Partagez | 
 

 Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Sam 28 Oct - 17:33


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
D

es jours et des jours d’une attente proprement insupportable, voilà comment l’on pourrait aisément résumer la façon dont Jocaste avait vécu les jours et les nuits passés. Elle avait bien conscience du fait que traverser l’océan ne se faisait pas si facilement, si rapidement, Geoffroy lui avait bien expliqué combien de temps lui avait pris son trajet pour la retrouver. Et même s’il disposait à présent de meilleurs moyens et devrait faire le voyage plus vite, il l’avait encouragé à imaginer un créneau plutôt large, afin de ne pas s’inquiéter inutilement. Elle se doutait aussi que son époux resterait quelques jours de l’autre côté de l’océan, le temps de mettre toutes ses affaires en ordre et de pouvoir s’en aller sans rien laisser derrière lui, pour ne jamais revenir l’espérait-elle. Mais elle avait beau le savoir, chaque heure passée loin de lui éveillait en elle une irrationnelle angoisse qu’elle était tout bonnement incapable de taire. C’était plus fort qu’elle, elle avait bien trop peur de le perdre pour de bon. Les questions se succédaient, encore et encore, dans son esprit, sans lui laisser de répit. Et si la barrière se refermait au moment où il serait de l’autre côté ? Et s’il faisait une mauvaise rencontre dans ce royaume qui lui semblait si hostile ? Et si, tout simplement, une météo malveillante l’empêchait de faire la traversée ? Si son embarcation était trop fragile ? C’était tout simplement insupportable, que de vivre dans cette constante incertitude. Oui, elle avait passé près de vingt années de sa vie loin de lui, de quoi normalement remettre les choses en perspective, mais ce n’était pas le cas. Parce que même si son absence avait constitué pour elle un manque cruel alors, elle pensait ne jamais le revoir, on lui avait dit qu’il était mort et elle avait eu la faiblesse de le croire… Là, elle le savait vivant, et elle avait peur de l’avoir retrouvé pour aussitôt le perdre.

Oui, ces derniers jours n’avaient pas été de tout repos pour elle, loin s’en faut. Elle avait gardé toute la contenance possible, à grand renfort de sourires de façades, en présence du roi et de la reine, mais son cœur, en vérité, semblait proche de l’implosion, dans l’attente qu’il le fasse battre de nouveau de la bonne manière, ses nuits étaient hantées de pensées angoissantes… bref, elle n’attendait que de pouvoir le retrouver enfin… Et il lui revint. Il était tard quand il passa la porte de ses appartements, mais elle ne dormait pas. Assise sur son lit, elle était sujette à l’une de ces si fréquentes insomnies qui n’attendaient que les bras de Geoffroy pour disparaître et la laisser tranquille. Elle se releva d’un bond en voyant son mari de retour et attendit à peine qu’il ait refermé la porte derrière lui pour se précipiter dans ses bras. Pouvoir le sentir enfin contre elle était une consolation innommable à toutes ses angoisses.

-Tu m’as tant manqué,
dit-elle alors avant tout autre chose, parce que pour l’heure, elle ne voulait qu’exprimer ce qu’elle éprouvait.


code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 245
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Dim 29 Oct - 13:37

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Geoffroy n’avait pas été des plus rassuré quand il avait dû reprendre la mer afin de traverser l’océan, mais il n’avait pas eu le choix. L’homme tenait quand même vraiment à terminer toutes ses affaires sur place, parce qu’il était finalement parti comme ça, sans prévenir personne. La preuve, Clifford avait cru qu’il l’avait abandonné dans l’affaire qu’ils devaient voir ensemble. Il avait donc pu retrouver son ami, lui expliquer la situation, lui dire qu’il pouvait faire le même chemin que lui. Ce chemin que Geoffroy fit de nouveau, une fois que ce fut possible. Une fois qu’il eut rassemblé tout ce qu’il avait à rassembler, une fois qu’il avait terminé tout ce qu’il avait à terminer, une fois que tout était donc clos de ce côté de l’océan. Il avait donc repris la route – le plus rapidement possible donc – afin de retourner sur Féerie, une boule au creux de son estomac tout de même. Parce qu’il craignait de se retrouver de nouveau confronté à la barrière. Normalement, ça ne devrait pas arriver, mais la dernière fois Geoffroy avait cru qu’il pourrait rentrer aussi et ça n’avait pas été le cas. Bon, la situation était bien différente et le roi Edgar était au courant de son allé retour… mais quand même.

La boule dans son estomac disparu cependant quand il avança suffisamment sur l’océan pour se dire qu’aucune barrière n’allait l’empêcher de faire la traversé. L’homme n’était pas pour autant arrivé encore à bon port, parce qu’il devait quand même subir la traversé en elle-même et que la mer pouvait être parfois un peu agité. Mais une pression disparaissait. Et ce fut encore plus le cas quand il posa de nouveau ses pieds sur Féerie, sur son monde. Une nouvelle fois, Geoffroy se sentait bien plus léger d’être de retour chez lui. Il avait passé tellement de temps dans le royaume du bout de l’océan qu’il n’en revenait presque pas encore une fois de rentrer. Par moment, il avait vraiment peur de se réveiller d’un rêve, de se rendre compte que tout cela n’était que le fruit de son imagination. Mais quand il vint à la rencontre de Jocaste, dans ses appartements, quand il la vit (puisqu’elle ne dormait pas, sans qu’il ne soit réellement surpris au demeurant), il ne pouvait pas croire que tout cela était un rêve. C’était beau, trop beau peut-être, mais c’était là, bel et bien là. Et il était là aussi. Geoffroy afficha un sourire quand Jocaste lui affirma, après s’être précipité dans ses bras, qu’il lui avait manqué. À lui aussi, elle lui avait terriblement manqué. Ils ne s’étaient pas vu pendant près de vingt ans, mais maintenant, Geoffroy peinait à se séparer juste quelques jours de son épouse.

« Tu vois, je t’avais dit que je te reviendrais. »
Dit-il dans un fin sourire, caressant doucement la joue de son épouse alors qu’il plongeait son regard dans le sien.

Elle avait eu peur qu’il ne revienne pas et Geoffroy ne pouvait pas nier qu’il avait eu peur aussi de son côté. Mais il était bel et bien de retour.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Dim 29 Oct - 14:25


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
J

ocaste esquissa un fin sourire quand Geoffroy lui fit remarquer qu'il lui avait dit qu'il reviendrait, lui caressant la joue dans un geste agréable et apaisant, son regard plongé dans le sien. Oui, il le lui avait dit, mais elle n'était pas convaincu que lui-même ait totalement cru dans sa promesse, alors. Oh, elle n'avait pas douté une seule seconde de son intention de lui revenir, elle y croyait dur comme fer, mais il y a parfois un infranchissable fossé entre ce que l'on désire et ce que l'on parvient à obtenir. Mais ils pouvaient bien rire de leurs appréhensions respectives, maintenant, puisqu'elles n'étaient plus le moins du monde à l'ordre du jour. Jocaste avait retrouvé son époux, il lui était revenu pour la deuxième fois du royaume du bout de l'océan, et cette fois, elle ne comptait plus le laisser prendre le large. Si ça ne tenait qu'à elle, d'ailleurs, elle l'enfermerait ici, dans cette chambre, et l'empêcherait de se rendre où que ce soit si cela devait l'éloigner d'elle. Le manque de lui était tout bonnement insupportable. Sur quelques heures, cela pouvait peut-être passer, mais davantage, c'était tout bonnement insurmontable. Et hors de question, en conséquence. Leurs appréhensions n'avaient plus leur place, oui, ils s'étaient retrouvés, alors peu importe. Et puisqu'il lui avait manqué aussi longtemps qu'elle le lui avait fait comprendre, elle comptait bien rattraper ce temps qu'elle trouvait gâché puisqu'il était si loin d'elle. Pour l'illustrer, elle déposa ses lèvres sur les siennes, heureuse d'en retrouver la saveur. Maintenant qu'elle avait regoûté à ses baisers, il était tout bonnement hors de question qu'elle s'en passe, cette perspective lui était bien trop insupportable.

-Et maintenant, je t'interdis de repartir,
affirma-t-elle alors, une fois ses lèvres détachées des siennes, plongeant son regard dans le sien. Si son sourire ornait toujours ses lèvres, on ne pouvait pas douter du sérieux de sa remarque. Hors de question qu'il reparte. Plus jamais cette angoisse, c'était tout bonnement hors de question. Promets-moi de ne jamais retourner là-bas.

Pour elle, ce royaume de l'autre côté de l'océan était maudit, c'était lui qui l'avait si longuement privée de l'homme qu'elle aimait, et n'avait cessé d'aimer au-delà du deuil et des années écoulées, il lui avait pris son mari une fois, hors de question qu'il s'y risque une seconde. Elle n'aimait pas du tout l'idée qu'il réintègre la garde royale, mais si en plus il devait encore disparaitre là-bas... Non, ce serait juste au-dessus de ses forces, elle ne voulait même pas l'envisager, c'était trop douloureux, improbablement douloureux pour être admis.


code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 245
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Lun 30 Oct - 20:36

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Quand Jocaste vint déposer ses lèvres sur les siennes, Geoffroy n’échangerait sa place en aucun cas. En même temps, il n’avait déjà de base aucune envie d’échanger sa place. Mais maintenant qu’il avait retrouvé son épouse, après toutes ces années loin d’elle, il avait quand même beaucoup de mal à accepter de passer du temps loin d’elle. Bien sûr, ils ne pouvaient pas juste être toujours collés serrés à longueur de temps, mais plus de quelques heures c’était difficile. Il avait de nouveau dû dormir loin d’elle, ne pas la sentir contre lui pendant qu’il dormait, alors qu’il avait eu le loisir d’en profiter après son retour avant qu’il ne reparte pour le royaume du bout de l’océan. Il avait dû retourner là-bas, il n’avait pas vraiment eu le choix, mais ce n’était pas pour autant une partie de plaisir pour lui. Ça avait été très difficile de retourner là-bas, il avait quand même eu la peur au ventre de ne pas pouvoir rentrer. Mais tout cela était derrière à présent, il était de nouveau auprès de son épouse et il pouvait savourer le goût et la douceur de ses lèvres. Comme elles lui avaient manqué, cela avait été une torture de ne pas pouvoir goûter à ses lèvres pendant ces quelques jours, alors qu’il avait eu la possibilité de les retrouver après presque vingt ans.

Geoffroy afficha un sourire quand Jocaste l’interdit de repartir, tout comme Jocaste souriait. Elle souriait, mais cela n voulait pas dire que l’homme ne prenait pas ses propos au sérieux non plus, parce qu’il savait bien qu’elle ne voulait absolument pas qu’il reparte. En même temps, il n’avait aucune envie de le faire. Alors forcément, cela ne fut pas bien difficile pour lui de reprendre la parole quand Jocaste lui demanda de lui promettre de ne plus repartir là-bas.

« Je te promets que je ne vais plus jamais y retourner. »

Il était sincère. Ce n’était pas simplement parce qu’il ne voulait pas inquiéter son épouse qu’il lui promettait de ne pas traverser de nouveau l’océan afin de rejoindre cette contré qui avait été son royaume pendant trop d’année, qui avait été sa « demeure » pendant énormément d’année. Il le faisait en partie, bien évidemment, parce qu’il ne voulait vraiment plus que Jocaste se fasse du sang d’encre pour lui (ce qui arriverait forcément encore de toute façon). Sauf qu’il le faisait aussi, en grande partie, parce qu’il n’avait plus du tout envie de remettre les pieds dans cet endroit, de sentir le soleil brûler sa peau. Ce n’était pas possible.

« Je ne m’éloignerais plus jamais de toi. »
Dit-il alors, ses yeux plongés dans ceux de son épouse, avant de venir encore une fois s’emparer de ses lèvres. Ce n’était pas possible de toute façon, l’homme n’avait plus envie de passer un seul jour sans son épouse, une seule nuit loin de son épouse. Oh, il se doutait que cela pouvait quand même éventuellement arriver, mais ce n’était pas ce qu’il voulait.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Lun 30 Oct - 21:37


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
J

ocaste avait confiance en Geoffroy et en sa parole, elle était convaincue de pouvoir le croire, elle était certaine qu'il ne lui mentait pas. C'était l'une des choses que le temps et l'absence n'avaient pas le moins du monde fait disparaître, il y avait son indéfectible amour pour lui, mais il y avait aussi la confiance qu'elle avait en lui. Il ne lui avait jamais menti, pas une seule fois, ils avaient toujours été honnêtes et transparents l'un vis-à-vis de l'autre, et elle savait que les promesses de son époux étaient des promesses pour le moins sacrées. Il lui affirmait qu'il ne se rendrait plus jamais de l'autre côté de l'océan, et elle y croyait sur parole, elle savait qu'il ne lui mentirait pas, encore moins sur un sujet aussi grave, c'était évident. Il y croyait et elle le croyait, il ne voulait plus jamais être séparé d'elle, elle ne voulait plus jamais être séparée de lui. De ce point de vue, on peut le dire, ils étaient parfaitement en accord. Et elle se sentait pour de bon soulagée. Il ne serait plus question pour Jocaste de voir son mari franchir un océan, la peur au vendre à l'idée qu'il ne revienne pas. Cette fois, il était là, bien là, et il ne partirait plus. Ils allaient cette fois et pour de bon pouvoir reprendre le cours de leurs existences, comme autrefois, et cette idée lui était incroyablement plaisante. Elle avait mis sa vie entre parenthèse, attendant sans le savoir son retour, et maintenant, il était là, et à présent, elle se sentait bien, mieux qu'elle ne l'avait jamais été.

-Je ne te laisserai pas faire de toute façon,
affirma-t-elle alors avec un sourire de connivence. Parce que c'était le cas, en effet, elle n'avait pas la moindre intention de le laisser s'en aller, elle veillerait sur lui et à sa présence jusqu'à la fin de ses jours, elle l'aimait trop, beaucoup trop pour le laisser faire. Elle déposa une nouvelle fois ses lèvres sur les siennes, elle ne saurait jamais se lasser de leur saveur, de leur douceur, c'était trop parfait, elle se croyait dans un rêve, et elle n'avait aucune envie de se réveiller, certainement pas. Comment ça s'est passé ?

Même si elle avait envie qu'il laisse pour de bon le royaume du bout de l'océan derrière lui pour ne plus jamais y revenir, elle voulait quand même tout savoir de son expédition, parce que tout ce qui le concernait l'intéressait. Comment les choses s'étaient-elles passées ? Avait-il fait des rencontres ? Avait-il rencontré des problèmes ? C'était là autant de choses qu'il ne demandait qu'à découvrir. Avant de fermer définitivement cette page.


code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 245
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Jeu 2 Nov - 14:11

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Il n’y avait pas plus belle promesse que Geoffroy pouvait faire à Jocaste qu’en cet instant précis. Il ne pouvait pas prédire l’avenir, pour autant, oui, l’homme promettait à Jocaste que plus jamais il ne s’éloignerait d’elle, que plus jamais il ne reprendrait l’océan pour retourner dans ce royaume qu’il était plus que ravi d’avoir quitté. Oh, ce n’était pas pour autant qu’ils allaient rester collé l’un à l’autre à longueur de temps – quand bien même cette perspective ne le dérangeait pas tant que ça en réalité – mais simplement qu’ils allaient donc être ensemble, tout simplement. Jocaste avait ses obligations auprès de la reine de toute façon et de son côté, Geoffroy en avait retrouvé aussi. Donc ils avaient des choses à faire, mais ils seraient ensemble tout de même. L’homme ne passerait plus une nuit sans son épouse. Il afficha un sourire quand Jocaste affirma qu’elle ne le laisserait pas faire dans tous les cas et pour le coup, l’homme devait bien avouer qu’il lui faisait entièrement confiance. C’était normal, elle s’inquiétait pour lui et de son côté, il n’avait aucune envie de l’inquiéter. Il avait envie qu’ils puissent pleinement se retrouver tous les deux, qu’ils puissent vivre de nouveau ensemble, qu’ils puissent partager enfin de nouveau leur destin. Ils avaient été séparés tellement longtemps, plus longtemps encore qu’ils n’avaient vécu ensemble. Ils avaient tellement de temps à rattraper, encore tant à redécouvrir l’un de l’autre. Quand bien même, ce qu’ils étaient au fond, deux êtres faits l’un pour l’autre, deux êtres amoureux, n’avait pas changé d’un pouce. Geoffroy avait donc envie de pouvoir juste profiter de sa présence, de ses baisers, d’elle tout simplement.

« Ça s’est bien passé. » Répondit-il alors, quand bien même l’homme devait bien avouer qu’il avait hâte de juste tourner la page. Il avait fait le dernier voyage, ce voyage ultime pour réellement mettre toutes ces années derrière lui. C’était lui qui avait tenu à faire cet allé retour, parce qu’il avait eu besoin de réellement clôturer ce pan de son histoire afin de passer à la suite et de se concentrer uniquement sur la suite. Mais cela n’avait pas pour autant été une partie de plaisir. Geoffroy soupira d’ailleurs en reprenant la parole. « Ça n’a pas été très agréable d’y retourner, je t’avoue. » En même temps, le simple fait de quitter Jocaste avait été une torture. « Mais j’ai fait tout ce que j’avais à faire. » C’était donc une bonne chose de faite, c’était une chose bien terminé, ils allaient pouvoir passer à autre chose à présent. C’était nécessaire parce que Geoffroy n’aurait pas réellement pu supporter de ne pas le faire, mais il était bien heureux d’en être débarrassé. « Et j’ai même pu prévenir mon ami qu’il pouvait rentrer. »

Il parlait de Clifford, bien évidemment, quand bien même son ami avait réussi à bien s’intégrer dans le royaume du bout de l’océan et qu’il y avait pleinement sa place à présent. Est-ce qu’il viendrait faire un tour à Féerie, à voir.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Jeu 2 Nov - 16:55


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
L

e voyage et le temps que Geoffroy avait passé sur place s'étaient déroulés sans encombres. Jocaste était heureuse et soulagée de l'apprendre. Seule ou presque, dans l'attente de le revoir, elle avait longuement cogité, s'était beaucoup interrogée sur ce qui pourrait bien ou mal se passer au cours de son périple. Beaucoup de mal et pas beaucoup de bien pour la peine, dans ses pensées, il faut bien le reconnaître, tant elle s'était laissée dévorer par l'anxiété. Entendre que tout s'était déroulé au mieux pour lui la soulageait. Maintenant, il fallait juste espérer que cela dure, et surtout, que rien ne l'oblige à retourner là-bas. En tout cas, elle avait la ferme intention de tenir son époux éloigné autant que possible de cette terre de malheur qui l'avait dérobé à elle pendant beaucoup trop longtemps. Elle se doutait que ça n'avait pas dû être simple pour lui d'y retourner, et au fond, même si c'était très égoïste, elle préférait l'entendre dire cela plutôt qu'autre chose. Elle n'aimait pas l'idée qu'il puisse se sentir bien sur ces terres... parce qu'il aurait pu alors caresser l'idée, l'envie d'y rester, et ça, elle n'osait même pas l'envisager, le penser l'imaginer. Elle avait besoin de lui à ses côtés. Maintenant plus que jamais, d'ailleurs. maintenant plus que jamais, oui, parce que maintenant qu'il lui était revenu, elle ne voulait plus laisser qui que ce soit le lui prendre, non, surtout pas, il était à elle, pour toujours elle, et elle ne voulait pas que qui que ce soit ou quoi que ce soit le lui ôte de nouveau. De toute évidence, ce ne serait pas le cas, et rien que pour cela et à ce titre, elle éprouvait un vif soulagement.

-Oh. C'est vrai, Geoffroy lui en avait parlé, pour autant, cette information n'avait que moyennement retenu son attention.
Elle savait que la personne avec laquelle il s'était le mieux entendu n'était autre qu'un Féerien, justement, la preuve donc que les personne les plus fréquentables restaient tout de même celles qui venaient de chez eux. Il est vrai que lui aussi, à présent, allait pouvoir retrouver ses terres natales, qui avaient dû également lui manquer. Du moins Jocaste le pensait-elle sans comprendre quel genre de personnage était Clifford (et ça n'allait pas forcément lui plaire). Lui aussi doit être impatient de retrouver les siens, ajouta-t-elle en souriant. Elle n'avait pas la moindre idée de qui était cet homme et de combien il avait su s'intégrer sur ces terres honnies. Pour elle, n'importe quel Féerien devrait être ravi de revenir chez lui. Ca veut dire que je vais le rencontrer ?

Elle était curieuse de faire sa connaissance, il lui permettrait sans doute de mieux comprendre ce qu'avait été la vie de son époux toutes ces années.


code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 245
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Jeu 21 Déc - 14:42

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Au fond, Geoffroy n’avait aucune raison de parler de Clifford à Jocaste. Mais puisqu’ils avaient déjà abordé le sujet, quand l’homme avait raconté un peu sa vie de l’autre côté de l’océan, des personnes avec qui il avait eu des attaches, il en parlait maintenant. Parce que l’une des choses que l’ancien garde royale avait fait, en effet, pendant ce temps de l’autre côté du royaume du bout de l’océan, c’était de prévenir Clifford que la barrière n’existait plus. Geoffroy ne s’imaginait pas quitter ce royaume pour toujours – parce qu’il n’envisageait même pas une seconde y remettre les pieds un jour, il n’avait plus envie de quitter Jocaste – sans au moins prévenir Clifford. Ce qu’il faisait ensuite, ça ne le regardait pas tant que ça et au final, Geoffroy n’avait pas l’intention de le forcer à rentrer. Il était évident, que Clifford avait su bien plus s’investir dans ce royaume, qu’il avait su s’intégrer d’une façon mémorable quand on voyait quel « empire » il dirigeait. Geoffroy n’avait pas eu les mêmes intentions que son ami, bien au contraire, mais c’était parce qu’il ne s’imaginait pas chercher à apprécier la vie qu’il avait de l’autre côté de l’océan.

Jocaste affirma que Clifford devait être impatient de retrouver les siens. Pour le coup, Geoffroy décida de se contenter d’un simple sourire, parce qu’au fond, il ne savait pas réellement si son ami était si heureux de pouvoir rentrer. En même temps, Geoffroy savait que l’histoire de son ami était quand même sacrément particulière. Mais ce ne fut rien encore jusqu’au moment où Jocaste lui demanda si cela signifiait qu’ils allaient se rencontrer. Geoffroy ne put s’empêcher de se sentir tout de même un peu mal à l’aise à cette idée. Non pas qu’en soit ça, ça ne lui fasse pas plaisir de présenter Jocaste – dont il avait tant parlé pendant toutes ces années – à Clifford, mais ils n’avaient en quelque sorte rien à voir tous les deux.

« Je n’en sais rien. » Dit-il alors honnêtement, parce qu’au fond, il ne savait pas si Clifford allait réellement faire le chemin de retour, s’il allait prendre la peine de revenir sur Féerie. Après tout, il avait quand même sa vie dans le royaume du bout de l’océan, une vie pleine et remplie. Et au fond, Geoffroy ne savait pas vraiment s’il avait envie que Jocaste fasse la connaissance de Clifford. On ne pouvait pas dire que les deux féériens venaient quand même du même monde. Enfin si, techniquement c’était le cas, mais disons qu’ils n’avaient pas du tout la même façon de vivre. « Je ne suis pas certain que ça soit nécessaire de toute façon. » Dit-il alors, même si ce n’était pas forcément le mieux à faire. En soit, il n’avait rien à cacher, il ne pouvait pas nier qu’il n’avait pas spécialement envie que ces deux pans de sa vie différente se rencontre. « On a mieux à faire que de parler de lui de toute façon. » Dit-il alors, avant de venir s’emparer des lèvres de son épouse, ces lèvres qu’il n’avait pas pu embrasser pendant toutes ces années et qu’il avait rêvé de revoir.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Ven 22 Déc - 23:26


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
A

u fond, est-ce que ce Clifford importait vraiment à Jocaste ? Oui et non. Quelque part, s'ils devaient ne plus jamais en reparler, ce ne serait pas bien grave, car il ne représentait rien de particulier pour elle, juste un nom et quelques bribes diffuses d'informations qu'elle pourrait aisément oublier. Et aussi, si elle ne devait jamais croiser sa route, alors elle enterrerait pour de bon le dernier lien qui reliait son époux aux terres lointaines du bout de l'océan où elle ne voulait surtout pas le voir retourner, et ça l'arrangeait. Clifford représentait peut-être la seule chose positive de ses années de vie loin d'elle et égoïstement, il ne voulait pas qu'il puisse avoir l'ombre d'une nostalgie concernant ce qu'il avait laissé derrière lui, pour ne voir plus qu'elle. Et ce semblait être vers ce cas de figure qu'il avait l'intention de se tourner, puisqu'il se contenta d'affirmer qu'elle ne rencontrerait sans doute jamais cet homme et que ça n'avait en soi rien d'utile, qu'ils avaient bien mieux à faire et à penser dans tous les cas. Elle pouvait difficilement lui donner tort quand ses lèvres se déposaient ainsi sur les siennes. Comme ses baisers lui avaient manqué. Elle pourrait bien ne jamais s'en lasser, et elle avait bien envie de couper court à toute discussion pour seulement profiter de ce contact. Elle le fit, dans un premier temps, en rendant à son époux son baiser, mais après un moment, détacha quand même ses lèvres sur les siennes.

-Si je ne te connaissais pas, je croirais que tu ne veux pas que je le rencontre. Il pourrait m'apprendre des choses compromettantes sur toi ?

Elle n'était pas vraiment sérieuse, en l'occurrence, mais son propos rejoignait la part d'elle qui, elle, avait bien envie de faire la connaissance de ce Clifford. Parce qu'au final, Geoffroy ne parlait que peu de ce qu'il avait vécu de l'autre côté de l'océan. Elle le savait, il avait envie d'oublier et de tourner la page, et elle était ravie qu'il agisse ainsi, mais il était tout de même frustrant de voir un pan entier de la vie de son époux lui échapper. Elle l'aimait, elle ne voulait rien ignorer de lui. Elle pourrait entendre et occulter, avoir su suffirait, mais ce passé, dans les brumes et les chaleurs de l'autre royaume, lui restaient quoi qu'elle fasse inaccessibles. Il pourrait y réagir comme il le voudrait, plaisanter à son tour ou répondre plus sérieusement, elle non plus n'avait pas envie qu'ils discutent en long en large et en travers de cet homme dont elle ne savait de toute façon rien, mais elle n'avait su se retenir de rebondir là-dessus.


code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 245
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Dim 31 Déc - 12:00

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
En soit, Geoffroy n’avait aucune raison de ne pas désirait réellement que Jocaste rencontre Clifford. En un sens, ça serait même plutôt agréable. Cliff était son ami de l’autre côté de l’océan, la seule personne avec qui l’homme avait réussi à avoir des rapports cordiaux et une réelle entente (le fait que ça soit un féeriens avait dû jouer énormément sur ça d’ailleurs). Il n’y avait donc aucune raison que Geoffroy n’ait pas envie que Clifford rencontre Jocaste, mais c’était juste… bizarre que d’imaginer la chose. Parce que son ami n’était pas réellement du même monde qu’eux et qu’il avait su parfaitement s’adapter au royaume du bout de l’océan. Geoffroy pensait qu’ils ne parleraient plus de Clifford, en tout cas, alors que leurs lèvres s’étaient retrouvées dans un baiser prolongé par Jocaste. Ça lui convenait assez de ne pas parler de Clifford donc, parce qu’au fond, aborder le sujet de son ami de l’autre côté de l’océan ne faisait que le ramener encore et encore de l’autre côté de cet océan. Sauf que ce n’était pas du tout ce qu’il désirait, bien au contraire. L’homme avait envie de revenir entièrement dans son royaume, auprès de Jocaste, que ça soit physiquement ou en pensée. Et maintenant qu’il avait fait le dernier aller-retour et qu’il n’avait plus aucune raison de penser au royaume du bout de l’océan, il pensait y arriver donc.

Mais alors que leurs lèvres se séparèrent de nouveau, Jocaste revint sur ce sujet en affirmant que si elle ne le connaissait pas, elle pourrait croire que son ami aurait des choses compromettantes à son sujet à lui apprendre. Il ne pensait pas que Jocaste puisse être sérieuse, même s’il se doutait qu’ignorer certaines choses ne devaient pas être agréable pour elle. En partie parce qu’il comprenait ce que ça faisait. Ces années qu’ils avaient passé loin l’un de l’autre, quand bien même ils en parlaient, ils ne savaient pas exactement ce qui s’était passé. Jocaste lui avait parlé de sa vie ici sans lui, mais il ne connaissait pas tous les détails et par moment il se questionnait.

« Il n’y a rien de compromettant à apprendre à mon sujet. »
Dit-il alors dans un fin sourire, prenant le parti de ne pas parler réellement sérieusement, quand bien même ses propos l’étaient. Il n’y avait rien à apprendre en effet, Clifford pourrait le confirmer d’ailleurs, au vu du nombre de fois où il avait tenté de lui offrir une de ses filles. « Tu sais, Clifford a réussi à s’adapter bien plus que moi là-bas. » Ça on pouvait le dire. « Il a sans doute plus sa place là-bas qu’ici maintenant. » Encore une fois, c’était vrai. « Et par conséquence, il n’est pas vraiment fréquentable. »

Si on pouvait dire les choses comme ça. Il pourrait entrer un peu plus dans les détails, mais il ne pensait pas que c’était foncièrement utile, quand bien même si Jocaste le questionnait, il répondrait. Parce qu’il n’avait rien à cacher à son épouse.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Dim 31 Déc - 12:42

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.

Jocaste afficha un fin sourire quand son époux lui assura qu'il n'y avait rien de compromettant à apprendre à son sujet. Au fond, elle le croyait sans vouloir remettre son propos en cause la moindre seconde. Elle était convaincue de le connaître encore par coeur, en dépit de toutes les années qui les avaient séparés, tous les deux. Alors oui, elle était convaincue qu'il lui avait été fidèle comme elle lui avait été fidèle de son côté, qu'il n'avait rien fait de grave ou de déplorable en soi... Son passé n'était sans doute pas exempt de quelques erreurs, le sien non plus d'ailleurs, ce qui importait, c'était qu'il était resté son mari, l'homme de sa vie, celui qui n'avait pas hésité à traverser l'océan pour la retrouver, sans savoir pourtant ce qui l'attendrait de l'autre côté. Elle l'aimait comme une folle, elle l'estimait plus que tout, alors elle avait foi en lui. Mais malgré tout... Malgré tout, oui, par instants, elle voudrait pouvoir revenir en arrière, être aussi petite qu'une souris et découvrir dans le détail ce qu'avait été sa vie loin d'elle, dans un tout autre décor, auprès de tout autres personnes. Mais c'était impossible, bien sûr. Il fallait qu'elle se contente de ce qu'elle pouvait avoir. Et tout bien considéré, c'était tout sauf rien, bien au contraire, même. Elle l'avait lui, il lui était revenu et n'avait aucune intention de repartir. C'était pour elle une chance inestimable, de celles qu'elle n'avait plus espéré du tout. Et forcément, elle ne pouvait que choisir d'en profiter, indépendamment de toute autre considération. Même si certaines questions ne manqueraient jamais de la titiller, c'était comme ça.

Geoffroy revint davantage sur le sujet de Clifford, sur le fait qu'il avait su bien mieux que lui s'adapter aux terres où il s'était retrouvé enfermé. Jocaste ne savait trop ce qu'elle devait en penser. Avec tout ce qu'elle avait entendu sur le royaume du bout de l'océan, avec ce qu'étaient ses convictions à ce sujet, elle devait bien admettre qu'elle n'était pas très rassurée d'entendre que son époux avait fréquenté un homme qui avait su parfaitement s'intégrer au milieu de ces... sauvages. Au point de ne pas forcément compter rentrer chez lui. L'idée la dépassait totalement en vérité. Comment pouvait-on décider de rester là-bas quand on pouvait revenir ici. Pour elle, cela ne faisait véritablement aucun sens. Elle était bien incapable d'établir un jugement qui lui semble adéquat sur la question.

-Mais toi, tu l'as fréquenté,
observa Jocaste, un peu refroidie, il faut bien le dire, par ces aveux. Si son seul ami dans l'autre royaume n'avait pas été si différent des autochtones qui le peuplaient, alors qu'est-ce que ça disait sur la vie qu'il avait menée loin d'elle. Qu'est-ce que je dois en déduire ?

Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 245
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Lun 1 Jan - 13:18

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Peut-être sans raison, Geoffroy avait un peu le sentiment de marcher sur des œufs en cet instant précis, alors qu’il parlait un peu plus de Clifford à Jocaste. Il ne pouvait pas nier le fait que lui et son ami n’avaient pas grand-chose en commun en un sens, quand bien même ils s’étaient soutenus dans cet épreuve. Ils venaient du même endroit, ils avaient envie de rentrer tous les deux (pas forcément pour les mêmes raisons, mais l’envie était présente tout de même), il n’y avait aucune raison qu’ils ne se soutienne pas, quand bien même en un sens ils ne se ressemblaient pas du tout. Clifford avait définitivement réussi à bien plus s’intégrer que lui, il avait réussi à prendre partie de leur présence dans le royaume du bout de l’océan afin de s’en sortir. Geoffroy savait qu’il n’avait pas forcément eu le choix et mine de rien, ça l’avait quand même arrangé par moment de pouvoir compter sur son ami et sur les activités illégales de ce dernier. Mais tout cela, c’était des choses qui touchaient le royaume du bout de l’océan et l’homme n’avait pas spécialement envie de les ramener auprès de son épouse. En soit, il pouvait très bien présenter Clifford à Jocaste, il n’avait absolument rien à cacher, mais cela n’enlevait pas le fait qu’il trouverait ça bizarre et au fond, il ne savait pas du tout s’ils pourraient s’entendre.

Preuve en était d’ailleurs de la manière dont Jocaste réagit en apprenant que Clifford s’était bien plus adapté que lui au monde dans le royaume du bout de l’océan que lui et qu’il n’était pas forcément très fréquentable. Geoffroy n’utilisait sans doute pas les bons mots, c’était tout de même assez compliqué pour lui d’exprimer concrètement ce qu’il ressentait, ce qu’il pensait de tout cela. C’était deux pans de sa vie bien différentes, quand bien même Jocaste n’aurait sans doute pas envie de penser les choses de cette manière. Jocaste revint donc sur le fait que son époux affirme que Clifford n’était pas fréquentable, mais qu’il l’avait pour autant fréquenter. C’était vrai et Geoffroy ne regrettait en aucun cas tout cela, bien au contraire. Il appréciait sincèrement Clifford et cela ne le dérangerait pas de passer de nouveau du temps avec lui, loin de ces terres hostiles cependant. En un sens, l’ancien garde royale avait un peu l’impression de s’enfoncer un peu plus, tout cela parce qu’il ne pensait pas forcément que Jocaste puisse apprécier cet ami qu’il avait eu de l’autre côté de l’océan.

« Que veux-tu en déduire ? » Demanda-t-il alors. Il n’avait aucune envie de sentir la moindre tension entre lui et son épouse, surtout pas à cause de quelque chose qu’il avait pu faire de l’autre côté de l’océan. Il venait de rentrer, il allait définitivement tourner une page sur tout cela et reprendre le cours de son existence du bon côté de l’océan. Il n’avait aucune envie que Jocaste puisse s’inquiéter de quoi que ce soit. Au fond, il n’aurait vraiment pas du mentionner Clifford. « Je me suis contenté de survivre là-bas, c’est tout. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Lun 1 Jan - 13:35


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
J

ocaste n'avait pas la moindre envie de se disputer avec son époux, mais elle ne pouvait nier le fait que cette conversation la mettait mal à l'aise, pour la simple et bonne raison qu'elle soulevait des points qu'ils n'avaient pas voulu aborder jusqu'alors, ou en surface seulement, et qui leur retombait à présent sur le coin de la figure. Ils ne pouvaient pas prétendre que ces presque vingt années passées loin l'un de l'autre ne changeait rien. C'était bien évidement faux. Il ne pouvait en être autrement. Ils avaient eu leurs vies, ce temps durant. Ce n'avait pas été des vies idéales, ils n'avaient pas été vraiment heureux, mais cela les avait forgés, et quelque part, ça les avait sans doute un peu changés. Quand Geoffroy affirmait que son seul ami de l'autre côté de l'océan était un homme peu fréquentable, qui s'était fait aux us et coutumes des terres hostiles où il était coincé, forcément, Jocaste avait dû mal à l'entendre sans se poser un milliard de questions. Dans un premier temps, elle s'était sentie rassurée d'apprendre l'existence de ce Clifford, elle se disait que de la sorte, Geoffroy avait pu conjurer sa solitude, qu'il avait quelqu'un qui le comprenait parce qu'il vivait la même chose que lui. Maintenant, il n'était plus sûr de rien, et ça lui déplaisait profondément. La réaction de son époux, pour ne rien arranger, déplut à Jocaste. Elle aurait aimé qu'il réponde sincèrement à sa question plutôt que de retourner les choses en lui demandant ce que elle voulait déduire de tout cela. Ce qu'elle voulait en déduire, c'est qu'elle se laissait travailler par son imagination, mais elle n'était pas convaincue du fait que cette déduction soit la bonne. Il était bien plus probable qu'elle se leurre. A force d'imaginer la vie passée de Geoffroy sans la comprendre, elle se faisait du mal, inutilement.

-Ne te braque pas, répondit-elle, vexée, quand Geoffroy affirma qu'il s'était contenté de survivre, voilà tout. Ca, il le lui avait déjà dit, et ce n'était pas exactement sa question. Elle voulait profondément croire que sa vie avait été difficile, qu'il avait souffert, que chaque jour avait apporté son lot d'épreuves. Mais s'il avait survécu, de quelle manière l'avait-il fait, précisément. A trop vouloir la protéger, la préserver de ce qu'il avait vécu, il l'exposait immanquablement à l'angoisse et aux soupçons, et elle ne voulait pas vraiment de cela entre eux. C'était juste... une question...

Une question oui, mais insidieuse quand même, elle ne pouvait pas le nier non plus. Enfin... elle qui avait été pressée de le retrouver, avait attendu impatiemment son retour, voilà qu'elle se sentait mal comme elle n'avait pas encore eu l'occasion de l'être jusqu'alors. Il y avait comme une faille entre eux. Et elle avait peur de ne pas réussir à la combler.


code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 245
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Sam 6 Jan - 18:42

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Geoffroy n’avait aucune envie de se disputer avec Jocaste, bien au contraire. C’était la dernière chose qu’il voulait. Sauf que bien sûr, il ne pouvait pas nier qu’il y avait forcément des sujets un peu plus délicats à aborder. Dès qu’il était question du royaume du bout de l’océan déjà, même si l’homme espérait qu’il pouvait définitivement mettre tout cela de côté maintenant qu’il était définitivement de retour chez lui. Malheureusement, Geoffroy aurait dû s’abstenir de parler de Clifford, du fait qu’il pourrait peut-être venir ici et qu’il n’était pas forcément fréquentable. Mais en même temps, Geoffroy ne se voyait pas ne rien dire à Jocaste non plus, comme il ne savait pas s’il pouvait tout lui dire. Quand bien même, l’homme n’avait évidemment rien à se reprocher, bien au contraire.

Quand Jocaste lui demanda de ne pas se braquer, Geoffroy savait qu’elle avait raison, mais il voyait bien qu’elle était vexée aussi de son côté. L’ancien garde royale revenait quand même d’un voyage sacrément fatiguant, il avait envie de juste profiter de la présence de son épouse, sans prise de tête. Mais malheureusement, il fallait bien qu’il fasse quand même avec aussi, que les retrouvailles avec Jocaste n’allait pas juste les mener vers un chemin de bonheur et d’eau fraiche. Quand bien même, rien ne changerait aux sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre et au besoin qu’ils avaient d’être l’un avec l’autre. Geoffroy poussa un soupire, avant de venir prendre le visage de son épouse dans ses mains, plantant son regard dans le sien. Il se doutait que la « simple » question de Jocaste n’était pas si simple que cela, il comprenait bien qu’elle devait s’en poser énormément et qu’il ne devrait peut-être pas se montrer si secret par moment.

« Je suis désolé. »
Dit-il alors, parce qu’il voulait arrêter tout début de dispute, il avait juste envie de profiter de la présence de son épouse, sans se prendre la tête, sans que la situation ne dérape. Et pour cela, il comprenait bien qu’il devait quand même en partie prendre sur lui. « Ça n’est pas contre toi. » Il aimerait juste clôturer le sujet, mais en même temps le jeune homme se doutait que s’il ne l’abordait pas, Jocaste allait continuer de se poser des questions et ça n’avait rien de productif. « J’ai dû faire des choses dont je ne suis pas réellement fier là-bas tu sais. » Elle le savait, forcément. « Clifford a réussi à s’en sortir parce qu’il s’est adapté, parce qu’il est devenu hors-la-loi. Il fait du trafic, il vend des personnes. Il a même commencé à avoir de l’influence. » Il répondait donc plus précisément à la question de Jocaste, sur les raisons qui le pousser à affirmer que son ami n’était pas fréquentable. « Je suis devenu un mercenaire là-bas, j’ai travaillé un peu avec lui, j’ai fait ce que je devais faire pour m’en sortir. »

Il l’avait déjà dit, mais cela n’enlevait pas le fait qu’il n’avait rien de fier. Il était un homme droit normalement, qui suivait la loi, qui faisait les choses dans l’ordre. Mais là-bas, il n’y avait pas d’ordre à ses yeux.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Sam 6 Jan - 19:11


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
J

ocaste se disait que le mieux pour eux deux était sans doute de clore le sujet une bonne fois pour toutes, mais elle ne pensait pas que ce soit une bonne chose, pas du tout, même. Plus elle y pensait, plus elle se disait que le secret pourrait bien avoir le don de détruire leur relation bien mieux que le temps et la distance qui eux n'y étaient pas parvenus. Leur amour avait survécu à tant de choses, ce n'était pas pour se briser maintenant parce qu'ils n'auraient pas osé tout se dire... Alors même si elle n'apprécierait pas forcément d'entendre tout ce que son interlocuteur pourrait bien avoir à lui dire, elle le voulait honnête envers lui, elle voulait qu'il ne lui cache plus rien. Peut-être que ça lui ferait du mal, peut-être qu'elle se verrait contrainte de l'observer d'un autre oeil, mais au moins elle saurait, et la vérité serait plus simple à accepter si elle lui venait de lui que de quelqu'un d'autre... Ce Clifford, mettons, par exemple, si ce dernier devait finir par revenir... Alors elle était prête à tout entendre, même si ça devait être difficile, et elle apprécia que Geoffroy se décide finalement à lui témoigner cette confiance-là, en la regardant droit dans les yeux, sans se détourner ni ciller, sans se chercher de fausses excuses.

Il lui apprit donc que Clifford était un hors-la-loi. En soi, vivre en dehors des lois d'une société inhumaine comme semblait l'être celle du royaume du bout de l'océan ne lui paraissait pas être une tare en soi, mais elle devait vite déchanter en entendant son interlocuteur lui affirmer que cet homme, entre autres trafics. Il vendait des personnes... Ce genre de pratiques étaient odieuses et que Geoffroy ait pu fréquenter ce genre d'homme la mettait mal à l'aise. Cautionnait-il tout cela. Fallait-il, pour s'en sortir, réellement devenir un monstre ? Un monstre parmi les monstres... Peut-être... Peut-être que sans cela, il ne serait pas en vie... Mais même en acceptant cela, c'était assez dur à accepter. Il fallait qu'elle reconnaisse que son mari n'était plus exactement celui qu'elle n'avait pas vu tant d'années durant... Il avait bien eu un passé sans elle, et ce passé était criminel. Son époux, un mercenaire... C'était étrange à entendre, lui qu'elle avait toujours considéré comme un parangon de justice et de droiture.

-Je...
Elle hésita. Un milliard de choses lui venaient à l'esprit, mais elle n'était pas sûre de devoir tout lui dire... Tout ça devait appartenir au passé, à présent. Est-ce qu'elle l'aimait moins pour autant ? Non, bien sûr, elle l'aimait comme une folle... Finalement, elle ne trouva rien à dire. Elle se contenta donc de quelques mots. Merci de m'en avoir parlé...

Avant de déposer ses lèvres sur les siennes.


code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 245
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Lun 5 Mar - 17:59

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Ce n’était rien de simple pour Geoffroy de parler de tout cela à Jocaste, parce qu’on ne pouvait pas dire qu’il soit vraiment fier. L’ancien garde royale avait des valeurs normalement, mais dans ce monde – celui qu’il espérait avoir quitté pour de bon – il avait été obligé de les mettre de côté pour suvivre. En tout cas, Geoffroy avait fait le choix de les mettre de côté, afin de s’en sortir de l’autre côté de l’océan. Et il s’était lié d’amitié avec Clifford, sincèrement, alors que si la situation avait du être différente s’ils se trouvaient à Féerie), il y avait peu de chance qu’ils s’entendent. Bon, Clifford n’aurait peut-être pas eu la même activité, mais tout cela était de toute façon hypothétique. Un homme comme Clifford ne pouvait normalement pas être son ami. C’était pour cela que Geoffroy n’avait pas eu envie de trop s’étendre là-dessus avec son épouse.

Elle ne semblait pas savoir que dire, après les explications de l’ancien garde royale, ce qui serra quand même énormément le cœur de l’homme. Il n’avait aucune envie que Jocaste le voir différemment, parce qu’elle savait ça. Depuis son retour, il avait décidé de rester le plus vague possible sur ses activités de l’autre côté de l’océan, dans un but précis, pour que Jocaste ne porte pas un regard différent sur lui, pour qu’il soit bien l’homme qu’il était avant son départ malgré les années. Mais au final, Geoffroy n’était plus le même homme que celui qu’il était près de vingt ans auparavant, tout comme Jocaste n’était sans doute plus la même femme, parce qu’ils avaient un vécu tous les deux, loin l’un de l’autre. Mais l’homme n’avait pas envie que ça change, qu’ils soient si différents, qu’ils ne puisse pas s’entendre de nouveau. Il n’avait pas envie que Jocaste change son regard envers lui. Au final, la servante de la reine affirma qu’elle appréciait qu’il lui en ait parlé, avant de poser ses lèvres sur les siennes. C’était agréable, c’était rassurant, même si ça ne changeait sans doute à la situation profonde, au fait que son épouse devait avoir du mal à encaisser tout ça.

« Je ne veux pas que ça change quoi que ce soit. » Dit-il quand leurs lèvres se séparèrent. L’ancien garde royale se doutait que ça n’avait sans doute rien de bon de continuer à en parler, mais il n’avait aucune envie qu’un abcès se créer entre eux. Pas alors qu’ils venaient à peine de se retrouver. Après la joie d’être de nouveau ensemble, d’avoir pu se retrouver, d’être en vie, de savoir qu’ils étaient toujours là… ils devaient reprendre un rythme plus « normal ». « Je ne veux pas que tu me vois différemment. » Il était sincère, il n’avait aucune raison de mentir à son épouse. « Je ne suis pas du tout fier de ce que j’ai pu faire là-bas. »

Et en un sens, de ses fréquentations également. Même s’il appréciait sincèrement Clifford, mais c’était parce qu’il avait eu l’occasion d’apprendre à le connaître, ce qu’il n’aurait sans doute pas fait en d’autres circonstances.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Lun 5 Mar - 18:53


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
J

ocaste devait bien reconnaître être totalement retournée par ce qu'elle venait d'apprendre. Elle comprenait le désir de Geoffroy, celui de voir leur situation inchangée, cet espoir que leur relation ne patisse pas de ses révélations, mais Jocaste ne pouvait absolument pas promettre à son époux que ses révélations ne faisaient aucune différence, qu'elle saurait encore le voir seulement comme l'homme qu'elle avait épousé, comme ce héros victime d'une guerre lointaine, exemple de probité et d'intégrité. Est-ce que cela changeait quelques chose, de fait ? Oui et non, en vérité. Non, ça ne changeait rien, en un sens, parce que Jocaste était folle amoureuse de son époux, et ce qu'il venait de lui avouer ne changeait rien à l'amour qu'il lui portait. Cet amour dépassait la moindre considération, comme il avait su transcender le temps et la distance, il pourrait transcender le moindre propos du jeune homme... Parce qu'elle était faite pour être avec lui et lui pour être avec elle, parce qu'ils étaient des âmes soeurs, tout simplement, et rien ne pouvait changer ou altérer cela. Seulement, malgré tout, une chose changeait tout de même : elle ne pouvait plus le regarder maintenant comme elle le regardait autrefois. Elle avait noté des changements en lui depuis son retour, mais ce n'était que détails liés à toutes ces années qui les avait fait grandir, mûrir, vieillir... Seulement, là, il s'agissait d'autre chose. De quelque chose de bien plus sombre, de bien plus incontrôlable. Et non, Jocaste ne pouvait pas faire comme si de rien n'était, comme si elle était totalement insensible à tout cela.

-Je sais
, répondit-elle doucement quand son époux lui assura qu'il n'était pas fier de la vie qu'il avait mené de l'autre côté de l'océan.

Il n'avait pas besoin de le lui apprendre, elle le savait très bien, en effet. Elle le sentait, dans le ton de sa voix, dans l'expression de son visage, sans oublier le temps qu'il avait pris à lui avouer cette part sombre de son passé, qu'il s'était bien épargné d'évoquer avec elle lors de leurs retrouvailles. Oui, elle savait qu'il n'était pas fier de ce qu'il avait fait là-bas, mais cela ne changeait rien au fait qu'il l'avait fait malgré tout, et ne pouvait le nier. Et ils devaient l'assumer. Jocaste ne se voyait pas enfouir ces révélations dans son inconscient, ce ne serait pas sain, ni juste. Il fallait juste... qu'elle reconnaisse que son époux avait ses failles, qu'il n'était pas toujours si parfait... ce qui était après tout normal, n'était-ce pas l'apanage de n'importe quel être humain.

-Je ne peux plus te regarder de la même manière, je suis désolée,
ajouta-t-elle, préférant être honnête. Mais je ne t'en aime pas moins, tu sais...


code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 245
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Dim 18 Mar - 17:15

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Jocaste avait conscience qu’il n’était pas fier de ce qu’il avait fait de l’autre côté de l’océan, c’était une chose qui rassurait en partie seulement Geoffroy. Parce qu’il se doutait que ce n’était pas parce qu’elle comprenait qu’il n’avait aucune fierté à faire tout cela, dans le but de survivre, de pouvoir un jour vivre un tel moment, qu’elle l’acceptait pour autant. Ce n’était pas pour rien que Geoffroy n’était pas entré dans les détails lors de leurs retrouvailles et il avait été heureux qu’elle ne cherche pas à entrer dans les détails justement. Par chance, le bonheur de se retrouver après toutes ces années, alors que Jocaste le pensait mort, avait pris le dessus. Mais maintenant, ce n’était plus le cas. Geoffroy aurait aimé ne pas lui parler de tout cela. Il n’avait eu aucune envie de mentir à Jocaste – et le fait qu’il envisage de le faire tout de même était bien la preuve que certaines choses avaient changés malheureusement – mais en même temps, il n’avait pas eu envie de lui dire la vérité. Il aurait apprécié que tout cela reste derrière lui, maintenant qu’il remettait définitivement les pieds à Féerie. Mais ces ombres de ces quelques années allaient entacher sa vie maintenant, Geoffroy en prenait conscience.

Parce que Jocaste se montra honnête – et il appréciait qu’elle le fasse, même si c’était difficile à encaisser quand même – en affirmant qu’elle ne pouvait plus le regarder comme autrefois, que son regard ne pouvait que changer à présent qu’elle avait conscience de cela. C’était évidemment la dernière chose que l’homme avait eu envie, il espérait que rien ne change, qu’elle continue de voir en lui l’homme brave et fier de toutes ces actions. Mais non… il avait une part d’ombre à présent. La preuve que ce royaume avait le don de tout changer, de tout corrompre. Il l’avait corrompu, il n’était plus le même. Alors que Geoffroy ne désirait qu’une seule et unique chose, être seulement l’homme que Jocaste avait épousé il y a longtemps maintenant, être ce membre droit de la garde royale du royaume. Mais il ne savait même pas si c’était possible et surtout… il ne savait pas si ça changerait quoi que ce soit. Il appréciait l’honnêteté de Jocaste, mais il ne put s’empêcher de se sentir un peu refroidit quand même. Même si elle ne manqua pas de tenter de le rassurer en lui affirmant que ça ne changeait rien à ses sentiments et qu’elle ne l’aimait pas moins.

« Je sais. »
Dit-il simplement, dans un très léger sourire.

Il ne pouvait pas le nier, Geoffroy était quelque peu refroidi par les propos de son épouse, sans qu’il ne puisse réellement lui en vouloir. Tout cela, ce n’était que de sa faute. Il espérait que le fait de revenir n’était pas une erreur à présent. Non pas qu’il considère que sa place n’était pas là, mais il ne voulait pas voir le regard de Jocaste changer au point qu’elle ne le reconnaisse plus… au point qu’elle se dise qu’elle était mieux sans lui.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Dim 18 Mar - 17:43


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
J

ocaste sentit son coeur se serrer en observant la réaction de son époux. Elle s'était douté que ses propos ne lui seraient pas agréables à entendre, mais en même temps, elle n'avait pas voulu lui cacher ce qu'elle ressentait, la façon dont elle interprétait et supportait la situation, elle aurait trouvé cela injuste et malsain, aussi. S'ils voulaient espérer que rien ne vienne interférer dans leur relation, alors il fallait qu'ils sachent se montrer honnête, que ce soit quand il s'agissait de parler de tout et de rien ou de sujets plus graves. C'était ainsi, les révélations que venait de lui faire Geoffroy l'affectaient vraiment, et elle ne se voyait pas prétendre le contraire. C'était comme ça. Elle aimait son époux, là-dessus non plus, elle n'avait pas menti, et ses sentiments demeuraient inchangés, mais tout de même. Elle découvrait Groffroy capable de choses qu'elle ne l'aurait jamais imaginé ne serait-ce apte à faire, il allait lui falloir du temps pour se faire à cette idée, pour reconsidérer l'image qu'elle avait de l'homme qu'elle aimait. Elle ne l'aimerait pas moins, non, plus, elle l'aimerait seulement à l'image de qui il était réellement, et non à l'image de qui elle pensait qu'il était demeuré, ce qui au fond était bien stupide, et elle le savait. On change, c'est ainsi, et tant d'années s'étaient écoulées, dans de terribles circonstances pour Geoffroy, qui plus est, qu'il ne pouvait qu'en être ainsi.

Elle était rassuré d'entendre son époux lui confirmer qu'il croyait en ses propos, mais en même temps, elle sentait qu'il en souffrait. Est-ce qu'elle n'aurait pas dû plutôt... se taire, tout simplement ? Elle n'en savait rien. Elle regretterait presque de ne pas avoir menti. Elle détestait le voir comme cela... et comprendre combien elle était affectée de le voir ainsi ne faisait que la conforter dans l'idée que oui, elle ne l'aimait clairement pas moins. Ses considérations restaient les mêmes : elle voulait son bonheur avant tout le reste, elle voulait qu'il se sente bien, elle voulait qu'il se sente en sécurité. Elle le considéra un moment du regard sans savoir quoi lui répondre, parce qu'elle ne pensait pas que les mots puissent être souvent. Alors, pour la peine, elle se contenta de le prendre dans ses bras, en le serrant dans ses bras, autant qu'elle le pouvait, dans l'espoir que ça puisse lui faire du bien, ne serait-ce qu'un peu.

-Tu m'en veux ?
lui demanda-t-elle doucement à l'oreille.

Elle voulait se mettre à sa place. Mais c'était difficile. Parce que, justement, elle n'était pas à sa place et ne pouvait pas prétendre qu'elle serait totalement capable de le comprendre un jour.


code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 245
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Dim 15 Avr - 13:20

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Geoffroy aimerait ne rien montrer du fait qu’il ne manquait pas d’être un peu déçu de la réaction de son épouse, mais en même temps il ne pouvait pas mentir non plus. Forcément, le jeune homme se sentait affecté par les propos de Jocaste, il aurait aimé que son regard sur lui ne change pas. Alors qu’il avait parfaitement conscience qu’il avait changé avec le temps. Il ne pouvait évidemment pas demander à son épouse de le regarder comme elle faisait avant qu’ils ne soient si longtemps séparés, alors que de son côté, il avait conscience qu’il avait changé. Mais la déception n’en était pas moins grande pour autant, parce qu’il se rendait bel et bien compte que... eh bien, ils n’étaient plus les mêmes.

Mais rien ne changeait à l’amour qu’ils se portaient et c’était le principal. Geoffroy était rassuré de savoir que Jocaste ne l’aimait pas moins, qu’elle décide de le prendre dans ses bras, de le serrer contre elle fortement. L’homme avait conscience que son épouse ne l’aimait pas moins, bien sûr, et c’était agréable. Quand bien même, la situation avait forcément changé. Il ne dit rien en tout cas, jusqu’à ce que Jocaste lui demanda à l’oreille s’il lui en voulait. Geoffroy s’écarta un peu d’elle, juste suffisamment pour pouvoir planter son regard dans le sien.

« Jamais de la vie. » Il était sincère, il ne lui en voulait pas et jamais il ne serait capable de lui en vouloir pour quoi que ce soit (bon, à moins qu’elle devienne un monstre diabolique, mais il était évident que ça n’arriverait pas). « Je comprends parfaitement. » Ajouta-t-il alors, marquant une courte pause en baissant une seconde son regard, avant de reprendre en les relevant vers son épouse. « Je ne peux pas te cacher que j’aurais aimé que ça soit différent, mais je comprends. Je ne t’en veux pas. J’en veux... j’en veux à ce royaume qui m’a retenu si loin de toi, qui m’a forcé à faire des choses dont je ne suis pas fier. Qui a changé le regard que tu as sur moi à présent. »

S’il devait y avoir un responsable, c’était forcément ce royaume qui l’avait à ce point privé de sa femme pendant si longtemps. Ce n’était pas juste, ils avaient raté tant d’année ensemble, ils n’avaient pas pu devenir parent et pendant si longtemps, Jocaste l’avait cru mort. Il n’y avait qu’un responsable en effet, le royaume du bout de l’océan. Il n’avait aucune raison de penser autrement.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Dim 15 Avr - 14:11


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
J

ocaste ne pouvait pas mentir à Geoffroy. Elle ne l'avait jamais fait autrefois, elle n'avait pas la moindre intention de commencer maintenant, aussi jugeait-elle nécessaire d'avouer à son époux que les révélations qu'il venait de lui faire avaient tout de même un certain impact sur le regard qu'elle lui portait. C'était inévitable, tant de temps était passé, ils ne pouvaient plus s'illusionner quant au fait qu'ils étaient différents, qu'ils avaient changé, et que leurs regards devaient le faire aussi. Mais une part d'elle aurait préféré mentir, finalement, car sentir la déception dans la voix et le regard de l'homme qu'elle aimait, une déception née à cause d'elle, c'était vraiment douloureux. Elle espérait bien qu'il ne lui en tiendrait pas rigueur... et quand il lui affirmait qu'il ne lui en voulait pas, qu'il ne lui en voudrait jamais, elle arrivait à se convaincre de la réalité de cette affirmation. Leur relation en pleine reconstruction se devait quoi qu'il en soit de se fonder sur une véritable compréhension mutuelle, sur un effort de sincérité totale, il n'y avait qu'ainsi qu'ils progresseraient. Aussi Jocaste était-elle au fond reconnaissante envers son époux de lui dire les choses telles qu'il les pensait et de ne rien lui cacher. Elle espérait qu'elle serait capable de lui rendre la pareille. Elle osait croire que oui, mais tous les deux ne savaient pas de quoi l'avenir serait fait.

-Je lui en veux, moi aussi,
répondit honnêtement Jocaste, qui n'avait aucun mal à rejeter la responsabilité de tout cela sur ce royaume honni qui l'avait privé si longtemps de l'homme qu'elle aimait. Je lui en veux de t'avoir volé, et je lui en veux de m'avoir laissé croire que je ne te retrouverai plus jamais, je lui en veux d'avoir cessé d'y croire, alors que j'aurais dû le sentir, m'en douter. Je lui en veux pour tous les souvenirs qu'il nous a ôtés, pour tous les rêves qu'il nous a empêché de réaliser. Elle caressa doucement le visage de son mari. Mais ce monde n'est plus ta prison. Tu es ici, maintenant, avec moi. Elle considéra Geoffroy avec une infinie tendresse. Je crois qu'on devrait... arrêter de donner à ce royaume une importance qu'il ne mérite pas. En fait, je crois qu'on devrait juste... oublier le passé, se dire que notre histoire ne commence que maintenant. Si je viens seulement de poser les yeux sur toi, comment mon regard pourrait-il avoir changé ?

Puisqu'ils n'étaient plus les mêmes qu'autrefois, pouvaient-ils seulement prétendre que l'histoire de leur eux passé leur appartenait encore ? Peut-être pas. Leur histoire pouvait bien commencer où ils le décidaient. L'essentiel, c'est qu'elle ne finirait jamais.




code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 245
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Dim 29 Avr - 13:57

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Geoffroy ne pouvait pas mentir à Jocaste et forcément, il ne pouvait pas nier qu’il aurait aimé que la situation soit un peu différente. Mais en même temps, il n’avait aucun mal à lui avouer qu’il en voulait à ce royaume de l’avoir privé de la vie qu’ils auraient dû avoir tous les deux. Toutes ces années qu’il avait passé avec ces sauvages, pourquoi ? Pour finalement revenir et avoir perdu beaucoup de chose. Oh, Jocaste était là, mais son regard était différent et les années que ce royaume leur avait pris ne leur serait jamais rendu. Ils ne pourraient jamais concrétiser des rêves qu’ils avaient tous les deux, celui de fonder une famille ensemble par exemple. Geoffroy aimerait tant pouvoir revenir en arrière. Jocaste confirma le fait qu’elle ne voulait aussi à ce royaume, pour les mêmes choses au final. Elle lui en voulait d’avoir cru pendant toutes ces années qu’il était mort. C’était normal, Geoffroy ne pouvait pas le lui reprocher. Et au contraire, effectivement, il reportait cette faute sur le royaume du bout de l’océan.

Geoffroy ferma une seconde ses yeux quand Jocaste vint caresser son visage, avant de les ouvrir de nouveau pour plonger son regard dans le sien, alors qu’elle lui affirmait que ce royaume n’était plus sa prison. Non, effectivement, il était libre, mais c’était difficile de reprendre une vie normale. De repartir à zéro sans penser à tout ce qu’il regrettait, à tout ce qui avait changé. Pas tant dans le royaume en lui-même, qui en apparence donnait l’air d’être bien plus serein qu’avant (mais ce n’était qu’une apparence que Geoffroy n’avait pas encore tout à fait compris). Mais plus envers Jocaste, dans tout ce que cet endroit lui avait pris et ce que ça changeait par rapport à son épouse. Ce qui avait fait qu’il n’était plus l’homme qu’elle avait épousé. Cependant, rien n’enlevait à la tendresse qu’elle faisait preuve envers elle, bien au contraire. Elle était toujours là, lui demandant de tirer un trait sur ce qui s’était passé, lui proposant de repartir à zéro. Elle n’avait pas tort en affirmant que si elle le découvrait que maintenant, si elle posait son regard sur lui pour la première fois, son regard ne pouvait pas avoir changé. C’était vrai oui, quand bien même Geoffroy n’avait pas non plus envie de tirer un trait complet à ce qu’ils avaient vécu autrefois. Mais il devait tourner la page, ne pas se laisser bouffer par le royaume du bout de l’océan. Ce dernier lui avait déjà tant pris, trop pris, ce n’était pas le moment de le laisser lui enlever encore plus de ce qu’il possédait.

« Alors, tu ne regretteras jamais de m’avoir épousé ? »
La question pouvait sembler inutile, ou même peut-être vexante pour Jocaste mais… Geoffroy avait besoin de se sentir rassuré. Il ne voulait pas que son épouse vive dans le regret, qu’elle finisse par se dire que finalement… elle était peut-être mieux quand elle le pensait mort. Qu’il n’aurait jamais du revenir.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Dim 29 Avr - 15:02


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
J

ocaste espérait avoir été capable de rassurer ne serait-ce qu'un peu son époux, mais elle ne fut pas certaine d'être parvenue à ses fins quand elle entendit les mots qu'il prononça ensuite. Pensait-il vraiment cela, qu'elle puisse être capable de regretter un jour de l'avoir épousé ? Cette pensée serait bien incapable de lui effleurer l'esprit. C'est vrai, quand ils s'étaient mariés, elle n'avait pas imaginé qu'il prendrait une telle importance dans son coeur, qu'il ne serait pas seulement son époux mais l'homme de sa vie, il n'empêche que c'était le cas, et dès lors, ses sentiments n'avaient jamais faibli. Même durant toutes ces années passées loin de lui, et même si elle l'avait cru mort, elle n'avait jamais cessé de l'aimer, elle chérissait son souvenir comme le plus précieux des trésors, elle l'adorait comme elle n'aurait su adorer personne d'autre. Il était sa vie entière, bien sûr qu'elle n'aurait jamais de regret... du moins si, elle regrettait qu'il ait dû prendre par à un combat qui l'avait séparé d'elle pendant près de vingt ans, elle regrettait de ne pas avoir pu fonder de famille avec lui, elle regrettait d'avoir cru qu'il ne reviendrait pas... en revanche, elle ne regretterait jamais le mariage. Ce moment avait été le plus beau de sa vie, et il le resterait à tout jamais... Elle tenait à lui plus que tout au monde, elle l'aimait à en mourir, et ça, peu importe ce qu'il pourrait faire ou dire. Qu'il puisse en douter ne serait-ce qu'un instant lui serrait le coeur comme jamais, et elle avait à coeur de le rassurer, tout en regrettant d'avoir à le faire.

-Bien sûr que non
, dit-elle alors vivement, en mettant dans son ton toute la force de ses certitudes.

Bien sûr que non, elle ne regretterait jamais l'avoir épousé. Elle était fière, toutes ces années, d'avoir pu porter le nom de Wincane, elle serait toujours fière de se présenter comme l'épouse de son mari, elle ne regretterait jamais d'avoir lié son destin au sien. S'il était capable de comprendre combien elle n'avait vécu qu'à moitié avant son retour... Elle avait eu besoin de lui, impérieusement besoin de lui... C'était tout simplement... plus fort qu'elle, elle voulait croire que c'était plus fort qu'eux, quoi qu'ils puissent dire ou faire. Ils étaient des âmes soeurs, un point c'est tout. Il n'y avait aucun besoin d'aller chercher plus loin, et elle ne voulait pas qu'il puisse l'imaginer capable de penser autrement.

-Tu es tout ce que j'aime, tout ce que je désire, et tout ce que je voudrai toujours. Et ça ne changera jamais.





code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 245
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Dim 24 Juin - 14:34

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Geoffroy se doutait qu’il ne devrait pas poser cette question, mais il en avait besoin. Il avait besoin de se rassurer, de confirmer le fait qu’ils pouvaient encore être mari et femme, malgré le fait que les années avaient forcément eu des conséquences. L’homme aimerait bien se contenter simplement de revenir en arrière, de retrouver l’époque quand il n’avait pas encore pris la mer pour se rendre dans le royaume du bout de l’océan pour cette guerre. Quand ils avaient encore toute la vie devant eux, quand ils pouvaient profiter de leur vie. Quand ils pouvaient envisager de fonder une famille, purement et simplement. Mais ils ne pouvaient pas revenir en arrière, non. Malheureusement, ils ne pouvaient pas enlever les événements qui avaient eu lieu, toutes ces années qu’ils avaient passé loin l’un de l’autre. Ils devaient simplement faire avec tout cela et arriver à s’apprivoiser de nouveau, malgré les changements évident.

Et la seule chose qui comptait pour Geoffroy, c’était que Jocaste ne regrette rien, qu’elle ne regrette pas d’être sa femme et qu’ils puissent presque reprendre où ils s’étaient arrêtés. Jocaste affirma vivement qu’elle ne regrettait pas de l’avoir épousé, d’un ton qui ne laissait pas de doute à la sincérité de ses propos. Geoffroy afficha un sourire, appréciant évidemment d’entendre ces mots. Et plus encore ceux qu’elle prononça ensuite, affirmant qu’il était tout ce qu’elle aimait, ce qu’elle désirait et ce qu’elle voudrait toujours. C’était une déclaration qui allait forcément droit au cœur de l’ancien garde royale. Il se doutait qu’ils allaient quand même avoir besoin de temps pour réellement reprendre en main leur vie de couple. Parce que Geoffroy avait vécu dans un autre royaume pendant longtemps et que son « chez lui » avait énormément changé. Parce que Jocaste avait vécu pendant longtemps sans époux, changeant de vie. Mais ils allaient y arriver, il n’y avait aucune raison qu’ils n’y arrivent pas s’ils le voulaient vraiment. Puisqu’ils s’aimaient encore énormément.

« J’ai tellement de chance de t’avoir. » Lui dit-il alors, dans un nouveau sourire. Réellement, Geoffroy considérait qu’il était un homme chanceux. Parce que malgré les années, il pouvait retrouver presque sa vie d’autrefois et qu’elle était toujours là. Il avait de la chance qu’elle n’ait pas refait sa vie (ce qu’il n’aurait pas pu le lui reprocher, au vu de la situation), qu’elle continue de l’aimer, qu’elle l’accepte malgré les quelques ombres qui se trouvaient sur sa vie à présent. Parce qu’il n’avait pas fait que des choses bien de l’autre côté de l’océan, afin de pouvoir survivre. Et que ça ne ressemblait pas à ce qu’il était avant son départ. Parce qu’ils avaient changés. Il avait de la chance qu’elle l’accepte donc, toujours, malgré ces changements. Il avait juste de la chance de l’avoir. « Je ne veux plus jamais que nos vies s’éloignent. » Même si concrètement, ce n’était pas ce qu’il avait voulu avant non plus, les événements étaient arrivés sans qu’ils ne les désirs. Mais Geoffroy avait envie de faire cette promesse tout de même. Ils ne se sépareraient plus jamais.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 338
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Dim 24 Juin - 14:56


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
J

ocaste afficha un fin sourire quand Geoffroy considéra combien il avait de la chance de l'avoir. C'était sans doute vrai, en réalité, parce que c'était la chance qui avait en premier lieu uni leurs destinées. Ils avaient eu la chance qu'on organise leur mariage sans franchement leur demander leur avis (et heureusement sans quoi ils seraient passé à côté d'une belle histoire tous les deux), ils avaient eu de la chance de tomber amoureux, ils avaient de la chance de s'aimer encore en dépit du temps, de la distance et des épreuves. Bon, d'accord, c'était vite dit, la chance était une notion abstraite, et s'ils s'étaient restés fidèles, ça n'avait en revanche rien à voir avec la chance. Mais Jocaste aimait que Geoffroy s'estime chanceux de l'avoir à ses côtés, parce que la réciproque était entièrement vraie. La servante de la reine pensait très exactement la même chose. Ils s'étaient trouvés pour ne plus jamais se perdre, c'était évident comme rien d'autre ne saurait l'être. Même si leur histoire en elle-même ne l'était pas forcément, parce que vivre si longtemps éloignés l'un de l'autre laissait forcément des séquelles. Elle estimait qu'ils étaient assez forts pour les surmonter, ne serait-ce que parce qu'ils étaient de toute façon incapables de vivre l'un sans l'autre, mais tout de même, c'était loin d'être rien.

-Nos vies ne se sépareront plus jamais,
promit Jocaste en toute conscience de ce qu'elle disait, et donc des contradictions de son propos, car elle savait bien que rien ne pouvait leur garantir qu'ils seraient toujours ensemble tous les deux. Ils n'avaient rien décidé de ce qui leur était arrivés la première fois, après tout. Ils avaient été victimes des circonstances, incapables d'avoir la moindre incidence sur elles en dépit de leur volonté. Si tu dois encore t'éloigner, je t'accompagnerais, mais plus jamais je ne te laisserais aller où que ce soit sans moi.

C'était la pure vérité. Elle avait retenu la leçon, et elle lui avait laissé un goût amer en travers de la gorge. Elle savait ce qu'elle devait faire, et surtout ce qu'elle voulait. Et pour commencer, elle voulait de Geoffroy, à ses côtés, pour le restant de ses jours. Il était tout pour elle, il était l'homme de sa vie, il était celui auprès de qui elle aurait tout le temps dû être, ce qu'on lui avait refusé. Peut-être qu'en faisant certaines choses différemment, elle aurait pu mieux s'en sortir, mais ça n'avait pas été le cas. Elle avait appris de ses erreurs à force de les ruminer en l'absence de son époux qu'elle avait cru défunt. Alors, plus jamais ça. Elle resterait à ses côtés quoi qu'il advienne.


code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème foret impénétrable ROSA
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Garde impériale
» Quel sport faite vous?
» Quel anime voudriez vous nous faire découvrir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: Le grand château :: Les appartements royaux-