Partagez | 
 

 Qui fait ce que son père n'a pas fait verra ce que son père n'a pas vu. (papa d'amour <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Rebellion
Messages : 1839
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Qui fait ce que son père n'a pas fait verra ce que son père n'a pas vu. (papa d'amour <3)   Sam 28 Oct - 18:00

Nathaniel & Eleonore
Qui fait ce que son père n'a pas fait verra ce que son père n'a pas vu.
Eleonore savait à présent qu’elle devait se rendre à l’évidence, elle n’allait pas revoir Daphnée, du moins pas de sitôt. La jeune fille n’avait pas caché le fait qu’elle ne se sentait pas bien auprès des rebelles, qu’elle avait besoin de prendre l’air, de s’éloigner de Nathaniel. Mais la jeune femme n’avait pas du tout cru qu’elle en arriverait là pour autant. Enfin, Eleonore n’avait aucune idée de ce qu’elle avait fait, si elle était bel et bien partie seule ou si on l’avait forcé à le faire. Et cette inquiétude ne manquait pas de lui broyer les boyaux. Elle n’avait pas spécialement eu besoin de ça en ce moment, elle avait déjà beaucoup de mal à supporter le fait d’avoir découvert que sa sœur jumelle était l’assassin de leur jeune sœur. Mais bon… elle ne savait malheureusement pas ce qu’elle pouvait faire d’autre que d’attendre. D’attendre un éventuel retour, d’attendre qu’on lui apprenne qu’elle aussi était morte. Qu’alors qu’elle s’était jurée de protéger la jeune femme, elle avait échoué à sa tâche. Eleonore avait le sentiment de tout échouer. Elle en arrivait à se demander si finalement tout cela valait réellement la peine, avant de se rappeler de ce que Anna avait fait, de ce que les prisonniers de l’île des soupirs avaient subi. Non, elle ne pouvait pas abandonner (accessoirement, elle se doutait aussi que Nathaniel n’allait pas la laisser abandonner non plus).

Sauf que la jeune femme avait juste besoin de respirer un peu, de chercher du soutien. Elle en avait avec Nathaniel, elle ne pouvait pas le nier… mais en même temps, elle savait bien que le « jeune » homme avait une trop grande influence sur elle. Elle avait besoin de respirer oui, de s’éloigner un peu du camp des rebelles. Alors, elle décida de quitter un peu les lieux. Elle prétexta avoir besoin d’aller chercher de quoi nourrir tout le monde – ce qui n’était pas faux, il allait falloir qu’elle trouve des vivres quand même – mais avant toute chose, elle se rendit dans son ancien village. Ce n’était clairement pas raisonnable, elle jouait avec le feu, mais elle n’y pouvait rien. Elle avait pris la peine de se vêtir, comme d’habitude, d’une cape à capuche qui allait la dissimuler. Et en gardant bien son visage vers ses pieds, la jeune femme se dirigea vers son ancienne maison, cet endroit qui l’avait vu grandir. Elle pria de toute ses forces pour que sa mère ne soit pas présente, mais pour que son père soit là. Elle avait besoin de voir son père, mais elle ne voulait vraiment pas voir sa mère. Elle ne saurait pas réellement l’expliquer, mais même sans avoir eu l’occasion de la revoir, elle sentait le faussée se creuser. Elle frappa donc à la porte, le cœur battant, jusqu’à ce que son père vienne lui ouvrir. Elle n’attendit pas plus longtemps avant de rentrer dans la maison et de se serrer dans les bras de l’homme. Ce n’était pas forcément ce dont elle avait l’habitude normalement, mais là elle en avait vraiment besoin.
Code by Gwenn


_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 542
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Qui fait ce que son père n'a pas fait verra ce que son père n'a pas vu. (papa d'amour <3)   Ven 3 Nov - 22:35


Qui fait ce que son père n'a pas fait verra ce que son père n'a pas vu.
L

a maison était vide, elle l'était presque tout le temps. Il était le seul à s'acharner, à vouloir y passer le plus de temps possible, quand tous autour de lui, y compris ses voisins villageois, voulaient lui rappeler et le convaincre qu'il n'avait plus sa place ici. Oui, il pouvait passer tout le temps qu'il désirait au château, sur l'invitation du roi, il pouvait vivre dans le luxe et l'opulence, c'est une certitude. Un luxe et une opulence que tout le monde lui enviait quand bien même il les échangerait sans hésiter pour retrouver sa vie d'avant... C'était pour ça, qu'il s'acharnait à demeurer dans sa maison. Parce que s'y concentraient une multitude de souvenirs auxquels il ne se sentait pas encore prêt à renoncer, même s'ils étaient quelque part faussés. Certains d'entre eux n'étaient sans doute pas même réels, d'ailleurs, même si Gwendall ne l'acceptait pas encore. Il voyait ses filles, juste après leur naissance, reposer tranquillement dans leur berceau, le sourire radieux sur le visage d'Abygaëlle. Les trois soeurs, Anna, Eleonore et Victoria (même si son cas était bien évidemment particulier), qui jouaient au chat perché dans le jardin. Toutes ces conversations animées autour d'un bon repas... Oui, ça lui manquait, mais espérer un retour de ce bon vieux temps n'avait pas le moindre sens. Et il le savait, il s'était fait une raison. Il ne vivrait plus jamais la même idylle auprès de son épouse, Anna ne purrait pas être sauvée de la cruauté du roi, Eleonore resterait peut-être toujours une fugitive. Ainsi la vie semblait-elle être faite. Alors qu'il était installé chez lui, se satisfaisant de la maigre collation qu'il s'était préparée en guise de repas, il entendit toquer à la porte.

Comme à chaque fois que l'on frappait chez lui dernièrement, il se sentit envahi de frissons. Chaque fois, il craignait d'avoir affaire à l'un des émissaires du roi qui lui ferait payer la trahison commise pour être entré en contact avec Eleonore sans avoir prévenu quiconque. Oh, il était prêt à l'assumer, il ne regrettait pas ses actes, mais comment pourrait-il aider au mieux la jeune femme s'il se retrouvait à son tour aux prises avec la justice royale ? Il ouvrit donc la porte avec une certaine angoisse. Qui disparut aussitôt qu'il découvrit sa fille de l'autre côté de la porte. Eleonore était là, juste face à elle, et se précipita dans ses bras. Gwendall resserra aussitôt cette étreinte. Sa fille lui manquait, il avait constamment peur pour elle. La savoir ici, c'était au-delà de tout ce qu'il avait espéré. Après l'avoir serré contre lui quelques instants, il referma la porte derrière eux, non sans vérifier au passage que personne ne les avait vus. Visiblement, c'était le cas.

-Qu'est-ce que tu fais ici ?
demanda-t-il, souriant, ne dissimulant pas la joie qu'il avait de la revoir.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Qui fait ce que son père n'a pas fait verra ce que son père n'a pas vu. (papa d'amour <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour fait naître la jalousie, mais la jalousie fait mourir l'amour... | AMETHYSTE
» Jouer du piano c'est toujours mieux que de faire la causette à un lycan du moins c'est ce que je croyais...[pv Ava]
» Ici DiGiDiX ! ('tention, vulgarités basique)
» On leur fait coucou, les p'tits gars, on leur fait coucou !
» Mon père a mis ma mère en cloque. Problème, mon père est un tyran. [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: Le village Piquiel :: Les habitations-