Partagez | 
 

 Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Rebellion
Messages : 752
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Sam 8 Juil - 11:17


Une bonne coïncidence
D

aphnée n'avait pas la moindre idée d'où tout cela allait la mener, et elle n'était pas décidée quant à ce qu'elle allait faire à présent. Elle pensait bien souvent à Féerie, bien sûr, et plus spécifiquement à Eleonore et Anthony, évidemment, qu'elle avait laissés sans les prévenir ou à peine, mais en même temps... Ici, pour la première fois de sa vie, elle parvenait à dormir d'un trait sans le moindre cauchemar, elle n'avait plus la peur au ventre à l'idée de rencontrer la sorcière, elle se sentait plus...en sécurité, plus rassurée, plus forte... C'était ce qu'elle voulait, et tant qu'elle trouverait plus d'équilibre à cette situation qu'à l'ancienne, elle resterait sans doute ici. Certes, la chaleur accablante n'était pas des plus agréable, mais elle s'y ferait avec le temps, quant au mythe effondré du royaume du bout de l'océan... oui, tout n'était que sable et ruines, et la misère se rencontrait à chaque coin de rue. Mais ce n'était pas bien grave, au contraire, c'était parfait. Enfin, ça se rapprochait plus de la perfection que beaucoup d'autres choses jusqu'ici. La misère ne se cachait pas, elle était là, présente, flagrante... Elle allait donc continuer ainsi, du moins tant qu'elle bénéficierait de la protection de Clifford, ce qui n'était pas un moindre détail pour elle... Elle s'en lasserait peut-être, elle choisirait peut-être de revenir en arrière. Rien n'était décidé encore, absolument rien, même. C'était même possible, parce qu'Eleonore lui manquait quand même terriblement. Mais tant que Nathaniel serait dans son sillage, elle n'était pas sûr de vouloir s'y retrouver elle aussi, c'était même hors de question.

Elle devait, aujourd'hui, effectuer sa première mission. Cette première mission qui serait finalement un jeu d'enfant pour elle. Elle s'était abstenu d'apprendre à Clifford qu'elle connaissait Gorav (de toute manière, vu qu'elle n'avait pas l'intention de lui parler, elle aurait eu bien du mal à le faire), elle n'aurait pas difficulté à faire bonne impression pour cette première mission, et cela lui donnerait l'opportunité de revoir Gorav, ce qui n'était pas pour lui déplaire non plus. Elle l'aimait beaucoup, et elle avait bien conscience de lui devoir une fière chandelle. Grâce à lui, elle était ici, il avait accepté sa requête, y avait répondu favorablement, et il l'avait aidée. Elle aimait l'idée de le revoir, cela lui permettrait de lui donner des nouvelles, même s'il se pouvait tout à fait qu'il s'en fiche complètement, à vrai dire. Il avait rempli sa part de marché, il l'avait laissée livrée à elle-même parce qu'elle le lui avait demandé, alors il ne voulait peut-être pas la revoir. Tant pis pour lui, elle avait un prétexte dans tous les cas. A l'heure dite, elle le retrouva donc derrière le palais, où Clifford avait fixé leur rendez-vous, même si Gorav ne savait pas qu'il aurait affaire à elle.

-J'ai ce paquet à vous donner, dit-elle alors une fois arrivée à son niveau.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 909
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Mer 23 Aoû - 20:39

Une bonne coïncidence.
Clifford devait lui faire une livraison, ce n’était pas vraiment ce qui rassurait grandement Gorav. Il ne pouvait pas s’empêcher toujours de craindre de se faire remarquer par les gardes, par le sultan même. Au vu de la situation, Gorav tentait quand même de faire le moins de vague possible. Il avait réussi à revenir dans le service du sultan, ce n’était pas pour perdre de nouveau sa place. Si c’était le cas, il risquait très clairement de ne jamais la récupérer. Même s’il utilisait Minati pour cela. Bon, la princesse pourrait sans doute toujours le défendre, mais il doutait que ça suffise. Même si son père se pliait en quatre pour assouvir les envies de sa fille, il avait son caractère. Bref, il ne fallait donc pas qu’il se fasse remarquer et les livraisons de Clifford étaient toujours délicate. Mais au moment de la rencontre avec son livreur, un gamin d’après ce qu’il avait compris, il se dirigea vers l’arrière du palais où devait avoir lieu l’échange. Gorav n’avait pas l’intention de s’attarder. Il allait voir le gosse, il allait récupérer le paquet et il allait rentrer. Ni vu, ni connu. Mais alors qu’il attendait dehors, ce ne fut pas un gamin, mais une gamine qui s’approcha de lui. Et un visage familier.

S’il avait pu avoir un doute, quand elle lui affirma qu’elle avait un paquet à lui remettre, Gorav n’en avait plus aucun. Daphnée travaillait pour Clifford ? Eh bien, c’était la meilleure ça. Quand il avait conduit la jeune fille dans le royaume du bout de l’océan, il ne pensait pas qu’elle s’installerait de cette manière dans la communauté. En fait, il s’était attendu à ce qu’elle fasse le tour avant de finalement retourner à Féerie, ne pouvant plus supporter la chaleur de ces lieux. Mais visiblement, il s’était trompé.

« Daphnée ? »
Bon, il n’avait pas besoin de poser la question, il l’avait sous les yeux et il voyait bien que c’était elle. Il attrapa le paquet de Daphnée lui donnait, c’était bel et bien ce que son ami devait lui livrer. « Tu travailles pour Clifford maintenant ? »

Il ne savait pas vraiment si c’était une bonne nouvelle. Bon, en soit, Clifford était quelqu’un de bien, mais il était un peu… extrême sur certaine chose. Mais bon, en même temps, il n’avait pas l’intention de dire à la jeune fille sous ses yeux la manière dont elle devait agir.

« Je ne pensais pas que tu t’installerais aussi facilement. »

Remarqua-t-il alors, dans un fin sourire. Il était vraiment surpris, il ne pensait pas que Daphnée tiendrait très longtemps dans le royaume du bout de l’océan. Quand bien même, elle n’avait pas manqué de détermination quand elle lui avait demandé de l’emmener ici. Et il savait qu’elle avait suffisamment de soucis de l’autre côté de l’océan pour trouver la vie ici un peu plus paisible. Même s’il n’y avait rien d’enchanté à vivre ici. Il n’était pas dit qu’elle s’en sorte bien quand même.
Code by Gwenn


_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 752
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Ven 25 Aoû - 19:16


Une bonne coïncidence
D

aphnée ne sut s'empêcher d'afficher un sourire empreint de fierté quand Gorav constata qu'elle travaillait avec Clifford à présent. Il n'y avait peut-être pas de quoi être fière, mais la jeune fille l'était malgré tout, sans doute parce qu'elle voyait que l'homme était surpris de découvrir qu'elle se débrouillait si bien si vite... Elle aussi l'était. Elle était partie complètement à l'aventure, sans la moindre idée de ce qui allait l'attendre exactement, alors forcément, elle n'imaginait pas qu'elle aurait si vite un toit au-dessus de la tête... C'était le cas, pourtant, et elle savait qu'elle avait beaucoup de chance, car rares étaient ceux qui s'en sortaient bien dans ce pays, et pourtant, ils en étaient originaires. Elle, elle était contente d'avoir su creuser son nid. Bon, elle était un peu nostalgique tout de même, car Eleonore et Anthony lui manquaient vraiment beaucoup, mais tout de même, depuis qu'elle avait rejoint le royaume du bout de l'océan, elle ne dormait plus à la belle étoile, elle mangeait à sa faim, et elle arrivait à rêver... Quand elle fermait les yeux, elle n'avait plus l'image de Louis sous les paupières. Plus d'épée de Damoclès au-dessus de sa tête... C'était rassurant, un vrai et sincère soulagement. Elle se sentait plus... épanouie, ici, en fin de compte. Elle devrait seulement inviter Eleonore et Anthony à la rejoindre. Mais Nathaniel suivrait forcément. Alors c'était évidemment hors de question. Elle hocha la tête quand Gorav lui demanda si elle travaillait pour Clifford, mais c'était évident, avant de lui répondre, sans savoir s'empêcher de faire preuve d'un minimum de fierté. Parce que pour la première fois depuis longtemps, elle se disait que le destin reposait entre ses mains.

-Je suis plus débrouillarde que j'en ai l'air
, répondit-elle alors.

Débrouillarde, elle l'était, oui, en même temps, cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus grand-chose à perdre, ça aidait. Elle se rendit compte, au moment de parler, que ça faisait très longtemps qu'elle n'avait pas parlé. En fait, Gorav était la dernière personne à qui elle ait adressé la parole. Alors sa voix, pour la peine, était un peu enrouillé. Le fait qu'elle ait constamment la gorge sèche ici, parce qu'elle avait constamment soif, ça devait aider également.

-Je savais pas que vous travailliez avec Clifford,
observa-t-elle alors, lui renvoyant le "compliment". Ca ne devrait pas me surprendre, vous collaborez bien avec Nathaniel.

Et les deux étaient de sales types. Bon, Daphnée était plus mitigée concernant Clifford, parce qu'il l'avait bien traitée jusqu'ici (contrairement à d'autres filles qui avaient bossé pour lui, elle l'avait bien vu), mais elle savait malgré tout que ce qu'il faisait n'avait rien de très honnête et de très sain, elle ne se faisait pas d'illusions à ce sujet.
code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 909
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Mer 11 Oct - 13:28

Une bonne coïncidence.
Il suffisait de poser ses yeux sur Daphnée pour deviner qu’il y avait une part de fierté dans l’attitude de la jeune fille, alors qu’elle affirmait donc qu’elle travaillait pour Clifford. Enfin, elle se contenta d’un signe de la tête pour confirmer à Gorav qu’elle travaillait bel et bien pour l’homme, quand bien même il n’avait pas spécialement eu besoin de réponse de sa part pour le savoir. Après tout, si elle se trouvait là, c’était bel et bien parce que Clifford lui avait demandé de venir le voir. Si elle ne travaillait pas pour le « mercenaire », ils ne se verraient pas là. Bref, Daphnée travaillait donc pour Clifford et mine de rien, Gorav ne pouvait pas nier qu’il était quand même un peu impressionné. Quand elle affirma qu’elle était plus débrouillarde qu’elle n’en avait l’air, le serviteur du sultan ne pouvait pas lui donner tort. Bien au contraire. Quand on la voyait comme ça, on ne devinait pas forcément qu’elle était à ce point débrouillarde. Gorav n’aurait pas réellement parié qu’elle s’installe à ce point dans le royaume du bout de l’océan. Il s’était dit qu’elle renoncerait rapidement, qu’elle allait en avoir marre du climat et de ce royaume et qu’elle repartirait bien vite de son côté de l’océan. Mais non, Gorav devait bien avouer qu’il était étonné, dans le bon sens du therme.

Daphnée affirma alors qu’elle ne savait pas qu’il travaillait avec Clifford, en même temps ce n’était pas réellement une information que l’homme s’amusait à crier sur tous les toits. Parce que s’il ne voulait pas se faire avoir, il devait se montrer prudent. Encore plus maintenant qu’il avait repris sa place au sein du château, dans le service du sultan. Gorav afficha un sourire quand elle mentionna Nathaniel. Il ne savait pas du tout ce qu’elle avait à reprocher au « jeune » homme, mais il avait bien compris qu’elle ne le portait pas dans son cœur.

« Clifford et Nathaniel ne se ressemblent pas du tout. »
Affirma-t-il alors, pensant ce qu’il disait. Bon, il était évident que le premier n’était pas du tout une bonne fréquentation, mais en même temps il fallait ce qu’il fallait. Concernant Nathaniel, Gorav ne savait pas tout, mais il ne pouvait qu’affirmer qu’il était loin d’être aussi une bonne fréquentation puisqu’il avait l’intention de provoquer une guerre entre les deux royaumes. « Mais je reconnais qu’ils ne sont pas forcément de bonnes fréquentations tous les deux. » Il n’allait pas mentir après tout. « Il faut ce qu’il faut pour s’en sortir. Surtout ici, tu as dû t’en rendre compte à force. »

Mine de rien, Clifford avait quand même un peu de pouvoir dans le royaume, donc Gorav ne pouvait pas nier son influence. Et depuis l’histoire avec Minati, il avait encore moins de choix. Il ne pouvait pas se le mettre à dos et dans tous les cas, il avait besoin de « soutien » pour continuer ses projets. Et son projet, c’était de faire tomber le sultan.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 752
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Mer 11 Oct - 21:11


Une bonne coïncidence
D

aphnée était entièrement d'accord, Clifford et Nathaniel ne se ressemblaient pas en soi, pour les avoir fréquentés tous les deux (même si elle connaissait forcément mieux Nathaniel, elle l'avait observé pendant des années depuis sa cage, lui qui occupait la cage d'en face). Ils n'étaient pas fréquentables, aussi bien l'un que l'autre, c'était ce qu'elle avait voulu dire. Car autrement, ils avaient des manières très différentes de procéder : Nathaniel agissait en traître. Il faisait les choses insidieusement, sans prononcer le moindre mot, et sans qu'on puisse réellement comprendre ses intentions. Clifford, de son côté, était plus frontal. Il n'agissait pas sous cape, il disait les choses exactement comme il les pensait, ses intentions et son procédé était très clair. Et en ce sens, même si elle le connaissait bien moins, Daphnée préférait Clifford à Nathaniel. C'était ainsi qu'elle l'avait dit à Gorav quand elle lui avait parlé du fait qu'elle voulait rejoindre l'autre bout de l'océan pour regarder la misère droit dans les yeux sans l'observer à la dérobée, pour quitter son monde d'illusions. Oui, Clifford était conforme à ce qu'elle avait recherché en venant ici. Ce qui ne signifiait pas qu'elle approuvait ses méthodes ou qu'elle trouvait qu'il était quelqu'un de bien. Loin de là, même. Mais ça ne suffirait pas.

-Ici ou là-bas, c'est pareil,
répondit Daphnée, sûre d'elle, qui avait déjà son opinion tranchée sur les choses. Ce n'était pas forcément la bonne, mais elle n'en démordait pas malgré tout, encore moins maintenant qu'elle avait un aperçu des deux mondes, et si étrange cela pouvait-il paraître, Daphnée, au bout du compte, préférait de très loin le royaume du bout de l'océan à Féerie. Il faut ce qu'il faut pour s'en sortir, mais pas de la même manière. Elle adressa un sourire à la jeune fille. Y a quoi dans le paquet ? demanda-t-elle ensuite en baissant les yeux sur le paquet qu'elle avait dû livrer à Clifford.

La jeune femme était curieuse, elle savait qu'elle n'était pas supposée poser des questions. Clifford la pensait muette, il avait même dit que c'était un avantage pour lui parce que de cette manière, elle procèderait à ses transactions sans bavarder... mais il ne la connaissait pas si bien que cela, en réalité. Daphnée pouvait être bavarde envers certaines personnes. En l'occurrence, envers Gorav. Et puisque sa langue se déliait en cet instant, elle voulait savoir à quoi elle avait oeuvré aujourd'hui. Bien sûr, il était très possible que son interlocuteur ne lui réponde pas, mais ça ne coûtait rien de poser la question, malgré tout. Elle pouvait être assez insistante, quand elle s'y mettait, plus que ce qu'on pourrait bien s'imaginer au premier abord. Peut-être parce qu'elle était féerienne. Avec elle aussi, les apparences étaient trompeuses.
code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 909
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Mar 5 Déc - 21:21

Une bonne coïncidence.
Daphnée n’avait pas vraiment tort quand elle précisa qu’ici ou là-bas (sous-entendu le royaume du bout de l’océan et Féerie) c’était la même chose. Au fond, Gorav ne connaissait pas grand-chose de l’autre monde, en dehors du fait que les féeriens étaient venus dans leur royaume et que ça n’avait pas manqué de causer énormément de problème (pour ne pas dire de guerre et autre combat qui avait mené donc à la pauvreté de leur royaume… même si Gorav ignorait beaucoup de chose). Cependant, il se doutait que là-bas, ce n’était pas forcément un royaume de cœur non plus. Il n’en savait pas beaucoup et de ce qu’il avait vu, quand bien même il n’était pas resté longtemps, ça ne sautait pas aux yeux. Cependant, le fait d’avoir vu le groupe de rebelle de l’autre royaume et de savoir par Nathaniel par exemple que tout n’était pas parfait, ou encore par Daphnée que certaine chose était horrible… il se doutait que ce n’était pas forcément mieux là-bas donc. Le seul truc, c’était que la situation était différente.

Il fallait ce qu’il fallait pour s’en sortir, mais d’une manière différente, comme le souligna Daphnée. Plus Gorav parlait avec la jeune fille, plus il trouvait qu’elle avait un esprit particulièrement vif. C’était impressionnant. Il ne savait pas exactement ce qu’elle avait vécu, mais il voyait bien qu’elle était loin d’être une fille normale. Si on pouvait considérer qu’il y avait des filles normales où que ce soit. Gorav se contenta d’afficher un léger sourire, sans répondre à sa remarque. De toute façon, la jeune fille avait visiblement décidé d’être bavarde – ce qui changeait du moment de leur rencontre, au tout début, quand elle ne disait pas un seul mot – puisqu’elle le questionna sur le contenu du paquet. Gorav ne perdit pas son sourire.

« Tu es bien curieuse. »
Souligna-t-il avant de reprendre. « Clifford t’a autorisé à poser ce genre de questions ? »

Demanda-t-il alors, non sans une certaine malice dans la voix. Parce qu’il se doutait que son ami n’avait aucun intérêt à ce que son livreur, ou livreuse donc, pose des questions au sujet des paquets qu’elle transmettait. Cependant, Gorav ignorait que la jeune fille avait pris le parti de ne pas révéler à son employeur qu’elle était capable de parler. Dans tous les cas, Gorav se doutait que ce n’était pas le genre de chose qui pourrait plaire à Clifford, il n’avait pas spécialement envie que Daphnée s’attire des ennuis. Surtout qu’elle ne travaillait pas pour un enfant de cœur et que jeune fille ou non, il ne se montrerait pas indulgent avec la féerienne si celle-ci devait à ce point le trahir.

Dans tous les cas, Gorav n’avait pas spécialement l’intention de répondre à la jeune fille. Ce n‘était pas contre elle, mais il ne considérait pas que tout cela la regardait. Bien au contraire. Ce n’était pas parce qu’elle travaillait pour Clifford et qu’elle livrait visiblement des paquets, qu’elle avait besoin de savoir ce qu’il y avait dedans.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 752
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Mer 6 Déc - 21:31


Une bonne coïncidence
D

aphnée était curieuse, et ce n'était rien de le dire, oui, elle l'avait toujours été, parfois pour son propre bien, parfois pour son plus grand malheur. Ce qui est certain en tout cas, c'était qu'elle était convaincue du fait que la curiosité n'avait rien d'un défaut... et encore moins d'un vilain de faux. La curiosité vous offrait d'en apprendre plus sur les autres, et donc de s'éviter d'éventuelles déceptions cuisantes ou de foncer tout droit dans la gueule du loup (au sens propre comme au figuré). Si elle avait été plus défiante, moins naïve, à l'époque, elle ne se serait pas attardée aux environs de cette maison au goût de pain d'épices, elle aurait compris les véritables intentions de la sorcière, elle n'aurait pas cru si aisément à ses sornettes, et Louis serait peut-être encore en vie. La curiosité était une arme primordiale, et Daphnée avait besoin de cette curiosité, aujourd'hui, pour avoir le sentiment d'avoir un minimum de prise sur son existence et tous ses remous. Elle savait bien, évidemment, qu'elle ne pouvait pas tout contrôler non plus, mais elle pouvait au moins essayer de reconnaître le mal quand il était à sa porte sans se laisser consumer ou manipuler par lui. C'était pour cette raison qu'elle observait plus qu'elle ne parlait, c'était en portant un regard attentif aux autres que l'on parvenait à réellement les cerner. Elle n'avait toujours pas cessé d'observer Gorav, d'ailleurs. Sa nécessité d'évasion l'avait invitée à lui adresser sa confiance plus vite qu'à n'importe qui d'autre, mais elle ne savait pas encore totalement ce qu'elle devait penser de lui, et il lui faudrait sans doute encore beaucoup de temps pour y parvenir.

Donc oui, elle était très curieuse, et par conséquent, elle se sentit frustrée quand son interlocuteur répondit à sa question par une autre question, ne lui laissant donc aucune indication quant à ce que contenait le colis mystérieux qu'elle venait de livrer. Au fond, c'était peut-être mieux qu'elle n'en sache rien, dans le cas contraire, elle aurait peut-être plus de difficulté à obéir à Clifford ou à regarder Gorav en face... encore que justement, si ce cas de figure devait se produire, elle voulait en être avertie. En somme, elle n'était pas prête encore à lâcher l'affaire, bien loin de là, et elle se sentait prête encore à avancer un ou deux arguments à l'adresse de son interlocuteur, mais pour commencer, il n'était sans doute pas mal avisé que de répondre directement à la question de son interlocuteur.

-Pour ça il faudrait qu'il sache que je suis capable d'en poser,
répondit-elle donc avec malice.

Car oui, elle n'avait pas adressé le moindre mot à Clifford, et comme d'autres avant elle, il l'avait crue muette et avait pris cela pour un avantage. Avantage trop vite présumé, c'est certain. Mais d'un autre côté, hormis Clifford, elle ne se voyait pas parler à qui que ce soit en ces terres pour le moment, alors le petit empire de Clifford était sauf pour l'heure.
code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 909
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Sam 27 Jan - 13:30

Une bonne coïncidence.
Gorav se défilait en un sens, en affirmant à Daphnée qu’elle était bien curieuse et en lui posant des questions concernant Clifford, afin de ne pas répondre à sa question. Non pas qu’il ne puisse pas répondre, en un sens il pouvait bien le faire, mais il cherchait un moyen de ne pas arriver à ce stade. Une manière de se défier donc. Ce qui marcha en partie, parce que Daphnée répondit à sa question et n’en posa pas de nouvelle. Elle lui apprit alors que pour que Clifford décide de lui autoriser à poser ce genre de question – ce qui était impossible, Gorav savait que son ami tenait à ses petits secrets tout de même – il faudrait déjà qu’il sache qu’elle soit capable d’en poser. Pendant une seconde, le jeune homme se demanda ce que la jeune femme voulait dire par là. Avant qu’il ne comprenne. Comme lui, au début, Clifford devait penser qu’elle était muette. Quand il l’avait rencontré dans la forêt, au tout début, la jeune fille n’avait pas pris la peine de lui parler. Pas directement, pas avec des mots. Et contrairement à lui, Clifford n’avait visiblement pas eu le privilège de découvrir que la jeune fille était bel et bien capable de parler.

« Tu es vraiment maligne. »

Dit-il alors, en le pensant sincèrement. Il ne pouvait que considérer que Daphnée était maligne, elle parvenait à s’en sortir bien en tout cas. Elle en avait dans la cervelle, puisqu’elle prenait la peine de cacher son jeu. En un sens, ça devait être ce qui avait plus à Clifford, une gamine incapable de parler et donc de dévoiler les secrets de son employeur. Peut-être que c’était pour cette raison qu’elle se retrouvait maintenant devant lui, à lui livrer ce paquet. Il s’était dit qu’elle allait se faire avaler par le royaume du bout de l’océan, parce que c’était loin d’être un monde rose (mais le sien non plus n’était pas rose de toute façon), mais il devait bien se rendre compte qu’elle s’en sortait mieux que ce qu’il ne pensait. Comme quoi, elle avait vraiment des ressources. Elle pourrait peut-être réellement s’en sortir ici, contrairement à ce qu’il avait cru. Et il n’avait peut-être pas fait une erreur en l’aidant à traverser l’océan.

« Garde cette information pour toi. »
Ajouta-t-il dans un fin sourire. « Tu t’en sortiras bien mieux s’il continue de croire que tu ne peux pas parler. »

Et lui, en tout cas, n’allait pas vendre la mèche à Clifford. Il appréciait l’homme, réellement, ils étaient amis. Mais ce n’était pas pour autant qu’l devait tout lui dire. Et pour la protection de Daphnée, il valait mieux qu’on pense qu’elle était incapable de parler. Ainsi, elle avait une longueur d’avance sur les autres en prime, ceux qui pensaient qu’elle n’allait pas pouvoir répéter certaines choses. Ça ne déplaisait pas à Gorav en plus d’être un des seuls à savoir qu’elle était capable de parler (même s’il ne savait pas qui était au courant en dehors de lui, que ça soit de ce côté de l’océan ou de l’autre).
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 752
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Dim 28 Jan - 12:46


Une bonne coïncidence
D

aphnée ne put s'empêcher d'afficher un sourire ravi quand son interlocuteur affirma qu'elle était maligne, convaincue qu'elle était du fait que le compliment était sincère. Sincère et donc apprécié. Il y avait bien longtemps qu'elle n'attendait plus après l'appréciation d'autrui pour avancer, sinon elle ne serait allée nulle part (et elle avait subi suffisamment d'inertie dans sa cage de l'île des soupirs), c'est certain, mais il n'empêche qu'un compliment était toujours bienvenue. Celui-ci surtout car elle aimait l'idée de pouvoir être qualifiée de maligne. Elle pensait que c'était une qualité nécessaire si l'on voulait faire long feu dans ce monde comme dans l'autre. Même toute petite, on lui disait souvent qu'elle n'était pas bête, qu'elle était débrouillarde... ça n'avait pas sauvé son frère pour autant, mais elle espérait à présent que ça parviendrait à la sauver elle. Elle ne savait pas quelle vie elle se réservait précisément, elle ne savait même pas si elle comptait rester indéfiniment de ce côté de l'océan ou si elle n'allait pas plutôt retourner en Féerie, où, elle s'en doutait, Eleonore (et peut-être aussi Anthony) devait se faire un monstrueux mouron pour elle. Maligne, elle l'avait été, oui, elle osait le croire en tout cas, mais égoïste tout autant, et elle était bien moins fière de cet état de fait, force lui était de le constater... Mais il était trop tard pour faire marche arrière, et elle avait la ferme intention d'assumer ses positions jusqu'au bout, même pour ce qu'elles avaient de contestables.

Elle hocha la tête (économie de mots, même si Gorav avait le privilège de l'entendre parler et était bien le seul en ce royaume, d'ailleurs, ce n'était pas pour autant qu'elle allait soudainement se montrer trop loquace. Elle restait, eh bien, elle-même, en un sens. En son sens. Elle était entièrement d'accord avec lui. Elle l'avait pressenti, et les propos de Gorav le lui confirmaient, mieux valait qu'elle continue de passer pour muette aux yeux de Clifford afin de se protéger. De toute façon, elle n'avait pas confiance en Clifford. Certes, elle lui devait beaucoup, présentement, mais certainement pas au point qu'elle prenne le risque d'ouvrir la bouche et de s'adresser à lui autrement qu'en gestes ou en dessins malhabilement griffonnés sur une feuille de papier pour lui faire comprendre le minimum qu'elle voulait bien lui montrer. Elle ne s'adressait qu'aux personnes en qui elle avait entièrement confiance, elle doutait fort qu'il y en ait beaucoup de ce côté de l'océan, il faut bien le dire.

-Du coup, tu me dis ce qu'il y a dans ce colis ?
demanda-t-elle, sourire aux lèvres.

Elle était maligne, c'était lui qui l'avait dit, après tout, alors elle ne perdait pas le nord. Même si elle se doutait que sa curiosité ne serait pas satisfaite.
code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 909
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Lun 26 Mar - 13:50

Une bonne coïncidence.
Gorav ne pouvait que trouver Daphnée vraiment intelligente d’avoir caché son jeu et de ne pas avoir faire comprendre à Clifford qu’elle était capable de parler. Le jeune homme avait cru au début qu’elle était muette en effet, avant de se rendre compte – parce qu’elle avait eu envie de lui montrer – qu’elle était capable de parler. Clifford avait donc du se retrouver dans la même position que lui, sans pour autant avoir l’occasion d’obtenir une révélation de la part de la jeune fille. Et tant mieux d’ailleurs. Parce que Gorav pensait quand même qu’elle avait bien fait de ne pas lui révéler qu’elle était capable de parler. Ainsi, la jeune fille gardait un atout dans sa manche quand même. Non pas que le jeune homme n’appréciait pas Clifford, après tout sans lui il ne s’en sortirait pas autant. Sauf qu’en même temps, Gorav savait qu’il ne fallait pas entièrement lui faire confiance et il était clair que son camarade n’agirait forcément que dans le but de ses propres intérêts. L’homme abandonnerait sur le côté de la route quelqu’un qu’il jugerait dangereux pour son propre intérêt. Si jamais Daphnée devenait un poids, il était évident qu’il n’hésiterait pas une seule seconde de l’abandonner.

Daphnée hocha de la tête et Gorav afficha un sourire à ce geste, simplement parce qu’il comprenait qu’elle avait bien conscience qu’elle ne devait pas trop dévoiler son jeu. En soit, le jeune homme ne devrait sans doute pas se préoccuper à ce point de Daphnée, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Après tout, c’était lui qui lui avait permis de traverser l’océan, donc en un sens Gorav ne pouvait pas s’empêcher de considérer qu’il avait quand même une petite responsabilité dans sa présence ici. Même si, sans doute que s’il n’était pas arrivé à ce moment-là, la jeune fille aurait trouvé un autre moyen de venir de l’autre côté de l’océan. Mais bon, c’était lui qui l’avait aidé à traverser. Le sourire de Gorav se fit encore plus grand quand son interlocutrice relança en prime le sujet de ce paquet qu’elle venait de lui donner.

« Tu ne lâches pas le morceau dis donc. » En soit, le jeune homme ne le lui reprochait pas vraiment, le fait qu’elle soit obstiné c’était quand même une qualité, surtout quand on voulait s’en sortir dans le monde où ils se trouvaient tous les deux. Cependant, ce n’était pas pour autant qu’il avait l’intention de répondre à sa requête. « Mais non, tu ne peux pas savoir ce qu’il y a dans ce paquet. »

Ce n’était pas contre elle, c’était simplement contre le fait de dévoiler ce qui s’y trouvait. Gorav devait protéger ses propres arrières. Surtout qu’il ne se rendait pas compte encore qu’il était sur la corde raide, parce que son camarade et le patron de la jeune fille sous ses yeux n’allait pas manquer de le balancer à la princesse. Pour l’heure, en tout cas, Gorav n’avait pas l’intention d’en dire plus à la jeune fille au sujet de ce paquet.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 752
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Mar 27 Mar - 20:00


Une bonne coïncidence
D

aphnée afficha un sourire espiègle quand son interlocuteur remarqua qu'elle ne lâchait jamais l'affaire. C'était vrai, quand elle avait une idée en tête, elle ne l'avait pas ailleurs, et elle était capable de se montrer très insistante, sans doute trop. Ceci dit, elle ne pensait pas que c'était une chose que Gorav lui reprochait vraiment. Il avait l'air plus amusé que réellement agacé. Elle appréciait vraiment le tempérament de Gorav, il avait conscience de son caractère, et il la laissait faire. Il ne l'étouffait pas, lui laisser faire ses expériences, et elle savait qu'elle s'était vraiment trouvé un allié de poids dans son exil volontaire. Parfois, la curiosité était payante... mais pas toujours... pas cette fois, en tout cas. Tant pis, elle n'avait pas non plus besoin de savoi expréssément ce qu'elle venait de remettre (d'ailleurs, quelque part, il valait mieux qu'elle n'en sache rien car faire son travail deviendrait sans doute beaucoup plus difficile et lui poserait des cas de conscience moraux), elle était juste curieuse, voilà out, et elle ne pensait pas devoir s'alarmer pour si peu. Peut-être qu'à un moment donné, elle finirait par en apprendre plus. Mais pour le moment, elle n'avait pas franchement besoin d'en apprendre plus, elle était seulement contente d'avoir retrouvé Gorav. Même si elle n'avait pas la moindre idée des circonstances dans lesquelles ils se reverraient la prochaine fois. Elle savait bien ce qu'elle lui devait, et même si elle s'était promis de ne pas le coller à son arrivée de l'autre côté de l'océan et de faire sa vie toute seule... mais ça n'empêchait pas de bavarder avec lui malgré tout. Gorav était clairement ce qui se rapprochait le plus d'un ami pour elle. Et dans tous les cas, puisqu'il était là devant elle, elle voulait saisir l'occasion. L'occasion notamment de lui poser les questions qu'elle se posait.

-Tu es déjà retourné... de l'autre côté ?

Sans doute pas, ou alors il aurait vraiment fait un aller-retour express, sans l'ombre d'un doute. Mais on ne sait jamais. C'était plus fort qu'elle, même si elle avait décidé de s'éloigner de son propre chef et que Féerie en elle-même ne lui manquait pas du tout, elle se posait de nombreuses questions, et les personnes qu'elle avait laissées derrière elle lui manquaient, elle, terriblement. Elle voudrait avoir des nouvelles d'Eleonore, d'Anthony... elle espérait qu'ils allaient bien, que rien de grave ne leur était arrivé, qu'ils ne s'inquiétaient pas trop pour elle. Bref, elle aimerait vraiment que Gorav puisse répondre "oui", mais elle était convaincue de déjà connaître la réponse à cette question, et elle était sûre et certaine qu'elle ne serait pas le moins du monde positive. Tant pis, elle l'avait choisi, il fallait qu'elle l'assume, mais ce n'était pas toujours simple.
code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 909
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Mer 23 Mai - 17:02

Une bonne coïncidence.
Daphnée ne chercha pas à en savoir plus finalement, malgré le fait que Gorav se doutait qu’elle devait mourir de curiosité. Tant mieux, parce que l’homme n’avait pas l’intention de lui dire ce qui se trouvait dans ce paquet et il n’avait pas envie de passer des jours et des jours à parlementer avec la jeune fille. C’était bien mieux pour tout le monde qu’elle ne soit au courant de rien de toute façon et visiblement, elle lâchait l’affaire. Comme quoi, il y avait bel et bien une limite. Mais en même temps, Gorav espérait que c’était en grande partie parce que ça venait de lui, qu’elle savait qu’il ne cracherait pas le morceau et qu’elle lui faisait confiance. Elle avait tout intérêt à lui faire confiance en même temps, parce que mine de rien c’était quand même lui qui l’avait conduit dans ce royaume. Daphnée avait raison de lui faire confiance en tout cas, le jeune homme n’avait pas l’intention de faire quoi que ce soit à son encontre. Il n’y pouvait rien, il s’était pris d’affection pour cette « muette ». Même s’il ne comprenait toujours pas pourquoi elle s’était donné autant de mal pour quitter Féerie et rejoindre le royaume du bout de l’océan, parce qu’à ses yeux elle n’avait pas grand chose à gagner. Quand bien même, de son côté, Gorav ne s’imaginait pas une seule seconde s’installer de l’autre côté. Et en parlant de l’autre côté.

« Non, je n’ai pas eu l’occasion d’y retourner. » Il fallait du temps mine de rien pour faire l’allée retour, à moins de rester très peu de temps de l’autre côté. Gorav ne pouvait pas réellement se permettre d’être absent de son service au palais. Et concrètement, ça ne l’enchantait pas spécialement non plus de passer tout ce temps sur une barque pour se rendre dans un autre royaume, en ne sachant pas vraiment s’il arriverait à destination. C’était un risque après tout. « Je t’avoue que je ne suis pas spécialement pressé d’y retourner. »

En prime, ce n’était pas facile pour lui de supporter le climat de ce royaume. Même si sa vie était loin d’être parfaite et qu’on voyait à chaque coin de rue, de chemin, au royaume du bout de l’océan que la pauvreté était bien présente... Gorav ne se voyait pas vivre ailleurs. Raison pour laquelle il avait un peu de mal à comprendre Daphnée. Même s’il avait l’exemple de Clifford pour confirmer qu’un féerien pouvait très bien s’adapter.

« Pourquoi ? Ça te manque l’autre côté ? » Demanda-t-il d’un ton amusé. Il était en train de se demander si la jeune fille n’était pas en train de regretter le choix qu’elle avait fait de tout quitter afin de s’installer dans un autre royaume. Elle n’en donnait pas réellement l’air, parce qu’elle s’adaptait clairement bien au royaume du bout de l’océan. Mais en même temps, Gorav ne pouvait pas s’empêcher de se dire que ça allait forcément arriver.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 752
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Mer 23 Mai - 18:46


Une bonne coïncidence
L

a réponse de Gorav ne surprit pas vraiment Daphnée, elle s'était attendu à ce qu'il lui réponde de la sorte, et pour cause, les probabilités pour qu'il soit déjà retourné de l'autre côté de l'océan étaient tout bonnement infinitésimales. Elle y retournerait certainement, mais il ne pouvait certainement pas faire l'aller-retour constamment non plus. Et par ailleurs, elle comprenait très bien qu'il ne veuille pas y retourner. Son propre royaume n'était pas le plus enviable non plus, mais il y avait ses marques, ses habitudes... et puis, en dépit des circonstances et des épreuves traversées, Daphnée persistait et signait : le royaume du bout de l'océan valait bien mieux que Féerie. Personne, sans doute, ne serait capable de le comprendre, mais c'était effectivement le cas. Même si sa question pouvait sans doute laisser penser autre chose, ce que Gorav lui laissa entendre en lui demandant si l'autre côté lui manquait. Tout le monde avait l'air de vouloir ou de croire qu'elle serait plus heureuse à Féerie, qu'elle regretterait son choix, pourtant ce n'était pas du tout le cas... Bien sûr, elle vivait dans des conditions difficiles, que peu de personnes envieraient, mais en attendant, cela faisait plusieurs nuits, depuis son arrivée, qu'elle ne s'endormait pas avec la peur au ventre, celle qu'elle la retrouve, et que ses nuits n'étaient pas peuplées de cauchemars. Non, Féerie ne lui manquait pas. Mais elle éprouvait bel et bien le manque de quelque chose, malgré tout, et elle ne pouvait pas le nier non plus.
Daphnée fit tout de même "non" de la tête quand son interlocuteur lui demanda si l'autre côté lui manquait, avant de reprendre la parole.

-Je suis très bien ici,
assura-t-elle. Elle ne voulait pas laisser qui que ce soit en douter. Elle avait pris une décision lourde de conséquences, et c'est vrai qu'elle aurait pu déchanter aussitôt arrivée sur la plage, mais elle assumait son choix. Ce n'était pas du tout cela qui la préoccupait, c'était bien autre chose. Mais oui, quelque chose la préoccupait, et de plus en plus douloureusement. Mais je voudrais avoir des nouvelles d'Eleonore, et d'Anthony.

Pas qu'eux, des autres rebelles aussi, mais c'étaient eux qui, plus que tous les autres, lui manquaient terriblement. Elle se doutait, en plus, que sa disparition avait dû leur faire un choc terrible. Elle regrettait de leur faire ce mal-là, mais elle n'avait pas su se résoudre à leur en parler, elle savait que si elle leur avait appris ses intentions, ils seraient parvenus à la dissuader, et elle avait besoin de partir. Quant à leur laisser une lettre... d'une part elle ne savait pas écrire, et quand bien même elle l'aurait su, elle ne l'aurait pas fait, ils seraient venus la chercher, et même si elle avait envie de les revoir, ce ne serait pas une bonne idée.

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 909
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Mer 1 Aoû - 14:37

Une bonne coïncidence.
Gorav ne pouvait pas s’empêcher de se demander si Féerie ne manquait pas un peu à la jeune fille. En grande partie sans doute parce qu’il pensait que ça allait forcément arriver, puisqu’elle avait décidé de tout quitter sur un coup de tête. Du moins, à ses yeux, ça donnait tout l’air d’un coup de tête. Même s’il avait bien vu que Daphnée était du genre déterminée et réfléchie, qu’elle avait plus d’un tour dans son sac, ça n’enlevait pas le fait qu’elle ne venait pas de ce royaume et que Féerie allait peut-être lui manquer. Mais ça, c’était aussi en grande partie parce qu’il ne parvenait pas entièrement à comprendre la jeune fille. Il savait qu’elle fuyait quelque chose de l’autre côté, mais ça ne voulait pas dire qu’il comprenait. Lui, il pourrait chercher à fuir les défauts de son royaume, mais il était évident qu’il lui manquerait. Oui, malgré tout, il allait lui manquer. C’était surtout le sultan qui serait incapable de lui manquer. Autant dire que Gorav ne pouvait que penser que Féerie, finalement, manquait à la jeune Daphnée.

Mais celle-ci lui répondit « non » de la tête avant de préciser de la voix qu’elle était très bien ici. Quand on l’entendait parler, on ne pouvait clairement pas douter de sa motivation. Ainsi donc, elle était mieux ici que là-bas ? Soit, Gorav ne cherchait de toute façon pas à lui faire changer d’avis. Bien au contraire. Il avait compris que dans tous les cas, même s’il voulait le faire, il serait bien incapable de le faire. Daphnée était une tête brûlée, elle était bien trop têtue pour changer d’avis. Surtout sur un sujet aussi sensible. Donc, bon, Féerie ne lui manquait pas, mais ça ne voulait pas dire qu’autre chose ne lui manquait pas. Elle lui apprit finalement qu’elle aimerait bien avoir des nouvelles d’Eleonore et d’Anthony. Elle était partie précipitamment, sans avertir ses amis et Gorav se doutait que ces derniers devaient d’ailleurs grandement s’inquiéter. Ça ne devait pas être évident en effet pour elle de quitter ses proches. Moins évident que de quitter son royaume apparemment. Gorav pouvait le comprendre et il comprenait d’autant mieux pourquoi elle lui avait demandé s’il y était retourné. Parce que de son côté, Daphnée ne pouvait pas retourner à Féerie (ou en tout cas elle n’avait pas envie). Et ce n’était pas comme si ses amis savaient où la retrouver et heureusement sans doute.

« La prochaine fois que je ferais la traversé, je te dirais comment ils vont. » Répondit-il donc, parce qu’il n’avait aucune raison de ne pas donner des nouvelles d’Eleonore et Anthony à la jeune fille. Tout en restant discret, évidemment, il ne pouvait pas faire autrement. Il valait sans doute mieux que les rebelles de l’autre côté de l’océan ignorent encore où se trouvait la jeune fille. Mais cela n’empêchait pas le jeune homme de prendre des nouvelles de ces personnes en particulier et de les rapporter à la jeune fille.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 752
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Mer 1 Aoû - 17:35


Une bonne coïncidence
D

aphnée esquissa un sourire plein de gratitude quand son interlocuteur affirma que la prochaine fois qu'il ferait la traversée, il prendrait soin de s'enquérir de l'état dans lequel Anthony et Eleonore se trouvaient. Il n'imaginait pas combien ce service qu'il acceptait de lui rendre comptait pour elle. Bon, en soi, cela ne demanderait sans doute pas beaucoup d'efforts à Gorav, puisque s'il devait se rendre à Féerie, il y avait de fortes chances pour qu'il les croise, mais elle était convaincue qu'il prendrait un soin tout particulier à répondre à sa question le plus précisément possible. Qu'est-ce qui lui faisait dire ça ? Elle ne saurait trop l'expliquer, mais elle savait que c'était vrai. Elle lui faisait confiance. Elle savait qu'il ne la comprenait pas complètement, ni ne comprenait précisément ses motivations. Mais cela ne l'avait jamais empêché de l'aider et de la soutenir jusqu'ici, et elle réussirait à se convaincre que ce continuerait d'être le cas quoi qu'il advienne. Il ne lui devait rien, certes, mais elle osait penser malgré tout qu'il faisait partie de ces rares personnes en qui elle pouvait réellement avoir confiance. Raison pour laquelle elle n'hésitait pas à lui parler. Et plus directement qu'elle ne le ferait avec n'importe qui, au demeurant.

-Merci
, répondit-elle alors afin de compléter son sourire de gratitude.

Maintenant, elle espérait que les nouvelles ne seraient pas trop terribles quand il pourrait lui en faire parvenir. En soi, elle était heureuse, vraiment de pouvoir se détacher des affaires de Féerie. Mais chaque fois qu'elle y pensait, elle imaginait un monde dévasté, consumé de rage et de haine, et elle se demandait comment des âmes aussi belles que celles d'Anthony ou Eleonore sauraient y survivre. Oh, ils lui avaient certes déjà prouvé qu'ils étaient entièrement capables, mais cela n'ôtait rien aux doutes qui savaient envahir la jeune fille, parfois... Et puis, qu'est-ce qu'ils pensaient de sa fugue. Avaient-ils seulement compris qu'elle avait fugué, ou bien s'imaginaient-ils le pire ? Cela aussi, elle appréhendait réellement de le comprendre et de le découvrir. Elle devrait peut-être préciser à Gorav de ne rien leur dire du fait qu'elle se trouvait ici, mais elle ne pensait pas devoir s'embarrasser de la moindre précision, en réalité. Parce que ça allait de soi, et ça aussi, elle estimait que son interlocuteur avait eu l'entière intelligence de parfaitement le comprendre.

-J'ai peur qu'ils m'en veuillent,
avoua-t-elle d'un ton qui trahissait tout de même son jeune âge.

Elle craignait qu'ils la détestent, même, parce qu'elle les avait abandonnés. Elle aurait voulu leur dire, pourtant, vraiment, qu'elle avait décidé de rester ici, mais elle était convaincue qu'ils n'auraient pas compris... qu'ils auraient cherché à la retenir, surtout... et elle n'avait pas voulu prendre ce risque.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 909
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Mer 3 Oct - 20:39

Une bonne coïncidence.
Gorav se contenta d’afficher un sourire quand Daphnée le remercia après qu’il ait précisé qu’il allait prendre des nouvelles de ses amis de l’autre côté de l’océan. On ne pouvait pas dire que ça lui demandait trop d’effort de toute façon. Il y avait de forte chance pour qu’il retourne de l’autre côté de l’océan et qu’il croise les amis de Daphnée. Ça n’allait donc pas être difficile pour lui de prendre de leurs nouvelles, sans éveiller les soupçons du fait que Daphnée se trouvait auprès de lui. Enfin, auprès de lui était peut-être un grand mot, mais qu’elle se trouvait en tout cas de ce côté de l’océan. Il suffisait simplement qu’il questionne les personnes en question sur comment ils allaient, comme s’il s’y intéressait. Bon, en même temps, il ne pouvait pas nier qu’il s’y intéressait quand même un peu forcément, mais c’était plus pour Daphnée qu’il ferait ce questionnement. Quand il allait prendre la peine de passer de l’autre côté (et au fond, il n’était pas pressé de refaire la traversé en réalité, parce que c’était long et désagréable, mais en même temps ce n’était pas comme s’il n’avait pas le choix).

Et puis, au final, si ça pouvait aider Daphnée, c’était une bonne chose quand même. Gorav avait encore beaucoup de mal à comprendre pourquoi la jeune fille avait décidé de tout quitter, même s’il devait bien se rendre compte qu’elle s’en sortait quand même mieux qu’il n’aurait cru. Il ne savait toujours pas pourquoi elle se retrouvait ici donc, mais il pouvait comprendre que l’avis et le sort de ses amis comptaient quand même. D’où le fait qu’elle se disait qu’ils allaient lui en vouloir. Gorav n’était pas certain d’être le plus doué pour la convaincre que ça ne devait pas être le cas, pour l’aider à se rassurer.

« Peut-être que tu pourrais essayer de leur expliquer. »
Clairement, Gorav avait du mal à comprendre la jeune fille, mais ce n’était pas pour autant qu’il n’acceptait pas sa décision. Bon, il était évident qu’il n’était pas aussi attachée à elle que ses amis, sans doute, ou juste que c’était plus facile de la voir apparaître dans sa vie maintenant que de la voir disparaître. « S’ils tiennent à toi, ils vont comprendre non ? » Au fond, le jeune homme n’avait aucune idée d’à quoi ressemblait la relation entre Daphnée et ses amis, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il se disait que ses amis pouvaient quand même comprendre ce qu’elle vivait et la raison pour laquelle elle avait décidé de s’en aller. « Peut-être… que je pourrais leur transmettre un message de ta part. Ça sera plus facile pour toi. »

Mais évidemment, il ne voulait en aucun cas forcer Daphnée. C’était une simple idée en l’air, comme ça, dans le but de rassurer un peu la jeune fille. Pour la simple et bonne raison qu’il appréciait un peu trop cette jeune fille… et qu’il commençait lui-même à tenir à elle.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 752
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   Mer 3 Oct - 21:12


Une bonne coïncidence
D

aphnée afficha un sourire un peu triste, presque amer, quand Gorav suggéra qu'elle explique sa situation à Eleonore et à Anthony. Elle essayait de s'imaginer leur en parler maintenant qu'elle avait disparu tout ce temps et après la peur bleue qu'elle leur avait faite... elle en serait bien incapable, et sans pouvoir en être sûre, elle avait une bonne idée de la manière dont les choses se dérouleraient si elle devait les laisser se passer ainsi. Ils tenaient à elle, c'était vrai, et ils la comprendraient dans une certaine mesure, mais elle était convaincue aussi qu'ils tenaient trop à elle pour la laisser continuer ainsi. Ils voudraient la garder auprès d'eux, pour s'assurer qu'elle irait bien. Sauf qu'auprès d'eux, elle se retrouverait auprès de Nathaniel, et ce n'était plus du tout envisageable. Peut-être qu'elle se trompait, peut-être que c'était Gorav qui avait raison... Mais elle avait peur... Elle n'aimait pas toutes les conséquences de son choix. Mais elle aimait son choix. Et au-delà de ça, elle en avait besoin. Ce monde ne lui apportait pas que de bonnes choses, c'est certain, mais elle y trouvait son équilibre, elle sentait qu'elle faisait ce qu'elle devait faire, elle retrouvait une liberté dont on l'avait privée trop longtemps. En dépit de tous les sacrifices subis, elle ne pouvait pas passer à côté de ça... il était même entièrement inconcevable de passer à côté de ça. Alors en parler aux autres et prendre le risque de faire marche arrière... Et pourtant, pourtant, la proposition de Gorav restait tout de même terriblement tentante. Leur transmettre un message de sa part... est-ce que c'était une bonne idée.

-Je... Je n'en sais rien. Elle marqua une légère pause. Elle n'avait pas envie de refuser, parce que c'était peut-être la seule occasion qu'elle aurait de rassurer les personnes à qui elle tenait, et qu'elle n'avait pas envie de l'inquiéter. Si vous leur dites seulement que je vais bien et qu'ils n'ont pas à s'inquiéter pour moi, vous me promettez de ne pas leur dire où je suis ?

Elle ne voulait pas qu'ils partent à sa recherche... L'ennui, c'est que si Gorav leur disait ça, rien que ça, ils sauraient qu'elle se trouvait de ce côté de l'océan, et même si le royaume du bout de l'océan était vaste, ils parviendraient plus facilement à la retrouver. Une jeune fille blanche dans ce monde peuplé d'hommes et de femmes à la peau dorée, ce n'était pas comme si ça passait inaperçu... En même temps, ils avaient le droit de savoir qu'elle était vivante, ils avaient le droit de savoir qu'elle allait bien. Ils avaient le droit de savoir qu'elle les aimait, quoi qu'il en soit. Alors c'était peut-être un risque à prendre.

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une bonne coïncidence [pv Gorav :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Bonne Année
» Bonne Année 2011
» OH RESCAPES ! AUX RESCAPES DU 12 NOVEMVRE ET DU JANVIER..BONNE ANNEE!
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le royaume du bout de l'océan :: Le palais de Barbãda-