Partagez | 
 

 Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Féeriens
Messages : 308
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Mer 9 Aoû - 10:07

Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou.
Il y avait tant de chose que Geoffroy devait apprendre, devait découvrir, sur Féerie. En vingt ans, le royaume avait quand même énormément changé. Ce n’était plus le même roi déjà et Geoffroy voyait bien la différence entre le règne de Dorian et celui d’Edgar. En mieux, en moins bien ? Il ne connaissait pas tous les détails, mais à première vue Féerie se portait quand même bien mieux. Quand on pouvait faire, comme lui, la comparaison entre Féerie et le royaume du bout de l’océan, on se rendait vite compte qu’Edgar faisait en sorte que son peuple soit bien, contrairement au sultan de là-bas. Évidemment, Geoffroy ne connaissait pas tous les détails non plus, il y avait énormément de chose dont il ignorait. Comme cette prison où était envoyé les personnes pouvant ternir le monde de Féerie par exemple, même si pour l’heure elle n’était plus utilisé. Dans tous les cas, il se contentait simplement de faire un constat, Féerie semblait se porter comme un charme. De toute façon, il y avait peu de chance que Geoffroy n’apprécie pas la vision de ce royaume qui lui avait tant manqué, au vu de la manière dont il avait cherché encore et encore à rentrer chez lui. Maintenant, il était bel et bien à la maison. Tout était différent, il devait s’acclimater un peu à ce royaume, mais il avait le sentiment réellement d’être chez lui et d’être auprès des siens. Pas comme lorsqu’il se trouvait de l’autre côté de l’océan avec ce peuple qu’il ne portait pas spécialement dans son cœur. Mais au final, c’était surtout le fait d’être près de son épouse qui lui donnait cette douce sensation. Pendant ces longues années, l’homme avait espéré pouvoir la retrouver, pouvoir la serrer de nouveau dans ses bras, et c’était chose faite. Il ne comprenait pas encore tout, il savait que la disparition de la barrière magique était une « mauvaise » nouvelle pour certaine personne… mais ça lui convenait bien à lui.

Geoffroy tentait donc reprendre un peu ses marques. Il y avait donc Edgar en roi, avec pour épouse Aurore. Et ces deux-là avaient eu un fils qui avait épousé une certaine Eleonore. Il restait encore ignorant de tous plein de détail, en grande partie sans doute parce qu’il ne cherchait pas plus que ça à entrer dans les subtilités des événements. Non pas que ça ne l’intéresse pas, mais il ne s’était pas encore rendu compte que Féerie avait quand même quelques bêtes noirs, quelques secrets. Il les découvrirait sans doute un jour, mais pas encore maintenant. Il profitait de toute façon pour l’instant pleinement de la présence de son épouse, passant donc du temps dans le château. Et par conséquence, il avait l’occasion, par moment, de croiser certaine personne. Comme le prince, alors qu’il était en train de traverser la cour du château.

« Bonjour Prince. » La salua-t-il donc, avec tout le respect qu’il devait au jeune prince de Féerie donc. Parce qu’il n’oubliait pas son éducation, même après toutes ces années vécu dans un autre royaume.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 271
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Mer 16 Aoû - 13:06


Gabriel détestait de plus en plus le temps qu'elle passait au sein du château des Basiel. C'était pourtant son décor, son univers, et ça l'avait toujours été, c'est vrai... Mais maintenant, il avait le sentiment d'être sur une scène de théâtre. Tous les décors étaient faux, et d'ailleurs tous les protagonistes jouaient mal... Il arrivait à voir derrière leurs pantomimes, derrière leur manière de s'agiter, tout simplement.

Et lui aussi, d'ailleurs, jouait faux. Prétendre être l'homme (le jeune homme) qu'il avait toujours été était de plus en plus difficile. Et d'ailleurs, il savait que ses parents n'étaient pas dupes, ces derniers le lui avaient fait comprendre d'une façon plus que significative, et qui ne prêtait à aucune équivoque.

Il savait que, dans les prochains temps, il serait préférable qu'il se tienne à carreaux, mais il n'était pas certain de le pouvoir, ni de le vouloir. Les mêmes pensées le hantaient encore et toujours, à chaque instant, au moindre instant. Il se demandait à chaque fois où elle était, ce qu'elle faisait, si elle allait bien ou se mettait inutilement en danger. Il s'interrogeait de mille et une façons pour mille et une raisons. Et les réponses qu'il se faisait en esprit n'étaient jamais très satisfaisantes, au contraire, même.

Il se faisait violence pour réclamer à Anthony plus d'informations encore, mais il prenait sur lui. Là, pour l'instant, il savait bien qu'il lui fallait se montrer discret le plus possible. Il détestait ça, il ne s'était jamais senti aussi impuissant et inactif, mais puisqu'il ne voyait pas quel autre choix faire, quelle autre décision prendre. Puisqu'en vérité, tout le monde attendait de lui qu'il attende et laisse les événements se jouer sans lui, il obéissait. À contrecoeur, mais il obéissait malgré tout.

Pour s'aérer l'esprit autant qu'il le pouvait, il avait décidé de se promener dans la cour du château, peut-être ferait-il au passage un détour par les jardins, très bien décorés à cette heure, il n'en savait rien, il voulait juste s'aérer l'esprit si cela était possible, sans savoir si ça allait être le cas.


« Bonjour Prince. »

Gabriel était si attaché à ses pensées qu'il n'avait pas tout de suite vu l'homme qui l'avait salué. Il leva les yeux, qui jusque-là contemplaient ses chaussures comme si cette vision était absolument fascinante.

"Bonjour", le salua-t-il. "Excusez-moi, nous connaissons-nous ?"

Il ne lui semblait pas l'avoir un jour rencontré au château, et pourtant, c'était bien souvent les mêmes gens que l'on y rencontrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 308
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Lun 2 Oct - 13:04

Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou.
Même si Geoffroy tentait de se faire à sa nouvelle vie (à son retour sur Féerie surtout), mais ce n’était quand même pas si évident que ça. Parce qu’il n’y avait plus rien comme dans son souvenir. En soit, le monde n’avait pas tant changé que cela. Féerie était bien plus serein maintenant qu’à l’époque où il l’avait quitté, mais en même temps ça n’avait rien de difficile… puisqu’à l’époque, c’était la guerre quand même. Autant dire qu’on ne pouvait pas vraiment faire pire, même si Féerie n’avait pas eu à subir les combats à proprement parlé, la situation était quand même tendue. Donc, le monde ne pouvait qu’être plus serein. Et ce n’était pas le plus grand changement. Même Jocaste avait changé, ainsi que lui-même dans tous les cas. Il y avait les années qui avaient passé, mais il y avait aussi ce qu’ils avaient vécus, qui avaient laissé forcément des cicatrices autant physiquement que mentalement. Geoffroy n’avait plus sa maison, il vivait avec Jocaste au château, tout était différent d’avant. Et plus encore quand on se penchait un peu sur les habitants de ce château.

Évidemment, quand bien même il n’avait pas encore eu l’occasion de parler avec le prince, il avait bien compris qui il était, il s’était renseigné. L’homme n’avait pas pu faire autrement en même temps, il fallait bien qu’il se tienne au courant quand même. Parce que maintenant, le roi était Edgar et qu’il servait donc ce dernier. Comme il avait servi à l’époque. Alors forcément, pour s’intégrer au maximum dans la situation actuelle, pour reprendre sa place, l’ancien garde royale s’était renseigné et il savait parfaitement qui était le jeune homme sous ses yeux. Oubliant par la même occasion que le jeune homme n’avait aucune raison de savoir qui il était de son côté.

« Non, excusez-moi. »
Dit-il alors, présentant tout le respect encore une fois qu’il devait au prince de Féerie. Même si c’était particulier pour lui d’accepter tous les changements qu’il y avait eu, l’homme n’avait pas l’intention de voir autrement que comme la famille royale les Basiel. « Je reviens d’un très long voyage. » Précisa-t-il alors, quand bien même il ne savait pas exactement ce qu’il pouvait dire ou non concernant sa situation. « La dernière fois que je me trouvais dans ce château, votre père n’était pas encore sur le trône. » Autant dire que ça faisait une éternité donc. Une éternité que l’homme avait passé loin de son royaume. « Je me nomme Geoffroy Wincane. »

Termina-t-il. En toute logique, le prince devait forcément connaître son épouse, alors peut-être qu’il ferait le lien avec Jocaste. Ou pas. Dans tous les cas, il n’aurait pas de mal à le préciser un peu. Même s’il n’y avait évidemment aucune obligation à cela. Peut-être que le prince allait simplement se contenter de passer son chemin, sans n’avoir rien à faire de sa présence. Ce qu’il ne pourrait pas du tout lui reprocher.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 271
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Ven 20 Oct - 14:20

« Non, excusez-moi. Je reviens d’un très long voyage. »


Le prince accepta les excuses de son interlocuteur d'un hochement de tête. Il n'allait certainement pas se formaliser pour si peu, d'autant plus qu'il aurait aussi été possible que Gabriel, distrait, ait déjà croisé cet homme et ne s'en soit pas souvenu, surtout s'ils s'étaient croisés dernièrement. Ces derniers temps, on peut le dire, Gabriel avait clairement la tête ailleurs, alors il aurait pu commettre ce genre de maladresse.

Néanmoins, il semblait donc qu'ils ne se connaissaient pas. L'homme lui apprit revenir d'un très long voyage. Gabriel peinait à comprendre où il voulait en venir, mais ne chercha pas forcément plus d'explications. Ce qu'il voulait surtout savoir, c'était l'identité de cet homme qui l'avait aimablement salué et s'adressait maintenant à lui avec une immense politesse. Simple curiosité naturelle... Peut-être un peu teintée de défiance, en vérité, parce que sa récente expérience lui avait appris à se méfier de tout le monde, ce qui n'était pas forcément une leçon très agréable.


« La dernière fois que je me trouvais dans ce château, votre père n’était pas encore sur le trône. »

Le jeune homme fronça les sourcils. Il ne parvenait toujours pas à comprendre, et d'un autre côté, si l'homme avait eu sa curiosité, il avait à présent son attention, car tout ce qui pouvait bien se référer à ce passé lointain qu'il n'avait jamais eu l'occasion de connaître, dont on lui avait tout caché, mais qui faisait à présent surface à nouveau l'intéressait au plus haut point. Est-ce que l'homme disait vrai, mais où était-il tout ce temps ? Féerie n'était pas si grande que l'on puisse y disparaître pendant près de vingt ans. Ou bien lui aussi s'était trouvé sur l'île des soupirs ?


« Je me nomme Geoffroy Wincane. »


Geoffroy Wincane... Mais... Eh...


"Vous êtes l'époux de Jocaste ?"
Ce n'était pas une vraie question, il savait que c'était le nom de l'homme à qui elle était mariée autrefois. Sauf que cet homme. "Elle m'avait dit que vous étiez..." mort. Il eut la délicatesse de ne pas le formuler en ce terme mais c'était le cas, et il devait le savoir... Si c'était vraiment lui, du moins, car qu'est-ce qui lui prouvait qu'il avait vraiment affaire au mari de Jocaste ? "Vous deviez être de l'autre côté de l'océan..."

Mais c'était peut-être ça, son voyage. Le prince sentit un frisson léger le traverser tandis que tout prenait forme dans son esprit. Une vérité qui ne l'arrangeait pas forcément.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 308
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Mar 12 Déc - 16:17

Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou.
Visiblement, quand Geoffroy donna son nom, le prince Gabriel comprit qui il était. Quand il lui demanda s’il était l’époux de Jocaste, l’homme se contenta d’un hochement de tête pour lui répondre. Il n’avait pas besoin de le faire à son avis, le prince savait parfaitement que c’était le cas. Dans tous les cas, le jeune homme reprit la parole et mentionna ce que Jocaste lui avait dit à son sujet.

« Mort. » Compléta-t-il quand Gabriel ne termina pas sa phrase.

Non pas que Geoffroy tienne spécialement à entendre parler du fait que tout le monde, dont son épouse la première, l’avait cru mort, mais les faits étaient les faits. Jocaste avait cru qu’il était mort et ce n’était pas spécialement étonnant qu’elle en ait parlé aux autres. Et même, en un sens, que son épouse l’ait mentionné comme ça, ça prouvait bien qu’elle pensait encore à lui malgré les années. Quand bien même, l’homme n’avait pas besoin d’entendre cela, puisqu’il suffisait qu’il pense au fait qu’elle l’avait attendu pendant toutes ces années pour savoir qu’elle l’aimait toujours. Elle aurait pu refaire sa vie pendant ces vingt années où il n’avait pas été là, mais elle lui était resté fidèle. Bref, Gabriel savait donc qu’il se trouvait au royaume du bout de l’océan. Geoffroy se demandait cependant ce qu’il savait d’autre, s’il y avait des choses qu’il ignorait et qu’il devait continuer d’ignorer. Mais en même temps, Geoffroy ne savait pas grand chose de ce que le prince devait ignorer. Autant dire qu’ils étaient un peu sur la même longueur d’onde.

« Je l’étais. » Dit-il alors simplement, parce qu’il n’avait aucune raison de mentir sur ce qui était arrivé. Geoffroy considérait que Edgar avait pris une bonne décision quand il avait décidé de mettre une barrière entre les deux mondes. Il aurait simplement préféré avoir le temps de rentrer, avant que ça soit mis en place. Mais ça, c’était encore autre chose. « J’y suis resté bloqué pendant toutes ces années, avant de pouvoir de nouveau traverser l’océan et revenir ici. »

Encore une fois, Geoffroy n’avait aucune idée de se que le prince savait exactement de la situation, se qu’il savait sur le royaume du bout de l’océan. Mais il ne pensait pas qu’il puisse y avoir tant de secret, qu’il puisse y avoir tant de chose que le monde de Féerie ignorait. De la manière dont ils idéalisaient le royaume du bout de l’océan, alors qu’il n’avait rien d’un paradis.
Code by Gwenn
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 271
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Mar 9 Jan - 16:52

« Mort. »

Le mot était tranché et tranchant... Mais au moins, grâce à Geoffroy, ce n'était pas le prince qui avait eu à le prononcer, ce qui l'aurait rendu assez inconfortable. Même s'il luttait contre cela, il n'était pas forcément complètement à l'aise encore avec toutes les notions qui avaient longtemps été tabous pour lui, et la mort en faisait de toute évidence partie.

Oui, il avait cru que l'homme était mort, d'une part parce qu'il avait fini par comprendre que c'était ce que l'on disait des hommes et des femmes qui disparaissaient sans laisser de traces (des personnes comme la jeune soeur d'Eleonore), d'autre part parce que Jocaste portait le deuil depuis une éternité, depuis avant sa naissance, même, alors comment croire qu'il puisse s'agir d'autre chose.

Mais donc non, il se trouvait de l'autre côté de l'océan, au sens propre du terme, et si cette vérité commençait à s'imposer à lui sans que son interlocuteur ait besoin de dire quoi que ce soit, sa réponse le confirma bien assez et sans l'ombre d'un doute.


« Je l’étais. »

Il s'était bien trouvé de l'autre côté de l'océan, et cette réponse éveillait en lui un nombre incalculable de questions. Il trouvait la réponse à certaines mais d'autres étaient plus obscurs. Dernièrement, la vérité pure oeuvrait à le faire tourner en bourrique. Quand il acceptait de renoncer à certains de ses acquis pour se concentrer sur d'autres explications, voilà que ces explications ne suffisaient plus à leur tour.

C'était sans fin. Il devait bien s'y attendre, tout n'était pas aussi simple qu'il y paraissait, c'était la grande leçon, la première leçon, mais c'était quand même difficile d'accepter tous les jours une nouvelle information qui vous rappelait combien longtemps votre vie avait été un tissu sinistre de mensonges en tout genre.


« J’y suis resté bloqué pendant toutes ces années, avant de pouvoir de nouveau traverser l’océan et revenir ici. »

"Mais..." commença-t-il désarmé. "Qu'est-ce que vous faisiez là-bas ?"

On lui avait pris beaucoup de choses, Eleonore, Nathaniel, quand le temps était venu d'y aller chacun de leurs révélations, ils n'y étaient pas allés de main morte et ne l'avaient pas ménagé, mais il lui restait encore beaucoup de chose à comprendre, à découvrir... à tenter d'accepter, et ce retour soulevait toutes les questions qu'il n'avait pas encore pris le temps de se poser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 308
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Mer 7 Mar - 20:15

Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou.
Le jeune prince semblait bien étonné par les propos de Geoffroy et pour le coup, ce dernier ne pouvait pas réellement le lui reprocher. C’était le cas pour tout le monde depuis son retour, à commencer par Jocaste qui avait été étonné de découvrir qu’il était bel et bien vivant après avoir porté le veuvage pendant si longtemps. Il n’était donc pas spécialement étonné de découvrir que le prince était vraiment choqué d’apprendre qu’il était vivant, qu’il avait en plus passé toutes ces années de l’autre côté de l’océan. Même si, évidemment, Geoffroy ne devait pas trop entrer dans les détails. Le prince le questionna d’ailleurs, lui demandant ce qu’il faisait là-bas pendant toutes ces années. Il tentait de rentrer, tout simplement (il survivait aussi en partie). Pendant tout ce temps, il avait espéré encore et encore de pouvoir retrouver son épouse, de pouvoir enfin traverser l’océan pour revenir dans son pays. Ce qui était fait maintenant, ce qui était officiel et ce qui avait le don de soulager Geoffroy. Quand bien même, certaines choses avaient changé, en bien ou en mal c’était encore à voir.

« Je tentais de rentrer. »
Répondit-il à la question du prince Gabriel, qui lui posait une question simple et lui répondait simplement. En un sens, l’homme savait bien que son interlocuteur voulait sans doute bien plus de détails, qu’il avait besoin de savoir plus de chose mais… Geoffroy savait qu’il ne pouvait pas dire. Il ne parlerait pas de cette barrière, parce qu’il savait qu’il ne pouvait pas entrer trop dans les détails. Mais il ne pensait pas prendre trop de risque à dire cela. « J’étais coincé de l’autre côté de l’océan, dans l’incapacité de rentrer. » Il espérait ne pas en dire trop, sachant qu’il allait s’arrêter là. « Je n’ai pu rentrer que maintenant et pour de bon. »

Il était évident que jamais Geoffroy n’allait avoir envie de retourner là-bas, pas alors qu’il avait la possibilité de passer du temps aux côtés de Jocaste. Il espérait pouvoir retrouver une vie normale en compagnie de son épouse, en compagnie de son peuple, dans un royaume dont il ne connaissait plus grand-chose. Tout avait changé après tout dans ce royaume, la politique, la royauté. Le prince sous ses yeux n’aurait pas dû être un prince normalement, du moins ce n’était pas parti pour être le cas quand il avait quitté Féerie dans le but de mener cette guerre de l’autre côté de l’océan. Ça n’allait sans doute pas être évident pour lui de retrouver ses marques, mais il espérait pouvoir le faire quand même. Et en cet instant précis, il faudrait peut-être qu’il parvienne à changer un peu de « sujet » de conversation, même si ce n’était pas forcément évident.

« Je suis en tout cas ravi de pouvoir faire votre connaissance mon prince. » C’était son prince en effet, parce que Edgar était son roi. C’était comme ça lui. « Jocaste m’a beaucoup parlé de vous. »

Et pas que, ils avaient parlé de tout.
Code by Gwenn
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 271
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Jeu 15 Mar - 15:25


« Je tentais de rentrer. J’étais coincé de l’autre côté de l’océan, dans l’incapacité de rentrer. Je n’ai pu rentrer que maintenant et pour de bon. »

Gabriel ne savait pas si c'était volontaire de la part de Geoffroy, mais plus ce dernier cherchait à expliquer, plus le jeune prince était perdu. Il trouvait sa réponse cryptique, et elle lui posait plus de questions qu'elle ne lui adressait de véritable solution.

Il avait envie d'insister. Il ne savait même pas par quoi commencer tant il avait de questions à l'esprit, mais finalement, il n'était pas sûr qu'interroger son interlocuteur puisse être une bonne solution. Est-ce qu'il pouvait le croire ? Ce n'était pas sûr du tout, encore moins s'il avait su retrouver les bonnes grâces de son père en un temps record, même après près de vingt ans d'absence.

Tout comme il n'arrivait plus à avoir confiance en Jocaste alors qu'il l'avait toujours beaucoup apprécié, et cela depuis sa plus tendre enfance, il ne se voyait plus ne pas remettre en cause la moindre parole prononcée par un membre de la cour sans la remettre en question.

Il était possible que Geoffroy soit honnête tout en étant élliptique, mais dans tous les cas, quelque chose disait au prince que la moindre insistance à en savoir plus se solderait par un échec. Désillusion de sa part. Il n'en avait pas la moindre idée. Il était paumé, largué, ces derniers temps. Ce n'était pas le retour de Geoffroy et les questions que ça posait qui allaient l'aider à y voir plus clair.

« Je suis en tout cas ravi de pouvoir faire votre connaissance mon prince. Jocaste m’a beaucoup parlé de vous. »

Gabriel aurait peut-être été heureux de l'apprendre dans des circonstances différentes, il aurait même été enthousiaste, heureux pour Jocaste et ravi de rencontrer enfin cet homme que plus personne n'espérait voir. Mais à la place, il sentait la nécessité de se montrer méfiant.

Et cela se traduisit assez facilement dans la réponse qu'il lui adressa et le ton qu'il employa. Il n'y a pas si longtemps que ça, il se serait comporté bien différemment, c'est sûr.


"Ah oui ? Et que vous a-t-elle dit exactement ?"

Geoffroy ne s'attendait peut-être pas à ce genre de réponse. Tant pis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 308
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Ven 11 Mai - 11:24

Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou.
Geoffroy savait qu’il devait se montrer prudent sur ce qu’il disait, parce qu’il ne pouvait pas faire n’importe quoi. La situation était quelque peu délicate, le roi lui même le lui avait bien dit. Évidemment, l’homme avait beau se trouver devant le prince, il savait qu’il devait aussi prendre des pincettes et en un sens, il avait peut-être déjà trop parlé. Mais il osait croire que ce qu’il avait n’était qu’évident. Geoffroy avait été laissé pour mort pendant la guerre, tout le monde le savait, parce que tout le monde était au courant que la veuve Jocaste – qui n’était pas veuve donc – avait perdu son mari pendant la guerre. Alors forcément, où pouvait-il se trouver d’autre que de l’autre côté de l’océan ? Mais il ne devait pas entrer dans les détails pour autant, il se contentait de sous-entendre le fait qu’il était coincé et qu’il n’avait pas pu revenir avant maintenant. Ça devait sans doute être suffisant.

Non pas qu’il cherche spécialement à mentir à Gabriel, parce qu’il n’avait rien contre lui. Mais en même temps, il se contentait juste de suivre les ordres de son nouveau roi. Ce n’était pas parce que Edgar n’était pas le souverain de Féerie quand il s’y trouvait encore, quand il était un membre de la garde royale, qu’il ne pouvait pas le servir maintenant. Bien au contraire, il allait le servir et il allait le faire correctement. Parce qu’il n’y avait aucune raison qu’il fasse autrement, surtout après tout ce qu’il avait pu voir de l’autre côté de l’océan. Après tout ce que ce royaume lui avait pris. Que ça soit la possibilité de rentrer (même si concrètement, c’était Edgar qui avait fait ériger cette barrière, mais Geoffroy comprenait ses motivations et il les approuvait), la possibilité de passer toutes ces années auprès de son épouse, de vivre avec elle, de fonder une famille. Alors oui, il se rangeait forcément du côté du nouveau souverain de Féerie, ne se doutant pas que Gabriel n’était pas réellement du côté de son père. Du moins, que le prince avait de bonne raison de douter de tout le monde, de son père et de l’épouse de Geoffroy également.

« Elle ne m’a dit que du bien à votre sujet. Elle vous apprécie énormément. » Bon, en un sens, l’homme et son épouse n’étaient pas réellement rentré dans les détails. L’ancien garde royale avait surtout grand besoin d’une remise à niveau, depuis son départ. « Il y a tellement de chose qui ont changé depuis la dernière fois où j’ai posé les pieds ici. J’ai beaucoup de chose à rattraper. Jocaste m’aide beaucoup. »

Pour faire comprendre donc que Geoffroy avait surtout besoin de situer un peu les gens par rapport aux autres. Dorian était le roi à l’époque, Edgar n’était pas marié à son épouse, il n’avait pas encore d’enfant. Autant dire que la famille royale était un grand mystère pour Geoffroy. Il avait tout à apprendre.
Code by Gwenn
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 271
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Ven 18 Mai - 11:30


« Elle ne m’a dit que du bien à votre sujet. Elle vous apprécie énormément. »

Gabriel aurait pu être touché par une telle affirmation, mais ce n'était pas le cas, parce que maintenant, il se méfiait de tout et de tout le monde. Et encore plus des personnes qui, à l'instar de Jocaste, étaient proches de ses parents.

Il n'avait pas envie de se laisser amadouer et flatter par qui que ce soit, et encore moins par cet inconnu, dont le retour l'intriguait beaucoup. C'était pourtant une chose qu'il avait effectivement cru, que Jocaste l'appréciait beaucoup. Elle s'était toujours comportée comme une seconde maman avec lui, sans doute parce qu'elle compensait de cette manière le fait de n'avoir elle-même aucun enfant.

Il resta donc sceptique et ne décrocha même pas un sourire à Geoffroy. Si ça se trouve, Jocaste ne lui avait même pas parlé de lui. Alors autant qu'il reste sur sa réserve le plus possible.


« Il y a tellement de chose qui ont changé depuis la dernière fois où j’ai posé les pieds ici. J’ai beaucoup de chose à rattraper. Jocaste m’aide beaucoup. »

Cela, Gabriel pouvait totalement le comprendre. L'homme avait été absent près de vingt ans, il devait avoir énormément de choses à rattraper. En attendant, Jocaste n'était peut-être pas la référence auprès de laquelle le prince se dirigerait pour obtenir la pure vérité. Mais cela, il se doutait bien qu'il ne servait à rien d'en avertir son interlocuteur. S'il était retourné auprès de son épouse après tout ce temps, c'est qu'il devait être conditionné.

Il n'empêche que sa personne l'intriguait. Il devait savoir tant de choses sur le royaume du bout de l'océan. Et dire que quand il était parti de l'autre côté, Gabriel n'était même pas encore né.

Et justement... Il connaissait de Féerie une histoire dont on lui refusait l'accès... et le roi ne lui avait peut-être pas encore imposé la politique de secret et de rigueur qui l'avait empêché jusqu'alors de s'approcher de la vérité, même s'il en savait beaucoup plus à présent grâce aux rebelles.


"Comment était-ce ?"
se hasarda à demander le prince. Il allait peut-être se faire envoyer sur les roses, mais il devait essayer. "A quoi ressemblait Féerie avant votre départ ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 308
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Mar 31 Juil - 15:05

Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou.
Geoffroy ne pouvait pas nier qu’il avait un peu de mal à cerner le prince sous ses yeux. Il ne parvenait pas à interpréter ce qu’il pensait de la situation, ce qu’il pensait de ce qu’il lui disait. Alors qu’il lui affirmait que Jocaste n’avait toujours dit que du bien de lui, qu’elle l’appréciait vraiment, il ne sembla pas réagir. Il y avait sans doute une raison, que l’homme ignorait. Parce qu’il ignorait encore beaucoup de chose. Oh, l’ancien garde royale avait clairement compris certaine chose, mais pas assez pour réellement comprendre les réactions du prince. En grande partie aussi parce qu’il ne savait rien de lui après tout. Il ne savait rien des complots qu’il y avait dans le royaume, des histoires qui touchaient directement la famille royale. Pour l’heure, il ignorait encore ce genre de chose, même si dans le futur, ça changerait peut-être. Cela étant, ça n’enlevait pas le fait qu’il ne pouvait qu’être du côté de la royauté. Justement, ça devait même le pousser à être de ce côté. Avec ce qu’il avait vécu de l’autre côté de l’océan, Féerie semblait être un havre de paix à présent.

Le jeune prince le questionna d’ailleurs sur ce qu’était Féerie autrefois. À l’époque où ce dernier n’était pas encore né, quand Geoffroy avait quitté son épouse afiLa guerre, n de défendre les valeurs de son royaume, afin de servir convenablement son roi. Roi qui était déchu maintenant. Et si Geoffroy avait eu énormément de respect pour Dorian, il était évident que Edgar s’en sortait bien mieux. Encore une fois, il se laissait clairement berner, sans chercher à ne pas l’être.

« C’était bien différent. »
Répondit-il honnêtement. Effectivement, le royaume avait énormément changé et pas seulement parce qu’en deux décennies, les choses ne pouvaient que changer. C’était un état général, par moment Geoffroy ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il se trouvait quand même dans un autre royaume. S’il n’y avait pas Jocaste, il était évident qu’il n’aurait définitivement aucun repère. « Le royaume ne se portait évidemment pas aussi bien. Non pas que le prédécesseur de votre père n’ait pas eu à cœur de faire les choses comme il le fallait… mais, force est de constater que votre père s’en sort bien mieux. » Parce qu’il avait évidemment des méthodes bien différente. « Aujourd’hui, il me semble bien plus évident d’avoir une vie agréable à Féerie. Autrefois, nous traversions une période vraiment difficile. Cela même qui m’a empêché d’être avec mon épouse pendant toutes ces années et qui m’a volé une grande partie de ma vie. »

Qui avait empêché le couple Wincane d’avoir une vie comme ils l’avaient rêvé. Non pas qu’ils soient foncièrement malheureux à présent, mais ces années loin l’un de l’autre avaient été un supplice. Et à cause de cela, ils ne pouvaient pas réaliser certain de leur rêve. Comme avoir des enfants. La guerre, le royaume du bout de l’océan, les décisions de l’ancien souverain leur avaient beaucoup pris, beaucoup trop pris.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 271
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Ven 3 Aoû - 13:27


« C’était bien différent. »

Cela, en effet, Gabriel avait fini par le comprendre, le comprendre sans le cerner entièrement pour autant. Différent à quel degré ? en mieux ? Qu'importe ce que serait la vision du rescapé du royaume du bout de l'océan à ce sujet, il était peu probable que le prince change d'avis dans tous les cas, mais il avait besoin d'entendre l'opinion de son interlocuteur sur la question.

Pourquoi la sienne ? Parce qu'ils ne se connaissaient pas, et même s'il pouvait tout de même lui mentir, il avait sans doute moins de raisons de le faire que ses parents, par exemple. Et puis, la rupture entre royaume passé et royaume présent devait être d'autant plus vive pour lui qu'il n'avait pas vu Féerie évoluer graduellement vers ce qu'elle était devenue.

Il attendit plus de précision, et l'ancien membre de la garde ne mit pas longtemps à l'exaucer.

« Le royaume ne se portait évidemment pas aussi bien. Non pas que le prédécesseur de votre père n’ait pas eu à cœur de faire les choses comme il le fallait… mais, force est de constater que votre père s’en sort bien mieux. »

Le prince serra les dents, il savait qu'il valait mieux qu'il s'abstienne de tout commentaire déplacé, le moindre d'entre eux pourrait revenir aux oreilles de son père... c'était bien le problème.

Il doutait fort que Geoffroy ait vraiment conscience de ce qui se jouait ici, mais c'était normal, au fond, on l'avait maintenu à l'écart de nombreuses choses qu'il aurait sans doute dû savoir. Comme la plupart des Féeriens, comme lui-même avant d'ouvrir enfin les yeux.

« Aujourd’hui, il me semble bien plus évident d’avoir une vie agréable à Féerie. Autrefois, nous traversions une période vraiment difficile. Cela même qui m’a empêché d’être avec mon épouse pendant toutes ces années et qui m’a volé une grande partie de ma vie. »

"Qu'est-ce qui s'est passé exactement ?"
n'hésita pas à demander le prince, tentant le tout pour le tout.

Il étant sans doute trop direct dans ses interrogations, mais peu importe. Il avait besoin de savoir, il avait besoin de comprendre, et pour cela, il pensait qu'entrer dans le vif du sujet était encore la meilleure manière de faire.

Il voulait comprendre cette guerre qui avait achevé une ère et commencé une autre, et de laquelle on ne lui avait jamais rien dit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 308
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Lun 8 Oct - 12:51

Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou.
Geoffroy pouvait clairement se rendre compte de la différence entre le Féerie d’autrefois et celui de maintenant, puisque celui d’autrefois était encore pleinement gravé dans son esprit. Non pas que ceux qui avaient vécu dans ce royaume toutes ces années soient incapable de voir la différence, mais celle-ci lui semblait bien vive en effet. Il n’avait pas pu voir le royaume évoluer doucement, mais sûrement, vers ce qu’il était aujourd’hui. Il se souvenait du règne de Dorian, il se souvenait de la guerre et maintenant il arrivait en plein dans le règne de Edgar. Un règne qu’il ne pouvait pas s’empêcher de trouver juste, de trouver bon, quand bien même il était évident qu’il lui manquait quand même beaucoup de détail.

Mais à ses yeux, il n’avait pas réellement besoin de les avoir. La seule chose qui comptait présentement, c’était le fait qu’il puisse être en compagnie de Jocaste et qu’il soit de nouveau chez lui. Il n’avait plus à supporter la chaleur du royaume du bout de l’océan, il n’avait plus à supporter la présence de ces habitants qu’il ne pouvait définitivement plus voir en peinture. Il ne cherchait pas à en savoir plus donc, il n’avait pas besoin d’en voir plus. La seule chose qui comptait, c’était le fait qu’il se sentait enfin serein. Mais forcément, son retour et ses récits du passé semblaient rendre le jeune prince particulièrement curieux. Puisque le jeune homme lui demanda ce qui s’était passé exactement.

« Oh, si je savais mon prince, je vous le raconterais. »

Est-ce qu’il était parfaitement honnête ? Disons qu’il savait certaine chose, mais qu’il n’avait pas forcément l’intention d’en parler. Et en même temps, il ignorait quand même énormément de chose. Lui il n’avait finalement été qu’un garde royal, il avait suivi les ordres qu’on lui avait donné. On lui avait demandé de faire la guerre, c’était ce qu’il avait fait. Il n’y avait sans doute pas grand-chose à dire de plus.

« La seule chose que je sais, c’est que nous sommes dans une ère bien plus agréable. »

Évidemment, Geoffroy gardait pour lui certaine chose, parce qu’il était évident qu’il ne pouvait pas tout dire. Que ça soit à Gabriel, le fils de Edgar ou quiconque. Mais en fait, justement parce qu’il s’agissait du fils du roi qu’il avait sous les yeux. Même si le prince se montrait curieux, donc, il n’allait pas répondre à ses curiosités. Ce n’était pas contre lui, il n’avait rien contre le prince d’ailleurs.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 271
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   Ven 19 Oct - 8:35



« Oh, si je savais mon prince, je vous le raconterais. »

Gabriel avait dépassé ce seuil qui faisait que peu importe ce qu'on lui disait, et même si on se montrait sincère avec lui, il ne savait faire autrement que de tout remettre en question.

Quelque part, il était possible que Geoffroy lui dise la vérité. Après tout, il avait disparu de la circulation pendant près de deux décennies, peut-être n'avait-il pas assisté directement à cette étape-clé qui avait changé le visage de Féerie... mais en même temps, puisqu'il s'était rendu au Royaume du bout de l'océan, et puisque ce royaume jouait un rôle clé dans cette histoire, pouvait-il le croire sur parole ?

A peine de retour, l'époux de Jocaste semblait déjà avoir totalement pris le parti de son père, ce qui forcément agaçait Gabriel. Il avait espéré, l'espace de quelques secondes, qu'il pourrait se trouver un allié en la personne de son interlocuteur, parce que ce dernier aurait peut-être gagné une certaine objectivité concernant la situation... force lui était de reconsidérer cette situation, à présent.


« La seule chose que je sais, c’est que nous sommes dans une ère bien plus agréable. »


Ces propos, qui auraient pu lui plaire dans une autre vie avaient le don de l'agacer, maintenant. Il avait l'impression d'être le seul clairvoyant au royaume des aveugles (à l'exception d'Anthony, et heureusement qu'il était là, d'ailleurs, sans cela Gabriel perdrait totalement les pédales).

Une ère bien plus agréable... Bon, il pouvait comprendre, quelque part, que Geoffroy pense ainsi, parce qu'en apparence, tout le laissait croire, et c'était pour cette raison que le prince s'était laissé duper pendant si longtemps, beaucoup trop longtemps... En attendant, il avait le sentiment de n'entendre de la part de son interlocuteur que des choses qui avait déjà entendues des milliards de fois... Alors que si quelqu'un détenait peut-être les clés dont le jeune homme avait besoin pour avancer, c'était bien lui.

Mais Gabriel avait tout de même l'intention d'insister quoi qu'il en soit, il ne pouvait pas faire autrement.


"Bien plus agréable en quoi, comment était-ce, avant le règne de mon père ?"


Qu'importe que son interlocuteur ne veuille lui parler qu'à demi-mot, il comptait bien en apprendre plus et n'avait pas envie de lâcher le morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un prince qui peut faire ce qu'il veut est un fou. (Gabriel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise alimentaire: Que peut faire l'Etat ?
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Même en hiver, il peut faire chaud. [Pv.Trystan]
» Se laisser aller peut faire du bien.
» La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peux faire c’est lui sourire à notre tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: Le grand château :: La cour-