Partagez | 
 

 Your prince is back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Famille royale
Messages : 210
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Your prince is back   Mar 21 Jan - 19:31

Gabriel Basiel
Je ne suis qu'un prince charmant, sans carosse et sans cheval blanc
Surnom : Gaby
Age : 17 ans
Lieu de naissance : Château des Basiel
Sexe : Masculin
Groupe : Famille royale
CARACTÈRE
« Qu’il est charmant, ce prince, un véritable trésor de gentillesse et de générosité, à l’image de son père ». C’est souvent en ces termes que vous entendrez parler de Gabriel, car en effet, il est connu de tous pour être un prince très charmant. Ces rumeurs ne sont pas erronées. Sur de nombreux points, nous ne pouvons que donner raison à l’opinion publique. Gabriel est un garçon poli en toute occasion, qui n’élève jamais la voix et sait faire preuve de distinction en toutes circonstances. Comment aurait-il pu en être autrement, puisque c’est ainsi qu’on l’avait éduqué? On lui avait appris à faire preuve de diplomatie, ce même auprès des personnes qu’il n’appréciait pas, il s’agissait d’une leçon que Gabriel avait parfaitement retenu.

Gabriel est quelqu’un d’obéissant, donc, il l’est même trop. Il n’est pas quelqu’un d’indépendant, ses décisions lui ont souvent été dictées par une tierce-personne, parfois sans même qu’il s’en rende compte. Cette obéissance le rend particulièrement manipulable et influençable, ce dont il n’a malheureusement pas conscience.

Pourtant, Gabriel n’est pas un idiot. C’est un garçon instruit et très cultivé. Il a reçu une éducation très complète, qui n’omettait presque rien (à part l’Histoire, bien sûr), animé par une grande curiosité, Gabriel n’avait jamais manqué de poser à son précepteur le plus de questions possibles, et des réponses qu’il lui donna, il se façonna une image du monde qu’il imaginait totale. Très naïf, il a une confiance absolue dans les gens qui l’entourent (même si celle qu’il possède à l’égard de ses parents s’est récemment dégradée), il n’imagine pas pouvoir être manipulé, lui qui l’a pourtant été plus d’une fois.

Grand lecteur, Gabriel s’est surtout nourri d’œuvres littéraires aux allures de manifestes pétrarquistes. Ce furent certainement ses lectures qui firent de lui le grand romantique qu’il est aujourd’hui. Gabriel croit au coup de foudre, à l’amour naissant d’un premier regard, à cette femme qu’il est possible de chérir jusqu’à la fin de ses jours. En la personne d’Eleonore, il pense avoir trouvé l’âme sœur, mais les choses ne se déroulent pas aussi bien que dans les livres.

Gabriel est un garçon courageux, on lui apprit à manier les armes très jeunes, et à ne craindre aucun ennemi. Ce genre d’enseignement lui avait toujours paru superflu. Il n’y avait personne contre qui se battre, à Féerie, puisqu’y régnait la paix dans sa plus simple et sa plus belle expression, mais en plus de prince, on le voulait chevalier. Il prit les armes sans rechigner.

Il est généreux et aimable, ni arrogant, ni condescendant, il accorde de l’importance à tout ce qui l’entoure, les gens, la nature… c’est un idéaliste, d’une naïveté sans pareille. Il a tendance à voir les gens et les choses plus beaux qu’ils ne le sont vraiment, même lorsque certains déçoivent ses espoirs, il veut croire qu’il reste en eux une part de bonté.
PHYSIQUE

Gabriel est le prototype même du prince charmant. Alors nécessairement, oui, il est beau. Ses traits frôleraient même la perfection, selon certains (mais ces gens de la cour ont tout intérêt à dire du bien du prince de Féerie, alors ne leur prêtons pas trop attention). Il a un visage doux, très lisse, à son image. Ses yeux sont bruns, et souvent habités d'une lueur d'espoir qui aurait dû l'abandonner il y a bien longtemps. Souvent souriant (du sourire le plus naïf qui puisse exister), il est rare de voir ses traits se durcir ou de percevoir la moindre trace de colère chez lui, comme s'il en était dénué. Gabriel a des cheveux blonds et épais, ils sont brillants, ondulés, une vraie publicité pour shampooing! Mais il faut dire que notre prince prend un soin particulier à les entretenir.

De stature, il est grand, sans être un géant. Et plutôt musclé sans n'être qu'une masse de muscle... il faut dire que l'entraînement physique qu'il reçoit régulièrement de son maître d'arme ne pouvait qu'aboutir à ce résultat. Que dire d'autre? Il n'a pas de véritables signes distinctifs, sa seule caractéristique réside dans le fait d'être... charmant. Et apparemment, c'est tout ce que l'on attend de lui. Il n'a pas de cicatrice, ni de démarche vraiment singulière... Peut-être est-il juste un peu maniéré dans tout ce qu'il fait, ce dû à l'éducation qu'il a reçu.
HISTOIRE

Il était une fois, en Féerie, un roi bienveillant, de partout reconnu pour sa grande sagesse, son immense beauté, et ses multiples prouesses. Sous son règne sévère, le peuple ne craignait ni la faim, ni la misère mais vivait prospère, et heureux, oubliant presque qu’un jour, à une époque qui semblait lointaine, leur vie n’était pas si belle et sereine. Peu de temps après son couronnement, ce roi bienveillant, Edgar de son prénom, choisit de prendre épouse, après un premier mariage qui ne lui fut pas favorable. Des filles bien nées du royaume, il choisit la plus belle, la plus belle mais aussi la plus intelligente et la plus ambitieuse, décidé à faire d‘elle une heureuse. Cette jeune fille, Aurore, accepta la main du roi sans songer à y rechigner, mais pas seulement pour l’amour du pouvoir, mais également pour l’amour de son mari. Très rapidement, de leur idylle naquit un fils, promis dès la naissance à hériter du trône de Féerie, il lui donnèrent le nom d’un ange. Ils l’appelèrent Gabriel. Gabriel était un bel enfant, ni trop petit ni trop grand, de jolis yeux couleurs marrons, et les traits d’un éphèbe. Ce garçon là, disait-on, ne pourrait devenir qu’un très beau jeune homme, et sa vaillance et sa générosité égaleraient sans doute celle de notre roi bien aimé. À peine était-il né que trois petites fées, aux ailes larges et à l’esprit aiguisé, sur son berceau vinrent se pencher. L’une lui promit la beauté, une beauté telle que beaucoup le jalouseraient, ou au moins l’admireraient, une autre lui promit vaillance et courage, il brandirait l’épée, vainquerait les dragons, et à sa tâche ne faillirait jamais, une autre lui promit l’intelligence et la bonté, qu’il sache guider judicieusement son peuple quand le trône lui reviendrait.

Doté de toutes ses qualités, il ne semblait pouvoir vivre rien d’autre qu’une vie dépourvue du moindre ennui, une vie heureuse et bien remplie. Mais à son berceau, une autre fée vint le visiter. Cette fée s’appelait Valerianne, et aux festivités qui accompagnaient la naissance du prince de Féerie, elle n’avait pas été invitée. Connue pour ses frasques interminables, les parents de Gabriel n’avaient pas voulu tenter le diable. Seulement la fée, qui était malicieuse, découvrit le pot-aux-roses, et eut une idée un peu vicieuse. Se mêlant à la foule des invités, le berceau elle parvint à atteindre, et se penchant sur le nouveau-né, elle lui fournit de quoi se plaindre. « Tu ne trouveras jamais le bonheur, de ta vie jamais ne sera satisfait, car celle que tu penses ton âme sœur, tu ne l’auras jamais ». Être malheureux en amour, voilà à quoi elle avait condamné ses jours. L’avenir devait donner raisons à ces sinistres prédictions.

L’enfance de Gabriel, fut heureuse, d’une douceur de miel. Il ne lui manquait qu’une chose, dans cet univers à l’eau-de-rose, l’affection de ses parents, malheureusement trop peu présents. Certes ils l’aimaient fort, là-dessus ils n’avaient aucun tord. Mais tous deux accaparés par les tâches qui leur incombaient, ils choisirent que ce garçon, d’autres recevrait éducation. Pour lui inculquer leurs valeurs, il eut droit à un précepteur. Auprès de lui il apprit les arts et la lecture, le combat et l’écriture. Bientôt il mania aussi bien les mots que l’épée, du reste il était beau, comme l’avait promis la fée. C’était un enfant intelligent et travailleur, mais malgré tout, il restait distrait et rêveur. Curieux de nature, il posait mille questions, sans beaucoup de réponses, en conclusion. Parfaitement éduqué, il était un enfant sage, si effacé au regard de ses parents qu’il semblait un mirage. Pourtant ces derniers l’aimaient, mais de lui, à peine ils s’occupaient. Celui qui à ce garçon donna le plus d’affection, c’était le conseiller du roi, un homme, d’après Gabriel, qui était digne de foi. Il s’appelait Anthony, c’était son confident, son meilleur ami. Il n’avait pas d’autres amis, coupé du monde, à l’abris du château, il ne connaissait pas d’autres vies. Pourtant il aurait voulu découvrir le monde, du peuple entrer dans la folle ronde, mais il ne pouvait pas, alors il ne le faisait pas.

Plus l’enfant grandissait, plus il avait de libertés, son univers s‘élargissait. Il changeait, n’était plus comme avant, le prince devenait adolescent. Douce période de l’adolescence, il était en pleine effervescence. Les jeunes femmes ne lui semblaient plus si laides. Bientôt, il voulut trouver cette âme sœur, en dépit des avertissements de la fée qui lui prédisait malheurs. Il fut conquis par deux jeunes filles. Il leur offrit son cœur, elles ne voulaient que son or. Et pourtant, les jours passant, il était plus beau encore. Dépité par ces expériences, il se destina à plus de méfiance. Mais romantique invétéré, contre sa nature il ne pu lutter.

Elle trouva celle qui ne convoitait pas son or, sa belle se nommait Eleonore. La plus belle jeune fille de la terre, une peau aussi pâle que l’hiver, des cheveux couleur de paille. Un regard d’elle, il défaille. À peine leurs yeux se croisèrent-ils, qu’il crut déjà en leur idylle. Le premier jour où il la rencontra, ils parlèrent peu, il l’aimait déjà, le deuxième jour il l’embrassa. Le troisième jour, il demanda sa main. Sous le regard de ses parents, qui étaient beaucoup trop insistants, Eleonore ne su lui dire non. Gabriel ne pouvait croire en son bonheur, il épouserait celle pour qui battait son cœur. Du moins c’est ce qu’il pensait, mais une malédiction n’est pas si vite levée. La veille de leurs noces, Eleonore fut conduite au château, elle en repartit presque aussitôt.

Le prince était désemparé, ne comprenant pas ce qui arrivait, nul n’aurait pu être plus accablé. Son père lui expliqua qu’Eleonore avait des doutes, voyant qu’elle voulait partir coûte que coûte, il l’avait laissé s’en aller, car chaque Féerien disposait de sa liberté. Elle était à présent sur une île prospère, quelque part au centre de la mer. Gabriel voulait le croire, mais il avait les idées noires. Il avait appris récemment, de quelles méthodes savaient user ses parents, il doutait donc très justement. Ne lui venait qu’une pensée, lancinante et forte « s’il vous plaît, qu’elle ne soit pas morte! ».

Il n’eut pas le temps de pleurer sa presque épouse, on lui en trouva une autre, et des plus jalouses. Blonde elle aussi, et d’une beauté infinie. Elle s’appelait Anna. C’était la sœur d’Eleonore. Gabriel ne l’aimait pas. Elle, l’aimait trop fort. Il fut donc marié contre son gré, et son humeur s’était détérioré. Encore aujourd’hui il espère que sa belle lui reviendra, qu’au moins elle est encore sur terre. Il craint de connaître la réponse à ces questions qui l’assaillent et le détruisent.
IRL
Votre nom/pseudo : Gaëlle
Votre âge : 19 ans
Fréquence de connexion : Autant que possible
Comment avez vous connu le forum ? : je connais son grand frère Very Happy
Avatar : Jamie Campbell Bower
Un petit mot pour la fin ? : J'avais tellement hâte de rejouer Gaby !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3969
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Your prince is back   Mar 21 Jan - 19:55

Oh comme je suis heureuse que tu reprennes Gaby
Ta présentation est impeccable

Évidemment, je te valide ! Et avec grand plaisir !

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1805
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Your prince is back   Mar 21 Jan - 20:08

Bienvenue !!!   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 210
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Your prince is back   Mer 22 Jan - 10:33

Merci !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Your prince is back   Mer 22 Jan - 11:54

Bienvenue ... à la masse je suis et à la bourre comme toujours Razz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Famille royale
Messages : 200
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Your prince is back   Jeu 23 Jan - 7:47

Non en fait c'est moi qui suis la plus à la bourre xD
Bienvenu petit prince charmant *-*
J'espère que tu es prête à faire des rps de malade avec ton épouse que t'aimes pas Razz

_________________
Dreams are for babies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Your prince is back   

Revenir en haut Aller en bas
 
Your prince is back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Il était une fois... :: Des présentations s'imposent :: Les présentations validées-