Partagez | 
 

 La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Rebellion
Messages : 3948
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Dim 31 Jan - 16:35


La vérité fait toujours mal
C

haque jour qui passait, s'il pouvait donner à certains le sentiments d'une déplorable inactivité, sans avancement à l'horizon, apportait en vérité son lot de découverte et d'avancement, il fallait seulement avoir les bonnes cartes en main pour en prendre pleinement conscience. Et les cartes s'accumulaient dans les mains du fugitif, pour son plus grand plaisir. Oh, il n'en doutait pas, de son côté aussi, Edgar devait avoir ses propres éléments à disposition, mais il y avait de nombreux points qu'il ne prenait pas en compte, qu'il ne pouvait pas prendre en compte, tout simplement parce qu'une partie de la situation, et qui n'était pas des moindres, lui échappait. Il ignorait, par exemple et surtout, que son "fidèle" serviteur ne l'était pas tant, et s'employait en vérité à le trahir avec beaucoup de discipline. Un élément de poids, c'est certain, qui faussait forcément tous ces calculs, ce dont l'ancien prisonnier de l'île des soupirs ne manquait pas de vouloir tirer avantage... Comme il comptait bien tirer avantage des informations qui lui étaient communiquées par l'intermédiaire du serviteur du roi, et qui étaient très loin d'être anodines. Très loin de l'être. Notamment la dernière révélation en date, qui bouleversait toute la donne, et qu'il était hors de question de laisser de côté. Nul doute qu'Anthony n'apprécierait pas complètement la façon dont Nathaniel comptait disposer de l'information qui lu avait été adressée, mais d'un autre côté, s'il avait fini par cracher le morceau, c'était bien qu'il avait présumé par avance de la manière dont il allait s'en servir. Anthony était loin, très loin d'être un idiot fini.

Il avait attendu d'être seul avec Eleonore (donc, autant le dire tout net, il avait inventé de toute pièce un prétexte pour se retrouver seul avec elle, ce qui en soi ne relevait pas d'une insurmontable difficulté) pour pouvoir provoquer cette conversation tant attendue. Ils étaient partie à travers les bois chasser et cueillir de quoi compléter le prochain repas des rebelles. Ils marchaient depuis plus d'une demi-heure déjà, le fugitif prenant grand soin de ne pas aborder tout de suite et trop frontalement la question qui lui brûlait pourtant les lèvres, ménageant autant pour lui-même que pour elle un certain suspense. Il parla, au lieu de cela, d'absolument tout et rien, meublant la conversation comme il avait toujours la glorieuse habitude de le faire. Puis il se permit, sans en donner l'air, d'aborder enfin ce sujet qui ne manquerait pas d'inquiéter et troubler son interlocutrice. Nathaniel devait bien reconnaître éprouver une certaine impatience à l'idée de découvrir sa réaction. Absence totale de compassion de sa part ? Oui. Mais après tout, ce ne serait pas lui (pour une fois), le monstre dans cette histoire, mais elle.

-L'autre jour, Anthony m'a appris une information très intéressante.
commença-t-il, l'air de rien, fourrant ses mains dans ses poches. Une information concernant Victoria. ajouta-t-il, convaincu que cette sentence saurait avoir un impact certain.

code by Mandy


_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1793
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Dim 31 Jan - 21:42

Eleonore & Nathaniel
La vérité fait toujours mal.
Les rebelles avaient établi pour quelques jours leur campement dans une maison vide.  Ils avaient de quoi se protéger la nuit des intempéries, mais ils n’avaient plus grand-chose pour se nourrir. Les vivres qu’Anthony leur avait apportés la dernière fois partaient rapidement. Il était donc important que quelqu’un aille remplir un petit peu leurs réserves et visiblement, ce fut à Eleonore et Nathaniel de s’atteler à la tâche. La jeune femme avait suivi le rebelle, ne se doutant pas que ce dernier avait surtout une idée derrière la tête. Oh, elle savait que l’homme avait toujours quelque chose en tête, par moment elle se demandait s’il calmait de temps en temps les drôles de pensées qui devaient habiter son esprit, mais elle ne s’imaginait pas qu’il y avait un « piège » dans cet acte de trouver de la nourriture. Ils marchèrent pendant de longues minutes, Nathaniel meublant la conversation comme il le faisait d’habitude. Il parlait de tout et de rien, Eleonore l’écoutait sans rien dire. Elle n’avait pas matière à prononcer le moindre mot de toute façon, sauf de temps en temps pour répondre à une question du « jeune » homme. Mais leur conversation n’avait rien à voir avec celles qui avaient tendance à lui retourner l’esprit, du moins c’était ce qu’elle pensait.

La jeune femme s’approcha d’un arbuste remplit de fruit. Elle ouvrit sa besace et commença à la remplir, alors que Nathaniel lui disait qu’Anthony lui avait appris une information très intéressante. Eleonore savait que le rebelle avait par moment tendance à envenimer les choses – pour le coup, ce n’était pas le cas – alors elle n’y prêta pas vraiment attention. Elle l’écoutait bien sûr, elle l’écoutait toujours et ne manquait pas une miette de ce qu’il lui disait, mais elle ne releva pas son regard vers lui. Elle ne le fit pas, jusqu’au moment où elle entendit le prénom de sa sœur sortir de la bouche de Nathaniel. Les yeux ronds d’Eleonore se tournèrent rapidement vers l’homme, alors que son cœur s’arrêtait tout simplement de battre. Une information concernant Victoria, vraiment ?

« Qu’est qu’il t’a appris ? » Elle fronça des sourcils, reprenant d’une voix plus dure. « Pourquoi ne m’as-tu rien dit avant ? »

Cela faisait des jours qu’il savait quelque chose d’important sur Victoria et il ne lui avait rien dit ? Il aurait dû le lui dire de suite (elle pensait ça parce qu’elle ne savait évidemment pas de quoi il en résultait, sinon il était évident qu’elle préfèrerait ne rien savoir du tout) au lieu de garder ça pour lui. Eleonore avait l’habitude que Nathaniel joue avec ses nerfs, mais quand même. Quand il était question de sa jeune sœur, il n’avait pas le droit de faire ça. Elle était un peu la cause de tous ce qu’ils vivaient après tout, ce fut la première vérité qui avait sauté aux yeux de la jeune femme, lui ouvrant les yeux sur les nombreux mensonges de ce royaume. Elle voulait tout savoir, du moins c’était ce qu’elle pensait.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3948
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Dim 31 Jan - 22:41


La vérité fait toujours mal
S'

il était un sujet plus sensible que n'importe quel autre pour Eleonore, il est évident que c'était celui de Victoria, cette soeur adorée qu'elle avait perdue bien trop tôt, et dans des circonstances plus cruelles encore que ce qu'elle devait être capable d'imaginer (et c'était bien l'intérêt de toute cette discussion). Ce n'était pas pour rien que, avant de révéler quoi que ce soit à son interlocutrice, il avait tout d'abord prononcé ce nom. Il avait pertinemment su que cela aurait un effet immédiat sur la jeune femme, comme un électrochoc, et qu'il ne saurait qu'avoir sa pleine et entière attention après cela. Et en effet, ça ne manqua effectivement pas. Elle lui refusait son regard jusqu'alors, mais dès qu'elle entendit prononcer le nom "Victoria", la sentence fut sans appel. Elle se tourna vers lui, les sourcils froncés, curieuse et sans doute un peu inquiète, aussi, des révélations qu'elle avait à lui faire. Suffisamment terre-à-terre, tout de même, pour lui reprocher de ne pas lui en avoir parlé avant. Et elle le pouvait, en effet, car c'était là des informations qu'il aurait pu lui révéler bien plus tôt. Mais le fugitif (cela surprend-t-il vraiment quelqu'un ?) aimait ménager son effet. Et quelle meilleure méthode pour ce faire que celle-ci. De toute évidence, elle avait été efficace, et il avait toute l'attention de son auditoire. Et il comptait bien en profiter autant que possible. Ce qui est certain, c'était que l'effet qu'il ménageait était très clairement à la hauteur des pires attentes que la jeune femme puisse potentiellement avoir.

- Ce n'est pas si simple, princesse.
répondit-il très simplement. J'ai hésité à t'en parler... Mais tu as le droit de savoir.

Et une fois encore, ce n'était jamais qu'une nouvelle manière pour lui de ménager plus encore le suspense. Car en vérité, dès l'instant où Anthony lui avait appris la vérité, il avait su qu'il l'utiliserait à son avantage, et qu'il l'apprendrait sans grand ménagement à son ancienne gardienne. Oui, elle avait le droit de savoir, mais il avait tout de même un intérêt très personnel à cette situation, et qu'il dissimulait pour le moment simplement pour pouvoir aller directement au but sans avoir à se justifier plus longuement encore. Autrement, il n'avait pas grand mal à assumer son égoïsme. Et tout son entourage pouvait en attester, sans l'ombre d'un doute.

-Tu connais son assassin. Tu le connais très bien, même.
Il avait profité qu'elle ait daigné posé ses yeux sur lui pour planter son regard dans le sien. Il ne voulait rien manquer de sa réaction quand elle découvrirait la vérité la plus cruelle qui puisse être, une preuve évidente et certaine de ce qu'il affirmait depuis toujours. La dissimulation entraînait la pire des cruautés, et initiait les réactions les plus monstrueuses que puisse avoir l'âme humaine. C'est Anna, ta sœur.


code by Mandy


_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1793
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Dim 31 Jan - 23:35

Eleonore & Nathaniel
La vérité fait toujours mal.
Nathaniel savait pertinemment que le sujet de Victoria était important pour Eleonore. Elle ne comprenait pas qu’il ait pu attendre quelques jours pour lui en parler, même si elle le comprendrait rapidement. La jeune femme soupira quand le rebelle affirma que ce n’était pas si simple, l’appelant comme toujours de ce joyeux surnom qu’il lui avait donné. Soit, en attendant, maintenant qu’il avait commencé, elle avait bien l’intention de connaitre la suite. S’il y avait quoi que ce soit en rapport avec sa jeune sœur que l’ancien forçat connaissait, elle voulait être au courant. En dehors du fait qu’elle soit morte (et qu’elle croyait être la première personne à l’avoir découvert, la bonne blague…), elle ne savait absolument rien de ce qui avait pu se passer. Elle ne savait ni comment, ni pourquoi elle était morte et c’était l’une des raisons qui la poussait à continuer dans la rébellion (parmi de nombreuses autres, comme celle qu’elle avait sous les yeux actuellement). Elle espérait donc pouvoir en apprendre plus, même si elle se doutait que ce n’était pas forcément agréable. Elle se préparait depuis le début, mais elle ne se doutait pas à quel point ce qu’elle allait découvrir allait être horrible.

Eleonore ne dit rien alors que Nathaniel jouait avec son impatience, en affirmant d’abord qu’il avait hésité à lui en parler, mais qu’elle avait le droit de savoir. Comme souvent, la jeune femme se demandait s’il était vraiment honnête. Mais c’était étrange qu’il formule les choses de cette manière, qu’est-ce qu’il avait découvert qui puisse le faire hésiter ? Le cœur d’Eleonore commença à s’emballer, alors qu’elle attendait qu’il crache enfin le morceau. Finalement, il reprit en affirmant qu’elle connaissait l’assassin de Victoria. Le cœur de la jeune femme s’emballa encore plus, manquant presque de sortir de sa poitrine. Il savait qui était l’assassin de sa sœur ? Il allait le lui dire ? Elle continua de garder le silence, ses prunelles plongées dans les yeux du « jeune » homme, attendant qu’il parle. Et il parla… Pendant quelques secondes, la jeune femme resta interdite, les yeux grands ouverts, observant Nathaniel. Finalement, elle lança sa main sur la joue de son interlocuteur, lui assignant une gifle comme elle avait déjà eu le loisir de faire.

« Je t’ai déjà dit de ne pas plaisanter avec la mort de ma sœur ! »

Lui lança-t-elle durement, la voix tremblante. Ce n’était pas possible, il plaisantait. Ca ne pouvait pas être Anna. Sa jumelle avait changé à ses yeux, mais elle n’aurait jamais fait ça. Elle n’avait pas été capable d’accepter la mort de Victoria quand elle lui en avait parlé, elle avait cru qu’Eleonore devenait folle. Elle avait simplement accepté les faits quand elles avaient discuté en présence de Gabriel. Mais si elle avait été au courant de tout. Elle avait pu jouer l’ignorante pour se protéger, parce qu’elle savait, parce que c’était elle. Eleonore ne savait pas si elle devait croire les propos de Nathaniel, elle savait qu’elle devait mettre en doute ses propos comme ceux de tout le monde dans ce royaume (elle avait encore du progrès à faire de ce côté-là).

« C’est une plaisanterie ? » Le ton de la voix d’Eleonore ressemblait à un supplice. Elle s’approcha de Nathaniel et attrapa son habit. Son regard, remplit de larme, ne quittait pas celui du « jeune » homme dans le but de cerner le vrai du faux. « Dis-moi que tu te moques de moi… »
Code by Gwenn

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3948
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Lun 1 Fév - 20:33


La vérité fait toujours mal
L

a gifle qu'Eleonore lui administra n'était pas inattendue, en fait, Nathaniel aurait pu la voir venir. Ce n'était pas la première fois que la jeune femme lui mettait une mandale, et il avait abordé un sujet bien trop sensible que son interlocutrice n'y réponde pas vivement, mais malgré tout, il se prit le soufflet de plein fouet, et sans s'y être préparé du tout. Pas grave. Il se caressa la joue. C'était qu'elle avait de la force dans les mains, si elle le voulait. En tous cas, il ne pourrait pas dire l'avoir volée, et il avait obtenu ce qu'il cherchait, tout de même. Ce qu'il avait souhaité, c'était provoquer chez elle une réaction vive et certaine, c'est ce qu'il eut effectivement, et cela suffit à le convaincre de garder le même sourire sur le visage. Plaisantait-il avec la mort de sa sœur ? Pas exactement, non, mais il en jouait tout de même, c'est une certitude, et de ce fait, on pouvait sans doute affirmer qu'il s'en amusait. C'est qu'il ne voyait pas de raisons de s'appesantir mille ans sur le sort de Victoria, à vrai dire, elle était une victime parmi tant d'autres du règne d'Edgar Basiel et de ses dérives. Ce qui était utile et avait son importance, c'était que cela affectait Eleonore plus qu'autre chose, et que s'il lui fallait achever de découvrir le véritable visage de sa sœur, et de la famille royale par extension (ce brave Gabriel faisant exception), c'était là l'épreuve des flammes.

Nathaniel garda malgré tout, au-delà du sourire qu'il affichait, la même expression sérieuse, car il voulait qu'il comprenne que tout cela était la plus pure et stricte vérité. Certes, c'était une bonne chose qu'elle doute. C'était bien lui qui voulait qu'elle remette tout, sans cesse, en question, c'était une chose qu'il lui avait enseigné. Mais s'il y avait un moment où elle devait décider de le croire, c'était cet instant précis, celui-ci et aucun autre. Et il le sentait bien, la vérité crue, nue, épouvantable, se faisait un chemin jusqu'à son esprit. Ce fut certain quand, avec l'énergie du désespoir, elle attrapa son vêtement, quand elle voulut qu'il lui mente, cette fois, pour la préserver de la pire des horreurs. Mais ainsi était le monde, le vrai, celui qui ne dissimule rien. La cruauté existait, elle habitait le cœur des hommes, avec plus ou moins de force. Dissimuler les choses n'en supprimait pas l'horreur. Il ne résultait rien de bon à vivre dans le déni. Nathaniel attrapa le visage d'Eleonore entre ses mains, la regarda droit dans les yeux.

-C'est la stricte vérité. Anthony te le confirmera, si tu le souhaites.


Si sa parole ne lui suffisait pas, ce qui pouvait bien être compréhensible, la parole d'Anthony achèverait certainement de la convaincre. Elle allait devoir apprendre à vivre avec ces tristes et terribles révélations.

code by Mandy


_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1793
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Dim 14 Fév - 22:21

Eleonore & Nathaniel
La vérité fait toujours mal.
Eleonore agissait sans doute un peu trop vivement, mais c’était souvent le cas quand il était question de Victoria. La mort de sa jeune sœur – si on voulait – l’affectait énormément, c’était le tournant de toute cette histoire d’ailleurs. Si elle n’était pas tombée sur le corps de sa sœur sur l’île des soupirs, elle n’aurait peut-être pas ainsi rejoint la rébellion (quoi qu’en même temps, elle n’ait pas eu concrètement le choix non plus). La mort de sa sœur était donc un sujet sensible et elle avait envie de connaitre la vérité, du moins c’était ce qu’elle pensait. Elle souhaitait le vouloir, maintenant elle le savait. A moins que Nathaniel soit en train de mentir et elle devait bien l’avouer, la jeune femme espérait qu’il était en train de le faire. Au fond d’elle, elle espérait, mais elle se doutait qu’il ne mentait pas non. Nathaniel avait, certes, beaucoup de défaut, mais elle ne le pensait quand même pas capable de lui dire un mensonge de ce genre. Qu’il lui donne une identité au hasard aurait pu être plus crédible, mais il ne lui affirmerait pas, pour s’amuser, qu’Anna avait tué Victoria. Alors, elle ne pouvait que croire ces propos, sans le vouloir. Nathaniel attrapa son visage entre ses mains, plongeant son regard dans le sien. Il était en train de sourire, comme d’habitude, mais son visage exprimait quand même le sérieux. A force, Eleonore avait l’habitude de le voir sourire et, par moment, elle parvenait un peu à décrypter ses expressions. Il était sérieux oui et quand il affirma qu’il ne mentait pas et qu’Anthony pouvait même confirmer, elle savait qu’elle ne devait pas mettre en doute ses paroles. Elle discuterait sans doute avec Anthony quand elle allait le voir, mais elle ne mettait plus en doute la parole de celui qu’elle avait sous les yeux.

« C’est pas possible… »

Dit-elle dans un souffle alors que les larmes se mettaient à couler le long de ses joues. Elle ne disait pas cela parce qu’elle mettait en doute les propos de Nathaniel, mais parce qu’elle n’arrivait pas à croire qu’Anna ait pu faire une chose pareille. Elle avait tout imaginé depuis qu’elle avait découvert le corps de sa sœur, elle avait imaginé les histoires les plus troubles, mais elle n’avait pas pu penser que sa jumelle ait tué leur sœur.

« Est-ce qu’il t’a dit pourquoi elle avait fait ça ? Comment elle a pu ? »

Il devait y avoir une raison, ce n’était pas possible autrement. Quoi que, même une raison ne pouvait pas suffire à expliquer à Eleonore comment sa sœur avait pu en arriver là. Est-ce que c’était un accident ? Est-ce qu’elle avait été forcée ? La jeune femme venait d’obtenir une réponse à l’une des nombreuses questions qu’elle se posait constamment, la plus grande sans doute même, mais de nombreuses autres arrivaient dans son esprit. Elle avait besoin, comme d’habitude, de comprendre plus la situation, même si elle craignait vraiment la vérité en cet instant.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3948
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Dim 14 Fév - 22:44


La vérité fait toujours mal
P

eu à peu, le fugitif voyait la résignation (plus que l'acceptation, même si ce l'était de la vérité) prendre sa place dans le regard de la jeune femme, un regard qui était à présent baigné de larme. Nathaniel ne donnait pas exactement l'air de s'en réjouir, et pourtant, c'était entièrement le cas. Non pas qu'il veuille à tout prix être un générateur de tristesse pour Eleonore, mais même si son enseignement avait déjà fait un bout de chemin, elle avait encore beaucoup de choses à apprendre, sur le monde, le mensonge, et l'illusion avec laquelle on avait brodé l'entièreté de son existence. Il était passé par plusieurs manières pour aboutir à cette prise de conscience définitive, mais il était évident qu'il détenait dorénavant son ultime joker, et il pouvait à présent le sortir de sa manche avec la satisfaction de gagner cette première partie. S'il était un argument plus frappant que n'importe quel autre pour Eleonore, c'était bien Victoria, sa jeune sœur, et la mort tragique de cette-dernière. C'était elle qui l'avait motivé pour de bon à le suivre, et c'était à présent elle qui la motiverait à porter haut leurs revendications. Comme quoi, même depuis sa fosse commune, cette gamine savait avoir un pouvoir inimaginable. Nathaniel aurait bien aimé avoir l'occasion de la rencontrer, tiens. Évidemment, Eleonore l'interrogea. Elle lui posa la question. Celle que Nathaniel avait eu envie d'entendre, car sa réponse pourrait bien avoir des conséquences directes et plaisantes sur la suite des opérations. Nathaniel y comptait, tout du moins. Et ce fut pourquoi la première phrase qu'il prononça ne fut pas "Victoria" ou "Anna", mais plutôt.

-Edgar est un homme plein de ressources. Et surtout, il sait révéler ce qu'il y a de pire en chaque être humain.
Il dédouanait un peu Anna. Mais pas tout à fait tout de même. Pour le peu qu'il avait pu découvrir d'elle, il ne portait pas particulièrement la princesse dans son cœur, seulement, elle n'était qu'un dommage collatéral, pour lui. La cible, à ses yeux, était et demeurerait toujours ce bon vieux roi de Féerie. C'est lui qui a ordonné l'assassinat de Victoria. En contrepartie, Anna gagnait son titre de princesse. Il marqua une pause. Sauf que lorsque le rejeton devait rencontrer ta sœur, c'est sur toi qu'il a jeté son dévolu. Il permit à son sourire de s'élargir. Comme quoi, Gabriel a l'œil.

Nathaniel n'avait pas grande estime pour Gabriel Basiel non plus, mais il devait au moins lui reconnaître ça. Peut-être parce qu'il était bizarrement quelqu'un de bien (avec des parents pareils, allez savoir comment il s'y était pris), il savait reconnaître les gens qui l'étaient aussi, fondamentalement. Ce qui ne l'avait pas empêché de rester sous la coupe de son père beaucoup trop longtemps. Fort heureusement, il semblait que cela doive changer rapidement.

code by Mandy


_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1793
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Sam 27 Fév - 16:26

Eleonore & Nathaniel
La vérité fait toujours mal.
Eleonore avait vraiment le sentiment que son monde était en train de s’écrouler. Elle avait tant espérer connaître la vérité sur le décès de sa sœur, elle avait voulu apprendre la raison de sa mort, de ce mensonge qui l’avait entouré, mais elle regrettait à présent de le savoir. Elle ne mettait plus en doute les propos de Nathaniel, elle savait bien qu’elle pourrait aller confirmer tout avec Anthony ensuite. Le rebelle n’avait donc pas d’intérêt à lui mentir, elle le saurait s’il le faisait. Elle pensait donc que tout ce qu’il disait était la vérité, ce qui était effectivement le cas, même si elle aurait aimé qu’il mente comme un arracheur de dent. Elle aurait que tout cela ne soit qu’une mauvaise farce de sa part, de ne pas devoir assimiler le fait que sa sœur avait été tué de la main de celle qui était également sa sœur (même si elle ne se doutait pas que Victoria n’avait rien à voir avec sa sœur en réalité, enfin elle pouvait attendre avant de le découvrir). Anna avait donc tué Victoria et maintenant, Eleonore ne savait plus du tout quoi penser. Elle savait bien que ce monde était cruel, elle avait eu l’occasion à de nombreuses reprises de le comprendre, mais cette cruauté était pire à accepter encore. Elle aurait aimé ne rien savoir du tout, mais maintenant qu’elle en savait un peu, elle ne pouvait pas s’empêcher de se questionner. Elle devait savoir pourquoi Anna avait fait une telle chose, pourquoi elle avait tué leur sœur. Il devait y avoir une raison, c’était évident.

Le premier nom que Nathaniel prononça fut celui d’Edgar. Cela ne surpris pas vraiment Eleonore, elle se doutait que l’homme devait avoir un rapport là-dessous. Ce n’était pas pour rien qu’elle était actuellement dans la rébellion, qu’elle avait décidé de suivre son camarade afin de l’arrêter. Parce qu’elle le considérait responsable de tout ce qui arrivait. Eleonore ne détourna pas son regard du visage de Nathaniel – était-il utile de préciser que, comme d’habitude, il souriait ? – attendant qu’il explique un peu plus la situation. Anthony lui avait visiblement dit bien plus que la simple identité de l’assassin de Victoria. Ainsi, la jeune femme apprit qu’Edgar avait demandé à Anna de supprimer leur sœur en échange du titre de princesse. Cela signifiait que quand Eleonore avait rencontré Gabriel dans leur village, c’était normalement Anna qu’il aurait dû rencontrer et de qui il aurait dû tomber amoureux. Anna avait fait ça… pour devenir la princesse…

« Elle a tué notre sœur, dans le seul but de devenir la princesse ? »
Si Nathaniel se concentrait sur Edgar, Eleonore était incapable de ne pas relever chaque détail qui concernait sa jumelle. Elle avait tué leur sœur, juste pour devenir l’épouse de Gabriel. Mais le prince l’avait rencontré avant, il lui avait demandé de l’épouser. Alors elle s’était préparée à ce mariage, avant d’y renoncer en voulant fuir et d’être envoyé sur l’île des soupirs, pour le bonheur d’Anna. « C’est pour ça que j’ai été envoyé sur l’île ? » Elle questionnait encore Nathaniel, sans savoir s’il avait les réponses. Mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. « Est-ce que tu sais ce qu’il avait contre ma sœur ? »
Code by Gwenn

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3948
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Sam 27 Fév - 17:05


La vérité fait toujours mal
S

i l'attention de Nathaniel, bien évidemment, se focalisait sur Edgar, son ennemi véritable, il était normal que, de son côté, Eleonore porte toutes ses considérations sur sa sœur, Anna, qui révélait d'elle un visage que la jeune femme n'avait jamais voulu lui connaître. Les deux jumelles se ressemblaient peut-être comme deux gouttes d'eau, il est certain qu'elles n'avaient rien de plus en commun que ces traits physique. Mentalement elles étaient plutôt de parfaites antithèses l'une de l'autre, et Eleonore le découvrait dorénavant, dans sa plus grande horreur. Oui, Anna avait tué Victoria dans le but de devenir la princesse de Féerie. C'était un raccourci désagréable de la situation, mais il ne manquait pour autant pas d'être véridique. Nathaniel était convaincu qu'Edgar avait abusé d'arguments à l'adresse d'Anna qui n'avaient en rien aidé sa décision, elle était sans doute plus influencée qu'il n'y pouvait paraître de prime abord, mais les faits restaient tout de même ceux que le fugitif venait tout juste de lui présenter. Elle devait bel et bien à sa sœur jumelle l'événement le plus traumatisant qu'elle ait jamais expérimenté. L'épreuve la plus douloureuse qu'elle ait jamais vécue. Celle qui l'avait menée jusqu'où elle se tenait dorénavant.

-Si tu as été envoyée sur l'île de soupirs, Eleonore, c'est uniquement parce qu'Edgar a eu peur de toi. Tu as su voir a travers son voile d'illusions, et il ne l'a pas supporté. Ta sœur, elle, n'est pas une victime du système, elle en est l'actrice, c'est ce qui vous distingue l'une de l'autre, et c'est pour ça que le roi n'a pas rechigné à lui servir la place qui t'était due sur un plateau d'argent, et qu'elle a fermé les yeux sur ton sort.


Il pensait très honnêtement le moindre mot qu'il prononçait. Ce n'était pas pour rien qu'il s'était intéressé à elle quand il avait réservé à ses prédécesseurs un sort bien plus funeste. Parce qu'elle avait su voir au-delà, et qu'elle en avait payé le prix fort, parce qu'elle était semblable à tous ceux qui étaient alors enfermés dans ces cages sombres et humides, Edgar avait simplement personnalisé sa prison. Anna embrassait le système, Eleonore pouvait le réformer, on ne pouvait imaginer deux figures plus antagonistes. Et pourtant, au-delà de toutes ces considérations, elles s'étaient sans doute aimées. Aujourd'hui, elles ne pourraient sans doute plus que se détruire. Et pour le fugitif, c'était tant mieux.

-Eleonore.
Il plongea son regard dans le sien, et un instant, son sourire disparut bel et bien de son visage. Victoria n'était pas ta sœur.

Il y avait sans doute manière plus douce de le lui apprendre, mais cette douce méthode serait tout autant mensongère, et Nathaniel avait bien l'intention de ne rien lui cacher ce qu'Anthony lui avait appris, même s'il restait de nombreuses zones d'ombre.

code by Mandy


_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1793
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Sam 27 Fév - 17:51

Eleonore & Nathaniel
La vérité fait toujours mal.
Eleonore en avait voulu à Anna de ne pas compatir à son sort, de se contenter d’être la princesse du royaume pendant qu’elle devait fuir l’autorité de ce royaume. Elle lui en avait même voulu d’être aux bras de Gabriel en se faisant passer pour elle. Mais elle avait fini par avoir pitié pour elle, parce qu’elle devait jouer un rôle qui n’était pas le sien jusqu’à la fin de son existence. Parce que même si les deux jumelles se ressemblaient comme deux gouttes d’eau physiquement (enfin, quand Eleonore avait un peu plus que la peau sur les os, de quoi prendre un bain et s’habiller convenablement), Gabriel n’avait d’yeux que pour la rebelle. Eleonore avait parfaitement conscience des sentiments du prince à son égard et le fait qu’ils ne disparaissaient pas au fil des mois. Alors, elle avait eu de la peine pour sa jumelle qui devait supporter cela, alors que cela se voyait qu’elle aimait Gabriel. Mais maintenant qu’elle découvrait la vérité, Eleonore ne parvenait plus à avoir la moindre once de pitié pour sa jumelle. Elle n’avait pas l’amour de Gabriel, mais elle ne le méritait pas. Elle devrait se faire passer pour elle toute sa vie, c’était bien fait pour elle. Parce que pour obtenir cette place sur ce trône, aux côtés du futur roi de Féerie, elle avait ôté la vie de Victoria. Alors, elle pouvait bien souffrir, Eleonore n’aurait plus aucune pitié pour elle. Et pourtant, on parlait bel et bien de la rebelle qui avait un grand cœur. Celle-là même qui ne savait pas exactement si elle pouvait complètement détester Edgar. Bien sûr, il était responsable de tout, mais méritait-il de mourir ? Il devait payer pour ses actes, mais peut-être pas par sa vie. Elle se montrait encore bien douce à son sujet, ce qui n’était plus le cas pour Anna. Au fil des minutes qui s’écoulaient depuis qu’elle connaissait la vérité, elle ne ressentait plus que de la rancœur pour sa jumelle. Et quand Nathaniel reprit la parole, précisant entre autre qu’elle n’était pas une victime, mais une actrice du système, elle ne pouvait qu’être plus certaine de cette rancœur. Elle avait obtenu ce qu’elle avait toujours voulu, elle avait fermé les yeux sur son sort, elle ne méritait pas qu’elle ait la moindre pitié pour elle. Elle avait toujours détesté l’assassin de sa sœur depuis qu’elle avait découvert son corps, maintenant elle pouvait mettre un visage. Même si c’était douloureux et qu’elle aurait aimé que cette sœur qu’elle avait tant aimé ne devienne pas son ennemie. Maintenant, elle devait encore découvrir pourquoi Edgar avait ainsi demandé à Anna de se charger du sort de Victoria et elle était loin de se douter de la vérité.

Les yeux d’Eleonore étaient plongés dans ceux de Nathaniel, mais elle parvint quand même à voir son sourire disparaitre de son visage. En cette seconde, le cœur de la jeune femme manqua un battement. Qu’allait-il lui dire qui puisse à ce point briser son éternel sourire ? Elle ne tarda pas à l’apprendre. Son cœur mit quelque seconde avant de reprendre, plus rapide encore qu’avant. Comme si apprendre que sa mort avait été provoquée de la main de sa jumelle ne suffisait pas.

« Comment ça, ce n’est pas ma sœur ? »
Code by Gwenn

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3948
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Sam 27 Fév - 18:20


La vérité fait toujours mal
N

athaniel devrait peut-être ménager Eleonore, c'est vrai. Elle devait déjà se remettre des informations concernant sa sœur, il n'était peut-être pas nécessaire d'en ajouter davantage. Mais le but n'était en rien de ménager la jeune femme. Le but était de lui faire prendre conscience de la réalité de sa propre conscience, et pour cela, il ne fallait pas en passer par quatre chemins. À quoi cela servirait-il qu'il lui serve toutes ces révélations au compte-goutte. Ainsi était sa vie, et il était essentiel qu'elle en prenne conscience. Pour elle-même, évidemment... Mais plus honnêtement, c'était bel et bien dans son propre intérêt que le fugitif tenait tant à ce que son interlocutrice ouvre les yeux sur sa propre condition, sur sa vie, sur les mensonges qu'on lui avait faits tout au long de sa vie, sur le véritable visage de ceux qui l'entouraient. Alors oui, avec tout le sérieux que nécessitaient de telles révélations, perdant un temps son éternel sourire, il lui avait répété ce qu'Anthony lui avait à lui-même appris peu de jours auparavant. Cette sœur qu'elle pleurait tant et tant depuis qu'elle avait découvert sa dépouille dans le cimetière de l'île des soupirs n'était pas sa sœur, du moins pas de sang. Car Nathaniel était porté à croire que de Victoria et Anna, c'était celle qui ne partageait pas son sang qui était la plus digne d'être considérée comme la sœur d'Eleonore.

-Edgar a confié Victoria à tes parents à sa naissance. Je n'en sais pas plus. Anthony non plus.


Il lui avait donné cette précision d'emblée, car il se doutait bien qu'elle chercherait auprès d'Anthony les réponses qu'il n'aurait pas su lui donner, ainsi que la confirmation de ce qu'il disait. Tout traître au roi que pouvait être Anthony, il attisait à juste titre bien plus la confiance que lui-même. Mais puisque, en l'occurrence, il ne faisait que dire la vérité, ce genre de détours serait parfaitement inutile. Le fait qu'aucun sourire n'ait encore reprit place sur son visage pouvait en dire tout aussi long par ailleurs.

-Si tu veux en savoir davantage, je suppose qu'il faudra interroger ta sœur.
Pour laquelle Nathaniel entrevoyait gronder la haine d'Eleonore, pour son plus grand plaisir. La haine, le mépris, la soif de vengeance étaient des moteurs sûrs, inarrêtables, Nathaniel en savait quelque chose. Si Eleonore choisissait une autre cible que le roi, cela ne faisait que peu d'importance, les deux, pour le moment, étaient quoi qu'il en soit liés. Ou tes parents...

Qui avaient manifestement fermé les yeux sur toutes ces horreurs. Ils avaient accepté de garder Victoria, ils avaient accepté le marché proposé par Edgar, ils avaient vendu leur âme au roi de Féerie. Eux, savaient certainement d'où venait Victoria et sans doute également ce qu'Anna lui avait fait. Et il allait certainement être grand temps pour eux de répondre de leurs actes. Nathaniel aussi serait assez curieux de découvrir ce qu'ils pouvaient bien avoir à dire pour leur défense.

code by Mandy


_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1793
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Jeu 7 Avr - 10:52

Eleonore & Nathaniel
La vérité fait toujours mal.
Eleonore n’aurait jamais cru désirer à ce point de revoir le sourire légendaire de Nathaniel sur son visage. Depuis qu’elle le connaissait, la jeune femme ne l’avait jamais vu perdre son sourire. Dès le premier jour, elle l’avait toujours vu orner son visage de différente manière. Il souriait tout le temps, ce qui avait toujours eu le don de l’agacer. Ils étaient si différents sur ce point-là puisqu’il était rare qu’Eleonore laisse un sourire s’afficher sur son visage. Mais en cet instant précis, Nathaniel ne souriait plus et ça lui manquait cruellement. Ses yeux ne lâchaient pas le visage du « jeune » homme, dans l’espoir de voir le rictus déformer encore ses lèvres. Elle attendait le moment où il allait reprendre sa place, où il allait revenir et peut-être que Nathaniel finirait par lui dire qu’il se moquait d’elle depuis le début. Elle ne croyait pas cela possible, mais au fond d’elle c’était ce qu’elle désirait le plus possible en cet instant. Elle avait envie que toutes ces informations que l’homme était en train de lui servir ne soient qu’une longue et ignoble farce. Elle avait envie qu’il soit en train de lui mentir, parce que la vérité était tellement difficile à accepter. Eleonore avait découvert qu’elle vivait dans un monde de mensonge en arrivant sur l’île des soupirs, avant de découvrir le corps de celle qu’elle considérait comme sa sœur, mais elle ne s’était pas attendue à tant de secret. Elle avait compris que Victoria n’avait jamais traversé l’océan pour vivre heureuse avec un homme – pouvait-on vraiment vivre heureux là-bas ? Elle se posait la question – mais elle ne pensait pas que les mensonges allaient si loin. Que Victoria avait été tuée par sa propre jumelle et pire encore, qu’elle n’était même pas sa sœur. Edgar avait confié Victoria à ses parents donc, mais Nathaniel n’en savait pas plus, Anthony non plus. Victoria n’était donc pas sa sœur… sa vie n’était qu’une suite de mensonge encore et encore. Eleonore ne parvenait pas à retenir ses larmes, c’était beaucoup trop d’un coup. Son monde était en train de s’écrouler complètement, elle ne savait plus qui était qui. Du moins, pour ceux qui avaient jonché son passé, avant qu’elle n’arrive sur l’île. C’était un constat difficile, mais elle avait le sentiment de plus connaître Nathaniel, Daphnée ou même encore Anthony que ses propres parents et sa jumelle. Et pourtant, il n’y avait pas plus grand mystère que Nathaniel.

« Je le ferais. » Il était évident qu’Eleonore allait parler à ses parents et Anna – quoi que pour elle, elle ne savait pas trop si elle en serait capable – parce qu’elle ne pouvait pas rester dans le flou. Si Victoria n’était pas sa sœur, si Edgar l’avait confié à ses parents à sa naissance, elle voulait savoir ce qu’il en retournait. Et quelque chose disait à la jeune femme que Nathaniel aurait bien envie de le savoir aussi. Toute information concernant le roi ne pourrait que l’intéresser. « Mais ça change rien pour Victoria, elle est ma sœur. »

Eleonore ne se voyait pas la considérer autrement, même si elles ne possédaient pas le même sang. Victoria était sa sœur et Eleonore continuait de déplorer sa mort, bien plus encore maintenant d’ailleurs. Concernant Anna, elle ne pensait pas réussir à la considérer encore comme sa sœur par contre…
Code by Gwenn

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3948
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Sam 9 Avr - 12:02


La vérité fait toujours mal
N

athaniel s'y était bien sûr attendu. Il était évident que, après avoir entendu de telles révélations, la jeune femme n'allait pas se contenter d'attendre tranquillement que les événements passent, sans chercher à régler ses comptes avec ses parents, avec sa soeur, avec cette famille qui s'était jouée d'elle. C'était risqué, bien sûr, car la famille Odien était forcément dans le collimateur du roi, encore plus maintenant qu'à l'époque, mais Nathaniel, malgré l'imprudence de cette démarche (qu'il ne faisait qu'encourager, ceci dit), n'avait pas la moindre intention de l'arrêter. C'était exactement ce genre d'attitudes qu'il voulait voir naître chez son interlocutrice, qu'elle voulait lire dans son regard, dans le ton de sa voix, dans sa démarche, dans ses décisions. C'était de cette manière qu'elle parviendrait aux fins que les rebelles s'étaient fixés, qu'il s'était fixé, pour accéder enfin à l'avenir qu'il espérait et aux projets qu'il ourdissait. Cette révélation, si elle était douloureuse pour Eleonore, était une aubaine pour Nathaniel, et il appréciait de voir que sa réaction était à la hauteur même de tout ce qu'il avait escompté.

-Je le sais très bien.
répondit-il quand Eleonore affirma que pour elle, cette histoire ne changeait rien, elle restait sa sœur à ses yeux et dans son cœur.

Il n'avait pas besoin de l'entendre le dire pour le savoir, mais sans doute Eleonore avait-elle articulé ces mots à voix haute parce qu'elle en avait besoin, tout simplement. Il était évident, en effet, qu'elle n'allait pas changer de point de vue sur Victoria (comme Anna l'avait visiblement fait) sous prétexte qu'elles ne partageaient pas toutes deux le même sang. Victoria était celle qui l'avait portée jusqu'ici, celle au nom de qui elle s'était battue, celle qui lui avait ouvert la voie vers une vérité certes douloureuse mais salvatrice. Elle ne pourrait jamais l'effacer de son esprit. Et il ne fallait pas qu'elle le fasse. Si cela devait arriver, ce serait tout un symbole qui mourrait. Et le fugitif refusait corps et bien d'envisager un tel cas de figure.

-Si tu dois aller parler à tes parents, je préfèrerais que tu n'y ailles pas seul.
ajouta-t-il ensuite. Edgar ne serait que trop heureux de t'accueillir directement sur leur palier si l'occasion lui en était donnée.

Ce semblait aller de soi, mais tout de même, Nathaniel prenait soin de le préciser, même si Eleonore avait déjà revue son père dans le domicile parentale, même si elle avait déjà croisé Anna à plus d'une reprise sans sa supervision. Edgar était un réel danger, mais soyons honnête, ce que le fugitif souhaitait avant tout, c'était assister au spectacle. Si cruel cela soit-il envers Eleonore, cette situation, pour sa part, ne manquait pas de l'amuser beaucoup. Et il devait reconnaître être assez curieux, aussi, de faire la connaissance des parents de la jeune femme.

code by Mandy


_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1793
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Lun 16 Mai - 13:52

Eleonore & Nathaniel
La vérité fait toujours mal.
Eleonore n’avait peut-être pas vraiment besoin de le préciser, Nathaniel semblait le savoir très bien en tout cas, mais elle n’avait pas pu s’empêcher d’exprimer à haute voix le fait que Victoria resterait toujours sa sœur. Le fait qu’elle ne possède pas le même sang qu’elle ne changeait rien à la situation, elle était sa petite sœur quoi qu’il puisse arriver. Même si visiblement, sa jumelle n’avait pas vraiment fait le même constat (ou alors, c’était encore pire que ce qu’elle croyait). En tout cas, Nathaniel semblait savoir que ses sentiments pour sa jeune sœur n’allaient pas changer avec tout cela. Eleonore ne savait pas s’il était entièrement sincère ou pas, s’il se contentait d’aller dans son sens. Autrefois, elle n’aurait pas douté une seconde, mais la jeune femme avait commencé à bien changer depuis le jour de sa rencontre avec l’ancien prisonnier de l’île des soupirs.

Une chose était certaine, Eleonore avait besoin de réponse. Elle avait besoin de savoir jusqu’où ses parents avaient couvert Anna, ce qu’ils avaient accepté pour le compte d’Edgar. Elle avait besoin de se confronter avec son père, qui lui avait affirmé ne rien savoir de la mort de sa jeune sœur. Etait-il au courant depuis le début ? Lui avait-il mentit ? Elle ne pouvait pas le savoir pour le moment, mais la rebelle avait bien l’intention de faire quelque chose pour remédier à cela. Elle avait si longtemps vécu dans le mensonge, dans une illusion, qu’aujourd’hui elle ne pouvait que supporter la vérité. Il était évident qu’elle devait avoir une conversation avec ses parents, sans doute avec Anna également, et ça n’allait pas être une partie de plaisir. Mais apparemment, Nathaniel n’avait pas envie de la laisser endurer cet instant toute seule. C’était dangereux évidemment, puisque les parents de la jeune femme devaient être surveillé par Edgar. Eleonore avait déjà pris le risque d’aller voir son père dans son ancienne maison, mais elle se doutait qu’elle ne pouvait pas avoir autant de chance que la dernière fois. Elle ferait sans doute mieux de ne pas y aller seule, mais elle se doutait que ce n’était pas simplement pour cela que le rebelle ne voulait pas qu’elle y aille seule.

« Je suppose que tu veux m’accompagner. » Dit-elle son regard plongé dans celui de Nathaniel. Elle commençait quand même un peu à le connaître à force, elle savait qu’il était égoïste et qu’il n’avait que peu d’intérêt pour les autres. Peut-être un peu pour elle, du moins elle l’espérait, mais son altruisme n’allait certaine pas le perdre. « C’est juste pour ma protection que tu veux venir avec moi, ou parce que tu y trouve un certain intérêt ? »

Eleonore appréciait sincèrement que le rebelle lui ait parlé de ce qu’Anthony lui avait appris, même si c’était vraiment difficile à encaisser. Cependant, elle se doutait qu’il n’y avait pas que son désir de lui apprendre la vérité qui comptait pour lui, parce qu’il attendait toujours le bon moment pour lui parler de certain détail.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3948
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Lun 16 Mai - 22:06


La vérité fait toujours mal
É

videmment, quand Nathaniel affirmait qu'il préférait qu'Eleonore n'aille pas seul aller trouver ses parents, il était évident qu'il parlait de lui en tant qu'accompagnateur. Ou en tous cas, il serait ravi de s'acquitter de cette tâche puisque, bien évidemment, il ne pourrait prendre qu'un malin plaisir à assister lui-même à cette situation, sans compter qu'il était de plus en plus curieux de découvrir les parents de la jeune femme, ceux qui avaient engendré deux filles si différentes d'un même lit, et s'étaient portés garants d'un secret odieux que ce bon vieil Edgar avait précieusement gardé en confidence bien trop longtemps. Il ne pouvait que parler de lui, en effet, et ne se montrait pas franchement surpris d'entendre que son interlocutrice avait vu clair dans son jeu. En même temps, s'il lui manquait encore beaucoup d'informations le concernant, elle en savait assez pour savoir que ce qui lui importait le plus, et lui importerait toujours plus que le reste, était et serait toujours de servir ses intérêts personnels avant quoi que ce soit d'autre. S'il décidait d'accompagner la jeune femme, il était donc évident qu'il trouvait quelque chose à en retirer, d'une manière ou d'une autre. Son sourire, comme toujours, ne quittait pas son visage tandis qu'il choisissait de lui répondre des plus nonchalamment, sans vraiment dissimuler ne pas agir que par pur altruisme (en même temps, comme aurait-elle pu le croire, s'il avait prétendu cela ?).

-Bien sûr que j'y trouve un intérêt, princesse.
dit-il alors d'un ton amusé. Et sache-le, c'est dans mon intérêt, de te protéger.

Et c'était un fait, oui, c'était effectivement dans son intérêt de la protéger, car depuis qu'il l'avait rencontrée dans les couloirs obscurs de la prison de l'île des soupirs, Nathaniel avait été convaincu que ses projets ne pourraient pas s'accomplir sans elle. Elle le lui avait prouvé, puisqu'elle s'en était révélée l'actrice majeure lors de son évasion, et il était certain qu'elle le lui prouverait encore dans l'avenir. Au-delà de ça, d'ailleurs, il ne pouvait quoi qu'il en soit pas prendre le risque qu'Edgar mette la main sur elle, il risquerait de tout perdre...

-Et je suis curieux de rencontrer tes parents, depuis le temps que j'en entends parler.
ajouta-t-il sans s'en cacher davantage. Mais bien sûr, quelqu'un d'autre peut tout aussi bien t'accompagner.

Évidemment, il ne voulait jamais que prétendre qu'il laissait le choix à son interlocutrice, mais dans tous les cas, il comptait bien forcer le destin. Si elle décidait qu'un autre l'accompagne, il ne dirait mot et l'accepterait, mais il ne manquerait pas, en parallèle de forcer le destin pour que cette rencontre ait lieu tout de même, d'une manière ou d'une autre. Son destin était dorénavant liée à la famille Odien, que celle-ci le veuille ou non.

code by Mandy


_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1793
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Mer 22 Juin - 16:22

Eleonore & Nathaniel
La vérité fait toujours mal.
Eleonore commençait un peu à cerner la personnalité de Nathaniel à force de le côtoyer quand même. Elle savait bien qu’il ne faisait rien s’il n’y trouvait pas un intérêt personnel. La jeune femme ne se faisait donc aucune illusion, la plupart du temps il se servait d’elle. Mais en même temps, elle ne pouvait pas non plus affirmer que ça la dérangeait complètement, qu’elle ne se laissait pas berner par moment par ses belles paroles. Parce qu’il savait encore parfaitement y faire, il avait encore énormément d’emprise sur elle. Et en un sens, elle avait bien plus besoin de lui que ce qu’elle osait l’avouer. Eleonore comprenait donc bien que Nathaniel voyait un intérêt personnel dans l’idée d’une conversation avec ses parents et qu’il n’y avait pas que sa protection qui l’intéressait quand il affirmait qu’elle ne devait pas aller seul voir ses parents. Evidemment, il devait forcément penser à lui pour l’accompagner. Elle commençait doucement, mais surement, à lire entre les lignes des belles paroles et des beaux sourires de Nathaniel. Il voulait l’accompagner, c’était évident. Et l’idée ne la dérangeait pas du tout, au contraire. En fait, elle aurait très bien pu lui demander de venir avec elle, pour qu’elle puisse avoir le sentiment d’avoir plus de contenance à ses côtés. Parce qu’il savait toujours dire quelque chose, il savait toujours tourner une situation à son avantage. Alors oui, elle aurait pu lui demander elle-même qu’il vienne avec elle, mais elle n’aurait pas besoin de le faire. Nathaniel affirma toujours en souriant que sa protection était dans son intérêt. Même si elle se doutait qu’il disait ça simplement pour se donner une bonne image, la jeune femme espérait quand même qu’il y avait une part de vérité. Elle ne pouvait pas s’empêcher d’apprécier qu’il ait envie de la protéger, même si c’était pour mieux se servir d’elle ensuite. Mais la curiosité de rencontrer ses parents étaient sans doute bien plus forte que tout le reste.

« Je ne peux malheureusement pas demander à Anthony ou Gabriel de m’accompagner. » Dit-elle sous le ton de la réflexion, n’aillant cependant pas besoin de réfléchir une seule seconde. Comme si Nathaniel allait laisser quelqu’un d’autre l’accompagner. Mais c’était amusant de jouer avec le fait d’avoir le choix, même si Eleonore avait oublié depuis bien longtemps ce que cela faisait de s’amuser. Contrairement à celui qu’elle avait sous les yeux. « Je ne peux pas mettre Daphnée en danger. Liam peut-être… » Continua-t-elle toujours son regard plongé dans celui de Nathaniel, ne croyant pas une seule seconde à ses propres paroles. Parce que si ce n’était pas Nathaniel qui l’accompagnait, ça ne serait personne. Mais il n’avait pas vraiment besoin de le savoir. « D’accord, tu peux m’accompagner si tu veux. »

Finit-elle par conclure dans un soupir. Eleonore devait bien avouer qu’elle ne manquait pas de curiosité non plus, elle se demandait comment une rencontre entre ses parents et Nathaniel pouvait se dérouler. Puisqu’elle se doutait que Nathaniel ne serait pas du genre à rester en retrait.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3948
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Dim 26 Juin - 12:09


La vérité fait toujours mal
L

e petit manège auquel s'adonnait Eleonore ne pouvait pas convaincre Nathaniel. Non pas qu'il ne soit pas convaincant du tout, au fond, il y avait bien quelques rebelles qui pourraient être tout aussi à même que lui de l'accompagner, mais il voulait croire qu'elle le choisirait quoi qu'il en soit, il avait en lui une confiance suffisamment grande pour ne pas en douter une seule seconde, ce genre de suffisance qui saurait peut-être finir par lui être fatale, à un moment ou à un autre, s'il poursuivait sur cette voie. Il se contenta donc de l'écouter prononcer à haute voix le fil d'une réflexion qu'il ne voulait pas croire en être une, son éternel sourire affiché sur les lèvres, attendant le moment où elle consentirait à admettre que c'était bel et bien lui qu'elle voulait voir l'accompagner. À moins d'y aller seule, ce qui n'était pas forcément une idée des plus judicieuses, il considérait tout de même qu'il représentait le choix le plus logique à faire, et il était certain qu'Eleonore, qui était loin d'être la dernière des charmantes idiotes (charmante oui, idiote non) devrait bien consentir à admettre qu'il avait bel et bien raison, même si, en soi, il ne s'était pas totalement imposé en tant qu'accompagnateur... Mais il l'avait bien assez sous-entendu pour qu'Eleonore puisse s'y laisser prendre. À force, elle le connaissait bien, tout de même.

-À la bonne heure !
dit-il avec l'enthousiasme de la personne parfaitement satisfaite d'un choix qui n'était pas évident, quand bien même il n'avait pas affiché l'ombre d'une contrariété l'instant précédent. Quand souhaites-tu que nous nous y rendions ? demanda-t-il alors, toujours sur le même ton, comme si tout cela ne devait s'agir que d'une pure et simple visite de courtoisie.

Il va de soi qu'il n'en était rien. Si dialogue il devait y avoir entre Eleonore et ses parents, il était absolument certain que cela ne se déroulerait pas de la manière la plus agréable et conviviale au monde (et c'était bien en connaissance de cause que Nathaniel tenait d'autant plus à servir de chaperon à sa protégée en ces circonstances). Ce serait essentiel, bien sûr, indispensable même, mais pas plaisant pour autant, comme peu plaisantes étaient généralement les choses que le commun des mortels se plaisait à considérer comme essentielles et peu plaisantes. En lui proposant de lui laisser le choix du moment de ces retrouvailles qui risquaient d'être fort peu émouvantes, il faisait ce qu'il aimait tant faire : donner à autrui l'illusion d'une liberté qui n'était bien souvent qu'un feu de paille, destiné à servir ses intérêts. En tous les cas, il espérait qu'elle conviendrait d'une date relativement proche, tout impatient qu'il était de faire enfin la connaissance des indignes géniteurs d'Eleonore Odien et Anna Basiel.

code by Mandy


_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 1793
Date d'inscription : 21/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Lun 25 Juil - 22:11

Eleonore & Nathaniel
La vérité fait toujours mal.
Sans vraiment de surprise, Nathaniel n’avait pas arrêté de sourire pendant les phrases d’Eleonore. La jeune femme s’était « amusée » à jouer la réflexion, comme si elle avait vraiment décidé d’accepter que Nathaniel l’accompagne au moment où elle devrait parler à ses parents de ce qu’elle venait d’apprendre. Le jeune homme – qui n’était plus si jeune que ça en réalité – n’avait évidemment pas pris part une seconde à son petit jeu, se doutant sans doute qu’elle n’allait pas refuser qu’il l’accompagne. En même temps, Eleonore avait bien compris qu’il souhaitait venir, ce n’était pas comme s’il ne s’était pas imposer de lui-même. Il ne l’avait pas dit directement, mais la jeune femme commençait à le connaître quand même à force. Elle savait parfaitement qu’il avait envie de l’accompagner et elle ne pouvait pas croire que c’était simplement pour la protéger, même si elle osait croire qu’il avait quand même envie de le faire. Que sa protection lui tenait un minimum à cœur. Quand Nathaniel s’enthousiasma en entendant qu’il allait l’accompagner, la rebelle resta de marbre. Elle ne parvenait pas comme lui à trouver une raison de se ravir de cette rencontre. Bon, en même temps, elle n’avait pas l’habitude de s’enthousiasmer autant que son partenaire, il le faisait très bien pour deux de toute façon. Mais elle n’était pas aussi enchanté que ça, parce qu’il y avait tout ce qu’elle venait d’apprendre.

« Je te dirais quand. » Répondit-elle aux propos bien trop joyeux de son partenaire, quand il lui demanda quand elle souhaitait qu’ils s’y rendent. Au fond, Eleonore ne savait pas vraiment si elle allait être prête pour ça, mais la jeune femme savait parfaitement qu’elle n’avait pas le choix. Il faudrait bien qu’elle parle à ses parents de ce qu’elle venait de découvrir, ne se rendant pas compte que la discussion avec son père allait être plus rapide que ce qu’elle pensait. « Mais surement dans pas trop longtemps... »

Parce qu’elle ne pouvait pas se leurrer qu’elle ne pouvait pas attendre bien longtemps de toute façon pour avoir ce genre de conversation. Elle allait avoir besoin de comprendre pourquoi ses parents lui avaient menti pendant toutes ces années, s’ils savaient pour Anna. Tant de question qui tournaient dans son esprit et qu’elle craignait d’avance d’avoir une réponse. Elle se sentait déjà vraiment perturbée par ce qu’elle venait d’apprendre, elle craignait vraiment de l’être encore plus après une conversation avec ses parents. Surtout si elle devait se rendre compte qu’ils étaient bien au courant de tout depuis le début. Ce qui était forcément le cas, puisqu’ils connaissaient des détails qu’elle ignorait depuis toujours. Mais bon, elle n’allait pas avoir trop de choix de toute façon.

« Il est temps qu’on rentre. »

Décréta-t-elle alors, se disant que cela faisait suffisamment longtemps qu’ils s’étaient éloignés du campement. Eleonore n’aimait pas laisser les rebelles tout seul, même si elle le faisait quand même souvent. A chaque fois qu’elle revenait, la jeune femme craignait toujours que les hommes d’Edgar aient trouvé le rang.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe ce qu'on fait, l'histoire fini toujours de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rebellion
Messages : 3948
Date d'inscription : 15/01/2014

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   Jeu 28 Juil - 13:40


La vérité fait toujours mal
N

athaniel édictait beaucoup de choses, imposait beaucoup de directives, mais pour ce qui concernait le moment où Eleonore déciderait de revoir son père (en sa compagnie, bien évidemment), il la laissait libre de faire ses propres choix, ce qui revenait néanmoins à n'accorder qu'une liberté très relative à son interlocutrice. Il lâchait du leste quand cela l'arrangeait, c'était aussi simple que cela, il savait qu'il ne risquait pas grand chose, pour ne pas dire rien du tout en lui laissant ce choix en particulier. La jeune femme de toute façon, n'allait certainement pas laisser passer trop de temps avant que d'aller voir son père. Il avait bien compris que même si la situation n'était pas des plus simples, ce n'était pas pour autant qu'elle laisserait passer trop de temps avant de revoir Gwendall Odien. C'était une chose qu'il pensait avoir plutôt bien comprise et intégrée, la famille était importante, pour Eleonore, il suffisait de voir sa relation à sa sœur défunte, Victoria, ou le mal qu'elle éprouvait à cause de sa jumelle pour en avoir conscience, alors même si affronter son géniteur allait sans doute être une épreuve (et c'était pour cela d'ailleurs qu'il tenait tant à être présent, il faut bien le dire), elle ne mettrait pas longtemps avant d'organiser cette petite rencontre à laquelle le fugitif avant grand hâte d'assister. Un nouveau sourire de sa panoplie vint d'ailleurs orner son visage quand son interlocutrice lui affirma que cela n'allait pas prendre trop longtemps.

Il ne répondit rien, néanmoins. D'un autre côté, il n'y avait rien à répondre. Ce qui devait être dit l'avait été, tout simplement. La jeune femme ajouta d'ailleurs qu'il était temps pour eux de rentrer. Elle avait effectivement raison. La nuit était tombée depuis un bon moment déjà et il était grand temps de rejoindre les autres. Il n'avait pas d'envie particulière de mettre un terme à cette conversation, mais il est vrai que ce qui devait être dit l'avait été bel et bien, et qu'il était sans doute grand temps qu'ils cherchent à se reposer, ne serait-ce qu'un peu, pour le simple plaisir de se reposer, tout simplement. Il ne contredit donc pas Eleonore et approuva dans un signe de la tête.

-Tu as raison
, affirma-t-il sans perdre son dernier sourire. Rentrons, princesse, ajouta-t-il en se redressant, considérant qu'achever son propos sur ce dernier surnom était une très bonne manière de conclure les choses.

Cette discussion avait été enrichissante en tous cas, elle pouvait en effet sans mal s'achever ici. Nathaniel savait en tous cas s'en montrer pleinement satisfait. De nombreuses choses, véritablement dignes d'intérêt, avaient été dites, et c'était le principal. Sans plus prêter attention à la jeune femme, il se mit donc en route, sans vraiment prendre soin de vérifier qu'Eleonore la suivait bel et bien.

code by Mandy


_________________


Will you join in our crusade? Do you hear the people sing?
Say, do you hear the distant drums?
It is the future that we bring when tomorrow comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vérité fait toujours mal [pv Eleonore <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE SPECTATOR ✏ La vérité fait toujours scandale
» À ce qu'il parait, ça fait toujours plus classe de porter une veste
» La vérité finit toujours par se savoir // pv Eleonore
» 06. Un peu d'entraînement ça fait toujours du bien! [Pv. Joey Cooper]
» Défi novembre : Une beuglante ça fait toujours de l'effet !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feerie Tales :: Le pays de Féérie :: La forêt-