Partagez | 
 

 Une rencontre inattendue (Marianne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Famille royale
Messages : 186
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Une rencontre inattendue (Marianne)   Ven 24 Jan - 17:46

"Calme-toi..."

De son habituelle voix douce, si caractéristique de sa personne qu'il aurait sûrement eu du mal à s'exprimer autrement, Gabriel invitait son cheval, visiblement stressé par tous ces bruits inconnus auxquels il n'avait été guère accoutumé, au calme et au silence, lui qui, en plus de s'agiter, ne pouvait s'empêcher de hennir.

Au fond, Gabriel pouvait parfaitement le comprendre, le pauvre... Il ne s'était jamais aventuré si loin à l'écart du royaume. Le prince non plus, d'ailleurs. Et pour cause, sans l'y séquestrer, Edgar se plaisait tout de même à faire comprendre à son fils que sa place était au château, et qu'il fallait qu'il y demeure.

Dernièrement, depuis le départ d'Eleonore, à vrai dire, le roi de Féerie semblait constamment sous pression, et un tension presque palpable régnait dans le château. Bien sûr, le roi ne se confiait pas à son fils, mais si on pouvait dire de ce dernier qu'il était naïf, il n'était pas pour autant aveugle. Il savait que quelque chose se tramait. Et dans son dos, qui plus est. Et depuis cette même période, donc, les allers et venues du prince dans et hors de la demeure de la famille royale était plus que contrôlés, pour le désespoir de Gabriel.

Pourtant, aux yeux du prince, ces allers et venues étaient totalement essentiels. Ce n'était pas seulement parce qu'il avait besoin d'échapper à l'ambiance hostile, lourde et pesante de l'endroit où il était contraint de vivre, au milieu de tous ces secrets, aux bras de cette épouse qu'il n'aimait pourtant pas, même si elle ressemblait comme deux gouttes d'eau (mais physiquement, seulement) à celle qu'il aimait vraiment et sincèrement...

C'était également parce qu'il cherchait désespérément. Parce qu'il la cherchait désespérément. Eleonore. On lui répétait sans cesse que jamais il ne la reverrait, qu'il fallait qu'il cesse de courir après une chimère et se concentre sur ce qu'il possédait réellement, sur ce qui était à sa portée, mais c'était plus fort que lui. Renoncer à celle qui aurait dû être son épouse, c'était comme se refuser de respirer, et ça... il ne pouvait pas l'occulter.

Alors oui, cela faisait des jours, à présent, qu'il parcourait Féerie en quête de celle qu'il ne retrouverait peut-être jamais. Il savait pertinemment que ses chances de la retrouver étaient particulièrement minces, mais il n'en avait que faire. Il avait besoin de croire que c'était possible. Ce n'est pas difficile à comprendre. Tant pis si ça devait lui prendre une éternité. Il n'avait que cet objectif et aucun autre, quoi qu'il en soit.

Il arrivait à cette extrême frontière qui séparait les longues étendues de champs de blé, où les humbles paysans cultivaient la terre, et la bordure de cette forêt si mystérieuse, qu'on lui avait toujours interdit de traverser. Il faut dire qu'elle n'avait pas bonne réputation. Aux dires de tous, elle était peuplée de toutes les créatures magiques les plus méprisables que l'on puisse imaginer. Mais pour Eleonore, il était prêt à les défier. Car c'était le seul lieu qu'il n'avait pas daigné fouiller encore, donc potentiellement celui où elle se trouvait ?

Mais avant, il voulait prendre quelques minutes afin de souffler un peu, et laisser à son cheval le temps de se reposer un peu. L'un comme l'autre venaient d'effectuer un long trajet, ils méritaient à juste titre de pouvoir se reposer.

Alors qu'il s'attendait à être parfaitement seul, il entendit un craquement, en provenance de la forêt. Instinctivement, il posa sa main sur le pommeau de son épée.


"Qui est là ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue (Marianne)   Lun 27 Jan - 18:08

Le jour s'était levé depuis peu mais Ary' s'était levée bien avant l'aurore. Cela faisait des semaines, qu'elle avait quitté l'île, les barreaux, ces murs de prisons. Oui plusieurs semaines maintenant qu'elle avait de nouveau pu goûter au plaisir simple de respirer l'air libre, de sentir la brise légère du petit matin lui caresser lentement le visage, d'entendre le bruit d'un ruisseau se trouvant là ou encore le chant des oiseaux... Car il était vraiment que du fond de sa cellule morte, sombre et humide que Marianne n'avait guère pu profiter de tout cela. Elle avait même songé, durant un instant de profond désespoir, que jamais elle ne révérait la lueur du jour. Forte heureusement Ophélie, sa plus grande amie et colocataire de ce qui fut un jour sa cellule (et par conséquent une personne qu'elle avait rencontré en prison, car les deux jeunes femmes ne s'étaient encore jamais vu auparavant.) avait indéniablement su lui remonter le morale et vis vers sa. Ary' savait pertinemment que sans son soutien, elle se serait sûrement laissé mourir au fond de ce trou aux allures complètement glauques.

Mais bien qu'aujourd'hui elle était "libre" (ou presque, car fermement recherchée par l'autorité suprême), Ary' n'avait d'autre choix que de vivre une vie cachée au fin fond des bois maudits, là ou personne de censé n'oserait s'aventurer... Car tous pensaient profondément que des créatures de toutes sorte y vivent depuis toujours. Des créatures maléfiques qui s'en prendraient à quiconque pénétrerait dans ses vert bois. Est ce que Marianne y croyait ? Oui très probablement, mais elle n'avait pas vraiment le choix et en vu de sa situation, elle préférait mieux vivre au milieu de créatures étranges plutôt que d'avoir l'horrible malchance de retourner même un seul instant sur cette île qui lui semblait bien plus maudite que cette majestueuse forêt.), ses nuit étaient emplies de cauchemars et c'est ce qui faisait qu'elle était presque toujours la première réveillée au camp.

Ne parvenant donc a trouver un sommeil tranquille et réparateur et constatant que le feu faiblissait peu à peu, la jeune damoiselle décida d'aller chercher du bois on ne peut plus loin à lauré des bois pour l’alimenter et éviter qu'il se meurt.
Durant sa balade, Ary' constatait que la forêt était si dense que les faisceaux de lumière avaient peine à traverser la totalité des feuillages.

*Je comprend mieux pourquoi les gens semblent si soucieux à chaque fois qu'ils doivent emprunter les routes de ces vertq bois.* Songeait paisiblement Ary' tout en continuant sa route, oubliant presque son objectif premier qui était tout de même simple : ramasser du bois pour alimenter le feu.

Soudain, des bruits de sabots et des mugissements équins vinrent lui faire comprendre qu'elle était loin d'être seule. Un frisson lui parcourut soudainement l'échine. Peut importe ce qui lui tomberait dessus, elle saurait sûrement se défendre, courir au plus vite ou grimper à un arbre, songeait elle de nouveau ! Mais quelque part, elle ne sentait pas réellement en danger. Cela faisait un moment qu'un petit groupe de rebelle, dont elle faisait parti, avait élu domicile dans ces bois et rien d'inexplicable était arrivé jusqu'à présent, alors pourquoi cela commencerait avec elle ?
Elle stoppa tout de même sa course pour écouter si d'éventuelles choses en mouvement se trouvaient à proximité. Elle cru entendre la voix d'un homme. Une voix plutôt douce, qui n'inspirait aucunement la crainte. Elle décida de s'approcher un peu mais dans un mouvement un peu trop brusque elle marcha sur une branche d'arbre très sèche qui se brisa en un bruit sourd sous ses bottes.


"Qui est là ?" Dit cette même voix qu'elle avait entendu quelques minutes auparavant.

Ary' était complètement désemparée, elle ne voulait pas se montrer et prendre le risque de faire repérer son camp. Elle laissa donc brusquement tomber le fagot de bois qu'elle avait entre les mains et tenta de se trouver une cachette. Malheureusement il y en avait peu. Elle se faufila donc derrière un arbre, mais il lui semblait que l'homme s'approchait on ne peut trop rapidement de l'endroit ou elle se trouvait. L'avait il vu ? Là était sa grande peur de l'instant.


Dernière édition par Marianne le Mer 29 Jan - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Famille royale
Messages : 186
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue (Marianne)   Mer 29 Jan - 12:58

Gabriel faisait au mieux pour garder une contenance digne de ce nom. Il ne devait pas faillir à sa réputation, après tout. De quoi aurait l'air le prince de Féerie s'il s'effrayait du moindre petit bruit. La main toujours posée sur le pomeau de son épée, il était prêt à attaquer à tous moments. S'il ne lui avait jamais été donné de participer à la moindre guerre, au moindre combat (c'est à peine s'il savait que cette sorte de chose existait), cela ne l'empêchait pas de parfaitement bien manier l'épée. Son maître d'arme lui avait apprit l'art de l'escrime dès le plus jeune âge. Si à l'origine de ce bruit se trouvait un ennemi éventuel, il pourrait y palier, et l'intrus tâterait de sa lame.

Pas de conclusions hâtives, néanmoins. Il se pouvait bien que ce ne soit rien du tout. Il était aux abords d'une forêt, il pouvait très bien s'agir d'un animal errant, ni plus ni moins. Ou alors, il se pouvait même que ce soit juste son imagination qui lui ait joué des tours.

Il essayait de ne pas trop le montrer, mais il y avait quand même ce frisson qui traversait son échine, le tremblement incontrôlable de cette main prête à dégainer son épée. Il n'était pas rassuré. En fait, il était même effrayé. Oh, ne prenez pas Gabriel pour une poule mouillée, notre jeune prince savait être parfaitement courageux. Sa simple présence en ces lieux, le fait qu'il ait défié l'autorité de son père pour retrouver Eleonore (ou essayer, en tous cas, en était la preuve), mais cela ne signifiait pas qu'il était téméraire ou n'avait pas peur du danger.

Il ne l'inventait pas, après tout, ces lieux fourmillaient de créatures magiques au pouvoir maléfiques. Si personne n'osait pénétrer dans la forêt, ce n'était pas pour rien. Ceux qui s'y hasardaient avaient bien peu de chances d'en revenir vivants. Bref, oui, il était effrayé, mais convaincu d'avoir ses raisons.

Plusieurs secondes, il retint son souffle. Après ce bruit soudin, un silence assourdissant. Oui, peut-être qu'il avait rêvé. Ou bien ? Non, cette fois, ce n'était pas son imagination qui lui jouait des tours, il l'avait bien vu, cette forme en mouvement qui s'était dissimulée derrière un arbre. Ami ? Ennemi ? Allez savoir, mais apparemment, cette personne semblait plus inquiète qu'il ne l'était lui-même, pour lui, c'était sûrement bon signe.


"Montrez-vous."
Son ton était impérieux, comme peut l'être celui d'un prince, sans être menaçant et autoritaire pour autant. Il voulait juste savoir à qui il avait affaire. "N'ayez pas peur, je ne vous veux aucun mal."

Et bien sûr que c'était le cas. Gabriel était quelqu'un d'extrêmement naïf, et donc, par essence, de parfaitement pacifiste. Pour s'attirer ses foudres, il fallait vraiment se rendre responsable des pires atrocités. En bref, Marianne pouvait bien se montrer, elle ne risquait absolument rien. Gabriel avait juste besoin d'en avoir le coeur net. Il espérait que cette personne se montrerait conciliante et l'écouterait. Quoique... Si c'était une créature magique, peut-être ne parlait-elle même pas sa langue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue (Marianne)   Lun 10 Fév - 19:26


Marianne se tenait là, entre deux arbres immense espérant, priant dur comme fer pour que l'homme présumé de la trouve pas. La forêt était emplis de créatures magiques de toutes sortes. Peut être est ce tout simplement l'une d'entre elle qui avait pris forme humaine pour lui inspirer confiance pour finalement l'égorgé aux creux des bois...!
Ary' n'était du genre lâche ou non courageuse, mais la peur était une réaction tout à fait normal face à quelque chose que l'on ne connaissait pas et peut être même était elle bien plus grande lorsqu'on connaissait la cause.

Cela étant, Marianne avait l'impression d'être dans de beau drap, presque fait comme un rat ! Et dire qu'elle voulu juste trouver du bois sec pour alimenter le feu. Comment allait elle sortir de se pétrin en tout en tâchant de rester en vie ? Elle n'avait pas l’intention de mourir ici et encore moins aussi bêtement qu'en allant chercher du bois pour un stupide feu de camp ! Non cette éventualité n'était pour elle pas concevable !

Ary' regardait autour d'elle, espérant trouver un échappatoire, mais aucune issue ne lui apparaissait ou ne lui semblait possible. Alors qu'elle apprêtais à finalement saisir l'une des branches de l'arbres elle entendit non loin d'elle la même voix qui l'avait pousser à se réfugier entre deux arbres gigantesque quelques minutes au paravent.


"Montrez-vous." Le ton employé par l'homme en question semblait presque impérieux, comme peut l'être celui d'un prince par exemple, sans être menaçant ni même autoritaire pour autant. Rien de bien menaçant en soi, cela rassura étrangement Ary', mais elle restait tout de même sur ses gardes. "N'ayez pas peur, je ne vous veux aucun mal."

Aucun mal ? Comment pouvait elle en être sûre ?!
Elle ne le pouvait, alors sans plus attendre ni même sans prendre le temps de réfléchir elle saisir la branche de l'arbre qui se trouvait juste au dessus de sa tête et tenta de se hisser jusqu'en haut. Mais la chance ne semblait pas a ses côtés, en revanche la fatalité elle l'était oui. La branche de l'arbre qu'Ary' avait choisi était vieille et abîmé, elle se brisa nette sous le poids de la jeunne damoiselle et Ary' s'écroula brusquement au sol tout en poussa un hurlement de douleur lorsque la racine du même arbre vient se loger au creux de son dos.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Famille royale
Messages : 186
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue (Marianne)   Jeu 20 Fév - 18:40


Qui que soit la personne qui se tapissait à l'abri de son regard, elle était clairement méfiante, et ne comptait pas se montrer si facilement. Il se pouvait que Gabriel ait mal agi. Il aurait peut-être fallu qu'il se présente comme le roi de Féerie, là, cette personne aurait été plus prompte à se montrer... Enfin, ça restait une proposition, il ne pouvait être sûr de rien. Absolument rien.

Il se pouvait, en fait, que ce soit une aubaine pour lui que l'inconnu ne veuille pas se montrer. Cette forêt, il le savait bien, était peuplée de créatures hostiles dangereuses, si cet inconnu était des leurs, pourquoi prendrait-il le risque de croiser leur chemin ?

Il valait peut-être mieux qu'il n'insiste pas, même si n'importe quelle piste susceptible de le rapprocher d'Eleonore était bonne à prendre selon lui. Mais alors qu'il en venait à cette conclusion, un bruit beaucoup plus sourd et bien moins insidieux se fit entendre.

Le prince eut, c'est vrai, un moment d'hésitation, mais il finit par décider de se diriger vers cet arbre d'où l'inconnu venait apparemment de tomber.

Une fois arrivé à son niveau, la découvrant étendue à même le sol, il découvrit que l'inconnu était en fait une inconnue, une ravissante jeune demoiselle. Que faisait-elle là ? C'était toute la question. Il était rare de voir des personnes de son apparence et de sa conditions se promener en ces lieux. Enfin, c'est ce qu'il pensait. Puisque lui-même s'y aventurait pour la première fois, il ne pouvait pas jurer non plus de ce qu'on était supposé voir ou ne pas voir en ces lieux.

Il ne savait rien de cette jeune femme. Sous ses atours charmants, elle pouvait bien être la pire des créatures, une sorcière dissimulée derrière un visage d'ange... Était-elle une alliée, ou une ennemie ? Ça, il ne pouvait rien en savoir. S'il lui posait la question, elle mentirait sûrement, c'est sûr. Mais était-ce une raison pour se détourner d'elle et ne pas la secourir ? Non.

D'une part, parce qu'elle était peut-être une alliée à secourir, et d'autre part, parce qu'il avait fait tout ce chemin pour une raison précise. Il avait besoin d'un renseignement. Il en doutait un peu, mais peut-être que cette demoiselle serait à même de la lui fournir ? Au point où il en était, il acceptait absolument n'importe quelle information, de la part d'absolument n'importe qui.


"Vous allez bien ? Vous ne vous êtes pas blessé, j'espère ?"


Il l'aida à se relever du mieux qu'il pouvait, l'examinant des pieds à la tête pour s'assurer qu'elle n'avait rien de cassé. Apparemment, elle allait bien. Il y avait eu plus de peur que de mal. Pour l'instant en tous cas.


"N'ayez crainte, je veux seulement vous aider. Je m'appelle Gabriel."


Autant le préciser si elle ne l'avait pas reconnu dès le premier coup d'oeil. Cette information lui sauverait peut-être la vie. Ou précipiterait sa chute, ça il ne pouvait pas encore le savoir.

"Je suis le prince de ce royaume".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue (Marianne)   Mar 3 Juin - 12:44

La jeune Marianne se trouvait toujours là, écrasé au sol par sa stupidité. Comment avait elle put en arriver là ? Pourquoi fallait il que ce genre de mésaventures lui tomber toujours dessus ?! Marianne avait le chic pour s'attirer involontairement des ennuis. Mais ou était donc passé sa bonne étoile ? En supposant qu'elle en avait eu une un jour.

"Vous allez bien ? Vous ne vous êtes pas blessé, j'espère ?" Interrogeait le jeune homme dont Ary' avait tant d'effort pour s'en cacher.

"Oui tout vas bien, malgré le fait que ma dignité est pris un sacré coup !"

"N'ayez crainte, je veux seulement vous aider. Je m'appelle Gabriel."

Gabriel ? Se nom lui évoquait vaguement quelque chose. Elle savait que le prince du royaume portait également ce nom. Mais elle ne l'avait jamais réellement vu et combien de chance avait elle de tomber nez à nez avec un prince ? Surtout en ces lieux.

"Je m'appelle Ary'". Annonçait elle sans lui donner son véritable nom.


"Je suis le prince de ce royaume". Ajoutait il.

Le prince ? Eh voilà, la chose la plus inprobable qui soit au monde venait de se produire. La jeune Marianne venait officiellement de faire sa première rencontre avec le Prince Gabriel. Il était plutôt beau garçons encore plus que ce qu'on pouvait s'imaginer. Mais Marianne ne pouvait penser ainsi. Il était son ennemi. C'était contre sa famille qu'elle se révolté. Elle ne pouvait se permettre de tomber sous le charme du Prince. D'autant plus qu'elle ne pouvait pas non plus lui révéler qui elle était en réalité. Il la ferait sûrement arrêté ou pendre et Marianne n'avait aucune envie de retourner dernière des barreaux et/ou encore l'intention de mourir !

"Que faites vous ici Prince ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Famille royale
Messages : 186
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue (Marianne)   Dim 22 Juin - 17:13

"Oui tout vas bien, malgré le fait que ma dignité est pris un sacré coup !"


Le prince esquissa un léger sourire à cette réflexion. Il ne savait pas exactement ce qu'avait été le but de la jeune femme, mais dans tous les cas, il n'avait pas eu l'intention de la pointer du doigts ou de juger sa dignité. Si c'était là une valeur qu'elle appréciait grandement et qui était recommandée au sein de la famille royale, il n'allait certainement pas se moquer pour si peu.

"Je m'appelle Ary'"

Ary ? Voilà un nom qui n'était pas commun, à dire vrai, il lui semblait bien que c'était la première fois qu'il entendait une jeune femme se présenter sous ce prénom. Enfin, si original ce dernier fut-il, il lui allait plutôt bien.

Il considéra plusieurs secondes son interlocutrice du regard. Un grand nombre de questions lui traversaient l'esprit. Qui était cette jeune femme ? Que faisait-elle là ? S'était-elle perdue ou vivait-elle vraiment en ces recoins ? Faisait-elle partie de ces créatures que l'on disait vivre en ces lieux ? Mais aussi et surtout, est-ce qu'il était possible qu'elle l'ait vu ?

Ces questions lui tourmentaient l'esprit, mais il choisit pour le moment de n'en poser aucune, il serait toujours temps d'y revenir, mais il lui semblait plus important de parvenir à mettre la demoiselle en confiance. Pour l'heure, la tâche ne semblait pas aisée, il suffisait de voir le temps qu'il lui avait fallu pour espérer un commencement de discussion avec elle.

"Que faites vous ici Prince ?"

Il comprenait que la question se pose, il était loin, bien loin de son château, dans des lieux où jamais il ne se serait aventuré sans avoir les meilleures des raisons. Et oui, il en avait d'excellentes, en effet. La meilleure raison qui puisse exister au monde selon lui : il était à la recherche de son âme soeur.

Il n'était pas sûr qu'elle ait pu avoir l'occasion de la rencontrer, mais il devait tenter le tout pour le tout, il n'avait tout de même pas fait tout ce chemin pour n'aboutir à aucun résultat. ll fallait, d'une manière ou d'une autre, que cela lui soit bénéfique.

"Je suis à la recherche d'une jeune femme, peut-être l'avez-vous rencontré ? Blonde, les cheveux longs, grande, mince."
Il le savait, ce portrait pouvait correspondre à beaucoup de personnes. "Elle ressemble trait pour trait à Eleonore, mon épouse".

Sauf que bien sûr, son épouse ne s'appelait, en fait, pas Eleonore, mais la demoiselle se présentait-elle encore sous ce nom, il en doutait pas. Il ne voulait pas être guidé sur une fausse piste, et en attendant, il devait préserver l'illusion. Même si ça ne se faisait sûrement pas de courir ainsi après une autre alors qu'il était marié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une rencontre inattendue (Marianne)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre inattendue (Marianne)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conspiration en lieu sacré [ Marianne ]
» Amie, ennemie...[Victoire+Marianne] - [terminé]
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Marianne en ligne détourné
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: En dehors du jeu... :: Les archives-