Partagez | 
 

 Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Rebellion
Messages : 1829
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Lun 10 Fév - 0:53

Nous sommes deux soeurs jumelles...
Anna & Eleonore
Eleonore le savait, ce n'était vraiment pas raisonnable de quitter le groupe qu'elle formait avec les autres évadés de la prison, mais elle n'avait pas pu s'empêcher de le faire. Il y avait une chose qu'elle devait absolument accomplir, un endroit où elle devait se rendre. Puisque Nathaniel avait quitté le pays pour quelques jours, cela était encore moins le moment. Cependant, la jeune femme n'avait pas envie de laisser passer la chance de voir sa soeur. La dernière fois qu'elle l'avait vu, c'était avant qu'elle ne parte vers le palais royale pour épouser Gabriel. Elle n'avait pas eu l'occasion de lui donner des nouvelles également, ce qui l'attristait un peu. C'était pour cette raison qu'elle avait décidé que maintenant qu'elle ne se trouvait plus sur l'île des soupirs, elle devait aller lui rendre visite. Si elle pouvait, elle irait également voir ses parents, mais c'était sans doute trop risqué. Après tout, Eleonore était en cavale, elle devait faire attention de ne pas se faire voir par les espions d'Edgar. Le roi ne perdrait pas de temps pour l'arrêter et lui faire payer son évasion de cette prison où elle n'était qu'une gardienne.

C'était donc avec grande prudence qu'Eleonore prit la direction de son village natale. Elle ne pensait pas pouvoir voir ses parents, mais si elle en avait l'occasion elle le ferait sans doute. Pour le moment, elle se concentrait surtout sur sa soeur jumelle. Elle avait apprit que la princesse, puisqu'elle en était une maintenant, se rendrait dans ce village et avait bien l'intention de parvenir à la voir. A partir du moment où la jeune femme avait quitté la prison, elle s'était renseigné sur ce qu'était devenue sa soeur. Maintenant qu'elle savait que sa plus jeune soeur était morte, elle voulait s'assurer qu'Anna allait bien. C'était comme cela qu'elle avait apprit qu'elle avait épousé Gabriel à sa place, ce qui ne l'étonna pas plus que cela en fait. Edgar était un homme fourbe et n'aurait pas renoncé au mariage de son fils. Qui d'autre pouvait bien prendre la place d'Eleonore que sa propre soeur jumelle, elle ne fut donc pas plus que cela étonnée. Elle ne lui en voulait pas du tout non plus, pourquoi cela serait le cas d'ailleurs ? C'était Eleonore qui était en cause de ses soucis et du fait qu'elle avait passé ce temps si long sur l'île des soupirs, mais elle ne regrettait rien. Après tout, elle ne se sentait pas prête à l'époque, tout comme aujourd'hui, à épouser quelqu'un. Et sans son voyage vers cet enfer, elle n'aurait pas découvert toute cette vérité sur leur monde. Si elle avait épousé Gabriel, elle vivrait encore dans l'illusion du monde parfait.

La jeune femme avait fait parvenir un message à sa soeur afin qu'elle se rende près des champs, un endroit où il n'y aurait normalement pas trop de monde, pour qu'elle puisse la retrouver là bas. Son message était anonyme, mais elle espérait qu'Anna comprendrait qu'elle en était l'auteur. Elle ne voulait pas prendre le risque que quelqu'un d'autre tombe sur son mot et découvre qu'elle se trouvait dans le coin. Eleonore n'était pas habitué à vivre en cavale, devant se cacher, alors elle ne savait pas forcément comment s'y prendre. Elle était sans doute trop prudente, mais elle n'avait vraiment pas envie de se faire avoir. Elle attendit donc patiemment près du lieu de rendez-vous qu'elle avait donné à sa soeur, espérant qu'elle allait venir et qu'elle pourrait aussi. Maintenant qu'elle était une princesse, elle avait sans doute beaucoup de mal à se balader seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 203
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Jeu 13 Fév - 12:43


Nous sommes deux sœurs jumelles.

Trompée par mon coeur, trahie par ma sœur. La seule en qui j'avais foi, confiance, est celle qui m'a menti. Aujourd'hui enfin est venue ton heure, tu vas payer ce que tu as fait dans les moindres détails, car j'ai promis.
Anna & Éléonore

Perdue dans mes pensées, je suis hypnotisée par le bruit retentissant et répétitif des sabots ferrés des deux chevaux qui tirent mon carrosse. Je regarde par la fenêtre, accoudée sur le rebord, la tête lourdement posée dans ma paume. Je devrais être heureuse de rendre visite à mes parents à Piquiel, si seulement c'était ma véritable destination. Ce n'est en fait qu'une vulgaire couverture pour pouvoir rejoindre Éléonore près des champs. Je n'ai pas vue ma sœur jumelle depuis tellement longtemps... Malgré la haine et la jalousie qui rongent mon coeur chaque jour depuis sa disparition, je ne peux cacher le peu de joie qui m'envahit. Est-ce-qu'elle a beaucoup changée ? Où était-elle ? A-t-elle été bien traitée ? Je ne sais rien de tout cela. Tout ce que je sais, c'est que mon propre époux refuse de m'aimer par sa faute. Je devrais avoir envie de la noyer dans un puits, mais ce n'est pas le cas. C'est compliqué comme sentiment. Je la déteste, mais je l'aime. Je passe ma main sur mon visage pour chasser ma mine soucieuse. Inutile d'inquiéter le cocher, sinon il ne me laissera jamais traverser le village toute seule. Lorsque le véhicule s'arrête sur le bord de chemin quelques mètres avant la première chaumière, je descends et adresse un sourire rassurant au vieil homme. « Tout va bien Henry, je vais me débrouiller à partir d'ici. J'ai vécu ici pendant de nombreuses années, je ne me perdrai pas. Revenez me chercher dans une heure. » Je marque une pause puis m'avance pour déposer deux sous bien polis et bien dorés sur le siège à côté de lui. « Profitez donc de votre pause pour vous offrir un verre à la taverne. Vous le méritez. » Son regard s'illumine, il me remercie chaleureusement et fait demi-tour. Je patiente jusqu'à ce qu'il soit hors de vue pour prendre un autre chemin et descendre jusqu'aux champs. Je suis un peu en retard, j'espère qu'elle est toujours là. Ma main glisse dans la poche de ma grande veste en soie et serre le petit message entre mes doigts. Ma surprise en le recevant a été grande. Maintenant que je suis si près du point de rendez-vous, mon estomac se contracte. J'ai presque envie de rebrousser chemin en courant. Je ne sais pas si j'aurai la force de croiser son regard si similaire au mien. Finalement j'aperçois au loin les premiers blés. Je presse le pas, consciente que si je ne fonce pas vers l'avant, mes pieds feront volte face. La silhouette d'Éléonore commence à se détacher de l'horizon. Mes petites chaussures de princesse s'enfoncent dans la terre moelleuse des cultures et me m'accroche aux grandes barrières blanches pour ne pas tomber. Au bout de plusieurs dangereuses oscillations, j'arrive saine et sauve jusqu'à ma sœur. Je prends le temps de l'observer, pour remarquer très vite sa maigreur et la pâleur de ses joues. Je serre la machoire et me contente d'un salut protocolaire. « Bonjour Éléonore. »


_________________
Dreams are for babies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1829
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Dim 16 Fév - 12:52

Nous sommes deux soeurs jumelles...
Anna & Eleonore
Eleonore ne savait pas du tout si sa sœur Anna allait venir au rendez-vous qu'elle lui avait donné. Cela faisait tellement longtemps qu'elles ne s'étaient pas vues, depuis le jour où elle était partie vers le palais royal pour se marier avec Gabriel. Elles se seraient vu depuis, si Eleonore n'avait pas fuit la veille, finissant sur l'île des soupirs. Depuis, elle n'avait eu aucun contact avec sa sœur, devenir princesse à sa place. Devait-elle être jalouse d'Anna ? Sans doute, cela serait légitime, mais ce n'était pas le cas. Après tout, si elle n'était pas marié à Gabriel en ce moment même et que c'était sa sœur qui avait prit sa place, c'était bien parce qu'elle avait prit la décision de partir. Tout était trop rapide, trop étrange, pour qu'elle daigne se marier comme cela sans se poser des questions. C'était pour cela qu'elle était partie, parce qu'elle ne se sentait vraiment à l'aise dans cette situation. Elle n'avait cependant pas pensé se faire prendre par Edgar et par conséquence devenir une gardienne de la prison, aussi prisonnière que les personnes dans les cellules. Mais la jeune femme ne regrettait pas son choix, même si elle regrettait parfois sa vie d'autrefois. Elle avait ouvert les yeux depuis qu'elle avait rencontré Nathaniel, l'homme lui avait montré que ce pays des merveilles n'était pas aussi beau qu'elle le pensait. Elle avait même découvert comme cela que Victoria ne vivait pas le bonheur qu'elle pensait, même si elle ne savait pas encore pourquoi elle avait été assassiné. Elle le saurait un jour, elle l'espérait du moins, mais pour le moment elle avait autre chose à faire.

Les quelques minutes qui passèrent après l'heure du rendez-vous fixé, Eleonore se demanda vraiment si sa sœur allait venir. Elle cru un instant qu'elle lui poserait un lapin blanc, mais ce ne fut finalement pas le cas. La jeune femme se retourna quand elle entendit des bruits de pas, découvrant Anna si belle. Ses yeux se posèrent sur sa jumelle, prenant le temps de la scruter un peu. Elle était bien habillé et sa silhouette ne ressemblait plus à la sienne. Pourtant, elles restaient jumelles, mais Eleonore était devenue beaucoup plus maigre et pale que sa sœur. Ce qui était normal dans un sens, elle était une rebelle et Anna était une princesse. Elle était d'ailleurs bien mieux habillé qu'elle, même si sa tenue n'était pas forcément de circonstance dans les champs de Piquiel, cela allait mieux pour le château. Mais au moins, elle était moins couverte de boue que sa sœur, qui n'avait pas vraiment l'occasion de se laver bien souvent. Le salue de la jeune femme la laissa un instant sans voix, elles n'étaient pas du genre à sauter de joie ou autre, mais Eleonore l'a trouvé si froid, trop protocolaire. Avait-elle changé maintenant qu'elle était la princesse de Féerie ? Elle espérait bien que ce n'était pas le cas, du moins pas trop.

« Anna. »

Dit-elle d'une voix légèrement roque, ça faisait un moment qu'elle n'avait pas prononcé le moindre mot. Eleonore s'approcha doucement de cette fille qui lui ressemblait tant, de sa jumelle qu'elle aimait. Elle hésita quelques secondes, ne sachant pas vraiment si elle devait le faire ou non (ce n'était pas vraiment son genre en fait) et l'a prit dans ses bras. Cela lui faisait bizarre de la revoir après tous ce temps, alors qu'elles avaient passé leurs vies entières ensemble. Ce n'était pas ses parents qui lui manquaient le plus, mais bien sa sœur. Au bout de quelques secondes, elle l'a lâcha.

« Tu vas bien ? »

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 203
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Mer 19 Fév - 12:23


Nous sommes deux sœurs jumelles.

Trompée par mon coeur, trahie par ma sœur. La seule en qui j'avais foi, confiance, est celle qui m'a menti. Aujourd'hui enfin est venue ton heure, tu vas payer ce que tu as fait dans les moindres détails, car j'ai promis.
Anna & Éléonore

Mon regard s'attarde sur la silhouette de cet étrange reflet de moi-même. Éléonore ressemble d'avantage à un squelette couvert de boue qu'à ma sœur. J'ignore par quels ennuis elle est passée depuis son d"part du château. J'aimerais être inquiète pour elle, pleurer de joie de la voir bien en vie, si seulement elle n'était pas la raison de toute cette peine qui étreint mon coeur. Sa façon de prononcer mon prénom est chaude, douce, heureuse. J'en ai presque la nausée. Je ne suis plus celle qu'elle a connue à la chaumière où nous avons grandi côte à côte. Je suis différente aujourd'hui, plein de jalousie et de désir de vengeance. Je suis maintenant une épouse délaissée qui a sacrifié beaucoup pour ne rien recevoir. Sacrifié, oui c'est le mot. Comme ma pauvre petite sœur Victoria. Je fronce les sourcils et retiens mon souffle lorsqu'elle me prend dans ses bras. Cette proximité soudaine fait s’effondrer toutes les méchantes choses que j'avais l'intention de lui hurler au visage. Elle est réellement contente de me retrouver. Pourquoi ? Pourquoi est-elle si gentille avec moi alors que j'ai pris sa place au château ? Pourquoi est-ce-qu'elle ne désire pas tout ce que j'ai ? J'ai fait exprès de mettre ma plus belle toilette pour la faire verdir de jalousie, mais ça n'a pas l'air de fonctionner. Je serre la machoire et souffle de soulagement lorsqu'elle me lâche. Je n'ai plus l'habitude de tels contacts physiques. Gabriel ne me touche presque pas. Et la voilà qui me demande comment je vais. J'ai presque envie de rire jaune. Un sourire crispé s'étire sur mes lèvres. « Tu es sûre que ça t’intéresse ? Tu n'as pas eu l'air de t'en inquiéter lorsque tu as disparue dans la nuit, sans donner de nouvelles. » Dis-je de façon sèche. Pour qui se prend elle ? Elle m'envoie cette enveloppe pour me convoquer, comme une misérable paysanne. Puis, elle me demande comment je vais, comme si je ne m'étais pas inquiétée pour elle pendant tout ce temps. Bien sûr que je m'inquiète ! Presque autant que je la déteste. C'est confus dans ma tête, car j'ai le sentiment de haïr une partie de moi-même.
Je recule d'un pas et passe une main dans mes cheveux d'or, jouant avec l'une de mes nombreuses boucles parfaitement tenues par la laque. Puis mes doigts se perdent sur mon collier incrusté de minuscules rubis entre les mailles dorées. De mon autre main, je m'appuie sur la barrière blanche qui délimite le champ de blés. J'ai l'impression de parler avec un épouvantail, à cause de son allure et du lieu choisi. « Tu peux m'expliquer pourquoi tu es dans cet état ? On dirait que tu es tombée dans un trou de lapin. » Dis-je en grimaçant à moitié de dégoût. Elle ne sent pas très bon. Je ne veux même pas savoir depuis combien de temps elle n'a pas pris un bain.


_________________
Dreams are for babies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1829
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Sam 22 Fév - 17:13

Nous sommes deux soeurs jumelles...
Anna & Eleonore
Eleonore ne savait pas vraiment quoi penser de cette rencontre avec sa soeur, celle ci même qu'elle avait attendu depuis son départ de l'île des soupires. Cela n'avait pas été facile de trouver un moment pour qu'elles puissent se retrouver, maintenant qu'elle était en cavale et que sa soeur était devenue la princesse du royaume. Eleonore aurait très bien pu en vouloir à Anna de lui avoir prit sa place, mais ce n'était pas le cas. Cette place, la jeune femme n'en avait pas voulu et c'était bien pour cette raison qu'elle se retrouvait en fuite maintenant. Elle ne pouvait en vouloir qu'à elle même si elle n'était pas aujourd'hui l'épouse de Gabriel, la soeur qui portait de belle tenue. Les deux jumelles, qui autrefois se ressemblaient tant, étaient pleine de contraste aujourd'hui. Eleonore avait perdu du poids avec son séjour en prison et sa cavale, elle portait les mêmes vêtements depuis un moment et n'avait pas vraiment eu l'occasion de prendre un bain. Ses cheveux étaient encore plus gras que quand elle vivait dans ce village avec ses parents et ses soeurs. En revanche, Anna était magnifique. Elle portait une tenue qui lui allait à merveille et qui montrait sa nouvelles conditions, elle sentait même bon.

La jeune femme n'avait plus vraiment l'habitude des contacts humains, si elle en avait eu l'habitude un jour, mais cette encollage avec sa soeur lui fit le plus grand bien. Elle était vraiment heureuse de la voir, de découvrir qu'elle semblait aller bien. Même si elle savait que l'image pouvait être trompée, elle espérait vraiment que sa soeur se porte bien. Pour cette raison, elle n'hésita pas à lui poser directement la question une fois le rapprochement physique terminé. Eleonore ne sentit pas de suite le malaise qui était née entre les deux jumelles, elle le comprit seulement aux paroles d'Anna. Ces dernières furent si sèche que la rebelle eut l'impression de se prendre une gifle en pleine figure. Pour être honnête, la jeune femme ne s'était pas du tout attendu à une réaction comme cela de la part de sa soeur, surtout pas après ce temps qu'elles avaient passé loin l'une de l'autre. Eleonore resta silencieuse quelques secondes, ne sachant pas vraiment quoi répondre à l'attaqua d'Anna. Puis enfin, elle répondit, sentant sa gorge se serrer à chaque mots qui sortaient de sa bouche.

« Bien sûr que cela m'intéresse Anna, si j'avais eu l'opportunité de te donner des nouvelles je l'aurais fait ! »

Le coeur d'Eleonore se serra un peu plus quand sa soeur recula un peu, jouant avec ses cheveux et son collier. La jeune femme avait l'impression que sa soeur avait changé, mais ne savait pas si c'était Anna ou elle qui avait changé en définitif. Eleonore savait bien qu'elle n'était plus vraiment la jeune fille qui s'était rendu au château de Féerie pour épouser Gabriel, elle avait ouvert les yeux sur le monde aujourd'hui. Hors, Anna n'avait pas encore eu cette occasion, du moins sa soeur ne le pensait pas. Elle tenta de se mettre un peu à la place de sa jumelle, mais ne parvenait pas pour autant à comprendre sa réaction. Peut-être que sa soeur avait plus changé qu'elle ne le pensait, que son mariage avec le prince avait fait d'elle une femme complètement différente. Les deux jumelles avaient prit des chemins différents, elles ne vivaient plus la même vie et c'était sans doute pour cela qu'elles ne se comprenaient plus. En tout cas, Eleonore n'avait pas l'intention de laisser sa soeur la traiter n'importe comment, ce n'était pas de sa faute (du moins pas complètement) si elle avait été envoyé sur une île affreuse sans pouvoir donner de nouvelle à ses proches. Elle n'y était pour rien si Edgar faisait tout pour préserver la beauté de son monde qui était plus une tricherie qu'autre chose.

« Parce que mon état t'intéresse ? » Les mots de la jeune femme furent plus sèches qu'elle ne l'aurait voulu, mais l’indifférence de sa soeur l'avait légèrement agacé. « Je n'ai pas la possibilité de me baigner tous les jours contrairement à toi Anna... » Eleonore marqua une courte pause avant de reprendre, après un long soupire. « Je suis en cavale... Le soir de ma disparition, le roi m'a envoyé dans une prison en tant que gardienne soit disant, mais c'était une manière pour lui de m'éloigner de ce monde soit disant parfait qu'il dirige. Simplement parce que je ne voulais pas épouser son fils... je t'assure que je voulais pas partir. Si j'avais eu la possibilité, je t'aurais donné de mes nouvelles, à toi mais aussi à nos parents. Je suis recherchée et s'il me trouve... je ne sais pas si je m'en sortirais. »

En réalité elle le savait, elle ne s'en sortirait pas. Edgar n'allait certainement pas laisser un groupe de rebelle poser des soucis à son royaume si soit disant parfait.

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 203
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Dim 9 Mar - 15:30


Nous sommes deux sœurs jumelles.

Trompée par mon coeur, trahie par ma sœur. La seule en qui j'avais foi, confiance, est celle qui m'a menti. Aujourd'hui enfin est venue ton heure, tu vas payer ce que tu as fait dans les moindres détails, car j'ai promis.
Anna & Éléonore

Ce n'est pas tant son allure de pauvresse et son odeur de bouc en rut qui me perturbent tellement chez ma sœur. Elle a cette lueur de défi et de raison dans le regard qu'elle n'avait pas avant. En fait, elle semble en savoir bien plus que moi sur le monde et pourtant je suis sûre que je pourrais la surprendre. Elle se la joue sous ses airs indifférents, montrant avec fierté à quel point elle me dépasse grâce à ses nouvelles convictions de révolte. Je ne peux m'empêcher de trouver cette attitude enfantine et pathétique. Le monde est tel qu'il est, et elle ne pourra pas le changer avec ses petits bras. Elle affirme avoir été envoyée de force par le roi, mon beau-père, sur une île soit disant servant de prison. C'est ridicule. Pas parce que c'est impossible, au contraire, je la croit sur parole, ce serait assez le genre du monarque, mais parce que j'ai moi aussi participé de près ou de loin à ce qu'elle pense être la destruction de notre monde. Un sourire cynique s'étire sur mes lèvres alors qu'Éléonore s'énerve toute seule. Je ne cherche pas la bagarre, mais je lui déconseille quand même de trop me défier. Nous sommes sœurs, mais je ne suis plus la même. Je serais capable de la renvoyer moi-même d'où elle vient, croupir dans des geôles froides et humides. « Bien sûr que tu es recherchée, et crois moi si il t'attrape tu auras un châtiment bien pire que ce que tu imagines. » Je ne la menace pas vraiment, mais je ne la rassure pas non plus. Son avenir ne me préoccupe pas tant que ça. Du moment qu'elle reste loin du palais et de Gabriel, le reste je m'en fiche royalement. C'est le cas de le dire.

D'un revers de la main, je chasse un insecte qui bourdonne près de mon oreille. La campagne, c'est vraiment un endroit qui ne m'avait pas manqué. C'est collant, puant, infesté de créatures dégoûtantes. J'aimerais être sur la terrasse de mes appartements, avec une tasse de thé glacé et un livre à la reliure dorée. Je me suis habituée à mon petit confort royal. Je hausse les épaules en observant Éléonore. J'ai envie de lui faire de la peine, de lui dire à quel point elle me pourrit l'existence. Telle que je la connait, elle serait capable de culpabiliser en plus. Elle est parfaite ma sœur, elle n'a jamais d'excès de colère, elle aime les gens, elle aime les bêtes, elle aime les fleurs et les insectes. Je n'ai pas sa patience ni sa délicatesse. J'ai d'autres capacités. Je fronce les sourcils, l'oeil noir et rancunier. « Il ne pense qu'à toi, jour et nuit. Il refuse de me toucher, me parler le met mal à l'aise. Je me tue à la tâche pour le rendre heureux, le faire m'aimer, et rien ne fonctionne. C'est comme si tu lui avait jeté un sort pour me voler mon bonheur... » Je serre les dents et les poings. A quoi bon essayer de lui expliquer ? Elle ne comprendra jamais que ce qu'elle a refusé au point d'aller en prison, c'est mon rêve depuis toujours. Et ce rêve, elle l'a gâché.


_________________
Dreams are for babies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1829
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Jeu 13 Mar - 14:13

Nous sommes deux soeurs jumelles...
Anna & Eleonore
Il était évident que les deux sœurs se ressemblaient moins qu'autrefois, même si physiquement c'était toujours le cas. Si Eleonore prenait un bain, un repas à sa faim et qu'elle enfilait une toilette digne de ce nom, elle retrouverait sa ressemblance avec Anna. Cependant, il y avait quelque chose de différent dans le regard de la princesse. La rebelle ne savait pas pourquoi, mais elle avait le sentiment que sa sœur n'était pas la même. Est-ce que cela avait simplement un rapport avec sa condition ? Eleonore l'espérait, parce que sinon cela signifiait qu'elle ne connaissait pas autant qu'elle le pensait sa sœur. Elle avait sans doute changé, comme la rebelle d'ailleurs. Eleonore avait apprit à ouvrir les yeux sur ce monde qu'elle avait cru parfait toute sa vie. Dans cette prison et en grande partie grâce à Nathaniel, la jeune femme avait découvert plein de chose. Elle était moins naïve qu'avant, même si elle l'était encore bien trop pour éviter de se faire avoir. C'était peut-être pour cela qu'elle découvrait ces manières étranges chez Anna, elle avait sans doute été berné par sa jumelle toutes ces années. Eleonore n'aimait pas le sourire qui apparu sur le visage qui lui ressemblait. De son côté, la jeune femme ne souriait pas du tout (pour changer). Quand la princesse prit la parole, Eleonore ne réagit pas sous le coup de la surprise. Elle ne savait pas vraiment comment elle devait prendre les paroles de sa jumelle, pas bien certainement. La rebelle n'avait pas vraiment besoin qu'on lui dise que si Edgar arrivait à lui mettre la main dessus, elle allait sans aucun doute souffrir. Eleonore ne savait pas quoi répondre à sa sœur, elle ne dit d'ailleurs rien du tout. Elle se contenta de froncer des sourcils.

Eleonore ne pensait pas que cela puisse être pire, avant qu'Anna reprenne la parole. Elle n'eut pas besoin de traduction pour comprendre que sa sœur parlait de Gabriel, l'homme qu'elle avait épousé alors qu'il lui était promis. Eleonore n'en avait jamais voulu à sa sœur pour cela, après tout elle n'avait pas eu envie de l'épouser. Elle connaissait les sentiments du prince pour elle, elle l'avait revu il y a peu de temps, mais ce n'était pas réciproque. Les paroles de sa sœur lui firent du mal, ou plutôt de la peine. Elle s'en voulait de causer du tord à Anna, ce n'était pas ce qu'elle avait voulu. Cela aurait été bien plus simple si Anna n'avait pas épousé l'homme qui l'aimait, ce n'était pas de sa faute après tout, du moins pas vraiment. Cependant, elle se sentait responsable, les paroles de sa jumelle tournant les choses dans ce sens.

« Anna, ce n'est pas ce que je voulais je te l'assure. Je n'ai rien demandé moi, je ne voulait pas qu'il m'aime. » Cela ne servait à rien de le nier, Gabriel l'aimait effectivement. « C'est lui est venu me trouver, je n'ai rien désiré et rien fait pour. »

En effet, la jeune femme ne comprenait vraiment pas comment le prince pouvait l'aimer, ce n'était pas logique. Elle n'avait rien d’exceptionnel. Eleonore voulait changer de sujet de conversation, même si ce qu'elle s'apprêter à dire n'allait pas forcément être mieux. Elle ne savait pas ce que savait Anna et  elle avait bien envie qu'elle apprenne la vérité sur leur sœur.

« Est-ce que... tu sais ce qui est arrivé à Victoria ? »

Eleonore ne savait pas comment, ni pourquoi, mais elle savait que leur sœur était morte. Anna pouvait bien la détester, elle savait qu'elle aimait Victoria. Du moins, elle le pensait, elle n'était plus vraiment sûr maintenant.

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 203
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Ven 21 Mar - 15:53


Nous sommes deux sœurs jumelles.

Trompée par mon coeur, trahie par ma sœur. La seule en qui j'avais foi, confiance, est celle qui m'a menti. Aujourd'hui enfin est venue ton heure, tu vas payer ce que tu as fait dans les moindres détails, car j'ai promis.
Anna & Éléonore

Mon regard glisse sur le paysage autour de nous. Je m'y sens comme une étrangère. J'y ai pourtant passée la plus grande partie de ma vie, le sourire aux lèvres, de la terre plein mes bas, les cheveux emmêlés, à rêver d'un avenir meilleur. Je retrouve même le bout de barrière blanche où j'avais l'habitude de m’asseoir continuellement. Je le reconnait parce que c'est là que la peinture est la plus écaillée. Maman me grondait souvent car cela faisait des trous dans mes collants. Mais je m'en fichait, j'avais le sentiment d'être libre lorsque je me perchais là haut et observais Piquiel s'agiter comme une fourmilière. Aujourd'hui, ce sentiment m'a quittée. Il ne reste plus qu'un amer goût de nostalgie que je repousse à grands coups de luxe. Plus l'odeur de la terre grasse des culture me monte au nez et plus je respire profondément le parfum de mon shampoing au prix exagéré. Cette vie n'est plus la mienne. J'ai tourné le dos à cette existence de fermière qui rêvait tellement et n'obtenait jamais rien. Maintenant je suis plus forte. J'ai le courage d'imposer mon avis, d'aller où je le souhaite, de m'offrir le moindre de mes caprices, d'aller au bout de mes convictions. Je me rend compte que plus le temps passe et plus je ressemble davantage au roi Edgar qu'à mon propre père. Ce dernier ne m'a de toute façon pas beaucoup donné hormis la vie. Éléonore fait alors une chose que je pensais encore trop pathétique pour elle. Il faut croire que la pauvre est encore plus misérable que je le pensais. Elle se répand en excuses, gênée par ce qu'elle m'a enlevé. Je fronce les sourcils, puis les relève en soupirant. Elle n'apprendra décidément jamais. « C'est bon, ce n'est rien. De toute façon je suis sa femme et il n'y a rien que toi ou lui puissiez faire contre cela. » Dis-je très simplement. C'est vrai après tout. Gabriel ne pourra plus faire marche arrière. Le roi et la reine n'accepteront jamais de rompre notre mariage pour une rebelle sortie de prison. Qu'elle me vole donc son coeur et toutes les marques d'affection que je mérite, puisque de toute façon elle ne pourra pas gagner cette guerre. Je reste la légitime princesse de féerie, quoi qu'elle fasse.

Son changement de sujet me surprend. A vrai dire j'espérais un peu qu'elle ne parlerait pas de notre petite sœur. Nouveau soupir. Je suppose que je devrais avoir l'air plus étonnée, mais ce n'est pas le cas. Je répète donc machinalement ce mensonge éhonté que je répète depuis tant de temps : « Victoria est partie vers le Royaume du Bout de l'Océan, pour se marier. » Bien sûr que c'est faux, et c'est sûrement ce qu'elle va me dire, mais je ne peux décemment pas lui dire ce que je sais à ce sujet. Je sors un petit peigne en argent gravé de ma bourse et la passe dans mes cheveux délicatement. Je n'ai pas spécialement de nœuds, mais c'est devenu une habitude de me coiffer continuellement. J'aime être parfaite.


_________________
Dreams are for babies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1829
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Lun 24 Mar - 21:44

Nous sommes deux soeurs jumelles...
Anna & Eleonore
Comment se sentir bien quand sa propre soeur nous accusait d'avoir gâché son rêve ? Eleonore se sentait forcément mal en apprenant cela, même si elle s'en doutait un peu. Elle avait eu l'occasion de croiser Gabriel et il était clair qu'il avait encore des sentiments pour elle. La jeune femme se demandait bien comment l'homme pouvait l'aimait alors qu'ils s'étaient à peine vue. Ils n'avaient pas passé beaucoup de temps ensemble avant que le prince de Féerie ne lui demande sa main. Tout était allé bien trop vite, elle s'était retrouvé prise dans cette tornade infernale. Elle aurait sans doute refusé, si le regard de ses parents et du roi et de la reine n'étaient pas tourné vers elles. Eleonore n'avait pas eu d'autre choix que d'accepter, voulant faire machine arrière ensuite. Sa belle erreur sans doute, elle n'aurait jamais été envoyé sur l'île des soupirs sans cela. Cependant, sans ce voyage dans cette prison, la jeune femme n'aurait jamais fait la connaissance de Nathaniel et des autres rebelles, dont certain qu'elle appréciait plus que d'autre. Elle ne les aurait pas aidé à s'échapper et ils seraient encore dans leurs cellules là bas. Finalement, la prison de l'île n'avait été qu'une autre prison que le mariage, mais au moins elle avait pu en échapper. Même si elle était une rebelle à présent, une hors la loi recherché, elle se sentait plus libre que jamais et moins naïve également. Sans cette expérience, Eleonore aurait cru encore que Victoria était heureuse et marié dans le royaume du bout de l'océan.

Eleonore n'aimait pas la manière dont sa soeur lui répondait, elle avait le sentiment qu'elle la prenait tellement de haut. C'était le cas en fait, cela avait toujours plus ou moins été le cas. Anna avait toujours eu des rêves importants, elle voulait vivre dans la richesse. Ce qu'elle avait réussit au final, en prenant sa place aux bras de Gabriel. Eleonore ne lui en voulait pas, elle n'aimait pas Gabriel après tout, mais elle n'aimait pas l'idée qu'Anna se fasse passer pour elle. Parce que c'était bien le cas, le peuple croyait que le prince avait bel et bien épousé Eleonore.

« Ne comprends tu donc pas que je ne veux rien faire contre ton mariage avec Gabriel ? Je ne l'aime pas, cela m'est égal que ce soit toi qui soit la princesse. De toute façon, tu as toujours été plus faite pour ça que moi. » La jeune femme marqua une courte pause avant de reprendre. « Même si dans les faits, ils pensent tous que c'est moi l'épouse de Gabriel. »


Evidement, elle ne pouvait pas faire croire à quelqu'un qu'elle était Eleonore Odien, l'épouse du prince. Son physique ne lui permettait pas une telle chose, au mieux elle pouvait se faire passer pour Anna. Le jour où elle avait été envoyé dans cette prison et que sa soeur avait épousé Gabriel, les deux jumelles avaient en quelques sortes échangés leurs vies. Cependant, Eleonore ne le regrettait pas vraiment. Elle ne pouvait pas dire qu'elle n'aurait pas aimé vivre dans le luxe, personne ne pouvait dire cela, mais elle appréciait de voir un peu plus le monde comme il était plutôt que de se faire berner par l'idéal d'Edgar.

« Non tu te trompes... » Le coeur de la rebelle se serra, alors qu'elle était sur le point d'annoncer la mort de leur soeur à Anna. Bien sûr, Eleonore ne pensait pas une seule seconde que sa jumelle puisse être au courant des complots de son beau père. « Elle est morte... Victoria est morte et j'en ai eu la preuve. Cette histoire de mariage n'était qu'un prétexte pour que nous ne la recherchions pas. »

Tant de naïveté encore, la jeune femme pensait que sa soeur n'était au courant de rien. Alors qu'elle se faisait parfaitement mener en bateau. Nathaniel avait beaucoup de chose à lui apprendre encore.

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 203
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Lun 28 Avr - 11:18


Nous sommes deux sœurs jumelles.

Trompée par mon coeur, trahie par ma sœur. La seule en qui j'avais foi, confiance, est celle qui m'a menti. Aujourd'hui enfin est venue ton heure, tu vas payer ce que tu as fait dans les moindres détails, car j'ai promis.
Anna & Éléonore

Je regarde Eleonore fixement. Je pourrais détourner le regard, éviter ses prunelles perçantes, mais ce serait une marque de faiblesse que je ne refuse d'accepter. Qu'ai-je donc à craindre de cette sœur qui me ressemblait tant et qui n'est plus que l'ombre de ce qu'elle était autrefois ? J'ignore ce qu'elle a vécu dans cette prison où elle dit avoir été enfermée par le roi, mais je ne peux m'empêcher de constater qu'elle a légèrement sombré dans la folie. Mes sourcils se froncent alors qu'elle m'affirme ne rien vouloir changer entre Gabriel et moi. J'aurais pu la croire sincère si elle n'avait pas ajouté cette remarque déplaisante à propos du fait que je ne joue que le rôle d'une doublure aux yeux du monde. Intérieurement, je rumine ma haine. C'est vrai. Pour le royaume, le prince Gabriel s'est marié avec Eléonore. Je n'ai obtenue cette alliance que grâce à ma ressemblance avec ma sœur jumelle. Cette idée me fait frémir d'horreur. Je n'aime pas le fait de devoir mon rêve exaucé à la personne que je déteste désormais plus que tout. Faisant preuve d'une patience que je ne me connaissais pas, j'ignore ses paroles blessantes. Nous poursuivons cette conversations vers un sujet bien plus complexe qui nécessite toute mon attention.

Lorsque ma sœur affirme que Victoria est morte, je reste un instant interdite. Mes doigts triturent mes cheveux nerveusement. Je me fais des tresses avant de les dénouer machinalement. Je la laisse aller au bout de son idée, craignant qu'une réaction trop hâtive lui mette la puce à l'oreille. Je dois feindre la surprise. J'ouvre grand mes yeux pour appuyer mon faux sentiment d'incrédulité. Je marque un long moment de silence pour lui montrer que j'ai du mal à encaisser l'information, puis je pars dans un rire aux éclats. Je me penche et mets ma main devant ma bouche pour étouffer mon rire. Ces éclats ne sont pas feints, ils sont réels, mais pas dans le sens qu'elle croit. Moqueuse, je m'esclaffe. « Oh mon dieu, Ely ! Tu as vraiment du prendre un grand coup sur la tête pour inventer de telles sottises ! D'où est-ce-que tu tiens un discours aussi ridicule ? » J'essaye de reprendre mon souffle, mes mains sur mon abdomen. J'ai presque mal aux côtes tellement je ris. « Victoria va très bien, elle est mariée et elle est heureuse, ce qui est également mon cas. Ne devrais-tu pas essayer de faire de même au lieu de répandre d'ignobles rumeurs sur ta propre petite sœur ? » Je prends un air de reproches pour la faire culpabiliser. Elle n'a aucune preuve à me donner, alors ma réaction est tout à fait compréhensible. Qui croirait une telle chose, à ma place ? Je passe le dos de ma main sur mon front pour essuyer les petites perles de sueur qui s'y sont formées pendant que je riais. Je reprends lentement ma respiration. De mon autre main, j'attrape ma montre à gousset dans la poche de mon jupon. Il est presque l'heure de retourner à la sortie du village. Si mon cocher revient et que je ne suis pas au point de rendez-vous, cela risque de créer une vague d'inquiétude au château.  


_________________
Dreams are for babies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1829
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Ven 2 Mai - 21:56

Anna & Eleonore
Nous sommes deux soeurs jumelles...
Est-ce qu'Eleonore savait exactement ce qu'elle ressentait par rapport à cette histoire de mariage. Par rapport à toute l'histoire de sa vie en général, mais principalement sur le fait que sa sœur se faisait passer pour elle. Ele n'avait jamais désiré épouser Gabriel, c'était bien pour cela qu'elle avait prit la fuite de ce château alors qu'elle aurait du passer devant l'autel le lendemain. Fuite qui lui avait valu un séjour dans cette prison afin que Edgar puisse se débarrasser d'elle. Elle n'aimait pas Gabriel, elle le savait bien, elle avait de l'affection pour lui, il lui faisait de la peine, mais elle n'avait aucun sentiment à son égard. Mais elle n'arrivait malheureusement pas à s'empêcher de jalouser quand même sa sœur, qui vivait cette vie qui lui était destiné d'ordinaire. Anna n'était pas Anna aux yeux du peuple de Féerie, elle était Eleonore. Elle avait prit sa place pour être la princesse de Féerie, elle avait l'occasion de vivre dans la luxure, d'avoir de belle toilette alors que sa sœur devait se contenter de dormir dans le forêt et de prendre un bain que de temps en temps. Elle était jalouse oui et elle s'en voulait de l'être. Anna n'avait pas spécialement de chance quand même, du moins pas aux yeux de sa sœur. Cette femme qu'elle aimait encore comme autrefois, ne se doutant pas que cette dernière ne l'aimait plus du tout.

Ce fut avec beaucoup d'émotion qu'Eleonore apprit à sa sœur que Victoria était morte. Bien sûr, elle était tellement naïve encore qu'elle n'avait pas comprit que sa sœur jumelle était au courant de plus de chose qu'elle ne paraissait. Elle cachait tellement bien son jeu qu'elle ne voyait rien, qu'elle ne comprenait pas qu'elle se jouait d'elle. Anna jouait parfaitement bien la comédie et sa sœur vit la surprise dans son expression comme elle le désirait. Le silence qui suivit ses paroles, serra le cœur de la rebelle. Elle se demandait bien ce que pouvait ressentir sa jumelle qui venait d'apprendre la morte de leurs sœur. Cependant, elle ne s'attendait vraiment pas à la réaction qu'elle eut. Eleonore ouvrit grand les yeux, reculant même d'un pas devant les rires d'Anna. Elle ne croyait pas ce qu'elle venait de lui dire, ou alors elle était vraiment devenue pire qu'elle le pensait. Eleonore était clairement choquée des paroles de sa sœur, qui ne croyait pas une seule seconde ce qu'elle venait de lui dire. Mais elle ne mentait pas pourtant.

« Mais je t'assure Anna ! Elle n'est pas heureuse non. » La voix de la Rebelle était plus aiguë que d'ordinaire. « As-tu des preuves qu'elle est mariée et heureuse ? L'as-tu vu depuis son départ ? » Ely ne comprenait pas comment sa sœur pouvait mettre à ce point en doute sa parole. « J'ai vu sa tombe Anna... j'ai eu la confirmation qu'elle était bien morte. Tu dois me croire, je ne mens pas. Je suis certaine de ce que je dis. »

Le mariage, c'était bien une chose qu'Eleonore pouvait oublier pour le moment. Elle était une rebelle, recherché par le roi du royaume. Si ce dernier mettait la main sur elle, elle allait être exécuté c'était évident. Elle ne comprenait même pas comment Anna pouvait lui suggérer cela, c'était impensable.

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille royale
Messages : 203
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Jeu 5 Juin - 10:32


Nous sommes deux sœurs jumelles.

Trompée par mon coeur, trahie par ma sœur. La seule en qui j'avais foi, confiance, est celle qui m'a menti. Aujourd'hui enfin est venue ton heure, tu vas payer ce que tu as fait dans les moindres détails, car j'ai promis.
Anna & Éléonore

Si j'en crois ce que je vois, Ely n'est absolument pas convaincue par ce que je viens de lui dire. Mon conseil, elle le balaye d'un revers de la main comme s'il était une mouche désagréable voletant près de son oreille. Je fronce les sourcils. Je n'avais pas réellement l'intention de me montrer méchante avec ma sœur jumelle en venant la rejoindre ici, mais le fait est qu'elle ne me laisse guère d'autre choix. Les lèvres pincées, je m'approche d'Ely en brandissant mon index d'un air qui se veut à la fois menaçant et autoritaire. « Écoute moi bien sœurette. Je ne sais pas exactement pour qui tu te prends, mais je trouve que tu as vachement pris la grosse tête depuis ton départ. Qui t'as donné le droit de dire des horreurs pareilles sans la moindre autre preuve que ta simple parole ? Notre petite sœur est heureuse, je suis heureuse, et tu devrais l'être aussi si tu acceptais cinq minutes de sortir de ton petit monde imaginaire. Tout va très bien à Féerie, nous n'avons pas besoin de ton attitude d'oiseau de mauvaise augure. Compris ? » Je marque une pause, reprenant mon souffle après cette crise de colère à peine retenue. lentement, je baisse ma main et mon visage se décrispe. Une partie de moi est contente d'avoir dit ses quatre vérités à Éléonore, mais l'autre partie se sent misérable, honteuse d'être si sévère.
Je ne sais pas ce qui m'empêche de craquer, peut être une force surhumaine que je ne me connaissais pas. Pourquoi faut-il qu'Ely complique toujours tout ? J'ai enfin tout ce que je désire, j'ai laissé derrière moi tout ce qui me torturait l'esprit, et elle débarque comme une fleur pour tout faire remonter à la surface. Ma confiance en ma relation avec Gabriel s'étiole. Je croyais que les choses étaient en train de s'arranger, mais je suis comme enlisée dans des sables mouvants. Plus j'essaye de me débattre et plus je m'enfonce dans mes problèmes. Mes nerfs d'acier, c'est tout ce qu'il me reste pour tenir debout. Je prends une profonde inspiration, prenant soin de prendre une voix beaucoup plus douce. « Peut-être que cette entrevue était une erreur. Tant que tu n'auras pas compris que ça ne sert à rien d'inventer des catastrophes pour que les gens s’intéressent à toi, nous n'aurons rien à nous dire. » Sur ces mots, je recule d'un pas puis me retourne. Je fais une dizaine de pas en direction du village, avant de me retourner à moitié pour murmurer à ma sœur : « Adieu. » Puis, suivant les traces laissées à l'aller dans la terre grasse des champs, je rejoins le point de rendez-vous prévu avec mon cocher. Je sais que j'ai agi comme il fallait. Mais alors pourquoi est-ce-que j'ai cette boule dans l'estomac ?


_________________
Dreams are for babies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1829
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   Mer 11 Juin - 17:25

Anna & Eleonore
Nous sommes deux soeurs jumelles...
Eleonore n’arrivait vraiment pas à comprendre pourquoi sa sœur ne croyait pas ce qu’elle lui disait. Depuis quand Anna accordait si peu d’importance à ce qu’elle pouvait bien raconter. Ce n’était pas des histoires de folle qui sortait de sa bouche, elle avait vraiment retrouvé le corps de sa jeune sœur sur l’île des soupirs. Elle se souvenait parfaitement de ce moment, de ce qu’elle avait ressenti en découvrant le corps sans vie de Victoria. Elle l’avait vu, morte. Il n’y avait aucun doute à avoir à ces souvenirs. La rebelle avait encore tellement souvent l’impression d’y être, de sentir encore l’odeur horrible qu’il y avait dans ce cimetière. Elle avait gardé le corps de sa sœur un certain temps contre elle, malgré l’état dans lequel il se trouvait déjà. Elle ne pouvait pas se tromper, elle ne pouvait pas avoir imaginé ce qu’elle avait vu. Victoria était bien morte, elle n’était pas mariée dans une contrée lointaine et heureuse dans sa nouvelle vie. Tous cela, ce n’était que des racontars, que des mensonges. La jeune femme sursauta quand Anna s’approcha d’elle, son index pointé, et qu’elle se mit à lui crier dessus. Ces paroles étaient pires que des lames s’enfonçant dans sa peau. Ely savait bien qu’elle ne pouvait plus croire ce qu’elle voyait, qu’elle devait se montrer méfiante. Mais elle pensait quand même pouvoir faire confiance à sa sœur, qu’elle était celle sur qui elle pouvait compter coute que coute. Elle en était tellement choquée qu’elle fut bien incapable de répondre quoi que ce soit aux paroles d’Anna, elle resta bouche bée sans rien dire. Sa jumelle ne la croyait vraiment pas, elle pensait qu’elle se contentait d’inventer des histoires. Mais ce n’était pas le cas non, elle disait la vérité. Pourquoi on ne la croyait pas. Le calme revint chez Anna, mais ses paroles furent de nouveau sanglantes. Eleonore baissa la tête en l’entendant lui dire qu’elles n’auraient pas dû se revoir, qu’elle ne voulait pas la revoir tant qu’elle n’aurait pas compris qu’elle ne devait pas mentir. Mais… elle ne mentait pas.

« Anna… »

La voix d’Eleonore était à peine audible, sa gorge était trop serrée pour qu’elle puisse prononcer quoi que ce soit correctement. Elle sentait les larmes monter dans ses yeux, alors que sa jumelle s’éloignait d’elle définitivement. Ce n’était pas possible, elle ne pouvait pas la rejeter de cette manière. La rebelle ne reconnaissait plus celle qui avait été sa sœur pendant toutes ces années, cette femme s’éloignant était quelqu’un de complètement différent. Elle l’avait envoyé balader comme un vieux bas, comme si elle n’était rien qu’un torchon sale. Finalement, sa sœur était à mettre dans le même panier que tous les autres, indigne de confiance, incapable d’ouvrir les yeux. Elle ne voulait pas la croire, elle n’avait fait aucun effort. En même temps, elle avait à présent sa petite vie parfaite au château, vie qu’elle lui avait volé.

« Anna ! »

La jeune femme n’était plus visible pour Eleonore, elle avait eu le temps de s’éloigner assez d’elle. Elle ne l’entendrait surement pas, mais son ton était complètement différent maintenant. Il était assez clair qu’un énorme fossé venait de se créer entre les jumelles, qu’elles ne pourraient sans doute jamais combler. Tant pis, il était temps pour Eleonore de retrouver sa nouvelle famille.

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous somme deux soeurs jumelles... (pv Anna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hyun-Sook ou Histoire de deux soeurs. [terminé]
» Chapitre 1: Les deux soeurs [Libre]
» Les deux soeurs...[PV Daneva]
» HERMIA - I put a spell on you ♠
» Moins deux, moins deux, moins deux, moins deux , font que nous somme plus que deux. [Matthias et Artémis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: Le village Piquiel :: Les champs-