Partagez | 
 

 Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Rebelle
Messages : 3845
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Lun 24 Nov - 17:53


Des plus affreux complots il perce les abîmes
P

oum poum poum. Nathaniel était en avance. En fait, contrairement à ce qu’il laissait croire à la plupart, Nathaniel était quelqu’un de ponctuel. Il s’avérait juste qu’il aimait laisser poireauter les autres… Seulement, où était le plaisir de faire poireauter quelqu’un si on ne peut pas voir ce dit quelqu’un attendre ? Vous attendre. Nathaniel aimait se faire attendre. C’était un de ses grands plaisirs. S’il aurait pu être, à l’origine, un moins que rien, tout sauf indispensable, il savait toujours faire ce qu’il fallait pour paraître indispensable aux yeux de tout le monde. La tâche était particulièrement aisée quand il devait le faire avec Anthony. Nathaniel s’était toujours plu à croire qu’il avait sur lui une influence innée. Certes, il n’était pas le seul dans ce cas, mais manifestement, il était celui qui en avait le plus, puisque même après tant d’années de bons et loyaux (?) service, il avait choisi de laisser Edgar. Sur ce point, Nathaniel ne pouvait s’empêcher de ressentir une profonde satisfaction… Tout ce qui lui donnait l’avantage par rapport à Edgar était bon à prendre. Nathaniel avait donc donné rendez-vous à Anthony, dans un lieu inhospitalier, forcément - c’eut été moins drôle, sinon (quoi que pour sa sécurité et celle de tout le petit groupe d’anciens prisonniers qu’il traînait avec lui, il valait sans doute mieux un minimum de discrétion… surtout pour sa sécurité à lui, en fait)… et il avait été là bien avant que ne se pointe son ami d’autrefois, qu'il observait donc depuis sa cachette à l’ombre d’un arbre, sans daigner pour autant se montrer. Une fois qu’Anthony eut assez mariné à son goût, il se décida à le rejoindre, avec cet enthousiasme qui le caractérisait, et qui se manifestait toujours davantage quand il s’apprêtait à avoir une conversation de ce genre.

- Je t’ai manqué ? demanda-t-il à l'adresse de celui à qui il avait donné rendez-vous.

En plus de jouer avec les nerfs de ses interlocuteurs, Nathaniel aimait jouer avec les mots. Il ne prononçait jamais la moindre phrase sans que celle-ci se double d’un nouveau sens… enfin, la plupart du temps. C’était une question que Nathaniel se posait encore. Avait-il manqué à Anthony, toutes ces années… Et est-ce qu’il avait manqué à Edgar, tiens ? Nathaniel était tenté de croire que oui - enfin, concernant Anthony - comment expliquer, sinon, qu’il l’ait choisi après tout ce temps ? Son éternel sourire aux lèvres, Nathaniel fixa un instant l’homme qu’il avait en face de lui, ravi de voir, au-delà du soulagement qu’il avait l’air de ressentir, la crainte qu’il avait eu tantôt. Il ne laissa cependant pas à son interlocuteur la moindre possibilité de réponse, il enchaîna aussitôt.

-Comment vas-tu ? Des nouvelles de ta majesté ?
demanda-t-il d’un ton mutin qui lui était très habituel.

… Ceci dit, c’était bien là en partie le but de leur rencontre, Anthony devait le renseigner sur les faits et gestes du futur détrôné (dixit Nathaniel), et Nathaniel était toujours curieux d’en apprendre davantage. D’une, parce que c’était supposé servir ses divers plans et stratégies, de deux parce qu’il était juste curieux… curieux de savoir ce que devenait Edgar. Tout comme il devenait de plus en plus curieux d’en apprendre plus sur sa famille. Les quelques conversations qu'il avait eu avec Anna et le rejeton Basiel avaient dors et déjà été très plaisantes.
... Bon, et hormis cela, Nathaniel avait plusieurs choses importantes à dire à Anthony, mais il gardait cela pour la fin bien sûr.









code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 757
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Sam 6 Déc - 0:54

Nathaniel & Anthony
Des plus affreux complots il perce les abîmes
C’était son choix, il avait clairement pris la décision de rejoindre la rébellion (ou surtout de sortir ses « amis » de la prison où ils se trouvaient enfermés). Cependant, il ne pouvait pas s’empêcher d’angoisser à chaque fois qu’il devait faire quelque chose pour eux. Anthony avait peur des conséquences des actes qu’il faisait, parce qu’il avait simplement peur de son vieil ami. Ce fut donc un peu stressé que le vieil homme grassouillet se rendit au lieu de rendez-vous que lui avait donné Nathaniel. Comme d’habitude, il arriva à l’heure, mais fut le premier. Cela ne l’étonna même pas, rien ne l’étonnait à présent venant de son vieil « ami ». Anthony peinait à savoir s’il pouvait considérer Nathaniel comme son ami, la situation était compliquée entre eux depuis l’époque où ils étaient encore proches. Mais le serviteur du roi n’avait pas spécialement envie de trop penser à cette période, il désirait simplement que le rebelle pointe le bout de son nez rapidement. Il n’aimait pas l’endroit où il se trouvait, il n’avait pas envie d’attendre encore des heures ici. Même si Anthony savait que les rebelles devaient se montrer prudent (c’était dans son avantage aussi), mais il n’aimait vraiment pas cette forêt. C’était qu’il avait pris un certain goût à la tranquillité du château, même s’il n’était qu’un « serviteur ». Anthony attendit donc encore et encore, commençant à sérieusement perdre patience. Jusqu’à ce que Nathaniel finisse enfin par se montrer, il avait cru un instant ne pas continuer à l’attendre.

Anthony décida d’ignorer la première phrase que Nathaniel, parce qu’il n’avait de toute façon aucune raison à lui donner. Il avait quand même le loisir de penser qu’il connaissait assez bien l’homme pour savoir qu’il fallait se méfier de ce genre de question. Anthony se doutait bien que cela n’avait pas simplement un rapport avec le temps qui séparé leur dernière rencontre, cela avait un rapport avec toutes ces années où le rebelle avait passé en prison. Le serviteur du roi n’avait donc aucune envie de répondre, il n’allait pas le faire. De toute façon, Nathaniel ne lui laissait même pas le temps de répondre donc. Anthony poussa un soupire quand Nathaniel se montra aussi hautain en mentionnant Edgar, la manière dont il avait de le traiter de « ta majesté ». Anthony le servait bien sûr, mais il le trahissait quand même au profit de son ancien ami.

« Ils sont toujours activement à votre recherche. »
Répondit-il au bout de quelques secondes, sans même prendre le temps de répondre à la première question. Il se disait que cela ne devait pas intéresser réellement Nathaniel et puis il ne savait même pas s’il allait bien ou non. « Mais ils n’ont aucune piste pour le moment, ce qui a le don de l’agacer. » Il ne prit même pas la peine de préciser la personne qu’il mentionnait. C’était évident après tout et Anthony se doutait bien que Nathaniel se plaisait à agacer Edgar. « On m’a dit que tu t’absentais souvent, tu prépares quoi ? »

Le serviteur du roi estimait qu’il avait bien le droit de savoir un peu plus ce que préparé Nathaniel, parce qu’il considérait que sans lui, il ne serait jamais sortie aussi facilement de prison. Et puis, il était toujours là pour les aider.

_________________
La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 3845
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Sam 6 Déc - 17:46


Des plus affreux complots il perce les abîmes
S

ans surprise, Anthony apprit à Nathaniel qu'Edgar et ses sbires étaient activement à sa recherche. Comment pourrait-il en être autrement, après tout ? Son évasion de prison, pour ce bon vieux roi, c'était l'annonce de l'effondrement de son Empire, et le vagabond avait la ferme intention de se montrer à la hauteur de ses pires appréhensions. Ce qui le satisfaisait, plus encore que la perspective de savoir que les gardes du roi lui couraient après, et qu'il devait ruminer à l'idée de n'avoir toujours pas mis la main sur lui, c'était de savoir qu'il s'était rappelé à son souvenir si brusquement alors qu'il avait véritablement dû faire de son mieux pour l'occulter de son esprit. durant ces longues années qu'il avait passé à l'ombre. Il était devenu l'ombre, il était désormais la menace, cette peur figurée sous cette forme qu'il ne devait pas lui deviner. C'était terriblement satisfaisant que de s'imaginer cela. Il avait peur, il n'avait pas de piste, il était acculé. Oh comme Nathaniel adorait ça. Il se délectait du désarroi de son ennemi, et il comptait bien voir cela durer longtemps encore... Tout du moins jusqu'à ce qu'ait lieu leur confrontation. Celle-là également, Nathaniel l'attendait avec une impatience non dissimulée. Retrouver son vieil ennemi, Enfin se retrouver face à lui, lui dérober allègrement sa couronne... Oh comme ce serait jouissif ! Il ne lui en faudrait pas davantage pour être entièrement comblé. Si ce n'est avoir ladite couronne, en fait... et... peut-être encore autre chose. Bref, ce rapport était excellent pour Nathaniel. Pour le moment, les rebelles conservaient l'avantage, avec l'appui d'Anthony, le fugitif était persuadé que cela pouvait durer. Pourvu que la suite lui donne raison... Enfin, au pire il aviserait. C'était une chose qu'il aimait faire aussi, aviser...

Un sourire amusé s'esquissa sur ses lèvres quand Anthony lui parla de ses absences. Nathaniel ne lui avait pas parlé de chacune d'entre elles, seulement de celles où il s'était absenté trop longtemps ou avec Eleonore, et qui nécessitaient donc qu'il veille sur le groupe. Quand bien même, malgré tout, il n'était pas une seule fois entré dans les détails. Pourtant, si quelqu'un devait être tenu au courant de ses projets, et pouvait par ailleurs être susceptible de les comprendre, c'était bien Anthony... Bon, c'était l'occasion, après tout. Et pour tout dire, il avait plutôt hâte de découvrir directement la réaction du serviteur du roi. ll était convaincu que cette dernière ne manquerait pas un seul instant de lui plaire.

-Voyons, Anthony... Qui te dis que je prépare quelque chose ?
Comme s'il pouvait le croire. Le simple fait qu'ils soient là tous les deux était la preuve formelle qu'il préparait bel et bien quelque chose, tous les deux. Il ne chercha pas, cependant, à se montrer plus convaincant. Je suis allé retrouver de vieilles connaissances... Il marqua une légère pause, ménageant son effet. Latika, entre autres.

Là, maintenant, il avait vraiment hâte de voir sa réaction. Il ne le lâchait pas du regard, ça avait toutes les chances d'être particulièrement distrayant.










code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 757
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Sam 20 Déc - 13:56

Nathaniel & Anthony
Des plus affreux complots il perce les abîmes
Anthony était aux premières loges pour voir la royauté craindre la libération de Nathaniel de l'île des Soupirs, il était à la première loge afin de voir les conséquences de son acte. Le serviteur du roi voyait bien que cela était difficile pour Edgar d'accepter le retour de son vieil "ami" dans sa vie, alors qu'il avait pris soin de l'oublier avec plaisir. Le coup était dur à accepter, mais les choses étaient ainsi. Anthony ne se réjouissait pas spécialement de la situation, même s'il était responsable en grande partie de la libération des rebelles et qu'il mettait un point d'honneur à les aider, mais c'était parce qu'il avait peur des conséquences tout simplement. Et cette peur lui donnait encore plus envie d'aller dans le sens de Nathaniel. Il fallait être clair, l'homme lui faisait moins peur que le roi (du moins pour le moment). Anthony savait donc parfaitement que ce n'était pas facile pour le roi d'accepter que ses vieux démons soient de retour à la surface. Le vieil homme se doutait bien que ces informations plaisait à son vieux camarade, il le connaissait assez pour deviner que cela lui plaisait de faire du mal au roi.

Pour l'heure, Anthony avait autre chose à faire et à voir avec l'homme. Il s'absentait souvent, quelques absences le vieux serviteur était au courant, mais il ne savait rien des projets du leader de la rébellion. Il espérait que ce dernier allait d'ailleurs se montrer un peu plus bavard, parce qu'il avait besoin de savoir. C'était une manière pour lui de se rassurer, de savoir exactement où il se rendait. Il avançait parfois à l'aveugle, espérant que la situation n'allait pas devenir trop compliquée, même si elle l'était déjà. Anthony ne quitta pas du regard le sourire de Nathaniel, il ne se souvenait pas d'un jour où il ne l'avait pas vu sourire. Evidemment, il tenta de nier le fait qu'il préparait quelque chose, mais son vieil ami savait que c'était faux. Pendant des années et des années, l'ancien prisonnier avait eu l'occasion de ruminer sa vengeance et son plan pour la mettre au point. Anthony ne croyait donc pas que Nathaniel n'avait rien en tête, qu'il n'était pas en train de préparer quelque chose. Surtout que son dernier long séjour avait eu lieu avec Eleonore.


« Latika ? » S'exclama le serviteur du roi en entendant le nom de cette femme qui n'avait pas eu de place dans son esprit depuis des années. Il ne s'attendait vraiment pas à de telles révélations, il ne pensait pas une seule seconde que Nathaniel puisse lui apprendre avoir vu cette personne. « Tu es allé là-bas ? Tu l'y as amené ? »

Le vieil homme ne pensait pas que c'était utile de sa part de préciser qui était la personne qu'il mentionnait. Nathaniel était donc retourné dans le royaume du bout de l'océan, sans qu'Anthony ne sache comment. La barrière entre les deux royaumes était puissante, le vieil homme ne comprenait pas comment il avait pu faire un tel voyage. Mais ce n'était pas la seule chose qui l'inquiétait.

« Comment ça s’est passé ? »

Il se doutait bien que cette rencontre avec Latika n'avait pas forcément pu se passer bien, en même temps cela serait plus étonnant. La dernière fois qu'Anthony avait entendu parler de la femme, c'était dans un moment peu agréable pour elle.

_________________
La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 3845
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Dim 28 Déc - 21:55


Des plus affreux complots il perce les abîmes
L

a réaction d'Anthony était pile celle que Nathaniel avait attendu et espéré de sa part. Non pas que le serviteur du roi soit si prévisible que cela, ou aussi prévisible que ce que l'on pourrait penser (sans quoi Edgar aurait compris que son ancien ami l'avait trahi, ce qui n'était pas le cas), mais ils se connaissaient depuis très longtemps tout de même, même si près d'une vingtaine d'année s'était déroulée sans qu'ils se voient tous les deux ou aient le moindre contact l'un avec l'autre. Alors oui, il avait attendu une certaine réaction de sa part, et était enchanté de constater ne pas s'être trompé. Latika... Un prénom surgi des ombres, un prénom qui appartenat à un passé désormais lointain mais qui avait scellé leurs vies pour toujours et avait pour de bon marqué leurs existences. Qu'ils l'aient voulu ou non (et ils l'avaient voulu oui, en tous cas en très grande partie, il serait hypocrite de le nier), ce qui s'était déroulé au royaume du bout de l'océan avait changé leurs vies respectives, sans doute pour toujours. À tout jamais... Nathaniel ne put s'empêcher d'afficher l'un de ses sourires les plus énigmatiques avant que de répondre à son (ancien ? ) ami. Il aimait lui laisser miroiter les pires suppositions. Mais en l'occurrence, l'homme avait toutes les raisons du monde d'appréhender la réponse du fugitif ou en tous cas de ne pas savoir s'en réjouir. Ses présomptions, quelles qu'elles soient étaient très certainement plus proche que jamais de la réalité. Une réalité que Nathaniel lui-même peinait encore à définir. Son projet n'était pas encore abouti, mais il promettait les plus belles perspectives. À ses yeux en tous cas. Aux yeux des autres, rien n'était moins sûr. Finalement, il daigna répondre.

-Retourner là-bas était indispensable.
Fit-il finalement. Et en effet, il considérait que pour lever le voile, le lever entièrement, ils ne pouvaient pas laisser à l'écart le royaume du bout de l'océan. Il fallait revenir aux sources, c'était d'une importance tout à fait capitale. Et puis oui, quelque part, ça l'amusait énormément. Alors oui, je l'ai emmené.

Il restait naturellement laconique, il aimait toujours quand ses réponses généraient d'autres questions. Et d'autres questions, il ne pouvait qu'y en avoir. Anthony, forcément, voudrait connaître la nature exacte de ses intentions, savoir ce qui s'était précisément passé, ce qu'il avait raconté à Eleonore, et comment il était parvenu à briser la barrière entre les deux mondes. Nul doute que rien de ce qu'il dirait ne saurait satisfaire le serviteur du roi. Anthony avait fnalement choisi une question plutôt large Et c'est pour cette raison d'ailleurs que Nathaniel avait bien l'intention d'y répondre on ne peut plus vaguement.

-Les retrouvailles ont été... chargées en émotion. Mais étant donné que je suis toujours là, j'ose en déduire que ça s'est plutôt bien déroulé. Enfin... il faudra que j'y retourne encore, ne serait-ce que pour la convaincre définitivement.


La convaincre de quoi ? Ne pensez pas qu'il allait le dire de suite. Il aimait bien trop ménager le suspens pour cela.










code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 757
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Ven 9 Jan - 23:59

Nathaniel & Anthony
Des plus affreux complots il perce les abîmes
C'était un vieux souvenir qui revenait d'une époque lointaine qu'Anthony aurait préféré oublier. Il avait tenté de le faire, sincèrement, d'oublier entièrement ce qui s'était passé dans ce fichu royaume pendant cette fichue guerre. Mais c'était impossible, il ne pouvait pas oublier. Les événements revenaient le hanter encore et toujours et il n'avait qu'à poser les yeux sur son maître pour se rappeler des conséquences de ses actes. Le prénom Latika fut donc comme une lame qu'on vint tourner dans une plaie déjà béante. Anthony s'était attendu à tout de la part de Nathaniel, il le connaissait après tout, mais clairement pas à entendre le royaume du bout de l'océan sortir de sa bouche. Evidemment, il ne comprenait pas comment il avait fait pour s'y rendre, il se demandait comment cela s'était passé avec la femme qu'ils avaient trompé à l'époque et surtout comment Eleonore avait réagi en découvrant tout cela (si elle avait découvert la vérité). Mille questions se posaient dans l'esprit d'Anthony, mais il était tout bonnement incapable de les prononcer. L'homme avait tellement de chose à demander et si peu de temps au final. Il ne fallait évidemment pas compter sur Nathaniel pour se montrer explicite aux premiers abords. L'homme affirma donc qu'il était nécessaire de se rendre dans ce royaume et donc d'emmener l'ancienne princesse de Féerie. Cela ne répondait pas réellement aux questions du serviteur du roi, ou du moins il se contentait de répondre à celles qu'il avait exprimées. Nathaniel se pencha un peu plus sur le compte de Latika. S'il s'en était sortie vivant, Anthony considérait qu'il avait eu énormément de chance. On ne pouvait pas dire que la femme, ainsi que le reste de sa famille, avait des raisons de les laisser en vie (de le laisser en vie surtout). Le serviteur du roi était donc étonné d'entendre dire que son ami (ancien ami) s'en était sorti indemne, mais il fut encore plus surpris de l'entendre dire qu'il devait s'y rendre de nouveau.

« La convaincre de quoi ? »

Demanda précipitamment Anthony, avant de perdre le fil de sa pensée et d'oublier de poser cette question. C'était qu'il en avait tellement qu'il risquait d'en oublier dans la conversation et Nathaniel devait en être pleinement conscient. Sauf que pour le coup, l'homme désirait réellement savoir ce qu'il était en train de manigancer (encore une fois). Même si cette fois ci, il avait une légère avance. C'était que des rebelles, il n'y en avait pas qu'un. Quand Nathaniel partait s'amuser avec sa princesse dans l'autre royaume, Anthony était en charge de s'occuper des autres. Et dans les autres, il y avait une jeune fille avare en mot capable de délivrer des informations intéressantes. Antony avait encore en tête la dernière conversation qu'il avait avec eu avec Daphnée.

« Je sais que tu prépares une guerre. » Anthony n'avait aucune envie de se pencher sur la manière dont il l'avait appris, il le devinerait sans doute de toute façon. « Je ne te laisserais pas faire, ce n'est pas comme ça que tu feras tomber Edgar. »

C'était une détermination nouvelle qui était en train de naître au sein de l'homme et qui brulait dans son regard. Il n'avait vraiment pas l'intention de laisser son ancien ami causer encore plus de souffrance. S'il avait décidé, et il peinait encore à savoir comment il y était arrivé, de trahir Edgar, ce n'était pas pour causer la souffrance du peuple en compagnie de Nathaniel. Oh, l'homme savait que ce n'était pas évident de faire changer d'avis à cet homme aux apparences si jeune, voire impossible, mais cela ne l'empêchait pas d'essayer. Parce que de toute façon, au point où il en était, cela ne lui coutait pas beaucoup plus.

_________________
La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 3845
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Sam 10 Jan - 23:21


Des plus affreux complots il perce les abîmes
À

la première question d'Anthony, Nathaniel n'eut guère le temps de répondre. Ce n'était sans doute pas plus mal, puisque parler de ses plans en particulier concernant Latika impliquait de parler de ses plans plus généraux, et tant qu'à faire, autant commencer par là. Et par là il devait commencer effectivement, puisque le serviteur de ce bon vieux roi Edgar lui apprit être parfaitement au courant de ce qui se trâmait dans son esprit, et de ce qu'étaient ses projets. Ainsi, Eleonore avait parlé... Était-ce directement elle qui en avait discuté avec Anthony ? Ou bien le bruit courait parmi les rebelles ? Bah, qu'importe d'où venait la source, en définitive, il était évident qu'Eleonore en était à l'origine première, et cela ne dérangeait en rien le fugitif. S'il avait prit soin de n'en parler à personne d'autre qu'à l'ancienne gardienne de l'île des soupirs, cela ne signifiait pas un seul instant que les autres ne pouvaient pas être au courant. Au contraire, il prenait un plaisir malin à les imaginer, tous, en train de commenter un projet qui ne devait pas plaire à grand monde. En fait, il était convaincu qu'aucun d'entre eux n'était véritablement satisfait par ce projet, et tous, d'une façon ou d'une autre, devait vouloir l'annuler. Pas de chance pour eux, on faisait difficilement plus obstiné que Nathaniel, et on parlait là d'une vengeance planifiée depuis près d'une vingtaine d'années. On ne lui ferait pas changer d'avis si facilement, oh ça non ! D'autant que s'il pouvait sans mal comprendre tous ses détracteurs, il avait une idée précise, et les morts qui en résulteraient inévitablement étaient à ses yeux tout sauf vaines. Évidemment, Anthony n'était pas plus qu'Eleonore enthousiasmé par son projet, et il savait même faire preuve d'une force de caractère notable. Il semblait véritablement prêt à lui tenir tête. À l'époque ce cas de figure aurait été parfaitement inconcevable, mais pour tout dire, l'évadé de prison appréciait cette attitude, bien plus qu'il n'aurait apprécié de voir son interlocuteur se complaire dans une servilité qui n'était pas plus favorable à ses projets que cet élan de protestations, il aimait ce nouvel Anthony fort de ses opinions, prêt à choisir sa cause sans se laisser entendre raison, surtout si cela entraînait la trahison d'Edgar... Et tant qu'il savait tout de même garder un minimum d'influence sur lui (il s'agirait de ne pas abuser non plus). Dans un sourire, Nathaniel leva les yeux au ciel avant de répliquer.

-Ainsi vous vous êtes tous passés le mot. N'y aura-t-il donc aucun d'entre vous qui reconnaîtra les bienfaits de mon initiative ?
demanda-t-il avec les accents dramatiques du martyre qu'il ne faisait que semblant d'être. C'est exactement comme ça que je le ferais tomber... Anthony... Il marqua une pause, ancra son regard dans le sien. Toi mieux que personne sait qu'une simple révolte serait rapidement contenue et déstabiliserait à peine son pouvoir, toi mieux que personne sait ce que cette guerre pourrait provoquer, il ne faudrait que quelques heures pour tirer Edgar de son trône. Il détourna légèrement le regard. Ce n'est pas que le résultat qui m'intéresse, Anthony... Le procédé est tout important que le résultat. Je veux lui faire perdre son trône comme il a fait perdre le sien à Dorian.

...Et il savait qu'il abordait là un sujet sensible. D'autant plus sensible qu'il n'était pas exactement étranger non plus au déclin de l'ancien roi. Mais il savait bien qu'il fallait cela pour faire réagir Anthony... et par ailleurs, évoquer ces "vieux souvenirs" l'amusait. Au passage, bien sûr, il oubliait intentionnellement de parler de ce qu'il attendait de Latika.









code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 757
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Dim 25 Jan - 17:41

Nathaniel & Anthony
Des plus affreux complots il perce les abîmes
Anthony aurait dû se montrer plus patient et ne pas évoquer immédiatement l’idée de guerre qui avait germé dans la tête de son ancien ami. Parce qu’il était évident que l’homme n’allait pas manquer d’oublier sa première question. Le serviteur l’oublia aussi d’ailleurs, quand Nathaniel prit la parole. C’était qu’il avait l’art de faire mener la réflexion des autres là où il le désirait. Anthony n’avait pas l’intention de laisser son ancien camarade faire cette guerre, il avait prévu de l’empêcher. Parce qu’il n’avait aucune envie de revoir la souffrance du passé revenir, pas même pour retirer le trône au roi. Autrefois, avant que tout cela n’arrive, Anthony aurait sans doute été le premier à se faire « berner », incapable de tenir tête aux autres. Mais les années étaient passées et l’homme avait légèrement changé. Il n’était pas encore parfaitement au point, mais il avait bien plus confiance en lui et en ses convictions. C’était comme cela qu’il avait réussi à trahir Edgar d’ailleurs. Sans cela, jamais il n’aurait osé rejoindre la rébellion et ainsi défier l’autorité de son maître, qui n’avait de maître que le nom maintenant. Anthony n’avait donc pas l’intention de laisser Nathaniel faire comme bon lui semblait, il était prêt à s’opposer à son plan.

« Sans doute parce qu’il n’y a aucun bienfait à ton initiative. »
Lança le vieil homme à son ancien camarade, qui jouait les martyres incompris. Comme si l’homme avait pu penser une seule seconde qu’ils seraient d’accord avec son plan. Anthony le connaissait assez pour se douter qu’il savourait le fait que les membres de la rébellion n’étaient pas d’accord avec son plan.

Anthony écouta les paroles de son vieil ami, sans pour autant adhérer au projet quand même. Nathaniel n’avait pas tort dans le fond, une simple révolte n’allait pas faire grand-chose contre le pouvoir d’Edgar. Mais ce n’était pas une raison pour retourner dans le royaume du bout de l’océan (là où tout avait dérapé la première fois) et provoquer une guerre. Ils devaient juste avoir plus de temps afin de réfléchir à la manière de s’y prendre. Le serviteur était proche de la royauté, ce n’était pas rien tout de même. L’homme était prêt à rétorquer quelque chose comme cela, quand Nathaniel détourna son regard (ce qu’il faisait rarement quand même) et aborda un sujet bien plus épineux. Dorian. Anthony ne savait pas si c’était juste d’entendre son nom qui lui brisait le cœur, ou de l’entendre de la bouche de ce traitre.

« Comme si le sort de Dorian a pu t’importer un jour. » Son ton était plus sec encore qu’avant. Certes, Anthony avait des choses à se reprocher sur les évènements qui avaient eu lieu, mais il considérait qu’il n’était pas le seul. Ils étaient trois dans l’histoire après tout. « C’est de ta faute s’il lui est arrivé malheur ! »

Il avait fait en sorte que rien ne lui arrive, mais il avait été dupé par son ancien ami. Du moins, c’était ce qu’il en avait déduit avec le temps. C’était la seule raison qui avait provoqué l’avortement de ses précautions et il suffisait de voir son visage de jeune homme aujourd’hui pour comprendre ce qu’il avait demandé à l’époque.

_________________
La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 3845
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Mar 27 Jan - 19:12


Des plus affreux complots il perce les abîmes
N

athaniel pourrait difficilement affirmer (quoique sa mauvaise foi pouvait être sans bornes) qu'il n'avait pas cherché l'attitude d'Anthony, en évoquant Dorian. Dorian... Un nom et une personne qui appartenait à leur passée. Un fantôme surgi d'une époque lointaine, mais dont le souvenir ne pouvait encore qu'être bien présent dans leurs esprits à tous les deux. Le simple fait qu'ils se trouvent ici à cet instant présent avait, quelque part, affaire au prédécesseur du roi actuel de Féerie. Et bien sûr, les réflexions d'Anthony étaient tout à fait fondées. Elles ne permirent pas à son sourire de se déloger de son visage (il en fallait plus que cela le concernant), même si celui qu'il avait sur le moment était difficilement déchiffrable, et Nathaniel n'avait pas la moindre intention de s'excuser ou de revenir sur ce qu'il venait de dire. Ce serait mal le connaître. Et Anthony était très certainement la personne vivante qui le connaissait le mieux (avec Edgar, certes...). S'il avait initié le sujet, c'était certainement qu'il avait voulu provoquer quelque chose chez Anthony (si on voulait encore prendre la peine de tenter d'interpréter son attitude... ce qui était sûrement peine perdue), quoi, c'était là la question. Et tenter d'y répondre pourrait causer bien des soucis. Y compris à lui-même, qui ne donnait pas toujours l'air de savoir pourquoi il faisait et disait ce qu'il faisait et disait. En tous cas, l'attitude d'Anthony ne le surprit guère. Si l'un d'entre eux avait souffert de la perte de Dorian, c'était clairement lui. Et le fugitif aurait été complètement aveugle s'il ne s'en était pas rendu compte.

-Tu as été sa plus grande chance. dit-il tranquillement, se permettant de poser une main sur son épaule. J'ai commis une erreur et je le sais. ajouta-t-il d'un ton qui pouvait sembler extrêmement sincère. Ben sûr, puisque les mots venaient de lui, on pouvait (et devait) toujours en douter. Lui seul (espérons-le) savait exactement comment cheminaient les pensées en son esprit. Je l'ai payée chèrement. Mais admets qu'Edgar en a commis davantage, et que pour ce nombre d'erreurs, il n'a jamais été puni. Il est temps que ça change. Il marqua une pause, ancrant son regard dans celui de son interlocuteur. Je sais que je ne pourrais jamais me racheter pour ce que je lui ai fait... pour ce que je t'ai fait. Quand Edgar sera tombé, tu disposera comme tu le souhaites du trône... et de moi. Mais en attendant, j'aimerais que tu me fasses confiance.

À nouveau, toute l'honnêteté du monde se lisait dans son regard et dans le ton de sa voix. Fallait-il y croire pour autant ? Pas sûr... Pas sûr qu'il ne faille pas tout croire non plus, en fin de compte. Comme toujours, discerner le vrai du faux, avec Nathaniel, était un effort de tous les instants. Serait-il possible qu'il renonce pour de bon à ce trône qu'il semblait tant convoiter pour rattraper ses erreurs passées. Ou jouait-il, tout simplement, comme il jouait toujours ? Envisageait-il de faire son choix au gré des circonstances ? Le temps seul pourrait le dire, en attendant, Anthony n'avait que la paroles de Nathaniel, et les atours de la sincérité.








code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 757
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Mar 17 Fév - 23:24

Nathaniel & Anthony
Des plus affreux complots il perce les abîmes
C’était couru d’avance, Dorian allait forcément revenir sur le tapis. Pour le moment, cela n’était pas revenu dans les sujets de conversations entre les vieux amis, mais c’était obligé que ça arrive. Toute cette histoire avait un rapport avec l’ancien souverain du royaume. S’ils se retrouvaient dans cette situation, sur la rébellion avait dut se créer, c’était bien parce qu’il y avait eu la mort de Dorian et la trahison des deux amis d’Anthony. Nathaniel avait sans aucun doute cherché à provoquer la réaction du vieil homme, qui ne tarda pas à arriver. Anthony ne supportait pas de parler de son vieil ami en présence de Nathaniel, même si ce dernier restait son ami quand même. Enfin, c’était compliqué. Forcément, Anthony ressentait encore une pointe d’amitié pour l’ancien prisonnier, sinon il n’aurait pas accepté de l’aider dans son projet de renversement de gouvernement. Sauf que tout avait changé depuis cette histoire dans le royaume du bout de l’océan, tout avait changé à la mort de Dorian. Mort que le serviteur du roi aurait sans doute pu éviter si son « ami » n’avait pas décidé de devancer tout le monde avant. Nathaniel posa une main sur l’épaule de son vieil ami, un geste que ce dernier n’appréciait pas énormément en réalité. C’était normalement une bonne chose, mais il ne savait jamais quoi penser des actions de l’homme. Après tout, il le connaissait assez pour se méfier quand même. Cependant, Anthony ne s’était pas attendu à ce que l’homme prononce ces quelques mots, il avait commis une erreur.

Anthony se méfier de toutes les paroles de l’ancien prisonnier, mais en même temps il ne pouvait pas s’empêcher de voir la sincérité dans ses mots. Sauf que le serviteur du roi était bien placé pour connaitre les manies de son ancien ami et donc, il savait que ce n’était pas une bonne chose de complètement lui faire confiance. Cependant, il ne pouvait pas nier qu’il y avait un fond de vérité dans les paroles de l’homme. Edgar avait commis des erreurs aussi, mais il n’avait jamais été puni pour cela. Ce n’était pas son genre de se venter, il était bien trop modeste pour cela, mais il était quand même le plus honnête dans toute cette histoire (et aussi celui qui avait le plus payer des actions des deux hommes d’ailleurs).

« Tu sais très bien que je n’ai jamais réellement voulu du trône. » Il l’avait désiré à un moment, quand ils étaient jeunes encore, mais finalement il s’était contenté surtout de suivre ses camarades. Il avait toujours pensé pouvoir partager ce pouvoir qu’Edgar avait récupéré pour lui tout seul. Autant dire qu’Anthony ne se voyait vraiment pas à la place de son maître quand ce dernier serait tombé, mais en même temps il n’avait pas vraiment envie de laisser la place à n’importe qui. « Et comment est-ce que je peux être sûr que c’est une bonne chose de te faire confiance ? »

Il n’était plus le jeune homme d’il y a vingt ans, il n’était plus aussi naïf.

_________________
La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 3845
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Jeu 19 Fév - 20:19


Des plus affreux complots il perce les abîmes
N

athaniel ne répondit rien quand Anthony lui fit remarquer qu'au fond, il n'avait jamais véritablement voulu du trône. Oui, c'était une chose que le fugitif savait pertinemment, mais le moment venu, peut-être serait-il l'individu qu'il serait le plus probant de nommer roi. À une époque, cela aurait été possible, après tout... Et si Nathaniel et Edgar s'étaient toujours imaginé posséder toutes les qualités inhérentes à un monarque, ce n'était pas le cas d'Anthony qui, Nathaniel l'avait souvent pensé, se sous-estimait... En vérité, il possédait peut-être même plus de ces qualités qui faisaient que l'on savait justement régir son royaume... Il lui manquait seulement l'ambition... Cette ambition qui avait rongé l'âme d'Edgar (s'il en possédait encore une), et ne manquait sans doute pas de détruire à petit feu celle de l'évadé de prison (s'il en possédait encore une). Non, il ne fit pas de commentaires sur le sujet. Tant qu'Edgar n'était pas sur le trône, définir son successeur pouvait attendre, il y avait des priorités à respecter auparavant. Dans l'idéal, Nathaniel aurait voulu que l'affaire soit dors et déjà réglée, ou le soit très vite, mais il savait pertinemment qu'il devait prendre son mal en patience. Il avait déjà attendu dix-neuf années durant, au fond il n'était plus à quelques années près... Même s'il pensait avoir bien mérité sa "récompense" après avoir su se montrer à ce point patient.

Alors, Anthony posa une question qui eut le don d'accrocher au visage du fugitif l'un de ses sourires les plus sincères. Comment lui faire confiance, hein ? Voilà une question que devait se poser quiconque croisait son chemin, s'il ne voulait pas s'exposer à de sérieuses déconvenues... Il était impossible de faire confiance à Nathaniel, parce que Nathaniel était ce qu'il y a de plus imprévisible. On ne pouvait savoir à l'avance s'il allait être respectueux de ses engagements, ou s'il allait se contenter de les trahir sans vergogne, sans l'ombre d'un scrupule. Allez savoir, peut-être que lui-même ne savait pas à l'avance ce qu'il allait en être. Il connaissait le grand dessein, ce à quoi il voulait aboutir, mais il pouvait changer de chemin autant de fois qu'il le désirait tant qu'il arrivait à la bonne destination. Qu'importe les dommages collatéraux que tout changement de destination pouvait engendrer.

-Tu ne le peux pas.
Il marqua une pause, ne se départissant évidemment pas de son sourire. Et c'est ta force. Tu pourras... les protéger de moi si besoin, ne pas te laisser berner s'il m'arrive de me détourner. Je suis le leader, mais tu es la valeur sûre. Une fois de plus, un ton étonnamment sincère. Si sincère qu'il pouvait donner l'impression de ne se lancer que dans une manigance de plus. Ou alors est-ce qu'il le pensait. Je ne te demande pas de me suivre aveuglément et sans poser de question, Anthony, ce n'est pas en moi qu'il te faut croire, c'est en l'objectif que je poursuis.

Ce n'était bien sûr pas tant le but recherché qui était problématique, il le savait, que les méthodes employées.









code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 757
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Mer 11 Mar - 12:48

Nathaniel & Anthony
Des plus affreux complots il perce les abîmes
En réalité, le trône, Anthony n’en avait jamais réellement voulu. A l’époque de sa jeunesse en compagnie de ses camarades, il n’avait fait que suivre le mouvement. Il s’était laissé berner par les belles paroles d’Edgar et Nathaniel, qui lui avait fait croire qu’ils désiraient gouverner avec Dorian. Finalement, le jeune homme de l’époque avait sans doute été le seul à désirer cela. L’histoire n’avait vraiment pas tourné comme il l’avait espéré, ils avaient été trahis. Autant par Nathaniel qu’Edgar d’ailleurs. Parce que si celui qui semblait encore si jeune n’avait pas agis en solitaire dans le royaume du bout de l’océan, le roi actuel ne serait sans doute pas sur le trône. Du moins, c’était ce qu’Anthony pensait, mais il n’avait pas toutes les cartes en main, malgré qu’il en ait beaucoup. Aujourd’hui, Anthony n’avait clairement plus la prétention d’espérer gouvernement quoi que ce soit, avec qui que ce soit. S’il agissait aujourd’hui, d’une manière qu’il ne se serait pas cru capable, c’était simplement parce que sa culpabilité avait pris le dessus. Pendant près de vingt ans, l’homme avait laissé son ancien ami régner d’une main de fer sur le royaume, en causant son trouble de plus en plus. Il ne pouvait plus le laisser faire, il considérait que c’était de son devoir d’agir. Il était temps qu’il se rachète pour toutes ces années où il avait fermé les yeux.

Sauf qu’évidemment, Anthony ne se voyait pas capable de faire entièrement confiance à Nathaniel. Après tout, son vieil ami l’avait bien trahi pendant qu’ils se trouvaient au royaume du bout de l’océan, rien ne lui garantissait qu’il n’allait pas recommencer. Le serviteur du roi n’était plus le jeune homme naïf qu’il avait été à l’époque. Et même s’il avait clairement choisi son camp en aidant les rebelles à quitter l’île des soupirs, il ne pouvait pas suivre aveuglément l’ancien forçat. Et il semblait que ce dernier soit aussi de cet avis. Mais encore une fois, Anthony ne pouvait pas s’empêcher de mettre en doute les paroles de Nathaniel, même s’il semblait plus que sincère. Est-ce qu’il croyait vraiment ce qu’il était en train de dire ? Anthony se posait vraiment la question oui. Et il avait envie de croire à son tour qu’il pourrait l’arrêter si jamais il s’éloignait du droit chemin, encore une fois. Il n’avait pu rien faire il y a des années, il avait bien l’intention de ne pas manquer l’occasion cette fois ci (parce que ça arriverait sans aucun doute.


« Et pour atteindre cet objectif, il n’y aura pas de guerre. » C’était contenté de répondre Anthony aux paroles de l’homme. Il était encore une fois surpris de toute cette confiance qu’il arrivait à mettre dans ses paroles, mais il ne pouvait pas le laisser entamer une nouvelle guerre entre les deux royaumes. Pas seulement parce qu’il pensait que ça ne pouvait que causer plus de ravage encore, mais aussi parce qu’il avait promis à Daphnée de l’en empêcher. Et heureuse que le vieil homme n’avait pas connaissance de tous les plans de son vieil ami.

_________________
La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 3845
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Jeu 12 Mar - 23:30

[quote="Nathaniel"]

Des plus affreux complots il perce les abîmes
A

utrefois, Nathaniel aurait sans doute pu employer le même discours, et Anthony se serait laissé endormir par son propos, aurait acquiescé, et n'aurait pas contesté davantage... Sans doute... Autrefois... Mais il avait changé. Ces dix-neuf années au cours desquelles tous les deux n'avaient pas eu l'occasion de se voir, avaient manifestement altéré des choses dans son comportement. Certes, il n'avait cessé de se soumettre à Edgar, mais la lueur de révolte qu'il lisait dans son regard, les accents de rébellion que l'on entendait dans sa voix, étaient une nouveauté qu'il n'y avait pas à l'époque, et que le fugitif appréciait. Certes, cela ne lui garantissait en rien d'avoir auprès de lui quelqu'un de docile, et prêt à suivre ses plans à la lettre sans jamais émettre d'opposition, mais s'il avait pu voir le serviteur du roi dans ce rôle un jour, il avait depuis lors changé d'avis. Oui, Anthony osait émettre ses propres opinions, et ces dernières pouvaient bien être sur certains points en contradiction totale avec les siennes, mais c'était au fond une excellente chose, que le fugitif ne voulait pas reprocher au traître à la couronne, loin de là, même. Il l'appréciait davantage ainsi, très franchement. Évidemment, Anthony était réfractaire à la guerre qu'il tentait d'amorcer, cela n'étonnait pas le moins du monde Nathaniel. Ce n'est pas pour autant que ce dernier allait changer d'avis, malgré tout, il était certain de son plan, et il l'avait ourdit depuis trop longtemps pour s'en voir détourné. Mais néanmoins, qu'il ait une opposition, et que celle-ci lui vienne d'Anthony, changeait tout. Vraiment tout. Nathaniel déposa sur ses lèvres l'un des nombreux sourires de sa panoplie, de ceux qui avaient l'air les plus sincères, et qui pouvaient l'être, parfois. Parfois... Peut-être bien maintenant.

-Je te préfère comme ça.
dit-il simplement sans justifier un seul instant son propos. À ses yeux, c'était suffisamment clair. Lui, semblait être demeuré intact, le même qu'autrement. Même physiquement, le temps n'avait pas eu le moindre effet, ou n'avait tout du moi provoqué chez lui aucune séquelle physique. Lui, oui, n'avait pas forcément changé, ou en tous cas n'en montrait rien, mais Anthony... Ses progrès étaient absolument remarquables, vraiment. Il aurait pu faire un excellent roi. En définitive bien meilleur qu'Edgar (en même temps, ce n'était pas difficile)... ou que lui-même. Finalement, dans un élan un rien théâtral, Nathaniel haussa les épaules, comme s'il s'avouait vaincu. Peu crédible, quand on savait combien il était borné et décidé au quotidien, et ne changeait jamais d'avis. Très bien, pas de guerre, alors, dans ce cas.

Non, il n'abandonnait pas si facilement, mais il appréciait cette sorte de défi qu'il avait sentiment qu'on venait de lui lancer naturellement : le défi de rallier Anthony à sa cause, en sachant avancer des arguments dignes de ce nom et incontestables. La guerre aurait lieu, qu'importe que tous ceux de son "camp" s'y oppose. Ce n'était qu'un jeu supplémentaire, et il comptait bien gagner.







code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 757
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Jeu 9 Avr - 21:42

Nathaniel & Anthony
Des plus affreux complots il perce les abîmes
Anthony n’en revenait pas lui-même de ce qu’il était en train de dire, du fait qu’il tenait tête à son ancien ami. Autrefois, il n’aurait clairement pas fait une chose pareille, il se serait contenté de suivre. Comme avec toute cette histoire avec Dorian, il s’était contenté de suivre ses camarades sans vraiment poser de question, sans faire entendre sa voix et tout avait mal fini. Il n’avait pas l’intention de faire la même erreur maintenant, d’ailleurs il avait commencé à changer en décidant d’aider les rebelles à quitter l’île des soupirs. Il n’avait pas l’intention de laisser Nathaniel gâcher les efforts qu’il avait fournis en se rebellant contre Edgar, en prenant de si grand risque. Cette guerre, Anthony n’en voulait pas. Alors au lieu de faire des choses dans son coin en espérant pouvoir empêcher son vieil ami de parvenir à ses fins, d’essayer de protéger ceux qu’il voulait protéger, le vieil homme avait décidé d’y aller de front. Il n’allait pas laisser Nathaniel mettre en place cette guerre et il n’allait pas se contenter d’agir dans l’ombre. Non, clairement, il disait haut et fort à son vieil ami qu’il n’allait pas le laisser faire. Evidemment, Anthony connaissait assez bien l’ancien prisonnier pour se douter qu’il n’allait pas baisser les bras si facilement. De toute façon, il suffisait de voir le sourire sur son visage pour s’en douter. Ce dernier ne manqua pas de lui faire remarquer qu’il le préférait comme ça. Anthony l’observa sans dire un mot, il ne voyait pas bien ce qu’il pouvait ajouter de toute façon. Il le préférait comme ça hein ? Il doutait, mais il doutait de tout à présent.

Il fut bien plus occupé de toute façon par la suite. Nathaniel haussa des épaules avant d’annoncer qu’il n’y aurait pas de guerre. Anthony trouvait cela bien trop simple, il était quand même étrange que son vieil ami abandonne une idée qu’il avait dû cogiter pendant des années sur l’île des soupirs. Le serviteur du roi ne savait pas s’il devait vraiment croire aux paroles de son ancien camarade, après tout il avait bien lui-même avoué précédemment qu’on ne pouvait pas lui faire confiance. Evidemment, Anthony ne lui faisait pas confiance.

« Pas de guerre hein ? »
Lui demanda-t-il septique, même si sa question n’attendait évidemment pas de réponse. « Tu abandonnerais vraiment ton plan comme ça ? »

Il devrait sans doute se contenter de ça, ne pas poser plus de questions et faire en sorte que cette guerre n’est effectivement pas lieu. Ils trouveraient bien un autre moyen de faire tomber Edgar, au final le roi allait sans aucun doute se perdre lui-même puisqu’il avait peur de la menace qui planait au-dessus de sa tête. Le souverain espérait, croyait même, que Nathaniel et son groupe allait faire une erreur. Sauf que c’était lui qui faisait une erreur en ne remarquant pas que l’ennemi était si proche de lui. En même temps, il fallait le comprendre, qui pouvait bien croire qu’Anthony soit capable de se rebeller contre son propre roi.

_________________
La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 3845
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Sam 11 Avr - 20:20


Des plus affreux complots il perce les abîmes
A

nthony avait évidemment toutes les raisons d'être sceptique. Après tout, quoi que dise Nathaniel, il fallait se méfier, vraiment, car sa bonne foi pouvait toujours être remise en cause. Savait-il seulement, d'ailleurs, ce que "bonne foi" pouvait bien vouloir dire ? Allez savoir, il avait sans doute laissé la définition de ces termes dans une partie bien dissimulée de son subconscient. Oui, logique qu'Anthony n'y croit pas, surtout que Nathaniel était quelqu'un de véritablement buté, campé sur ses positions, et qui ne supportait vraiment pas qu'on le contredise ou qu'on s'oppose à lui. Il était tout aussi certain qu'il n'abandonnait pas, loin de là, ses ambitions belliqueuses. Non pas qu'il aime particulièrement l'acte de guerre, mais selon lui, c'était là le procédé le plus impactant, et il fallait que la passation de pouvoir, parce qu'il y en aurait forcément une, ne se fasse pas dans l'indifférence générale, mais au prix d'une véritable révélation pour tout le monde. Le rideau se devait d'être déchirait, pour que tout un chacun soit capable de trouver ce qui se concentrait dans l'arrière-scène, où se trouvait les situations les pires et les plus horrifiantes. Pour le moment, néanmoins, il allait garder ses intentions pour lui. La guerre, ce n'était pas pour tout de suite. Et il se fixait donc un tout nouveau défi : celui de convaincre Anthony du bienfait de sa cause. Non pas en l'y forçant, mais en le laissant croire que son cheminement de pensée aura bel et bien abouti à cause d'une réflexion personnelle, et non parce que le fugitif l'aurait obligé à agir de la sorte.

-Oui.
affirma-t-il finalement. Je ne ferais rien auquel tu ne consentes. Plus maintenant. ajouta-t-il tout en déposant une main sur son épaule.

Et quelque part, il ne mentait pas, non. Car en effet, le principe était qu'il y consente effectivement. Sans qu'il ne se sente forcé. Et si Nathaniel échouait ? Eh bien, techniquement, il tiendrait ses engagements. Dans tous les cas, il avait besoin d'Anthony. Et, à sa manière bien à lui... il tenait sincèrement à lui. Mais il n'aurait pas besoin d'en arriver là. Nathaniel jouait pour gagner, toujours. Par conséquent, il était convaincu qu'il n'y aurait pas d'échec, qu'il parviendrait à ses fins. Il allait juste falloir qu'il fasse preuve d'encore un peu de patience. C'est là où ça péchait un peu. Mais bon. Si l'on pouvait se dire qu'après dix-neuf années, il n'était plus à quelques semaines près, il fallait dire que justement, ces nombreuses années passées en cellule avaient été un supplice, il s'était imaginé que, une fois dehors, il ne mettrait pas longtemps à mettre au point tout ce qu'il avait si longuement ourdi. Malheureusement, la réalité dépassait la fiction. Et sur certains points, la réalité était décevante. Et c'était tout le but de la manoeuvre, justement, que cesse la fiction pour que soit mise à jour la réalité. Il en faisait finalement les frais autant que les autres.







code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 757
Date d'inscription : 23/11/2014

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   Mer 6 Mai - 21:37

Nathaniel & Anthony
Des plus affreux complots il perce les abîmes
Anthony était vraiment étonné d’entendre Nathaniel changer ses plans, changer d’avis. L’homme connaissait parfaitement son vieil ami, il savait à quel point il était têtu et sûr de lui. L’ancien prisonnier ne changeait pas de plan comme ça, pas simplement parce qu’on lui demandait. Et pourtant, il semblait prêt à le faire. Evidemment, Anthony se posait des questions, il ne pouvait pas vraiment lui faire confiance. Il ne devait pas d’ailleurs lui faire confiance, il le savait bien et Nathaniel le lui avait dit lui-même. Il attendait donc que ce dernier joue avec les mots, qu’il tente de le manipuler comme il faisait si bien avec les autres. Sauf qu’il n’était pas les autres. Même s’il était loin d’un leader, loin d’un héros, Anthony n’avait pas l’intention d’être un simple spectateur cette fois ci. Il n’avait pas envie de laisser les choses déraper comme à l’époque, comme il n’avait pas pu se résigné à n’être qu’un serviteur muet. S’il avait pris le risque de trahir Edgar, ce n’était pas pour laisser Nathaniel gâcher la chance qu’ils avaient d’améliorer les choses. Il ne savait donc pas s’il pouvait vraiment croire qu’il allait abandonner son plan et cela, même s’il lui affirmait que oui. Le vieil homme ne quittait pas l’ancien prisonnier, qui lui affirmait qu’il n’allait rien faire sans son consentement. Anthony laissa un petit moment de silence après les paroles de son vieil ami, réfléchissant à la situation.

« Bien. »
Dit-il finalement. « C’est une bonne chose. »

Evidemment, Anthony ne se permettait pas de faire entièrement confiance à Nathaniel. Cela prouvait bien qu’il avait changé depuis l’époque où Dorian était encore le roi de Féerie, parce qu’il ne se contentait pas de suivre les autres en fermant les yeux. Il n’était plus le suiveur de l’époque, il avait envie d’agir. Il laissait cependant le bénéfice du doute à son vieil ami, parce qu’il était évident que Nathaniel était le seul capable à vraiment détrôner Edgar.

« Il est temps que je rentre. » Cela faisait un moment maintenant qu’Anthony était sorti du château, son absence risquait d’être remarquée s’il tardait de trop à rentrer. Et évidemment, ce n’était pas le moment pour le serviteur de s’attirer des ennuis. Edgar devait croire qu’il était encore le serviteur dévoué, qu’il faisait croire être encore. « Je repasserais dès que je pourrais. »

Comme à chaque fois, Anthony faisait son possible pour être le plus présent pour les rebelles. Dans la mesure du possible bien sûr, sans prendre trop de risque pour autant. Ce qui au fur et à mesure du temps devenait de plus en plus difficile. Il ne fallait pas que cette situation s’éternise de trop, même s’ils ne devaient pas se précipiter pour autant. Ils devaient trouver un juste milieu, avant de pouvoir simplement savourer la réussite de leurs actions. En espérant que le futur n’allait pas être pire que le présent, qu’ils n’étaient pas en train de faire la pire erreur.

_________________
La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des plus affreux complots il perce les abîmes. [pv Antho <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quel endroit affreux! (titre nul dsl)
» Il ne peut plus rien nous arriver d'affreux maintenant !
» Un affreux suicide
» LES PRIMEVERES
» La grande évasion [Pv Darren - Natasha]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: La forêt-