être pas de sa main, finalement, comme elle l’aurait cru. Non pas que ça ne lui manquerait pas mais… elle ne pouvait pas nier que voir cette Eleonore se retourner contre Nathaniel lui plairait énormément. Même si c’était visiblement pour ne pas si déranger l’homme.

« Et tu l’entraineras peut-être dans ta chute. » Ajouta-t-elle, sans avoir la moindre honte des propos qu’elle était en train de dire. En même temps, elle n’allait pas commencer à faire preuve de compassion pour cette jeune femme, ou encore pour l’homme sous ses yeux. Après tout ce qui s’était passé, elle n’avait aucune compassion non.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 4336
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Jeu 15 Mar - 18:48


Comme au bon vieux temps
F

inalement, il y avait une infime chance pour que Latika et Eleonore deviennent les meilleures amies du monde. Un ennemi commun, ça rapproche, et un jour ou l'autre, Nathaniel serait sans doute cet ennemi commun pour les deux femmes qui avaient compté le plus pour lui. Il ne se leurrait pas à ce sujet, il savait bien que Latika le haïssait à présent, comme Eleonore finirait par le hair complètement, parce que c'étaient ce que devaient faire des femmes intelligentes, et elles l'étaient toutes les deux. Ce dont il doutait davantage en revanche, c'était de la possibilité pour Latika ou Eleonore de se réjouir de sa chute. Pour l'une comme pour l'autre, il n'était pas convaincu qu'elles lui survivent longtemps. Ce n'était pas qu'il ne le voulait pas, c'était juste qu'il le pensait de cette manière. Il hocha la tête quand Latika ajouta qu'il entraînerait sans doute la jeune femme dans sa chute. Elle cherchait sans doute à le provoquer en évoquant sa chute, et sa volonté de l'enfoncer était douloureuse et plaisante en même temps, mais d'une certaine manière, Latika n'apprenait rien au fugitif qu'il ne sache lucide. Il se pensait lucide concernant son destin, et le fait est qu'il se fichait bien de chuter, tout ce qu'il vouait, c'était qu'Edgar parte avant lui. C'était l'exercice de sa vengeance qui importait. Le reste était par contre plus... accessoire... ce n'est pas qu'il était si pressé de mourir. Mais il savait que c'était l'issue, l'unique, dans tous les cas. Il aurait dû mourir bien plus tôt, s'il avait survécu tout ce temps, c'est qu'il avait une tâche à accomplir. Une fois celle-ci achevée... Alors... rien.

-Elle me survivra peut-être
, observa-t-il avec détachement, un léger sourire aux lèvres, comme s'il parlait de la pluie et du beau temps, et certainement pas de sa chute inexorable. Mais j'en doute un peu, admit-il dans un haussement d'épaules, pas plus ému que ça. Ne t'en fais pas, ta patience sera récompensée bientôt, je pense. Je te réserverai une place aux premières loges, si tu veux.

Tout ça semblait être une farce à ses yeux, le fait qu'il ne cesse pas de sourire n'aidait pas franchement à concevoir cela autrement, mais ce n'était pas le cas, pourtant, il était quelque part assez sérieux, même s'il ne prononçait pas ces mots sans raison non plus. Il apprécierait que Latika mette sa fierté de côté et admette qu'assister à son déclin la réjouirait peut-être en partie... mais peut-être pas totalement non plus ? Une éternité les séparait maintenant, mais les souvenirs qui ne s'étaient pas effacés chez lui s'étaient-ils vraiment complètement effacés chez elle. La haine qui prend sa source dans un sentiment plus pur a-t-elle perverti ce sentiment pour de bon ?
code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Comme au bon vieux temps [libre]
» Comme au bon vieux temps. || Patrick Sandman
» Parlons du bon vieux temps (PV)
» (Terminé) Comme au bon vieux temps ? (Griffin & Ophelia)
» Comme au bon vieux temps ! (feat Stefan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le royaume du bout de l'océan :: La plage-