Partagez | 
 

 Les bons comptes font les bons amis. (Clifford)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 928
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Les bons comptes font les bons amis. (Clifford)   Ven 8 Juin - 12:56

Les bons comptes font les bons amis.
Avec la dernière conversation que Gorav avait eu avec la princesse Minati, il était évident que le jeune homme avait l’intention de rendre une petite visite à Clifford. Il ne savait pas exactement les raisons qui avaient poussé son ami à parler ainsi de lui à la princesse. Est-ce qu’il avait une raison de le faire déjà ? Dans tous les cas, pour le coup, Gorav se demandait si Clifford était encore digne de sa confiance. Mine de rien, ces quelques mots qu’il avait adressés à Minati le mettait dans une position vraiment délicate. Même si la princesse n’avait visiblement pas l’intention de parler de tout cela à son père (mais elle pouvait très bien changer d’avis au fil du temps), Gorav avait conscience qu’elle ne lui faisait plus confiance. Et elle avait raison d’ailleurs. En temps normal, le jeune homme ne pourrait qu’affirmer à la princesse qu’elle ne devrait pas lui faire confiance. Sauf que par conséquence, il craignait un peu trop les retombées.

Parce que Gorav se doutait que ce n’était pas seulement sa place de serviteur qu’il risquait de perdre si jamais cette histoire devait arriver aux yeux du sultan, même si c’était déjà quelque chose qu’il risquait. Parce que Gorav avait eu la possibilité de revenir au service du sultan, simplement parce qu’il avait « sauvé » la vie de la princesse, de son diamant. S’il devait découvrir que tout cela n’était pas réellement la vérité, qu’il ne s’était pas tant donné de mal que ça (même s’il considérait quand même qu’il s’en était un peu donné, qu’il avait quand même convaincu Gorav de laisser partir la princesse), il était évident qu’il n’aurait plus sa place au palais. Et ça ne l’arrangerait pas du tout si c’était le cas…

Gorav se rendit dans la planque de Clifford, ses hommes le connaissaient suffisamment pour le laisser passer sans soucis. Tant mieux, parce que Gorav n’avait aucune envie de perdre plus de temps que ça. Il avait besoin de parler à son ami – s’il pouvait le considérer encore comme un ami, cette conversation allait le déterminer – le plus rapidement possible, en grande partie parce qu’il n’avait pas beaucoup de temps devant lui. Il ne pouvait pas se permettre de s’absenter trop longtemps, pour ne pas éveiller les soupçons sur lui. Surtout au vu de la situation, parce qu’il ne pouvait pas prendre le risque de se mettre le père à dos alors que la fille lui en voulait déjà énormément. Il arriva donc rapidement devant Clifford.

« Faut que je te parle. » Lui dit-il simplement, sans réellement prendre la peine de saluer Clifford. Parce qu’il n’était pas vraiment d’humeur pour le coup. « Faut qu’on parle de ta dernière conversation avec la princesse. » Mettons les choses au clairs, donc, ça ne servait à rien d’attendre plus longtemps.
Code by Gwenn


_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 171
Date d'inscription : 15/06/2015

Message#Sujet: Re: Les bons comptes font les bons amis. (Clifford)   Ven 24 Aoû - 21:03


Les bons comptes font les bons amis.




Il faisait grand beau. Il faisait toujours grand beau dans cette région. Un soleil de plomb qui vous tannait la peau, qui rendait la terre aride et la chaleur étouffante et sèche.  Clifford était assit dans la pièce qui était le plus à même d’être qualifiée de bureau. Une pièce au premier étage où il y avait un vieux bureau luxueux qui était déjà là quand Cliff avait prit possession de cette demeure. Il y avait également une vieille bibliothèque emplie de lourds livres ennuyeux mais dont Clifford ne s’était jamais séparé.

Clifford, d’ailleurs, était assit au bureau. Plus exactement, il était affalé dans un fauteuil confortable, les pieds croisés sur le bureau, une cigarette fumante entre ses lèvres alors qu’il faisait rouler une pièce en or sur ses phalanges tout en écoutant ses hommes de main parlant de leurs dernières découvertes au sujet de l’un de ses concurrents.

Ils furent interrompus par Gorav qui venait d’entrer sans frapper comme une furie dans la pièce. S’il en était offusqué, Cliff n’en montrait rien et se contentait de regarder le nouvel arrivant en haussant un sourcil, un œil fermé pour le protéger de la fumée qu’il recrachait.

Toutefois, Cliff fit mine de se redresser légèrement dès qu’il entendit le mot Princesse. Minati… décidément, impossible de s’en débarrasser ce celle-là.

Les échanges de regards curieux de ses hommes de mains ne lui échappèrent pas. Ses hommes ignoraient qu’il était en contact avec la Princesse. Il ne leur avait jamais avoué que son ancienne prisonnière était la fille chérie du Sultan.

Il n’eut à faire qu’un simple signe de main pour que les 2 autres hommes présents se lèvent et s’en aillent et une fois la porte refermée, Clifford retira ses pieds de son bureau.

Bonjour à toi aussi Gorav. Je vais très bien, merci. Et toi ? Que me vaut le plaisir de ta visite ? La Princesse ? Oh et comment se porte cette si charmante Minati ?, monologua-t-il d’un ton sarcastique, agacé de s’apercevoir qu’il se demandait réellement comment pouvait bien se porter la chieuse princière.

Son monologue fini, Cliff se pencha pour s’accouder au bureau, entrelaçant ses doigts avant de poser son menton sur ses pouces, se tapotant les lèvres de ses index.

Tu as conscience que mes hommes ignorent tout du fait que je connaisse ta protégée et encore plus qu’elle s’est trouvée parmi nous une courte période ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 928
Date d'inscription : 14/10/2014

Message#Sujet: Re: Les bons comptes font les bons amis. (Clifford)   Mer 31 Oct - 16:01

Les bons comptes font les bons amis.
Gorav ne répondit pas au monologue de Clifford, quand ce dernier le salua, lui affirma qu’il allait bien, lui retournant la question qu’il n’avait pas posé et lui demandant des nouvelles de Minati. Il n’aimait pas du tout le ton que l’homme était en train d’employer à son encontre, ce n’était pas du tout une façon qu’il appréciait de le voir agir. Même si, forcément, Gorav était entré dans ce bureau sans s’annoncer, qu’il avait parlé avant même de laisser les hommes de Clifford quitter la pièce. Mais au vu de la situation, il n’avait vraiment aucune envie de jouer un peu, de faire les choses dans la demi-mesure. Et donc, clairement, il n’aimait pas le ton que Clifford employé.

« Tu es conscience que tu m’as foutu dans la merde Cliff ? »
Le ton du jeune homme n’était clairement pas tendre avec son ami. En fait, il ne savait pas du tout s’il pouvait encore le considérer comme un ami. Clairement, la situation n’était pas du tout à son avantage. « J’en ai rien à foutre que tes hommes ne soient pas au courant. Comme tu n’avais rien à foutre visiblement que Minati ne soit pas au courant qu’on se connaissait. »

En tout cas, c’était comme ça que Gorav voyait les choses. Pour que Clifford décide de parler à la princesse de leur petit accord, alors qu’il était quand même évident que ça n’était pas à son avantage, c’était qu’il ne devrait vraiment rien avoir à en faire. Peut-être que l’homme allait avoir une bonne explication, mais pour le moment Gorav ne voyait pas trop comment Cliff pouvait expliquer les choses.

« Tu savais parfaitement que c’était grâce à elle que j’avais pu retrouver ma place au palais, qu’est-ce qu’il t’est passé par la tête pour lui balancer que je ne l’avais pas sauvé ? »

Franchement, Gorav avait du mal à comprendre comment Clifford s’en était retrouvé à parler de tout cela à Minati. Par chance, on pouvait clairement dire qu’il s’en sortait bien, puisque mine de rien il n’avait pas perdu son poste au palais et il continuait de travailler pour le sultan, mais ça ne voulait pas dire qu’il n’était pas dans une position plus délicate. Bien au contraire. Il avait perdu la confiance de la princesse et c’était quand même quelque chose d’important, c’était même sans doute le plus important qu’il avait, en dehors de sa place de serviteur du sultan. Mais justement, sa place n’était pas grand-chose en dehors du fait qu’il était « proche » de la princesse, ce qui n’était plus le cas. Minati n’allait plus jamais la croire, c’était évident.
Code by Gwenn

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les bons comptes font les bons amis. (Clifford)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bons comptes font les bons amis. (Clifford)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bons comptes font les bons voisins... [Livre II - Terminé]
» Les bons comptes font les bons amis! [terminé]
» Les bons comptes font les bons amis [Octavie Serge / Zack Evans]
» Les bons comptes, font les bons amis... | Tensai
» [CLOS] Les compromis font les bons amis {Aoi}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le royaume du bout de l'océan :: La plage-