Partagez | 
 

 Comme si de rien n'était [pv Latika <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 789
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme si de rien n'était [pv Latika <3]   Sam 31 Oct - 20:41

Nathaniel & Latika
Comme si de rien n'était...
Elle imaginait un peu tout et n’importe quoi concernant Nathaniel, mais elle ne manquait quand même pas d’être surprise à chaque fois. Comme avec le fait de le trouver sur le pas de sa porte après tant d’année, elle n’avait pas cru le revoir (et encore moins dans ces conditions). L’entendre lui affirmer qu’il l’avait aimé était une surprise également, même si elle ne pouvait évidemment pas avoir foi en sa parole. Elle n’avait aucune envie de se faire avoir comme à cette époque. Il était donc hors de question pour elle de croire sur parole l’homme qu’elle avait sous les yeux, ou encore de laisser paraitre de la faiblesse. Depuis cette époque, elle avait durcit son cœur et elle avait fait en sorte de se montrer forte (pour ses frères, qu’elle a énormément déçu), afin de rattraper ses erreurs. Il n’était donc pas question qu’elle en fasse de nouveau, même si la présence de Nathaniel n’était pas idéale pour cela. Après tout, au lieu de le tuer sur le champ comme elle aurait voulu (comme elle mourrait d’envie d’ailleurs), elle lui accordait une petite chance pour récupérer ce qu’il avait volé. Mais elle avait quand même l’intention de lui faire payer tout ce qu’il lui avait fait subir, il ne faisait que gagner un peu de temps. Quand Nathaniel lui affirma qu’il pouvait encore la surprendre, la « jeune » femme savait pertinemment qu’il ne disait cela que pour la provoquer. Malheureusement, ça marchait bien trop facilement.

« Vraiment ? » Demanda-t-elle sans cacher sa surprise. « Je ne suis pas certaine moi. »

Ce fut à son tour d’utiliser le ton de défi. Latika se demandait vraiment si le « jeune » homme était capable de la surprendre, puisqu’elle s’attendait vraiment à tout de sa part. Elle avait été légèrement troublée en entendant ses paroles précédentes, mais elle savait qu’il était quand même prêt à tout pour obtenir ce qu’il désirait. Après tout, il n’avait pas hésité une seule seconde à la manipulé à l’époque. Et s’il disait vrai en affirmant qu’il l’aimait – ce qu’elle se permettait encore de douter, par principe – il n’avait pas hésité à trahir une femme pour qui il avait des sentiments. Tout cela pour du vent au final, puisqu’il avait apparemment perdu l’occasion de régner sur son royaume comme il le voulait. Elle savait donc de quoi il était capable, se rendant encore plus compte maintenant, elle ne pensait donc pas pouvoir vraiment être surprise. Du moins, elle s’attendait vraiment à tout venant de sa part, même (et surtout) à être trahi de nouveau. Mais cette fois-ci, il était hors de question qu’elle le laisse faire comme bon lui semblait. Elle allait faire en sorte d’obtenir ce qu’elle avait besoin de sa part, avant de l’envoyer où se trouvait vraiment sa place. En attendant, elle devait simplement s’arranger pour que ses frères ne l’apprennent pas trop rapidement.

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3969
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Comme si de rien n'était [pv Latika <3]   Dim 1 Nov - 10:34

Comme si de rien n'était
E

n remettant en doute la capacité de Nathaniel à la surprendre, Latika était sans nul doute parvenue à une chose, le mettre sans le vouloir au défi d'y parvenir, juste pour le plaisir de la voir atterrée devant une facette de sa personne qu'elle n'aurait pas pu s'imaginer. L'occasion se présentait sans doute. Nathaniel aimait l'imprévisible et il se félicitait de l'être lui-même (quand bien même il n'était guère approprié de l'être quand on planifiait des projets voués à déterminer non pas seulement son futur à soi, mais l'avenir de tout un peuple - mais pensez bien que ça ne le dérangeait pas pour autant). Ils allaient, de toutes les manières, et quelle qu'en soit l'opinion définitive de Latika, se voir bien assez souvent dans les temps à venir pour qu'elle prenne la pleine mesure de ces informations, qui sauraient très certainement ne pas lui être plaisantes. Il se contenta donc de hausser les épaules, avec son éternel sourire toujours plaquées au coin de ses lèvres en réponse aux considérations de son interlocutrices et aux doutes qu'elle se permettait - à juste titre - d'émettre.

-Comme on dit, ma belle, qui vivra verra.

Et leurs vies, à l'un comme à l'autre, risquaient fort de tourner court dans les temps à venir. Qui sait comment la suite allait se produire, mais Nathaniel avait bien conscience que les conséquences humaines seraient bien nombreuses. Et qu'il n'était pas exclu qu'il en fasse partie. Il acceptait ces risques. Du moment qu'il avait loisir de voir Edgar parti les pieds devant, il aurait acquis une satisfaction presque complète. Pour ce qui était de Latika, tout dépendrait d'elle. De ses décisions. De ses choix. Mais il lui semblait que certaines d'entre elles jouaient en sa faveur. Pour preuve. Il était toujours vivant, elle ne s'était pas ruée sur lui pour mettre un terme à son existence (une clémence qu'il ne s'attendait pas à obtenir, par contre, de la part des frères de la jeune femme - et, un jour ou l'autre, il est certain qu'ils allaient finir par savoir). C'était bon signe. Il pensait être sur la bonne voie, et il était donc grand temps de prendre congé.

-En attendant, je vais t'abandonner une nouvelle fois, Latika, j'ai un long trajet qui m'attend.
Il déposa, sans l'avertir, bien sûr, un baiser sur sa joue, avant de se diriger jusqu'à la porte.

Il était, en effet, grand temps de s'en aller. Il passait plus de temps, il est vrai, à voguer d'un bout à l'autre de l'océan, incessamment, qu'à rester au royaume du bout de l'océan, mais il ne pouvait pas faire autrement. Il ne pouvait pas abandonner son groupe de rebelles trop longtemps, il le faisait dors et déjà bien trop souvent. Et si le trajet était éprouvant, à la longue, supporter la chaleur de ces lieux l'était tout autant.

-Au plaisir, Latika.


code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Royaume du bout de l'océan
Messages : 789
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Comme si de rien n'était [pv Latika <3]   Lun 23 Nov - 13:56

Nathaniel & Latika
Comme si de rien n'était...
Qui vivra verra, c'était une bonne phrase pour résumer la situation entière. Et ils semblaient que les deux êtres avaient la chance de pouvoir vivre un peu plus longtemps que les autres (du moins pour le moment). Latika ne savait vraiment pas ce que l'avenir allait lui réserver, elle n'avait pas d'autre choix que de voir ce que ce dernier allait lui réserver. Et quelque chose lui disait qu'elle risquait de ne pas s'ennuyer, puisque Nathaniel était de retour. La "jeune" femme ne savait pas vraiment si elle faisait bien, mais est-ce qu'elle avait le choix ? Sans doute oui, sauf qu'elle prenait la décision de choisir de lui faire légèrement confiance afin de récupérer ce qu'on avait volé à sa famille (enfin au royaume sous le nez de sa famille qui devait le protéger). Elle avait envie, aussi, de remonter un peu dans l'estime de ses frères, qui avaient clairement eu du mal à accepter son erreur (au même titre qu'elle évidemment). Elle n'avait donc pas d'autre choix que d'attendre et de voir ce que cela allait donner, puisqu'en plus Nathaniel s'en aller.

Latika lui lança un regard noir quand il osé déposer un baiser sur sa joue, sans la prévenir évidemment. En même temps, s'il l'avait fait elle l'aurait envoyé promener aussi sec. Elle n'aimait pas ce geste, elle n'avait aucune envie que Nathaniel se permette ce genre de liberté. Encore moins au vu de ce passé qu'ils avaient en commun, mais évidemment l'homme n'en avait que faire. Latika savait très bien qu'elle ne devait rien espérer de celui qu'elle avait si grandement aimé autrefois, avant de se faire trahir comme une mal propre. Elle ne devait rien attendre de lui, si ce n'était une nouvelle trahison. Elle avait donc la ferme intention de se tenir sur ses gardes et de se montrer prudente. Cela donc, sans se faire de nouveau avoir par les sentiments qu'elle avait pu (et qu'elle pouvait encore sans doute) ressentir pour le "jeune" homme. Latika ne répondit rien aux paroles de Nathaniel alors qu'il s'approchait de la porte pour partir. Elle savait, contrairement à la dernière fois, qu'il n'allait pas l'abandonner définitivement puisqu'il avait besoin, encore, d'elle. Une fois qu'il aura obtenu ce qu'il voulait, cela serait une autre histoire. Latika se contenta donc de le regarder partir, sans un mot, avant de refermer la porte derrière lui. Elle réalisait encore à peine qu'elle venait bel et bien de revoir Nathaniel, n'aillant pas changé d'un pouce pendant ces nombreuses années (comme elle), et pourtant c'était bien arrivé. Il avait eu énormément de chance de ne pas être tombé sur ses frères, il n'aurait sans doute pas pu repartir avec son sourire habituel de cette maison. Alors qu'elle, elle l'avait laissé en vie. Est-ce qu'elle avait bien fait ? Elle ne pouvait vraiment pas en être sure et elle ne le serait sans doute pas avant la fin de toute cette histoire. Elle espérait en tout cas ne pas se tromper, même si elle avait décidé de ne pas du tout faire confiance au féérien et de se tenir sur ses gardes. Mais c'était bien plus facile de le penser que de le faire. La preuve avec la conversation qu'elle avait eue avec l'homme et les souvenirs de cette époque qui lui était remonté à la surface.

_________________
La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Comme si de rien n'était [pv Latika <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme si de rien n'était [pv Latika <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Lidia Faith Columbus - J'suis le genre de personne qui va s'enfermer dans la salle de bain, qui va pleurer toutes les larmes de son corps, et en ressortir comme si rien n'était.
» Le Azar frappe toujours deux fois ! [Pv Senroji Raiki]
» « Si tu viens éclairer mon âme quand j'en ai besoin, si tu viens desserrer les lames autour de mes mains. » | Cléanthe. {100%}
» Rien ne se passe jamais comme on l'a prévu [PV : Aki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le royaume du bout de l'océan :: La plage-