Partagez | 
 

 Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Féeriens
Messages : 329
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Sam 1 Sep - 17:11

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Geoffroy considérait vraiment qu’il avait énormément de chance d’avoir Jocaste dans sa vie, que la situation prenne le tournant qu’elle prenait actuellement. Parce que mine de rien, ils ne pouvaient pas nier le fait qu’ils avaient de chance d’être de nouveau ensemble, d’avoir pu se retrouver après toutes ces années. Parce que la vie aurait très bien pu leur jouer un tour bien différent, ne pas leur permettre de se retrouver déjà mais également faire en sorte qu’ils soient encore capables d’être ensemble. Donc oui, l’homme considérait sincèrement qu’il avait de la chance. Et maintenant, il avait simplement envie de profiter de la présence de Jocaste, sans se préoccuper des quelques ombres qui pouvaient y avoir dans leurs vies. Tout n’était pas parfait, sans aucun doute, mais il n’y avait aucune raison qu’ils s’en préoccupent. Pour le moment, il avait simplement envie de profiter de la présence de son épouse.

Geoffroy afficha un sourire quand Jocaste affirma que leurs vies n’allaient jamais se séparer. En réalité, son épouse ne pouvait pas vraiment l’affirmer, parce que tout cela n’était pas de leur fait. Après tout, ce n’était pas vraiment un désir qu’ils avaient eu d’être séparés pendant toutes ces années, donc ils ne pouvaient pas forcément contrôler ce genre de problème. Mais Geoffroy aimait quand même l’idée qu’elle n’ait aucune envie que leurs vies se sépares. En décidant de ne jamais le laisser aller quelque part sans elle.

« Ça me plait assez, je dois bien t’avouer. »
Dit-il dans un sourire. L’idée que son épouse ne le quitte pas d’une semelle, qu’elle se rende partout où il allait avec elle, c’était plaisant oui. Bon, pendant des années, les deux amants avaient vécu de leur côté et il était forts probables qu’ils aient quand même besoin de temps pour vraiment réussir à vivre de nouveau ensemble, mais ça n’enlevait pas le fait que Geoffroy n’avait aucune envie d’être séparé de son épouse. « Je n’ai aucune envie d’aller nulle part sans toi. » Ça n’allait pas être techniquement possible en soit, parce que Jocaste avait ses activités quand même, que lui-même allait sans doute faire quelque chose de sa vie au final, mais l’idée était agréable quand même. « On a beaucoup trop de chose à rattraper de toute façon. »

Tant d’année qu’ils avaient perdu tous les deux, mais qu’ils allaient pouvoir tenter de rattraper quand même. Ils n’allaient pas pouvoir tout rattraper non plus, mais ils allaient quand même pouvoir juste vivre leur vie ensemble, comme ça aurait dû être le cas si le destin n’en avait pas décidé autrement. Ce n’était pas dit qu’ils ne se marchent pas sur les pieds par moment, peut-être que parfois ils allaient avoir envie d’un peu de solitude, mais pour le moment il était évident qu’ils avaient beaucoup trop besoin l’un de l’autre et qu’il était hors de question qu’ils s’éloignent.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 423
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Sam 1 Sep - 17:36


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
L

e couple à nouveau réuni avait très certainement conscience du fait qu'ils s'adressaient des promesses qu'ils ne seraient sans doute pas capables de tenir sur le long terme, mais ce n'était pas bien grave... Ce n'était pas bien grave, parce qu'ils en avaient besoin, et c'était bien évidemment ce qui importait, plus que tout le reste. Ils avaient été séparés si longtemps, ils avaient besoin de se promettre de ne plus se quitter, ce ne serait que de cette manière qu'ils parviendraient à aller de l'avant, en s'exemptant de la perte constante de se perdre tous les deux. Les circonstances leur donneraient peut-être tort, les sépareraient peut-être de nouveau. Ou bien, à la longue, même si cela leur semblait impossible, peut-être découvriraient-ils qu'ils n'étaient pas faits l'un pour l'autre. Mais Jocaste n'y croyait pas. Ni ne voulait y croire au demeurant. Elle avait trop besoin de lui, elle avait eu besoin de lui, et elle n'avait pas envie de croire que cela puisse changer. Et c'était ce que, à sa manière, elle lui promettait : que ça ne changerait pas, quoi qu'il advienne, ça ne changerait pas. Il ne fallait surtout pas que ça change. Oui, l'avenir était ce qu'il serait, et trahirait certaines de la promesse (ne serait-ce que parce qu'ils ne pouvaient techniquement pas tenir leurs engagements l'un envers l'autre tout en tenant leurs engagements auprès du monde extérieur).

-Tant de choses, c'est vrai,
admit Jocaste dans un fin sourire.

Forcément, en près de deux décennies, ils avaient manqué beaucoup de choses de la vie de l'autre. Ils n'avaient pas d'autres choix que d'aller de l'avant, même si cela pouvait, par certains aspects, leur faire peur. Même s'il leur restait beaucoup d'années à vivre, même s'ils ne pouvaient pas revenir sur ce qui avait été, ils avaient forcément besoin de compenser les vingt années qu'ils avaient dû passer loin l'un de l'autre.

-Tant de choses que je ne sais même pas par quoi nous devrions commencer.

Il y avait des choses anodines, des choses importantes, ces choses qu'il leur fallait se dire, ces choses qu'il valait mieux ne pas entendre, ces choses qu'il fallait effacer, ces choses qu'il fallait réparer. Ils avaient vingt ans de soutien, de confidences, de "Je t'aime", de projets sur lesquels revenir, et quand on y songeait, ça avait de quoi donner le vertige. Quelque part, c'était exaltant, car ils n'étaient pas de ces couples qui avaient tout vécu et n'avaient plus rien à expérimenter. Mais en même temps, et bien, ça faisait peur, parce qu'on ne craignait vraiment que le temps manque. Bien sûr, ils pouvaient avoir de nombreuses années devant eux... mais comment en être sûr ?


code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 329
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Ven 2 Nov - 12:41

Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
Ils n’avaient pas le choix, ils devaient simplement aller de l’avant, c’était aussi simple que ça. Geoffroy avait des regrets, il ne pouvait pas les oublier, il y avait certaines choses qui avaient changés et il aurait aimé que ça ne soit pas le cas… mais ils ne pouvaient dans tous les cas pas revenir en arrière, donc ils devaient simplement penser à l’avant. Dans l’idéal, il faudrait qu’ils puissent remonter le temps, que Geoffroy ne soit pas blessé, qu’il ne soit pas coincé de l’autre côté de l’océan. Mais ce n’était pas possible, il avait bel et bien été coincé, il avait dû faire certaine chose pour s’en sortir dont il n’était clairement pas fier. Il avait dû évoluer, changer légèrement. Ils n’étaient plus les mêmes personnes qu’autrefois, en vingt ans on ne pouvait que changer en même temps. Mais est-ce qu’ils s’aimaient moins ? Non. Et donc, ils devaient simplement arriver à rattraper le temps perdu. Ils ne pouvaient pas tout rattraper, bien évidemment, ils ne pouvaient pas espérer avoir la vie qu’ils n’avaient pas eu, mais au moins ils étaient ensemble et ils pouvaient faire le maximum pour rattraper le plus possible les choses.

Mais en même temps, par où commencer. L’homme ne pouvait que comprendre son épouse quand elle affirma qu’ils avaient tant de chose à rattraper, qu’elle ne savait pas par où commencer. Au final, ils devaient déjà sans doute commencer à réellement se connaître à nouveau, puisque malheureusement pendant ces vingt années, il s’était passé énormément de chose. Cela ne servait à rien d’aller trop vite et en même temps, Geoffroy ne pouvait pas nier qu’il avait quand même envie d’avoir tout rapidement. Il avait patienté pendant tellement longtemps, c’était difficile de patienter de nouveau.

« Moi non plus. »
Répondit-il honnêtement, parce qu’il n’avait aucune raison de cacher à son épouse qu’il se sentait tout bonnement aussi perdu qu’elle. Il avait de l’inconnu devant eux, comme ils avaient de l’inconnu derrière eux. Ce n’était pas du tout comme cela qu’ils avaient imaginé les choses, forcément c’était normal qu’ils soient un peu déroutés. Et même si Geoffroy avait espéré toutes ces années pouvoir retrouver Jocaste – qui de son côté n’avait pu que porter le deuil –, ça ne voulait pas dire qu’il était plus à même sur ce qu’ils devaient faire. Il avait imaginé encore et encore leur retrouvaille, mais il n’avait pas réellement pu deviner comment les choses allaient se passer. Se concentrant surtout sur le fait de traverser de nouveau cet océan, dans l’autres sens. Maintenant qu’il y était, les choses devenaient plus concrètes, mais en même temps il ne savait pas exactement comment les rendre définitivement concrètes. « On va aller à notre rythme, ça sera une très bonne chose. » Autant qu’ils ne se prennent pas trop la tête en effet, ça ne servirait à rien sans doute. Ils avaient bien des soucis à se faire autrement de toute façon. « Est-ce que tu peux te libérer ce soir du service de la reine ? » Demanda-t-il, sans savoir s’il pouvait réellement avoir de l’espoir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 423
Date d'inscription : 06/08/2017

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   Ven 2 Nov - 18:14


 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain.
 
L

a réponse de Geoffroy était à l'image de ce que Jocaste n'aurait pu que soupçonner. Dans les circonstances actuelles, il semblait assez normal que son époux, tout comme elle, ne sache tout bonnement pas par quoi commencer pour ce qui était de rattraper le temps perdu. Personne, à leur place, n'aurait sûrement de réponse toute faite à cela, d'ailleurs... Et puisqu'ils étaient les seuls concernés par l'affaire, ils n'auraient d'autre choix que de s'arranger à leur manière, d'une façon ou d'une autre. Ils iraient à leur rythme, et ils finiraient bien par trouver comment faire. Du moins fallait-il l'espérer. Elle avait confiance en eux, mais c'était assez désarmant que de se dire qu'ils devaient comme... reprendre de zéro, faute de pouvoir totalement poursuivre où ils s'étaient arrêtés, ce qui forcément était un chouias frustrant. Elle aimerait que tout soit fluide, que tout soit simple. Oh, certaines choses l'étaient. Mais pas toutes... Il y avait des marques à prendre, des vérités à accepter, des craintes à étouffer, des rêves auxquels il fallait renoncer, d'autres rêves à construire. Rien n'était complètement figé, arrêté.

C'était quelque part exaltant, aussi... Tout était à faire, d'une certaine manière. Ils devaient en effet se laisser porter par leur rythme, et attendre de voir ce que cela pourrait bien donner. Il n'y avait pas de certitude, et Jocaste adorait trop les certitudes pour être complètement à l'aise avec le fait de tout bêtement suivre son instinct. Mais d'un autre côté... L'instinct leur dictait d'être ensemble... Alors ça voulait dire qu'ils pouvaient s'y fier, après tout, d'une manière ou d'une autre. Leur rythme, c'était leur instinct qui le dicterait, et même si c'était un peu angoissant, parce qu'ils ne pouvaient pas réellement savoir où ça les mènerait, ils pouvaient se dire qu'il devrait normalement leur rendre un fier service puisque c'était lui qui leur avait permis de se retrouver alors que cela devait normalement être ce qu'il y a de plus impossible. Jocaste afficha un fin sourire quand son époux lui demanda si elle pouvait se libérer du service de la reine le soir même.

-Je pense que je peux m'arranger.

Elle n'aimait pas réellement faire cela. Elle était envers Aurore d'une loyauté sans faille et il était très rare qu'elle daigne ne serait-ce que s'octroyer du temps pour elle-même. Mais puisqu'elle n'avait jamais manqué une seule seconde de service auprès de la reine, elle se disait que cette dernière tolèrerait normalement qu'elle fasse une exception, surtout si ce devait être exceptionnel, à moins bien sûr d'avoir autre chose à faire.

-Tu as quelque chose de particulier à l'esprit ?
demanda-t-elle. Même si, en soi, cela lui conviendrait très bien qu'il ne pense à rien de spécial, le simple fait d'être ensemble lui suffisait amplement.





code by Mandy
 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel est le plus profond, le plus impénétrable des deux : l'océan ou le coeur humain. [pv Geoffroy <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Problème foret impénétrable ROSA
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Garde impériale
» Quel sport faite vous?
» Quel anime voudriez vous nous faire découvrir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: Le grand château :: Les appartements royaux-