Partagez | 
 

 Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 929
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Sam 2 Sep - 9:58


Nos héros finissent toujours par nous décevoir
M

inati était ressortie bouleversée de sa conversation avec Cllifford dans les cachots. Elle n’avait pas voulu en montrer quoi que ce soit en sa présence (encore qu’elle ne pensait pas avoir été particulièrement convaincante), mais toutes ces histoires, les propos qu’avait tenu cet homme infréquentable et dangereux, l’avaient remuée. Elle ne pouvait s’empêcher d’envisager la déplaisante hypothèse que le prisonnier ait bel et bien dit vrai. Il se pouvait en effet que Gorav ne soit pas exactement l’homme qu’elle pensait, non pas le sauveur qui, au péril de sa vie, l’avait préservée d’un sort terrible mais un homme qui avait abusé de sa confiance et de sa crédulité pour se jouer d’elle et se faire bien voir à ses yeux. Gorav était-il vraiment de connivence avec Clifford. La princesse avait toujours la faiblesse de vouloir croire que non, et elle privilégierait toujours la parole du serviteur de son père à celle du brigand qui l’avait enlevée, mais le doute était là, et il était difficile à supporter. Est-ce que c’était si improbable, après tout ? Minati ne le pensait pas, malheureusement. Après tout, il connaissait le monde du dehors et sa misère, il les lui avait montrés. Et il avait appris à vivre dans ce climat hostie. Alors à la vérité, il se pouvait bien qu’il ait dû fréquenter d’ignobles personnages comme pouvait l’être Clifford à ses yeux. Mais quand bien même elle admettrait que Clifford et lui étaient de connivence, il n’aurait pas osé lui faire ça, pas vrai ? Elle ne voulait pas reconnaître qu’il puisse lui avoir menti, pas plus que le fait qu’elle était quelqu’un de très influençable, de très impressionnable, une cible facile, en fait. Etait-ce cela qu’il voyait en elle ? C’était cela qu’elle craignait le plus d’entendre et de découvrir en réalité.

Minati pouvait se montrer sacrément naive en certaines occasions, la faute à une éducation permissive qui lui avait tout accordé et l’avait surprotégée, mais elle savait bien que le béguin qu’elle avait pour Gorav n’avait aucune chance d’être réciproque. Mais malgré tout, elle avait espéré compter pour lui, juste d’une autre manière. Fallait-il qu’elle admettre s’être trompée, que cet homme qu’elle avait présenté comme son sauveur à son père soit en vérité un charlatan. Fallait-il qu’elle admette que ses premiers émois sentimentaux s’étaient portés sur le pire objet possible ? Ce serait bien difficile à admettre, et elle ne s’y sentait pas prête le moins du monde, mais elle ne pouvait pas prétendre pour autant qu’il s’agisse là d’un cas de figure si improbable. Et bien évidemment, ça l’agaçait plus que profondément. Dans tous les cas, elle était décidée à connaitre le fin mot de cette histoire, et c’était à ce titre qu’elle avait parcouru les couloirs du palais royal jusqu’à trouver l’homme à qui elle voulait se confronter. Elle avait la gorge nouée, le cœur serré, quand elle le trouva enfin. Elle qui ne manquait ni de culot ni de confiance en elle en temps normal se sentait cette fois diminuée.

-Gorav,
dit-elle alors plus froidement que d’ordinaire. Je voudrais m’entretenir avec toi.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 755
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Mar 17 Oct - 13:33

Une bonne coïncidence.
Servir le sultan, ça n’avait définitivement rien de reluisant. Ce n’était pas pour le métier que Gorav avait tenu à ce point à redevenir de nouveau le serviteur de l’homme, certainement pas pour l’homme non plus. Ce dernier était un type imbuvable. Pour le moment, Gorav faisait bonne figure parce qu’il savait malheureusement que le moindre faux pas risquait de l’envoyer de nouveau dans la rue. Même s’il avait sauvé Minati – enfin, sauvé, c’était un grand mot – il n’était pas complètement immunisé. Il n’avait donc aucune envie de voir le sultan décider de le renvoyer encore une fois, parce qu’il aurait fait un léger faux pas. Il se tenait complètement à carreau, prenant sur lui par moment, se rattachant seulement à l’idée que bientôt, cet homme n’allait plus se trouver sur le trône. Qu’un jour, quelqu’un d’autre allait se trouver à sa place et que ça allait donc être une bien meilleure chose. Qui ? Il n’en savait rien, mais ça ne pouvait quand même pas être pire.

Pour autant, malgré le fait qu’il se tenait le plus possible à cet idée, Gorav devait bien avouer que c’était un exercice particulièrement difficile pour lui. Il ne supportait pas ce sultan, il ne supportait pas la moindre demande de cet homme. Mais il le faisait quand même. Il venait de faire deux fois l’allée retour entre les cuisines et les appartements du sultan, afin de le servir, parce que monsieur n’était pas satisfait de ce qu’on lui avait préparé. Et dire que certain donnerait tout pour avoir cette nourriture dans leur assiette, même une infime partie. Et cet homme se permettait de se montrer pointilleux comme ça, égoïste et surtout capricieux. Enfin, ce dernier était maintenant satisfait et Gorav arpentait les couloirs pour continuer de faire comme il le fallait son travail de serviteur. Ce fut à ce moment-là que Minati vint le trouver. Et dès qu’elle le salua, Gorav remarqua une énorme différence avec la manière dont elle avait de lui parler normalement. Bien sûr qu’il avait conscience du béguin de la jeune princesse pour lui et il ne pouvait pas entièrement nier qu’il en jouait un peu. Mais là, tout de suite, elle lui parla si froidement qu’il eut un peu le sentiment de ne pas avoir la même personne sous les yeux.

« Bien sûr Princesse. » Lui dit-il comme si de rien n’était. « Que puis-je faire pour vous ? »

Il n’avait aucune raison de lui refuser quoi que ce soit dans tous les cas, mais de toute façon en cet instant précis Gorav avait surtout envie de savoir ce qui traversait l’esprit de la princesse. Ce n’était peut-être rien du tout, peut-être qu’il se faisait des films aussi, mais quand même. Jamais encore elle ne lui avait parlé aussi froidement et ça ne lui disait rien qui vaille. Même s’il n’était évidemment pas envisageable de sa part qu’il puisse répondre au béguin de la princesse, il ne pouvait pas nier qu’il était quand même attaché à elle.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 929
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Mar 17 Oct - 17:55


Nos héros finissent toujours par nous décevoir
G

orav faisait comme si de rien n'était. C'était normal, il n'avait pas la moindre raison de savoir ce qu'elle pouvait bien lui reprocher. Ca ne l'empêchait pas, malgré tout, de l'agacer sincèrement. Le ton qu'il employait toujours à son adresse, agréable et révérencieux, l'était à présent beaucoup moins pour elle, parce qu'elle se demandait à présent s'il n'était pas complètement feint. Est-ce qu'il jouait la comédie avec elle ? Est-ce qu'il campait le rôle du chevalier servant chaque fois qu'il la voyait alors qu'en vérité il s'en moquait complètement. Forcément, maintenant, elle se posait la question. Il n'y avait qu'un seul moyen de le savoir dans tous les cas, et Minati en avait bien conscience, c'était pour cette raison qu'ils étaient là, pour confirmer ou démonter les propos de Clifford. Il n'y a pas si longtemps, la question ne se serait même pas posé pou la princesse, elle aurait refusé d'écouter Clifford et cru aveuglément en Gorav. Elle voulait encore le faire, d'ailleurs, mais c'est un fait, sa conversation avec le brigand l'avait remuée et l'avait fait réfléchir. Maintenant, il ne restait plus qu'à mettre son interlocuteur devant le fait accompli et d'entendre ce qu'il pourrait bien avoir à dire pour sa défense. Elle avait envie de croire en lui, mais ce n'était pas simple, et si elle découvrait qu'il lui avait menti, qu'il ne l'avait pas exactement sauvée comme elle l'avait cru, elle ne savait vraiment pas comment elle réagirait. Un mythe était en passe de s'effondrer. Elle n'était pas prête. Mais en même temps, elle ne voulait pas remettre cette confrontation à plus tard. Il fallait qu'elle sache.

-J'ai revu Clifford
, lui apprit-elle donc d'entrée de jeu. Elle passa sous silence les circonstances de leur entrevue, le fait qu'il l'avait fait appeler dans les geôles du palais où il croupissait alors (et où il ne croupissait peut-être plus - elle n'avait pas eu la force de s'interroger sur son sort. Est-ce qu'il était encore emprisonné ? S'était-il enfui ? L'avait-on mis à mort ? En fin de compte, il préférait ne pas savoir. Il m'a parlé de vous... Elle resta volontairement imprécise, elle ne voulait pas lui donner trop de détails, elle lui laissait la possibilité de lui donner sa propre interprétation des faits. Avec un peu de chance, il ne comprendrait pas, ou il aurait de bonnes excuses. Dans tous les cas, elle espérait qu'il ne la prendrait pas pour une idiote, pas encore plus, en tout cas. Je crois que vous avez des choses à me dire, affirma-t-elle alors en croisant les bras.

Et en effet, c'était ce qu'elle pensait, mais elle n'était pas sûre de vouloir qu'il ait des choses à lui dire en effet.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 755
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Sam 9 Déc - 0:14

Une bonne coïncidence.
Gorav comprenait bien que Minati avait quelque chose à lui dire et que cette chose lui tenait à cœur, ou la mettait suffisamment en rogne pour qu’elle lui parle de cette manière. La jeune femme ne lui parlait jamais sur son ton, et c’était bien pour cette raison que le serviteur du sultan se posait des questions. Des questions, il allait encore plus s’en poser quand elle reprit la parole. Gorav ne put s’empêcher de sentir une pointe de tension quand elle affirma qu’elle avait parlé de nouveau à Clifford. C’était justement ce qu’il ne voulait pas. Le jeune homme n’avait aucune envie que Minati revoit son « camarade » parce qu’il ne pouvait que craindre qu’il lui arrive quelque chose. Non pas qu’il ose croire que Clifford allait s’en prendre à Minati, mais c’était simplement qu’il n’aimait pas l’idée qu’elle le revoit. Et il avait de bonnes raisons en soit, puisqu’en prime, la jeune femme lui appris que Clifford lui avait parlé de lui.

Vraiment ? Gorav ne savait pas du tout comment prendre la nouvelle. Il avait confiance en Clifford quand même, il n’avait pas envie de croire que le jeune homme l’avait vendu. Parce que forcément, il y avait des choses qu’il n’avait pas dit à Minati, dans le but de se servir d’elle afin d’entrer de nouveau dans le palais. C’était sans doute ça non ? Ou alors, le fait que Clifford ait pu mentionner qu’ils travaillaient ensemble, que par moment ils se donnaient des coups de main ? Gorav n’en savait rien, il n’avait en fait pas envie de savoir ce qu’il lui avait dit, mais il ne pouvait pas ignorer le fait que la princesse avait eu cette conversation avec son « camarade ». Minati lui affirma alors qu’il avait quelque chose à lui dire donc, et Gorav se sentait quand même sacrément mis au pied du mur. Il n’aimait pas ça. Il n’avait aucune idée de ce que Clifford avait pu dire à la princesse, il n’avait donc aucune envie de faire une bourde et en dire trop. Il ne voulait pas lui révéler quelque chose qu’elle ignorait encore, ça ne serait pas du tout dans son intérêt.

« Que vous a-t-il dit exactement à mon sujet ? »

Demanda-t-il en tentant de garder contenance. Il se doutait que ça n’allait pas lui plaire, parce que le jeune homme n’allait pas dans le sens de la princesse et que celle-ci n’appréciait pas quand on n’allait pas dans son sens. Sauf qu’il ne voulait pas prendre le risque de trop dévoiler et il avait besoin de savoir ce que Minati savait exactement. Ce que Clifford avait pu lui raconter. Parce que ce n’était pas la même chose si Clifford avait affirmé à la princesse qu’ils se connaissaient, qu’ils faisaient par moment affaire l’un et l’autre, ou s’il avait parlé du fait qu’il n’avait pas réellement eu du mal à la sortir des griffes du trafiquant, puisqu’ils se connaissaient bien et qu’ils avaient passé un marché ensemble.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 929
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   Dim 10 Déc - 17:39


Nos héros finissent toujours par nous décevoir
M

inati aurait voulu que son interlocuteur se défende à corps et à cri des accusations que la jeune princesse faisait peser sur lui, même si celles-ci étaient implicites et n'avaient pas encore été exprimées clairement, elle aurait voulu le voir clamer son innocence avec la verve de l'homme d'importance qu'il savait être à ses yeux même s'il lui était, techniquement, hiérarchiquement supérieur. Mais outre le fait que cette attitude aurait été plus suspecte qu'aucune autre. Elle devait se contenter d'une autre réponse, qui elle n'avait absolument rien d'un démenti, bien au contraire. Même si ce n'avait rien d'un aveu non plus. Il demanda simplement ce que Clifford avait dit sur lui, et quelque part, Minati répugnait à lui répondre. A ses yeux, ce serait déjà lui accorder une faveur qu'il ne méritait peut-être plus du tout, car lui laisser le soin d'apprendre d'elle ce que Clifford lui avait révélé, c'était lui laisser l'occasion de trouver une parade. Est-ce qu'il serait sincère ? Est-ce qu'il aurait une bonne excuse ? Ou bien se contenterait-il tout simplement d'exprimer les choses comme elles s'étaient passées, sans forme et sans scrupule ? Ce dernier cas de figure lui faisait bien évidemment plus peur que n'importe quel autre, mais elle n'allait pas pouvoir y faire grand-chose, malheureusement. Les bras croisé, comme à chaque fois qu'elle était contrariée, elle risqua une réponse.

-Comme si vous ne le saviez pas...

Elle aimerait à ne pas avoir à forcer cette conversation, elle voudrait que les réponses viennent spontanément à Clifford, et qu'elles ne ternissent pas l'image de chevalier servant qu'elle s'était faite de lui. Mais elle n'espérait que trop, bien évidemment, et cela ne pouvait pas fonctionner ainsi qu'elle le souhaitait. Si elle ne le mettait pas face au fait accompli, ses doutes resteraient toujours des doutes, et allaient forcément la ronger. Elle le voyait déjà, elle n'était plus capable de regarder Gorav de la même manière, est-ce que ça ne voulait pas tout dire, en soi ? Si, bien sûr que ça voulait tout dire... Enfin, elle allait donc accepter de se montrer plus claire, même si elle n'était vraiment pas convaincue du fait que cela doive jouer à son avantage, il était même évident qu'il n'en serait rien en réalité, à son grand dam.

-Il a dit que c'était lui qui était venu vous chercher, sans quoi jamais vous ne seriez venu me libérer.

Elle sentit son coeur se serrer en prononçant ces mots. Si elle savait bien que ses sentiments adolescents ne seraient jamais partagés, elle avait au moins cru que Gorav tenait suffisamment à elle pour vouloir la sauver de toutes les situations les plus terribles où elle pouvait se trouver. Manifestement, elle s'était trompée.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos héros finissent toujours par nous décevoir [pv Gorav <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les masques finissent toujours par tomber (PV Capucine) | abandonné, dortoir des acteurs.
» Du sang de la rivière
» [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques
» Kim So Yeon ♥ Les masques finissent toujours pas tomber!
» " Le Roi et le Pion finissent toujours dans la même boîte "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le royaume du bout de l'océan :: Le palais de Barbãda-