Partagez | 
 

 Quand le groupe commence à se séparer. (Nathaniel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Rebellion
Messages : 810
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Quand le groupe commence à se séparer. (Nathaniel)   Sam 28 Oct - 17:34

Quand le groupe commence à se séparer.
Cela devenait de plus en plus difficile pour Anthony de quitter le château afin de rejoindre les rebelles. Il avait le sentiment d’être épié constamment, peut-être parce que c’était le cas. On ne pouvait pas dire que le serviteur du roi avait été spécialement à l’aise à longueur de temps, mais c’était vraiment pire depuis qu’il trahissait le souverain de féerie. Il savait que c’était pour la bonne cause, qu’il ne pouvait plus cautionner ce que faisait Edgar, mais en même temps… eh bien, il craignait pour sa vie. Ce n’était pas rien quand même. Si le roi découvrait qu’il était de mèche avec leur vieil ami, il n’allait clairement pas apprécier et il allait lui faire payer de sa vie. En ce moment, depuis qu’il était de retour du royaume du bout de l’océan, Anthony avait donc l’impression d’être de plus en plus épié, d’être de plus en plus surveillé. La dernière fois, il avait failli se faire prendre par la servante de la reine, autant dire que ça n’avait rien de bon pour lui. Cette fois ci, donc, le serviteur avait décidé de sortir – en s’assurant un milliard de fois qu’il n’était pas suivi – sans aucune besace. Non pas qu’il ne voulait pas apporter des vivres aux rebelles, bien au contraire. Il savait à quel point ils en avaient besoin, à quel point ils avaient besoin qu’il en apporte. Sauf que si on le voyait sortir avec des vivres, il craignait de les mettre en danger. Il ne pensait pas qu’à lui, il pensait évidemment aux rebelles. Si jamais on l’attrapait, il craignait de trop en dire… si jamais, si jamais on lui faisait les pires supplices.

Il avait donc pris le chemin de la forêt, visiblement non suivi. Mais cela n’empêchait pas Anthony d’être constamment sur ses gardes pour autant, parce qu’il ne pouvait pas faire autrement. Il faisait donc attention, pendant tout le chemin, jusqu’au moment où il allait pouvoir rejoindre le camp de fortune des rebelles. Anthony espérait quand même qu’un jour, tout cela allait pouvoir se décanter et que la situation allait pouvoir évoluer. Pas que pour lui, même s’il apprécierait de ne plus avoir besoin de se cacher et d’avoir peur de son ombre, mais pour tout le monde. Pour les rebelles qui méritaient d’avoir une vie plus posée, comme Daphnée et Eleonore. Ou pour le prince aussi, qu’il savait devait subir la situation. Quand il arriva au campement, Anthony vit Nathaniel au centre. Il devait bien avouer qu’il ne s’attendait pas toujours à le voir, parce qu’il savait que le « jeune » homme avait l’habitude de voyager à droite et à gauche. Mais il était ravi de le voir, tout de même. Concernant les autres, au vu de l’heure avancé de la nuit, Anthony se disait qu’ils devaient tous être en train de dormir. Ne se doutant pas qu’il manquait quelqu’un à l’appel.

« Bonsoir. » Dit-il en s’approchant de son vieil ami. « Tout va bien ? » Au final, sa venue n’était pas forcément utile au vu du fait qu’il n’apportait rien pour manger, mais il ne pouvait quand même pas s’empêcher de venir prendre des nouvelles.
Code by Gwenn


_________________
La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 4073
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Quand le groupe commence à se séparer. (Nathaniel)   Ven 3 Nov - 22:10


Quand le groupe commence à se séparer.
V

oyager sans cesse d'un extrême à l'autre de l'océan était une entreprise particulièrement éprouvante, exténuante en diable. Nathaniel avait de l'énergie à revendre, motivé au possible par ses projets de vengeance, mais cette motivation ne suffisait pas forcément. Le sommeil lui manquait, et, clairement, il lui devenait de plus en plus difficile de faire l'aller-retour constant. C'était nécessaire, mais en même temps, il n'arriverait à rien s'il ne ménageait pas un tant soit peu son frein. Pour cette raison, il avait pris la décision de ménager un minimum ses forces, et de rester quelques semaines à Féerie avant le prochain voyage. Latika et Gorav avaient été briefés, c'était tout ce qui comptait, en fin de compte. Ils savaient ce qu'ils avaient à faire, et en dépit du passif de la jeune femme avec lui, il était convaincu qu'ils tiendraient franchement leur rôle du mieux possible. Oui, il allait rester un peu, à ses yeux, c'était quelque chose d'important, et même si ça allait peut-être retarder un peu ses plans, il savait qu'il fallait par moment savoir se ménager. Une autre information l'avait d'ailleurs convaincue de demeurer à Féerie plus longtemps : la disparition de Daphnée. Tant qu'il ne saurait pas ce qui s'était passé et où elle était également, il semblait impossible de poursuivre... Trop dangereux. Si elle était tombée entre les mains d'Edgar ou de la sorcière, toutes les cartes seraient à redistribuer. Dommage pour lui, il ignorait qu'il lui suffirait de traverser l'océan, justement, pour comprendre ce qui était arrivé à la jeune fille qui occupait la cellule juste en face de la sienne à l'époque où ils étaient tous les deux prisonniers de l'enfer duquel Nathaniel avait envisagé (sans l'admettre à voix haute) ne jamais réchapper.

Il se trouvait donc, pour une fois, dans le camp des rebelles, il alimentait le feu qui devait les réchauffer et les préserver des bêtes sauvages (une précaution nécessaire, donc, même si le risque était d'être découvert par les hommes d'Edgar Basiel - heureusement que le roi craignait la forêt et sa magie comme la peste). Il entendit alors des pas se rapprocher. Nathaniel leva son regard. Anthony était là. Le sourire, toujours bien présent sur les lèvres du fugitif s'agrandit en le voyant approcher. Venait-il pour une raison précise ou seulement s'enquérir de l'état des rebelles ? Qu'importe, Nathaniel était ravi de le voir, et il tombait à pic, car Nathaniel avait bel et bien des choses à lui dire.

-Pour tout te dire, je n'en suis pas complètement certain
, répondit-il alors quand son vieil ami lui demanda si tout allait bien. Daphnée a disparu, lui expliqua-t-il alors, qui n'avait pas l'intention d'y mettre plus de forme, même s'i savait qu'Anthony tenait à Daphnée, et réciproquement. Tu es venu pour une raison particulière ?




code by Mandy


_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand le groupe commence à se séparer. (Nathaniel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: La forêt-