Partagez | 
 

 Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 908
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Jeu 30 Nov - 22:31

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika n’avait aucune raison de répondre sincèrement à Nathaniel, après tout il avait quand même passé son temps à lui mentir. Elle n’avait donc aucune raison de lui dire franchement les choses, mais en soit, elle n’avait pas non plus de raison de lui mentir. La « jeune » femme savait bien qu’elle ne devait pas trop se laisser avoir par Nathaniel, qu’elle ne devrait même pas parler avec lui là tout de suite. Sauf que ce n’était pas si évident de tenir ses bonnes résolutions. Elle en voulait toujours à Nathaniel pour ce qu’il avait fait dans le passé et elle ne comptait pas lui pardonner un jour. Parce qu’il n’y avait aucune raison qu’elle lui pardonne. Il l’avait manipulé, il lui avait menti, elle n’avait donc aucune raison de lui pardonner et elle n’allait pas le faire. Mais en même temps, elle avait quand même besoin de lui afin d’obtenir ce qu’il lui avait volé il y a de nombreuses années. Pas son cœur, évidemment, parce qu’elle n’avait pas l’intention de récupérer ce cœur qu’il lui avait volé et brisé il y a de cela de nombreuses années. Mais ce qu’il lui avait volé, d’autre, ce qu’il avait volé à son royaume. Alors, elle devait faire avec et au fond… elle ne pouvait pas nier que discuter avec lui avait un côté plaisant.

Latika ne répondit rien quand Nathaniel affirma qu’elle devait avoir raison. Elle pensait avoir raison oui. Nathaniel n’avait pas tant changé que cela physiquement, parce qu’il était toujours aussi jeune. Il n’avait pas vieillit, mais pour autant la « jeune » femme n’avait pas non plus le sentiment de se retrouver devant exactement le même homme qu’autrefois. Et comme elle venait de le lui dire, cela venait peut-être simplement du fait qu’elle le voyait différemment. Mais elle pensait qu’il était quand même différent. À moins que, comme Nathaniel le souligna, son regard était peut-être différent parce qu’il la voyait différemment.

« Et tu me vois comment maintenant ? »

Latika se doutait qu’elle était en train de jouer avec le feu. Elle n’avait aucune raison de savoir ce que Nathaniel pensait d’elle maintenant, la manière dont il la voyait maintenant. Oh, elle se doutait du fait qu’il la voyait différemment parce qu’elle avait changé, concrètement. Latika le savait bel et bien qu’elle avait changé, elle s’était endurcie au fil des années. Parce qu’elle avait quand même retenu de nombreuses leçons pendant ces années, pendant ce temps où elle avait eu tout son temps pour ruminer ce qui était arrivé, pour repenser au fait qu’elle s’était fait avoir en beauté. Parce que c’était le cas, elle s’était faite manipuler par l’homme qu’elle avait aimé, tant et tant.

Dans tous les cas, la « jeune » femme n’avait pas spécialement envie de se laisser avoir encore une fois. Et elle ne pensait pas que le fait qu’elle trouve le regard de Nathaniel différent soit juste la conséquence du fait que le « jeune » homme le regarde différemment.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 4529
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Ven 1 Déc - 18:03


Comme au bon vieux temps
N

athaniel afficha un sourire satisfait, pour ne pas dire victorieux, quand Latika lui posa la question qu'il avait voulu l'entendre lui demander. Elle jouait avec le feu, et elle devait le savoir, certainement, et le fait qu'elle en ait conscience, c'était encore mieux, pour lui. Et il allait se faire un plaisir de répondre à cette question. Il prit un moment de silence, comme s'il lui fallait réfléchir longuement à cette question. Ce n'était pas réellement le cas... Certes, il n'avait pas de réponse toute faite à adresser à son interlocutrice, mais il n'avait pas besoin d'y penser trop longtemps tout de même. Il préférait lui répondre spontanément ce qui lui venait à l'esprit à l'heure actuelle. Si cela pouvait troubler son interlocutrice, alors il y aurait tout gagné. Autrefois, il lui fallait d'autre mots pour la troubler, et il avait appris à la manier à la perfection pour obtenir à la fois son attention, son affection et son intérêt. Mais les choses avaient bien changé, il avait changé, elle avait changé. Et à l'heure actuelle, c'était pour le mieux. Ce n'était pas ce que le fugitif avait voulu, mais c'était ce qu'il lui fallait à l'heure actuelle pour mener à bien les projets qui lui accaparaient l'esprit. Et ces projets étaient en surnombre. Et se devaient par ailleurs d'aboutir le plus rapidement possible. Ils n'avaient vraiment pas de temps à perdre.

-Maintenant ?
répéta-t-il, juste pour faire durer le suspense encore un petit peu. Mais il attendit un peu plus pour répondre. Maintenant, oui. Eh bien... tu es plus forte, plus sûre toi, moins influençable. Autant de choses qu'elle devait déjà savoir et qu'il n devait pas lui apprendre à l'heure actuelle. Il devait forcément avoir conscience d'avoir changé, beaucoup changé, même. Et il n'y était pas étranger, bien évidemment. Tu es devenu le genre de femme pour qui je serais capable de mourir d'admiration. Il marqua une légère pause (s'il pouvait encore un peu ménager son effet). Et le genre de femme dont je ne serais plus capable de tomber amoureux, ajouta-t-il, ce qui était tout à fait vrai.

Il prenait une fois encore le parti de la sincérité. Et c'était sûrement, justement, parce qu'elle était différente, parce qu'elle n'était plus la jeune femme naïve et influençable dont il s'était épris il y a bien longtemps, qu'il en était aujourd'hui capable, de se montrer sincère. Le mensonge était quelque part irrésistible quand on s'adressait aux personnes sur lesquelles il pouvait avoir un minimum d'effet. Pour les autres, en revanche... Eh bien, il était plus amusant de se montrer sincère... Parce que bien souvent, quand il en faisait l'effort, on ne le croyait pas, et ça l'amusait grandement.

code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 908
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Ven 19 Jan - 12:37

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika avait bien conscience qu’elle était en train de jouer avec le feu, qu’elle devrait sans doute arrêter complètement cette conversation. Quand bien même, elle se sentait suffisamment forte pour ne plus tomber dans des pièges idiots de Nathaniel. Cela n’enlevait pas le fait que pour l’instant, leurs intérêts convergeaient et que la « jeune » femme avait décidé de lui venir en aide, afin de récupérer ce qu’il lui avait volé à l’époque. Mais elle ne se laisserait pas manipuler par ses douces paroles, même si par moment elle craignait tout de même de voir resurgir la Latika bien trop jeune et naïve d’autrefois. Nathaniel ne manqua pas de ménager son suspense, comme cela lui ressemblait très bien. Elle ne se démonta pas, se contentant de l’observer intensément en attendant qu’il daigne se montrer plus explicite. Parce qu’alors qu’il affirmait qu’il la trouvait plus forte, plus sûre d’elle, moins influençable, la « jeune » femme se doutait que Nathaniel se contentait de tourner autour du pot. Parce qu’ils savaient parfaitement tous les deux que c’était le cas, le « jeune » homme ne lui apprenait clairement rien.

Elle ne dit rien donc, se contentant d’attendre et Nathaniel continua. Ce serait sans doute mentir que d’affirmer que les propos de son ancien amant ne lui firent rien du tout, alors qu’il affirmait qu’il serait capable de mourir d’admiration pour le genre de femme qu’elle était devenue maintenant. Mais elle ne se leurrait pas pour autant. Outre le fait qu’elle ne lui faisait toujours pas confiance et qu’elle ne pouvait pas prendre au sérieux ses propos, elle se doutait que c’était loin d’être terminé. Ça ne l’était pas d’ailleurs, il ajouta ensuite qu’elle était le genre de femme dont il ne pouvait plus tomber amoureux. Cette remarque fit pousser un nouveau sourire sur le visage de la maitresse du sultan. Elle ne prenait pas mal ses propos – même si ce n’était pas forcément les plus agréable à entendre non plus – parce qu’elle n’attendait rien de lui dans tous les cas.

« Je ne suis plus suffisamment malléable pour toi. » Dit-elle alors, sans perdre son sourire. Elle partait du principe que le « jeune » homme ne pouvait pas réellement tomber amoureux, il avait un cœur bien trop dur pour ça. Mais elle n’avait pas forcément besoin de le lui dire, il devait se doutait qu’elle ne le croyait pas réellement. Quand bien même, sans qu’elle ne le sache, il prenait le parti de la sincérité. « Tu as besoin de quelqu’un que tu peux forger à l’image que tu souhaites. » Elle ne pensait pas se tromper en disant ça, bien au contraire. Même si au fond, elle ne connaissait pas vraiment autant Nathaniel que ce qu’elle pensait. « Comme ta petite princesse. » Reprit-elle, un nouveau sourire sur le visage. « Un jour, tu l’auras suffisamment forgé pour qu’elle se détourne à son tour de toi. »

Ce qui ne le dérangerait peut-être pas. Et si ça devait arriver, elle ne se sentirait pas du tout triste pour lui.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 4529
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Dim 21 Jan - 11:24


Comme au bon vieux temps
M

ême si les années avaient passé, Latika était très clairement (avec Anthony... et Edgar, que ça lui plaise ou non) la personne qui le connaissait le plus en ce bas monde. En ces bas mondes, même. En même temps, si la prison avait changé Nathaniel, elle n'avait fait qu'accentuer des traits de caractère déjà présents. Pas de remise en question à l'horizon pour le fugitif (presque pas, plutôt, disons), mais un plan de vengeance qui lui avait accaparé l'esprit jusqu'à l'obsession, ni plus ni moins. Elle savait pertinemment ce qu'il attendait des autres et quelles relations il pouvait bien privilégier. Elle était bien placée pour le savoir, après tout, puisqu'elle était celle qui avait sûrement été la plus intime avec lui.. et qui avait pu supporter et découvrir le meilleur et le pire de son caractère. Alors oui, elle avait parfaitement su interpréter les propos de son interlocuteur. Oui, c'était un fait, s'il trouvait Latika plus attirante que jamais, elle ne lui plaisait plus, et ce pour une raison des plus simples : elle n'était effectivement plus assez malléable. Elle n'était plus ce bloc d'argile qu'il pouvait modeler à sa guise pour la façonner à l'image qu'il désirait, pour aussitôt se lasser une fois cette image parfaite atteinte, une fois son oeuvre accomplie, comme un éternel Pygmalion qui devait sans arrêt se fonder sur un nouvel objectif pour ne pas perdre pied.

-Eleonore te surprendrait,
dit-il dans un sourire, car après tout, il souriait toujours et les réflexions de Latika, par ailleurs, l'amusaient (le simple fait qu'elle sourie à présent presque autant que lui en disait long sur l'incompatibilité qu'ils avaient aujourd'hui. En fait, elle finirait presque par lui ressembler un peu trop, le sens de l'honneur en plus - encore que le fugitif pouvait en avoir un, parfois, en quelques rares occasions) beaucoup. Elle est moins influençable qu'il n'y paraît, ou même qu'elle le pense. Et, surprenamment, c'était ce qui l'avait attiré. Il y avait une sorte d'ambivalence chez elle qui le fascinait complètement. Elle n'avait pas été influencée par le système au point d'accepter le monde factice qu'Edgar avait créé de toute pièce, mais elle l'était suffisamment pour se laisser influencer par lui. Forcément, aux yeux de l'ancien prisonnier de l'île des soupirs, ce compromis était pour le moins idéal. Même s'il était forcément temporaire. Mais tu as raison, elle finira par se détourner. Elle commence déjà.

Et il prononçait ces mots avec une certaine indifférence. Non pas qu'il le soit, mais c'était dans la suite logique des choses, en vérité. Ce devait relever de sa propre ambivalence à lui, en l'occurrence. Ce qui lui plaisait en elle était ce par quoi elle finirait par le fuir, voire à le réduire au silence, mais ce n'était pas grave. Il vivait son ultime aventure, il le pensait sincèrement, il fallait juste qu'Eleonore tienne bon jusqu'à la fin de celle-ci. Après, ça n'aurait plus d'importance.

code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 908
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Mer 14 Mar - 22:04

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
En soit, Latika n’avait aucune raison de reprocher quoi que ce soit à Nathaniel concernant cette petite princesse qu’il s’était trouvé pour jouer. C’était ainsi que la « jeune » femme voyait les choses en effet, son interlocuteur allait jouer avec cette Eleonore et une fois qu’il en aurait terminé avec elle, une fois qu’elle ne sera plus comme il voulait, qu’il ne pourra plus la manipuler, qu’elle ne sera plus malléable, il n’allait plus avoir envie de jouer avec elle. Comme pour elle donc, une fois qu’il avait eu ce qu’il voulait… il n’en avait plus eu rien à faire d’elle. Du moins, c’était ce que Latika se disait, même si forcément il y avait toujours le fait qu’elle était encore jeune, comme lui, et qu’il n’avait pas fait ça sans raison. Elle ne savait pas du tout comment les choses auraient pu être en d’autres circonstances, si Nathaniel n’avait pas passé toutes ces années en prison. Mais en même temps, elle savait que de son côté, elle ne pouvait pas se permettre de lui pardonner ce qu’il avait fait.

Elle s’amusait donc plus de la situation concernant la « princesse » de son ancien amant, et elle trouvait ça amusant de l’entendre lui confirmer ses propos. Quand bien même, il affirma que cette jeune femme serait capable de la surprendre. Latika n’était pas certaine de pouvoir le croire sur parole (mais en même temps, la maitresse du sultan partait du principe qu’elle ne devait pas croire sur parole l’homme qui se trouvait sous ses yeux). Nathaniel affirma donc qu’elle était moins influençable qu’elle ne laissait croire, qu’elle ne croyait elle-même. Eh bien, Latika ne pouvait pas nier qu’elle était quand même curieuse de s’assurer elle-même que c’était vraiment le cas. En tout cas, elle n’avait pas tort d’affirmer que la jeune femme allait finir par se détourner de lui, comme tout le monde. Il n’y avait aucune raison que ça n’arrive pas, elle allait forcément ouvrir les yeux.

« J’ai hâte de voir ça de mes propres yeux. »

Elle ne savait pas exactement ce qui pouvait faire tomber Nathaniel à présent, puisqu’il était de nouveau sur ses deux pieds avec la grande volonté de parvenir à obtenir vengeance. Latika avait besoin de lui pour pouvoir récupérer ce qu’on lui avait volé, mais elle ne pouvait pas nier qu’elle avait envie de le voir tomber. Ça ne sera peut-être pas de sa main, finalement, comme elle l’aurait cru. Non pas que ça ne lui manquerait pas mais… elle ne pouvait pas nier que voir cette Eleonore se retourner contre Nathaniel lui plairait énormément. Même si c’était visiblement pour ne pas si déranger l’homme.

« Et tu l’entraineras peut-être dans ta chute. » Ajouta-t-elle, sans avoir la moindre honte des propos qu’elle était en train de dire. En même temps, elle n’allait pas commencer à faire preuve de compassion pour cette jeune femme, ou encore pour l’homme sous ses yeux. Après tout ce qui s’était passé, elle n’avait aucune compassion non.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 4529
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Jeu 15 Mar - 18:48


Comme au bon vieux temps
F

inalement, il y avait une infime chance pour que Latika et Eleonore deviennent les meilleures amies du monde. Un ennemi commun, ça rapproche, et un jour ou l'autre, Nathaniel serait sans doute cet ennemi commun pour les deux femmes qui avaient compté le plus pour lui. Il ne se leurrait pas à ce sujet, il savait bien que Latika le haïssait à présent, comme Eleonore finirait par le hair complètement, parce que c'étaient ce que devaient faire des femmes intelligentes, et elles l'étaient toutes les deux. Ce dont il doutait davantage en revanche, c'était de la possibilité pour Latika ou Eleonore de se réjouir de sa chute. Pour l'une comme pour l'autre, il n'était pas convaincu qu'elles lui survivent longtemps. Ce n'était pas qu'il ne le voulait pas, c'était juste qu'il le pensait de cette manière. Il hocha la tête quand Latika ajouta qu'il entraînerait sans doute la jeune femme dans sa chute. Elle cherchait sans doute à le provoquer en évoquant sa chute, et sa volonté de l'enfoncer était douloureuse et plaisante en même temps, mais d'une certaine manière, Latika n'apprenait rien au fugitif qu'il ne sache lucide. Il se pensait lucide concernant son destin, et le fait est qu'il se fichait bien de chuter, tout ce qu'il vouait, c'était qu'Edgar parte avant lui. C'était l'exercice de sa vengeance qui importait. Le reste était par contre plus... accessoire... ce n'est pas qu'il était si pressé de mourir. Mais il savait que c'était l'issue, l'unique, dans tous les cas. Il aurait dû mourir bien plus tôt, s'il avait survécu tout ce temps, c'est qu'il avait une tâche à accomplir. Une fois celle-ci achevée... Alors... rien.

-Elle me survivra peut-être
, observa-t-il avec détachement, un léger sourire aux lèvres, comme s'il parlait de la pluie et du beau temps, et certainement pas de sa chute inexorable. Mais j'en doute un peu, admit-il dans un haussement d'épaules, pas plus ému que ça. Ne t'en fais pas, ta patience sera récompensée bientôt, je pense. Je te réserverai une place aux premières loges, si tu veux.

Tout ça semblait être une farce à ses yeux, le fait qu'il ne cesse pas de sourire n'aidait pas franchement à concevoir cela autrement, mais ce n'était pas le cas, pourtant, il était quelque part assez sérieux, même s'il ne prononçait pas ces mots sans raison non plus. Il apprécierait que Latika mette sa fierté de côté et admette qu'assister à son déclin la réjouirait peut-être en partie... mais peut-être pas totalement non plus ? Une éternité les séparait maintenant, mais les souvenirs qui ne s'étaient pas effacés chez lui s'étaient-ils vraiment complètement effacés chez elle. La haine qui prend sa source dans un sentiment plus pur a-t-elle perverti ce sentiment pour de bon ?
code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 908
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Jeu 10 Mai - 13:32

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika ne savait pas exactement ce qui liait réellement Nathaniel à cette Eleonore, mais force était de constater qu’elle ne pouvait pas entièrement y rester indifférente. Elle ne savait pas ce qu’elle était pour lui et quand il constatait la manière dont il avait de parler d’elle... en un sens, la «jeune» femme ne pouvait pas nier qu’elle aurait presque pitié pour cette fille. Nathaniel affirma, détaché comme à son habitude, que la jeune femme allait peut-être lui survivre quand bien même il était clair qu’il allait l’entraîner dans sa chute. Mais qu’il en doutait quand même un peu, sans réellement donner le sentiment d’être ému. Joueur et joyeux, c’était des impressions qu’il donnait souvent d’avoir, mais Latika osait croire qu’il n’était pas que ça. Et en même temps, il n’en montrait rien. Quand il affirmait que Eleonore ne survivrait donc sans doute pas, il ne semblait pas plus ému que ça, comme il donnait le sentiment de prendre très légèrement la proposition qu’il faisait de laisser à Latika la première loge.

Est-ce que le sort de cette Eleonore l’indifférait à ce point vraiment ? Latika savait qu’elle ne devrait pas s’en préoccuper. Elle n’avait pas la moindre affection pour cette fille et elle ne savait que trop bien pourquoi, même s’il était hors de question qu’elle l’avoue. Et en même temps... elle se posait quand même des questions. Est-ce que le «jeune» homme sous ses yeux était capable d’avoir le moindre regret ? Que ça soit pour cette Eleonore ou pour... elle. Avait-il pensé la même chose à l’époque, en prenant les risques de tomber ? Sans doute pas, parce qu’il n’avait pas du envisager de chuter justement, alors qu’il obtenait une jeunesse éternelle tout en convoitant un trône qu’il n’avait pas obtenu. Mais s’il avait dû chuter à l’époque, l’entraînant forcément avec lui, aurait-il été un peu ému quand même ? Elle ne pouvait pas s’empêcher de se poser mille questions et ça avait le don de l’agacer. Parce qu’elle se rendait bien compte qu’il avait encore beaucoup trop d’influence sur elle. Si ses frères la voyaient en cet instant précis, il était évident qu’elle aurait le droit aux foudres.

« J’apprécie, je ne veux rien rater. »
Dit-elle dans un fin sourire, son regard ne quittant pas le visage de Nathaniel. Pensait-elle réellement ce qu’elle disait. Oui et non. Elle détestait tellement Nathaniel pour ce qu’il avait fait, pour ce qu’il lui avait pris, pour la manière dont il avait broyé son cœur. Mais en même temps, il y avait cet arrière goût... désagréable à l’idée de le voir juste décliner après tout ce qu’il avait fait. « Je suis certaine que tu ne manqueras pas à ces mondes. Ils vont bien mieux se porter après ta chute. » Elle gardait le plus de contenance possible, alors qu’elle parlait donc clairement de la mort de l’homme sous ses yeux. Mais ce dernier semblait certain de son déclin, de son sort. Elle le pensait vraiment, les mondes que ça soit le sien ou celui de l’autre côté de l’océan allaient forcément mieux se porter sans lui. « Mais tu serais presque capable de me manquer à moi. » Ajouta-t-elle alors, sans réellement savoir pourquoi. Juste, une once d’honnêteté qu’elle ne devrait pas avoir.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 4529
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Jeu 10 Mai - 14:18


Comme au bon vieux temps
S

i quelqu'un méritait bien d'assister au spectacle de sa déchéance, c'était bien Latika. Elle n'était pas la seule sur la liste, c'est sûr, car ils étaient nombreux à avoir de très bonnes raisons de lui en vouloir et d'avoir des reproches à lui formuler, mais la jeune femme (plus si jeune en réalité) était certainement celle qui avait le plus de mal à lui souhaiter. Et c'était le cas, il le savait bien, elle lui voulait tout le malheur du monde... et d'un autre côté, il osait croire malgré tout, quoi qu'il en soit, croire qu'une part d'elle ne serait pas si réjouie que cela de la voir tomber, même si ce serait mettre fin à un vrai cauchemar de sa part. Dans tous les cas, il ne s'offusqua pas ni ne se vexa quand elle affirma qu'elle se délecterait du spectacle. Après tout, il était très bien placé pour savoir qu'il y avait bien souvent un océan entre ce que l'on pouvait bien désirer et ce que l'on prétendait désirer, entre la vraie pensée et les apparences. Cette dichotomie était même au fondement même de sa pensée et de sa cause, alors il n'y avait que peu de chances pour que Latika pense différemment. Elle montrait ce qu'elle voulait bien montrer, elle avait été à bonne école, pour cela. Et Nathaniel, l'air de rien, aimait ça. Il aimait beaucoup ça, même.

Manquerait-il à ces mondes, qu'il s'agisse de Féerie ou du royaume du bout de l'océan ? Non, sans doute pas, en effet, et dans un cas comme dans l'autre, il y avait de fortes chances que l'on danse sur sa tombe plutôt que d'y pleurer (pour peu qu'on ait la décence de l'enterrer dans une tombe à son nom, et ça n'avait rien de sûr, l'inverse était même bien plus probable). Mais ces mondes, en dépit de tout le mépris qu'ils affichaient à son adresse à l'heure actuelle, avaient pourtant bel et bien besoin de lui. Il était la clé de leur repos, de leur contentement, de leur liberté. Après son passage, après son déclin, ces deux mondes auraient grand besoin de se reconstruire, et en profondeur... Mais ce ne serait qu'une mince épreuve, en fin de compte, et il était convaincu qu'on lui témoignerait de la reconnaissance le moment venu... à titre posthume, parce qu'il aurait rendu service au bien commun. Inutile d'en discuter, ceci dit. Et d'autant moins que Latika reprit la parole, coupant court à n'importe quelle réplique, faisant naître sur ses lèvres le plus sincère des sourires. Pas le genre de sourire auxquels il habituait la cantonade ordinairement.

-Alors je suis sûr de ne pas mourir pour rien, comme ça.
Il la considéra un moment du regard. L'air de rien, il appréciait de savoir qu'elle ne le haïssait pas complètement. Tu me manquerais aussi, s'il n'y avait pas que du vide après la mort. Mais tu m'as déjà suffisamment manqué comme ça, je crois.

code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 908
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Sam 21 Juil - 15:52

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Est-ce que Nathaniel serait réellement capable de manquer à Latika, après le moment où il allait pousser son dernier soupir ? Même si la «jeune» femme avait simplement envie de répondre non et de penser non, elle savait que ce n’était pas si évident que cela. Parce qu’il était évident que son interlocuteur allait lui manquer en partie. Oh, elle considérait qu’il méritait clairement de perdre la vie et le fait qu’il soit encore si jeune, il ne le méritait pas puisqu’il avait obtenu cette jeunesse (l’entraînant avec elle) en la trompant et la trahissant. Il méritait donc de mourir, et en un sens Latika allait forcément être heureuse d’être venger. Mais elle ne pouvait pas nier qu’une part d’elle ne manquerait pas de lui manquer. Comme après son départ. Elle lui en avait voulu tellement, elle s’en était voulu tout autant de s’être faite avoir de cette manière, mais en même temps il lui avait manqué. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle avait l’intention de vraiment l’exprimer. Jusqu’à présent.

Nathaniel affirma qu’il était sûr de ne pas mourir pour rien dans ce cas, ne manquant pas de la regarder intensément. Latika n’avait aucune envie de lui faire se plaisir, bien au contraire. Elle n’avait aucun intérêt à lui faire plaisir en réalité. Le «jeune» homme affirma qu’il lui manquerait aussi, si jamais il n’y avait pas que du vide, avant de préciser qu’elle lui avait déjà suffisamment manqué. Latika savait bien qu’elle ne devait pas se laisser toucher par les belles paroles de Nathaniel, parce que celles ci n’étaient que l’égale de son venin, et qu’il fallait se méfier de lui. Elle n’était pas certaine que tout ce qu’il lui ait dit, que ça soit maintenant et autrefois soit réellement sincère. Et en même temps, une part d’elle avait envie de croire qu’elle avait pu lui manquer réellement pendant tout ce temps.

« Ah oui ? » Demanda-t-elle dans un fin sourire, avant de s’approcher un peu plus de Nathaniel. La maîtresse du sultan savait bien qu’elle jouait beaucoup trop avec le feu en cet instant précis, mais elle n’y pouvait rien. « À quel point ? » Lui demanda-t-elle alors, son regard ne quittant pas le sien.

À quoi bon savoir ? Ça n’allait rien changer en soit. Mais en même temps, Latika ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de le savoir. Elle jouait avec le feu, mais en même temps elle n’était plus la même personne qu’autre fois et il était évident qu’elle ne pouvait plus se brûler les ailes comme autrefois. Pour la simple et bonne raison qu’elles étaient déjà suffisamment brûlée. Elle avait retenu la leçon, elle n’était plus aussi naïve qu’autrefois. Mais elle ne pouvait pas non plus oublier ce qu’elle avait pu ressentir dans le passé. Malgré tout, elle ne pouvait pas oublier le fait que son interlocuteur avait eu une grande importance, autrefois. Qu’il avait été l’homme qu’elle aimait.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 4529
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Sam 21 Juil - 16:29


Comme au bon vieux temps
I

l était toujours plus simple de se montrer sincère auprès de ceux qui avaient toutes les raisons du monde de douter de son honnêteté. Eleonore, Anthony... Latika... Il n'avait sans doute pas été à ce point sincère depuis un moment maintenant, et peut-être qu'il ne l'aurait pas été si la "jeune femme" avait eu la moindre raison de le croire. C'était comme un challenge personnel que d'essayer de la convaincre tout en estimant que c'était peine perdue... Et pourtant, oui, il disait bel et bien la vérité. Qu'importe ce qu'il avait fait à Latika par le passé, ce serait un mensonge que de prétendre qu'elle n'avait pas compté pour lui... Nathaniel avait seulement... une manière bien à lui de traiter les personnes qui avaient son affection et son estime. Oui, elle lui avait manqué, à plus forte raison qu'il n'avait pas pu lui dire au revoir à l'époque... enfin, il l'aurait pu mais s'était épargné cette peine pour ne pas se retrouver aux mains du sultan... ce qui ne lui avait pas forcément réussi, puisqu'il n'avait pas été mieux loti entre les mains d'Edgar... Mais ça, il n'avait pas été capable de le savoir, de s'en rendre compte, à l'époque, et grand mal lui en avait malheureusement pris. Encore que, au moins, Egar lui avait laissé la vie sauve et la possibilité, sans le savoir, de se venger, le sultan n'aurait certainement pas fait preuve de tant de parcimonie de son côté, il l'aurait sûrement exécuté sur le champ.

Latika parut sensible à son discours, ce qui ne fut certainement pas pour déplaire à Nathaniel. Le regard qu'elle plongeait dans le sien le ramenait irrésistiblement deux décennies en arrière. Il était impossible, bien sûr, de réellement occulter le passé, et d'ailleurs, il n'en avait pas envie, mais la tentation était toujours un peu plus grande quand Latika était à ses côtés. Et pour cause, la belle courtisane était l'incarnation pure de ce que tentation doit être. Sans doute plus encore aujourd'hui qu'à l'époque, d'ailleurs. Une fois encore, il se contenta de lui adresser une réponse relativement honnête, ce qui venant de lui n'était clairement pas se contenter de peu, bien au contraire.

-J'étais enfermé dans une cellule à peine capable de me contenir, où je ne pouvais jamais m'allonger, où la lumière ne transperçait jamais. L'odeur était nauséabonde, on ne mangeait jamais à notre faim... J'aurais pu devenir fou.
Il esquissa un nouveau sourire de sa panoplie. J'aurais dû devenir plus fou que je ne l'étais déjà, mais j'ai tenu. J'ai tenu parce que je savais qu'un jour ou l'autre, je me vengerais. Il marqua une pause toute calculée. Parce que je savais qu'un jour ou l'autre, je te reverrais.



code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 908
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Dim 22 Juil - 16:53

Nathaniel & Latika
Comme au bon vieux temps.
Latika ne devrait même pas poser la question, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de le faire. Tout simplement parce qu’elle était curieuse, déjà, mais aussi parce que mine de rien, elle ne pouvait pas nier le que le fait qu’elle ait manqué à Nathaniel, ça la touchait un peu trop que ce qu’elle ne voudrait bien l’avouer. La «jeune» femme en voulait énormément à son interlocuteur et elle considérait qu’il méritait clairement tout ce qu’il avait subi depuis ce jour où il avait disparu sans même lui dire au revoir (mais en même temps, il valait mieux pour lui à l’époque qu’il évite de lui parler de nouveau). Mais elle ne pouvait pas nier que ça lui faisait quand même quelque chose qu’il affirme qu’elle lui avait manqué, comme d’autres choses d’ailleurs qu’il lui avait dit sans qu’elle ne puisse réellement savoir si c’était vrai ou non. Encore une fois, ici, d’ailleurs, la jeune femme ne pouvait pas réellement savoir si Nathaniel était sincère, mais elle osait croire que si.

Il parla de nouveau de la prison dans laquelle il avait été enfermé pendant toutes ces années. Il le lui avait déjà parlé, et encore une fois Latika était quand même d’avis qu’il n’avait eu que ce qu’il méritait. Bon, elle aurait bien aimé qu’il vienne plus tôt de ce côté de l’océan dans le but de lui apporter ce qu’il lui avait volé autrefois, mais au moins il avait en partie payé pour ses «crimes». Il avait donc passé énormément de temps dans cet endroit lugubre, où il ne pouvait même pas s’allonger. Et malgré tout, Latika ne pouvait pas nier qu’elle parvenait quand même à ressentir un peu de peine. Il aurait pu devenir fou, plus fou qu’il ne l’était déjà, mais il avait tenu. Parce qu’il savait qu’il allait pouvoir se venger et qu’il savait qu’il allait la revoir un jour ou l’autre.

« Mais tu savais que rien ne sera plus jamais comme avant. »
Oh, il lui avait dit, il avait eu dans l’idée de faire d’elle sa reine, ce qu’elle ne parvenait pas entièrement à croire. Cependant, forcément, après tant d’année, puisqu’il n’avait pas prévu de se faire trahir et de se retrouver en prison, il ne pouvait pas envisager une seule seconde que ses conséquences n’auraient pas de conséquences. Ça avait forcément des conséquences. Latika ne dit rien pendant quelques secondes, se contentant d’observer le «jeune» homme dans les yeux. Finalement, elle approcha son visage pour déposer ses lèvres sur les siennes, sans trop savoir si c’était une bonne chose encore une fois. « Ça c’est juste pour ta peine. » Dit-elle après s’être écartée.

Parce qu’elle pouvait reconnaître que ça n’avait pas été très simple pour lui. Et qu’elle en avait envie tout simplement, quand bien même ça n’avait plus rien à voir avec autrefois. Ça n’avait rien de désagréable, évidemment, mais ce n’était pas comme avant, comme à l’époque où son cœur battait pour lui.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 4529
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   Dim 22 Juil - 17:09


Comme au bon vieux temps
N

athaniel ne répliqua rien quand son ointerlocutrice lui fit remarquer que les choses ne seraient plus comme avant à son retour. Bien sûr, il le savait, il n'était pas équilibré et il avait tendance à ne pas réfléchir de la même manière que n'importe qui, mais c'est tout de même vrai qu'il le savait bel et bien, en effet, mais dans un premier temps, il avait cru qu'il réussirait rapidement à s'enfuir, qu'il pourrait repartir rapidement, retourner de l'autre côté de l'océan et plaider sa cause auprès de Latika en se donnant le beau rôle. Il avait encore à l'esprit tous les scénarios qu'il avait eu à l'esprit dans l'idée de leur première discussion depuis son emprisonnement. Mais rien ne s'était joué de la sorte. Il avait mis près de deux décennies à s'enfuir, et durant ce temps, même si la pensée de Latika ne l'avait jamais vraiment quitté, sa vengeance avait fini par compter bien plus qu'elle... bien plus que n'importe quoi d'autre, à vrai dire : ensuite, il y avait eu Eleonore, et là, ses intentions avaient changé. Aujourd'hui, il n'attendait plus rien de Latika. Oh, il la trouvait toujours magnifique, et il l'aimerait sans doute toujours, quoi qu'elle puisse en penser, mais il n'attendait pas de devenir son époux, ou de gouverner quelque monde que ce soit avec elle. Il voulait faire payer à Edgar, et puis disparaitre. Entre-temps, il avait voulu retrouver Latika, lui parler malgré tout, et c'était chose faite. Les cases se cochaient petit à petit.

Il ne pouvait nier en avoir eu envie sans pour autant l'attendre, la surprise fut en tout cas loin d'être désagréable quand elle approcha ses lèves des siennes pour l'embrasser. Ce n'était plus comme avant, quand leurs échanges étaient passionnées, quand le monde cessait d'exister à chacun de leurs baisers... malgré tout, c'était bien loin d'être déplaisant, tout au contraire. D'anciens souvenirs affleuraient à la surface de ses lèvres, qui s'étirèrent en un sourire un peu nostalgique quand Latika se recula, affirmant que c'était "pour sa peine". Il n'en méritait pas tant, mais il appréciait.

-Pour ma peine, hein ?
s'amusa-t-il dans un léger sourire, comme si son baiser pouvait signifier autre chose.

Mais il ne le pensait pas. Leur chance était passé, et leurs aspirations aujourd'hui, et même leurs personnes, n'avaient plus le moindre rapport avec ce qu'ils avaient été autrefois. C'était comme une petite réminiscence, le genre qui vous donne du courage mais ne change pas significativement votre vie.

-Je peux mourir tranquille, maintenant,
plaisanta-t-il, s'abstenant de lui rendre son baiser.

Oh, ce n'était pas l'envie qui lui manquait, en si, mais il n'était pas nécessaire de commencer un chapitre après la fin du livre. Il n'y avait jamais eu de point final à leur histoire. Là, c'était peut-être chose fait


code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme au bon vieux temps [pv Latika <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Comme au bon vieux temps [libre]
» Parlons du bon vieux temps (PV)
» (Terminé) Comme au bon vieux temps ? (Griffin & Ophelia)
» Comme au bon vieux temps ! (feat Stefan)
» Comme au bon vieux temps ? | Simon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le royaume du bout de l'océan :: La plage-