Partagez | 
 

 Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Féerien
Messages : 517
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Dim 29 Mai - 11:48


Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie
C

ela avait été inévitable, Gwendall l'avait su avant qu'Eleonore ne le confronte directement, et il était arrivé. Abygaëlle et lui avaient décidé de ne rien avouer à leur fille, aujourd'hui, il le regrettait atrocement, car non content de savoir qu'elle souffrait des révélations qui lui avait été faites, il ne pouvait ignorer qu'il avait été l'un des acteurs majeurs de cette souffrance. Si elle avait vécu sous leur toit encore, il aurait pu consacrer chaque jour de son existence à se faire pardonner dans la mesure du possible, mais ce n'était pas le cas. Eleonore était en vadrouille au beau milieu de la forêt avec il ne savait quels dangereux individus, et il ne pouvait rien y faire. Il avait presque envie de l'obliger à revenir au bercail, ne serait-ce que pour la mettre en sécurité, mais ce serait la pire idée possible, évidemment. Combien de temps avant qu'Edgar ne découvre le pot-aux-roses ? Sans doute pas plus d'une seconde, malheureusement. Oui, cette situation mettait Gwendall au supplice, mais il ne pouvait rien n'y faire. Il devait accepter le fait que sa fille, la chair de sa chair, était en danger constant, qu'elle l'était à cause de lui, qu'elle savait tout ou presque, et qu'elle ne le lui pardonnerait peut-être jamais. Gwendall n'avait pas osé parler de sa discussion à son épouse, comme il n'avait osé lui apprendre qu'il savait où leur fille se trouvait. Toute cette situation faisait bien trop mal.

Il ne s'était aventuré qu'une seule fois au campement même des rebelles, et c'est là que la dispute avait eu lieu. Depuis, il n'osait plus s'imposait auprès de sa fille, même si l'envie le tenaillait, et il se contentait donc de l'observer à distance, transmettant de temps à autres des vivres à son intention ainsi qu'à ses camarades d'infortune, en veillant à se faire connaître le moins possible. Il ne voulait pas s'imposer à Eleonore si celle-ci n'était pas désireuse de le revoir... Mais il semblait qu'elle le soit, finalement. Ou qu'ils allaient avoir l'opportunité de se retrouver, en tous cas. Il ignorait qui avait rédigé la lettre qu'on lui avait fait parvenir, lui donnant rendez-vous à un lieu précis de la forêt, mais en tous cas, quand bien même ce pouvait être un traquenard, il n'avait pas hésité une seule seconde et avait respecté les consignes de ce rendez-vous. Il attendait donc, au pied d'un arbre, partagé entre angoisse et impatience. Puis elle arriva enfin. Il s'en serait douté, elle n'était pas seule.

-Ma chérie. Tu m'as manqué.
C'était peut-être malvenue, mais peu importe, il ne put s'empêcher de prendre sa fille dans ses bras. Ces occasions étaient si rares ! Puis il tourna son regard vers l'inconnu. Et qui est-ce ?

Il aurait peut-être dû s'adresser à lui directement, mais quelque chose chez lui, peut-être son sourire un rien dérangeant, l'en abstenait.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Ven 8 Juil - 20:31

Gwendall & Eleonore & Nathaniel
Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie.
Eleonore avait vraiment du mal à digérer les mensonges de ses proches, c'était vraiment difficile de faire avec. Elle pouvait comprendre certaine chose, mais d'autre beaucoup moins. Et donc, la jeune femme avait vraiment besoin de temps pour faire le point sur tout ce qui était arrivé dernièrement. Découvrir que Victoria n'était pas sa soeur en réalité était un moindre mal, puisque cela ne changeait rien aux sentiments que la jeune femme avait éprouvé pour elle. Victoria était sa soeur, peut-être pas de sang, mais elles avaient été élevées ensemble alors c'était sa soeur, tout comme elle osait croire que ses parents l'avaient considéré comme leur propre fille. Mais il y avait cette soeur de sang, cette jumelle, qu'Eleonore avait du mal maintenant à considérer comme sa soeur. Elle ne parvenait toujours pas - et cela malgré le fait qu'elle avait eu l'occasion de confronter Anna - comment elle avait pu prendre la vie de Victoria de cette manière. Comment, même pour épouser Gabriel, Anna avait eu l'audace de tuer sa propre soeur. Qu'elle ne soit pas de leur sang n'y changeait rien, Victoria était leur soeur. Et forcément, par moment, Eleonore se demandait si Anna n'aurait pas pu la tuer afin d'accéder à ce qu'elle désirait également. Cala avait vraiment dû l'arranger qu'elle soit envoyé sur l'ile des soupirs. Toutes ces pensées tournaient en boucle dans sa tête, sans qu'elle ne parvienne à vraiment y faire le point et c'était de pire en pire. Pendant tout ce temps, Eleonore n'avait pas été voir son père de nouveau. Elle avait eu besoin de prendre un peu de recul, même si ça ne changeait rien au fait qu'il était son père et qu'elle l'aimait. La jeune femme se doutait que l'homme n'appréciait pas forcément cette situation, parce qu'il avait bien montré son intention de la voir en venant directement à leur campement. Mais elle avait besoin de temps, elle avait eu besoin de temps.

Parce qu'aujourd'hui, la jeune femme allait le retrouver en compagnie de Nathaniel. Eleonore ne savait pas vraiment si c'était une bonne idée, mais au fond elle devait bien avouer avoir envie de voir une confrontation entre son père et Nathaniel. Connaissant le rebelle, la jeune femme savait qu'il ne fallait jamais rien présager à l'avance. Elle se demandait comment son père allait réagir, ce que Nathaniel allait lui dire. Oui, elle était assez curieuse de voir ce qu'une telle rencontre pouvait donner, même si elle se doutait qu'elle n'allait pas être au gout de tout le monde. Nathaniel allait y prendre un certain plaisir, elle en était certaine. Parce qu'elle avait bien compris qu'il avait envie de rencontrer son père, au vu de la manière dont il avait suggéré (subtilement) d'être celui qu'il l'accompagnerait quand elle irait le retrouver. Soit disant pour sa sécurité bien sûr, mais ça ne prenait plus. Quand ils arrivèrent tous les deux au point de rendez-vous, Eleonore laissa volontiers son père la prendre dans ses bras. Ça lui faisait vraiment du bien.

« Papa, je te présente Nathaniel. »
Dit-elle quand l'homme lui demanda qui il était. « C'est un ancien prisonnier de l'ile et... celui qui mène les rebelles. » C'était un bon début pour une présentation. « Nathaniel, voici mon père. »

Comme si celui qui avait l'apparence d'un jeune homme pouvait en douter une seule seconde. Eleonore tourna son regard vers Nathaniel, qui souriait toujours, comme d'habitude.
Code by Gwenn


_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 3848
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Sam 9 Juil - 10:34


Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie
Q

uand on savait quels enfants foncièrement différents le couple Odien avait su engendrer, on ne pouvait que légitimement s'interroger quant à la personnalité de ces parents forcément singuliers, dont l'existence même semblait nimbée de secrets et de mystères. Si Nathaniel avait prétendu seulement vouloir protéger Eleonore en l'accompagnant tandis qu'elle venait retrouver son géniteur, il est certain qu'il était avant tout curieux de savoir à quoi pouvait ressembler cet homme, quel était son caractère, quelles étaient ses aspirations, son caractère, ses sentiments pour sa fille. Enfin, il allait en avoir le cœur net. Il avait donc accompagné Eleonore à la rencontre de son père. Ce dernier, sitôt qu'il la vit, eut pour premier réflexe de serrer dans ses bras la jeune femme. S'il y avait bel et bien un sourire sur le visage du fugitif, ce dernier n'avait rien d'attendri. Il se contentait d'analyser la situation et le comportement de l'homme qui lui faisait face. Et il semblait plutôt évident qu'il était sincère quand il affirmait à sa fille qu'elle lui avait manqué, quand elle l'appelait "ma chérie". Bien sûr, il pouvait mentir, le mensonge était monnaie courante à Féerie, après tout, mais il était presque convaincu qu'il n'en était rien. Il avait tout simplement affaire à un homme qui aimait profondément sa fille. Puis enfin, il tourna son attention sur lui, demandant à sa fille de les présenter, ce que cette dernière ne manqua pas de faire. Le rapide descriptif qu'Eleonore fit de lui, et qui dissimulait bien des choses, était assez flatteur aux yeux du jeune homme... qui ne l'était pas tant en réalité.

-C'est donc vous le fameux Nathaniel
, dit alors le père d'Eleonore, ce qui eut le don d'élargir au possible son sourire.
-On vous a parlé de moi, je vois, répondit le fugitif en lui serrant rapidement la main.
-Oui. Un oui teinté de défiance. Ce qui était une très bonne chose. Gwendall Odien eut dû être un fou, bien plus fou que son interlocuteur, pour ne pas se méfier de Nathaniel.
-J'avais hâte de vous rencontrer, votre fille m'a tellement parlé de vous
, ajouta Nathaniel d'un ton satisfait.

Surtout au cours de leur dernière discussion, houleuse comme bien souvent, à vrai dire, qui lui avait laissé présager une conversation des plus distrayantes pour la suite. Nathaniel, pour le moment, était celui qui accusait le regard de Gwendall en particulier, parce que, de ce qu'il pouvait en voir et à juste titre, il se méfiait de lui, ce qui était de bon aloi. Nathaniel avait tout de même hâte d'assister à une discussion dont il ne serait plus le centre, une petite discussion père-fille digne de ce nom. Si Nathaniel avait grandi très tôt sans ses parents, la famille restait quelque chose qui le fascinait, d'autant qu'il en découvrait avec délectation les exemples les plus dysfonctionnels avec les Odien et les Basiel.

code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Lun 8 Aoû - 16:53

Gwendall & Eleonore & Nathaniel
Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie.
Eleonore observait son père et Nathaniel à tour de rôle, alors qu’ils s’adressaient l’un à l’autre. Cette situation était… étrange. Il y avait son père qui représentait l’ancienne vie que la jeune femme avait auprès des siens et il y avait Nathaniel qui représentait la nouvelle qu’elle avait auprès des rebelles. Deux pans différents de son existence, séparés par son arrivée sur l’île des soupirs. Gwendall n’avait évidemment pas complètement disparu de la vie de sa fille, mais il y avait quand même quelque chose de différent maintenant. Eleonore aimait toujours autant son père, mais il y avait forcement quelque chose de différent par rapport à la vie qu’ils avaient ensemble avant. Maintenant, la rebelle connaissait la vérité sur presque toute son histoire. Elle savait que Victoria n’était pas sa sœur, que ses parents avaient pactisé avec le diable (Edgar donc, même si ce n’était pas un point qu’elle leur reprochait) et qu’ils étaient au courant pour le meurtre d’Anna. Anna… Les quelques mots que les deux hommes s’échangèrent semblait anodin, mais Eleonore pensait lire de la défiance dans le regard de son père. Il avait raison, il ne fallait pas faire confiance à Nathaniel. Non, il ne fallait pas, même si inconsciemment celui à l’allure de jeune homme avait toute la confiance d’Eleonore. La jeune femme se méfiait de chaque sourire qu’il lui adressait, elle mettait clairement sa parole en doute, mais en même temps elle était incapable de ne pas lui faire confiance. De ne pas le suivre tout du moins. Les derniers propos du rebelle firent lever au ciel les yeux d’Eleonore, alors qu’il affirmait qu’elle lui avait beaucoup parlé de lui. Ils avaient longuement discuté de sa famille dernièrement en effet, mais il n’avait pas vraiment besoin de le préciser. Eleonore n’avait pas moins parlé de ses parents à Nathaniel que d’Anna.

Regarder les deux hommes était bien joli, mais ce n’était pas vraiment pour cette raison qu’ils se trouvaient là. Nathaniel avait prétendu vouloir assurer la sécurité de la jeune femme pour l’accompagné, mais Eleonore n’était pas dupe. Il avait surtout envie de faire la connaissance de son père, elle le savait bien. Et elle n’avait pas forcément envie de lui laisser ce plaisir. Ne se rendant, évidemment, pas compte que l’homme attendait surtout de pouvoir assister à une discussion entre le père et sa fille, ce qu’elle allait lui servir.

« Tu as eu des nouvelles d’Anna ? »

Demanda-t-elle alors, sans plus de cérémonie, en tournant son regard vers son père. Bon, ce n’était peut-être pas vraiment utile de lui poser une telle question, mais elle voulait savoir ce qui s’était passé depuis qu’elle savait. Depuis que les jumelles avaient eu l’occasion de se parler. Elle avait tenté de se défendre concernant son geste, son père prenait-il son partie ? Est-ce qu’ils en avaient parlé ? En fait, elle avait juste besoin de remettre ce sujet sur le tapis, parce qu’il tournait encore et encore dans son esprit depuis qu’elle avait découvert la vérité.
Code by Gwenn

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féerien
Messages : 517
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Mer 10 Aoû - 20:46


Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie
G

wendall n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer Nathaniel avant ce jour, en dépit de l'importance qu'il savait avoir pris dans la vie de sa fille, au point de la changer du tout au tout (même si lui aussi était en fait indirectement responsable de ce changement). Il s'était fait beaucoup d'idées sur cet homme, en aucun cas il n'était capable de lui faire confiance, et il déplorait le fait que sa fille soit sous la coupe de cet homme... Il s'était dit que, peut-être, s'il lui était donné de le rencontrer, son opinion à son adresse s'en verrait modifiée. force lui était de constater qu'il n'en était absolument rien. Il ne lui fallut qu' seul regard à l'adresse de cet homme pour comprendre qu'il serait bien incapable de l'apprécier ou de lui faire confiance. Certes, ils ne s'étaient adressé que quelques mots pour l'heure, mais il y avait dans l'insolence naturelle de son interlocuteur quelque chose qui lui déplaisait fondamentalement, autant que le sourire malsain qui décorait son visage. Non, vraiment, il aurait préféré qu'Eleonore se trouve auprès de n'importe qui d'autre. Ou presque. Pas Edgar, tout de même. Donc, du coup, il n'avait pas le choix. La seule chose qui savait rassurer Gwendall, c'est qu'il était entouré d'autres personnes de son entourage, à commencer par Anthony, sans qui il n'aurait pas retrouvé la trace de sa fille dans la forêt. Après quelques introductions des plus froides (enfin, de la part de Gwendall, surtout, parce que Nathaniel, lui, semblait beaucoup trop enthousiaste, ce qui n'était pas pour rassurer le père de famille... Qui n'avait plus du tout l'impression de l'être. Gwendall préféra, donc, se concentrer sur Eleonore, même si leur conversation n'allait pas être des plus détendues. Il le comprit directement quand elle reprit la parole, lui demandant s'il avait des nouvelles d'Anna.

-Je n'ai pas eu l'occasion de lui parler... enfin, pas seul à seul, ce n'est pas le genre de conversation que je m'imagine tenir en présence du reste de la famille royale
, admit-il.

La vérité, c'était qu'il n'avait peut-être pas fait énormément d'efforts non plus pour adresser la parole à sa fille. Il savait bien que cette conversation était inévitable, mais il n'était pas vraiment impatient d'affronter le regard d'Anna. Il ne savait vraiment pas comment les choses se passeraient, dès lors. Son rêve restait invariablement le même : retrouver l'harmonie de la famille unie qu'ils avaient été à une époque. Tout n'avait pas été rose, c'est vrai, mais dans l'ensemble, ils étaient heureux. C'était fini, totalement révolu. Et ceci dit, c'était un fait, parler à Anna sous l'œil d'Edgar n'était pas forcément des plus judicieux, et il était convaincu qu'Edgar se méfiait de lui, dernièrement, qu'il sentait quelque chose. Et il y aurait de quoi, en effet.





code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Mar 4 Oct - 14:04

Gwendall & Eleonore & Nathaniel
Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie.
Eleonore savait bien que ce n'était pas des plus judicieux de sa part de remettre sa soeur jumelle - qu'elle ne considérait plus vraiment comme sa soeur - sur le tapis. Ils n'avaient pas forcément besoin de parler d'elle, ils pouvaient bien se contenter de parler d'autre chose. Eleonore pouvait décider de laisser son père et Nathaniel faire connaissance, même si quelque chose lui disait qu'ils ne pourraient pas vraiment s'entendre (enfin que son père n'apprécierait pas vraiment le rebelle, mais c'était à se demander si quelqu'un l'appréciait vraiment). Mais puisqu'il était donné l'occasion à la jeune femme de voir son père, elle avait envie de parler d'Anna. Tant pis si ce n'était pas le bon moment, tant pis si ça ne plaisait pas à son père. Ces derniers jours, depuis qu'elle connaissait la vérité en fait, la rebelle ne parvenait pas à penser à autre chose. Elle ne s'en remettait pas d'avoir découvert que sa soeur jumelle avait pris la vie de Victoria, simplement pour pouvoir épouser le prince (quoi qu'elle ait pu dire pour tenter de se justifier quand elles se sont vues). Et justement, elles s'étaient vues, c'était une information qu'elle avait gardé pour elle pour le moment.

« C'est certain. »

Répondit Eleonore aux propos de son père, d'un ton neutre, quand il affirma qu'il n'avait pas eu l'occasion de lui parler puisqu'il ne pouvait pas avoir cette discussion devant la famille royale. Cette remarque, certes normale logique, ne fut vraiment pas agréable pour Eleonore. Elle les imaginait, tous, en train de profiter de la vie de château qu'ils pouvaient avoir parce qu'Anna était devenue l'épouse de Gabriel, en se faisant passer pour elle. Elle ne rêvait pas de cette vie de château, elle ne rêvait pas d'épouser Gabriel, sinon elle n'aurait pas fui quand il avait été question de ses épousailles. Non... elle n'en rêvait pas, mais ça lui faisait quand même du mal d'imaginer sa famille heureuse, profitant du confort, de la nourriture abondante, pendant qu'elle se contentait de dormir dehors, parfois dans des cabanes sombres et froides, ne mangeant clairement pas à sa faim (bon en même temps, ces derniers temps, elle n'avait même plus faim). Donc voilà, les imaginer ainsi ne lui était vraiment pas plaisant. Ils vivaient tranquillement, loin d'elle, ne faisant peut-être même plus attention à son absence...

« Je l'ai vu moi. » Reprit-elle alors vivement, sans aucun ton dans sa voix encore. Elle se contenta de tourner son regard vers son père, puis vers Nathaniel (qui évidemment souriait, contrairement à elle). « J'ai parlé à Anna. » Ajouta-t-elle, même si ce n'était pas forcément nécessaire.

Et elle n'en dit pas plus, parce qu'elle n'avait pas forcément envie de s'étendre sur ça, même si elle se doutait qu'ils ne se contenteraient pas de ça. Mais en même temps, il n'y avait finalement pas grand-chose à raconter sur la rencontre entre les deux soeurs jumelles. Ou du moins, pas des choses dont Eleonore avait vraiment envie de parler devant son père.
Code by Gwenn

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 3848
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Mar 4 Oct - 22:00


Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie
S

i, dans tous les cas, Nathaniel aurait trouvé le plus grand des intérêts à rencontrer le père d’Eleonore, curieux de découvrir auprès de quelle famille elle avait vécu, et de mieux la comprendre en découvrant son géniteur, face à face, il ne regrettait pas que cette rencontre ait attendu et n’ait eu lieu que maintenant. C’était, selon lui, le moment idéal. Eleonore avait découvert le sombre secret que lui avait dissimulé sa famille jusqu’alors, elle avait découvert le vrai visage de sa sœur, elle ne pouvait qu’envisager l’implication du reste de sa famille dans cette histoire… Oui, c’était le moment parfait, à ne pas en douter, et les différents protagonistes de ce qui ne semblait être qu’un spectacle aux yeux de celui qui savait ainsi s’en amuser follement jouaient leur rôle à la perfection, sans l’ombre d’une fausse note, sans dissonance. Le ton froid avec lequel sa protégée admit que parler de ces affaires en présence de la famille royale eut le don de faire sourire de plus belle le fugitif. Il est certain que la jeune femme ne se faisait plus la moindre illusion au sujet d’Edgar à ce stade, et ce n’était bien évidemment pas pour lui déplaire. Il avait joué son rôle à ce sujet, bien sûr, mais il devait bien reconnaître que son meilleur ennemi et les circonstances dans lesquelles il avait pu entraîner Anna lui avaient très nettement facilité la tâche également, pour son plus grand plaisir. Oui, il avait plaisir à assister à cette conversation, car il découvrait mieux que jamais les changements qui s’étaient opérés chez Eleonore. Et cela lui permettait également de considérer Gwendall Odien sous un jour qui dépassait les simples idées qu’il pouvait avoir de lui sans s’être plus interrogé là-dessus. L’homme ne serait-il pas un bon prétendant à la rébellion, lui aussi ? Il était certain, en tout cas, que le sort de sa fille ne le laissait pas indifférent, et c’était déjà ne victoire pour lui. Il ne pouvait s’ôter de l’idée que ce pourrait lui être utile, à un moment ou à un autre… Il faut dire, en même temps, que Nathaniel avait pour habitude de chercher à tirer parti de toute situation quel qu’elle puisse être. Cette fois-ci ne fit pas exception. Cela étant, il détourna bien vite son attention de Gwendall pour la porter complètement sur Eleonore quand celle-ci affirma qu’elle avait revu Anna depuis les révélations fracassantes qui lui avaient été adressée. Vraiment ? Elle l’avait revue ? La curiosité de Nathaniel, déjà très grande, connut un nouvel élan, il voulait absolument en savoir plus. Si bien qu’il coupa sans doute l’herbe sous le pied du père de la jeune femme alors qu’il prit la parole alors que ce dernier ouvrait la bouche, sur le point de faire de même.

-Tu lui as parlé ?
demanda-t-il, ce qui était une question toute rhétorique. Comment ça s’est passé ?

Il ne prit même pas la peine de prétendre se sentir concerné par ce qu’elle avait pu ressentir et l’interroger pour cette raison. Il est plus que certain qu’elle n’aurait pas été dupe de toute façon. Il voulait savoir dans le but seulement de satisfaire sa curiosité, voilà tout. Et il espérait bien qu’elle réponde à ses attentes


code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Lun 5 Déc - 22:21

Gwendall & Eleonore & Nathaniel
Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie.
Ce fut Nathaniel qui prit la parole en premier après les révélations d’Eleonore, sur le fait qu’elle avait revue Anna depuis qu’elle avait appris la vérité sur son rôle dans la mort de Victoria. Son père avait ouvert la bouche, il avait sans doute voulu la questionner, mais c’était le rebelle qui avait été le plus rapide. Eleonore observa un temps Nathaniel, sans que son visage ne montre le moindre sourire. Et pourtant, au fond d’elle, la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de trouver cette situation légèrement plaisante. Pas au point d’aimer dans quelle position elle se trouvait, mais simplement parce qu’il était rare que ça soit Nathaniel qui lui pose des questions. Depuis que le « jeune » homme était entré dans sa vie, elle avait passé son temps à le questionner, attendant des réponses de sa part. Pendant des jours et des jours, elle avait été pendue à ses lèvres pour ouvrir les yeux sur ce monde. Sans lui, elle serait encore dans les mensonges. Même si, bien sûr, Eleonore avait appris à ne pas faire non plus entièrement confiance à Nathaniel (même si le savoir ne lui permettait pas toujours de le faire pour autant). Cependant, sans Nathaniel, la jeune femme ne saurait pas autant que ce qu’elle savait maintenant. Après tout, sans lui, tout le monde continuerait encore de lui mentir sur la mort de sa sœur. Elle mit quelques secondes à répondre à la question de Nathaniel donc, avant de se contenter d’un signe de la tête pour confirmer qu’elle l’avait bel et bien vue. Eleonore ne savait toujours pas si c’était une bonne idée, mais c’était fait de toute façon. La jeune femme détourna son regard, le tournant vers le sol, cherchant une manière d’exprimer un peu comment les choses s’étaient passés avec sa sœur. Avec cette femme qu’elle ne savait plus si elle pouvait considérer comme une sœur en fait…

« Elle est pire que ce que je pensais. »

Dit-elle dans un souffle, repensant à cette conversation qu’elle avait eu avec Anna. Elle était pire oui, quand bien même Eleonore n’avait pas spécialement eu d’espoir concernant sa jumelle. Anna avait tué Victoria afin d’avoir sa place dans le palais, elle était de toute façon perdue d’avance. La jeune femme savait parfaitement qu’elle ne pourrait pas lui pardonner, jamais. Mais elle ne savait pas spécialement ce qu’elle voulait lui faire pour autant, ce qu’elle espérait d’elle et ce qu’elle voulait lui donner comme sort. Elle n’en savait rien encore. Même si elle ne pouvait pas ignorer cette envie qu’elle avait eu de la tuer sur le moment, sans attendre ses explications, dans le dos. Comme elle avait trahi Victoria, parce qu’elle ne méritait pas mieux.

Eleonore tourna d’ailleurs son regard vers Nathaniel, plongeant ses yeux dans le sien. Elle ne voulait pas dire ce qu’elle avait voulu faire à Anna devant son père, elle craignait qu’il ne comprenne pas. Mais sans savoir pourquoi, elle avait envie que Nathaniel le comprenne lui.
Code by Gwenn

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féerien
Messages : 517
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Mar 6 Déc - 18:39


Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie
G

wendall ne s'était pas attendu à entendre qu'Eleonore et Anna s'étaient revues depuis les révélations qui avaient été faites à la jeune femme au sujet de la mort de Victoria, il s'y était d'autant moins attendu qu'Anna n'avait guère pris la peine de lui en parler... En même temps, il était certain qu'il n'avait pas pris la peine non plus d'avoir une vraie conversation avec sa fille. Il lui était difficile, depuis son mariage, de parler à Anna. Un fossé s'était creusé entre eux, et elle ne pouvait pas faire abstraction de ce dernier, cela lui était positivement impossible. Il brûlait d'interroger Eleonore au sujet de ce qu'elle et sa sœur avaient bien pu se dire, au sujet des mots qu'elles avaient bien pu s'échanger, mais il fut devancé, finalement. Bien que Nathaniel ne posa pas au final de questions différentes de celles que le paysan avait eu l'intention de poser, il ne put s'empêcher de ressentir de l'agacement. Il ne savait pas ce que cet homme faisait là, exactement, il savait seulement que sa présence l'importunait, qu'elle l'importunait fortement. Il aurait aimé pouvoir avoir cette discussion seul à seul avec sa fille en s'épargnant la présence et les commentaires du fugitif, qui ne lui inspirait décidément pas la moindre confiance, bien au contraire. Gwendall ne sut rien faire d'autre, malgré tout, que d'attendre la réponse d'Eleonore, qui fut à ses yeux malheureusement bien trop concise. Elle était pire que ce qu'elle imaginait. Cette réponse n'avait rien pour la rassurer. Qu'est-ce qui s'était passé exactement entre les deux jumelles ? Eleonore tourna son regard vers Nathaniel, il ne put voir ce qui passa dans leurs regards, mais il ne supporta pas en tout cas de voir le sourire du jeune homme (qui ne l'était pas tant, mais cela, Gwendall n'en savait rien) s'agrandir. Ce Nathaniel ne lui disait décidément rien qui vaille. Il ne saurait même pas dire ce qui le dérangeait le plus. C'était un ensemble, tout ce qu'il représentait, dans sa globalité.

-Je suis fier de toi, princesse
, dit-il alors sans que Gwendall comprenne d'où cela lui venait tout à coup.

Et puis, c'était quoi, ce surnom, "princesse" ? L'homme n'était pas franchement certain de vouloir en connaître l'origine. Aussi agacé par l'attitude du chef des rebelles que concerné par ce qui avait bien pu arriver à sa fille. À ses filles. Car même s'il trouvait de moins en moins de circonstances atténuantes à Anna, il cherchait toujours à lui trouver des circonstances atténuantes, quoi qu'il arrive.

-Qu'est-ce qui s'est passé ?
demanda-t-il alors d'un ton où l'inquiétude savait davantage prendre le pas sur l'agacement, ce qui n'était sans doute pas plus mal s'il voulait obtenir une réponse de la part d'Eleonore.

code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Mer 1 Fév - 22:15

Gwendall & Eleonore & Nathaniel
Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie.
Les mots de Nathaniel donnèrent plusieurs sentiments à Eleonore. La jeune femme ne savait pas vraiment si elle devait apprécier qu’il lui dise qu’il était fier d’elle, et une partie d’elle n’appréciait pas ça. Et en même temps, une autre partie d’elle l’appréciait, comme elle était heureuse qu’il comprenne. Du moins, Eleonore se disait que le « jeune » homme avait compris, au vu de la manière dont son sourire s’était élargie. Il était fier d’elle, cela ne l’étonnait même pas. Mais elle-même n’était pas si fier d’elle que ça, bien au contraire. Elle ne savait pas quoi penser de ce qu’elle avait voulu faire quand elle s’était trouvée en compagnie d’Anna, elle ne savait pas si c’était une bonne chose. Et pourtant, elle ne savait même pas si elle était capable de complètement culpabiliser, à cause de ce qu’elle avait fait à Victoria. Anna ne méritait aucune pitié, elle ne méritait surtout pas sa pitié. Mais quand même… Les propos de Nathaniel lui laissaient donc un goût un peu amer, mais en même temps elle avait cherché à lui faire comprendre et elle s’était un peu doutée de sa réaction.

Son père reprit la parole alors, lui demandant ce qui s’était passé. La jeune femme tourna son regard vers lui, ne sachant pas trop ce qu’elle devait répondre à sa question. Elle se doutait bien que son père aurait envie d’en apprendre plus sur la rencontre entre ses filles, elle savait qu’elle aurait à répondre à ce genre de question quand elle avait abordé le sujet, mais quand même. Elle n’aimait pas trop l’idée de devoir répondre à l’interrogation de son père, surtout qu’elle sentait de l’inquiétude dans sa voix. Eleonore devait bien une réponse à son père, mais bon. La jeune femme poussa un soupir avant de reprendre.

« On a parlé. »
Se contenta-t-elle donc de répondre dans un premier temps, se doutant que ce n’était pas une réponse qui allait convenir à son père. Il avait envie d’en savoir plus et en réalité, la jeune femme avait envie d’en dire plus à l’homme. « On a juste parlé. » Ajouta-t-elle, d’un ton un peu plus sombre cette fois ci. Elles avaient juste discuté oui, même si Eleonore avait eu envie à la base de faire bien plus que ça. « Il n’y a pas grand-chose à ajouter. Anna n’est plus ma sœur… »

C’était un peu radicale comme propos, Eleonore s’en rendait bien compte, mais elle le pensait sincèrement. Anna n’était plus sa sœur depuis le jour où elle avait pris la vie de Victoria. Bon… d’accord, elle était encore sa sœur au fond, sinon la jeune femme ne se serait sans doute pas retenue si c’était le cas, mais elle ne parvenait vraiment pas à lui pardonner. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi elle avait fait ça, alors qu’elles en avaient discutés. Elle avait ses raisons, mais ce n’était pas suffisant, ça n’expliquait rien du tout. Anna avait pris la vie de leur jeune sœur… rien ne pouvait pardonner ça.
Code by Gwenn

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 3848
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Jeu 2 Fév - 18:12


Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie
Q

uand Nathaniel déclarait à Eleonore qu'il était fier d'elle, c'était la vérité, il n'avait pas à forcer le trait, et il ne prononçait pas ces mots pour la caresser dans le sens du poil. Le jeune homme (qui était bien loin de l'être en vérité) éprouvait une réelle fierté à l'égard de la jeune femme, tout simplement parce qu'il la voyait devenir ce qu'il avait espéré la voir être au final. Il avait pu assister à cette situation progressivement, l'avait regardé évoluer comme un papillon sortant de sa chrysalide. Les débuts avaient été brutaux, mais par la suite, cette évolution avait été plus lente. Elle avait déjà franchi plusieurs étapes, au fil de ses terribles découvertes : la prison de l'île des soupirs, les mensonges d'Edgar, le décès de Victoria... mais ça n'avait pas encore été assez. Il manquait un dernier événement déclencheur, un dernier déclic... Elle l'avait finalement eu en découvrant la vérité sur sa sœur jumelle, puis en se confrontant à elle. À présent, la jeune femme était mûre, la pomme était prête à tomber. Voilà, il était en train d'assister à l'une des ultimes étapes de sa métamorphose. Comment pourrait-il, alors, ne pas être fier d'elle. Il était bel et bien fier. Au-delà de fier, même. Et il s'était permis de l'exprimer comme tel, ne serait-ce que parce qu'il songeait que ses propos pourraient quelque peu décontenancer Eleonore. Est-ce que c'était véritablement le cas ? Il ne pouvait en avoir l'entière certitude, mais il eut tout de même le sentiment que ses mots avaient trouvé un écho dans l'esprit de son interlocutrice, et pour lui, c'était déjà, en soi, une petite victoire.

Le père d'Eleonore répondit par une nouvelle question. Il cherchait à comprendre, en détail, ce qui s'était passé. Nathaniel guetta la réponse de la jeune femme avec tout autant d'intérêt que celui que lui portait le paysan. Lui aussi était impatient d'en savoir plus sur ce qui avait bien pu se passer entre les deux sœurs. Même s'ils n'allaient pas vraiment être servis. Elle se contenta de leur apprendre qu'elles s'étaient parlées, juste parlées. Dommage, Nathaniel aurait apprécié, tant qu'à faire, qu'elles en viennent aux mains, mais même si la jeune femme était proche du but, on n'y était pas encore. Il allait encore falloir attendre un peu pour être réellement satisfait, pour que la métamorphose soit bel et bien complète. Déjà, elle reniait Anna en tant que sœur, c'était déjà un sérieux progrès.

-Tu ne peux pas dire ça,
répéta Gwendall Odien, qui manifestement, essayait de recoller les bribes de sa famille pour de bon détruites, et qui ne se remettraient jamais des plaies ouvertes, des mensonges révélés.
Nathaniel écouta à peine, il embraya aussitôt sur une nouvelle question. Il voulait des précisions.
- Qu'est-ce que vous vous êtes dit ?



code by Mandy

_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Mer 22 Mar - 17:28

Gwendall & Eleonore & Nathaniel
Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie.
Eleonore se doutait bien que ce n’était pas forcément agréable pour son père de l’entendre dire qu’Anna n’était plus sa sœur. Elle s’en était doutée, mais elle n’avait pas pu faire autrement que de dire ce qu’elle pensait sincèrement de la situation. Elle n’avait rien faire à sa jumelle, elles s’étaient contentées de discuter, mais cela ne voulait pas dire qu’Eleonore allait lui pardonner. Comment pourrait-elle le faire ? Même si Anna avait tenté de lui expliquer la situation, de lui donner une « bonne » raison d’avoir tué Victoria (mais il n’y avait vraiment aucune raison qui soit bonne dans cette histoire, Eleonore ne pouvait pas accepter que sa sœur ait tué leur jeune sœur), cela ne changeait absolument rien. Anna avait affirmé être un monstre, c’était ce que pensait la rebelle aussi. Elle ne savait cependant pas que cette explication n’était pas seulement métaphorique. Son père lui affirma donc qu’elle ne pouvait pas dire ça. Eleonore aurait bien aimé qu’elle puisse ne pas dire ça, vraiment, mais c’était le cas. Elle le disait et elle le pensait, elle ne reviendrait pas en arrière. Elle ne changerait pas d’avis, du moins pas tout de suite et pas avant d’avoir vraiment une bonne raison de le faire. Et elle ne pensait pas que ça puisse arriver un jour ou l’autre, bien au contraire. Son père pouvait le dire, mais ça ne changerait rien. Il pouvait croire qu’elle ne pouvait pas le dire, mais Eleonore le faisait. Anna n’était plus sa sœur, elle ne la considérait plus comme telle. Elle la mettait dans le même panier qu’Edgar. Eleonore comprenait que son père souhaite autre chose, qu’il ne souhaite pas qu’elle soit à ce point radicale. Parce qu’il devait avoir envie de sauver sa famille – ce qu’il restait de leur famille, autant dire pas grand-chose quand même au final – de ne pas la perdre totalement, ce qui était en train d’arriver. Sauf qu’Eleonore n’avait pas envie de faire ce genre d’effort pour quelqu’un d’autre. Tant pis si ça faisait d’elle quelqu’un d’égoïste. Elle ne pouvait pas accepter aussi facilement que son père (ou encore de sa mère… elle s’était encore autre chose), les actes de sa sœur jumelle.

Mais elle n’eut de toute façon pas le temps de dire quoi que ce soit à son père concernant sa remarque, que Nathaniel reprenait la parole, lui demandant ce qu’elles s’étaient dites. Ça n’étonnait même pas Eleonore qu’il cherche à savoir un peu plus en détail ce qu’elles avaient pu se dire, mais elle savait d’avance qu’il risquait d’être déçu. Parce qu’elles ne s’étaient finalement pas dis grand-chose, rien qui n’avait vraiment soulagé Eleonore, ou encore changé la situation.

« Elle a tenté de m’expliquer pourquoi elle avait fait ça. »
Eleonore baissa son regard une seconde, elle appréciait difficilement que sa jumelle ait tenté de se justifier. Elle n’avait aucune justification sur ce qu’elle avait fait, aucune bonne raison, aucune excuse. « Elle m’a dit qu’elle était un monstre et qu’elle avait fait des choses horribles. » Et c’était tout… seulement ça ou presque. « Et qu’elle n’avait pas la possibilité de cracher au visage du roi, elle. »

Mais en même temps, c’était elle qui avait été le trouver à la base.  
Code by Gwenn

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féerien
Messages : 517
Date d'inscription : 11/01/2015

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Mer 22 Mar - 23:44


Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie
Ç

a lui avait fait un coup au cœur que d’entendre sa fille affirmer que Anna n’était plus sa sœur. Bien sûr, la jeune femme avait de bonnes raisons d’avoir mal et d’être en colère, et Gwendall pouvait difficilement le lui reprocher, mais ce n’était pas plaisant à entendre pour autant, car tout ce qui pouvait subsister d’espoir en lui à ce moment-là disparaissait totalement. Il savait la situation chaotique, il savait bien que les chances étaient très minces pour que quoi que ce soit s’améliore, pour que les fautes soient pardonnées, pour qu’un semblant d’harmonie soir retrouvé, mais il avait voulu y croire, il avait besoin d’y croire. Il songeait à ses jumelles avant que la vérité n’éclate. Eleonore et Anna avaient toujours été très différentes, toutes les deux, bien avant qu’Edgar Basiel ne vienne perturber l’équilibre de la famille Odien (ou du moins de sa sororité, car à vrai dire, les Basiel avaient condamné cette famille il y a bien longtemps déjà). Leurs caractères très différents avaient toujours semblé complémentaires à Gwendall, et cela ne leur avait jamais empêché de nourrir une certaine complicité, et le paysan avait osé espérer qu’elle survivrait à cette situation pourtant catastrophique. Utopiste qu’il avait été. Il s’en rendait bien compte, maintenant. Eleonore l’avait affirmé, sûre d’elle, sans ciller : Anna n’était plus sa sœur. C’était la chose la plus douloureuse qu’il ait jamais entendu, alors forcément, il voulait l’empêcher de dire une chose pareille. Mais il ne pouvait rien changer au sentiment d’Eleonore, et surtout, il pouvait le comprendre, et ça n’arrangeait rien à ses affaires. Il ne demandait qu’à retrouver sa famille, toute sa famille. Pourquoi le sort était-il si cruel ? Bon. Oui. D’accord. Il l’avait sans doute un peu cherché.

Gwendall n’eut rien le temps de dire de plus, Nathaniel avait repris la parole, confirmant au passage au père de famille son impression de départ : il ne l’aimait décidément pas, et n’aimait pas davantage le fait de savoir sa fille dans son sillage, même s’il savait qu’il ne pourrait pas y changer grand-chose. Sa parole ne valait plus rien désormais, elle avait perdu toute influence, toute incidence. A ce sujet, impossible de ne pas se faire une raison. Une douloureuse raison, mais bel et bien présente, tenace. La question de Nathaniel lui semblait intrusive et déplacée, mais ce serait mentir que d’affirmer qu’il n’était pas curieux d’entendre la réponse de sa fille, et il ne savait trop quoi penser de cette dernière.

-Elle ne manque pas de culot, celle-là,
répliqua le fugitif, manifestement très amusé quand il entendit qu’Anna avait affirmé qu’elle ne pouvait pas se permettre de cracher au visage du roi.
Gwendall s’abstint de tout commentaire, mais ses poings s’étaient serrés. Bien sûr, tout n’était pas blanc, ni noir, mais il avait le sentiment, en voulant encore prendre la défense de son autre fille, de se faire l’avocat du diable.
-Je suis sûr qu’elle regrette ce qu’elle a fait…

Il ne savait que dire d’autre, et il voyait bien que sa défense d’Anna était faible. Bien trop faible.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Princesse déchue
Messages : 1751
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Mer 17 Mai - 5:54

Gwendall & Eleonore & Nathaniel
Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie.
Eleonore était habituée maintenant aux remarques de Nathaniel, à cette manière qu’il avait de prendre les choses légèrement. Mais quand il affirma, visiblement amusé, qu’Anna ne manquait pas de culot, la jeune femme ne put s’empêcher de pousser un soupir. La jeune femme savait bien que son camarade avait l’habitude de prendre toujours les choses à la légère, du moins en apparence. Qu’il gardait constamment ce sourire – qui donnait parfois envie à Eleonore de le frapper pour le lui enlever, mais qui lui manquait cruellement quand il n’était pas là – mais elle aurait quand même aimé qu’il fasse preuve de plus de… compassion. Elle ne savait trop rien en réalité. La jeune femme se sentait perdue et le fait de se retrouver en présence de Nathaniel et de son père en même temps ne l’aidait vraiment pas à l’être moins. Parce qu’alors qu’elle savait que Nathaniel irait dans son sens concernant Anna, son père c’était une autre affaire. Eleonore savait bien que ce dernier aimerait pouvoir recoller les morceaux d’une famille qui n’en était plus une et qu’Eleonore n’avait plus aucune envie de voir comme telle. Elle aimait toujours ses parents et en réalité, au fond d’elle, elle aimait toujours Anna. Et c’était justement ça qui rendait la situation si difficile. Parce qu’elle aurait aimé que sa sœur jumelle lui donne une raison de lui pardonner, qu’elle lui donne une explication qui se contente de mettre Edgar en porte-à-faux comme d’habitude, qu’il soit le seul responsable dans cette affaire. Mais ça n’avait pas été le cas, les explications de sa jumelle ne parvenait pas à apaiser le trou béant qu’elle avait dans sa poitrine dès qu’elle pensait au fait qu’elle avait pris la vie de Victoria. Rien n’enlevait sa peine…

Sans grande surprise, son père tenta encore une fois de défendre Anna en affirmant qu’il était certain qu’il regrettait. Elle devait peut-être le faire, mais ce qui était sûr c’était qu’elle allait le faire bientôt. Parce que Eleonore avait vraiment l’intention de lui faire regretter tout cela. Elle ne savait vraiment pas si elle regrettait, peut-être… mais la jeune femme ne reconnaissait plus du tout sa jumelle. Est-ce qu’elle l’avait connu un jour au final ? Elle se posait la question.

« Elle regrette tellement, qu’elle a besoin des bras de Gabriel pour la consoler. »

Affirma-t-elle alors, ne pouvant pas s’empêcher de le dire. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait appelé le prince par son prénom, si c’était pour Nathaniel ou son père, mais elle l’avait fait. Anna regrettait peut-être, certes, mais cela ne l’empêchait pas de jouir d’une sacrée position au château quand elle cherchait à survivre dans la forêt. Elle ne lui enviait pas sa place, elle aurait pu l’avoir si elle n’avait pas décidé de s’enfuir (et finalement, malgré tout cela, elle aurait regretté de ne pas aller sur l’île des soupirs, elle n’aurait pas rencontré et sauver les prisonniers, comme Daphnée… et Nathaniel). Anna lui avait affirmé qu’elle n’avait pas le même courage qu’elle, soit. Ça ne changeait pas grand-chose au final pour elle.
Code by Gwenn

_________________
Ouvre-moi la porte toi qui as la clef de la grande école du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebelle
Messages : 3848
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   Mer 17 Mai - 17:10


Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie
P

lus ça allait, plus le culot d'Anna impressionnait sincèrement Nathaniel. Oh, il ne concevrait jamais pouvoir s'entendre avec elle, son allégeance à Edgar était trop manifeste pour cela, mais il songeait que le même culot mis au profit de sa cause ne lui aurait pas déplu. Quoi qu'il en soit, il se contentait en s'exprimant de mettre son grain de sel là où on ne l'invitait pas à intervenir, avec le malin plaisir de savoir agacer Eleonore au moment où elle en avait sûrement le moins besoin. D'autant moins que le père des jumelles, de son côté, tentait encore de trouver des circonstances atténuantes à la princesse de Féerie qui avait usurpé son titre là où il n'y en avait pas. C'était sûrement ça, l'instinct paternel. Nathaniel ne pouvait pas vraiment en juger, il n'avait pas eu de père lui-même et connu peu de pères dans son entourage. Et ce n'était pas franchement le comportement d'Edgar avec son fils qui pouvait vraiment aider à y voir plus clair de ce point de vue. La jeune femme était d'autant plus remontée par les remarques de son paternel, et ce n'était pas pour déplaire à l'ancien prisonnier de l'île des soupirs, qui ne manquait pas de se délecter d'un tel échange (comme pourrait-il en faire autrement ?). Son sourire ne put s’empêcher de s’agrandir quand Eleonore observa que le remord rongeait tant et tant sa sœur qu’elle n’avait que les bras de Gabriel pour la consoler. Le sens de l’ironie de la jeune femme s’aiguisait un peu plus chaque jour, et c’était quelque chose qu’il plaisait vraiment beaucoup au fugitif d’observer, même s’il n’appréciait qu’en partie que la jeune femme appelle le rejeton d’Edgar par son prénom, ou même laisse supposer qu’épouser le prince de Féerie puisse être une situation si enviable qu’elle ne puisse que renforcer l’ironie de son propos. En même temps, il y avait forcément du vrai là-dedans, Anna semblait avoir tout gagné, de son côté, elle ne payait pas pour ses crimes, à la place, elle se vautrait dans la soie et bénéficiait de tous les avantages qui reviennent immanquablement aux princesses.

-Qui serait suffisamment fou pour refuser les bras du prince, pas vrai ?
observa-t-il en considérant Eleonore avec insistance.

Elle ne pouvait pas envier quelque chose qu’elle avait fui, en tout cas, même s’il supposait qu’elle devait regretter à certains moments son choix, ça aurait sans doute été bien plus simple pour elle de nier la vérité telle qu’elle était pour se complaire dans le luxe et le confort. Mais justement, qu’elle ne l’ait pas fait faisait toute la différence, c’était précisément ce qui la rendait si intéressante à ses yeux.

-Je ne sais pas quoi te dire, Eleonore, dit Gwendall, dépité, désoeuvré, qui refusait manifestement toujours d’entendre le moindre des mots que Nathaniel pourrait prononcer.

Forcément, qu’il ne savait pas quoi lui dire. Il n’y avait aucun argument sur terre qui pourrait convaincre Eleonore que sa sœur était quelqu’un de bien, lui-même devait commencer à admettre que sa famille était bel et bien détruite. Ce qui ne devait pas être des plus agréable.


code by Mandy


_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rien ne vaut une réunion de famille... surtout quand on n'en fait pas partie [pv Ele <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rien ne vaut une douce mère, si ce n'est une douce tante. | Cécilie. [Terminé]
» Réunion de famille (pv Aaron)
» Nulle amie ne vaut une soeur ▬ Heather
» Réunion de famille [Arianne Martell]
» Rien ne vaut le parc - PV Abdel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: La forêt-