Partagez | 
 

 Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 989
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Sam 2 Sep - 9:58


Nos héros finissent toujours par nous décevoir
M

inati était ressortie bouleversée de sa conversation avec Cllifford dans les cachots. Elle n’avait pas voulu en montrer quoi que ce soit en sa présence (encore qu’elle ne pensait pas avoir été particulièrement convaincante), mais toutes ces histoires, les propos qu’avait tenu cet homme infréquentable et dangereux, l’avaient remuée. Elle ne pouvait s’empêcher d’envisager la déplaisante hypothèse que le prisonnier ait bel et bien dit vrai. Il se pouvait en effet que Gorav ne soit pas exactement l’homme qu’elle pensait, non pas le sauveur qui, au péril de sa vie, l’avait préservée d’un sort terrible mais un homme qui avait abusé de sa confiance et de sa crédulité pour se jouer d’elle et se faire bien voir à ses yeux. Gorav était-il vraiment de connivence avec Clifford. La princesse avait toujours la faiblesse de vouloir croire que non, et elle privilégierait toujours la parole du serviteur de son père à celle du brigand qui l’avait enlevée, mais le doute était là, et il était difficile à supporter. Est-ce que c’était si improbable, après tout ? Minati ne le pensait pas, malheureusement. Après tout, il connaissait le monde du dehors et sa misère, il les lui avait montrés. Et il avait appris à vivre dans ce climat hostie. Alors à la vérité, il se pouvait bien qu’il ait dû fréquenter d’ignobles personnages comme pouvait l’être Clifford à ses yeux. Mais quand bien même elle admettrait que Clifford et lui étaient de connivence, il n’aurait pas osé lui faire ça, pas vrai ? Elle ne voulait pas reconnaître qu’il puisse lui avoir menti, pas plus que le fait qu’elle était quelqu’un de très influençable, de très impressionnable, une cible facile, en fait. Etait-ce cela qu’il voyait en elle ? C’était cela qu’elle craignait le plus d’entendre et de découvrir en réalité.

Minati pouvait se montrer sacrément naive en certaines occasions, la faute à une éducation permissive qui lui avait tout accordé et l’avait surprotégée, mais elle savait bien que le béguin qu’elle avait pour Gorav n’avait aucune chance d’être réciproque. Mais malgré tout, elle avait espéré compter pour lui, juste d’une autre manière. Fallait-il qu’elle admettre s’être trompée, que cet homme qu’elle avait présenté comme son sauveur à son père soit en vérité un charlatan. Fallait-il qu’elle admette que ses premiers émois sentimentaux s’étaient portés sur le pire objet possible ? Ce serait bien difficile à admettre, et elle ne s’y sentait pas prête le moins du monde, mais elle ne pouvait pas prétendre pour autant qu’il s’agisse là d’un cas de figure si improbable. Et bien évidemment, ça l’agaçait plus que profondément. Dans tous les cas, elle était décidée à connaitre le fin mot de cette histoire, et c’était à ce titre qu’elle avait parcouru les couloirs du palais royal jusqu’à trouver l’homme à qui elle voulait se confronter. Elle avait la gorge nouée, le cœur serré, quand elle le trouva enfin. Elle qui ne manquait ni de culot ni de confiance en elle en temps normal se sentait cette fois diminuée.

-Gorav,
dit-elle alors plus froidement que d’ordinaire. Je voudrais m’entretenir avec toi.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 877
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Mar 17 Oct - 13:33

Une bonne coïncidence.
Servir le sultan, ça n’avait définitivement rien de reluisant. Ce n’était pas pour le métier que Gorav avait tenu à ce point à redevenir de nouveau le serviteur de l’homme, certainement pas pour l’homme non plus. Ce dernier était un type imbuvable. Pour le moment, Gorav faisait bonne figure parce qu’il savait malheureusement que le moindre faux pas risquait de l’envoyer de nouveau dans la rue. Même s’il avait sauvé Minati – enfin, sauvé, c’était un grand mot – il n’était pas complètement immunisé. Il n’avait donc aucune envie de voir le sultan décider de le renvoyer encore une fois, parce qu’il aurait fait un léger faux pas. Il se tenait complètement à carreau, prenant sur lui par moment, se rattachant seulement à l’idée que bientôt, cet homme n’allait plus se trouver sur le trône. Qu’un jour, quelqu’un d’autre allait se trouver à sa place et que ça allait donc être une bien meilleure chose. Qui ? Il n’en savait rien, mais ça ne pouvait quand même pas être pire.

Pour autant, malgré le fait qu’il se tenait le plus possible à cet idée, Gorav devait bien avouer que c’était un exercice particulièrement difficile pour lui. Il ne supportait pas ce sultan, il ne supportait pas la moindre demande de cet homme. Mais il le faisait quand même. Il venait de faire deux fois l’allée retour entre les cuisines et les appartements du sultan, afin de le servir, parce que monsieur n’était pas satisfait de ce qu’on lui avait préparé. Et dire que certain donnerait tout pour avoir cette nourriture dans leur assiette, même une infime partie. Et cet homme se permettait de se montrer pointilleux comme ça, égoïste et surtout capricieux. Enfin, ce dernier était maintenant satisfait et Gorav arpentait les couloirs pour continuer de faire comme il le fallait son travail de serviteur. Ce fut à ce moment-là que Minati vint le trouver. Et dès qu’elle le salua, Gorav remarqua une énorme différence avec la manière dont elle avait de lui parler normalement. Bien sûr qu’il avait conscience du béguin de la jeune princesse pour lui et il ne pouvait pas entièrement nier qu’il en jouait un peu. Mais là, tout de suite, elle lui parla si froidement qu’il eut un peu le sentiment de ne pas avoir la même personne sous les yeux.

« Bien sûr Princesse. » Lui dit-il comme si de rien n’était. « Que puis-je faire pour vous ? »

Il n’avait aucune raison de lui refuser quoi que ce soit dans tous les cas, mais de toute façon en cet instant précis Gorav avait surtout envie de savoir ce qui traversait l’esprit de la princesse. Ce n’était peut-être rien du tout, peut-être qu’il se faisait des films aussi, mais quand même. Jamais encore elle ne lui avait parlé aussi froidement et ça ne lui disait rien qui vaille. Même s’il n’était évidemment pas envisageable de sa part qu’il puisse répondre au béguin de la princesse, il ne pouvait pas nier qu’il était quand même attaché à elle.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 989
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Mar 17 Oct - 17:55


Nos héros finissent toujours par nous décevoir
G

orav faisait comme si de rien n'était. C'était normal, il n'avait pas la moindre raison de savoir ce qu'elle pouvait bien lui reprocher. Ca ne l'empêchait pas, malgré tout, de l'agacer sincèrement. Le ton qu'il employait toujours à son adresse, agréable et révérencieux, l'était à présent beaucoup moins pour elle, parce qu'elle se demandait à présent s'il n'était pas complètement feint. Est-ce qu'il jouait la comédie avec elle ? Est-ce qu'il campait le rôle du chevalier servant chaque fois qu'il la voyait alors qu'en vérité il s'en moquait complètement. Forcément, maintenant, elle se posait la question. Il n'y avait qu'un seul moyen de le savoir dans tous les cas, et Minati en avait bien conscience, c'était pour cette raison qu'ils étaient là, pour confirmer ou démonter les propos de Clifford. Il n'y a pas si longtemps, la question ne se serait même pas posé pou la princesse, elle aurait refusé d'écouter Clifford et cru aveuglément en Gorav. Elle voulait encore le faire, d'ailleurs, mais c'est un fait, sa conversation avec le brigand l'avait remuée et l'avait fait réfléchir. Maintenant, il ne restait plus qu'à mettre son interlocuteur devant le fait accompli et d'entendre ce qu'il pourrait bien avoir à dire pour sa défense. Elle avait envie de croire en lui, mais ce n'était pas simple, et si elle découvrait qu'il lui avait menti, qu'il ne l'avait pas exactement sauvée comme elle l'avait cru, elle ne savait vraiment pas comment elle réagirait. Un mythe était en passe de s'effondrer. Elle n'était pas prête. Mais en même temps, elle ne voulait pas remettre cette confrontation à plus tard. Il fallait qu'elle sache.

-J'ai revu Clifford
, lui apprit-elle donc d'entrée de jeu. Elle passa sous silence les circonstances de leur entrevue, le fait qu'il l'avait fait appeler dans les geôles du palais où il croupissait alors (et où il ne croupissait peut-être plus - elle n'avait pas eu la force de s'interroger sur son sort. Est-ce qu'il était encore emprisonné ? S'était-il enfui ? L'avait-on mis à mort ? En fin de compte, il préférait ne pas savoir. Il m'a parlé de vous... Elle resta volontairement imprécise, elle ne voulait pas lui donner trop de détails, elle lui laissait la possibilité de lui donner sa propre interprétation des faits. Avec un peu de chance, il ne comprendrait pas, ou il aurait de bonnes excuses. Dans tous les cas, elle espérait qu'il ne la prendrait pas pour une idiote, pas encore plus, en tout cas. Je crois que vous avez des choses à me dire, affirma-t-elle alors en croisant les bras.

Et en effet, c'était ce qu'elle pensait, mais elle n'était pas sûre de vouloir qu'il ait des choses à lui dire en effet.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 877
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Sam 9 Déc - 0:14

Une bonne coïncidence.
Gorav comprenait bien que Minati avait quelque chose à lui dire et que cette chose lui tenait à cœur, ou la mettait suffisamment en rogne pour qu’elle lui parle de cette manière. La jeune femme ne lui parlait jamais sur son ton, et c’était bien pour cette raison que le serviteur du sultan se posait des questions. Des questions, il allait encore plus s’en poser quand elle reprit la parole. Gorav ne put s’empêcher de sentir une pointe de tension quand elle affirma qu’elle avait parlé de nouveau à Clifford. C’était justement ce qu’il ne voulait pas. Le jeune homme n’avait aucune envie que Minati revoit son « camarade » parce qu’il ne pouvait que craindre qu’il lui arrive quelque chose. Non pas qu’il ose croire que Clifford allait s’en prendre à Minati, mais c’était simplement qu’il n’aimait pas l’idée qu’elle le revoit. Et il avait de bonnes raisons en soit, puisqu’en prime, la jeune femme lui appris que Clifford lui avait parlé de lui.

Vraiment ? Gorav ne savait pas du tout comment prendre la nouvelle. Il avait confiance en Clifford quand même, il n’avait pas envie de croire que le jeune homme l’avait vendu. Parce que forcément, il y avait des choses qu’il n’avait pas dit à Minati, dans le but de se servir d’elle afin d’entrer de nouveau dans le palais. C’était sans doute ça non ? Ou alors, le fait que Clifford ait pu mentionner qu’ils travaillaient ensemble, que par moment ils se donnaient des coups de main ? Gorav n’en savait rien, il n’avait en fait pas envie de savoir ce qu’il lui avait dit, mais il ne pouvait pas ignorer le fait que la princesse avait eu cette conversation avec son « camarade ». Minati lui affirma alors qu’il avait quelque chose à lui dire donc, et Gorav se sentait quand même sacrément mis au pied du mur. Il n’aimait pas ça. Il n’avait aucune idée de ce que Clifford avait pu dire à la princesse, il n’avait donc aucune envie de faire une bourde et en dire trop. Il ne voulait pas lui révéler quelque chose qu’elle ignorait encore, ça ne serait pas du tout dans son intérêt.

« Que vous a-t-il dit exactement à mon sujet ? »

Demanda-t-il en tentant de garder contenance. Il se doutait que ça n’allait pas lui plaire, parce que le jeune homme n’allait pas dans le sens de la princesse et que celle-ci n’appréciait pas quand on n’allait pas dans son sens. Sauf qu’il ne voulait pas prendre le risque de trop dévoiler et il avait besoin de savoir ce que Minati savait exactement. Ce que Clifford avait pu lui raconter. Parce que ce n’était pas la même chose si Clifford avait affirmé à la princesse qu’ils se connaissaient, qu’ils faisaient par moment affaire l’un et l’autre, ou s’il avait parlé du fait qu’il n’avait pas réellement eu du mal à la sortir des griffes du trafiquant, puisqu’ils se connaissaient bien et qu’ils avaient passé un marché ensemble.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 989
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Dim 10 Déc - 17:39


Nos héros finissent toujours par nous décevoir
M

inati aurait voulu que son interlocuteur se défende à corps et à cri des accusations que la jeune princesse faisait peser sur lui, même si celles-ci étaient implicites et n'avaient pas encore été exprimées clairement, elle aurait voulu le voir clamer son innocence avec la verve de l'homme d'importance qu'il savait être à ses yeux même s'il lui était, techniquement, hiérarchiquement supérieur. Mais outre le fait que cette attitude aurait été plus suspecte qu'aucune autre. Elle devait se contenter d'une autre réponse, qui elle n'avait absolument rien d'un démenti, bien au contraire. Même si ce n'avait rien d'un aveu non plus. Il demanda simplement ce que Clifford avait dit sur lui, et quelque part, Minati répugnait à lui répondre. A ses yeux, ce serait déjà lui accorder une faveur qu'il ne méritait peut-être plus du tout, car lui laisser le soin d'apprendre d'elle ce que Clifford lui avait révélé, c'était lui laisser l'occasion de trouver une parade. Est-ce qu'il serait sincère ? Est-ce qu'il aurait une bonne excuse ? Ou bien se contenterait-il tout simplement d'exprimer les choses comme elles s'étaient passées, sans forme et sans scrupule ? Ce dernier cas de figure lui faisait bien évidemment plus peur que n'importe quel autre, mais elle n'allait pas pouvoir y faire grand-chose, malheureusement. Les bras croisé, comme à chaque fois qu'elle était contrariée, elle risqua une réponse.

-Comme si vous ne le saviez pas...

Elle aimerait à ne pas avoir à forcer cette conversation, elle voudrait que les réponses viennent spontanément à Clifford, et qu'elles ne ternissent pas l'image de chevalier servant qu'elle s'était faite de lui. Mais elle n'espérait que trop, bien évidemment, et cela ne pouvait pas fonctionner ainsi qu'elle le souhaitait. Si elle ne le mettait pas face au fait accompli, ses doutes resteraient toujours des doutes, et allaient forcément la ronger. Elle le voyait déjà, elle n'était plus capable de regarder Gorav de la même manière, est-ce que ça ne voulait pas tout dire, en soi ? Si, bien sûr que ça voulait tout dire... Enfin, elle allait donc accepter de se montrer plus claire, même si elle n'était vraiment pas convaincue du fait que cela doive jouer à son avantage, il était même évident qu'il n'en serait rien en réalité, à son grand dam.

-Il a dit que c'était lui qui était venu vous chercher, sans quoi jamais vous ne seriez venu me libérer.

Elle sentit son coeur se serrer en prononçant ces mots. Si elle savait bien que ses sentiments adolescents ne seraient jamais partagés, elle avait au moins cru que Gorav tenait suffisamment à elle pour vouloir la sauver de toutes les situations les plus terribles où elle pouvait se trouver. Manifestement, elle s'était trompée.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 877
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Sam 3 Fév - 21:27

Une bonne coïncidence.
Gorav espérait vraiment Clifford n’était pas entré trop dans les détails en parlant à Minati, quand bien même le jeune homme savait déjà que la situation était quand même particulière rien que parce que son ami avait parlé à la princesse. Gorav osait croire que ce dernier ne l’aurait pas complètement vendu, mais en même temps… il comprenait bien qu’il y avait quand même un souci, la jeune femme ne s’adressait jamais à lui de cette manière. Elle souligna donc qu’il ne pouvait pas ignorer ce que Clifford lui avait dit… ça ne sentait réellement pas bon. Minati précisa alors que Clifford lui avait donc dit qu’il était venu le chercher et que sans cela, il ne serait jamais venu la libérer. Gorav comprenait bien pourquoi Minati se sentait à ce point bouleversée et qu’elle soit en colère contre lui. Puisqu’en apprenant cela, elle ne pouvait qu’être déçu de lui et ce n’était pas forcément pour arranger ses affaires. Mais ce n’était pas vraiment ce qui le dérangeait le plus, malheureusement, mais plus le fait que la princesse avait une vision bien différente de lui à présent.

« Il n’a pas entièrement tort dans ses propos. » Dit-il dans le but de se défendre, même si ça ne se voyait pas forcément tout de suite. Il pouvait très bien crier haut et fort que Clifford mentait et qu’il ne fallait pas faire confiance un criminel comme lui. Gorav osait croire quand même que la princesse pouvait décider de le croire, qu’elle considèrerait que sa parole valait mieux que cet homme. Sauf que Gorav se doutait qu’il ne pouvait pas forcément s’en sortir comme ça non plus. « Je ne savais pas que vous aviez disparu. » Dit-il alors, se montrant parfaitement honnête (parce qu’en cet instant précis, il n’y avait sans doute que la sincérité qui pouvait réellement le sauver). Et il était vrai que Gorav ne pouvait pas savoir que la princesse avait disparu quand même à ce moment-là. « C’est en croisant Clifford que j’ai découvert qu’il vous avait enlevé. » Il espérait qu’il ne s’enfonçait pas trop quand même. « Mais dès lors que j’ai découvert que vous étiez entre ses mains, j’ai tout fait pour vous sortir de là. »

Le jeune homme ne mentait pas après tout en disant cela, même s’il enjolivait peut-être un peu plus la vérité encore une fois. Parce qu’évidemment, il ne pouvait pas nier le fait qu’il avait eu de « mauvaises » intentions quand il avait sortie Minati des griffes de Clifford. Mais il n’aurait quand même pas pu la laisser là, il n’aurait pas pu faire autrement que de la sortir de là. Mais évidemment, il était évident que Gorav avait quand même largement profité du fait de pouvoir retrouver une place dans le palais et cette place, il comptait bien la mettre en profit. Gorav hésita à ajouter quelque chose d’autre, mais en même temps le serviteur du sultan ne savait pas exactement s’il n’envenimerait pas la situation.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 989
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Sam 3 Fév - 22:11


Nos héros finissent toujours par nous décevoir
M

inati se doutait bien que la situation n'allait pas du tout être pour lui plaire, et que la vérité, elle la connaissait, il fallait juste qu'elle la tolère et qu'elle fasse avec. La jeune femme, malgré tout, n'appréciait pas d'entendre Gorav affirmer que Clifford n'avait pas tout à fait menti. Et c'était d'autant plus déplaisant à entendre qu'elle était convaincue que son interlocuteur minimisait la situation, qu'il essayait de se faire passer pour le héros malgré tout en usant de la réalité à sa sauce. Les dents serrées, elle peinait à supporter la situation, à supporter les mots qui s'échappaient des lèvres de son interlocuteur, ils étaient chacun comme de nouveaux coups de poignards dans un corps d'adolescent qui connaissait peut-être son premier chagrin d'amour. Oui, elle n'attendait rien de Gorav, elle savait bien qu'elle était trop jeune et qu'un univers tout entier les séparait, mais quand même, elle avait du mal à le déloger de son piédestal. Elle était amoureuse, et on lui avait piétiné le coeur. Et maintenant, quoi qu'il dise, ce serait du venin, tout simplement.

Il ne savait pas qu'elle avait disparu. Ca, elle pouvait l'entendre. Il ne vivait plus au palais, et par ailleurs, il ne s'était pas écoulé longtemps avant qu'il ne vienne la secourir, alors c'était logique. Ce qu'elle aimait moins entendre, en revanche, c'était le fait que Gorav connaissait bien Clifford, suffisamment pour que ce dernier se confie à lui. Alors forcément, elle se posait de nombreuses questions. Et elle n'avait pas beaucoup de réponses, en revanche. Ou aucune qui lui plaise réellement en tout cas. Elle ne se sentait pas à l'aise avec tout cela, et en même temps, elle voulait aller jusqu'au bout de la situation.

-Ce n'est pas vraiment ce qu'il m'a laissé entendre,
répliqua-t-elle quand Gorav affirma que dès l'instant où il avait su le sort qu'elle rencontrait, il avait fait des pieds et des mains pour la sortir de là. Il m'a plutôt fait comprendre, qu'il vous a conduit à moi pour me ramener au palais. Vous n'avez pas dû faire d'efforts particuliers pour me sauver. Elle marqua une pause. Vous m'avez menti. Nouvelle pause. Et puis, comment vous pouvez être ami avec un type pareil ?

Même si elle avait accepté d'entendre ce que son interlocuteur avait à lui dire, ce n'était pas pour autant qu'elle avait la moindre affection pour lui, bien au contraire, même. Ce type était malsain, désagréable, une mauvaise personne, en somme, et il était hors de question pour la jeune femme de lui accordait le moindre crédit ou la moindre sympathie. Alors, pour la peine, elle ne voulait pas comprendre ce qui pouvait pousser celui pour qui elle avait eu autrefois tant d'estime, à le côtoyer.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 877
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Mer 4 Avr - 19:42

Une bonne coïncidence.
Gorav se retrouvait en quelque sorte dans la pire situation qu’il n’aurait pu envisager en cet instant précis, puisqu’il voyait bien que la princesse était touchée par ce qu’elle venait de découvrir. Gorav retenait sérieusement Clifford, sur les raisons qui l’avait poussé à avouer la vérité à la princesse. En un sens, il se doutait qu’il avait peut-être cherché à s’en sortir, mais il n’appréciait pas ce genre de couteau dans le dos. Ce n’était pas grand-chose en soit mais… si Minati demandait à son père de le renvoyer, Gorav ne ferait pas long feu dans l’enceinte du palais. Et ce n’était pas du tout pour arranger ses futurs projets, évidemment, lui qui avait été bien heureux de pouvoir retrouver sa place dans le palais. Bon, il n’avait pas manqué de se servir de la princesse, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il avait vraiment eu envie de la protéger, de la sauver. Mais elle n’y croyait plus à présent, tout cela à cause de Clifford.

Minati affirma donc que Clifford n’avait pas laissé entendre qu’il se soit réellement donné beaucoup de mal pour la sortir de là. En un sens, son ami – s’il pouvait encore le considérer comme ça – n’avait pas si tort que cela, mais quand même. Ce n’était pas comme si ce dernier lui avait mis Minati dans les mains pour la ramener chez elle, c’était lui qui lui avait apporté une solution pour se débarrasser de la princesse sans avoir de souci. Et c’était ainsi qu’il le remerciait. La prochaine fois, il était évident que Clifford allait devoir se débrouiller seul. Et maintenant, Gorav se posait la même question que Minati. Comment pouvait-il être ami avec Clifford.

« Je me demande en effet. »
Dit-il alors, sans répondre à la question de son interlocutrice. En grande partie parce qu’il ne pouvait pas nier qu’il n’avait pas envie d’y répondre. Le serviteur du sultan se doutait que quoi qu’il allait bien pouvoir dire, Minati allait douter de lui à présent. Il aimerait bien que ça ne soit pas le cas, mais Gorav ne se faisait pas d’illusion. Si elle doutait de lui maintenant, c’était bien qu’elle avait déjà fait un chemin de réflexion qui n’était pas du tout dans son intérêt. « Et donc vous préférez vous fier à la parole d’un homme comme ça, plutôt qu’à la mienne ? »

Demanda-t-il tout de même, un peu en dernière espoir. Il n’avait pas envie de perdre la confiance de Minati et pas seulement parce que ça pouvait lui être utile d’avoir la princesse de son côté, mais aussi parce qu’il s’était pris d’affection pour lui. Mais visiblement ça ne suffisait pas. Elle ne croyait pas qu’il ait pu avoir simplement envie de la sauver. Du moins, elle ne le croyait plus. Ou en tout cas, elle se rendait compte qu’il n’avait pas été un chevalier servant comme elle avait cru, comme il n’avait pas manqué de lui laisser croire… parce que ça arrangeait bien ses afaire sen effet.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 989
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Mer 4 Avr - 20:06


Nos héros finissent toujours par nous décevoir
M

inati ne releva pas la remarque de son interlocuteur quand ce dernier observa lui aussi qu'il ne savait pas réellement pourquoi il avait Clifford pour ami, en tout cas pour fréquentation (ce qui était quelque part la preuve du lien qui les unissait, s'il en fallait encore). Elle ne savait pas trop pourquoi il prononçait ces mots, si c'était pour se la mettre dans la poche ou si c'était parce que c'était une réflexion qu'il se faisait à lui-même parce que Clifford lavait trahi... mais elle choisissait de s'en moquer. Les deux hommes pourraient bien régler leurs contentieux entre eux. Minati, comme bien souvent, ne se souciait que d'elle-même et du sentiment profond d'avoir été dupé qu'elle ressentait présentement. Un sentiment rude, complexe, désagréable. Et un sentiment contre lequel elle n'arrivait pas à lutter. Elle attendait de cette conversation qu'elle mette les choses au clair, qu'elle lui permette de se sentir plus sereine. Mais ce n'était pas du tout de cette manière que les choses se profilaient, en cet instant précis. Là, elle se sentait juste totalement démunie et perdue, et les propos de son interlocuteur n'aidaient en rien. La princesse aimait les situations claires, nettes et précises, qui ne toléraient aucune équivoque, et là, maintenant, tout de suite, c'était le chaos le plus total dans ses pensées...

-Je ne me fie plus à personne
, répliqua-t-elle, catégorique. Elle avait le sentiment que Gorav essayait de l'endormir, et elle n'aimait pas ça. Elle était influençable, c'était évident, mais elle savait quand même faire la part des choses quand il le fallait. Je sais que Clifford est un sale type qui mériterait bien pire que la prison, mais tu ne peux pas me dire maintenant qu'il m'a menée en bateau alors que tu as toi-même avoué qu'il ne m'a pas totalement menti. Elle marqua une pause, considéra son interlocuteur du regard, le fusillant d'un oeil sévère. Je n'ai plus confiance en toi, c'est tout.

Elle était déçue, voilà, c'était le mot qui convenait. Sa déception était grande et profonde, réellement. Elle n'avait pas l'intention de tourner le dos à Gorav, parce qu'une part d'elle avait encore envie de le voir comme son sauveur et son chevalier servant... Elle avait envie qu'il lui prouve être capable de tenir ce rôle. Mais cela n'ôtait rien au fait que sa confiance avait été pour le moins ébranlée. Il allait falloir qu'il réussisse à la convaincre qu'il était de son côté, qu'il n'avait pas l'intention de la trahir, ou de lui mentir de nouveau. Et qu'elle avait eu vraiment raison de le réintégrer au palais du sultan. Elle n'avait pas l'intention d'en parler à son père... mais elle espérait que ce n'était pas une erreur.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 877
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Mer 30 Mai - 15:41

Une bonne coïncidence.
Les mots de la princesse étaient clairs et nets. Gorav n’était pas réellement surpris, parce qu’il savait que son interlocutrice avait le tempérament suffisant pour être particulièrement bornée. Le serviteur du sultan se doutait que la jeune fille devait être déçu par son comportement, par les choses qu’elle avait découvertes (ou qu’elle croyait avoir découvert, franchement, Gorav allait avoir besoin de discuter avec Clifford là). Minati affirmait qu’elle ne se fiait plus à personne. En un sens, c’était sans doute une bonne chose, parce qu’il était évident que la princesse se fiait trop aux autres. Elle ne se rendait pas compte que dans ce monde, il y avait des horreurs, qu’il y avait des personnes capables de manipuler les autres. Lui le premier, Clifford également et sans que Gorav ne le sache exactement, il s’avérait que la prochaine épouse du sultan faisait parti de ce lot aussi. Autant dire que Minati devait se méfier des autres, mais qu’elle ne le faisait pas assez. Allait-elle le faire plus à présent ? Si cette histoire pouvait servir à quelque chose, autant que ça serve à ça. Même si Gorav n’appréciait vraiment pas d’entendre son interlocutrice affirmer qu’elle ne se fiait plus à personne à cause de lui, l’entendre lui parler de la sorte. L’entendre affirmer, si durement, qu’elle n’avait plus confiance en lui.

En réalité, le serviteur s’y attendait quand même un peu, parce qu’il savait qu’à un moment donné, son interlocutrice n’allait clairement pas apprécier ce qu’il était en train de faire. Il cherchait tout de même à faire tomber le sultan, à se venger de ce qu’il avait fait et il aidait des personnes qui n’avaient pas du tout de bonnes intentions. Gorav savait qu’au bout du compte, Minati allait être déçue, qu’elle allait voir la réalité et qu’elle allait le détester. Il s’y préparait, mais c’était tout de même un peu trop tôt.

« J’ai dit qu’il n’avait pas totalement menti. Il est vrai qu’il m’a guidé jusqu’à vous, qu’il m’a informé qu’il avait enlevé la princesse. »
Il n’avait pas dû braver de nombreuses épreuves afin d’arriver auprès de Minati en effet, il n’avait pas du combattre il ne savait quels supplices pour arriver jusqu’à elle… il n’avait rien d’un chevalier servant comme elle s’était mis en tête, sans qu’il ne cherche à l’en empêcher. Et effectivement, il avait vu dans ce sauvetage une opportunité de se rapprocher de nouveau du sultan. Mais même sans cela… il n’aurait pu la laisser là. « Mais pensez vous qu’il avait l’intention de vous laisser partir comme ça, alors que vous saviez qui il était ? C’est moi qui ait réussi à le convaincre de ne pas simplement vous jeter dans l’océan pour se débarrasser de vous et vous ramener auprès de votre père. » Le serviteur marqua une pause avant de reprendre. « Je comprends que vous n’aillez plus confiance en moi. Mais je vous assure que je souhaite simplement vous protéger. »

Ou presque, mais Gorav n’allait pas entrer dans les détails.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 989
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Mer 30 Mai - 17:34


Nos héros finissent toujours par nous décevoir
M

inati n'était pas sûre de vouloir entendre les explications de son interlocuteur. Alors si, quelque part, elle les attendait un peu, parce qu'elle voudrait qu'une réponse miracle sache justifier le moindre de ses actes et le remette sur le piédestal duquel il avait été délogé, mais en même temps, justement, elle ne voulait pas qu'il parvienne à le retrouver si facilement, ce piédestal. Elle estimerait que ce serait injuste que de le laisser s'en tirer à si bon compte, peu importe les excuses qu'il pourrait lui donner. Elle avait affirmé ne plus lui faire confiance, et ce n'étaient pas des paroles en l'air, ça non, c'était bel et bien le cas. Le sentiment de trahison était bien trop fort, bien trop intense... Elle serra les dents quand Gorav reconnut de vive voix que c'était bien Clifford qui l'avait mené à elle. L'air de rien, et même si elle avait su s'en convaincre, c'était plus désagréable encore de l'entendre de la bouche de celui qu'elle avait pris à tort pour son chevalier servant. Quelle erreur de sa part ! Il n'était pas ce beau prince en armure qui avait pourfendu tous les dangers pour la libérer du joug d'un vilain méchant, il était l'associé du vilain méchant qui avait profité des circonstances pour se faire mousser, tout simplement.

Bon, d'accord, peut-être qu'elle pouvait concevoir le fait que, en effet, ce soit Gorav qui ait insisté pour la libérer alors que Clifford n'était pas de cet avis, mais honnêtement, elle ne parvenait pas à faire autrement que d'en douter. Après tout, saurait-on le lui reprocher ? Elle savait de source sûre qu'il lui avait menti, tolérer de considérer quoi que ce soit qui sorte de sa bouche puisse être la vérité, c'était maintenant faire acte de faiblesse, et après ce qu'elle considérait comme étant l'humiliation qu'elle avait subie, elle ne pouvait bien sûr pas se le permettre. Elle devait rester forte, elle devait rester froide, et même si, quelque part, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir un certain pincement au coeur. Quoi qu'elle dise et quoi qu'elle fasse, elle continuerait sans doute d'espérer un peu après lui et après son dévouement, mais elle n'avait pas la moindre intention de lui laisser l'occasion de le voir.

-Je n'ai pas envie d'entendre vos excuses
, s'obstina-t-elle à affirmer, quand bien même c'était faire preuve par là d'une certaine hypocrisie... car elle en avait envie, mais les accepter, en revanche, n'était pas le moins du monde envisageable. Vous donnez pas ce mal, je compte rien dire à mon père, de toute façon.

Des fois que ce soit ça qui l'angoisse, la peur de perdre sa place. Ce qu'elle estimait malheureusement très probable.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les masques finissent toujours par tomber (PV Capucine) | abandonné, dortoir des acteurs.
» Du sang de la rivière
» [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques
» Kim So Yeon ♥ Les masques finissent toujours pas tomber!
» " Le Roi et le Pion finissent toujours dans la même boîte "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le royaume du bout de l'océan :: Le palais de Barbãda-