Partagez | 
 

 En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Famille royale
Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)   Dim 13 Aoû - 22:15

En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ?

Ainsi donc, c'était cela, son plan. C'était aussi terrible qu'insensé... Mais justement, parce que c'était totalement insensé, Edgar aurait pu s'en douter, en réalité. C'était bien le genre de Nathaniel (ou en tout cas, il semblait que ça le soit toujours, puisqu'il aurait très bien pu changer, comme Edgar l'avait fait lui-même, surtout après son passage par la case prison)... Mais s'il l'imaginait conspirer dans l'ombre, même s'il avait envisagé qu'il cherchait, à sa manière, à former sa petite armée, il n'avait pas imaginé que les choses se passeraient comme ça. En même temps, il avait cru la barrière imprenable. Seuls ceux qui l'avaient dressée pouvaient l'abattre. Cela voulait-il dire que Odelle et Thanil, ou en tout cas l'un des deux, l'avaient trahi ? Il allait devoir se pencher très sérieusement sur la question. En attendant, pour gérer tout cela, il valait mieux ne pas trop se focaliser sur le comme, qui pouvait bien attendre, ni sur le pourquoi (au sujet duquel il avait de toute façon sa petite idée), et s'intéresser à la suite, à ce qu'impliquait cette rupture. Il n'était pas idiot, il voyait bien ce que Nathaniel cherchait à faire. Il attendait la guerre, tout simplement, et il allait bien réussir à la provoquer si le roi ne s'appliquait pas à juguler cette crise. Et il en avait bien l'intention. Mais pour cela, il devait se renseigner sur l'ennemi potentiel. Et afin de se renseigner sur l'ennemi potentiel, il fallait qu'il se renseigne sur celui qui serait apte à lui fournir des renseignements (pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer, n'est-ce pas ?).

C'est pour cette raison qu'il avait l'intention de parler à Jocaste, l'épouse du guerrier revenu du royaume du bout de l'océan après des années, alors que cela devrait être impossible. Il appréciait Jocaste, elle faisait une excellente dame de compagnie pour la reine, et elle s'était toujours montrée d'une loyauté sans faille vis-à-vis de la couronne. Elle faisait partie de ces rares personnes dont il savait le jugement totalement fiable. Et ces personnes, plus le temps passait, se révélaient bien peu nombreuses, malheureusement. Il était donc allé trouver dans ses appartements, et après avoir attendu qu'elle lui ouvre (il ne prenait pas cette peine avec tout le monde), il la salua.


"Bonjour, Jocaste. Puis-je m'entretenir un instant avec vous ?"


La formule était polie et donnait une illusion de choix, mais la vérité, c'est que Jocaste n'en avait aucun.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 373
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)   Lun 14 Aoû - 16:56


En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ?
E

lle ne l'avait pas cru possible, elle ne l'avait pas même espéré, et pourtant, c'était arrivé, et alors que Geoffroy lui était revenu, Jocaste prenait conscience du vide qu'avait été son existence avant qu'elle ne retrouve son époux. C'était normal, sans doute, quand l'on considérait à quel point ses sentiments pour lui étaient restés inchangés. Elle avait même le sentiment de l'aimer plus fort encore qu'autrefois. Il était son tout, ils étaient les deux facettes d'une même pièce, complémentaires, et enfin, ils s'étaient retrouvés. Ces retrouvailles mettaient tout en perspective. Jocaste avait pris l'habitude de ne plus vivre que pour la famille royale, aujourd'hui, elle voulait de nouveau vivre pour elle, aussi, pour eux. Sans négliger sa place vis-à-vis de la Couronne, non, bien sûr, mais tout de même. Elle éprouvait des sentiments qu'elle avait fini par oublier, et la vie gagnait tout à coup en saveur... Oui, Jocaste était terriblement heureuse, plus qu'elle ne l'avait jamais été, heureuse comme elle n'aurait plus jamais cru l'être. Elle ne voyait pas ce qui pourrait entacher sa joie. Tout était, à ses yeux, à l'image de la perfection, si cette perfection devait bel et bien exister. Sa seule appréhension, la seule ombre au tableau, c'est qu'elle avait accordé à Geoffroy de retourner de l'autre côté de l'océan, pour y rassembler toutes ses affaires et repartir en bonne et due forme. Elle sentait bien que c'était important pour lui, alors elle n'allait pas l'empêcher... Mais elle craignait vraiment qu'il reparte et ne puisse plus revenir. Tout dépendrait, sans doute, de la conversation que son époux devait avoir avec le roi. Et au sujet du roi... Il frappa à sa porte tandis qu'elle triait les affaires dans son appartement, dans l'espoir que son mari puisse y loger (elle n'osait demander chambre plus grande pour accueillir son mari retrouvé, elle ne voulait pas en rajouter.

-Bonjour, Sire
, le salua Jocaste en s'inclinant face à sa majesté, avec toute la déférence qu'elle lui exprimait toujours. Bien sûr, affirma-t-elle alors, elle l'invita à prendre place sur l'une de ses chaises, pour faire preuve de toute l'hospitalité dont elle pouvait bien être capable dans la mesure de ses potentialités. Que puis-je pour vous ? demanda-t-elle ensuite.

Au fond, elle se doutait dors et déjà des motifs de sa visite, mais elle ne souhaitait pas s'avancer pour autant. Mais il semblait logique, vu les circonstances, qu'il souhaite lui parler de Geoffroy, et elle comptait bien répondre à toutes ses questions. Et plaider en faveur de son mari, bien sûr.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)   Mer 13 Sep - 22:23

En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ?

Jocaste, comme à son habitude, s'adressa à son roi avec une politesse immense, et qui n'était pour autant exagérée ou feinte. il savait bien qu'elle était sincère, que sa dévotion envers les Basiel était véritablement honnête. Elle les servait et les soutenait depuis de nombreuses années, maintenant, depuis le tout début de son règne. Il voulait croire qu'elle continuerait de bien le servir. Pour cela, il fallait s'assurer qu'elle soit particulièrement coopérative, il ne voulait pas en douter, mais qui sait si le retour de son mari n'allait pas changer la donne, n'allait pas altérer la situation. Pour cela, il n'y avait qu'une seule manière de le savoir, et il avait bien l'intention de percer cette incertitude à jour au détour de cette conversation. Le souverain de Féerie s'assit sur la chaise que lui proposa Jocaste. Les appartements de cette dernière étaient confortables et bien agencés, il y avait veillé, prendre place et s'installer n'était donc pas une sinécure, et c'était très bien comme cela, car il se pourrait que leur conversation dure un petit peu.


"Peut-être vous l'a-t-il appris, j'ai convoqué votre époux afin de parler un peu avec lui, mais avant cela, je pensais important de parler un peu avec vous."


Il était complètement honnête, il ne comptait pas dissimuler ses soupçons concernant Geoffroy Wincane. Il avait envie de lui faire confiance et de se dire qu'il pourrait faire de son retour un atout véritable, mais il n'était pas dans la nature d'Edgar de faire confiance trop aveuglément (même s'il s'était montré beaucoup trop laxiste avec certaines personnes sans s'en rendre compte encore, à commencer par Anthony... mais comment imaginer qu'il le trahirait après tant d'années ?).

"Comment l'avez-vous trouvé ?"
lui demanda-t-il en la toisant de ses yeux gris acier. "Vous a-t-il semblé différent ?"

Il avait disparu pendant des années, il avait dû s'adapter (au sens propre comme au figuré) au climat ennemi, il devait forcément en avoir gardé des séquelles, et on ne pouvait pas totalement occulter l'hypothèse qu'il se soit laissé embrigader par l'ennemi. Il avait été un excellent soldat, digne et loyal. Maintenant, il fallait s'assurer que c'était toujours le cas, que ça n'avait pas changé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 373
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)   Jeu 14 Sep - 17:56


En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ?
J

ocaste hocha doucement la tête quand le roi évoqua le fait qu'il avait convoqué Geoffroy afin qu'ils puissent discuter ensemble de son histoire et de ses motivations. Son époux lui en avait effectivement parlé, et elle considérait que c'était une excellente chose. Geoffroy avait eu l'intention, dans tous les cas, de parle à Edgar de manière à mettre au clair la situation et de montrer pattes blanches également. Elle se doutait qu'il y aurait une certaine réticence, une certaine défiance de la part du monarque, mais Jocaste était convaincue que son mari saurait bien rapidement la faire taire, et ce pour une raison évidente : il était sincère, elle se refusait de croire le contraire. Il n'avait pas choisi son destin, et il n'était que trop heureux d'avoir retrouvé Féerie (et de l'avoir retrouvée, elle, voulait-elle croire), en conséquence, hors de question pour elle de ne serait-ce que supposer que l'homme ait pu se jouer d'elle et avoir d'autres intentions. Il avait su la convaincre, elle était sûre et certaine qu'il saurait également convaincre Edgar. Edgar qui venait donc s'enquérir ici de ses impressions à elle concernant cette situation. Elle s'en sentait flattée. Elle appréciait qu'il veuille bien écouter son plaidoyer et l'imaginer suffisamment objectif pour en tenir compte. Il était évident qu'elle était de parti pris, Geoffroy était son mari... Mais justement, pour cette même raison, elle était aussi celle qui le connaissait le mieux.

-Différent, sans doute,
répondit-elle, qui voulait se montre parfaitement honnête envers Edgar, hors de question d'enjoliver les choses, mais elle considérait que, en l'état, elles ne pouvaient que plaider en faveur de l'homme qu'elle avait épousé. Nous avons tous changé, ces vingt dernières années, et je pense qu'il a traversé de nombreuses épreuves, certaines dont il n'a peut-être pas même osé me parler. Mais je suis convaincue du fait que sa loyauté envers Féerie et sa Couronne n'a jamais faibli, majesté. Elle refusait en tout cas de croire qu'il la manipule à ce point depuis son retour si ce n'était pas le cas. Elle croyait dans le discours qu'il lui avait tenu quand il l'avait retrouvée. Je sais, je ne suis sans doute pas la plus objective de ce royaume le concernant, admit-elle, mais je le connais. Je pense sincèrement que vous pouvez avoir confiance. Il n'a eu de cesse que de vouloir traverser l'océan pour retrouver nos terres. Après vingt ans, il n'a jamais cessé d'essayer.

Et à ses yeux, c'était tout de même une preuve plus que probante.
code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)   Dim 22 Oct - 19:43

En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ?

Jocaste confirma au roi que son époux avait changé, ce qui n'avait rien de très surprenant, car en même temps, tous avaient changé, Edgar lui-même n'avait plus rien à voir avec ce qu'il était à l'époque, il avait pris du gallon, il avait conquis la couronne, il avait gagné en autorité. C'était sûrement plus si Jocaste lui avait assuré qu'il n'avait pas changé d'un iota que le monarque se serait méfié. Maintenant, il fallait déterminer si ces changements jouaient en sa faveur ou pas, et pour cela, il comptait sur le jugement de la camériste de son épouse, en espérant que cette dernière ne se laisserait pas influencer par les souvenirs d'une idylle passée qui demandait peut-être à renaître. Selon elle, donc, il avait traversé de nombreuses épreuves, et il y avait de quoi. Il n'avait pas dû être simple d'être bloqué ainsi de l'autre côté de l'océan. Maintenant, il espérait qu'elle ne se soit pas laissée influencer par ses fréquentations su place. Jocaste était maligne, elle avait bien compris le sens de sa question. Et elle lui assurait donc la loyauté de son époux. Elle admettait ne pas être objective (et c'était bien la preuve qu'elle l'était sans doute plus qu'elle ne l'imaginait elle-même. Le roi savait que Jocaste n'était pas quelqu'un de naïf). Apparemment, il avait consacré toutes ces années à trouver un moyen de revenir, et si c'était vrai, c'était en effet admirable, et ça prouvait bien son attachement à sa mère patrie. Après, est-ce qu'on pouvait y croire vraiment ? Ce n'était pas dit... Il comptait malgré tout se fier au jugement de Jocaste. Elle lui laissait le bénéfice du doute.

"Si tout ceci est vrai, on ne peut nier que son attitude est ce qu'il y a de plus admirable."


Il le pensait réellement. Oui, c'était admirable et il deviendrait presque le symbole d'une dévotion à Féerie, si c'était bel et bien le cas, mais le roi restait sur sa réserve. Surtout avec tout ce qui se passait dernièrement. Il avait bien conscience du fait qu'il lui fallait demeurer sur le qui-vive, c'était même primordial.


"Vous a-t-il expliqué de quelle manière il est parvenu à passer la barrière ?"
demanda-t-il alors.

Il comptait bien poser la question aussi à Geoffroy au cours de leur entretien, mais il voulait déjà connaître son son de cloche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 373
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)   Lun 23 Oct - 21:24


En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ?
J

ocaste ne put s'empêcher d'approuver d'un hochement de tête quand le roi fit remarquer que si elle disait vrai, l'attitude de son époux était admirable. La suivante de la reine ne savait qu'être de cet avis, elle pensait exactement la même chose. Elle avait toujours su que son époux était un homme fort, courageux, brave, admirable, mais son attitude ne tendait qu'à le prouver davantage. Elle était fière de lui, heureuse qu'il ait consacré tant de temps, d'espoir et d'énergie pour la retrouver... Mais forcément, Edgar avait plus de réserves de son côté. Il utilisait le conditionnel, et elle comprenait parfaitement qu'elle le fasse, en réalité, c'était même plus que logique. Après tout, après tant d'années, il y avait de quoi se défier. Pourtant, Jocaste n'avait pas mis longtemps à croire aveuglément son époux. Il pouvait bien lui mentir, pourtant, mais elle avait l'intuition, la faiblesse peut-être, de croire que ses sentiments ne pouvaient pas mentir une seule seconde, et ils étaient inchangés. Il était resté loyal à la couronne, prêt à défendre Féerie. Elle le savait, elle le sentait, et personne ne pourrait l'en faire douter. De son côté, elle comptait bien tout faire pour convaincre Edgar de la bonne foi de Geoffroy. Et pour cette raison, elle allait répondre le plus précisément possible à la moindre de ses questions.

-Ainsi que je vous l'ai dit, il a fait de nombreuses tentatives au fil des ans, sans succès, la barrière l'empêchait de revenir. Puis... il n'y a plus eu de barrière. Elle marqua une légère pause, elle savait très bien ce que pouvait signifier cette réponse, et ça ne la rassurait pas. Je ne sais pas si la barrière a cédé temporairement, s'il y a eu une faille ou si elle s'est effondrée pour de bon, ce dont je suis sûre, c'est que Geoffroy n'a rien fait pour cela.

Il s'était trouvé au bon endroit au bon moment, c'était aussi simple que ça, simple et complexe à la fois, car même si elle dédouanait du mieux possible son époux, si la barrière avait cédé pour de bon, alors la situation était des plus dangereuses, et il fallait y remédier au plus vite. Elle comprenait les enjeux et les dangers, et si elle les comprenait, elle tenait d'autant plus à ce que son époux n'ait pas à être impliqué outre mesure par ça.
code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)   Sam 10 Fév - 23:31

En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ?

Edgar, face à une situation critique, devait prêter garde à tous les détails de l'affaire. L'un d'entre eux, peut-être, lui échappait encore mais ne le ferait plus s'il parvenait à discerner dans le discours de son interlocutrice un quelque chose capable de lui mettre la puce à l'oreille, de lui donner une meilleure idée de l'ampleur d'une situation qui de toute façon promettait d'être catastrophique. Mais Jocaste ne savait malheureusement pas grand-chose et donc ne savait pas grand-chose. C'était un subtil mélange de hasard et de chance qui avaient permis au mari de la servante d'Aurore de lui revenir entier, de passer la barrière, et lui-même ne savait rien de ce que ça pouvait bien signifier précisément. Il avait tenté, comme il tentait encore et toujours, et pour cette fois, eh bien... ça avait fonctionné, tout simplement. Tout simplement oui, mais rien n'était simple pour autant. Le roi espérait que son interlocutrice ait raison quand elle supposait que la faille était peut-être temporaire, que ce n'était qu'une faille qui tenait lieu d'exception à une règle bien instaurée, mais la coïncidence paraissait bien trop grande. Alors que Nathaniel, dans la nature, cherchait manifestement à lui nuire, voilà qu'on lui apprenait que la barrière entre les deux mondes avait cédé. Comment pourrait-il réellement croire qu'il ne s'agissait que d'une coïncidence, c'était forcément autre chose qui était derrière tout ça, il était sûr de ça, en tout cas.

"Ne vous inquiétez pas, je n'accuse votre époux de rien"
, affirma Edgar voyant  combien Jocaste cherchait à le défendre. C'était beau, tant de loyauté, après tout ce temps. Le roi espérait quand même qu'elle était méritée et que Jocaste ne se laissait pas abuser et et encore moins contrôlée par ses sentiments revenus en même temps que le mari disparu. Edgar ne commettrait pas la bêtise de ne pas se méfier au moins un peu de Geoffroy Wincane, mais il croyait quand même en la thèse du hasard. "Est-ce que d'autres personnes sont au courant ?" enchaîna-t-il.

Si la nouvelle devait se répandre comme une traînée de poudre, ils risquaient gros. C'était donc totalement inconcevable. Il fallait empêcher que la crise ne devienne incapable à juguler. Cette crise interne devait trouver sa résolution avant de s'ébruiter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 373
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)   Lun 12 Fév - 19:05


En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ?
J

ocaste esquissa un fin sourire à l'adresse du roi quand ce dernier la rassura, lui affirmant qu'il n'accusait son mari de rien. Elle avait envie de croire que c'était bel et bien la vérité, même si elle aurait parfaitement compris qu'il se méfie tout de même. C'était normal, même si Geoffroy avait été un soldat de la garde plus que loyal par le passé, ce passé remontait à une époque lointaine où Edgar n'était même pas roi alors, il aurait pu se passer mille et une chose de l'autre côté de l'océan, et remettre en cause la loyauté de cet homme, c'était tout simplement faire preuve de la plus légitime prudence. Seulement, Jocaste n'en était pas capable. Elle avait revu son époux, elle avait su. C'était aussi simple que cela. Dès l'instant où elle l'avait retrouvé, elle avait su que son amour pour elle autan que celui qu'il vouait à sa patrie étaient intacts. Elle se trompait peut-être, c'était même probable, en réalité, mais Jocaste, en dépit de son manque total d'objectivité, était prête à défendre son mari corps et âme pour prouver au monde entier sa bonne foi... et le roi ne lui en demandait pas tant. Même s'il ne manquait pas d'avoir de nombreuses questions à lui poser, et c'était plus que logique.

Il lui demanda, ainsi, si d'autres personnes étaient au courant : il n'avait pas à se montrer plus précis - au courant du fait que la barrière avait été abaissée. Elle fit non de la tête avant de se raviser. Geoffroy tout comme elle avait été discret. Ils avaient bien conscience tous deux qu'il serait bien trop dangereux d'ébruiter ce secret dont les conséquences pourraient être terribles, alors ils s'étaient tus, et Jocaste ne pensait pas que son époux ait fait le récit de sa vie de l'autre côté de l'océan à qui que ce soit d'autre qu'elle-même. Et si ça ne devait pas être le cas, c'était forcément à des personnes de confiance. Jocaste avait totalement foi en son époux.

-Son retour n'est pas passé inaperçu auprès des membres de la cour qui le connaissaient. Mais il n'a révélé à personne les circonstances de sa disparition et de son retour, je peux vous l'assurer.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)   Dim 18 Fév - 22:14

En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ?

En d'autres temps, Edgar n'aurait pas été alarmé par le fait que d'autres membres de la cour puissent être au courant de la situation, car il avait eu parfaitement confiance dans les personnes qui occupaient le château, mais ce n'était plus le cas, aujourd'hui. Aujourd'hui, il ne savait plus vraiment à qui il pouvait se fier. Il n'y avait qu'en son épouse qu'il avait une confiance pleine, entière et inaltérable, les autres... y compris la femme qu'il avait sous les yeux... c'était plus compliqué, les concernant. La loyauté de Jocaste n'avait jamais eu de failles, mais il y avait un début à tout, sans doute. Il suffisait de voir comment son fils se comportait à présent, alors qu'Edgar avait pensé que le jeune homme demeurerait dans son giron quoi qu'il en soit.

Mais effectivement, Geoffroy Wincane ne pouvait pas avoir rejoint la cour sans que certains de ses membres l'aient reconnu, et le roi, en dépit de sa défiance, n'allait tout de même pas le faire enfermer dans les appartements de Jocaste jusqu'à avoir le fin mot de l'affaire (même si c'était quelque part assez tentant tout de même). Il allait donc falloir combiner avec une rumeur qui pourrait se répandre et enfler. Mais tant que celle-ci ne dépassait pas le seul seuil de la cour, ils devraient s'en sortir malgré tout. Et si, en effet, Geoffroy n'avait rien dévoilé des circonstances de sa disparition, alors la crise pourrait être altérée. Maintenant, il fallait voir la situation dans l'état où elle était. L'effondrement de la barrière, c'était une information catastrophique. Mais si Geoffroy était bel et bien de leur côté, il saurait en tirer avantage.


"Je m'en assurerai par moi-même"
, affirma le roi dans un fin sourire, préférant quand même rester sur ses gardes. Il sentait que Jocaste était sincère. Mais il sentait aussi qu'elle était très amoureuse de son époux. Ce dévouement romantique était assez impressionnant et admirable, mais il fallait s'assurer qu'il ne soit pas en train d'aveugler complètement la servante d'Aurore. "Vous a-t-il parlé de sa vie de l'autre coté de l'océan ?"

Il était resté très longtemps, il s'y était forcément façonné une vie, avait forgé des liens, et c'était quelque chose qui pourrait bien l'éclairer sur où irait la loyauté de l'ancien membre de la garde royale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 373
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)   Lun 19 Fév - 19:34


En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ?
J

ocaste ne pouvait pas reprocher au roi de ne pas se fier à sa seule parole, il était même logique qu'il s'en méfie. Après tout, il était évident que même si elle était une des premières concernées par l'affaire, si ce n'est la principale concernée, et justement à cause de cela, elle n'était pas du tout objective. Elle ne pourrait pas avoir un regard fiable sur la situation. Elle croyait en Geoffroy, elle lui confierait sa vie les yeux fermés, mais elle comprenait bien que son interlocuteur se montre plus défiant. Cependant, elle voulait croire que Geoffroy, lui, saurait le convaincre, parce qu'il était de bonne foi et était vraiment dévoué à Féerie, au point de ne pas avoir oublié sa mère patrie même après deux décennies passées loin d'elle. Jocaste était impatiente que son époux passe cette épreuve des flammes.

Ainsi, ils n'auraient plu la moindre épée de Damoclès au-dessus de a tête, et ils pourraient repartir de zéro. La servante de la reine, en tout cas, y croyait dur comme fer. Jocaste n'argumenta pas, elle savait que sa parole n'aurait que peu de poids. Le roi devait se forger ses propres certitudes, et cela prouvait bien, aux yeux de Jocaste, qu'il était un homme juste auquel on pouvait se fier sans hésitation. Il était sage et avisé. Alors il s'entendrait avec Geoffroy. Lui aussi était sage et avisé. Il l'interrogea ensuite sur sa vie de l'autre côté de l'océan. C'était tout à fait normal, elle aussi s'était posée beaucoup de questions. Et en avait posé beaucoup. Les réponses avaient été évasives, elle n'avait pas grand-chose à en dire.

-Il vous en parlera sans doute mieux que moi,
affirma-t-elle après avoir hoché doucement la tête. Je ne sais pas grand-chose de sa vie là-bas, si ce n'est qu'elle a été pour lui très éprouvante.

Et quand elle affirmait cela, elle était convaincue de ne pas mentir. Elle se laissait peut-être aveugler par ses sentiments, mais elle était certaine de la bonne foi de son âme soeur. Là-bas, de l'autre côté de l'océan, il n'avait pas vécu, il avait survécu. Un peu comme elle, loin de lui, qui avait vécu dans la douleur, même si ça avait été plus simple pour lui que pour elle, sans doute, même si elle avait vécu dans un état de deuil constant. Mais maintenant, ils pouvaient reprendre le cours de leur vie.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 121
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)   Sam 24 Fév - 1:00

En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ?

La réponse de Jocaste en disait peu et long en même temps. Elle en disait peu, quelque part, car à son terme, le roi n'était pas beaucoup plus avancé concernant ce que Geoffroy avait vécu et expérimenté de l'autre côté de l'océan. Et elle en disait long à plus d'un titre, d'une part parce qu'il ne pensait pas que la servante de la reine minorait les faits quand elle assurait que l'expérience avait été très éprouvante pour son époux, d'autre part parce qu'il lui confirmait que Jocaste, en dépit de son extrême loyauté, n'avait pas pour elle ce que la situation exigeait d'objectivité pour s'assurer qu'elle ne se retourne pas contre eux, et donc contre tout le peuple de Féerie. Le monarque avait cependant quelque part de l'estime pour la faiblesse de son interlocutrice. Cette dernière était peut-être la personne la plus loyale qu'il ait été donné à Edgar de rencontrer, après Aurore, bien sûr. Loyale envers la Couronne autant qu'envers son époux. Edgar lui souhaitait que les deux ne finissent pas par rentrer en contradiction. Mais cela, ce serait à lui d'en juger, et il y comptait bien, au demeurant. Elle le disait elle-même, c'était Geoffroy qui serait le plus à même de répondre aux questions qu'il se posait. Et donc, il ne comptai pas lésiner sur l'interrogatoire.

"Je n'ai aucun doute à ce sujet"
, affirma-t-il, un fin sourire aux lèvres quand Jocaste assura que ce qu'elle savait pour sûr, c'est que la vie de l'autre côté de l'océan avait été éprouvante pour son époux.

Il avait plus de doute qu'il n'en assurait en réalité, mais ce n'était pas des doutes qu'il considérait nécessaire de communiquer à son interlocutrice, qui les avait peut-être aussi, d'ailleurs, sans les assumer, seulement. Que la vie soit éprouvante dans ce royaume laissé à l'abandon par ses soins, il y comptait bien, et il escomptait que ce soit le cas, car l'élément nouveau que représentait Geoffroy devait être de son côté de la barrière, et ravi de l'être, pour qu'il espère gardait un peu de son équilibe qui ne manquait pas de fragilité.


"Je ne vais pas vous importuner plus longtemps avec mes questions. Faites savoir à votre époux que je souhaite le voir au plus vite." Il marqua une pause. "Merci de votre loyauté. Cette qualité se fait trop rare dernièrement."

Sans en dire plus, il invita d'un geste Jocaste à partir. La conversation était close.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)   

Revenir en haut Aller en bas
 
En ces temps de trouble, à qui peut-on encore faire confiance ? (pv Jocaste)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CASSYOPEE ▬ "Quel est le plus grand navigateur de tous les temps?" - "Euh... Internet Explorer?"
» Question Fimo
» Même en hiver, il peut faire chaud. [Pv.Trystan]
» Changement de tapisseries
» Sadaka D.Lantern [Terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: Le grand château :: Les appartements royaux-