Partagez | 
 

 L'amour ça se vit ou ça se créé. (Odelle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Féeriens
Messages : 91
Date d'inscription : 05/06/2018

Message#Sujet: L'amour ça se vit ou ça se créé. (Odelle)   Lun 13 Aoû - 20:20

L'amour ça se vie ou ça se créé.
Abygaëlle ne pouvait pas s’empêcher de se dire que Anna ne profitait pas autant qu’elle le pourrait de la situation dans laquelle elle se trouvait, même si évidemment ce n’était pas évident. Elle comprenait que ça ne l’était pas mais après ce qu’elle avait fait de toute façon, ce n’était pas grand-chose au final. Victoria était morte, c’était une tragédie bien sûre, Abygaëlle le pensait elle-même, même si elle ne le montrait pas forcément. Parce qu’elle ne pouvait pas se permettre de le montrer en un sens. Victoria n’avait pas mérité tout ça, clairement, mais en même temps ce n’était pas comme s’ils pouvaient tous revenir en arrière. Une décision avait été prise dans le passé et la vie de celle qu’elle avait considéré comme sa fille, n’avait jamais vraiment été entre leurs mains, mais bien entre celles du roi lui-même. Anna était la princesse, l’épouse de Gabriel, ce qu’elle avait toujours voulu et il n’y avait pas à regretter quoi que ce soit. Enfin, il y avait bien quelques petites choses que Abygaëlle aurait aimé changer… mais c’était impossible de toute façon. Même si elle gardait espoir de voir sa fille revenir sur le droit chemin, l’autre fille, celle qui avait décidé de s’en aller. Si Eleonore revenait, si elle pouvait retrouver une place parmi eux, Abygaëlle serait plus que comblé.

Entre autres chose. Depuis le mariage de Anna, il semblait évident que la logique des choses seraient que le couple princier ait un enfant. Abygaëlle savait de source sûre – de sa fille donc – que ce n’était pas quelque chose de possible en l’état. Elle pouvait le comprendre, elle savait bien que la situation devait être difficile pour Gabriel, parce qu’elle savait qu’il avait des sentiments pour son autre fille. Malheureusement, ce n’était pas comme cela qu’ils allaient s’en sortir. Abygaëlle n’avait aucune envie qu’on puisse penser que sa fille n’était pas capable d’offrir un héritier au prince, et donc à la couronne. Et forcément, l’image comptait énormément pour elle. Elle prit la décision d’aller trouver une femme en particulier, qu’elle osait croire pourrait l’aider. Elle prenait cette initiative, sans encore consulter le souverain de Féerie, même si elle devrait peut-être le faire. Et dans tous les cas… elle espérait le faire avec ou sans son accord. Parce qu’elle considérait que c’était dans le but de tout le monde. Elle pourrait avoir honte de ce qu’elle avait en tête, elle pourrait avoir honte de ce qu’elle espérait mettre en place mais… eh bien, ce n’était pas le cas du tout. Elle n’en avait évidemment pas parlé à son époux – en même temps, c’était à peine s’ils se parlaient en ce moment –, parce qu’elle savait qu’il serait contre. Mais en soit, ce n’était pas grand-chose par rapport à ce qu’ils avaient déjà accepté de faire, ou ce qu’ils avaient fait tout court. Elle alla donc trouver Odelle, en toute discrétion évidemment. C’était dans son intérêt.

Quand elle arriva sur place, à la nuit tombée, elle frappa doucement à la porte en bois qui la séparé de la sorcière, en toute confiance.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 35
Date d'inscription : 12/08/2018

Message#Sujet: Re: L'amour ça se vit ou ça se créé. (Odelle)   Ven 7 Sep - 18:23

L'amour ça se vit ou ça se crée.
   
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Odelle avait du mal à savoir comment les choses allaient évoluer dans un futur proche, mais il était certain que cela allait évoluer. En bien ou en mal, ça c’était une interrogation qui restait en suspens. Mais ce dont il était certain, c’était qu’une nouvelle époque se préparait. Odelle n’en était pas forcément heureuse, parce qu’elle devait bien admettre que ces dernières décennies à Féerie avaient été faites de paix et de calme, ce qui n’était pas négligeable. Edgar était un bon roi, elle n’en avait jamais douté, elle avait également un grand respect pour lui. Et elle ne pensait pas cela de tout le monde. Elle avait tout de même quelques remords à avoir abaissé la barrière entre les deux royaumes, mais elle était restée tellement frustrée d’avoir perdu Daphnée qu’elle n’avait pu résister à la tentation de la tenir à nouveau sous sa coupe pour pouvoir la manger comme elle avait mangé son frère. Si elle avait su, elle aurait envoyé balader Nathaniel. Mais elle avait été faible et n’avait écouté que sa gourmandise, elle aurait au moins du lui demandé de lui refiler la gamine avant de faire quoique ce soit. Mais c’était une erreur qui lui avait servi de leçon au moins, maintenant, elle demandait toujours le butin d’abord avant de rendre le service. On ne la roulerait pas deux fois, ça jamais.

C’était une des raisons pour lesquelles elle regrettait d’avoir aidé ce saligaud. Elle n’avait pas eu ce qu’on lui avait promis. La deuxième, c’était qu’avec tout ça, elle avait trahi le roi, même si elle n’avait pas agi contre lui, le bilan était bien celui-là. Et on ne pouvait pas dire que cela lui faisait spécialement plaisir, car comme dit auparavant, Edgar était un bon roi et quelqu’un pour qui elle avait beaucoup de respect et d’admiration. Définitivement, elle avait vraiment tout raté dans cette histoire. Oh, ce cher Nathaniel ne perdait rien pour attendre, elle finirait par lui mettre la main dessus, et ce jour-là, il n’en ressortirait pas vainqueur et en ayant entourloupé tout le monde comme il avait l’habitude de faire. Car Nathaniel était bien la personne la plus égocentrique et indigne de confiance qui devait exister en cette ère. Elle n’en doutait pas une seule seconde. Quoiqu’il en soit, il y avait plusieurs personnes dont elle voulait se venger, mais celle qui s’approchait en ce moment de chez elle n’en faisait pas parti. Et d’ailleurs, sa venue l’intriguait beaucoup. Qu’est-ce que Abygaëlle Odien pouvait bien lui vouloir ? Odelle commençait déjà à chercher, les devinettes cela l’amusait toujours beaucoup. Mais elle devait bien avouer que ce n’était pas une cliente assidue, cette Abygaëlle. Donc cela la rendait que plus intrigante. Mais elle était prête à parier qu’elle venait ici pour une de ses filles. L’une ou l’autre, les deux avaient besoin d’aide de toute façon. Les pauvres enfants… mais bon, c’était comme ça. Tout le monde avait ses problèmes après tout, et tout le monde était à plaindre dans la globalité des choses. Elle sourit en entendant frapper à la porte. Elle avança tranquillement et l’ouvrit, considérant son invité pendant un petit moment.

« Madame Odien, c’est une surprise de vous trouver ici. Entrez, je vous en prie. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 91
Date d'inscription : 05/06/2018

Message#Sujet: Re: L'amour ça se vit ou ça se créé. (Odelle)   Jeu 15 Nov - 17:04

L'amour ça se vie ou ça se créé.
Quand la porte s’ouvrit, ce fut bel et bien devant Odelle que Abygaëlle se retrouva. La femme l’observa attentivement, elle savait parfaitement que ce qu’elle faisait ici été une bonne chose, que la demande qu’elle comptait faire à la sorcière était légitime. Il n’y avait que des bonnes raisons qui la poussaient en cet instant précis, en cet endroit précis. Abygaëlle savait parfaitement que sa fille allait la remercier dans le futur, qu’elle allait se rendre compte que sa mère ne faisait qu’agir pour son bien. Même si, forcément, la femme aurait bien aimé que la situation se passe autrement, qu’il n’y ait pas besoin de subterfuge de ce genre. Malheureusement, les choses ne se passaient pas toujours de la façon dont on le voulait. En même temps, si les plans de Abygaëlle avait eu lieu comme elle avait envie qu’ils aient lieu, si tout s’était passé comme ils avaient décidé en accueillant Victoria chez eux, ils ne seraient pas là aujourd’hui. Mais les événements avaient un peu échappé quelque peu… en partie parce que Anna avait décidé de prendre certaine chose en main. Alors, forcément, Abygaëlle était obligée de revoir les choses sous un autre angle.

Abygaëlle entra dans la maison de la sorcière quand elle l’invita à le faire, n’aillant pas manqué de préciser que c’était une surprise de la voir. En effet, la femme ne pouvait pas réellement dire le contraire, elle n’avait pas prévu de venir lui rendre visite avant. Mais maintenant, ça avait du sens, un sens que Abygaëlle n’avait pas l’intention de garder pour elle trop longtemps.

« Bonsoir Odelle. » Se contenta-t-elle de dire donc, pour saluer la jeune femme sous ses yeux. Ce n’était qu’un début, puisqu’elle ne manqua pas de reprendre rapidement la parole. « J’ai besoin d’un service. » La femme était peut-être un peu trop directe, mais en même temps elle n’avait aucune raison de tourner autour du pot. Elle ne pensait pas que la femme sous ses yeux avait vraiment de l’intérêt à ce qu’elle le fasse non plus. Autant qu’elles entrent rapidement dans le vif du sujet. « Je suppose que… » Elle chercha un peu ses mots parce qu’elle tenait à se faire comprendre le mieux possible. « Je suppose que vous êtes capables de préparer une potion permettant à un jeune couple marié de pérenniser leur famille. »

Bon, Abygaëlle ne se montrait pas forcément si clair que cela. Même si au vu de sa situation, la femme sous ses yeux allait peut-être rapidement comprendre que le jeune couple marié n’était autre que sa fille et le prince. Même s’il y avait plus d’un couple dans Féerie s’étant marié sans aucun doute, les autres ne la concernaient pas du tout. En aucun cas.
Code by Gwenn
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féeriens
Messages : 35
Date d'inscription : 12/08/2018

Message#Sujet: Re: L'amour ça se vit ou ça se créé. (Odelle)   Mar 27 Nov - 13:11

L'amour ça se vit ou ça se crée
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Odelle était de nature curieuse, même si elle vivait de façon recluse dans les bois- surtout pour ne pas être embêtée- elle aimait être au courant des choses qui se passaient à Féerie. Il fallait bien trouver des occupations après tout non ? Et puis ce n’était pas comme si cela causait de la peine ou du mal à quelqu’un. Enfin bref, Odelle était curieuse de savoir ce qui amenait Abygaëlle Odien ici. Ce n’était pas une visiteuse assidue, loin de là, et elle se demandait ce qu’une femme comme elle pouvait bien avoir à lui demander. Elle était toute ouïe. Oh, ce n’est pas pour autant qu’elle allait lui accorder ce qu’elle voulait. Ce n’est pas parce qu’elle était la mère de la princesse qu’elle aurait tout ce qu’elle voudrait. Odelle ne fonctionnait pas avec la hiérarchie, bon sauf avec Edgar, mais pour le reste, eh bien, elle acceptait d’aider en échange de paiement. Et pas n’importe quoi, elle se contentait rarement d’argent. Mais pour le moment, il n’était pas question d’argent, elle voulait d’abord savoir de quoi il en retournait.

« Bonsoir Odelle. J’ai besoin d’un service. »

Eh bien, elle commençait mal en tout cas. Odelle ne rendait pas de service, rien n’était gratuit chez elle. Quand ce l’était, c’est qu’elle s’était faire avoir, comme avec Nathaniel. Mais depuis ce jour, elle faisait en sorte que cela ne se reproduise plus jamais, aucune chance. Une fois, c’était déjà bien trop. Mais bon, elle allait d’abord la laisser lui dire ce qu’elle voulait, avant de faire fondre ses espoirs, si elle espérait de la charité de sa part, elle ne connaissait même pas ce terme de toute façon.

« Je suppose que… Je suppose que vous êtes capables de préparer une potion permettant à un jeune couple marié de pérenniser leur famille. »

Une potion permettant à un jeune couple marié de pérenniser leur famille ? Voulait-elle une potion de fertilité ? Et si oui… pour qui. Pas pour elle, elle avait déjà eu deux filles, et vu l’âge des parents, c’était peut-être un peu tard pour penser à un garçon, quoique… elle pourrait faire quelque chose. Mais non, ça ne devait pas être ça. Pour sa fille peut-être, la princesse était-elle inapte à concevoir ? Ou alors le prince ? Tout cela commençait à devenir fort intéressant, elle avait hâte d’en apprendre plus sur cette histoire. Mais quoiqu’il en soit, Odelle avait besoin de plus de précisions que ça, parce que mine de rien, c’était un peu confus et brumeux, ces explications.

« Me parlez-vous d’un couple stérile ? Dans ce cas, je peux effectivement concocter une potion pour le rendre fécond, mais chère madame, je crains devoir vous informer que je ne rends pas de services. »

black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'amour ça se vit ou ça se créé. (Odelle)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour ça se vit ou ça se créé. (Odelle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» L'amour dans Bilbon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: La forêt :: Des maisons tapies dans les bois-