Partagez | 
 

 Les pères trop complaisants font les enfants ingrats [Papaaa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 1010
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Les pères trop complaisants font les enfants ingrats [Papaaa]   Mar 20 Nov - 18:24


Les pères trop complaisants font les enfants ingrats.
M

inati avait si bien su reprendre ses vieilles habitudes au sein du palais qu'elle serait presque capable d'en oublier l'épisode sinistre qui l'avait conduite si loin de sa cage dorée et exposée à la plus horrible des situations (à ses yeux, du moins). En fait, parfois, elle avait presque le sentiment que ce moment qu'elle avait passé aux mains de Clifford n'avait jamais été qu'un mauvais rêve... La seule chose qui devait lui rappeler de façon certaine et persistante que son calvaire avait été réel, c'était sa déception à l'adresse de Gorav, qu'elle ne savait définitivement pas pardonner pour ce qu'elle avait découvert à son sujet. Lui, le beau et grand chevalier blanc tombé de son piédestal.

Enfin, fort heureusement, pour se remettre de ces déplaisantes émotions, elle pouvait compter sur ces bonnes vieilles habitudes revenues au grand galop dès son retour au palais. Le luxe et le confort avaient tôt fait de dissiper la brume de n'importe quel cauchemar. La jeune femme, depuis son retour, était d'autant plus insupportable, d'ailleurs. Le fait d'avoir été privée, même peu de temps, de tout ce qu'elle chérissait le plus lui avait forcément donné envie de tout récupérer immédiatement, sans faire de compromis ni de concessions pour ce faire. Heureusement, pour accéder au moindre de ses désirs, elle pouvait compter sur son très cher père, qui lui concédait à peu près tout du moment qu'elle le lui demandait d'un ton légèrement suppliant, en battant des cils. Et d'ailleurs, ce n'était pas vraiment en toute innocence qu'elle avait décidé de rejoindre les appartements de son père, ce jour-là. Avoir vu la robe que Latika comptait porter le jour de son mariage avait attisé la jalousie de la miss qui espérait bien être plus élégamment vêtue encore que la reine des festivités le moment venu. Elle adorait Latika, pourtant, mais que voulez-vous, on ne se refait pas. Elle avait besoin d'avoir le meilleur, et quand quelqu'un obtenait mieux qu'elle, eh bien, elle ne le vivait pas forcément très bien. Elle n'y pouvait rien, c'était un fait, c'était comme ça...

-Papa, je peux te déranger un peu ?
demanda-t-elle avec ce ton habituel de fille modèle à qui on ne peut et ne doit rien refuser, surtout.

Il était peut-être très occupé, mais même si c'était le cas, la princesse estimait que tout ce qu'il pouvait bien faire pouvait attendre.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 19
Date d'inscription : 19/11/2018

Message#Sujet: Re: Les pères trop complaisants font les enfants ingrats [Papaaa]   Ven 7 Déc - 19:00

Les pères trop complaisants font les enfants ingrats
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Les gens avaient tendance de se plaindre de ci, de ça… ils voyaient bien à leurs regards fuyants, leurs bégaiements et leurs tournures maladroites que ses conseillers craignaient sa réaction lorsqu’ils venaient lui rapporter quelques faits, et méfaits qui avaient lieux dans le royaume. Et aussi, la situation des habitants, mais Adarsh, pour tout dire, n’écoutait que d’une oreille. Déjà, parce que la nature de l’homme était de se plaindre, et ensuite, parce qu’il était absolument convaincu qu’il s’agissait de fables et qu’ils exagéraient. Si c’était aussi désespérant et déplorable qu’ils le disaient, eh bien… il le saurait ! Tour simplement. Et ensuite, il avait bien plus important à s’occuper. Son mariage. Ce n’était pas le premier, et peut-être pas le dernier, mais il avait un goût tout à fait particulier pour le sultan.

Adarsh avait un peu pris l’habitude de mettre toutes les affaires importantes et d’ordre politique de côté, afin de pouvoir superviser et veiller à la bonne organisation de son futur mariage avec Latika. Après tout, il voulait que tout soit parfait, et il s’en donnait les moyens, dans tous les sens du terme. Il voulait que tous, se souviennent de son union avec Latika, et il mettait tout en œuvre pour que cela se réalise. Il était totalement fasciné et sous le charme de cette femme, et il désirait plus tout qu’elle se souvienne de son mariage, et du jour où elle allait être proclamée reine. En tout cas, Adarsh ne doutait pas que leur mariage serait réussi, il ne pouvait pas en être autrement de toute façon. C’était juste… totalement impensable, et impossible. Quoiqu’il en soit, si Adarsh ne se préoccupait pas de grand-chose dans son palais en ce moment, ce n’était pas le cas de son futur mariage. Mais ce n’était pas tout. Evidemment, Minati restait sa petite fille chérie, et c’était également quelque chose dont il continuait de s’occuper. Et cela ne devrait pas changer… du moins pas pour le moment. Quoiqu’il en soit, cette dernière venait d’apparaitre justement.

-Papa, je peux te déranger un peu ?

Cela devrait être le cas. Etant sultan, et vue la crise que traversait le pays en ce moment, il devrait œuvrer à faire en sorte que cela change, que les choses s’arrangent. Mais non… pas pour le moment du moins, il trouvait plus urgent à faire. Il lui adressa un sourire.

« Bien sûr ma princesse, que puis-je faire pour toi ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 1010
Date d'inscription : 04/10/2014

Message#Sujet: Re: Les pères trop complaisants font les enfants ingrats [Papaaa]   Sam 8 Déc - 8:08


Les pères trop complaisants font les enfants ingrats.
U

n sourire radieux décora les lèvres de Minati quand son père lui confirma avoir du temps pour elle. Oh, pour tout dire, elle n'en avait pas réellement douté, jusqu'ici, à une exception près qu'il avait réparée depuis (à savoir le retour de Gorav au palais, mais à présent qu'elle en savait davantage sur lui, la jeune femme n'était pas certaine d'avoir bien fait, au bout du compte), son paternel ne lui avait jamais rien refusé : il suffisait qu'elle batte des cils pour qu'il cède à tous ses caprices, et des caprices, la princesse n'en manquait jamais. Une lubie après l'autre, à force d'obtenir tout ce qu'elle désirait, elle aimait aussi tester les limites de son sultan de père, quitte à lui demander l'impossible...

Et jusqu'ici, pas d'impossible que le sultan n'ait pas accompli pour elle... et en l'occurrence, ce qu'elle comptait lui demander ne représentait part... encore que si l'inspiration lui venait, il était bien probable qu'elle en réclame encore davantage, mais ils n'en étaient pas là pour l'heure. Non, pour le moment, l'homme consentait seulement à se rendre disponible et attentif aux caprices de sa fille, et Minati, ravie d'accaparer si bien l'attention de son père (art dans lequel elle estimait excellait) était bien évidemment encouragée dans sa lancée.

-Latika m'a montré la robe qu'elle porterait à son mariage,
commença-t-elle en guise de préambule... La cérémonie approche, et je n'ai que des vieilles choses à me mettre, observa-t-elle d'un ton qui n'oubliait pas d'être un tantinet plaintif, puisque le but de la manoeuvre était plus ou moins de suggérer qu'elle ne survivrait pas à l'absence d'une robe de luxe.

Son escapade dans le monde extérieur, sa confrontation à la misère, auraient certainement dû lui apprendre la valeur des choses et lui faire comprendre combien elle était chanceuse, à la vérité, d'avoir tout ce qu'elle possédait, et lui faire bien sûr relativiser l'importance des biens matériels... Mais non, si son enlèvement lui avait appris une leçon, c'était de ne pas accorder sa confiance à n'importe qui (et là encore, elle avait retenu cette leçon de manière très relative puisqu'elle avait aveuglément confiance en Latika), mais certainement pas de se priver de toutes ces belles choses qui lui avaient tant manqué durant le laps de temps qu'elle avait passé loin de sa cage dorée.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les pères trop complaisants font les enfants ingrats [Papaaa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les pères trop complaisants font les enfants ingrats [Papaaa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pourquoi les Elfes s'embettent-ils à faire des enfants ?
» On engraisse bien les cochons...
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le royaume du bout de l'océan :: Le palais de Barbãda-